Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Mgr Fellay et "les ennemis de l'Eglise" sous la coupe desquels il veut mettre la FSSPX

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> ARCHIVES -> ARTICLES DE REFERENCE DE LA CRISE DE LA FSSPX 2011 - 2012 -> Evêques. Actualité. Histoire. Decryptage. FSSPX vue de Rome -> Tactiques et décriptages de textes officiels
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Mer 16 Jan 2013, 02:01    Sujet du message: Mgr Fellay et "les ennemis de l'Eglise" sous la coupe desquels il veut mettre la FSSPX Répondre en citant

MessagePosté le: Ven 11 Jan 2013 par GL à 15:27 Sujet du message: Mgr Fellay et "les ennemis de l'Eglise" sous la coupe desquels il veut mettre la FSSPX

Mgr Fellay et "les ennemis de l'Eglise" sous la coupe desquels il veut mettre la FSSPX 




Les médias n'ont retenu qu'un seul passage de l' interminable conférence de Mgr Fellay le 28 décembre dernier au Canada:
Citation:

Citation:
Regardez, c'est intéressant, qui durant ce temps est le plus opposé à notre reconnaissance ? Les ennemis de l'Eglise, Juifs et Francs-Maçons et modernistes. Les plus opposés sont les ennemis de l'Eglise. Intéressant, non ? Pire, qu'ont-ils dit à Rome ? Que nous devions être contraints d'accepter Vatican II. Des ennemis depuis des siècles de l’Église qui disent à Rome que s'ils veulent un accord avec nous, nous devons être contraints d'accepter le Concile. N'est-ce pas intéressant?
Cela démontre que Vatican II est leur chose, pas celle de l’Église. Les ennemis de l'Eglise voient le bénéfice tiré du Concile, très intéressant. Je peux dire que nous utiliserons cet argument à Rome, pour tenter de les faire réfléchir. - Mgr Fellay


Ce petit passage de la conférence peut paraître au premier abord un revirement complet de la position de Mgr Fellay. Les réfractaires au ralliement n'auraient-ils pas toute raison de se réjouir? Voilà Mgr Fellay qui reprend les termes de ce qu'il avait déclaré en 1999, juste avant qu'il n'entame les manœuvres de ralliement à Rome?

Point n'est besoin d'examiner le contexte de cette déclaration, pour voir, en lisant attentivement ce seul extrait, qu'il comporte en lui-même sa propre contradiction.

En effet, Mgr Fellay désigne les "ennemis de l'Eglise: Juifs, Francs-maçons et Modernistes"; fort bien, rien à redire! Il dit même que ces "ennemis de l'Eglise" sont les "les plus opposés à la reconnaissance [de la FSSPX]"! Parfait!
Mais où place-t-il le Pape, qu'il nomme d'un mot généraliste "Rome"? Le place-t-il en dehors "des ennemis de l'Eglise" qu'il vient de nommer?
Mais en ce cas, pourquoi ces "ennemis de l'Eglise" ont-ils le dernier mot à Rome? Pourquoi ces "ennemis de l’Église" sont-ils plus écoutés à Rome que les amis de l'Eglise qu'est sensé représenter Mgr Fellay?
Si "Rome" (entendez le Pape Benoît XVI) préfère suivre l'avis des "ennemis de l'Eglise: Juifs, Francs-maçons et Modernistes", ne serait-ce pas parce que "Rome" défend la politique "des ennemis de l'Eglise" du Seigneur? En d'autres termes, ne serait-ce pas parce que Rome défend les intérêts de la "Contre-Eglise", selon les termes de Mgr Lefebvre (1)?

Citation:

Citation:
Ces "ennemis de l'Eglise" qu'ont-ils "dit à Rome"?
Que nous devions être contraints d'accepter Vatican II. Des ennemis depuis des siècles de l’Église qui disent à Rome que s'ils veulent un accord avec nous, nous devons être contraints d'accepter le Concile. N'est-ce pas intéressant? - Mgr Fellay


En effet cela est très intéressant, mais cela démontre surtout que Rome, en l'occurrence le Pape, a choisi son camp, celui des ennemis de l'Eglise, celui de la "Contre-Eglise"(1) qui lui dicte ce que l'Eglise doit faire croire?

Mais pour Mgr Fellay, la conclusion logique de cette constatation est plutôt:
Citation:

Citation:
Cela démontre que Vatican II est leur chose, pas celle de l’Église. - Mgr Fellay


Au sens strict nous pourrions dire qu'il a raison si toutefois il faisait la distinction entre la Rome éternelle et la Rome Conciliaire. Oui, Vatican II est la chose de "l'Eglise conciliaire" et de sa hiérarchie, c'est la chose du Pape! C'est la chose de la "contre-Eglise"! (1)

Mais malheureusement Mgr Fellay poursuit:
Citation:

Citation:
Les ennemis de l'Eglise voient le bénéfice tiré du Concile, très intéressant. Je peux dire que nous utiliserons cet argument à Rome, pour tenter de les faire réfléchir. - Mgr Fellay


Il fait benoîtement, comme si la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, la Commission Ecclesia Dei et le Pape Benoît XVI, étaient si stupides qu'ils se laissaient manipuler comme des pantins sans aucune conscience de rien de ce qu'ils font!

Et pour le compte, ce n'est pas Benoît XVI qu'il prend pour un imbécile, mais c'est son auditoire!
S'il avait réellement aujourd'hui encore l'illusion que Benoît XVI est sincèrement partisan de la l'Eglise traditionnelle, ce serait très grave, cela signifierait que la FSSPX est dirigée par un imbécile.
Et pourtant c'est bien ce qu'il tente de faire croire à son auditoire canadien tout au long de que Tom a eu bien du mérite à traduire.
Difficile néanmoins d'admettre que Mgr Fellay soit réellement stupide, mais puisqu'il n'est pas stupide une seule conclusion s'impose, il est déloyal!

En d'autres termes, il poursuit sa politique insidieuse du ralliement, bien conscient qu'il mène la FSSPX sous la coupe "des ennemis de l'Eglise".

Mgr Fellay poursuit sa politique de ralliement et il l'avoue puisqu'il dit qu'il va présenter
Citation:

"cet argument à Rome, pour tenter de les faire réfléchir."


Mgr Fellay a pour une raison qui lui est propre, les yeux rivés sur la Rome moderniste alors qu'il devrait n'avoir d'yeux que pour la Rome éternelle! Chacune de ses prises de parole ne fait, hélas, que le confirmer!

Gentiloup


____________________________

Note:
(1) Monseigneur Lefebvre disaient:

Citation:

Citation:
« Je pense qu’à la prochaine rencontre, c’est moi qui leur poserai des questions. C’est moi qui les interrogerai, pour leur dire : ‘’Quelle Église êtes-vous ?’’ À quelle Église avons-nous affaire, moi je voudrai savoir, si j’ai affaire à l’Église catholique, ou si j’ai affaire à une autre Église, à une Contre-Église, à une contrefaçon de l’Église ?… Je crois sincèrement que nous avons affaire à une contrefaçon de l’Église et non pas à l’Église catholique. Pourquoi ? Parce qu’ils n’enseignent plus la foi catholique. Ils ne défendent plus la foi catholique. Ils entraînent l’Église dans autre chose que l’Église catholique. Ce n’est plus l’Église catholique. Ils sont assis sur le siège de leurs prédécesseurs mais ils ne continuent pas leurs prédécesseurs. » Citation d'une conférence de 1978 tirée de "La lettre N°3 à nos confrères prêtres"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 16 Jan 2013, 02:01    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> ARCHIVES -> ARTICLES DE REFERENCE DE LA CRISE DE LA FSSPX 2011 - 2012 -> Evêques. Actualité. Histoire. Decryptage. FSSPX vue de Rome -> Tactiques et décriptages de textes officiels Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com