Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
“L’accord est mort !” (John Daly)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Martin
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2012
Messages: 247
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Jeu 5 Juil 2012, 19:58    Sujet du message: “L’accord est mort !” (John Daly) Répondre en citant

 
Lu sur le “Forum catholique” cette opinion de John Daly (peut-être un peu trop optimiste) :
Citation:
Toute perspective d'un accord rome-FSSPX n'est-elle pas d'ores et déjà morte ? Quand on annonce, côté romain, que l'acceptation intégrale du texte de Nostra aetate, ainsi que du reste de Vatican II, par tous les prêtres de la FSSPX, est incontournable, quand on propose à Mgr Fellay (accordista de grand enthousiasme, et destiné peut-être à vivre ou mourir avec son grand projet) un nouveau texte que lui-même qualifie spontanément de “clairement inacceptable”, quand le très puissant lobby juif s'intéresse publiquement à l'affaire, quand plusieurs voix romaines autorisées expriment presque simultanément une hausse notable des exigences pour un accord, ajoutant des conditions qui n'ont pas été posées en 1984, ni en 1988, ni à Campos, ni à l'IBP, n'est-on pas en mesure de conclure à l'évidence que rome ne veut plus d'accord et de se demander pourquoi pas ?

Et cette question une fois posée : pourquoi rome veut-elle subitement rompre les fiançailles à la veille du mariage ? n'en vient-on pas à partager la conclusion de Rivarol et de tant d'autres commentateurs qu'il était devenu entretemps manifeste que Mgr Fellay n'était pas, n'est pas, en mesure de faire entrer le peuple élu de sa FSSPX dans la terre promise de “Rome occupée” puisque l'opposition à cette démarche au sein de ladite fraternité est trop importante ?




Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 5 Juil 2012, 19:58    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 5 Juil 2012, 21:45    Sujet du message: “L’accord est mort !” (John Daly) Répondre en citant

Cher Martin,
Je me méfie. Pour l'instant, la déclaration officielle de la fsspx, disant qu'elle veut poursuivre les discussions en vue d'un accord tient toujours. Je ne serai convaincue que si Mgr Fellay dit publiquement qu'il renonce à un accord avec Rome définitivement, tant que Rome ne remplit pas les conditions énoncées par Monseigneur Lefebvre : cad qu'elle redevienne parfaitement catholique, reconnaisse Quanta cura, Immortale Dei etc. et redéfende clairement la royauté de Notre-Seigneur.


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Jeu 5 Juil 2012, 22:00    Sujet du message: Je partage l'avis de InDominoSperavi, mais un avis extérieur est intéressant. Répondre en citant

Pour répondre à John Daly et à Martin qui transmet, Je suis de l'avis de InDomineSperavi.

Mgr Fellay n'en n'est pas à son coup d'essai. Et pourquoi le Vatican aurait-il tout spécialement nommé Mgr Di Noia, si c'était pour ne pas poursuivre.Ce serait parfaitement incohérent!

Peut-être va-t-il y avoir un temps mort, le temps de rendre espoir à tous afin que les résistants baissent leur garde, et puis tout va recommencer. Du reste on ne sait pas ce qui fait agir Mgr Fellay.
Subit-il des pressions? S'est-il mis dans un mauvais cas inextricable? Attend-il la pourpre cardinalice et les ors du Vatican? Pourquoi a-t-il fait preuve de tant d'autoritarisme pour imposer son point-de-vue au mépris de celui de ses confrères, des maisons amies etc. Lui qui dénonçait en 1999 à la TV les sectes maçonniques au Vatican et la construction d'un Super-église mondialiste?

Il a été beaucoup trop longtemps aux commandes, cela n'est jamais bon. Il se crée des liens, des dettes de reconnaissances, des "combines", tout ce qui coupe de l'indépendance nécessaire à ceux qui doivent sans cesse lutter contre les attaques du démon et qui sont entourés d'ennemis.

Pour ma part, jamais plus je ne ferai confiance à Mgr Fellay, à moins que de lui-même, il démissionne et redevienne un simple évêque.... Et encore, ce serait long!

John Daly ne vit pas cela de l'intérieur, certaines choses lui échappent.


Revenir en haut
Martin
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2012
Messages: 247
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Jeu 5 Juil 2012, 22:26    Sujet du message: “L’accord est mort !” (John Daly) Répondre en citant

InDominoSperavi a écrit:
Cher Martin, Je me méfie. Pour l'instant, la déclaration officielle de la fsspx, disant qu'elle veut poursuivre les discussions en vue d'un accord tient toujours. Je ne serai convaincue que si Mgr Fellay dit publiquement qu'il renonce à un accord avec Rome définitivement, tant que Rome ne remplit pas les conditions énoncées par Monseigneur Lefebvre : cad qu'elle redevienne parfaitement catholique, reconnaisse Quanta cura, Immortale Dei etc. et redéfende clairement la royauté de Notre-Seigneur.
 
Oui, de ce côté, vous avez raison toutes les deux, c’est pourquoi je crains que John ne soit, pour le coup, trop optimiste. Mais le motif qu’il donne au changement de cap du Vatican, si changement il y a, n’en est pas moins intéressant : “l’opposition à cette démarche au sein de la fraternité est trop importante”. Tout comme en politique, le plan des lucifériens, pour avancer, a besoin du consentement d’une large fraction des futures victimes. Or, même chez bon nombre de partisans des accords, l’ambiance était plutôt à la résignation qu’à l’enthousiasme.

Ceci dit, même si le pronostic de John devait se vérifier, il y aurait peut-être à cela un autre motif : nombreuses ont été les prières sincères de fidèles (bien trop naïfs) en faveur des accords, et le Bon Dieu peut fort bien les exaucer à sa manière.

M.
 


Revenir en haut
Coeur2chouan
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 139

MessagePosté le: Jeu 5 Juil 2012, 23:54    Sujet du message: “L’accord est mort !” (John Daly) Répondre en citant

Martin a écrit:
Oui, de ce côté, vous avez raison toutes les deux, c’est pourquoi je crains que John ne soit, pour le coup, trop optimiste. Mais le motif qu’il donne au changement de cap du Vatican, si changement il y a, n’en est pas moins intéressant : “l’opposition à cette démarche au sein de la fraternité est trop importante”. Tout comme en politique, le plan des lucifériens, pour avancer, a besoin du consentement d’une large fraction des futures victimes. Or, même chez bon nombre de partisans des accords, l’ambiance était plutôt à la résignation qu’à l’enthousiasme.

Ceci dit, même si le pronostic de John devait se vérifier, il y aurait peut-être à cela un autre motif : nombreuses ont été les prières sincères de fidèles (bien trop naïfs) en faveur des accords, et le Bon Dieu peut fort bien les exaucer à sa manière.

M.
 
"Toutes les deux"? InDominoSperavi est une femme?
Je ne sais pas pourquoi, je la prenais pour un homme, peut-être parce que je lui attribuais la figure de son très beau Christ?
Vous avez toujours le regard surnaturel, cher Martin, et vous avez raison. J'ai moi aussi pensé à tous ces chapelets sincères dont le Bon Dieu a pu faire bon usage.

Quant à l'obéissance, c'est vrai que si on compare, (toutes choses égales évidemment), avec le Concile, beau succès du prince de ce monde, l'obéissance a été, sans doute en majorité, soit joyeuse, soit passive.
Ce n'est pas le cas ici.

Cependant, même un mal peut être un bien. Si la FSSPX devait se scinder, les prêtres retourneraient ou iraient pour la première fois à la pauvreté, les fidèles devraient de nouveau se sacrifier etc. Le Bon Dieu aime bien mettre l'amour de ses enfants à l'épreuve.

Le plus grand dommage serait au niveau des écoles... Mais attendons la sentence divine, si toutefois elle nous apparaît clairement dés le lendemain d'Albano, ce qui n'est pas sûr du tout.


Revenir en haut
Martin
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2012
Messages: 247
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Ven 6 Juil 2012, 06:22    Sujet du message: “L’accord est mort !” (John Daly) Répondre en citant

Coeur de Chouan a écrit:
"Toutes les deux"? InDominoSperavi est une femme?

 
C’est du moins ce que j’ai lu ici : http://lefebvristes.forum-box.com/t34-Presentation.htm

M.


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Ven 6 Juil 2012, 11:25    Sujet du message: Oui, j'avais pourtant admiré la clarté de cette présentation! Répondre en citant

On ne m'y reprendra pas , du moins en ce qui concerne InDominoSperavi!
J'avais pourtant lu attentivement sa belle présentation, mais c'est le Christ qui m'a égarée... Est-ce passible??? :shock:


Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 6 Juil 2012, 14:18    Sujet du message: “L’accord est mort !” (John Daly) Répondre en citant

Chers amis,
Oui, je suis une femme. J'ai la quarantaine et je suis mère de famille. J'ai choisi ce Christ, parce que j'ai lu qu'il est le résultat d'une photo miraculeuse prise d'un tabernacle, pendant la guerre d'Espagne. Quand la photo a été développée, c'est ce visage qui est apparu. Je me suis dit que c'était donc probablement le vrai visage de Jésus.


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Ven 6 Juil 2012, 21:17    Sujet du message: Un miracle que je ne connaissais pas, merci! Répondre en citant

InDominoSperavi a écrit:
Chers amis,
Oui, je suis une femme. J'ai la quarantaine et je suis mère de famille. J'ai choisi ce Christ, parce que j'ai lu qu'il est le résultat d'une photo miraculeuse prise d'un tabernacle, pendant la guerre d'Espagne. Quand la photo a été développée, c'est ce visage qui est apparu. Je me suis dit que c'était donc probablement le vrai visage de Jésus.
C'est pour ça que ce visage est si beau et surtout si doux!

Revenir en haut
Martin
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2012
Messages: 247
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Mer 11 Juil 2012, 13:24    Sujet du message: “L’accord est mort !” (John Daly) Répondre en citant

 
Toujours sur le Forum catholique, cette question de Sam Gamegie à John Daly :

Citation:
La dépêche d'Ems - A John Daly

Cher Monsieur, j'aurai une question qui s'adresse d'ailleurs à d'autres: comment expliquer et interpréter l'acte posé le 13 juin dernier par la CDF:

- Acte de guerre comme en son temps la dépêche d'Ems qui provoqua la guerre franco allemande? Car au fond, Mgr Levada savait parfaitement que Mgr Fellay ne pourrait accepter ce qu'il a refusé 10 mois plus tôt surtout après x rounds de négociations entre septembre et mai...

- Le paradoxe du bluff? Renforcer la fraternité avant la signature: Rome renforce Mgr Fellay qui, en refusant ponctuellement, montre qu'il ne veut pas renoncer à l'identité propre de la Frat.

Comme je le disais tout à l'heure sur le fondement du texte de l'abbé de Tanouarn, Rome sanctionne Mgr Pozzo en plaçant au dessus de lui Mgr Di Noïa, archevêque et futur cardinal (Mgr Pozzo est simple prêtre... prélat mais simple prêtre). Di Noïa est un négociateur. Il doit terminer le travail et non refaire le travail des dix derniers mois.... L'acte du 13 juin semble être un acte qui s'est fait sur le dos du pape lui-même en conséquence. D'où l'optimisme de l'abbé de Tanouarn sur la réintégration de la Frat.

Votre avis?
 
 
Réponse de John Daly :

Citation:
Quel plaisir, cher Sam, de rencontrer quelqu'un qui cherche à comprendre ce qui se passe, malgré les apparences contradictoires, plutôt que de se convaincre de ce qu'il veut croire !

Comme je l'ai dit plus d'une fois, c'est rome qui semble avoir changé de dispositions. Toute le long du mois de mai Mgr Fellay était visiblement persuadé de l'imminence de la reconnaissance de la FSSPX, donc de l'acceptation par Rome dans son essentiel du préambule du 15 septembre 2011, tel que Mgr Fellay l'avait modifié et rendu le 17 avril 2012.

Mais le 13 juin, Mgr Fellay reçoit, à son étonnement, un nouveau texte du Vatican qui ne lui fait aucune concession dans le sens de ses modifications. L'impossibilité est si manifeste que seulement 12 jours plus tard la lettre de l'abbé Thouvenot (dont la fuite est inévitable) fait état publique de cette impossibilité. Et le 29 juin c'est Mgr Fellay qui annonce aux fidèles à Écône le retour au point de départ et l'impossibilité de réaliser un accord - bref l'échec de sa politique et de son rêve.

Ce n'est pas Mgr Fellay qui l'a fait, donc, c'est rome. Et pourquoi, me demandez-vous ? Quel évènement a radicalement changé la donne en mai-juin ? Je ne vois que la fuite de la lettre des 3 évêques, la voix de quelques rares prêtres FSSPX anti-accordistas et l'intervention judéo-allemande au nom de la crainte de l'antisémitisme notoire des intégristes. Je ne suis pas mieux placé qu'un autre pour évaluer le poids relatif de ces facteurs mais je n'en vois pas d'autres.

Pour ce qui est d'un renouvellement du projet d'un accord il va falloir que la neuvaine des dominicaines soit puissante !

Et n'oublions pas que rome avait présenté à Mgr Fellay un choix entre un accord ou une nouvelle condamnation - c'est lui-même qui a affirmé que le maintien du statut quo était impossible. L'abbé de Cacqueray, qui doit être bien renseigné, semble déjà préparer les fidèles à une nouvelle excommunication.


Sans oublier que c’est Dieu qui aura le dernier mot...

M.


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Mer 11 Juil 2012, 15:55    Sujet du message: Décidément mon analyse ne rejoint pas du tout celle de John Daly Répondre en citant

Le défaut de l'analyse de John Daly est qu'il prend pour argent comptant au départ d sa démonstration, la prétendue (?) fuite selon laquelle Mgr Fellay se serait fait rouler dans la farine par le Pape.
Pourquoi ne pas prendre cette prétendue fuite pour argent comptant?
Pour plusieurs raisons.
D'une part Mgr Fellay n'a jamais dévoilé le contenu du fameux préambule qu'il escomptait voir signé, dit-il.
D'autre part nous ne connaissons pas davantage le nouveau préambule proposé par le pape, qui celui-ci serait inadmissible et un retour en arrière. Bla bla...

Car enfin, jamais Rome n'a changé de langage, il n'y a qu'à lire l'historique :  Accord pratique de la FSSPX avec Rome non convertie - Abbé Jacqmin.

Le langage de Mgr Di Noia est contenu dans la lettre aux évêques envoyée par Benoit XVI lors du Motu Proprio de 2007. Et en 2009, Mgr Müller tenait un langage encore plus hard qu'aujourd'hui, même si, à l'époque, il est vrai, il n’était pas préfet de la CDF.
Donc Mgr Fellay ne peut en aucun cas invoquer l'ignorance. La position romaine est stable. Elle nous a été volontairement occultée jusqu'à cette crise, mais cela ne signifie pas qu'elle n'existait pas. Au contraire. La critique du préambule doctrinale dévoilée à Albano aux capitulants par Mgr de Galeretta le prouve!

Autre signe que les négociations sont très loin d'être abandonnées, Mgr Di Noia a été nommé dans le but précis d'intégrer la FSSPX.

Mgr Fellay nous a habitué à des simulacres à chaque fois qu'il s'est retrouvé face à une opposition trop rude au sein de la FSSPX de façon que chacun baisse sa garde, pour mieux rebondir.
Mgr Di Noia veut définitivement neutraliser la Tradition en prenant appui sur la FSSPX réintégrée pour "blanchir" l'Eglise conciliaire à la lumière de la Tradition, comme d'autres blanchissent l'argent de la drogue. C'est-à-dire en faisant la synthèse des contraires (théorie subversive hégélienne). A moins que ce ne soit la Tradition qu'il veuille blanchir à la lumière du Concile... Il y a des deux dans la démarche!

A moins d'un clash dans la FSSPX, Mgr Fellay va certainement atermoyer encore pour attendre le bon moment mais ce qui est sûr c'est que le Pape veut un accord avant la fin de son pontificat et il met le paquet. Mgr Fellay qui a mis des années à noyauter la FSSPX dans ce but, ne va pas renoncer. Le voudrait-il qu'il est peu probable qu'il le puisse dans l'état d'avancement de ses compromissions, sauf héroïcité de sa part.

John Daly oublie trop que Mgr Fellay est le maître du double langage, il oublie son tournant du début des années 2000, où après avoir dit devant les caméras de TV que la FM était au sein de la Rome conciliaire et que le Pape préparait une Super religion mondiale, il s'est soudainement converti à "nos frères aînés", ainsi qu'il l'a dit. Et à l'acceptation de 95% du Concile.... de là à 100%, il n'y a qu'un pas!

Etc. Etc. Je suis intimement persuadée et par d'autres arguments qu'il m'est difficile de dévoiler ici, que les négociations vont se poursuivre, sous cape ou au grand jour, mais qu'elles vont se poursuivre. Sauf improbable démission de Mgr Fellay, décès d'une partie ou de l'autre  ou tous autres arrêts brutaux de ce type. Cela ne concerne pas seulement la FSSPX, il est clair que ça fait parti d'un plan mondial pour une Super religion.


Revenir en haut
Antoinette
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2012
Messages: 112

MessagePosté le: Mer 11 Juil 2012, 16:08    Sujet du message: “L’accord est mort !” (John Daly) Répondre en citant

Je suis entierement d'accord avec Gentiloup. C'est devenu une Politique. Et c'est bien triste!

Revenir en haut
Martin
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2012
Messages: 247
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Mer 11 Juil 2012, 16:19    Sujet du message: “L’accord est mort !” (John Daly) Répondre en citant

 
Attention ! Je ne crois pas que J. Daly se fie un seul instant à Mgr Fellay et à son entourage. Sa thèse est plutôt que Rome a abandonné toute perspective d'accord à court terme, soit parce que les “frères aînés” demeurent trop méfiants, soit parce que le poids (moral) des trois évêques opposés à l’accord nuit à la portée de celui-ci, soit pour les deux raisons à la fois.

Personnellement, je vous donne ces pronostics à titre de pure information : vous savez, depuis le temps qu’on se connaît, chère Gentiloup, que ce n’est pas du tout ma tasse de thé. Seule la dimension doctrinale de la crise retient réellement mon attention, et le vrai drame de tous ces ralliements successifs est là, du moins aussi longtemps que Rome ne sera pas (miraculeusement) revenue à la doctrine traditionnelle : ils font graduellement perdre la foi aux fidèles abusés par les “faux prophètes” de notre temps.

M.


Revenir en haut
Coeur2chouan
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 139

MessagePosté le: Mer 11 Juil 2012, 18:40    Sujet du message: “L’accord est mort !” (John Daly) Répondre en citant

Martin a écrit:
 
Attention ! Je ne crois pas que J. Daly se fie un seul instant à Mgr Fellay et à son entourage. Sa thèse est plutôt que Rome a abandonné toute perspective d'accord à court terme, soit parce que les “frères aînés” demeurent trop méfiants, soit parce que le poids (moral) des trois évêques opposés à l’accord nuit à la portée de celui-ci, soit pour les deux raisons à la fois.

Personnellement, je vous donne ces pronostics à titre de pure information : vous savez, depuis le temps qu’on se connaît, chère Gentiloup, que ce n’est pas du tout ma tasse de thé. Seule la dimension doctrinale de la crise retient réellement mon attention, et le vrai drame de tous ces ralliements successifs est là, du moins aussi longtemps que Rome ne sera pas (miraculeusement) revenue à la doctrine traditionnelle : ils font graduellement perdre la foi aux fidèles abusés par les “faux prophètes” de notre temps.

M.
Si, c 'est intéressant de connaître divers points de vue, de toute façon nous n'aurons pas de résultat définitif qui pourra nous faire dire aux uns ou aux autres, "j'avais bien vu", ou, "je me suis trompée".

Mon but dans cette controverse était plutôt que les fidèles encore combattifs ne baissent pas les bras en pensant que le problème a disparu ou est simplement repoussé. Qu'ils ne se laissent pas endormir par de belles paroles ou des faux semblants.

Je sais, bien sûr, où se situe votre intérêt, dans cette crise, depuis le temps que nous nous connaissons ainsi que vous le dites.

Malheureusement, chaque crise (car hélas, quand elles n'éclatent pas , elles couvent) émiette le petit troupeau, non pas de ceux qui ont raison à 100%, mais de ceux qui mettent tout leur cœur pour plaire à Dieu en vérité, contre l'esprit du monde. A peine le petit troupeau gonfle-t-il ses effectifs qu'aussitôt il est grignoté.

Personnellement je m'interroge régulièrement et ma conclusion est toujours la même, le Saint-Esprit ne peut pas se contredire. Donc où l'Eglise s'est toujours trompée, depuis les Apôtres, ce qui est impossible, ou alors l’Église conciliaire n'est pas la vraie église. Ou encore Dieu n'existe pas et tout n'est que balivernes, or je sais qu'Il existe.
On peut tourner les choses comme on veut, si on est honnête avec soi-même on ne peut qu'en revenir à la vraie Tradition. Or l’Église conciliaire n'enseigne plus la Tradition, elle en invente une au fur et à mesure des circonstances.
Jésus est la Voie, la Vérité et la Vie. les accommodements avec la Vérité sont impossibles.

Comment dans ce cas, faire alliance, faire un compromis avec ce qui est faux? Rien que de se mettre en tentation de commettre un péché est déjà peccamineux. Ainsi rentrer dans l'Eglise conciliare est peccamineux. Bref, tous nos prêtres ont démontré tout cela bien mieux que moi et de différentes façons, chacun à leur manière...

Effectivement la crise est profondément doctrinale. L'abbé Jacqmin donne à ce sujet, dans son exposé, un texte tardif de Mgr Lefebvre dans lequel il explique que le problème n'est pas la messe mais la doctrine, la messe n'étant qu'une conséquence de la fausse doctrine.


Revenir en haut
Louis
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 282
Localisation: Rome Éternelle

MessagePosté le: Mer 11 Juil 2012, 18:54    Sujet du message: “L’accord est mort !” (John Daly) Répondre en citant

Coeur de Chouan a écrit:
Martin a écrit:
  Attention ! Je ne crois pas que J. Daly se fie un seul instant à Mgr Fellay et à son entourage. Sa thèse est plutôt que Rome a abandonné toute perspective d'accord à court terme, soit parce que les “frères aînés” demeurent trop méfiants, soit parce que le poids (moral) des trois évêques opposés à l’accord nuit à la portée de celui-ci, soit pour les deux raisons à la fois.

Personnellement, je vous donne ces pronostics à titre de pure information : vous savez, depuis le temps qu’on se connaît, chère Gentiloup, que ce n’est pas du tout ma tasse de thé. Seule la dimension doctrinale de la crise retient réellement mon attention, et le vrai drame de tous ces ralliements successifs est là, du moins aussi longtemps que Rome ne sera pas (miraculeusement) revenue à la doctrine traditionnelle : ils font graduellement perdre la foi aux fidèles abusés par les “faux prophètes” de notre temps.

M.


Si, c 'est intéressant de connaître divers points de vue, de toute façon nous n'aurons pas de résultat définitif qui pourra nous faire dire aux uns ou aux autres, "j'avais bien vu", ou, "je me suis trompée".
Mon but dans cette controverse était plutôt que les fidèles encore combattifs ne baissent pas les bras en pensant que le problème a disparu ou est simplement repoussé. Qu'ils ne se laissent pas endormir par de belles paroles ou des faux semblants.

Je sais, bien sûr, où se situe votre intérêt, dans cette crise, depuis le temps que nous nous connaissons ainsi que vous le dites.

Malheureusement, chaque crise (car hélas, quand elles n'éclatent pas , elles couvent) émiette le petit troupeau, non pas de ceux qui ont raison à 100%, mais de ceux qui mettent tout leur cœur pour plaire à Dieu en vérité, contre l'esprit du monde. A peine le petit troupeau gonfle-t-il ses effectifs qu'aussitôt il est grignoté.

Personnellement je m'interroge régulièrement et ma conclusion est toujours la même, le Saint-Esprit ne peut pas se contredire. Donc où l'Eglise s'est toujours trompée, depuis les Apôtres, ce qui est impossible, ou alors l’Église conciliaire n'est pas la vraie église. Ou encore Dieu n'existe pas et tout n'est que balivernes, or je sais qu'Il existe.
On peut tourner les choses comme on veut, si on est honnête avec soi-même on ne peut qu'en revenir à la vraie Tradition. Or l’Église conciliaire n'enseigne plus la Tradition, elle en invente une au fur et à mesure des circonstances.
Jésus est la Voie, la Vérité et la Vie. les accommodements avec la Vérité sont impossibles.

Comment dans ce cas, faire alliance, faire un compromis avec ce qui est faux? Rien que de se mettre en tentation de commettre un péché est déjà peccamineux. Ainsi rentrer dans l'Eglise conciliare est peccamineux. Bref, tous nos prêtres ont démontré tout cela bien mieux que moi et de différentes façons, chacun à leur manière...

Effectivement la crise est profondément doctrinale. L'abbé Jacqmin donne à ce sujet, dans son exposé, un texte tardif de Mgr Lefebvre dans lequel il explique que le problème n'est pas la messe mais la doctrine, la messe n'étant qu'une conséquence de la fausse doctrine.




Totalement en accord avec votre analyse coeur de Chouan Okay


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:00    Sujet du message: “L’accord est mort !” (John Daly)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com