Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Lettre de Fr Pfeiffer aux prêtres et aux fidèles.
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Lun 18 Mar 2013, 12:57    Sujet du message: Lettre de Fr Pfeiffer aux prêtres et aux fidèles. Répondre en citant

Il faut savoir ce qu'on veut:

Quitter nos chapelles et les laisser aux libéraux?
Mais où irons-nous? à Chicago?
Peut-être pourrions-nous espérer nous retrancher entre nous, sans souci de personne pourvu que nous au moins, les purs, les durs, les parfaits nous ayons notre prêtre à nous, notre messe à nous, notre petit club bien entre nous et tant pis pour tous les autres, les mauvais, les perdus, les damnés?
Notre-Seigneur nous a dit d'aimer notre prochain comme nous-même? c'est même le commandement qu'Il a ajouté durant la Révélation? Fi! Mais ce commandement-là c'est pas pour nous, n'est-ce pas?

Les écoles, les vocations, c'est pas grave, ceux qui ont des enfants, eux, n'ont qu'à rester anonymes, n'est-ce pas?

Notre-Seigneur nous a dit que le monde nous haïrait comme il L'a haï et qu'il faudrait nous battre contre le monde. Mais nous, nous préférons rendre les armes tout-de-suite, au moins nous ne sommes plus contrariés!

Les prêtres réfractaires de la Révolution sont-ils partis se réfugier en Suisse, en Italie, En Allemagne? En Angleterre? En laissant leurs fidèles aux prêtres jureurs? Non! Ils se sont cachés, ils se sont déguisés de toutes les façons, et même en femmes parfois, mais ils ont continué de donner les sacrements.

Pourquoi dire que les prêtres réfractaires ne peuvent rien dire!
Au contraire, il faut que comme Mgr Williamson les prêtres dissidents aident et soutiennent les prêtres de l'intérieur. Parce que c'est grâce à Mgr Williamson que La Sapiniere.info a pu dévoiler la Déclaration doctrinale. Nous avons la mémoire bien courte!

Rien que dans la lettre des 37 prêtres réfractaires de La Sapinière à Mgr Fellay, les prêtres de la Sapinière ont plus fait pour déstabiliser Menzingen que la dissidence.

Si nous voulons que les prêtres quittent glorieusement la Fraternité sans combat, en abandonnant l’œuvre de Mgr Lefebvre aux libéraux sans combattre, eh bien, c'est Menzingen qui va nous applaudir et nous remercier!

Parce que Menzingen est en train de traquer ces prêtres par tous les moyens.
Dans les jours prochains vous découvrirez les méthodes de Menzingen pour traquer et briser les prêtres réfractaires.

Menzingen, Mgr Fellay, ne demande qu'une chose, que tous les prêtres réfractaires de  lasapiniere.info quittent le canot de sauvetage pour pouvoir le couler en paix dans la fausse douceur du libéralisme.

Si nous voulons être complices de Menzingen, cela ira encore plus vite de dénoncer tous les bons prêtres que nous connaissons. J'en connais! Ils seront immédiatement expulsés comme l'abbé Rioult, ou envoyé en "déportation" comme les abbés Salenave et Pinaud.

L'abbé Pfeiffer sera heureux et Menzingen aussi!

Le combat n'est pas dans l'âme catholique, c'est triste à constater, c'est décevant, mais c'est ainsi! Maintenant que les prêtres ont trouvé la force et le moyen de combattre, vous les appelez à tout lâcher!

Moi aussi, tiens, j'abandonne! Vive la quille!

Gentiloup


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 18 Mar 2013, 12:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Chat-Huant
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2012
Messages: 130
Localisation: Sologne du 41

MessagePosté le: Lun 18 Mar 2013, 13:29    Sujet du message: Lettre de Fr Pfeiffer aux prêtres et aux fidèles. Répondre en citant

Dieu n'aime pas les tièdes
Je suis Chat-Huant...donc, pas question de fuir et près à me battre 


Revenir en haut
laudetur Jesus Christus
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2012
Messages: 327
Localisation: Pologne

MessagePosté le: Lun 18 Mar 2013, 13:31    Sujet du message: Lettre de Fr Pfeiffer aux prêtres et aux fidèles. Répondre en citant

Il est évident, absolument évident, qu'il ne peut être question d'abandonner la FSSPX aux mains impies qui la gouvernent aujourd'hui!
Pourquoi les bons (et nombreux) prêtres laisseraient-ils cette merveilleuse arme de combat qu'est la Frat???,
Car en effet c'est un combat entre la Vérité et le mensonge!
Un combat pour le salut des âmes!
Bravo aux abbés qui combattent de l'intérieur et courage à ceux qui ont été poussés à l'extérieur!


Et non, Gentiloup, pas question de vous laisser abandonner! On a besoin de vous!


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Lun 18 Mar 2013, 15:10    Sujet du message: Lettre de Fr Pfeiffer aux prêtres et aux fidèles. Répondre en citant

Ne pas laisser la Frat partir à la dérive, voilà le problème qui se pose. Si la bataille dure trop, les mous seront de plus en plus nombreux. C'est déjà le constat. Heureux ceux qui ont un prêtre décidé, combatif, je plains les autres. Voilà la question: que vont devenir les fidèles des mous et des Fellayistes?

Revenir en haut
laudetur Jesus Christus
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2012
Messages: 327
Localisation: Pologne

MessagePosté le: Lun 18 Mar 2013, 17:12    Sujet du message: Lettre de Fr Pfeiffer aux prêtres et aux fidèles. Répondre en citant

En effet, il me semble aussi que cette période serait la plus propice à un putsch anti-Mensingen!

Revenir en haut
didier
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2012
Messages: 71
Localisation: Centre

MessagePosté le: Lun 18 Mar 2013, 17:58    Sujet du message: Lettre de Fr Pfeiffer aux prêtres et aux fidèles. Répondre en citant

Nous voulons tous le même résultat, mais les avis sur les attitudes à avoir s'opposent. Respectons les deux façons de voir soit : "la liberté de parole quand on ne fait pas parti d'un groupe homogène" et "le travail de sape qui peut être utile" mais ne nous fermons pas les yeux : Quand on est forcé de se taire on finit pas admettre les idées des autres progressivement bien sur mais inéluctablement. Mais il est vrai aussi que quand on laisse tomber un groupe établi et si on manque de grâce ou de charisme les conséquences sont négatives.

Revenir en haut
Aurore
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2012
Messages: 191

MessagePosté le: Lun 18 Mar 2013, 18:16    Sujet du message: Lettre de Fr Pfeiffer aux prêtres et aux fidèles. Répondre en citant

Les deux attitudes ne s'opposent pas. 


Par contre:
didier a écrit:
Nous voulons tous le même résultat, mais les avis sur les attitudes à avoir s'opposent. Respectons les deux façons de voir soit : "la liberté de parole quand on ne fait pas parti d'un groupe homogène" et "le travail de sape qui peut être utile" mais ne nous fermons pas les yeux : Quand on est forcé de se taire on finit pas admettre les idées des autres progressivement bien sur mais inéluctablement. Mais il est vrai aussi que quand on laisse tomber un groupe établi et si on manque de grâce ou de charisme les conséquences sont négatives.


Je n'ai pas remarqué que les abbés de la sapinière se taisaient, il me semblait même qu'on n'entendait plus qu'eux depuis quelque temps.


C'est peut-être ce qui fait de l'ombre à certains! Mr. Green


Revenir en haut
Eusèbe
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2012
Messages: 213

MessagePosté le: Lun 18 Mar 2013, 18:30    Sujet du message: Lettre de Fr Pfeiffer aux prêtres et aux fidèles. Répondre en citant

Il faut faire très attention à nos réaction émotives. Même si elles sont naturelles et compréhensibles elles peuvent aveugler le jugement et conduire à l'échec. Il faut réfléchir calmement. Voici quelques réflexions sur le but actuel, sur la tactique à suivre et sur l'abbé Pfeiffer.

But

Quel est le but ? Ce n'est plus de viser la démission de Mgr. Fellay comme supérieur !
Pourquoi donc ?? Parce que :
- c'est maintenant quasiment inéluctable
- cela ne servirait à rien en soi si c'était pour avoir un « Mgr. Fellay II » (un émule) en remplacement de Mgr. Fellay I
- donc il faut déjà voir plus loin, anticiper et préparer la suite
Plus de détails :

Les menteurs et trompeurs comme Mgr. Fellay finissent inéluctablement par connaître l'échec (d'ailleurs par ex. s'il n'avait pas caché la lettre des trois évêques au Vatican, il n'aurait pas perdu son capital de confiance et ne se serait pas retrouvé dans une position très affaiblie permettant à ses ennemis de durcir les conditions...). Avec l'échec des accords, avec la révélation de sa déclaration, mille fois pire que celui rejeté par Mgr. Lefebvre, avec l'échec de la succession de Benoît XVI, il a échoué dans ses entreprises en tant que guide
- or voilà que des gens comme lui s'entourent de requins arrivistes (Menzingen, nombreux supérieurs, GREC), qui ne valent guère mieux que lui (ils ont certes l'avantage d'obéir sans scrupules, mais n'ayant pas d'absolu, ils se montrent déloyaux en cas de faiblesse de leur maître, leurs ambitions passant avant tout), qui n'attendent que le moment pour le déchirer ou se déchirer entre eux pour prendre sa place.

Avoir pour but de faire démissionner Mgr. pour qu'il soit remplacé par un emule ne servirait à rien du tout, mais ramènerait à la case de départ des problèmes.

Le nouveau but à viser maintenant est le suivant :
 
Citation:

que le remplaçant de Mgr. Fellay soit quelqu'un de droit, non-arriviste, fidèle à la ligne de Mgr. Lefebvre, non-stalinien mais rassembleur.

Ce but n'est pas évident à atteindre, vu que se trouvent aux en première les requins arrivistes nommés par Mgr. Fellay. Il faut réfléchir aux moyens d'atteindre ce nouveau but.

Réflexions tactiques au vu du but à atteindre

Pour atteindre ce but, il paraît évident qu'il faut bien connaître et influer la Fraternité de l'intérieur, donc être bien placé, donc ne surtout pas la quitter ni apparaître suspect.

Au contraire vouloir quitter la Fraternité pour faire du bruit servirait peut-être au mieux à hâter la démission de Mgr. Fellay (mais je le crois même pas, cf plus bas sur la tactique), mais uniquement pour faire le jeu d'un Mgr. Fellay II, bis, donc sans aucun intérêt. Au contraire un tel remplaçant bénéficierait à nouveau du capital de confiance, donc toutes les souffrances ce ceux qui quittent la Fraternité ne feraient finalement que renforcer les ralliéristes non seulement par part le départ des résistants mais aussi en redonnant confiance à un Mgr. Fellay II (même s'il n'est pas évêque).
Cela n'aurait servi qu'à assouvir les vengeances contre les trahisons de Mgr. Fellay, mais à mener à une situation pire que la situation actuelle (un supérieur de la « même race », mais avec 100 % de capital confiance...)

Réflexions tactiques au vu des moyens disponibles

Même quand on est en position de force, les ruées mènent à l'échec. Heureusement que ce forum dispose de férues d'histoire comme Gentiloup et Gabriel26 : l'histoire de la Gaule et de la France est pleine d'enseignements (échecs des ruées gauloises face aux Romains, des ruées de la chevalerie française face aux anglais rusés à Crécy, Poitiers, Azincourt...).

Bien pire la résistance est nullement en position de force, mais de faiblesse. Tout tactique de combat « conventionnelle » est alors suicidaire. Dans ce cas la seule tactique viable de consiste à ne pas aller se faire dégommer en franc-tireur devant les lignes d'artillerie ennemie, mais en la tactique de « hit-and-run » (frappe et fuis) de la guérilla : rester caché, taper un coup puis disparaître dans la nature ou le décor urbain, l'ennemi supérieurement armé s' affaiblit alors lentement face à un ennemi invisible. Dépité il ne peut s'empêcher de s'en prendre à la population passive et non-impliquée, qui finit par se retourner contre lui.

A la lumière de cela :

- l'abbé Pfeiffer et ces émules font des attaques frontales, mais suicidaires, donc pas adéquates

- le réseau de résistance français anonyme mène une tactique de guérilla, donc ce qui est le plus sage. Certes, la récolte des fruits demande de la patience. Mais grâce à notre ami François au Vatican (élu entre autres avec le soutien des cardinaux sodomites) il n'y a aucune urgence, au contraire.

Sur l'abbé Pfeiffer

Le forum américain cathinfo soutient la résistance et son modérateur, Matthews semble positif sur la Fraternité parallèle de l'abbé Pfeiffer. Cependant, les « fans » de cet abbé semblent déjà être tellement aveuglés par un culte de personnalité que Matthews est obligé de les mettre en garde. Ces fans considèrent cet abbé comme infaillible et ne supporte aucune critique à son égard. Ce qui est déjà un très mauvais signe.

Certains considèrent que le combat de cet abbé est celui que Mgr. Lefebvre aurait mené, et le compare avec Mgr. Lefebvre. Je pense qu'ils négligent des différences cruciales.

Mgr. Lefebvre :
- avait des qualités de leader
- une autorité gigantesque
- vivait à une époque avec un très grand nombre de catholiques, donc un très grand potentiel de fidèles qui cherchaient le suivre et avaient une masse critique suffisante pour développer un minimum de véritable réseau de chapelles (puis d'écoles)
- une érection canonique de sa société, des facilités pour son séminaire, etc

L'abbé Pfeiffer est certes un fonceur, mais :
-il est très mal entouré (son principal homme de confiance, qui transmettait les messages de sa part, sur le forum cathinfo, était tellement excité et exagérateur, que Matthews a du finir par le banir. Sous son pseudonyme Pablo se cachat latino sans éducation qui s'était fait tout seul exorciste...)
- le nombre de fidèles de la Fraternité est microscopique par rapport au nombre de fidèles catholiques des débuts de la résistance de Mgr. Lefebvre. Il n'y a pas la masse potentielle suffisance pour créer un véritable réseau, tout au mieux quelques chapelles misérables ci-et là comme les chaises-vides. Certes cela ne veut pas dire qu'il ne fait pas le faire, mais que la situation est entièrement différente, mille fois moins prometteuse pour se lancer dans une telle entreprise, donc pas comparable à la situation à l'époque de Mgr. Lefebvre.

De manière allégorique : à son époque le Titanic conciliaire coulait, et il a jeté à l'eau une version miniature : une barque pour sauver une petite communauté. Maintenant la barque est en danger, mais quelle version miniature reste-il à jeter, sinon un modèle réduit en plastique avec quelques figurines de playmobil. Il faut très fortement hésiter avant de faire un tel choix et choisir autant que possible les alternatives.

Cependant je reconnais à l'oeuvre de l'abbé Pfeiffer un rôle d'aide organisée pour accueillir les prêtres qui viendraient à se faire mettre hors-jeu par une expulsion (ou les couvents auxquels Menzingen impose un boycot des prêtres, etc.), qui je l'espère ne serait pas calculée.


Revenir en haut
didier
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2012
Messages: 71
Localisation: Centre

MessagePosté le: Lun 18 Mar 2013, 18:37    Sujet du message: Lettre de Fr Pfeiffer aux prêtres et aux fidèles. Répondre en citant

Aurore a écrit:
Les deux attitudes ne s'opposent pas. 


Par contre:
didier a écrit:

Nous voulons tous le même résultat, mais les avis sur les attitudes à avoir s'opposent. Respectons les deux façons de voir soit : "la liberté de parole quand on ne fait pas parti d'un groupe homogène" et "le travail de sape qui peut être utile" mais ne nous fermons pas les yeux : Quand on est forcé de se taire on finit pas admettre les idées des autres progressivement bien sur mais inéluctablement. Mais il est vrai aussi que quand on laisse tomber un groupe établi et si on manque de grâce ou de charisme les conséquences sont négatives.



Je n'ai pas remarqué que les abbés de la sapinière se taisaient, il me semblait même qu'on n'entendait plus qu'eux depuis quelque temps.

C'est peut-être ce qui fait de l'ombre à certains! Mr. Green





Je ne limitais pas ma pensée à internet dont j'appréhende mal l'effet dans le milieu de la Tradition.


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Lun 18 Mar 2013, 21:27    Sujet du message: Lettre de Fr Pfeiffer aux prêtres et aux fidèles. Répondre en citant

Les prêtres exclus sont tenus de continuer leur apostolat, donc de s'associer et de lutter en parallèle. C'est très naturel d'opposer des idées, moi je crois que les uns et les autres font du bon travail et que nous devons nous entraider. Il me semble que nous devons nous associer aux abbés qui luttent chez nous et soutenir les exclus qui luttent autrement, au loin. Notre but est le même, la petite société des abbés Chazal et Pfeiffer est là pour maintenir au vu et au su de tous, la Fraternité, et les prêtres de la Sapinière font un travail souterrain indispensable pour sauver ( surtout en France) tout ce qui peut l'être, moralement et matériellement. Nous réagissons souvent avec nos émotions parce que nous souffrons, et parce que nous menons intérieurement ou extérieurement un combat souvent solitaire.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:34    Sujet du message: Lettre de Fr Pfeiffer aux prêtres et aux fidèles.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com