Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Qu’est-ce que la liberté religieuse ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tropdenoms
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juin 2012
Messages: 277

MessagePosté le: Sam 5 Jan 2013, 20:46    Sujet du message: Qu’est-ce que la liberté religieuse ? Répondre en citant


Excellent article Okay , mais le bulletin tout entier est à lire . Simple et clair! A transmettre à ceux qui ne comprennent pas ce qu'est la liberté religieuse et en quoi c'est elle qui détruit la foi et donc à transmettre à ceux qui ne comprennent pas que la Tradition ne supporte pas la nouveauté - TdeN

Qu’est-ce que la liberté religieuse ?


La « liberté religieuse » est la doctrine en vogue selon laquelle les hommes doivent être soustraits de toute contrainte en matière religieuse. Plus question pour l’Etat qui a la garde de ses sujets, de tolérer les fausses religions (musulmanes, juives, protestantes, etc.) afin d’éviter le pire, mais bien de leur reconnaître les mêmes droits que la religion catholique : le garrot de la tolérance qui jadis stoppa net un venin désastreux pour les autres parties d’un corps contaminé a été ôté.

Quelles sont les conséquences ?

La liberté religieuse cause notre ruine spirituelle et la ruine de la société. Elle fait perdre la foi : les âmes tombent dans l’indifférentisme
pour finir par tout rejeter.
Avec elle disparaît aussi la morale catholique : mariages qui échouent, brisement des familles et croissance de la criminalité.

La liberté religieuse a-t-elle été condamnée par l’Eglise ?

OUI. En condamnant certains baptisés appelés « les catholiques libéraux » et les doctrines qu’ils professaient, les papes du XIXème siècle et de la première moitié du XXème condamnaient par la même occasion la liberté religieuse. Dans l’encyclique Quanta cura par exemple - publiée en 1864 - le pape Pie IX condamne
Citation:
« cette opinion erronée, on ne peut plus fatale à l’Eglise catholique et au salut des âmes et que notre prédécesseur Grégoire XVI appelait un délire, savoir « que la liberté de conscience et des cultes est un droit propre à chaque homme et qu’il doit être proclamé dans tout état bien constitué. »


Mais à notre époque, par la force des choses, la liberté religieuse n’a-t-elle pas sa place dans la société ?

NON ! La liberté religieuse est la légitimation des fausses religions : à cause d’elle, est attachée autant d’importance à Dieu et à son Eglise qu’à une religion désuète (le judaïsme) ou qu’aux différents systèmes religieux inventés par les hommes (les fausses religions). Dans l’Ancien Testament, Dieu oblige sévèrement son peuple à conserver fidèlement la vraie religion et à se garder des cultes des faux dieux. Des peines extrêmes sont statuées : peine du glaive et peine du feu. Plus tard Notre Seigneur Jésus-
Christ agira souvent avec rigueur et prédit les châtiments éternels à ceux qui refuseraient de croire à la parole des missionnaires de l’évangile.

Pourtant les hommes d’Eglise actuels ne professent-ils pas la liberté religieuse ?

HELAS OUI. Si, à la fin du XIXème et au début du XXème siècle, cette conception était combattue par les papes et les évêques, certains cependant l’avaient adoptée et attendaient patiemment le jour où ils la feraient triompher.
Ce jour eut bien lieu et ce fut le 7 décembre 1965 lorsque les pères réunis pour le Concile Vatican II votèrent le document préparé à ce sujet, intitulé De la dignité humaine. Le concile avait été réuni pour trouver des solutions face aux difficultés pastorales encontrées à l’époque. Le mal fut d’adopter des solutions opposées à l’enseignement de Notre Seigneur Jésus -Christ, de la Tradition bimillénaire de son Eglise et imbu de l’esprit du monde. Depuis, la liberté religieuse est comme sanctifiée puisque « le
Concile a parlé ». La voici donc prêchée à temps et à contre temps par ceux qui ont pour charger de la condamner.

La liberté religieuse… Comment cette très grave erreur s’est-elle imposée au Concile Vatican II ?

Une commission théologique préparatoire constituée par le pape Jean XXIII pour préparer le concile Vatican II avait rédigé un document tout à fait traditionnel, résumant la doctrine de l’Eglise sur cette question. Mais le secrétariat pour l’unité des chrétiens avait préparé un schéma alternatif, destiné à plaire aux protestants et aux francs-maçons.
Lors de la session préparatoire des 19 et 20 juin 1962, les textes de la Commission et du Secrétariat arrivèrent ensemble devant la Commission Centrale, et provoquèrent un dramatique affrontement. A la veille du Concile, deux doctrines contraires étaient ainsi en présence : l’une catholique, l’autre toute proche de l’hérésie. Malheureusement la seconde fut votée et promulguée.

Quel moyen nous est donné pour lutter contre la liberté religieuse aujourd’hui ?

LE CHRIST ROI.
La liberté religieuse rejette le Christ Roi.
Elle lui est radicalement opposée car elle veut donner à d’autres un droit sur les sociétés qui n’appartient qu’à lui seul, Notre Créateur et Notre Seigneur. A nous donc de vivre en fidèles sujets.
Prions-le et sacrifions-nous aussi pour qu’il soit vraiment reconnu partout, c’est la deuxième demande du Pater :
Citation:
« Que votre
règne arrive ! »


Ouvrages recommandés pour se former

Par Monseigneur Lefebvre :
- Ils l’ont découronné
- Mes doutes sur la Liberté religieuse

Par l’abbé Gaudron :
Catéchisme catholique de la crise dans l’Eglise

Par le Père Mavel


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 5 Jan 2013, 20:46    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DEO GRATIAS
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2012
Messages: 214

MessagePosté le: Sam 5 Jan 2013, 23:48    Sujet du message: Qu’est-ce que la liberté religieuse ? Répondre en citant

Excellent article, cher T2N, qui complète celui du père Chrissement: "les deux médecin" dans le même bulletin!
Cela démontre bien qu'il est faux de prétendre que la FSSPX sombre corps et bien dans le libéralisme. La tête est malade, mais le corps se bat!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:00    Sujet du message: Qu’est-ce que la liberté religieuse ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com