Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
au sujet de quelques cardinaux, pour l'honneur de l'objectivité et pour dire un peu de positif

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Eusèbe
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2012
Messages: 213

MessagePosté le: Jeu 7 Mar 2013, 22:53    Sujet du message: au sujet de quelques cardinaux, pour l'honneur de l'objectivité et pour dire un peu de positif Répondre en citant

J'ai exposé des choses tellement abominables sur la religion conciliaire (mais vraies et devant être connues au vu des risques de ralliement),
que je voudrais par honnêteté et pour détourner les yeux de ces abominations dire certaines choses positives sur certains cardinaux.
Il y en a deux qui sont des défenseurs et promoteurs de la liturgie traditionnelle, c'est déjà une belle chose, les cardinaux Ranjith et Burke.

Et on peut leur ajouter certaines choses.

Pour le Cardinal Ranjith

contrairement aux évêques (par ex. allemands) qui déclaraient qu'ils feraient fermer les églises et séminaires de la Fraternité en cas de ralliement,
Ranjith a déclaré qu'en cas de ralliement, il remettrait la direction et la formation des séminaristes de son archévêché à la Fraternité en cas de ralliement! Du moins c'est qu'a déclaré l'Abbé Waillez, supérieur ralliériste de la Fraternité au Bénélux. Donc à relativiser, dans la mesure où il ne s'agirait pas d'une déclaration publique du cardinal Ranjith.
 
Citation:
Il Cardinale Ranjith Patabedinge ha dichiarato tempo fa che, dopo la regolarizzazione canonica della Fraternità San Pio X, affiderebbe volentieri l'istruzione e la preparazione dei suoi seminaristi a mentori lefebvriani, per meglio formare i futuri sacerdoti.

E' quanto riferisce, nel corso di un'omelia predicata domenica scorsa (v. al minuto 12.30), il Superiore del Distretto del Benelux della Fraternità, l'abbé Waillez, rilevando come le ragioni della Tradizioni inizino ad essere condivise anche nell'ambito della Chiesa 'ufficiale'.

http://blog.messainlatino.it/2012/05/card-ranjith-affiderei-volentieri-il.h…




Mais il a bien mieux que le Cardinal Ranjith, il y a le cardinal Burke.



Les cardinaux dynamiques présentaient leur projet pour la nouvelle évangélisation en octobre 2012. Alors que presque tous ressortaient des poncifs conciliaires (du social, du témoignage – bien voyons, avec la pédophilie c'est bien parti...., etc.), je trouve le Cardinal Burke nettement mieux que les autres, dont il se démarque fortement par des positions pré-conciliaires, donc chrétiennes :
- le salut des âmes (mais ça avait été mis aux oubliettes avec Vatican II. Ça alors, enfin un prélat qui croit donc à l'enfer!) et même plus cet objectif doit être la loi-guide suprême
- la plus grande blessure de la société moderne est le découplage de la racine objective et métaphysique (= donc pas de charabia anthropocentrique, subjectiviste, idéaliste) et donc de la loi morale. (là encore, l'opposé de la nouvelle théologie et de la philosophie idéaliste allemande qui pourrissent mortellement la théologie conciliaire dans son intégralité)
- l'antinomisme a infecté l'Église pendant la période post-conciliaire..., l'euphorie conciliaire, etc... (on pourrait aller bien plus loin, mais c'est déjà très osé de dire cela dans ce milieu).




 
Citation:
La nuova evangelizzazione e i problemi del postconcilio



(card. Raymond Leo Burke su Conciliovaticanosecondo.it del 25-10-2012) – Intervento in scriptis di S. Em. R. Card. Raymond Leo Burke, Prefetto del Supremo Tribunale della Segnatura Apostolica, alla quinta Sessione dei Circoli Minori del Sinodo dei Vescovi (23 ottobre 2012).



L’Instrumentum laboris ci ricorda che la testimonianza della fede cristiana è una risposta sommamente adeguata ai problemi esistenziali, specialmente perché tale testimonianza supera la falsa frattura esistente tra il Vangelo e la vita (cfr. n° 118). Ma, perché abbia luogo la testimonianza della fede, di cui il mondo oggi ha urgente bisogno, all’interno della Chiesa si richiede la coerenza tra la vita e la fede.



Tra le più gravi ferite della società di oggi si rileva nella cultura giuridica il distacco dalla sua radice obiettiva ovvero metafisica, che è la legge morale. In questi ultimi tempi questo distacco si è di molto accentuato, manifestandosi come un vero antinomismo, che pretende di rendere legali azioni intrinsecamente cattive, come l’aborto procurato, il concepimento artificiale della vita umana allo scopo di procedere a sperimentazioni sulla vita dell’embrione umano, la cosiddetta eutanasia di coloro che godono del diritto preferenziale alla nostra assistenza, il riconoscimento legale delle unioni di persone dello stesso sesso equiparate al matrimonio, e la negazione del diritto fondamentale della coscienza e della libertà religiosa.



L’antinomismo affermatosi nella società civile purtroppo ha contagiato nel post-Concilio anche la vita ecclesiale, associandosi malauguratamente alle cosiddette novità culturali. L’euforia postconciliare, tesa all’instaurazione di una Chiesa nuova all’insegna di libertà e amore, ha favorito fortemente un’attitudine di indifferenza verso la disciplina della Chiesa, se non addirittura una ostilità.



Pertanto la riforma della vita ecclesiale auspicata dai Padri Conciliari è stata in certo senso impedita, se non tradita. Dediti alla odierna nuova evangelizzazione, abbiamo il compito di porre a fondamento la conoscenza della tradizione disciplinare della Chiesa e il rispetto del diritto nella Chiesa. La cura della disciplina della Chiesa non equivale ad una concezione contraria alla missione della Chiesa nel mondo, ma è una giusta attenzione per poter testimoniare coerentemente la fede nel mondo.



Il servizio, umile certamente, del Diritto Canonico nella Chiesa è anche del tutto necessario. Come potremmo infatti testimoniare la fede nel mondo qualora ignorassimo o trascurassimo le esigenze della giustizia nella Chiesa? La salvezza delle anime, fine principale della nuova evangelizzazione, deve anche essere sempre nella Chiesa “la legge suprema” (can. 1752). (card. Raymond Leo Burke)



http://www.corrispondenzaromana.it/la-nuova-evangelizzazione-e-i-problemi-d…









Le seul que je désire voir élu, et pour l'élection duquel je prie, c'est le cardinal Burke. Bien sûr ce n'est pas un Mgr. Lefebvre, mais il faut être réaliste, c'est selon moi le meilleur pape qui puisse être élu actuellement, la meilleure voie possible pour l'église conciliaire.
Et la preuve par l'absurde : c'est le seul cardinal dont le journal La Croix se moque. Si c'est celui que La Croix déteste le plus, alors c'est le meilleur...



P.S. au lieu de dénoncer les prélats gays, c'est justement Burke, qui ne pratique pas l'abominable rite dont nous avons parlé, que La Croix a le culot d'oser accuser d'”homosexualité refoulée” à cause de sa longue cape pour les messes pontificales qu'il célèbre selon le rite traditionel.




 
Citation:
« Pour ma part, j’ai du mal à ne pas voir dans ce déploiement de dent…elles et froufrous, une homosexualité refoulée. »


« Pourquoi ne pourrait-on pas s’interroger sur cette insistance si forte sur les dentelles souvent accompagnée d’une homophobie si agressive, d’un rapport aux femmes rarement sain et apaisé. »


(Le journal pseudo-chrétien La Croix au sujet du Cardinal Burke)





Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 7 Mar 2013, 22:53    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Ven 8 Mar 2013, 00:05    Sujet du message: au sujet de quelques cardinaux, pour l'honneur de l'objectivité et pour dire un peu de positif Répondre en citant

Personnellement, je ne fais confiance à strictement personne de cette église conciliaire. Si Par un très grand miracle il pouvait sortir de cette assemblée de conciliaires un vrai pape catholique, nous jugerions sur pièce, mais certainement pas à crédit sur de bonnes paroles.
On nous avait dit tant de bien du cardinal Ratzinger!
C'est pourtant lui qui a amené la FSSPX de Mgr Lefebvre dans l'état où elle se trouve actuellement avec un menteur à sa tête et des menteurs  dans ses rangs. Si elle survit à cette tentation diabolique de mise sous tutelle conciliaire, ce ne sera pas à Benoît XVI que nous le devrons. Il n'a plus besoin du ralliement de la FSSPX, il l'a en partie transformée de l'intérieur!


Revenir en haut
Eusèbe
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2012
Messages: 213

MessagePosté le: Ven 8 Mar 2013, 00:38    Sujet du message: au sujet de quelques cardinaux, pour l'honneur de l'objectivité et pour dire un peu de positif Répondre en citant

Vous avez bien raison, la plus grande prudence est de mise.

Ce que je veux dire = il faut quand même espérer (et prier pour) le "meilleur" (le moins mauvais) pour l'Église conciliaire, qu'elle s'éloigne de l'apostasie et de ses péchés effarants qui montent au Ciel comme ceux de Sodome et Gomorrhe, et qu'elle se redirige vers le droit chemin.

Si on abandonne cet espoir, si on fait une croix sur l'Église officielle, alors comment ne pas devenir comme "ceux qui croient au siège vide"?
Les problèmes vont resurgir de toute façon quand :
- il faudra sacrer une nouvelle génération d'évêques, pas plus tard que dans une dizaine d'année...
- dans une trentaine d'année la ligne majoritaire-conciliaire aura disparu dans l'église officielle en occident, la part des tradis y sera forte,
et la Fraternité (Si Mgr. Fellay ne continue pas à la détruire)  sera numériquement en position de force face à une église officielle exsangue, donc la question de "réintégration" se reposerait, à l'avantage de la Fraternité contrairement à maintenant, mais peut-être dans un contexte différent (Europe islamisée ou tiers-mondisée ou en guerres "civiles" ethniques? Vatican orienté sur le tiers-monde?)
- plus le temps passe, plus la Fraternité va devoir s'institutionnaliser, et si les chemins divergent, il y aussi à la longue la question de l'élection d'un antipape (voire en concert avec les siège-vide??) C'est impensable actuellement, mais si ça dure encore 50 ou 100 ans comme ça, ça va venir...


Revenir en haut
Martin
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2012
Messages: 247
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Ven 8 Mar 2013, 00:48    Sujet du message: au sujet de quelques cardinaux, pour l'honneur de l'objectivité et pour dire un peu de positif Répondre en citant

 
Je suis d’accord avec vous pour demeurer méfiant, chère Gentiloup, et vous savez que je l’ai toujours été vis-à-vis de Benoît XVI. Mais d’un autre côté Eusèbe n’a pas tort non plus : à moins que nous soyions parvenu aux tout derniers jours du monde, l’Eglise va se redresser, son redressement passera nécessairement par un pape, et même si ce pape sera un don du Ciel, ce ne sera pas un extra-terrestre mais un catholique en chair et en os, vraisemblablement désigné par le collège des cardinaux actuels ou par ceux qui prendront leur succession.

Le vrai critère est la foi. Tant que l’élu du conclave s’assignera pour premier objectif de mettre en œuvre la révolution de Vatican II, il n’y aura rien de bon à attendre de lui. Mais le jour où il reprendra à son compte ce qui a toujours été la mission des papes, à savoir confirmer ses frères dans la foi des Apôtres, même au prix de son propre sang, ce jour-là aura sonné l’heure de Dieu.

M.
 


Revenir en haut
Eusèbe
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2012
Messages: 213

MessagePosté le: Ven 8 Mar 2013, 13:06    Sujet du message: au sujet de quelques cardinaux, pour l'honneur de l'objectivité et pour dire un peu de positif Répondre en citant

Entièrement d'accord avec vous, Martin.

Pour en revenir à Benoît XVI il a réussi à faire quelques pas difficiles dans la bonne direction (messe traditionnelle), même s'il est lui-même gravement hérétique. Rome a apostasié à un tel point, qu'il semble impossible qu'elle puisse revenir à la vérité en peu de temps, mais il faut au moins que ça aille dans la bonne direction. Et même si le Cardinal Burke était élu, il ne pas trop espérer, il ne pourrait pas tout réparer tous les dégâts gigantesques, mais au moins certains.

Quant aux malheurs de la Fraternité, ils ne viennent pas de Benoît XVI, qui a fait des concessions importantes et s'est comporté correctement selon moi. Mais ils viennent entièrement des tromperies et mensonges incessants du despote de Menzingen.


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Ven 8 Mar 2013, 15:30    Sujet du message: au sujet de quelques cardinaux, pour l'honneur de l'objectivité et pour dire un peu de positif Répondre en citant

L'objectif de Benoit XVI a été de réduire la FSSPX, de l'obliger à se rendre, ceci dit, il le voulait sans violence. Tous ces gestes envers la messe et suppression de l'excommunication furent inutiles puisque nous avons toujours considéré (face à Notre Seigneur) que seule la messe tridentine était juste et que être excommunié par des hérétiques ne représentait rien. Mais le pape est Ratzinger, rappelez vous ce qu'en disait Mgr Lefebvre, c'est lui l'artisan de la guerre ouverte dans la FSSPX, en se servant du supérieur et de ses sbires. Il sera parti content, s'il n'a pu l'avoir, il l'aura détruite. 

Revenir en haut
Eusèbe
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2012
Messages: 213

MessagePosté le: Ven 8 Mar 2013, 17:03    Sujet du message: au sujet de quelques cardinaux, pour l'honneur de l'objectivité et pour dire un peu de positif Répondre en citant

Je comprends votre point de vue,

mais avant de juger les intentions de Benoît XVI, j'essaye d'abord de me mettre à sa place:

- il est tellement pourri par l'idéalisme allemand et l'absence de logique, qu'il ne peut pas se rendre compte doctrinalement qu'il est lui-même fortement hérétique, ni que l'accord aurait perverti la Fraternité avec des hérésies


- il a été trompé par Mgr. Fellay qui avait laisser croire que toute la Fraternité hormis Mgr. Williamson était derrière lui, et avait caché des yeus du Vatican la lettre des trois évêques au moment le plus crucial.
Même si les conséquences des mensonges et tromperies de Mgr. Fellay dans l'affaire sont catastrophiques, je ne vois nulle part de mauvaise intention de la part de Benoît XVI, je crois qu'il pensait sincèrement faire bien, contrairement à Mgr. Fellay qui savait pertinemment par quels grands fonds il allait couler l'oeuvre de sauvetage de Mgr. Lefebvre.

En se plaçant dans la perspective de la religion conciliaire :


- il a fait des choses très positives au niveau de la liturgie, même si les évêques diocésains refusent de les appliquer


- son herméneutique de continuité est une pure aberration au niveau de la logique quand on veut concilier des contradictions pré et post-conciliaires (sur les juifs par exemple), mais c'est quand même une nette amélioration pour la religion conciliaire, qui en était pas loin de rejeter tout ce qu'il y avait entre les années 313 et 1962...
On est encore très loin du droit chemin, mais ce sont déjà des changements fondamentaux dans la bonne direction, quand on se rend compte à combien d'années lumière la religion conciliaire en avait dérivé...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:00    Sujet du message: au sujet de quelques cardinaux, pour l'honneur de l'objectivité et pour dire un peu de positif

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com