Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
San Damiano et Mgr Lefebvre, ce qu'il est intéressant de savoir!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> ARCHIVES -> ARTICLES DE REFERENCE DE LA CRISE DE LA FSSPX 2011 - 2012 -> Evêques. Actualité. Histoire. Decryptage. FSSPX vue de Rome -> MONSEIGNEUR LEFEBVRE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Dim 6 Jan 2013, 19:32    Sujet du message: San Damiano et Mgr Lefebvre, ce qu'il est intéressant de savoir! Répondre en citant

Posté le: samedi 05 janvier 2013 à 00:33 par GL    Sujet du message: San Damiano et Mgr Lefebvre, ce qu'il est intéressant de savoir!


On m'a demandé avec insistance sur place, avant-hier, à San Damiano en Italie, province de Piacenza (Plaisance en français), de faire connaître le pèlerinage de San Damiano sur notre forum, afin que les fidèles viennent nombreux réciter des rosaires et faire des chemins de Croix face au "Jardin de Paradis", aux pieds de Notre-Dame des Roses.


Je m'exécute donc avec plaisir, bien que je ne sois pas la mieux placée pour le faire. Je remercie d'avance ceux qui pourraient apporter des précisions ou des rectifications. Je n'ai aucune prétentions en la matière!

J'ai appris sur place certaines choses que sans doute beaucoup d'entre vous ne connaissent pas encore, ou mal. Je vais donc les transmettre le plus fidèlement possible parce que cela appartient à l'histoire de la Tradition.

Sur place nous avons été accueillis à la "Maison du Pélerin".

Un extrait du Rocher n° 72 d'août-septembre 2011", bulletin du district de Suisse  paru sur la Porte Latine, va m'aider à introduire le sujet des relations de Mgr Lefebvre avec San Damiano:
 
Citation:


4 juin 2011


San Damiano : la maison des pèlerins
   
Avec notre bus chargé de literie nous passons avec le frère Franz la frontière à Gondo. La destination est, une nouvelle fois, San Damiano. C'est qu'il y a de quoi faire. Débarrasser, rénover et rendre bien accueillante la maison des pèlerins, est une forte exigence. Quelques bonnes âmes sur place nous donnent un précieux coup de main. Mais permettez-moi de profiter de cette chronique pour répondre à des interrogations qui ne manqueront pas d'être soulevées. Qu'avons-nous à faire dans un tel lieu ? Nous ne sommes de toute façon pas compétents pour y reconnaître l'authenticité des apparitions, et cela risque de rendre la situation de la Fraternité un peu ambiguë, entre apparitions, messages et voyante.
Il y a premièrement un fait, c'est que les premiers cercles résistants au déferlement des réformes conciliaires se recrutèrent parmi les pèlerins de San Damiano, et ces mêmes cercles sont à l'origine de beaucoup (de la plupart ?!) des premières chapelles. Ceux qui vont à San Damiano recherchent presque toujours des prêtres fidèles à l'antique religion catholique et donc à son culte ancestral. Bien des vocations qui sont aujourd'hui parmi nous affirment que Notre-Dame des Roses est pour beaucoup dans leur réponse à la vie religieuse. Aussi est-il « naturel » que les enfants de la première heure reviennent avec les enfants de la deuxième heure afin de solliciter ces mêmes grâces de fidélité, de guérison corporelle et spirituelle, de lumières du Ciel pour voir clair dans ce monde de ténèbres.
D'ailleurs Mgr Lefebvre lui-même, que personne n'a jamais l'audace de traiter d'apparitionniste, avait à coeur d'aller en pèlerinage à San Damiano. J'ai entendu de beaux récits le concernant, mais comme on peut toujours dire que les belles histoires édulcorent à souhait, je préfère vous citer quelques passages de lettres que j'ai sous les yeux et qui ont trait à San Damiano :
« Il reste à prier pour que vous trouviez la solution la plus opportune pour le bien du pèlerinage et le bien de l'apostolat. »(3)
Ou ailleurs :
« Votre lettre me communiquant vos conclusions sur l'affaire de San Damiano m'est bien parvenue. J'aurai bientôt l'occasion de passer quelques jours en compagnie de l'abbé Epiney au lieu du pèlerinage. »(4)
Le prudent et sage évêque n'hésitait pas à aller prier à San Damiano, car lui aussi avait reçu des grâces et des lumières de la Madone de San Damiano.
C'est pour toutes ces raisons que nous n'hésitons pas à continuer l'apostolat sur place, et tous les prêtres qui ont desservi notre petit lieu de culte sont revenus avec la persuasion que beaucoup de bien peut y être fait, et ce parce qu'ils ont vu la grâce agissant dans les âmes. Mais il nous faut maintenant rechercher les bonnes volontés pour nous aider à bien relancer le pèlerinage et pour soutenir la maison des pèlerins. N'hésitez pas à nous contacter.






Mgr Lefebvre devant l'escalier principal de la Maison du Pélerin
  

Notre hébergeuse à "la Maison du Pèlerin", Christiana, m'a expliqué qu'au départ ce sont les Suisses qui ont fait prospérer le pélerinage de San Damiano.

Cela ne se trouve pas dans les livres, très nombreux, qui sont vendus aujourd'hui sur place, parce que depuis les choses ont évolué.

En fait la même association de quatre Suisses, dont Monsieur Pedroni, chauffeur de Mgr Lefebvre, qui a acheté ce qui deviendra le séminaire d'Ecône, a également acheté les terrains qui bordent la maison de la voyante, Rosa Buzzini, dite Mamma Rosa à San Damiano.

Les fondateurs de l'association ont vieilli et même disparu, naturellement, et de nouveaux membres sont venus peupler l'association de départ. De telle sorte que le terrain qui touchait pratiquement "au Jardin de Paradis" a été loué et que les traditionalistes n'y sont plus chez eux comme ils l'étaient auparavant. M. Max Barret, un autre des chauffeurs de Mgr Lefebvre, évoque ce sujet en le survolant dans son livre "Monseigneur Lefebvre tout simplement...":
 
Citation:


Monseigneur croyait aux apparitions de San Damiano, même s'il en parlait rarement. Nul ne peut le contester. Il s'y est rendu plusieurs fois et souvent, il nous a adressé une carte postale de là-bas (...). Il y a célébré plusieurs fois la Sainte Messe, dans la petite cabane bleue qui faisait office de chapelle, face au poirier.
En 1989 il y a séjourné toute la semaine de la Fête Dieu, accompagné de M. l'abbé Epiney (...). Il avait demandé que le Rosaire soit récité chaque jour devant le Saint-Sacrement exposé.
C'est cette année-là que, le jour de la Fête Dieu, des fidèles conciliaires ont affirmé avoir vu, pendant que Monseigneur célébrait la messe, une grande croix lumineuse avec une hostie, juste au-dessus de cette petite chapelle. Le fait m'ayant été rapporté, je m'étais permis de le diffuser et il me l'avait gentiment reproché.
En effet, il tenait à faire preuve de discrétion à ce sujet [notamment] parce qu'il ne souhaitait pas "qu'on dise qu'Ecône recherche désormais des signes du Ciel pour confirmer son combat pour la foi."


(Mgr Lefebvre 10 août 1989)
 
Citation:


Il renouvela ce séjour d'une semaine en 1990. Il était encore accompagné de M. l'abbé Epiney, curé de Riddes, qui avait été le premier à l'accueillir sur sa paroisse, Ecône faisant partie de la paroisse de Riddes.


 
Citation:


Malheureusement, cette petite "chapelle" qui ne pouvait contenir que l'autel du Saint-Sacrifice, et qui était pourtant une véritable "relique" et le témoignage du combat que nous avons mené sur ce site, a été supprimée depuis et probablement détruite! Quel malheur! Car il faut dire que Monseigneur avait de bonnes raisons d'être un fidèle de San Damiano. Le père Barrrielle s'y était rendu et il avait passé trois heures avec la voyante, lui posant de nombreuses questions théologiques et, avait-il affirmé, Mamma Rosa, illettrée et sans aucune culture religieuse, avait répondu à toutes avec une précision qui le stupéfia! (Extraits Pages 51, 52 et 53)


Pour en savoir plus sur le livre de M. Max Barret: http://tychique.net/livre.html
  



Désolée pour la qualité des photos, ce sont des photos de photos de Mgr Lefebvre
devant la petite chapelle aujourd'hui détruite
  


Ce sont les nouveaux locataires du terrain qui ont détruit la cabane-chapelle de Monseigneur Lefebvre. San Damiano est maintenant tenu par les modernistes et le Rosaire n'est plus celui que disait la voyante. On y récite maintenant les fameux "mystères lumineux" de Jean-Paul II. Et de plus les mystères sont récités dans le désordre... Mais cela ne nous empêche pas de prier à notre façon et "nous" avons toujours "la Maison du Pèlerin" devant laquelle Mgr Lefebvre a été photographié.
Beaucoup de prières sont néanmoins recitées en latin et d'une manière générale par rapport aux autres sanctuaires: le Laus, La Salette, Lourdes etc. la tenue des lieux est tout-de-même restée beaucoup plus traditionnelle. Les lieux sont tenus par des laïcs très dévoués qui ne sont certainement pas conscients de dénaturer les prières demandées par la Sainte-Vierge.

Sur place j'ai voulu acheter le livre des messages mais cela m'a été déconseillé parce que les messages actuels ne sont pas entièrement fiables; ils auraient été en partie épurés. Dans quelle mesure? Comment savoir? il faudrait tout vérifier!

Nous étions accompagnés par une excellent prêtre qui nous a appris tant de choses qu'il était impossible de tout retenir. Un très bon prêtre très traditionnel et sans compromission. De ce genre de prêtre qui fait que l'Espérance n'est pas un vain mot.
J'espère qu'un jour l'étude très minutieuse qu'il est en train de faire sur le concile Vatican II paraîtra, parce qu'elle prouve que dés le départ ce concile était illégale, invalide en sa prétention de concile œcuménique! Nul et non-avenu...

Autre détail intéressant à connaître, La Sainte Vierge dans ses messages jusque dans les années "60", parle de l'Eglise en l'appelant tout simplement "l'Eglise", mais à partir de là lorsqu'Elle mentionne l'Eglise, Elle précise "l'Eglise de Pierre", comme s'il y en avait une autre...

J'espère avoir rempli à peu près correctement la mission qui m'a été confiée...

Précision qu'il me semble bon de rajouter: Cette "mission" m'a été confiée par une personne de chair et d'os, je n'ai eu aucune révélation privée, ni vision, ni aucune manifestation surnaturelle de quel qu’ordre que ce soit.




Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 6 Jan 2013, 19:32    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> ARCHIVES -> ARTICLES DE REFERENCE DE LA CRISE DE LA FSSPX 2011 - 2012 -> Evêques. Actualité. Histoire. Decryptage. FSSPX vue de Rome -> MONSEIGNEUR LEFEBVRE Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com