Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Critique de la lettre de Mgr Di Noïa aux prêtres de la FSSPX

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Mar 22 Jan 2013, 14:09    Sujet du message: Critique de la lettre de Mgr Di Noïa aux prêtres de la FSSPX Répondre en citant

Critique de la Lettre de Mgr Di Noïa aux prêtres de la FSSPX


Sans aller bien loin dans sa lecture, d'emblée n'importe quel prêtre de la FSSPX devrait sentir le libéral derrière cette alternative:


 
Citation:
De plus, en revoyant l'histoire de nos relations depuis les années 1970, on est amené à faire le constat objectif que les termes de notre désaccord au sujet du Concile Vatican II demeurent, en fait, inchangés.(...)
   


Dans ces circonstances, tandis que l'espérance demeure, il est clair qu'un élément nouveau doit être introduit dans nos échanges, si nous ne voulons pas apparaître à l'Église, au grand public et, au fond, à nous-mêmes, comme engagés dans un échange courtois, mais sans issue ni fruit. Il faut développer des considérations nouvelles, de nature plus spirituelle et théologique, qui transcendent les désaccords importants et apparemment insurmontables sur l'autorité et l'interprétation du Concile Vatican II, objet de notre division actuelle; ces considérations seront centrées sur notre devoir de préserver et de chérir l'unité et la paix de l'Église, qui sont voulues par Dieu.

Cela fait donc des décennies que le désaccord persiste, constate Mgr Di Noïa, mais, dit-il, un désaccord n'étant pas acceptable, il faut trouver un compromis pour faire un accord.

C'est la tactique moderniste fort bien exposée par Mgr Tissier de Mallerais le 11 novembre 2007 à Paris dans sa conférence: l'hydre moderniste toujours vivante.

Pour simplifier l'exposé savant de Mgr Tissier:

A chaque époque historique concernant un thème, par exemple la Tradition, il faut réviser l'Histoire pour en faire un compromis avec ce qu'on pense de ces événements passés par rapport à la mentalité présente.

Vient une autre époque historique, 20, 30, 40 ou XX années plus tard.

On rouvre la page de l'Histoire de la Tradition telle qu'elle avait été laissée suite au compromis précédent, et de nouveau, ce compromis passé on en fait un compromis avec la mentalité du moment en question.

Et ainsi l'Histoire évolue, la Tradition évolue, tout évolue, étape par étape. Il n'y a pas de vérité. La vérité importe peu ou plutôt pas du tout.
Ce qui compte c'est le but, ici: "l'unité et la paix de l'Église"

C'est bien de cela qu'il s'agit dans ce texte de Mgr Di Noïa:
 
Citation:
"Dans ces circonstances, tandis que l'espérance demeure, il est clair qu'un élément nouveau doit être introduit dans nos échanges"
   

"il est clair qu'un élément nouveau doit être introduit dans nos échanges" pour faire un compromis admissible entre la Tradition qui nous a été transmise et la Tradition telle que la mentalité actuelle la conçoit.   


Voilà le libéralisme en mouvement!

Arrivé là, tous les prêtres de la FSSPX devraient, sinon mettre directement cette lettre au panier, du moins la ranger au rayon des trophées malheureux de la Crise épouvantable de l'Eglise.


Comme il ne faut cependant rien ignorer poursuivons la lecture! La recherche de la vérité et de l'équité en toutes choses doit être notre souci permanent.

Démarche classique du moderniste moyen.
Mgr Di Noïa commence par prendre note des profonds désaccords qui sépare la FSSPX de l'Eglise conciliaire avant de dire que ce désaccord doit évoluer grâce à un élément nouveau.

Et voilà que cet élément nouveau c'est sa lettre. Mazette!
La FSSPX et l'Eglise conciliaire vont évoluer vers un accord sur la doctrine grâce à la lettre de Mgr Di Noïa! Mais que contient donc cette lettre pour que la vision de la doctrine traditionnelle puisse changer par elle? Un révélation privée? La volonté de rejet de Nostra Aetate? Ou de Dignitatis Humanae? Ou de Gaudium et Spes?

Eh bien, non! Mgr Di Noïa n'a trouvé que de vieilles lunes à remuer.

Mais, il appelle à leur rescousse Saint-Augustin, Saint-Paul, Saint-Thomas d'Aquin etc...  et même le code de 1917 qu'on croyait depuis longtemps enterré sous celui de 1983.

De quoi vous scier radicalement le petit abbé de la FSSPX dans sa chambrette du prieuré!   (De son point-de-vue s'entend!)

Quelles sont ces vieilles lunes éclairées par de telles lumières?
Bien sûr, la très sacro-sainte unité de l’Église et la non moins sacro-sainte paix. (J'aurais dû mettre des majuscules...) Et combien de fois l'une et l'autre sanctifiée sur l'autel de la basilique de Saint-François à Assise!? Tiens d'ailleurs Saint-François n'est pas pris à témoin de cette unité sans la foi! Dommage, il est toujours aux premières loges de ces réunions de prières pour la paix.

En effet Mgr Di Noïa élève à la gloire des autels cette "Unité" sainte de l'Eglise mais il ne précise pas trop autour de quoi. 
Car l'unité de l'Eglise ne peut exister qu'autour de la Foi, mais cela, Mgr Di Noïa l'ignore impérialement. Il va même, pour accréditer son non-sens de l'unité, jusqu'à citer Saint-Augustin, sans se rendre compte que le saint Docteur dit le contraire de ce qu'il voudrait démontrer:
 
Citation:
"« Supportons le monde, supportons les tribulations, supportons le scandale des procès. Ne rebroussons pas chemin. Tenons bon dans l'unité de l'Église, tenons bon dans le Christ, tenons bon dans l'amour. N'abandonnons pas les membres de son épouse, n'abandonnons pas la foi, de manière à pouvoir être glorifiés en sa présence, et nous serons en sûreté en lui, dès maintenant par la foi, et plus tard par la vision, dont l'Esprit saint nous a donné le gage » (Lettre 185, § 9, 11).


Il est vrai, Mgr Di Noïa est un esprit atteint de la psychose du modernisme, et nous savons que les modernistes ont gardé les mots mais ont changé leur signification. Pour lui la foi ne recouvre donc pas la doctrine de l'Eglise telle qu'elle a toujours et partout été enseignée (jusqu'à Vatican II) mais elle recouvre une étrange notion moderniste d'une doctrine évolutive qui accepte Assise, qui se soumet à de prétendus frères aînés etc.

Même chose pour la notion de paix, et pourtant Notre-Seigneur nous dit:
 
Citation:
"Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Ce n'est pas à la manière du monde que je vous la donne. » (St-Jean, 14)


Passons les étapes pour arriver à cette recommandation de Mgr Di Noïa à nos prêtres: 
Citation:
Il faudra certainement prêter attention aux passages du Magistère qui vous semblent difficiles à concilier avec l'enseignement magistériel, mais ces questions théologiques ne devraient pas constituer le centre de votre prédication ou de votre formation.
Sauf erreur de ma part, le vice-Président de la Commission Ecclesia Dei, Mgr Di Noïa, demande à nos prêtres de passer outre la doctrine, et de la taire aux fidèles. Autrement dit, il leur demande d'arranger la sauce en prêchant un enseignement erroné!

Puis vient l'argument massu, citations de saint-Paul à l'appui, selon lequel la théologie n'est affaire que de théologiens patentés par Rome! POINT barre!
Il se garde néanmoins de mentionner l'anathème de Saint-Paul qui enseigne exactement le contraire:

 
Citation:
"Mais quand nous-mêmes, quand un ange venu du ciel vous annoncerait un autre Evangile que celui que nous vous avons annoncé, qu'il soit anathème!Nous l'avons dit précédemment, et je le répète à cette heure, si quelqu'un vous annonce un autre Évangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème!" (Galates ch 1, 8-9)
Il ne mentionne pas non plus Saint-Paul corrigeant fraternellement mais énergiquement Saint-Pierre... Qui lui a donné raison en reconnaissant son erreur.


Citation:
"On obéit à Dieu plutôt qu'aux hommes!"

Mgr Di Noïa voudrait même faire réviser l'Histoire des raisons de la fondation de la FSSPX par Mgr Lefebvre, toujours excommunié, du reste...

Enfin, Mgr Di Noïa a enfilé le par-dessus du gentil flic, pendant que les cardinaux Koch et Kasper ont enfilé celui des méchants flics. Le cardinal allemand Walter Kasper, n'a pas eu honte de réaffirmé, dans L’Osservatore Romano  : qu’
 
Citation:
« un véritable œcuménisme n’est pas possible sans Israël. La faible résistance manifestée par l’Église face aux persécutions contre les juifs a pris sa source, durant des siècles, dans son éloignement de ses racines juives. »
Il faudrait que nos prêtres soient bien aveugles et surtout très sourds pour se laisser embarquer par de tels arguments et surtout pour croire quelqu'un qui s'adresse à eux d'une façon tandis que ces confrères de la Curie vitupèrent contre la Tradition en clamant une fausse religion.


   

J'ajoute en post-scriptum l'observation fort essentielle de Tom:

Posté par Tom le: Dimanche 20 Jan 2013 - 23:10    Sujet du message: La lettre de Mgr Di Noïa aux prêtres de la FSSPX est parue


Une mention qui m'a défrisé (et au début je n'avais pas compris que c'était Mgr de N qui avait écrit cela, je pensais que c'était le journaliste du Figaro qui avait écrit cette phrase hier dans son 1er article), c'est ceci :
le «charisme» propre de Mgr Lefebvre et de l'œuvre qu'il a fondée qui est celui de la «formation des prêtres» et non celui de la «rhétorique âpre et contre-productive» ou de «se donner la mission de juger et de corriger la théologie» ou encore «de corriger publiquement les autres dans l'Église».


Je trouve curieuse (c'est un euphémisme)  Mr. Green  cette présentation des choses. 
Comme si à la base tout n'était pas survenu pour des raisons théologiques liées à la dimension propitiatoire de la Messe, et à la doctrine de la  "satisfaction" dont il est souvent parlé ici. La suppression de l'Offertoire dans le NOM fait donc partie des questions rhétoriques annexes ? Et le glissement progressif vers un culte admissible par les protestants fait ainsi partie des questions contre-productives oiseuses ? 


Et ce type de conclusion ci-dessous, que l'on trouve sur le site d'un diocèse français devrait donc être vue comme normale  Question
Depuis Vatican II, nous passons imperceptiblement de l'angoisse du Dies irae à l'Hymne a la joie, d'une pratique religieuse disciplinaire, en attente inquiète du jour de la colère divine, à une pratique de la foi en Christ qui accomplit la christicité (sainteté) de l’humain et, de ce fait, le libère du péché. Quand on se sacrifie, ce n'est plus pour être sauvé, ou pour sauver des âmes, mais parce que l’on réalise la gratuite du salut, les Noces dans le Christ », de l'humain et du divin. L’esprit christique de ce Concile exceptionnel n'arrêtera pas de sitôt son œuvre pastorale de conversion. 
Mort de Rire


   
   


Dernière édition par Gentiloup le Mar 22 Jan 2013, 21:06; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 22 Jan 2013, 14:09    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Mar 22 Jan 2013, 14:23    Sujet du message: Critique de la lettre de Mgr Di Noïa aux prêtres de la FSSPX Répondre en citant

Et petit à petit les prêtres arrangeront la sauce, nous passerons par-dessus la doctrine et ne considérerons plus que la charité humaine qui doit nous lier à ce qu'ils appelle l'unique Eglise du Christ, celle de Vatican d"eux".

Revenir en haut
DEO GRATIAS
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2012
Messages: 214

MessagePosté le: Mar 22 Jan 2013, 14:46    Sujet du message: Critique de la lettre de Mgr Di Noïa aux prêtres de la FSSPX Répondre en citant

Chère et douce Alix, j'admire l'art subtil avec lequel vous n'hésitez jamais encourager nos prêtres! Grâce à vous ils se caparaçonnent! Ils subissent les pressions de Mgr Di Noïa, de Mgr Fellay mais vous êtes toujours là pour les cravacher! Dieu soit loué! S'ils ne lâchent pas tout, grâce à vous, ils seront de grands saints! Mr. Green

Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Mar 22 Jan 2013, 15:00    Sujet du message: Critique de la lettre de Mgr Di Noïa aux prêtres de la FSSPX Répondre en citant

Vous avez parfaitement raison, je dis ce que je pense! cest un gros défaut! Je vais essayer de me taire!!!

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:46    Sujet du message: Critique de la lettre de Mgr Di Noïa aux prêtres de la FSSPX

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com