Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Mgr Muller pense à un ordinariat pour les Luthériens

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Françoise Romaine


Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 125

MessagePosté le: Mer 23 Jan 2013, 21:20    Sujet du message: Mgr Muller pense à un ordinariat pour les Luthériens Répondre en citant

Gentiloup a déjà parlé de ce projet d'union avec l'église luthérienne.
Voici une déclaration de mgr Muller qui précise cette perspective. Si la la FSSPX obtient aussi, avec le temps, son Ordinariat appelé du beau nom de Prélature personnelle avec autorisation de Rome, comme pour les Luthériens, de « préserver leurs traditions légitimes », on pourra vraiment dire que tout sera dissout dans le grand magma oecuménique préparant une religion mondiale. Et que ce sera le coup de maître de Satan.

http://www.la-croix.com/Religion/Urbi-Orbi/Rome/Rome-pourrait-creer-un-ordi…

Rome pourrait créer un ordinariat pour des luthériens
Selon Mgr Gerhard Ludwig Müller, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, le Vatican pourrait réserver un accueil favorable à une demande éventuelle de luthériens désireux de renouer avec Rome

15/1/13 - Mis à jour le 15/1/13 - 15 H 15


En marge de la présentation, vendredi 11 janvier dans une librairie romaine, de son nouveau livre Élargir l’horizon de la raison (Librairie Éditrice Vaticane) consacré à la pensée du théologien Joseph Ratzinger, dont il est proche, Mgr Gerhard Ludwig Müller, ancien évêque de Ratisbonne (Allemagne) et actuel préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, a répondu aux questions du site américain CWN.
 
Citation:

« Certains luthériens désirent le retour à la pleine communion avec Rome, et l’Église devrait être prête à les accueillir »

, a-t-il affirmé, suggérant que, comme avec les anglicans, l’Église catholique pourrait autoriser ces luthériens à
 
Citation:
« préserver leurs traditions légitimes ».
Mgr Müller a observé, reprenant une idée exprimée par Benoît XVI durant son voyage en Allemagne en septembre 2011, que Martin Luther, s’il souhaitait réformer l’Église, ne voulait pas pour autant créer des divisions parmi les chrétiens.

 
Citation:
« Dans mon pays, a ajouté le préfet allemand de la Congrégation pour la doctrine de la foi, les protestants ne sont pas opposés au catholicisme, dont ils ont conservé de nombreuses traditions. »


L’initiative doit venir des luthériens

L’éventualité de la création d’un ordinariat destiné à certains luthériens a déjà été évoquée à plusieurs reprises. En mars 2011, la revue de l’ordinariat catholique des anglicans du Royaume-Uni avait interrogé à ce sujet le P. Herman Geissler, de la Congrégation pour la doctrine de la foi. Celui-ci avait alors confirmé que des luthériens d’Amérique du Nord et de Scandinavie avaient exprimé à Benoît XVI leur désir d’entrer en pleine communion avec l’Église catholique et sollicité la création d’ordinariats à leur intention.
En octobre 2012, le cardinal suisse Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, avait lui aussi évoqué une telle possibilité en ces termes, répondant aux questions de l’agence Zenit :  
Citation:

« La constitution Anglicanorum Coetibus (qui a permis la création d’ordinariats pour les ex-anglicans désireux de retourner vers Rome tout en conservant leurs propres rites, NDLR) n’a pas été une initiative romaine, mais est venue de la partie anglicane. Le pape a donc cherché une solution, très large, prenant en considération les traditions liturgiques et ecclésiales des anglicans. »

Il a poursuivi :  
Citation:

 « Si un désir similaire est exprimé par certains luthériens, alors il faudra y réfléchir. Mais l’initiative leur revient. »

Fin août 2012, la traditionnelle rencontre, en présence du pape, des anciens élèves de Joseph Ratzinger à Castel Gandolfo, avait porté sur la question des relations avec les luthériens, notamment dans la perspective du 31 octobre 2017, 500e anniversaire de la Réforme. A cette occasion, avait évoquée l’idée d’une
Citation:
« purification de la mémoire »

par une demande de pardon émanant des deux parties.



F. M., à Rome

"A cette occasion, avait évoquée l’idée d’une « purification de la mémoire » par une demande de pardon émanant des deux parties.Quelle jolie perspective !!!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 23 Jan 2013, 21:20    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Mer 23 Jan 2013, 21:57    Sujet du message: Mgr Muller pense à un ordinariat pour les Luthériens Répondre en citant

Merci Françoise Romaine Okay pour cette très importante précision.

L'affaire en effet a déjà été évoquée ici:
http://lefebvristes.forum-box.com/t780-Mgr-Muller-Plus-de-discussion-avec-la-FSSPX-Union-avec-les-Protestants.htm:
 
Citation:


Et tandis que le pape nous envoyait ces écrans de fumée, il préparait déjà la célébration du 500ème anniversaire de la Mort de Luther, ainsi le cardinal Kurt Koch annonçait dés le 5 janvier 2012  que 
 
Citation:
"le Saint-Siège et la Fédération luthérienne mondiale ont créé une commission commune en vue du 500e anniversaire de la Réforme, qui sera célébré en 2017."


Et le 4 octobre 2012, il y a quelques jours, le préfet de la CDF, Mgr Müller, à propos de ce 500ème anniversaire à  la Radio allemande NDR Kultur ajoutait:


 
Citation:
En vue du 500e Anniversaire de la Réforme en 2017,  le préfet de la CDF a déclaré:  
Citation:
" l'événement devrait être expliqué correctement dans son processus historique. Ce sera l'occasion de confirmer le cheminement œcuménique et de prendre cela comme une impulsion qui aura également ouvert la voie à une plus grande unité de l'Eglise. Avec l'objectif de l'unité visible de tous les chrétiens dans l'Eglise une".
  Commentant la proposition de la responsable de l'Eglise évangélique allemande, Margot Kässmann,  d'un geste de réconciliation entre catholiques et protestants,  Müller a dit:  
Citation:
"cette réconciliation est dans la pratique achevée depuis longtemps, tout au long du processus œcuménique. On a déjà beaucoup en commun, on n'en est plus au début. "Nous n'avons plus besoin désormais de considérer cette date comme aussi magique»
,
a déclaré 
Müller

Traduction par GL  de la partie concernant l'unité dans l'Eglise  projetée pour 2017 avec les Protestants. Voir Ici
 
L'article allemand toujours en ligne: Glaubenspräfekt Müller: Keine Gespräche mehr mit Piusbruderschaft
SOURCE: http://www.ndr.de/unternehmen/presse/pressemitteilungen/pressemeldungndr11069.html



Revenir en haut
Cadoudal
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2012
Messages: 542
Localisation: ILE DE FRANCE

MessagePosté le: Jeu 24 Jan 2013, 12:55    Sujet du message: Mgr Muller pense à un ordinariat pour les Luthériens Répondre en citant

Mgr Muller s' apprête à fêter l 'hérésie de Luther  sur les ruines du catholicisme tridentin.


Vatican II a anéanti les efforts du Concile de Trente et des saints de la Contre Réforme.


l' hérésie  moderniste  aura triomphé de la vérité catholique.


l' ouverture œcuménique  est une tentative de sabordage de l 'Eglise.  


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Jeu 24 Jan 2013, 13:49    Sujet du message: Mgr Muller pense à un ordinariat pour les Luthériens Répondre en citant

F...M... !!!

Revenir en haut
Croy
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2012
Messages: 120
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 24 Jan 2013, 13:55    Sujet du message: Mgr Muller pense à un ordinariat pour les Luthériens Répondre en citant

Depuis Vatican II tout est mis en place peu à peu pour supprimer l'Eglise. Mais n'oublions pas qu'à la fin le Coeur Immaculée de Marie Triomphera et que les portes de l'Enfer ne prévaudront pas contre la Sainte Eglise.


Il ne faut surtout pas perdre l'Espérance.


Revenir en haut
Pie
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2012
Messages: 50

MessagePosté le: Jeu 24 Jan 2013, 17:54    Sujet du message: selon certains luthériens le Concile VII leur permet un rapprochement avec l'Eglise catholique Répondre en citant

http://nullapossiamocontrolaverita.blogspot.it/








"(CWN/InfoCatólica) Tuttavia, spiega il prefetto della CDF, alcuni luterani desiderano la restaurazione della piena comunione con Roma, e la Chiesa dovrebbe esser pronta ad accoglierli. L'arcivescovo suggerisce che, nella stessa maniera degli Anglicani, la Chiesa cattolica dovrebbe permettere a questi luterani, nel processo di unione alla Chiesa, che preservino le tradizioni legittime che hanno sviluppato.
Secondo Mons. Müller, nell'opinione di alcuni luterani, Martin Lutero pretendeva soltanto riformare la Chiesa e non causare divisione tra i cristiani. Questi luterani credono che le riforme necessarie furono portate a termine dal Concilio Vaticano II. Il prelato spiega che nella sua terra natale, la Germania, « i protestanti non si oppongono completamente al cattolicesimo, giacché hanno conservato molte tradizioni cattoliche »."


Traduction vérifiée à partir de l'original en espagnol (CWN/InfoCatólica).

Traduction en français : "Cependant, explique le préfet de la CDF, certains luthériens souhaitent la restauration de la pleine communion avec Rome, et l'Eglise devrait être prête à les accueillir. L'archevèque suggère que, comm epour les Anglicans, l'Eglise Catholique devrait permettre à ces Luthériens, dans ce processus d'union à l'Eglise, qu'ils préservent les traditions légitimes qu'ils ont dévellopées. Selon Mgr Müller, d'après l'opinion de certains luthériens, Martin Luther voulait seulement réformer l'Eglise et ne pas causer de divisions entre les chrétiens. Ces Luthériens croient que les réformes nécessaires furent porter à terme par le Concile Vatican II. Le prélat explique que dans sa terre natale, l'Allemagne, les "protestants ne s'opposent pas complètement au catholicisme, puisqu'ils ont conservé beaucoup de traditions catholiques."


"Selon Mgr Müller, d'après l'opinion de certains luthériens, Martin Luther voulait seulement réformer l'Eglise et ne pas causer de divisions entre les chrétiens. Ces Luthériens croient que les réformes nécessaires furent porter à terme par le Concile Vatican II." Voilà une phrase qui résume bien le désastreux Concile Vatican II qui a protestantisé l'Eglise catholique : les réformes nécessaires voulues par Luther furent portées à leur terme par le Concile ! Quand on sait que Luther détestait la Messe, et quand on sait qu'aujourd'hui nombreux sont les Protestants qui estiment pouvoir célébrer leur Cène selon le NOM, les Luthériens d'aujourd'hui non pas tort de prétendre que le Concile Vatican II a porté les réformes protestantes à leur terme et qu'il a réformé l'Eglise pour la rendre plus protestante !

C'est l'Eglise conciliare qui s'éloigne de l'Eglise catholique et devient schismatique pas la Tradition !

Quand à cette phrase "les protestants ne s'opposent pas complètement au catholicisme, puisqu'ils ont conservé beaucoup de traditions catholiques." elle démontre bien que pour Rome la tradition ne concerne que des règles lithurgiques et disciplinaires mais pas le dogme. Or la Tradition c'est d'abord le dogme immuable, la doctrine fixée à jamais et pas des traditions. Que les Protestants aient conservé certaines traditions catholiques, soit, mais ils n'en restent pas moins des hérétiques à convertir fort éloignés de la vraie Tradition catholique et fort opposés au catholicisme !


Revenir en haut
Cadoudal
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2012
Messages: 542
Localisation: ILE DE FRANCE

MessagePosté le: Jeu 24 Jan 2013, 20:57    Sujet du message: Mgr Muller pense à un ordinariat pour les Luthériens Répondre en citant

le 15 juin 1520 le pape Léon X  dans une Bulle condamna 41 thèses  puisées dans les écrits de Luther;"
"elles portent sur
"l' efficacité des sacrements
"les indulgences
"les excommunications
"la grâce et la liberté
"le mérite des oeuvres
" l 'essence de la foi
"le caractère sacerdotal
" Léon X  les condamna comme fausses, hérétiques, capables d' égarer les âmes et de les jeter dans la perdition."
" il ordonna à tous les catholiques de les tenir pour condamnées et réprouvées."
" il ordonna de recourir à tous les moyens pour arrêter la contagion et supprimer la scandale"


DARRAS  histoire de l 'Eglise Tome 32 p: 586 et 587.  


difficile d' avoir une herméneutique de la continuité entre Léon X et Benoît XVI
un des deux a tout faux.


Revenir en haut
Hugo
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2012
Messages: 136
Localisation: Andresy

MessagePosté le: Jeu 24 Jan 2013, 21:22    Sujet du message: Mgr Muller pense à un ordinariat pour les Luthériens Répondre en citant

A quoi allons-nous assister en 2017 ? Je crains que les fêtes du syncrétisme battent son plein. En attendant, voici ce que la foi traditionnelle nous a transmis. Rappelons nous , en effet, la condamnation de Léon X  que mentionne opportunément Cadoudal. 


Plus récemment, Au nombre des erreurs condamnées par le Syllabus, on note  l’erreur suivante N° 18 :
« Le protestantisme n’est autre chose qu’une forme différente de la même vraie religion chrétienne, et dans laquelle il est donné de plaire à Dieu aussi bien que dans l’Eglise catholique »
Les protestants divergent de la foi catholique sur de nombreux points dont le refus de considérer la vierge Marie, médiatrice de toute grâce ; le refus du culte des saints, une théorie de la justification considérant que Dieu met un voile sur les péchés, sans pour autant purifier ni rénover la nature du pécheur repentant, une théorie de la prédestination qui ne laisse aucune chance de rachat aux « réprouvés », etc. Ils regroupent eux-mêmes les caractéristiques de leur foi autour de trois principes, trois « soli » importants, auxquels on pourrait d’ailleurs en ajouter d’autres. Ces soli, en tant que principes, entraînent toutes les erreurs. 
Les trois soli de la foi protestante.
1°. « Sola scriptura » (L’Écriture seule). C’est-à-dire l’Ecriture SANS la Tradition.
Card J. B. Franzelin La Tradition, Courrier de Rome, p. 71.
« S’il n’y avait pas ce principe de la tradition, ces propriétés (n.d. l. r : la conservation du dépôt inchangé de la foi des apôtres) ne pourraient pas subsister, à moins d’imaginer dans une institution entièrement différente et qui n’existe nulle part, un charisme d’infaillibilité commun à tous les fidèles. C’est pourquoi le protestantisme tout entier, tel qu’il se corrompt en de multiples sectes opposées les unes aux autres, répugne essentiellement à ce que la religion chrétienne a de propre. » 
 
 2°. « Solus Christus » (Le Christ seul). C’est-à-dire le Christ sans l’Eglise, SANS le sacerdoce
Pie XI Ad catholici sacerdotii, 20 décembre 1935
L’homme est-il à peine né que «  le prêtre le fait renaître par le baptême (…) à la vie surnaturelle ; pour le fortifier et le préparer à combattre généreusement dans les luttes spirituelles, un prêtre (…) le fait soldat du Christ par la confirmation ; dès qu’il est capable de discerner et de goûter le pain des anges, le prêtre le lui donne (…) ; s’il est tombé, le prêtre le relève et le fortifie par la Pénitence ; si Dieu l’appelle à former une famille, le prêtre est là pour bénir son mariage (…) ; et quand le chrétien est parvenu au seuil de l’ éternité (…) le prêtre le fortifie par l’extrême onction. (…) Ainsi, du berceau à la tombe, ou plutôt jusqu’au ciel, le prêtre est auprès des fidèles guide, réconfort, ministre du salut, distributeur de grâces et de bénédictions. »
 
3°. « Sola Fide » (La foi seule). Seule la foi sauve et NON les bonnes œuvres. (Etant entendu que pour nombre de protestants, la foi porte à faire de bonnes œuvres, mais celles-ci ne servent pas en tant que telles au salut).
Ep. Saint jacques II, 14-21 : Mes frères, que sert-il à quelqu'un de dire qu'il a la foi, s'il n'a pas les œuvres ? Est-ce que la foi peut le sauver? Si un frère ou une sœur sont dans la nudité, et qu'ils manquent de la nourriture de chaque jour, et que l'un de vous leur dise: Allez en paix, chauffez-vous et rassasiez-vous, et que vous ne leur donniez pas ce qui est nécessaire au corps, à quoi cela servira-t-il ? Il en est de même de la foi: si elle n'a pas les œuvres, elle est morte en elle-même. Mais quelqu'un dira: Tu as la foi, et moi j'ai les œuvres. Montre-moi ta foi sans les œuvres, et moi je te montrerai ma foi par les œuvres. Tu crois qu'il n'y a qu'un Dieu, tu fais bien; les démons le croient aussi, et ils tremblent. Mais veux-tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les œuvres est morte ? Abraham, notre père, ne fut-il pas justifié par les œuvres, lorsqu'il offrit son fils Isaac sur l'autel ?
Si l’Epitre de saint Jacques ne suffit pas, au motif que les protestants ne reconnaissent pas cet écrit à leur canon des écritures, on peut leur citer saint Matthieu (XXV, 14-30 et 31-46).


Conclusion :
Nous voudrions savoir si les protestants vont abandonner ces trois « soli » avant d’obtenir leur ordinariat. Hors de ces points, il n’y a que paroles verbales, tractations secrètes frauduleuses, faux semblants et assassinat de la foi catholique dans les âmes de nombreux fidèles. 


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:35    Sujet du message: Mgr Muller pense à un ordinariat pour les Luthériens

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com