Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Mgr Lefebvre libéral?

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Martel
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2012
Messages: 96

MessagePosté le: Mer 30 Jan 2013, 20:05    Sujet du message: Mgr Lefebvre libéral? Répondre en citant

Mes yeux me sont sortis des orbites en lisant cette phrase d'un article de "Avec l'Immaculée:
   
 
Citation:


Mgr Lefebvre, étant jeune séminariste, était libéral et c'est Le Père Le Floch qui l'a sauvé, au séminaire français de Rome. C'est le Père Le Floch qui l'a formé.
Notre Père Le Floch actuel, c'est Fr Pfeiffer.
 
Signé: Avec l'Immaculée




L'article s'appelle: L'abbé Lundi : sous les armes de Benoît XVI

Autrement dit l'abbé Pfeiffer est beaucoup mieux que Mgr Lefebvre, parce que lui il est comme le Père Le Floch qui aurait ramené Mgr Lefebvre du libéralisme à la Tradition ... Il ne faudrait pas exagérer!  Tous les moyens ne sont pas bons pour arriver au but!
Il y a certainement de meilleurs moyens pour convaincre les séminaristes de rejoindre le séminaire de l'abbé Pfeiffer!


Mgr Williamson fait bien une petite allusion aux confidences que leur faisait Mgr Lefebvre dans le sermon qu'il a donné en France, de là à dire qu'il fut un libéral... HALTE les amis, du calme!


Et puis en profiter pour faire passer l'abbé Pfeiffer par-dessus la tête de Mgr Lefebvre???  

   


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 30 Jan 2013, 20:05    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Mer 30 Jan 2013, 20:24    Sujet du message: Mgr Lefebvre libéral? Répondre en citant

On pourrait imaginer Mgr Fellay à la place de Mgr Lefebvre et l'abbé Pfeiffer en père Le fLoch ! La comparaison est osée!!! Il faut garder la raison, à dire n'importe quoi on perd sa crédibilité!

Revenir en haut
Marcelle
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2012
Messages: 15

MessagePosté le: Mer 30 Jan 2013, 22:12    Sujet du message: Mgr Lefebvre libéral? Répondre en citant

Cher Martel ,
C'est Mgr Lefebvre lui-même qui raconte bien simplement qu'en arrivant au séminaire français il s'est rendu compte qu'il avait un certain nombre d'idées libérales ; si je me rappelle bien, il croyait que la SEPARATION de l'Eglise et de l'Etat était une bonne chose. Grâce aux cours du Père Le Floch' qui leur commentait les encycliques, il a révisé son jugement et a toujours été reconnaissant au Père Le Floch' de l'avoir ainsi éclairé.
C'est à la suite de cette découverte du trésor que constituaient les encycliques, qu'il a tenu à instaurer au séminaire d'Ecône des cours sur les Actes du magistère,
qu'il a donnés lui-même de 1979 à 1982 en faisant l'application à la situation actuelle.

Ces cours ont été publiés en un livre passionnant : C'EST MOI L'ACCUSE QUI DEVRAIS VOUS JUGER ! :
Commentaire des actes du magistère condamnant les erreurs modernes". (350 pages)

Voici les différentes parties :
- Introduction : tout restaurer dans le Christ (St Pie X)
- 1° partie : documents sur la franc-maçonnerie (4 documents)
- 2° partie : documents pontificaux sur le libéralisme (6 documents)

Ce livre est complété par :
"ILS L'ONT DÉCOURONNÉ : du libéralisme à l'apostasie ; la tragédie conciliaire".(270 pages)

Voici le dernier paragraphe de l'introduction, rédigée par Mgr Lefebvre :
"... comme en témoigne l'histoire de l'Eglise, tout âge de crise prépare un âge de foi et, dans la fidélité à la tradition, une rénovation véritable.
A vous tous d'y contribuer, chers lecteurs, en recevant humblement ce que l'Eglise nous a transmis, jusqu'à la veille de Vatican II, par la bouche des papes, et que je vous transmets à mon tour. C'est cette doctrine constante de l'Eglise que j'ai reçue sans arrière-pensée, c'est elle que je vous communique sans réserve. ..."

Pour vous donner envie de le lire, voici les titres des quatre parties (34 chapitres) :
- Le libéralisme, principes et applications
- Le catholicisme libéral
- Le complot libéral de Satan contre l'Eglise et la papauté
- Une révolution en tiare et en chape.


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Mer 30 Jan 2013, 22:22    Sujet du message: Mgr Lefebvre libéral? Répondre en citant

Mgr Lefebvre explique tout sur lui, ses livres nous éclairent sur sa personnalité, l'évolution de sa pensée, il a la franchise des grands, ce n'est pas le cas du supérieur actuel, l'un a fait un pacte avec Dieu, l'autre est tenté par le diable.

Revenir en haut
Prague
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 169

MessagePosté le: Mer 30 Jan 2013, 22:43    Sujet du message: Mgr Lefebvre libéral? Répondre en citant

Chère Marcelle, merci pour la référence, mais que Mgr Lefebvre ait été libéral, ce n'est pas ce qui m'a frappé en lisant ce livre! Monseigneur a rendu des hommages appuyés au Père Le Floch pour bien montrer qu'il transmettait à son tour ce qu'il avait reçu.
L'abbé Pfeiffer a reçu de Mgr Lefebvre qui lui a transmis ce que lui-même a reçu du père Le Floch non? Ce n'est pas ça le bon ordre?


Sans doute c'est une maladresse de la part de "Avec l'Immaculée",

(Modéré à la demande de l'intervenant)


Revenir en haut
Martel
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2012
Messages: 96

MessagePosté le: Mer 30 Jan 2013, 22:53    Sujet du message: Mgr Lefebvre libéral? Répondre en citant

Ben en fait Prague a tout dit.


Je vous rassure Marcelle, je n'ai rien contre "AveclImmaculée" que je lis régulièrement. C'était juste une observation!
Tiens, pour contre-balancer, je mets le lien vers le sermon de Mgr Tissier de Mallerais que j'ai beaucoup apprécié. Il date de 2002, mais il est plus que jamais d'actualité.


Revenir en haut
Françoise Romaine


Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 125

MessagePosté le: Jeu 31 Jan 2013, 16:11    Sujet du message: "Avec l'Immaculée" s'explique Répondre en citant

Le site Avec l'immaculée,conscient de ne pas avoir été assez explicite a donc donné différentes références dans l'article ci-dessous. Cela permettra de bien comprendre la grandeur et l'humilité de Mgr Lefebvre qui, entré au séminaire avec des idées libérales, c'est lui-même qui le dit (lire l'article), en est sorti anti-libéral grâce au Père Le Floch. Ces souvenirs de Mgr Lefebvre montrent de plus combien la formation au séminaire est importante et influence le prêtre pour la vie. Mgr a eu la grande chance d'avoir un Père Le Floch pour lui dispenser une solide formation doctrinale et anti-libérale. Prions pour que nos futurs prêtres aient aussi cette chance d'avoir une vraie et solide formation doctrinale pour combattre efficacement le libéralisme qui envahit tout et détruit tout.
Et c'ést cette importance de la formation au séminaire et de l'importance d'avoir de bons professeurs comme le fut le Père Le Floch pour Mgr Lefebvre que le site Avec l'Immaculée, peut-être de façon maladroite, a essayé de montrer dans l'article qui a choqué.

Bonne lecture qui devrait mettre fin aux incompréhensions.


http://aveclimmaculee.blogspot.fr/


Mgr Lefebvre était-il libéral dans sa jeunesse ?







Suite à notre article sur la chasuble de l'abbé Lundi brodée aux armes de Benoît XVI, Martel, un de nos bons lecteurs du forum Un évêque s'est levé, a été choqué parce que nous disions que Mgr Lefebvre était libéral dans sa jeunesse et qu'il avait été sauvé du libéralisme par le Père Le Floch, au séminaire français de Rome. 




Nous comprenons Martel car ce n'est pas une vérité très connue. Nous aurions dû donner davantage de références. Il faut toujours prouver ce qu'on affirme. Voici donc un extrait scanné de la biographie Marcel Lefebvre, de Mgr Tissier de Mallerais, p. 45 (bas)- 46 - 47 (haut). Ce serait sympathique qu'un membre du forum poste cette explication et cet extrait de Mgr Tissier de Mallerais sur le forum, pour rectifier l'inexactitude qui a été dite de bonne foi, certes, par Martel, mais qui pourrait nuire à Avec l'Immaculée si celle-ci n'était pas corrigée. Merci d'avance.



Si certains lecteurs pensent que nous écrivons des choses fausses, qu'ils fassent comme Martel, qu'ils le disent. Martel a bien fait de parler. Il ne faut jamais rester avec un problème. Il faut le dire. En l’occurrence nous avions raison, mais nous ne sommes pas infaillibles, il est possible qu'un jour nous nous trompions. Dans ce cas, nous demandons à Dieu qu'Il nous fasse la grâce de reconnaître rapidement nos erreurs. Voici donc cet extrait de Mgr Tissier de Mallerais :



p.45

Une révélation

Les expressions de reconnaissance, de vénération, d'affection envers son supérieur romain fuseront souvent à travers les paroles de Mgr Lefebvre, au cours de ses sermons ou de ses conférences spirituelles. Il se plaira à évoquer dans son sermon du jubilé, le 23 septembre 1979, « la haute direction du cher et révérend père Le Floch, père bien-aimé, père qui nous a appris à voir clair dans les événements de l'époque d'alors, en commentant les encycliques des papes 4. » « Je ne remercierai jamais assez le bon Dieu, dit-il, d'avoir permis que je connaisse cet homme vraiment extraordinaire.»

Mgr Lefebvre explique que l'enseignement du père Le Floch fut pour lui une « révélation » :



p. 46

« C'est lui qui nous a appris ce qu'étaient les papes dans le monde  et dans l'Église et ce qu'ils ont enseigné pendant un siècle et demi : l'antilibéralisme, l'antimodernisme, l'anticommunisme, toute la doctrine de l'Église sur ces sujets. Il nous a vraiment fait comprendre et vivre ce combat mené par les papes avec une absolue  continuité, pour tenter de préserver le monde et l'Église de ces fléaux qui nous oppressent aujourd’hui. Cela a été pour moi une révélation. »

En quoi fut-ce une révélation ? L'ancien élève du collège de Tourcoing nous l'explique clairement :

« Au cours de mes études je n'avais pas auparavant mesuré l'enjeu de ce combat de l'Église pour l'Église et la chrétienté1. » « Je me souviens (...) d'être arrivé au séminaire avec des idées qui n'étaient pas exactes, que j'ai réformées au cours de mon séminaire. Je croyais, par exemple, qu'il était tout à fait excellent que l'État fût séparé de l'Église. Eh oui ! J'étais libéral. »

Cet aveu déclenchait évidemment les rires des auditeurs, les séminaristes d'Écône : Monseigneur Lefebvre avait été libéral ! Et comment s'était opérée sa conversion intellectuelle ? Tout simplement, dit-il, « j'écoutais les conversations de mes confrères aînés. J'écoutais leurs réactions et surtout ce que mes professeurs et supérieur m'ont appris. Et je me suis aperçu que j'avais beaucoup d'idées fausses, en effet. (...) J'étais heureux d'apprendre la vérité, heureux d'apprendre que j'étais dans l'erreur, qu'il fallait que je change ma conception de certaines choses, et cela surtout en étudiant les encycliques des papes qui nous montraient, justement, toutes les erreurs modernes, ces magnifiques encycliques de tous les papes jusqu'à saint Pie X et au pape Pie  XI 2 . »

« Pour moi, insiste-t-il, ce fut une révélation totale. Et alors, naissait en nous tout doucement ce désir de conformer notre jugement  à celui des papes. Nous nous disions : Mais comment les papes ont-ils jugé les événements, les idées, les hommes, les choses de leur temps ? Et le père Le Floch nous montrait bien3 quelles avaient été les idées directrices de ces différents papes : toujours les mêmes, exactement les mêmes, dans leurs encycliques. Cela nous a montré (...) comment  il fallait juger l'histoire (...) et, du coup, cela nous est resté 4. »



p. 47

« Comment les papes ont jugé » : le souci constant de Mgr Lefebvre sera de s'inscrire dans la continuité des jugements des papes et de n'avoir aucune idée personnelle, mais d'être simplement fidèle à la « vérité de l'Église, celle qu'elle a toujours enseignée1 ».

On est toujours en état de croisade. Or l'Église avait toujours enseigné en combattant. « Le père Le Floch, dit Mgr Lefebvre, nous a fait entrer et vivre dans l'histoire de l'Église, dans ce combat que les forces perverses livraient contre Notre-Seigneur. Cela nous a mobilisés contre ce funeste libéralisme, contre la Révolution et les puissances du mal à l'œuvre pour renverser l'Église, le règne de Notre-Seigneur, les États catholiques, la chrétienté tout entière. » La majorité des séminaristes embrassaient ce combat, les autres ne restaient pas, explique aussi Mgr Lefebvre : « Il nous a fallu choisir : ou bien quitter le séminaire si nous n'étions pas d'accord, ou bien entrer dans le combat et marcher2. » Mais entrer dans ce combat, c'était s'y engager pour la vie : « Je pense que toute notre vie sacerdotale — et épiscopale — a été orientée par ce combat contre le libéralisme3.




Notes :

p. 45, note 4 - Fideliter n.  12, nov.  1979, p. 6.

p. 46 :

1 - Fideliter n. 59, septembre 1987, p. 32.

2 - COSPEC 36 A, 30 novembre 1976.

3 - Dans ses conférences spirituelles du soir, données de 19 h 05 à 19 h 30, en

alternance avec d'autres pères directeurs du séminaire.

4 - PHLH, 26.




p. 47 :

1 - COSPEC 36 A, 30 novembre 1976.

2 - Cf. Robert PRÉVOST, 1,165-166.

 3 - Fideliter n. 59, p. 32.



Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Jeu 31 Jan 2013, 17:18    Sujet du message: Mgr Lefebvre libéral? Répondre en citant

Pour saisir la Tradition il faut se plonger dedans. C'est ce que Rapporte Mgr Tissier de Mallerais dans sa biographie de Mgr Lefebvre: on ne nait pas savant. Il faut se garder d'extrapoler à partir de quelques mots dans une biographie. Des mots qui peuvent vite se transformer en généralités. 
Le débat est maintenant clos. Merci de votre compréhension!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:32    Sujet du message: Mgr Lefebvre libéral?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com