Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
La hiérarchie des valeurs dans l'âme humaine

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> ARCHIVES -> DEBATS THEOLOGIQUES & ARGUMENTS -> "Un Evêque...":Témoignages, Interviews, récits etc.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Ven 1 Fév 2013, 16:58    Sujet du message: La hiérarchie des valeurs dans l'âme humaine Répondre en citant

Posté le: mardi 29 janvier 2013 à 16:42    Sujet du message: M. l'abbé François Knittel: "Je ne sais rien mais je dirai tout!"..


(Suite du fil L'abbé François Knittel: "Je ne sais rien mais je dirai tout!"..]

Chère Alix, les fidèles sont parties prenantes de par la communauté de foi, certes, mais ne le sont pas dans les statuts. Reste que, si l’on a été un des généreux bienfaiteurs, le respect de l’intention dudit bienfaiteur fait partie de la morale de l’Eglise. Officiellement. C’est même encore écrit dans le droit canon de Jean Paul II. Mais ce soi-disant respect de l’intention d’un donateur est très souvent, trop souvent bafoué. J’ai même connu un prêtre, aujourd’hui rallié, qui, sans rire, m’expliquait qu’il fallait que les chapelles soient offertes à la fraternité, pour la sécurité des fidèles, car, disait-il, 
Citation:

    

« l’intention des personnes privées pouvaient varier et que, en conséquence, il valait mieux que les bâtiments appartiennent à la fraternité ».
    


    


    


Tout cela me porte à réfléchir. (Qu'on me pardonne de dire ce que beaucoup savent déjà.)  

Mon avis est que nous devons par-dessus tout nous défaire de tout sentiment d’amertume, car la Gloire de Dieu s’est manifestée par sa Miséricorde dans la Sainte Messe, dans les milliers de confessions où les fidèles ont reçu le sang de la Croix et par tant de communions où les enfants comme les vieillards reçoivent le Corps du Christ. Dans la vie des saints fondateurs d’Ordre, combien ont été écartés de leur sainte fondation ! En ce qui concerne notre modeste personne, ne devons-nous pas rester dans les sentiments qui étaient les nôtres et qui nous faisaient lutter contre le modernisme ? Continuons donc le même combat en remerciant Dieu d’y être resté attachés ! 

L’âme humaine est bien mystérieuse, car elle se trompe souvent sur la hiérarchie de valeurs qui l’habite. C’est l’histoire du jeune homme riche qui applique la Loi, mais qui ne veut pas vendre ses biens et tout distribuer aux pauvres pour suivre Notre Seigneur.  

N’en va-t-il pas de même pour nous, comme pour les prêtres et tout un chacun ? Ainsi beaucoup de membres de la FSSPX se sont engagés pour défendre la foi. Voulons-nous défendre la foi jusqu’à nous opposer à l’esprit du siècle ? (Clarté du soleil de Dieu) Nous répondons OUI !  Jusqu’à subir l’opprobre social ? Oui ! Jusqu’à nous couper de nos amis ? Oui ! Jusqu’à nous opposer à nos parents ? Oui ! Jusqu’à nous exposer à vivre pauvrement et donner toute notre existence ici-bas ? Pour la défense de la Foi, oui, toujours oui ! Jusqu’à nous opposer aux autorités conciliaires qui ont découronné Notre Seigneur ? ... ? ( Tout à coup : fumées et brouillards) Alors, là, il faut réfléchir. La question n’est-elle pas posée d’une manière un peu insidieuse ? Peut-être faudrait-il la formuler autrement ? N’y a-t-il pas une troisième voie ? Les choses d'ordinaire ne sont pas binaires …, et puis le problème est tellement complexe ! Vous ne pouvez pas savoir combien c'est compliqué ! Ah! pauvres de nous ! Comment pouvons-nous prétendre y voir clair ? La question est terriblement embrouillée ! Et nous sommes si petits, si ignorants, si faibles et tellement aveugles sur nos propres fautes … Comment prétendre juger les autres alors même que nous sommes incapable de comprendre la laideur du péché ? Ne vaut-il pas mieux nous en référer à notre hiérarchie immédiate ? Obéissance! obéissance !  Bref, c’est NON ! 

Curieux ce mystère de l’âme humaine qui proclamait l’instant d’avant la certitude de la foi et sa fidélité et qui déclare tout à coup son inaptitude à décider par elle-même, malgré l’évidence de la corruption des autorités conciliaires. 

Cette défaillance n’a-t-elle pas frappé Saint Pierre lui-même? Mais l'exemple du premier Pape nous montre que les jeux ne sont jamais faits dans un sens comme dans l'autre avant la fin de notre vie. Si bien que je suis enclin à penser que participer au combat est une grâce et un honneur, qui nous sont accordés, sans mérite aucun de notre part, qui peuvent nous être retirés pour des raisons que seul le Christ connaît parfaitement. Ces considérations doivent nous animer au combat, sachant que ce n’est pas nous qui luttons, mais le Christ dans son Corps Mystique qui combat , Dominus fortis et potens, Dominus potens in praelio.

D’où l’importance de notre prière reconnaissante à l'intention des uns et des autres. Mais aussi notre prière pour ceux qui ont déserté le combat alors que Dieu les appelle encore certainement à repousser les assaillants de la citadelle. 

Hugo


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 1 Fév 2013, 16:58    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> ARCHIVES -> DEBATS THEOLOGIQUES & ARGUMENTS -> "Un Evêque...":Témoignages, Interviews, récits etc. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com