Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
France 2: "Les infiltrés" suivi des "infiltrés" de la FSSPX
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Dim 7 Avr 2013, 23:21    Sujet du message: France 2: "Les infiltrés" suivi des "infiltrés" de la FSSPX Répondre en citant

Je sais, cela ne fait guère partie de nos préoccupations. Mais pour ceux qui avaient suivi l'affaire, peut-être qu'ils seront intéressés de savoir, tout comme moi, ce qu'il en advient. GL

____________________________


Affaire “Les Infiltrés” sur France 2 :
3 mises en examen de journalistes véreux!


      

Patrick Pujadas
        


        
        
 
Citation:
Il aura donc fallu trois années pour que l’affaire des « Infiltrés » sur France 2 aboutisse à trois mises en examen par un juge. La présomption d’innocence étant sauve, trois des principaux protagonistes de ce scandale médiatique anticatholique à l’état pur viennent d’être mis en examen.


        
Le journaliste infilt
     
  
        
pour atteinte à la vie privée, publication d’un montage et escroquerie pour avoir fait usage d’une fausse qualité dans le but d’obtenir des propos et des images ayant servi au montage de propagande de CAPA vendu à France 2, à savoir : Patrick de Carolis, alors président de France Télévisions, Hervé Chabalier, dirigeant de CAPA, et Matthieu Beurier alias Mathieu Maye, le “journaliste” infiltré… À mon sens, il manque un quatrième mousquetaire dans les mises en examen : le journaliste de France 2 David Pujadas dont j’ai révélé ici une manipulation me concernant directement…        
        
Vous pourrez trouver sur Riposte Catholique une très riche documentation sur ce scandale : il vous suffira de taper “Infiltrés” dans la case recherche.        

Source: l'Observatoire de la christianophobie





Bref rappel des faits: Cela se passait à l'école de Bordeaux de l"IBP. Un journaliste s'était fait embaucher comme pion pour venir faire un montage vidéo pour confondre l'école en voulant démontrer que le professeur d'histoire enseignait ce qui est encore fécond dans le ventre de la bête immonde. On connaît le refrain!

Par la même occasion, les manipulateurs de cette émission apparemment reconnue truquée par la Justice, avaient mouillé un petit groupe politique de jeunes: "Dies Irae" qu'il convenait de faire passer pour de dangereux extrémistes.

Disons que les jeunes de "Dies Irae" ont, dans cette affaire, fait partie des dommages collatéraux, lâchés de... tous et notamment de ceux qui les encourageaient...   


Dernière édition par Gentiloup le Mar 9 Avr 2013, 10:10; édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 7 Avr 2013, 23:21    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Le Précurseur
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 146
Localisation: Ploermel

MessagePosté le: Lun 8 Avr 2013, 13:05    Sujet du message: France 2: "Les infiltrés" suivi des "infiltrés" de la FSSPX Répondre en citant

Chère Gentiloup,
Je ne suis pas du tout étonné que Pujadas manque dans la liste, sachant qu'il fait partie des personnalités qui fréquentent "Le Siècle", assemblée maçonnique qui rassemble de nombreux élus politiques de tous bords ainsi que quelques journalistes connus, dont lui. Tous ces "braves gens" se rassemblent une fois par mois dans un célèbre restaurant de Paris où ils débattent en secret de ce qui se fera ou de ce qui se dira... Je possède d'ailleurs cette liste assez complète, à la disposition de ceux que cela intéresse...C'est édifiant !!!


Revenir en haut
Le Précurseur
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 146
Localisation: Ploermel

MessagePosté le: Lun 8 Avr 2013, 13:20    Sujet du message: France 2: "Les infiltrés" suivi des "infiltrés" de la FSSPX Répondre en citant

D'ailleurs voilà une grosse partie de l'article que je possède...
 QUI GOUVERNE LA FRANCE ?

Qui nous gouverne ? Des énarques, certes, mais peu savent que tous ou presque, à l'UMP comme au PS, sont membres de deux clubs sulfureux, le Siècle et la French American Foundation, deux clubs parmi les plus discrets mais les plus influents de France.

LE SIECLE ET LA FRENCH AMERICAN FOUNDATION

Le Siècle est une filiale du club de Bilderberg, La French American Foundation est de son côté une filiale du Council on Foreign Relations, dont le programme 2008-2013 est connu sous le nom de "Nouvel Ordre Mondial".

La French American Foundation a réussi à placer cinq de ses membres dans le gouvernement Hollande, et Hollande lui-même à la présidence de la République. Joli coup !

Le club Bilderberg a maintenant deux yeux au sein du gouvernement, dont Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur.

LE SIECLE             

Le club Le Siècle existe depuis 1945, il a été fondé par un franc-maçon, Georges Bérard-Quelin, mais seulement de 20 à 30 % des membres sont actuellement connus comme étant francs-maçons. Il espérait rester anonyme, son existence a été révélée pour la première fois en 1977 par un article de l'Humanité. La liste de ses membres a été publiée contre sa volonté en 2011.

L'adhésion coûte 150 €/an. Il y a 15 administrateurs et environ 800 membres, appelés "invités" ce qui leur permet de mentir effrontément en niant leur appartenance au club comme membres à part entière puisqu'ils y sont seulement "invités". Seulement pour devenir "invité", il faut faire acte de candidature et être recruté par cooptation au sein du conseil d'administration, sur proposition d'un membre (invité) plus l'un des quinze administrateurs.

Le Siècle se réunit une fois par mois, dix fois par an, le dernier mercredi du mois, pour un souper au Crillon place de la Concorde, dans les luxueux salons de l'Automobile Club. Page 2/10

 
Un dîner a eu lieu le mercredi 25 avril 2011 entre les deux tours de la présidentielle, c'est là qu'il aurait été décidé que la présidence devait passer de Sarkozy à Hollande, ce qui expliquerait la petite phrase de Sarko sur son retour dans le civil et le peu de vitalité manifesté par l'état-major de l'UMP pour le soutenir à partir de ce jour-là.

Plusieurs des membres du Siècle sont, comme Valls et Jospin, également membres du club de Bilderberg. Ce sont ceux-là qui auraient fait passer le message qu'il était nécessaire de pousser Hollande à la présidence, un Hollande plus docile aux suggestions du Bilderberg que Sarkozy, trop "électron libre" et trop proche d'Angela Merkel.

Or, le Bilderberg ne veut pas d'une co-gestion franco-allemande de l'Europe, mais d'une co-gestion américano-européenne de monde occidental. Sur ce point il rejoint l'objectif de la French American Foundation.

Jospin, à la fois membre du Bilderberg et du Siècle, et qui avait déclaré ne plus vouloir faire de politique, fut si présent pendant la campagne présidentielle car il était là pour surveiller que les instructions du directoire du Bilderberg serait bien respectée par tous.

Le Siècle a aussi un objectif plus concret : placer le maximum de ses membres au gouvernement, peu importe qu'ils soient PS ou UMP. C'est la raison pour laquelle Sarkozy qui en est membre avait fait "l'ouverture" avec d'autres membres du club comme Attali.

Vous comprendrez mieux la collusion des énarques de tous bords politiques en voyant la liste des "invités" ci-dessous :

Président actuel depuis janvier 2011 : Nicole Notat, l'ancienne syndicaliste CFDT ;

Vice-présidents : Olivier Duhamel, journaliste politologue qui écrit, entre autres, dans Valeurs Actuelles (et le frère d'Alain) et Henry Loirette, président du musée du Louvre ;

Trésorier : Marc Tessier, ancien président de France Télévision

Secrétaire général : Etienne Lacour, directeur de la rédaction de la Société Générale de Presse.

Quelques "invités", membres du Siècle, sont issus de la finance et des affaires. Presque tous les Inspecteurs généraux des finances (énarques) en activité (114 sur 120 en 2009) appartiennent au Club...

Thierry Breton (ancien ministre des Finances)

Alain Lamassoure (ancien ministre du Budget)

Pascal Lamy (ancien inspecteur général des finances, directeur de l'Organisation Mondiale du Commerce)

Alain Minc (ancien inspecteur général des finances, essayiste, président de SANEF)

Christian Noyer (ancien directeur du Trésor, Gouverneur de la Banque de France)

Dominique Strauss-Kahn (ancien directeur général du FMI, ex-Bilderberg) Page 3/10

 

Jean-Claude Trichet (ancien directeur du Trésor, ancien Gouverneur de la Banque de France, ancien président de la Banque Centrale Européenne)

Jacques Attali (conseiller d'Etat, président de PlaNet Finance)

Claude Bébéar (ancien président d'AXA, président de l'Institut Montaigne)

Antoine Bernheim (dirigeant associé de la banque Lazard)

Daniel Bouton (ancien directeur du Budget, ancien président de la Société Générale)

Jean-Yves Haberer (ancien PDG du Crédit Lyonnais)

Michel Pébereau (ancien président de la BNP Paribas)

Jean Peyrelevade (dirigeant des banques Suez, Stern, Crédit Lyonnais)

Édouard de Rothschild (banquier et homme d'affaires, Bilderberg)

Jean-Paul Agon (directeur général de L'Oréal)

Delphine Arnault (administratrice de sociétés et fille de Bernard Arnault)

Bernard Bigot (patron du CEA)

Bernard Boulito (Heinz et Asics)

Stéphane Courbit

Serge Dassault

Étienne Davignon

Louis Gallois

Guillaume Pepy

Antoine Guichard (ancien PDG du Groupe Casino)

Philippe Jaffré (ELF Aquitaine, Zebank, Alstom)

Louis Schweitzer (ancien président de Renault, ancien président de la HALDE)

(La liste n'est pas limitative, et ne comporte que les plus connus)

On y compte aussi évidemment bon nombre de journalistes et éditeurs de presse...

Arlette Chabot

Jean-Marie Colombani (journaliste, ancien président de Le Monde)

Anne-Marie Couderc (Groupe Hachette Filipacchi Médias)

Michèle Cotta (journaliste, ancienne directrice de France 2)

Teresa Cremisi (présidente des éditions Flammarion)

Alain Duhamel (politologue, chroniqueur à RTL)

Michel Field (journaliste sur Europe 1)

Franz-Olivier Giesbert

Claude Imbert (journaliste au Point)

Odile Jacob (éditrice)

Denis Jeambar (ancien directeur des éditions du Seuil)

Laurent Mouchard-Joffrin (journaliste et directeur de publication du Nouvel Observateur)

Serge July (ancien PDG de Libération)

Julien Kouchner (directeur général de l'Agence CAPA)

Étienne Lacour (secrétaire général du Siècle) Page 4/10

 

Maurice Lévy (PDG de Publicis)

Serge Moati (journaliste sur France 5)

Denis Olivennes (directeur d'Europe 1)

Sylvie Pierre-Brossolette

Bernard Pivot

Patrick Poivre d'Arvor (journaliste et ancien présentateur télévisé à TF1)

Alain de Pouzilhac (ancien PDG du groupe Havas)

David Pujadas (journaliste et présentateur télévisé, France 2)

Alain-Gérard Slama (journaliste au Figaro et à France Culture)

Anne Sinclair

Marc Tessier (ancien président de France Télévisions)

Sans oublier les personnalités politiques...

Martine Aubry PS

Michel Barnier UMP

Jacques Barrot Centriste-UMP

François Bayrou Modem

Éric Besson PS - UMP

Jeannette Bougrab UMP

Hervé de Charette Centriste

Jean-Pierre Chevènement PS

Jean-François Copé UMP

Laurent Fabius PS

Luc Ferry UMP

Aurélie Filipetti PS

François Fillon UMP

Élisabeth Guigou PS

Adeline Hazan PS

Martin Hirsch PS

François Hollande PS

Nicolas Sarkozy UMP

Jean-Paul Huchon PS

Anne-Marie Idrac PS

Lionel Jospin PS et Bilderberg

Alain Juppé UMP

Bernard Kouchner PS

Jack Lang PS

Noëlle Lenoir ?

Corinne Lepage centriste

Charles Millon droite Page 5/10

 

Pierre Moscovici PS

Jean-Pierre Raffarin UMP

Manuel Valls PS

Jacques Toubon UMP

Michel Vauzelle PSEt

Henri Weber PS

Hubert Védrine PS

Rama Yade UMP

Marisol Touraine PS

Fadela Amara PS

Rachida Dati UMP

Et enfin, la liste ne serait pas complète sans les syndicalistes...

Jean-Christophe Le Duigou (ancien dirigeant de la CGT du corps des finances, puis receveur général des hypothèques)

Nicole Notat (présidente de Le Siècle, ex-CFDT, puis présidente de Vigeo)

Laurence Parisot (présidente du MEDEF)

Ernest-Antoine Seillière (ancien président du MEDEF)



Revenir en haut
Eusèbe
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2012
Messages: 213

MessagePosté le: Lun 8 Avr 2013, 15:18    Sujet du message: France 2: "Les infiltrés" suivi des "infiltrés" de la FSSPX Répondre en citant

Très intéressant.
Avant de penser aux mêmes choses pour la Fraternité, quelques remarques de décrytage.


Cher Le Précurseur, autrefois en tapant "Pujadas" ou "David Pujadas" dans google et parmi les suggestions de mots de recherche associés, google suggérait en premier sa religion (mais suite à des plaintes de lui et de ses co-religionnaires contre atteinte à leur vie privée, google continue à tout suggérer pour tout le monde, sauf cette religion pour ces gens.
Ceci le rend encore plus intouchable que les groupes que vous mentionnez.


C'est idem pour les ministres.
Le système satanique au pouvoir ne lâche et condamne que les petits poissons, ou alors ceux qui gênent trop leurs concurrents (DSK contre Sarkozy). Donc ils ont lâché le franc-maçon Cahuzac,
mais je ne crois pas qu'ils lâcheront un gros poisson comme Fabius (82 millions de revenus personnels l'année dernière, et une fortune visible d'au moins 245 millions d'euros :
http://fr.mediamass.net/people/laurent-fabius/plus-gros-salaire.html ).
De même qu'ils ne lachent pas Fabius, ils ne lâcheront pas Pujadas pour la même raison, alors qu'il semble bien que c'est lui le principal responsable, puisque responsable de l'émission et ayant une haine invétéré du catholicisme authentique.


Mais ces mises en examen sont déjà une petite victoire, même s'il a fallu persévérer pendant trois ans... Grand bravo aux avocats de l'IBP pour leur travail inlassable!


Pour en revenir à la Fraternité, les questions importantes pour ce genre de sujet.


- où se trouve l'"argent" ?


dans le cadre de la fondation Jaidhof (au chateau duquel un des trois braves prêtres est malheureusement interné), une fortune gigantesque provenant de richissimes banquiers (Gutmann, apparentés aux Rothschilds, qui rachèterent les biens après la guerre, qui avaient été confisqués lors de l'Anschluss de l'Autreiche au IIIe Reich en 1938), admirer ici :


http://static.rm-waldviertel.at/21/download/ch_bildung/pressemappe.pdf


une fortune gigantesque qui a tourné la tête aux complices de Mgr. Fellay (je crois que lui a été implanté dès le départ),
avec des fréquentations "aristocratiques" (en matière de capital) de la plus haute société financière qui vient y faire de l'équitation, regardez les photos, dont certaines sont postées par la très fortunée Cathrin Gutmann (héritère des richissimes banquiers Gutmann) qui vient y faire du cheval avec ses amies :


http://fr-fr.facebook.com/pages/GUT-JAIDHOF/106735119416646


Cette même Cathrin Gutmann qui peut s'offrir les chevaux les plus chers
et les emmener avec elles dans ses vacances en Italie :


http://www.gohorseshow.com/article/AQHA/AQHA/Cathrin_Gutmann_Purchases_Euro…




- religion ?


il vaut mieux être discret. Officiellement des convertis (Gutmann, Krah). Mais l'histoire regorge de cryptos infiltrés, c'est la technique classique.
(et le téléfilm tout récent d'Arte sur Mgr. Lustiger n'a pas pris d'ambages là-dessus...)


- « puissance judirique » ?


Krah, juriste, avocat d'affaire, avec diplômes en Allemagne et aux USA, mais surtout avec un excellent réseau de relations internationales, de New-York à Tel Aviv.




Tout ceci est diaboliquement lié : je vous prie de regarder ici la photo en haut de la page 6 de ce feuille d'information régionale :


http://static.jaidhof.at/46/download/allgemein/regionsblattjuli2012.pdf


Sur cette photo prise dans la propriété du Jaidhof, repérez :
- par derrière avec la cravatte bleue : Krah
- à côté de Krah : un prêtre de la Fraternité... (l'abbé Trutt)
- au premier plan, juste entre Krah et l'abbé Trutt.... : Cathrin Gutmann....
(et d'autres membres de la famille Gutmann....)
C'est comme à la bourse, les financiers ont fait une O.P.A. sur la Fraternité...







Je crois qu'il n'y aurait malheureusement aucune chance de gagner un procès contre les infiltrés et traîtres à la tête de la Fraternité, et que le succès des efforts de l'IBP n'est pas transférable.


Revenir en haut
Eusèbe
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2012
Messages: 213

MessagePosté le: Lun 8 Avr 2013, 15:23    Sujet du message: France 2: "Les infiltrés" suivi des "infiltrés" de la FSSPX Répondre en citant

Pour ceux qui l'auraient manquée (dans un fil plus ancien), je reposte la video du chateau Jaihof que la Fraternité a hérité, mais qui est gérer par la fondation Jaidhof dirigée par Krah :

http://pius.info/images/stories/video/show.php?video=fsspx/2011/jaidhof.jpg…


Revenir en haut
Eusèbe
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2012
Messages: 213

MessagePosté le: Lun 8 Avr 2013, 15:43    Sujet du message: France 2: "Les infiltrés" suivi des "infiltrés" de la FSSPX Répondre en citant

Parmi les "nouveaux propriétaires" de la Fraternité, cette Cathrin Gutmann est si médiatique et "glamour" qu'elle nous laisse une foison de photos à admirer sur internet.
Donc, oyez, oyez, gueux fidèles et prêtres roturiers de la Fraternité (ceci ne compte pas pour les aristocrates avec particules comme Jacques-Régis du Cray (d'Ennemond de Côme de Prévégny et j'en oublie...)), faites sonner les trompettes, admirez et applaudissez la grande et richissime Cathrin Gutmann qui revient d'une balade dans les bois et prairies du Jaidhof :




Quel luxe, quelle allure...
Jacques-Régis a certes une particule, mais c'est un manant en comparaison, un palefrenier à particule juste bon à brosser les chevaux de la duchesse. J'ai pitié de lui, son engagement ne mériterait-il pas un petit cadeau?


Revenir en haut
Eusèbe
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2012
Messages: 213

MessagePosté le: Lun 8 Avr 2013, 16:42    Sujet du message: France 2: "Les infiltrés" suivi des "infiltrés" de la FSSPX Répondre en citant

On se rappelle que le soi-disant converti Krah avait sur sa page facebook la chanteuse de rock obscène, anti-chrétienne et convertie à la cabale, Madonna, comme musique favorite et un film pornographique parmi ces films préférés, avant qu'il n'enlève ces liens suite au scandale que cela fit parmi les internautes anglo-saxons. Comment croire qu'il s'était réellement converti?

Maintenant au sujet de la soi-disante conversion à la tradition catholique (Fraternité) de la famille Gutmann (auparavant de religion talmudique), voici un aveu intéressant de Cathrin Gutmann, à côté d'une photo montrant une tenue vestimentaire sujette à caution :





 
Citation:
 Cathrin Gutmann--In my teens, I played the drums in a rock band and I was the only girl band member.
traduction : 
Citation:

Quand j'étais adolescente, je jouais de la batterie dans un groupe de musique rock et j'étais la seule fille du groupe.

(trouvé ici :
http://www.gohorseshow.com/article/Our_Community/Our_Community/GoHorseShow_…
)

Cela laisse fort à douter qu'il se soit agit de réelles conversions.


Revenir en haut
Vladimir
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2012
Messages: 105

MessagePosté le: Lun 8 Avr 2013, 19:20    Sujet du message: France 2: "Les infiltrés" suivi des "infiltrés" de la FSSPX Répondre en citant

Si ces gens se sont convertis, ce n'est pas à la Tradition catholique au sens stricte. 
Mais il y a quantité de gens qui se croient catholiques et qui auraient pu reprendre la phrase en question. 
La question est plus complexe lorsque ces gens donnent leur château, précisément à la FSSPX, plutôt qu'au Vatican, qui pourtant semble beaucoup mieux leur correspondre.


On m'a rappelé récemment que rien n'est gratuit, que ce qui est gratuit est "payant", par de la publicité, par exemple et que si on n'accepte pas la publicité alors il faut s'acquitter d'un droit.... 


Je ne vois pas très bien ce qui expliquerait qu'il en soit autrement pour cette famille dont la piété ne saute pas aux yeux?


Cette famille Gutman fait-elle partie de la famille des banquiers Gutman-Sachs? 


Revenir en haut
Le Précurseur
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 146
Localisation: Ploermel

MessagePosté le: Lun 8 Avr 2013, 19:53    Sujet du message: France 2: "Les infiltrés" suivi des "infiltrés" de la FSSPX Répondre en citant

Je crois savoir que c'est plutôt goldman-Sachs et non gutman-Sachs...Cher Vladimir  Smile

Revenir en haut
Eusèbe
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2012
Messages: 213

MessagePosté le: Lun 8 Avr 2013, 19:55    Sujet du message: France 2: "Les infiltrés" suivi des "infiltrés" de la FSSPX Répondre en citant

Bien vu Vladimir!
C'est le clientélisme. On reste débiteur de ceux qui nous font des cadeaux et offrent des avantages.

 


Citation:


Cette famille Gutman fait-elle partie de la famille des banquiers Gutman-Sachs?







Je pense que vous voulez dire la banque Goldmann-Sachs?
Je ne connais pas de rapport familiaux entre les Gutmann et les Goldmann et Sachs, mais je ne suis nullement expert et ne me suis jamais posé la question.
En plus des banques, il y a la question des media (par ex. Libération racheté par Rothschild, le Figaro rachete par Bloch - "converti" avec changement de nom en Dassault, Le Monde par plusieurs dont Niels des telecom Free, etc.) et de la publicité (Publicis appartenant à Levy, la pub. anglo-saxonne à la famille Saatchi, etc.). A ma connaissances ceux-là n'ont pas de ficelles directes sur la Fraternité, mais seulement la famille Gutmann.
Il y aussi le problème des affinités de certains prêtres arrivistes (comme celui dont notre ami Jacques-Regis du Cray d'Ennemond de Côme de Prévigny de Blanc-Bec a rejoint la chapelle) avec la Franc-Maçonnerie, mais je suis sûr que cela est très secondaire,

tout tourne autour de la fondation Jaidhof et de Krah et si on gratte une couche de plus, de la famille Gutmann. Je soupçonne que Krah, Mgr. Fellay et de nombreux autres soient les obligés de cette famille. Il faudra parler dans un fil spécial du cas de l'abbé Fellay, comment les banquiers firent pression (sonnante et trébuchante) sous couvert de bonne raison (il faut remercier...) pour obtenir sa nomination épiscopale qui n'était pas prévu, par l'intermédiaire du notaire en charge des questions financières à l'époque, M. Lovey, avec la pression de la banque (hypothèque de 100% !!! de la valeur  pour l'achat d'Écône)


Revenir en haut
Eusèbe
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2012
Messages: 213

MessagePosté le: Lun 8 Avr 2013, 19:58    Sujet du message: France 2: "Les infiltrés" suivi des "infiltrés" de la FSSPX Répondre en citant

L'hypothèque était bouclée depuis longtemps, mais je voulais dire qu'elle rendait vulnérable (aucun apports propres, 100% du montant emprunté, dépendance de bienfaiteurs à remercier un jour...)

Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Lun 8 Avr 2013, 21:04    Sujet du message: France 2: "Les infiltrés" suivi des "infiltrés" de la FSSPX Répondre en citant

Je commence à comprendre pourquoi vous dites que Mgr Fellay était certainement un infiltré au départ:
Eusèbe a écrit:




Il faudra parler dans un fil spécial du cas de l'abbé Fellay, comment les banquiers firent pression (sonnante et trébuchante) sous couvert de bonne raison (il faut remercier...) pour obtenir sa nomination épiscopale qui n'était pas prévue, par l'intermédiaire du notaire en charge des questions financières à l'époque, M. Lovey, avec la pression de la banque (hypothèque de 100% !!! de la valeur  pour l'achat d'Écône)




Alors que le Supérieur Général de la FSSPX, de 1982 à 1994 était M. l'abbé Franz Schmidberger (qui parle aujourd'hui comme s'il était lui-même encore supérieur général), on se dit bien que l'équipe qui dirige aujourd'hui la FSSPX a été mise en place dés l'origine. Il suffit pour cela de se rapprocher des confidences de l'abbé Aulagnier :
Citation:

Une place très importante est accordée à l'Abbé Aulagnier qui a commencé avant la fondation du GREC, dés 1992 a entamer le dialogue avec des conciliaires (notamment avec le père abbé de Randol, Dom de Lesquen), ceci, alors qu'il était supérieur du district de France. Il a poursuivi ce rôle plus tard étant devenu membre de l'IBP. Toujours très actif en faveur du ralliement, lui qui était déjà rallié et qui a obtenu une cure dans la structure conciliaire.
Citation Abbé Aulagnier:

J'ai été heureux d'initier, dés 1992, comme supérieur du district de France de la FSSPX, des contacts nouveaux avec les autorités ecclésiales reconnues.
Passant un jour par Randol (...) le père abbé Dom de Lesquen discutait avec un jeune sur le parvis du monastère. Sachant le rôle qu'il avait joué auprès de Dom Gérard lors de son rapprochement du 10 juillet 1988 avec Rome, je l'aborde et lui parle (...) du grand rapprochement avec Rome, d'une normalisation de la FSSPX avec Rome (...)"

(Abbé Aulagnier Page 104 de la "nécessaire réconciliation" du P. Lelong)

SOURCE: Recension du livre du RP M. Lelong: "La nécessaire réconciliation" promue par le GREC



Revenir en haut
InNomineDomini
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mar 2013
Messages: 142

MessagePosté le: Mar 9 Avr 2013, 10:03    Sujet du message: France 2: "Les infiltrés" suivi des "infiltrés" de la FSSPX Répondre en citant

Merci à tous pour ces renseignements qui sont sans doute à la source du libéralisme pertinace qu'on constate à la tête de la FSSPX.
Il est extraordinaire qu'à part Gentiloup dans sa Recension du livre du RP M. Lelong, personne ne parle de cet épisode pourtant incroyable qui manifeste dés 1992 la volonté des autorités de la FSSPX de se mettre sous la coupe des conciliaires.
L'abbé Schmidberger a été supérieur général de la Fraternité, juste après Mgr Lefebvre et juste avant Mgr Fellay. Aujourd'hui nous retrouvons encore cette même équipe (Schmidberger/Fellay) à la tête de la Fraternité, toujours en quête d'un ralliement et toujours dans la dérive libérale. L'abbé Schmidberger semble même avoir été un élève de Joseph Ratzinger!


En 1992, Mgr Lefebvre venait juste d'être rappelé à Dieu. Curieusement , alors que le supérieur général était l'abbé Schmidberger, c'était l'abbé Aulagnier qui était supérieur du plus important district du monde de la FSSPX (plus encore à l'époque qu'aujourd'hui!). L'abbé Aulagnier qui n'a pas attendu la fondation du GREC pour commencer les manoeuvres de ralliement, et qui aujourd'hui est le seul a "bénéficier" d'une paroisse conciliaire!!!


Oui, on peut penser qu'une équipe d'infiltrés a été mise en place dés le départ. Surtout si, comme beaucoup le disent (en plus d'Eusèbe! Okay ), l'abbé Fellay a été rajouté à la liste des évêques au dernier moment, sous la pression des banques. A cette époque Mgr Lefebvbre était au bout du rouleau, il a usé ses dernières forces dans le sacre des évêques, il n'a sans doute pas été en mesure d'être attentif à ce qui se tramait autour de lui.


Tant que cette équipe restera au sommet de la Fsspx, la dérive et la chute resteront à l'ordre du jour.


Revenir en haut
Bordelais
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2012
Messages: 78
Localisation: BORDEAUX

MessagePosté le: Mar 9 Avr 2013, 14:40    Sujet du message: France 2: "Les infiltrés" suivi des "infiltrés" de la FSSPX Répondre en citant

Merci, chère Gentiloup, de ce rappel des faits de cette triste affaire des Infiltrés. C'est une première étape, espérons que la justice fera son oeuvre et que les responsables subiront de lourdes sanctions.
Sans vouloir polémiquer, nos véritables ennemis sont là, dans ce pouvoir politico-médiatique corrompu, dans toutes ces officines du type club du Siècle, plus que dans les rangs de la Fraternité.
Alors, halte au feu, et sus à nos ennemis, qui doivent se réjouir de nos divisions.


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Mar 9 Avr 2013, 15:10    Sujet du message: France 2: "Les infiltrés" suivi des "infiltrés" de la FSSPX Répondre en citant

Bordelais a écrit:
Sans vouloir polémiquer, nos véritables ennemis sont là, dans ce pouvoir politico-médiatique corrompu, dans toutes ces officines du type club du Siècle, plus que dans les rangs de la Fraternité.
Alors, halte au feu, et sus à nos ennemis, qui doivent se réjouir de nos divisions.
Cher Bordelais,
Je crois que vous faites erreur, nos ennemis sont aussi DANS la Fraternité. Si la déclaration doctrinale de Mgr Fellay n'avait pas été rejetée par  Benoît XVI, il y a moins d'un an, aujourd'hui nous serions sous la coupe des évêques conciliaires, et du pape François! Il n'y aurait plus de Fraternité au sens où l'entendait Mgr Lefebvre!!!

Ce pape fait tellement scandale qu'il n'y a que dans la Fraternité qu'on ne s'en émeut pas! Hier je lisais un message de l'abbé Néri sur le FC qui exprimait son inquiétude en citant des exemples.

Mgr Fellay, qui a eu la volonté contre les 3 autres évêques, contre nos communautés amies, de nous mettre sous la coupe de l'eglise conciliaire, peut-il être notre ami alors qu'il ne reconnaît pas même s'être trompé?

Si vous en doutez, il vous suffit de vous reporter aux phrases qui ici et là échappent à Mgr Fellay:
 
Citation:
"...parler d'accords ou pas avec Rome, est une bagatelle."  Mgr Fellay le 27 janvier 2013 à Saint-Nicolas-du-Chardonnet .
Ou encore le 15 février dernier:
 
Citation:
« Un bref instant, j’ai pensé qu’en annonçant sa renonciation, Benoît XVI ferait peut-être un dernier geste envers nous en tant que Pape. Cela étant, je vois difficilement comment cela peut être possible. Il faudra probablement attendre le prochain Pape. » (Entretien pour les Nouvelles de France)
Un autre signe encore bien plus évident est le silence de plomb des autorités de la Fraternité sur les scandales de François (Ainsi qu'il désire être appelé!). Imaginez-vous Mgr Lefebvre se taire lorsque ce pape va laver et baiser les pieds des musulmans? Lorsque son premier message le jour de son élection a été pour le Gd Rabbin de Rome et pour l'assurer qu'une nouveauté a eu lieu avec Vatican II concernant le Judaïsme et qu'il s'y tiendrait fidèlement? Sans compter tous le reste dénoncé même par les prêtres ED!

Revenir en haut
didier
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2012
Messages: 71
Localisation: Centre

MessagePosté le: Mer 10 Avr 2013, 00:13    Sujet du message: France 2: "Les infiltrés" suivi des "infiltrés" de la FSSPX Répondre en citant

Bordelais a écrit:
Merci, chère Gentiloup, de ce rappel des faits de cette triste affaire des Infiltrés. C'est une première étape, espérons que la justice fera son oeuvre et que les responsables subiront de lourdes sanctions.
Sans vouloir polémiquer, nos véritables ennemis sont là, dans ce pouvoir politico-médiatique corrompu, dans toutes ces officines du type club du Siècle, plus que dans les rangs de la Fraternité.
Alors, halte au feu, et sus à nos ennemis, qui doivent se réjouir de nos divisions.


"Pas de mépris , au contraire, beaucoup d'intelligence et de finesse dans les propos de l'abbé, toutes choses qui manquent aux intervenants de ce forum" (dans un autre fil)


Je ne comprends pas bien Bordelais ; vous dites que tous les intervenants du forum manquent d'intelligence et de finesse et après vous dites que l'ennemi est en dehors de la Fraternité ? Etes-vous incapable de mesurer vos propos et de tenir un jugement Objectif ? Qui plus est, ce déboire ne touche qu'une école peu prudente et non pas une oeuvre religieuse sensée garder la foi et la doctrine...


Revenir en haut
Criton
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2012
Messages: 249
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 10 Avr 2013, 08:36    Sujet du message: France 2: "Les infiltrés" suivi des "infiltrés" de la FSSPX Répondre en citant

Nous connaissions l'infiltration de l'Eglise qui s'est traduite par le Concile V2
, cette affaire du ralliement raté de la FSSPX a démontré que les ennemis sont bien à l'intérieur de la fraternité.

Même Ennemond, à mon sens, n'est qu'un "idiot utile" (qui ne sait pas du tout par qui il est manipulé).

La direction apparemment incohérente de Mgr Fellay et le résultat d'enquêtes concernant les finances de la FSSPX font apparaître que le problème est beaucoup plus profond.

Les loups ont montré par cette affaire le bout de leur nez.

Aujourd'hui Menzingen craint certainement les réactions des clercs et des fidèles suite à des faits comme : le protocole du 15   avril 2012, les révélations sur le GREC ou l'affaire Krah... 

Un premier pas serait : la démission du supérieur général qui est complètement déconsidéré, et l'éloignement des postes stratégiques de communication des abbés Célier et Lorans.
Le seul fait de leur maintien à ces postes est un scandale.    

   


Revenir en haut
Bordelais
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2012
Messages: 78
Localisation: BORDEAUX

MessagePosté le: Mer 10 Avr 2013, 09:03    Sujet du message: France 2: "Les infiltrés" suivi des "infiltrés" de la FSSPX Répondre en citant

A Didier,
Je persiste, la majorité des intervenants de ce forum manquent de finesse dans leurs analyses. Par ailleurs ils voient de scomplots partout, surtout dans nos rangs, et oublient de combattre nos vrais ennemis. A lire tous vos propos, on a l'impression que l'ennemi principal est à Menzinguen, et que l'unique préoccupation de beaucoup est de chercher à dénoncer les scandales de la Frat, réels ou supposés. Je dirais même fantasmés, tant certains se complaisent dans cette situation. On entend beaucoup moins le forum sur les scandales et turpitudes du monde et, quand on les entend, c'est aussitôt pour bifurquer vers la Frat en disant que sa direction est pourrie.
Pour ce qui est de l'affaire des Infiltrés, ne parlez pas à tort et à travers des choses que vous ignorez, l'école visée n'était pas seule et c'est l'IBP que l'on visait et plus généralement la Tradition dans la région bordelaise, puisque toutes les écoles de la région (Saint-Georges, Domezain et Saint-Macaire) ont été inspectées dans le mois qui a suivi la diffusion. Enfin, il y a le mouvement Dies-Irae, qui a subit la plus forte pression, puisque tout le monde a rejeté la faute sur lui.


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Mer 10 Avr 2013, 12:14    Sujet du message: France 2: "Les infiltrés" suivi des "infiltrés" de la FSSPX Répondre en citant

A Bordelais,
Cher Bordelais, le problème est que vous ne lisez pas ce qu'on vous écrit, ou tout au moins, si vous le lisez, c'est avec une idée préconçue et non objectivement. Mais comme dirait Sainte-Bernadette ou Mélanie de La Salette, "on m'a chargé de vous le dire, pas de vous le faire croire."

Pour en venir à l'affaire des infiltrés de France 2, il y a eu une grande manipulation destinée à semer le discrédit sur ce qu'on peut appeler "la tradisphère". Cela n'exonère pas la tête de la FSSPX d'avoir failli rejoindre le camp du monde en ayant accepté de se mettre sous l'autorité des papes conciliaires, par la DECLARATION DOCTRINALE de Mgr Fellay, du 15 avril 2013.

Certains défendent le Pape lorsqu'il est attaqué par les médias. Mais ils ne se rendent pas compte, qu'il sera toujours attaqué tant qu'il n'aura pas tout accepté ce que les ennemis de l'Eglise lui dictent. Si le dernier élu n'accepte pas le mariage des prêtres, l'avortement (en entier, pas seulement des concessions telles que celles qui ont déjà été faites), le mariage contre-nature etc. il sera à son tour attaqué. Mais il a l'air d'avoir d'excellentes dispositions pour plaire au monde.
Ainsi en glissant sous autorité conciliaire, la tête de la FSSPX aurait fatalement chuté de glissades en glissades ainsi que l'histoire de toutes les communautés ED, y compris l'IBP, le prouve.

Avec ce que vous écrivez, vous donnez tort à Mgr Lefebvre de s'être opposé à l'église conciliaire. Malheureusement vous ne vous en rendez pas compte.

Pour en venir à Dies Irae, il y a eu effectivement une grande injustice qui découlait d'autres injustices. Dies Irae a servi de fusible dans cette histoire. Une injustice ne justifie pas d'autres injustices. Les défenseurs de la Révolution disent volontiers qu'"on ne fait pas d'omelette sans casser d’œufs". Voilà un argument spécifiquement antichrétien.


Revenir en haut
Criton
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2012
Messages: 249
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 11 Avr 2013, 14:43    Sujet du message: France 2: "Les infiltrés" suivi des "infiltrés" de la FSSPX Répondre en citant

Cher Bordelais,
Je pense qu'il faut commencer par balayer devant notre porte.
Comment conduire le vrai combat, lorsque nous avons des preuves de la trahison dans nos rangs ?
(le GREC, Tel Aviv/Krah, fondation La Fue, protocole du 15 avril 2012, expulsion de Mgr Williamson...)  

J'aimerais être de l'avis de J-R du Cray concernant Benoit XVI et Mgr Fellay, faire ami-ami avec l'abbé Lorans...et pourquoi pas louer les prêtres de l'IBP... mais voila, ce n'est pas le combat de l'Eglise Catholique.

La tentative ratée de ralliement opérée par Mgr Fellay au mois d'Août a eu  l'avantage de nous permettre d'identifier un certain nombre de clercs ralliéristes à tout prix !

L'infiltration n'est pas une vue de l'esprit. L'IBP l'a appris à ses dépens au cours de cette enquête journalistique.


     
 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:38    Sujet du message: France 2: "Les infiltrés" suivi des "infiltrés" de la FSSPX

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com