Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Le Figaro : Vatican: spéculations sur un "lobby gay"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Eusèbe
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2012
Messages: 213

MessagePosté le: Ven 22 Fév 2013, 11:44    Sujet du message: Le Figaro : Vatican: spéculations sur un "lobby gay" Répondre en citant

A propos des innombrables abominations sodomites concilaires dont nous avons discuté dans le fil :

http://lefebvristes.forum-box.com/t1407-SONDAGE-sur-les-fid-les-fr-quentant…



Voici un article du Figaro intéressant :

( Et pendant ce temps l'ignoble site d'échanges sodomistes des prélats et employés du Vatican  est toujours actif !!!!!!!

( http://venerabilis-fraternity.blogspot.nl/ ))

Le Figaro

Vatican: spéculations sur un "lobby gay"
AFP     Mis à jour le 22/02/2013 à 09:10 | publié le 22/02/2013 à 09:08 Réactions (48)

 
Des spéculations, que le Vatican n'a pas confirmées, sont apparues jeudi dans la presse italienne sur un "lobby gay" qui aurait exercé du chantage sur certains prélats du petit Etat, dans le contexte du scandale de fuites "Vatileaks" de l'an dernier.

Selon un article publié en Une du quotidien italien Repubblica, la décision de Benoît XVI de renoncer à sa charge pourrait avoir été renforcée par sa vive contrariété après avoir pris connaissance des résultats de l’enquête ultra-secrète menée au sein de la Curie par une commission de trois cardinaux à la retraite. Ceux-ci avaient été nommés l'an dernier par Benoît XVI après l'éclatement de fuites "Vatileaks".

Le porte-parole, le père Federico Lombardi, a réagi en jugeant fantaisistes ou faux plusieurs points de l’article. Il a annoncé qu’il n’y aurait ni "démentis, ni commentaires, ni confirmations" sur les "affirmations et opinions" diffusées par la presse en cette période, et que les trois cardinaux n’accorderaient pas d’interviews. Le père Lombardi avait indiqué auparavant que la décision historique du pape de renoncer à sa charge n'était due à aucune "dépression", ni à des motifs psychologiques mais à l'affaiblissement de ses forces.

Dans un article aux accents volontiers sensationnalistes, intitulé "Sexe et carrière, les chantages au Vatican derrière la renonciation de Benoît XVI", Repubblica établit un lien direct entre le rapport des cardinaux Juliàn Herranz, Jozef Tomko et Salvatore De Giorgi et la décision du pape de renoncer. Selon le journal, le cardinal espagnol Herranz aurait évoqué le 9 octobre devant lui le dossier "le plus scabreux", à savoir "un réseau transversal uni par l’orientation sexuelle" et, "pour la première fois, le mot homosexualité était prononcé" dans l’appartement pontifical.

D'après Repubblica, le rapport indiquerait que certains prélats auraient subi "l'influence extérieure" (autrement dit le chantage) de laïcs auxquels ils seraient liés par des liens de "nature mondaine". Deux jours plus tard, le pape, dans un discours improvisé au ton pessimiste, évoquait sous forme de métaphore "les mauvais poissons" qui sont pêchés dans le filet de l'Eglise, le soir même de l'ouverture de l'Année de la foi.

Le rapport final aurait été remis au pape le 17 décembre par les trois hauts prélats: soit deux tomes de 300 pages, contenant noms et détails de l'affaire "Vatileaks".

A l’approche de l’entrée en conclave, les articles à sensation risquent de se multiplier dans la presse italienne, entre rumeurs et intérêts personnels cherchant à peser sur l’élection, selon les experts des questions vaticanes.


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/02/22/97001-20130222FILWWW00349-vati…



Voir aussi l'Express :

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/religion/demission-de-benoit-xvi-u…

Démission de Benoît XVI: un "lobby gay" derrière le scandale Vatileaks?
Par LEXPRESS.fr, publié le 21/02/2013 à 19:33, mis à jour à 20:36

Selon le journal italien Repubblica, le rapport de trois cardinaux démontrant l'influence néfaste de certains laïcs sur des prélats dans le scandale des fuites au Vatican aurait conforté le pape Benoît XVI dans sa volonté de démissionner. L'Eglise catholique se refuse à commenter.
  Envoyer par email
Imprimer
Zoom moinsZoom plus11 Voter (0)

Selon le journal Repubblica, le pape Benoît XVI aurait démissioné après avoir appris qu'un "lobby gay" impliquant prélats et laïcs étaiet au coeur du scandale Vatileaks.
AFP
Des spéculations, que le Vatican n'a pas confirmées, sont apparues jeudi dans la presse italienne sur un "lobby gay" qui aurait exercé du chantage sur certains prélats du petit Etat, dans le contexte du scandale de fuites "Vatileaks" de l'an dernier.

Selon un article publié en Une du quotidien italien Repubblica, la décision de Benoît XVI de renoncer à sa charge pourrait avoir été renforcée par sa vive contrariété après avoir pris connaissance des résultats de l'enquête ultra-secrète menée au sein de la Curie par une commission de trois cardinaux à la retraite.

Ceux-ci avaient été nommés l'an dernier par Benoît XVI après l'éclatement de fuites "Vatileaks". 

Ni "démentis, ni commentaires, ni confirmations" du Vatican
Le porte-parole, le père Federico Lombardi, a réagi en jugeant fantaisistes ou faux plusieurs points de l'article. Il a annoncé qu'il n'y aurait ni "démentis, ni commentaires, ni confirmations" sur les "affirmations et opinions" diffusées par la presse en cette période, et que les trois cardinaux n'accorderaient pas d'interviews.

Le père Lombardi avait indiqué auparavant que la décision historique du pape de renoncer à sa charge n'était due à aucune "dépression", ni à des motifs psychologiques mais à l'affaiblissement de ses forces.

Dans un article aux accents volontiers sensationnalistes, intitulé "Sexe et carrière, les chantages au Vatican derrière la renonciation de Benoît XVI", Repubblica établit un lien direct entre le rapport des cardinaux Juliàn Herranz, Jozef Tomko et Salvatore De Giorgi et la décision du pape de renoncer.

Des liens de "nature mondaine" entre des prélats et des laïcs
Selon le journal, le cardinal espagnol Herranz aurait évoqué le 9 octobre devant lui le dossier "le plus scabreux", à savoir "un réseau transversal uni par l'orientation sexuelle" et, "pour la première fois, le mot homosexualité était prononcé" dans l'appartement pontifical.

D'après Repubblica, le rapport indiquerait que certains prélats auraient subi "l'influence extérieure" (autrement dit le chantage) de laïcs auxquels ils seraient liés par des liens de "nature mondaine".

Deux jours plus tard, le pape, dans un discours improvisé au ton pessimiste, évoquait sous forme de métaphore "les mauvais poissons" qui sont pêchés dans le filet de l'Eglise, le soir même de l'ouverture de l'Année de la foi.

Le rapport final aurait été remis au pape le 17 décembre par les trois hauts prélats: soit deux tomes de 300 pages, contenant noms et détails de l'affaire "Vatileaks".

A l'approche de l'entrée en conclave, les articles à sensation risquent de se multiplier dans la presse italienne, entre rumeurs et intérêts personnels cherchant à peser sur l'élection, selon les experts des questions vaticanes.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 22 Fév 2013, 11:44    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Martel
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2012
Messages: 96

MessagePosté le: Ven 22 Fév 2013, 13:46    Sujet du message: Le Figaro : Vatican: spéculations sur un "lobby gay" Répondre en citant

Effectivement, cher Eusèbe, maintenant l'affaire est également sur la place publique en France. Merci de vos alertes, car cela est un scandale sans bornes!

Revenir en haut
Pie
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2012
Messages: 50

MessagePosté le: Ven 22 Fév 2013, 14:30    Sujet du message: Article de Rémi Fontaine dans Présent sur le sujet Répondre en citant


http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2010/04/les-infiltrations-dhomosexuels-dans-leglise.html
13 avril 2010 Les infiltrations d'homosexuels dans l'Eglise
De Rémi Fontaine dans Présent :
Citation:
"un livre important a été publié en 2006 par l’auteur américain Randy Engel : The rite of sodomy-Homosexuality and the Roman Catholic Church (Le rite de sodomie-L’homosexualité et l’Eglise catholique). Son objet, explique-t-elle, est de prouver qu’ «il existe aujourd’hui dans l’Eglise un réseau homosexuel international, actif et bien organisé, dont les débuts remontent à la fin du 19e siècle et qui constitue une très grave menace pour le sacerdoce et la vie religieuse aussi bien que pour la vie de l’Eglise universelle».Tout en appelant quelques réserves,  cette enquête de 1 282 pages nous suggère quelques réflexions :
[...] l’ouvrage du P. Rueda, The homosexual network (Le réseau homosexuel), rédigé en 1982, se trouve être l’une des très rares études méthodiques sur le sujet, antérieures à celle de Randy Engel. Cette dernière fait notamment ressortir le lien flagrant entre homosexualité et pédérastie. Cette relation sexuelle entre hommes et jeunes garçons fut, de tous temps, la forme la plus universelle et la plus envahissante de l’homosexualité.
Un chapitre important traite l’affaire contemporaine des espions de Cambridge, considérée par l’auteur comme très révélatrice. Il montre l’importance du réseau homosexuel international en Angleterre, en Europe et aux Etats-Unis, réseau qui fut exploité par l’URSS pendant la guerre froide. Il y a, semble-t-il, une collusion entre l’infiltration communiste dans l’Eglise et la croissance d’un clergé homosexuel.
L’infiltration de l’homosexualité dans la hiérarchie de l’Eglise aux  Etats-Unis fait l’objet des 3e et 4e parties, avec des révélations et des mises en cause consternantes. Elle est liée au mouvement de libération de l’homosexualité en Occident au cours du 20e siècle. L’on constate d’une part l’installation progressive du réseau dans la plupart des diocèses jusqu’à des postes d’évêques et de cardinaux cités (sinon homosexuels établis du moins homophiles avérés) ; d’autre part la couverture des abus sexuels commis par des séminaristes, des prêtres, des religieux. Autrefois, l’émergence de cette luxure correspondait aux périodes de troubles sociaux, politiques et économiques, mais quand les fauteurs étaient reconnus coupables, ils étaient condamnés et punis autant par l’Etat que par l’Eglise. Aujourd’hui, l’existence de groupes de pressions homosexuels a changé les règles dans la société et dans l’Eglise : le vice et ses adeptes se sont vus accorder, sinon des droits, du moins une tolérance protectrice.[...]"



Revenir en haut
Eusèbe
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2012
Messages: 213

MessagePosté le: Ven 22 Fév 2013, 16:19    Sujet du message: Le Figaro : Vatican: spéculations sur un "lobby gay" Répondre en citant

Merci bien, Pie,
mais je crois qu'il faut faire attention avec cette présentation des faits par le journal rallié Présent,
je la trouve trompeuse (pour ne pas dire malhonnête) car elle fait faussement croire que ce mal abominable ne vient pas de la religion conciliaire elle-même, contrairement à ce que prouve Randy.


L'auteur du journal commence par parler du livre de Randy, mais il se garde bien de dire que Randy prouve que l'origine de cette dérive ignoble de la religion conciliaire dans le cloaque sodomiste provient essentiellement de Paul VI et secondairement du concile Vatican II (cf partie V du livre : « The Vatican and Homosexuality » / chapitre 19 « Pope Paul VI and the Church's Paradigm Shift on Homosexuality »), donc de la révolution conciliaire et de son principal pape.


Au contraire le journaliste de présent dérive vers un livre bien trop ancien (1982) qui n'a quasiment rien à voir (sur la corruption sexuelle dans l'espionnage politique et les guerres), pour faire croire que cela viendrait de l'infiltration communiste.


Puis il revient aux 3e et 4e parties du livre de Randy sur l'homosexualisation du clergé conciliaire aux USA, mais passe complètement sous silence la 5e partie qui montre très clairement que cela vient du Vatican : non seulement aux niveaux des instructions, mais surtout des nominations, Paul VI ayant systématiquement promus les gays au détriment des non-gays. Au contraire l'auteur essaye de faire croire qu' « elle est liée au mouvement de libération de l'homosexualité... ». Je veux bien croire que cela ait joué un rôle, mais ce n'est pas du tout ce que montre Randy, qui insiste d'ailleurs aussi sur l'effet de la révolution catastrophique au niveau de la doctrine et de la liturgie, p. 1148-1151.


Voici d'ailleurs une traduction par moi de la conclusion du livre, p. 1157 :



 
Citation:
« Il n'y a aucun doute que c'est l'homosexualité du pape Paul VI qui a permis le changement de paradigme qui vit la montée en puissance du collectif homosexuel dans l'Église Catholique aux USA, au Vatican et ailleurs dans le monde vers le milieu du 20e siècle.


Le pape Paul VI a joué un rôle décisif dans la sélection et la promotion de nombreux membres homosexuels de la hiérarchie américaine, parmi lesquels le Cardinal Joseph Bernardin, le Cardinal Terence Cook, le Cardinal John Wright, l'archévêque Rembet Weakland, les évêques George H. Guifoyle, Francis Mugavero, Joseph Hart, Jospeh Ferrario, James Rausch et leurs héritiers.


L'information qu'un homosexuel était sur le siège de Pierre – information qui se répandit comme une traînée de feu dans le circuit gay – a certainement encouragé les hommes homosexuels à aspirer au sacerdoce et même à les poussé à pondérer l'inimaginable : un ordre ou une communauté religieuse composés exclusivement de sodomites.


Plus important, le quasi-secret longtemps gardé sur la vie homosexuelle de Paul VI a, pendant des décennies, contribué au silence et à la dissimulation par la hiérarchie américaine au sujet de l'homosexualité en général et des activités criminelles des prêtres pédérastes en particulier.
Mais ce n'est plus un secret.
Le dernier morceau du puzzle a été placé.


Notre Dame de Fatima, priez pour nous. »



et la conclusion de l'épilogue (p. 1172) :


 
Citation:
« le pape Benoît XVI, comme son prédécesseur , le pape Jean-Paul II, n'a pas de plans pour nettoyer et attaquer le collectif homosexuel dans le sacerdoce et la vie religieuse catholiques. »



Donc les ralliéristes, réfléchissez encore une fois avant d'aller vous jetez dans les bouches d'égout du cloaque sodomiste conciliaire...





Conclusion : je me méfie de ce journal Présent, qui présente malhonnêtement un livre afin d'exonérer le pape du concile de la descente conciliaire dans le cloaque sodomiste (De même que certains essayent d'exonérer le concile et la religion conciliaire des hérésies, ou la messe maçonique artificielle et non-inspirée de son invalidité).


P.S. J'ai le livre de Randy au format pdf , 75 MB, MégaOctets.


Revenir en haut
Hugo
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2012
Messages: 136
Localisation: Andresy

MessagePosté le: Ven 22 Fév 2013, 22:52    Sujet du message: Le Figaro : Vatican: spéculations sur un "lobby gay" Répondre en citant

La vérité est horrible, mais Eusèbe a raison. Il faut avoir la lucidité de la voir. Voici pourquoi.  

  
Quand on transforme systématiquement la vie des séminaristes et des prêtres en une existence vouée à la sodomie, il y a sans doute prédestination à l’enfer. C’est une probabilité théologiquement fondée.  

  
Certes, il est parfois difficile de définir et de comprendre ce que signifie la prédestination sur le plan théologique. Ce terme est souvent employé pour caractériser la croyance des protestants. En effet, selon nombre d’entre eux, l’être humain, dès sa naissance, est prédestiné au ciel ou à l’enfer. Cette conception heurte évidemment le sens commun et la foi, car ni la miséricorde divine, ni la liberté humaine n’y trouvent leur compte. L’Eglise catholique a toujours veillé à ne pas tomber dans la présomption du pélagianisme (comptant sur ses propres forces pour arriver au Salut) ni dans l’écueil d’un faux surnaturalisme opérant une disjonction entre l’ordre naturel et l’ordre surnaturel, au point de ne plus faire compter pour le salut les œuvres accomplies ici-bas (comme nombre de sectes protestantes). Or, ces deux ordres, naturel et surnaturel, ne sont pas disjoints, mais hiérarchisés. La vie que nous menons sur terre n’est pas sans effet pour notre salut ou pour notre réprobation, même si l’ordre surnaturel est hors de portée des forces naturelles.   

  
Il est une approche catholique de la prédestination. Les discussions, parfois rudes, entre Jésuites et Dominicains à ce sujet ont permis de mesurer la profondeur de ce mystère. Il semble toutefois que saint Alphonse de Liguori ( + 1787) ait fait avancer la question.   
Il commence par poser que la prédestination se confond avec le mystère de l’élévation de l’homme à l’ordre surnaturel. Celle-ci résulte de la motion divine qui conduit l’homme à sa fin surnaturelle. Cette motion est gratuite et infaillible. Mais, que devient la liberté humaine ? Cette motion spéciale suppose en Dieu la préscience de la coopération humaine ; non pas la préscience des mérites  (car c’est la grâce qui est la raison de nos mérites), mais la préscience de la simple coopération humaine.  
   
On peut se risquer à marquer les étapes de cette ascension : purification de la sensibilité et des passions, puis élévation de l’âme cherchant son modèle dans le Christ et enfin, renonciation totale à soi-même, à ses projets à sa propre intelligence, afin de laisser Dieu agir seul dans son âme.   
En conclusion plus l’on est élevé par la Grâce, loin de l’esclavage du vieil homme, plus la conscience et la liberté s’affinent. La course vers le ciel est de plus en plus sûre.    
Dans le cas contraire, dans les cas évoqués par Eusèbe, il semble bien que la chute dramatique des prêtres soit le chemin inverse. D’abord, jeu intellectuel avec l’erreur doctrinale, puis indifférence à la Vérité, accompagnée d’orgueil et d’un endurcissement du cœur. La finalité du sacerdoce est perdue. Vient ensuite, en compensation, l’attrait des sens qui se réveillent annonçant un esclavage irrémédiable. Obscurcissement de la conscience, aveuglement tellement fort qu’on se demande comment ils pourront échapper à l’enfer éternel. L’aveuglement est un mauvais signe. La course vers l’enfer semble inévitable.  

  
Il faut se souvenir de l’avertissement solennel de Jésus disant que même le péché contre Notre-Seigneur lui-même pourra être pardonné ; mais que, par contre, le péché contre l’Esprit Saint ne le sera ni ici-bas ni dans l’autre monde (Mt 12, 31–32). Pécher contre l’Esprit n’est pas un simple péché de faiblesse. C’est atteindre un point de non-retour. C’est mépriser la grâce, ici grâce d’union reçue lors de l’ordination à la prêtrise ; c’est user, en toute connaissance de cause, des choses saintes comme si elles ne l’étaient pas ; c’est par exemple, orienter sa vie de prêtre, aménager sa vie de prêtre, systématiquement, avec obstination, vers la luxure et la débauche contre nature. C’est blasphémer l’Esprit Saint.   

  
L’effroi que nous ressentons devant ces exemples vient du pressentiment qu’il s’agit là d’une prédestination à l’enfer. Ne penser qu’un seul instant à fréquenter ces gens-là, même sans penser à se rallier, dépasse déjà l’entendement. Mais vouloir aller jusqu’à se rallier à un milieu où règne une corruption telle qu’on ne sait pas qui est qui, voilà un bien grave motif de s’interroger sur la politique de Mgr Fellay. Est-il possible de témoigner une plus grande indifférence au mal ? Nous ne pouvons que prier.   


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cadoudal
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2012
Messages: 542
Localisation: ILE DE FRANCE

MessagePosté le: Ven 22 Fév 2013, 23:53    Sujet du message: Le Figaro : Vatican: spéculations sur un "lobby gay" Répondre en citant

c'était donc cela 


"l 'ouverture au monde moderne , la rencontre émerveillée  avec la religion de  l 'homme qui se fait dieu"
de Vatican II.


une pastorale dont le terminus est
dans le reniement doctrinal d' Assise
 et dans les moeurs de  Sodome.

la crise de l 'Eglise fait un saut qualitatif impressionnant en ce moment  .


Revenir en haut
simondemonfort
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2012
Messages: 39
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 23 Fév 2013, 00:26    Sujet du message: Le Figaro : Vatican: spéculations sur un "lobby gay" Répondre en citant

Ces actes abominables existent également dans le clergé français. J'ai longtemps douter de témoignages plus ou moins directs qui m'ont été rapportés...la réalité s'avère encore pire...

Revenir en haut
DEO GRATIAS
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2012
Messages: 214

MessagePosté le: Sam 23 Fév 2013, 19:07    Sujet du message: Le Figaro : Vatican: spéculations sur un "lobby gay" Répondre en citant

J'ai reçu comme beaucoup d'entre vous sans doute un message transmis par Max Barret. Il s'agit d'une lettre d'un prêtre au New York Times. Il se plaint que ce journal ne parle que de la pédophilie de certains prêtres au lieu des bonnes actions d'autres, comme lui, missionnaires en Afrique.

J'ai voyagé à Madagascar pour mes affaires. J'ai parcouru les terres profondes. Ce n'est pas cette image flatteuse que j'ai trouvée là-bas. Bien au contraire. Les prêtres ont très mauvaise réputation. J'avais plutôt honte d'être catholique.
Les filles disent qu'elles sont catholiques en attendant de se marier parce que dans le catholicisme tout est permis. Mais quand elles se marieront et qu'elles deviendront sérieuses elles se convertiront à l'Islam...

Les prêtres autant que j'ai pu voir ont des maîtresses...

Il me semble que même s'il y a d'honorables prêtres, ceux-ci n'excusent en rien ceux-là. Etre honorable est normal pour tout un chacun, à plus forte raison pour un prêtre.

Dire qu'on ne dit jamais de bien des prêtres c'est faux, on nous a assez bassiné avec l'abbé Pierre! Sans compter Mère Térésa ou Mère Emmanuelle quand ce n'est pas le père Guy Gilbert pour ne dire que ceux qui me viennent à l'esprit.


Revenir en haut
Hugo
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2012
Messages: 136
Localisation: Andresy

MessagePosté le: Sam 23 Fév 2013, 22:37    Sujet du message: Le Figaro : Vatican: spéculations sur un "lobby gay" Répondre en citant

La dépravation a une explication. Elle vient de l'insensibilité au mal. Insensibilité ou indifférence d'autant plus grande que, pour les conciliaires, l’enfer n’existe pas ; ou bien, s’il existe, personne n’y est. L’historien Georges Minois, dans son livre Histoire des enfers (1991) cite Karl Rahner, expert au Concile Vatican II. Pour ce « théologien », « le dogme de l’enfer signifie ceci : la vie de l’homme est sous la menace d’un échec éternel, menace contenue dans le fait qu’il peut disposer librement de lui-même et qu’il peut donc se refuser à Dieu. » Parlant toujours de Rahner, G. Minois continue : « Cette possibilité se réalise-t-elle pour certains hommes ? Rien ne permet de le savoir, mais l’existence d’un seul damné serait le scandale par excellence dont Dieu, comme amour, serait le premier à souffrir. Car la théologie actuelle abandonne progressivement l’image du Dieu immuable et impassible, héritée des conceptions grecques. »

Comme si l’universalité de la Révélation avait été compromise, sinon trahie, par la pensée grecque ! C’est plutôt le refus de la scolastique, propre au modernisme, qui caractérise l’apostasie moderniste.
On peut également citer dans Gaudium et Spes § 22, 2 cette phrase si chère à Jean Paul II : « Par son incarnation, le Christ s’est, en quelque sorte, uni lui-même à tout homme » D’où le syllogisme suivant : le Christ est uni à tout homme. Or le Christ ne peut aller en enfer. Donc les hommes ne vont pas en enfer. C’est ainsi que l’Eglise conciliaire rejoint, sur ce point, la croyance des Témoins de Jéhovah. 
Là est, pour une bonne part, l’explication des dépravations actuelles. 


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cadoudal
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2012
Messages: 542
Localisation: ILE DE FRANCE

MessagePosté le: Dim 24 Fév 2013, 05:45    Sujet du message: Le Figaro : Vatican: spéculations sur un "lobby gay" Répondre en citant

Hugo




On peut également citer dans Gaudium et Spes § 22, 2 cette phrase si chère à Jean Paul II : « Par son incarnation, le Christ s’est, en quelque sorte, uni lui-même à tout homme » D’où le syllogisme suivant : le Christ est uni à tout homme. Or le Christ ne peut aller en enfer. Donc les hommes ne vont pas en enfer.


***************


effectivement il y a la volonté d' occulter l 'essentiel de l 'Évangile


le péché originel
la sanction éternelle du péché mortel
la peine due à tout péché
le Jugement dernier
où le Christ  jugera les vivants et les morts
et rendra  à chacun selon ses oeuvres.

ceux qui veulent mener de force l' Eglise à Assise évitent d'en parler.


sur ces points , l 'herméneutique de Vatican II est la rupture  totale.


Revenir en haut
Magdeleine
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 75
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 24 Fév 2013, 11:37    Sujet du message: Le Figaro : Vatican: spéculations sur un "lobby gay" Répondre en citant

Hugo vous écrivez : "La dépravation a une explication. Elle vient de l'insensibilité au mal."


C'est très vrai. Cela me fait penser à ce que disait Pie XII au sujet du péché : 


"Le plus grand péché du monde contemporain c'est d'avoir perdu le sens du péché".


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Dim 24 Fév 2013, 14:36    Sujet du message: Le Figaro : Vatican: spéculations sur un "lobby gay" Répondre en citant

C'est le libéralisme, les droits de l'homme, etc qui ont fait perdre aux hommes le sens du péché, sans le libéralisme l'homme a conscience des erreurs et du péché comme doit en avoir conscience un catholique instruit des choses de la foi chrétienne. Les prêtres étaient là pour diriger les âmes et pour les amener bon gré, mal gré au salut éternel, avec VII et la nouvelle Eglise le péché a disparu avec l'enfer, et tous sont certains d'aller en Paradis ('il y a même ceux qui croient que Jésus leur apparaîtra, tout de suite après leur mort, pour leur demander s'ils préfèrent être sauvés ou damnés!) C'est la terrible faute du concile : il perd les âmes! C'est le diable qui s'en empare! Evil or Very Mad

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:36    Sujet du message: Le Figaro : Vatican: spéculations sur un "lobby gay"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com