Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Mgr Williamson dans la prophétie de Malachie. De Gloria Olivae et Petrus Romanus.
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
EA
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2012
Messages: 115

MessagePosté le: Mer 10 Avr 2013, 16:20    Sujet du message: Mgr Williamson dans la prophétie de Malachie. De Gloria Olivae et Petrus Romanus. Répondre en citant


De Gloria Olivae
et Petrus Romanus.
L'exégèse interdite de la Prophétie de Saint Malachie


Alors qu'avant la mort de Jean-Paul II (De labore solis, le travail du soleil), la prophétie de l'évêque d'Irlande publiée en 1595 était déjà en partie expliquée. La devise de son successeur, Benoit XVI Gloria olivae (la gloire de l'olivier), à sa démission n'a pas encore trouvé d'explication satisfaisante. Et le pape François, qui correspond au dernier pape de la liste (Pierre (II) le Romain, n'en n'a pas inspiré davantage. Certaines tentatives n'emportent pas la conviction. On a dit que l'ordre religieux des olivétains suivait la règle de Saint Benoît. Le désormais très judéophile abbé de Tanouärn, chassé, peu de temps après la mort de Jean Paul II, de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX) fondée par Mgr Lefebvre, y voit, lui le signe de la fin du déluge (conciliaire), quand la colombe rapporte à Noé dans son bec une branche d'olivier.


Avant de présenter ici, une interprétation alternative, il convient peut-être de persuader nos lecteurs de certaines troublantes coïncidences historiques entre la devise latine et la vie du pontife à la quelle elle se rapporte. Ils trouveront ci-dessous un extrait non exhaustif de la fameuse liste des papes à compter du 100ème de la liste, Grégoire XVI.


N°100 De balneis Etruriae (De Balnes en Etrurie) Grégoire XVI (1831-1846). Ce pape appartenait à l'ordre des Camaldules, fondé par Saint Romuald à Balnes en Étrurie, et créa le musée étrusque au Vatican.


[...]
N°104 Religio depopulata (La religion dépeuplée) Benoît XV (1914-1922). Il fut pape pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918), la grippe espagnole qui fit plus de morts encore et la révolution communiste, qui dépeuplèrent l'Occident chrétien.
N°105 Fides intrepida (La foi intrépide) Pie XI (1922-1939). Le pape des missions et de l'action catholique qui fit preuve d'une foi intrépide.
N° 106 Pastor angelicus (Le pasteur angélique) Pie XII (1939-1958). Eugenio Pacelli, pasteur angélique qui se lassait volontiers appelé par ce surnom.


N°107 Pastor et nauta (Le pasteur navigateur) Jean XXIII (1958-1963). Il fut patriarche de Venise, qui est la ville des navigateurs.
N°108 Flos florum (La fleur des fleurs) Paul VI (1963-1978). Le lys, surnommé « la fleur des fleurs », est présent sur ses armes (formées de trois lys).
N°109 De medietate lunae (La moitié de la lune ou le centre de la lune ou le milieu de la lune ou encore de l'intermédiaire lunaire) Jean-Paul Ier (1978-1978).
N°110 De labore solis (Le travail du soleil ou de l'éclipse du soleil). Il n'y a pas de mot latin pour traduire éclipse. Le mot "travail" est alors utilisé pour exprimer, dans les douleurs de l'enfantement, le travail de la mère (lune), qui accouche du soleil. Jean-Paul II (1978-2005).
Avant sa mort, une foule d'interprétations convaincantes permettaient de penser que Jean Paul II était bien le pape de la devise "De labore solis".
Unique pape né en Pologne, derrière le Rideau de Fer, ce pape est passé d'Est en Ouest, comme le soleil chaque jour. C'est aussi pendant son règne que l'Europe de l'Est à rejoint l'Europe de l'Ouest après la chûte du mur en 1989. C'était aussi le pape qui a le plus voyagé autour de la terre, dont il parcouru toutes les faces et tous les continents comme le soleil.
Plus troublant encore quand des latinistes ont rappelé qu'il n'y a pas de mot latin spécifique pour traduire éclipse. Le mot "travail" est alors utilisé pour exprimer, dans les douleurs de l'enfantement, le travail de la (mère) lune qui accouche du soleil. Labore solis signifie donc aussi littéralement l'éclipse du soleil. Il y a rarement plus de 2 éclipses de soleil par an. Or, né un jour d'éclipse solaire (le 18 mai 1920) et enterré, lors d'une autre éclipse de soleil le 8 avril 2005, Jean-Paul II aura été aussi pour bien des traditionalistes le pontificat pendant lequel la foi de l'Eglise catholique aura été elle même éclipsée. Le pontificat qui aura été celui qui aura été celui de l'”apostasie silencieuse” de l'Occident selon les mots du pontife lui-même.
Avant de poursuivre ces explications, il convient de rappeler au lecteur que la proportion de pratiquants en France a été divisée par 5 depuis les années 1970 et le nombre de vocations religieuses a été divisé par 8 depuis les années 60. Ces chiffres sont sensiblement les mêmes pour la partie occidentale du Vieux Continent.
Il convient aussi de noter que l'inflexion pour ces nouvelles tendances est contemporaine avec la diffusion des idées issues du concile Vatican II commencé en 1962 et achevé en 1965.
Sans qu'il soit possible pour l'auteur, ni pour quiconque, de prouver quoique ce soit sur une éventuelle relation de cause à effet entre le concile et ces statitisques, le reste de l'article s'appuiera sur une telle hypothèse pour tenter d'expliquer la prophétie de Malachie concernant les derniers papes.
Ce concile aura marqué un tournant, voire une rupture, dans l'histoire de l'Eglise de l'aveu même de ceux qui l'ont mené.
Selon Le cardinal Suenens, archevêque de Bruxelles pendant le Concile « Vatican II, c’est 1789 dans l’Eglise ».
Selon le Père Congar, expert théologien officiel au Concile, et associé à la rédaction de tous les grands textes doctrinaux du Concile au sein de la Commission doctrinale, puis progressivement dans d’autres commissions du Concile et aux côtés de l'abbé Ratzinger, « l’Eglise avait accompli pacifiquement sa révolution d’Octobre ».
Dans Gaudium et Spes (Constitution pastorale du Concile Vatican II) il est écrit : “Tout sur terre doit être ordonné à l’homme comme à son centre et à son sommet”. Cette phrase place donc l'homme au dessus de Dieu dans l'ordre de la création. Depuis la réforme liturgique de la messe de 1969, les prêtres conciliaires tournent le dos à Dieu (dans le tabernacle) et se tournent vers le peuple. Si bien que même le sacrifice de la messe est ordonné vers le peuple et non ordonné vers Dieu.
Il faut que le lecteur se souvienne aussi certains actes plus que troublants de Jean Paul II favorisant le relativisme religieux :
  • Le 14 mai 1999 - Jean-Paul II embrasse respectueusement et publiquement le Coran au Vatican.
    Or le Coran nie la divinité du Christ qui est le fondement de la foi chrétienne :
    Certes sont mécréants ceux qui disent : «Dieu, c'est le Messie, fils de Marie ! » (Sourate 5 v 17)
  • Le 21 mars 2000, en Jordanie, Jean-Paul II prie publiquement Saint Jean Baptiste de protéger l'Islam.
  • Le 26 mars 2000, Jean Paul II prie comme un juif devant le Mur des Lamentations et place même un papier dans le mur dans la plus pure tradition juive talmudiste. La tradition juive talmudiste nie la divinité de Jésus et certaines sources imaginent qu'Il serait né d'une relation adultère de Sa mère avec un soldat romain nommé Pandéra.

Le principe logique de non-contradiction nie la conjonction d'une proposition p et de sa négation non-p : on ne peut penser à la fois p et non-p, donc si l'une est vraie, l'autre est fausse. Toute la foi de la scolastique catholique repose sur ce principe.
Dès lors si la foi catholique est vraie, ce qu'un pape doit obligatoirement tenir sans être déposé ipso facto, alors la foi musulmane et le judaïsme sont faux. Et sans la foi en Jésus Christ il est impossible de plaire à Dieu :
« Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; mais celui qui ne croit pas au Fils ne verra pas la vie; mais la colère de Dieu demeure sur lui. » (Jean III-36).
Par ces actes et bien d'autres encore qu'il serait trop long de lister ici, Jean Paul II, a encouragé certains hommes musulmans ou juifs à persister dans leur religion de perdition et à encourir la « colère de Dieu ».
Et ce, en contradiction avec le Concile de Florence en 1442 :
« (L’Eglise) croit fermement, professe et prêche qu’aucun de ceux qui se trouvent en dehors de l’Eglise catholique, non seulement païens, mais encore juifs ou hérétiques et schismatiques ne peuvent devenir participants à la vie éternelle, mais iront "dans le feu éternel qui est préparé par le diable et ses anges " (Mt 25,41), à moins qu’avant la fin de leur vie, ils ne lui aient été agrégés » (Concile de Florence, Décret pour les Jacobites, 1442).

Pour résumer son pontificat, Jean Paul II aura été ferme sur la morale catholique, notamment sexuelle, mais d'un laxisme inouï en 2000 ans d'histoire de l'Eglise sur le dogme de la foi. Laissant penser que toutes les religions se valent sans en condamner aucune (en 26 ans de pontificat !) alors qu'il condamnait par ailleurs très fermement tout manquement à la morale.
La foi aura donc été occultée sous son pontificat au profit du dialogue interreligieux prôné par le Concile Vatican II (Nostra Aetate). C'est aussi pendant son pontificat que surgirent les actes de pédophilie les plus nombreux des prêtres sur la place publique.
"Les prêtres, ministres de mon Fils, les prêtres, par leur mauvaise vie, par leur irrévérence et leur impiété à célébrer les saints mystères, par l'amour de l'honneur et des plaisirs sont devenus des cloaques d'impureté" prédit Mélanie Calvat, la voyante de la Salette dans son ouvrage parut en 1879. Pour décrire la situation de l'Eglise de la fin des temps, elle ajoute “L'Église sera éclipsée, le monde sera dans la consternation”. Cette partie de la prophétie de la Salette n'a pas été reconnue par l'Eglise. Mais le pape Saint Pie X appelait déjà pourtant Mélanie Calvat “la sainte” alors que son ouvrage était étudié par l’Index.
Benoit XVI continuera la politique conciliaire de son prédécesseur. Il la louera jusqu'à le béatifier en 2011.
Comme Jean Paul II, Benoit XVI poursuivra la politique d'occultation du 4eme mémoire du 3ème secret de Fatima.

"Et nous vîmes dans une lumière immense qui est Dieu: “Quelque chose de semblable à la manière dont se voient les personnes dans un miroir quand elles passent devant” un Évêque vêtu de Blanc, “nous avons eu le pressentiment que c'était le Saint-Père”. Divers autres Évêques, Prêtres, religieux et religieuses monter sur une montagne escarpée, au sommet de laquelle il y avait une grande Croix en troncs bruts, comme s'ils étaient en chêne-liège avec leur écorce; avant d'y arriver, le Saint-Père traversa une grande ville à moitié en ruine et, à moitié tremblant, d'un pas vacillant, affligé de souffrance et de peine, il priait pour les âmes des cadavres qu'il trouvait sur son chemin; parvenu au sommet de la montagne, prosterné à genoux au pied de la grande Croix, il fut tué par un groupe de soldats qui tirèrent plusieurs coups avec une arme à feu et des flèches; et de la même manière moururent les uns après les autres les Évêques les Prêtres, les religieux et religieuses et divers laïcs, hommes et femmes de classes et de catégories sociales différentes" (vision du 3eme secret de Fatima des voyants de Fatima. Mémoire n°3 révélé en 2000).
Il convient de faire au sujet du 3ème secret de Fatima une déduction capitale : François, l’un des trois petits voyants de Fatima, au cours de toutes les apparitions de Fatima (aussi bien celles de l'Ange que celles de Notre-Dame) a toujours tout VU (y compris la vision de l'enfer) mais n'a jamais rien entendu des PAROLES célestes. Cela est parfaitement expliqué par Sœur Lucie elle-même au début de son 4ème Mémoire de 1941, lorsqu'elle dresse le portrait de François. Or, Notre-Dame dit, en parlant de la 3ème partie du Secret : « A François, oui, vous pouvez le dire». Nous avons ainsi la preuve formelle que la 3ème partie du Secret ne peut pas contenir seulement une vision mais bien aussi un ensemble de paroles de Notre-Dame ! Car si le 3ème Secret pouvait être dit à François, c'est qu'il ne contenait pas seulement une vision… Lui qui voyait toutes les apparitions et visions mais n'entendait rien, il n'y aurait pas eu besoin de lui répéter le contenu du 3ème Secret si celui-ci n'était qu'une vision ! Argument décisif qui, à lui seul, permet de penser que le Vatican qui nous présente qu'une vision symbolique extraite du 3ème mémoire du secret et non la version intégrale du 4ème mémoire, toujours gardé secret et qui commence par : "Au Portugal toujours se conservera la foi etc."
La voyante principale Lucie avait indiqué que le Saint Père devait révéler le 3ème secret de Fatima avant 1960, c'est à dire avant le concile Vatican II (1962-65). Jean XXIII, Paul VI et Jean Paul II passèrent outre. Nombreux sont ceux qui en concluent que l'avertissement de Notre Dame portait sur la perte de la foi dans l'Eglise à cause du Concile, leur concile. Benoit XVI n'a pas voulu non plus révéler le 4ème mémoire du 3ème secret de Fatima.
La prophétie de Saint Malachie sur son successeur, dernier pape de la liste, le pape François est beaucoup plus explicite. Voici ce qu'il est dit de lui :
In psecutione (sic) extrema S.R.E. sedebit. Petrus Romanus, qui pascet oues in multis tribulationibus quibus transactis ciuitas septicollis diruetur & Iudex tremendus iudicabit populum suum. Finis.”
Ce qui se traduit par
Dans la dernière persécution de la sainte Église romaine siégera Pierre le Romain qui fera paître ses brebis à travers de nombreuses tribulations. Celles-ci terminées, la cité aux sept collines sera détruite, et le Juge redoutable jugera son peuple. Fin.”
La destruction de la ville aux sept collines (Paris, Rome ou Jérusalem) est à rapprocher de la vision de Fatima :
le Saint-Père traversa une grande ville à moitié en ruine”.
D'autres prophéties s'accordent pour Paris :
"... Paris sera brûlée et Marseille englouti; plusieurs grandes villes seront ébranlées et englouties par des tremblements de terre..." (Citation, Message de la Salette, 19/09/1846)
"... Le sang coulera par torrents dans le Nord et le Midi. L'Ouest sera épargné à cause de sa foi... Paris sera détruit, tellement détruit, que la charrue y passera..." (Citation, Souffrant (Abbé), Curé de Maumousson, XIXè siècle)
"...Paris sera démoli et brûlé et aussi deux ou trois autres villes. Après ce grand coup, les choses marcheront mieux." et "...Les ennemis laisseront bien brûler Paris et ils en seront contents. Les communistes de Paris après leur défaite se répandront dans toute la France et se multiplieront beaucoup; ils opprimeront les gens d'ordre, enfin la guerre civile éclatera partout... ils voudront même faire périr les prêtres et les religieux..." (Citation, Ars (Curé d'), Saint Jean Marie Vianney, 1786-1859 canonisé en 1925)
Les nombreuses tribulation sont à rapprocher du discours eschatologique de Jésus "Car en ces jours-là il y aura une tribulation telle qu'il n'y en a pas eu de pareille depuis le commencement de la création qu'a créée Dieu jusqu'à ce jour, et qu'il n'y en aura jamais plus." (Mc XIII v 19)
On se dressera, en effet, nation contre nation et royaume contre royaume. Il y aura par endroits des tremblements de terre, il y aura des famines. Ce sera le commencement des douleurs de l'enfantement.” (Le travail du soleil ?).
Lorsque vous verrez l'abomination de la désolation établie là où elle ne doit pas être, -que celui qui lit fasse attention, -alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes; que celui qui sera sur le toit ne descende pas et n'entre pas pour prendre quelque chose dans sa maison; et que celui qui sera dans les champs ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau. Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là! Priez pour que ces choses n'arrivent pas en hiver. Car la détresse, en ces jours, sera telle qu'il n'y en a point eu de semblable depuis le commencement du monde que Dieu a créé jusqu'à présent, et qu'il n'y en aura jamais. Et, si le Seigneur n'avait abrégé ces jours, personne ne serait sauvé; mais il les a abrégés, à cause des élus qu'il a choisis. Si quelqu'un vous dit alors: "Le Christ est ici", ou: "Il est là", ne le croyez pas. Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront des prodiges et des miracles pour séduire les élus, s'il était possible. Soyez sur vos gardes: je vous ai tout annoncé d'avance. Mais dans ces jours, après cette détresse, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances qui sont dans les cieux seront ébranlées. Alors on verra le Fils de l'homme venant sur les nuées avec une grande puissance et avec gloire. Alors il enverra les anges, et il rassemblera les élus des quatre vents, de l'extrémité de la terre jusqu'à l'extrémité du ciel.» (Mc XIII).
Il faut ici prévenir le lecteur qu'il y a une distinction dans la tradition catholique entre la fin des temps (des nations, ou des « goïms ») et la fin du monde. Le Juge, le Fils de l'homme, triomphera de l'Antéchrist à la fin du Monde et viendra juger tous les hommes lors du jugement dernier. Entre la fin du temps des nations et la fin du monde, il est raisonnable de penser qu'il y a aura un certain temps de paix pendant lequel l'évangile aura été annoncé à toute la Terre et les juifs se seront convertis, et ce avant une grande apostasie puis l'abolition de la messe (abomination de la désolation selon le prophète Daniel) et le triomphe apparent de l'Antichrist. C'est ce qui a été annoncé à Fatima en 1917. Mais il faut au préalable que le pape consacre la Russie au Cœur Immaculée de Marie et que la Russie se convertisse.
« À la fin mon Cœur Immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie qui se convertira et il sera donné au monde un certain temps de paix. »
En réponse à la question de la Sœur Lucie de Fatima, pourquoi est-ce qu'il ne convertirait pas la Russie sans que le Saint Père consacre cette nation-là au Cœur Immaculé de Sa Mère, Notre Seigneur répondit: "Parce que je veux que Mon Église en entière reconnaît cette consécration comme une triomphe du Cœur Immaculé de Marie, afin de prolonger ultérieurement son culte et de mettre la dévotion du Cœur Immaculé de Marie à côté de la dévotion à Mon Cœur Sacré.».
« Comme le Roi de France, ils se repentiront, et ils la [la consécration de la Russie] feront [ou bien 'ils l'accompliront'], mais ce sera tard. La Russie aura déjà répandu ses erreurs à travers le monde, provoquant des guerres, des persécutions contre l'Église : le Saint-Père aura beaucoup à souffrir. »
Si nous faisons l'hypothèse que le Ciel ne laissera pas l'Eglise sans pape entre la fin du temps et la fin du monde, et si nous considérons comme vraie la prophétie de Saint Malachie, alors il faut considérer désormais que ce certain temps de paix durera moins longtemps que ce dernier pontificat. Or le pape François n'est pas tout jeune...
Pour donner une explication à la devise Gloria Olivae, il faut considérer ce que représente l'olivier dans la tradition chrétienne :
  • la paix
  • l'abondance
  • le peuple juif

Les exégètes de la prophétie s'accordent à penser que la devise n'est pas liée à la personne de Benoit XVI ou à ses origines – il n'y a aucun lien- mais décrit plutôt son pontificat. Ce n'est ni la paix ni l'abondance qui ont marqué ce pontificat. Par déduction il reste le peuple juif...Et c'est là qu'il faut marcher sur des œufs...Et que l'exégèse devient délicate en ces temps où des lois pénales interdisent certains discours sur ce petit peuple qu'il serait aujourd'hui impossible car illégal de décrire comme « sûr de lui et dominateur » si ces mots n'avaient pas été prononcés déjà par C de Gaulle. ( à suivre)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 10 Avr 2013, 16:20    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
EA
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2012
Messages: 115

MessagePosté le: Mer 10 Avr 2013, 16:23    Sujet du message: Mgr Williamson dans la prophétie de Malachie. De Gloria Olivae et Petrus Romanus. Répondre en citant

Suite:


Les exégètes de la prophétie s'accordent à penser que la devise n'est pas liée à la personne de Benoit XVI ou à ses origines – il n'y a aucun lien- mais décrit plutôt son pontificat. Ce n'est ni la paix ni l'abondance qui ont marqué ce pontificat. Par déduction il reste le peuple juif...Et c'est là qu'il faut marcher sur des œufs...Et que l'exégèse devient délicate en ces temps où des lois pénales interdisent certains discours sur ce petit peuple qu'il serait aujourd'hui impossible car illégal de décrire comme « sûr de lui et dominateur ».
Si quelques-unes des branches (rameaux) ont été brisées, et si toi, qui étais un olivier sauvage, tu as été enté parmi elles, et mis en participation avec la racine et la sève de l'olivier,18 ne te glorifie pas aux dépens des branches (rameaux). Si tu te glorifies, sache que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que la racine te porte. 19 Mais, diras-tu, les branches (rameaux) ont été brisées, afin que je fusse enté. 20 Bien, c'est à cause de leur incrédulité qu'elles ont été brisées ; et toi, tu subsistes par la foi. Ne t'enorgueillis pas, mais crains. 21 Car si Dieu n'a pas épargné les branches (rameaux) naturelles, il ne t'épargnera peut-être pas non plus. 22 Vois donc la bonté et la sévérité de Dieu : Sa sévérité envers ceux qui sont tombés ; envers toi la bonté de Dieu, si tu demeures ferme dans cette bonté ; autrement tu seras retranché, toi aussi. (Romains chapitre XI)”.
L'olivier sauvage est ici l'Eglise des juifs et des païens qui a été entée (greffée) sur l'olivier franc (le peuple élu de l’Ancien Testament) retranché en raison de son aveuglement à la Révélation de Notre Seigneur.
Nous pouvons considérer que ce “peuple d'élite sûr de lui et dominateur” aura été à l'apogée de sa domination durant le pontificat de Benoit XVI pour plusieurs raisons.
Il aura imposé sa vision historique de la 2ème guerre mondiale à un pape allemand. Or un pape allemand qui a vécu sous le national socialisme ne peut pas ignorer certaines controverses. Il n'a pourtant jamais rendu justice à son peuple d'origine durant son pontificat. Il est resté soumis à la doctrine sioniste sur le sujet. Alors que la Providence lui aura tendu une perche inimaginable.
Le 21 janvier 2009, le pape Benoit XVI fait lever le décret d'excommunication des 4 évêques de la FSSPX. Sa décision est rendue publique le 24 janvier. En février 2009, après que Mgr Williamson, évêque de la FSSPX, eut contesté certains dogmes historiques, devant la télévision suédoise, (l'émission a été diffusée le même jour que la signature du décret !), le Vatican a exigé qu'il se rétractât sous peine d'exclusion de l'Eglise, comme si certaines affirmations du Tribunal de Nuremberg étaient devenues subitement un critère discriminant de catholicité.
Par prudence, laissons la parole au Figaro du 28 février 2009 :
[Mgr Williamson] remet en question le nombre des victimes de la Shoah et nie que des juifs ont été tués dans les chambres à gaz. Devant le tollé international suscité par ses propos, Williamson a été contraint cette semaine de quitter l'Argentine. Jeudi, il a en outre écrit au Vatican pour «demander pardon devant Dieu à toutes les âmes qui se sont senties honnêtement scandalisées par ce qu’ (il a) dit.» Sans renier le fond de ses propos, l'évêque ajoute dans le même courrier : «Si j'avais su avant tout le mal et les blessures que cela a provoqués, en particulier envers l'Église mais aussi envers les survivants et les proches des victimes de l'injustice du IIIe Reich, je ne l'aurais pas fait.» Jugeant ces excuses insuffisantes, le Vatican a exigé vendredi qu'il se rétracte «de façon absolue et sans équivoque», avant d'être de nouveau admis au sein de l'Église. Le porte-parole Federico Lombardi a en effet souligné que la lettre de regrets de Richard Williamson «ne semble pas respecter les conditions» formulées le 4 février par le Vatican, selon lequel l'évêque «devra prendre de façon absolument sans équivoque et publique ses distances avec ses positions concernant la Shoah».
Mgr Williamson, intimement persuadé depuis des années que la version officielle historique est fausse, refusa toujours de rétracter le contenu de ses déclarations à la télévision suédoise pour ne pas tomber devant le 8ème commandement de l'Eglise : «Tu me mentiras pas. »
Il est probable que Benoit XVI n'a pas eu la même force morale que Mgr Williamson et succomba à la tentation du mensonge pour faire plaisir à ceux que Jean Paul II appelait ses « frères aînés dans la Foi » (ce qui est une hérésie en soi : les patriarches hébreux croyaient fermement, eux, en la venue d'un messie né à Bethléem. Ce sont donc les juifs talmudiques qui sont infidèles aux patriarches). Voici ce que s'est cru obligé de déclarer ce pape allemand à la suite des cris orfraies poussés par la gente médiatique savamment orchestrés à la suite de l'interview de Mgr Williamson :
« Dans ces jours où nous nous souvenons de la Shoah, il me revient en mémoire les images que j’ai enregistrées au cours de mes visites à Auschwitz, un de ces camps dans lesquels s’est déroulé le massacre atroce de millions de juifs, de victimes innocentes d’une haine raciale et religieuse aveugle. Alors que je renouvelle avec affection ma solidarité pleine et indiscutable avec nos frères destinataires de la première Alliance, j’espère que la mémoire de la Shoah pourra entraîner l’humanité à réfléchir sur le pouvoir imprévisible du mal quand il conquiert le cœur de l’homme ».
Il refusa néanmoins de ré excommunier Mgr Williamson et ce malgré la pression de l'aile progressiste de l'Eglise assistée des formidables moyens aux mains de la presse mondiale. En revanche, Mgr Fellay, le supérieur de la FSSPX, le condamna au silence et à l'exil immédiatement puis l'exclut de la FSSPX à la fin de l'année 2012. Mais cette allégeance accordée aux mythes fondateurs du sionisme ne suffisait pas. Benoît XVI avait sur son bureau un dossier brûlant relatif aux finances du Vatican qu'il était en train de réformer. Et voici ce que fut la suite des événements.
A compter du 1er janvier 2013, tous les paiements électroniques par cartes bancaires ont été suspendus sur le territoire du Vatican en absence d'une autorisation officielle de la Banque d'Italie. Ainsi les célèbres musées du Vatican, visités en 2011 par 5 millions de touristes qui y ont laissé 91,3 millions d'euros, ne pouvaient recevoir que les euros et en liquide et certains chèques italiens. Benoît XVI s'était engagé dans un processus pour rendre plus transparentes ses finances, notamment sa banque, l'Institut pour les Œuvres de Religion (IOR), qui ont été dans le passé l'objet de très graves infiltrations criminelles. Benoit XVI a dû annoncer son abdication le 11 février 2013. Le 12 février 2013, le porte parole du Vatican pouvait annonçait que les paiements par carte bancaire au Vatican avaient repris le jour même après une interruption de six semaines...
L'élection du pape François eut lieu le 13 mars 2013. L'unique et premier acte de gouvernement de ce nouveau pape, le jour même de son élection, fut une lettre adressée au Grand Rabbin Di Segni dans laquelle il l'assurait de son vif espoir de pouvoir contribuer au progrès des relations entre les juifs et les catholiques conformément à l'esprit de Vatican II.
Ce nouveau pape ne choisit pas le nom de Pierre. Aucun de ses prénoms n’était Pierre. Le nom de François lui fut inspiré. Il voulut donner un signe aux pauvres. Ses armes portent une étoile (d'abord à 5 branches) et une fleur de nard. En revanche son nom de cardinal « Bergoglio » est une contraction du mot allemand « berg » qui signifie « mont » et de « scoglio » qui signifie en italien « rocher ». Le 13 mars 2013, le jour de son élection, est fêté le bienheureux Pierre II de la cave. Il n'existe que deux « Pierre II » dans le martyrologe romain. Saint Pierre II évêque de Poitiers dans l'Angoumois, fêté le 4 avril. Et Pierre II de la Cave fêté le 13 mars.
Le prénom de ce pape renvoie aux prophéties du Grand Monarque français selon laquelle le dernier grand pape révélera et restaurera sur le trône de France. Si ce roi est né en 1999, alors il aura atteint sa majorité en 2017. Nostradamus est assez précis au sujet du Grand Monarque dans plusieurs de ces célèbres quatrains dont celui-ci :
«L'an mil neuf cent nonante neuf sept mois,
Du ciel viendra un grand Roi d'effrayeur
Ressusciter le Grand
Roi d'Angoulmois
Avant après Mars régner par bonheur»

En 2017, il se sera écoulé 52 ans après la fin du concile Vatican II. Soit 4 périodes de 13 ans équivalent en temps à 4 quarts-temps d'une éclipse totale.
De la fin du concile 1965 à l'élection de Jean Paul Ier 1978 (De mediate lunae): 13 ans. Il régnera 33 jours. La lune occulte le soleil de la moitié de son diamètre.
De l'élection de Jean-Paul II (De labore solis, l'éclipse de soleil) 1978 à la mort de Mgr Lefebvre en 1991 : 13 ans. A ce stade l'éclipse est totale. Mgr Lefebvre fut le dernier et le seul évêque avec Mgr Castro Mayer à lutter de toute des forces contre les erreurs consécutives au Concile Vatican II. La lune occulte le soleil de la totalité de son diamètre.
De la mort de Mgr Lefebvre, le 25 mars 1991 à la mort de Jean Paul II (mars 2005) : 13+1 ans.
De la mort de Jean Paul II à 2017 (13-1 ans).
En 2017, 4 cycles de 13 ans seront alors révolus correspondant à 4 quartiers de lune dans le déroulement d'une éclipse.


Revenir en haut
PelagiusAsturiensis
POLSKIE TEKSTY

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2012
Messages: 136

MessagePosté le: Mer 10 Avr 2013, 17:45    Sujet du message: Mgr Williamson dans la prophétie de Malachie. De Gloria Olivae et Petrus Romanus. Répondre en citant

Bonjour,

Ce texte, d'où vient-il? Je n'ai pas le temps de le lire, mais j'y reviendrai ce soir ou demain.
Merci d'avance.

In Christo,
Pélage


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Louis
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 282
Localisation: Rome Éternelle

MessagePosté le: Mer 10 Avr 2013, 21:36    Sujet du message: Mgr Williamson dans la prophétie de Malachie. De Gloria Olivae et Petrus Romanus. Répondre en citant

L'interprétation de la prophétie de Saint Malachie doit être tordue et aller contre le principe de non contradiction pour qu'elle s'applique aux papes de Vatican II Mr. Green
La devise Flos Florum, fleur des fleurs, ne peut en aucun cas s'appliquer au fossoyeur de l'Église Paul VI (on voit le coup de maître de Satan avec la fleur de lys dans les armoiries de Montini), mais bien au retour du roi de France, le fils aîné de l'Église   qui va inaugurer une période de triomphe et de paix de courte durée avec la venue de l'antéchrist.


Voici un extrait du texte de l'abbé Grossin La Tour de David #061 qui explique la devise Pastor et Nauta:


"Le chef de la grande Prostituée (secte conciliaire) est le faux agneau, qui a deux cornes sur la
tête et qui parle le langage de la bête. Ces deux cornes sont les cornes de la mitre des évêques, mitre que
le Moyen Age appelait « bicorne ». Il est caractéristique que, depuis Montini, tous les usurpateurs qui
s’assoient sur le Siège de Pierre portent la mitre épiscopale (bicorne) et non plus la tiare papale.
Heureusement la secte conciliaire-Babylone va disparaître ! « Viens, je te montrerai le jugement
de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux… Les sept têtes de la bête sont sept collines
sur lesquelles la femme est assise (Rome). Ce sont aussi sept rois : les cinq premiers sont tombés, l’un
subsiste, l’autre n’est pas encore venu, et il doit demeurer peu de temps…. La femme que tu as vue,
c’est la grande cité qui a la royauté sur les rois de la terre. Après cela je vis descendre un autre ange
du ciel, qui avait une grande puissance. Il cria d’une voix forte, disant : « Elle est tombée, elle est
tombée, Babylone la grande !(…) Sortez du milieu d’elle, ô mon peuple, afin de ne point participer à
ses péchés, et de n’avoir pas part à ses calamités. » Apocalypse chapitres XVII et XVIII.
Il nous faut donc bien sortir de cette secte conciliaire abominable aux yeux de Dieu et ne pas
chercher à y entrer, comme le font les autorités dévoyées de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X !
Travaillons à couper tous les liens qui nous relieraient de près ou de loin avec cette Babylone prostituée
à toutes les fausses religions. Comprenons que Babylone N’EST PAS L’ÉGLISE ! Nous demeurons
dans l’Église en restant fidèles aux sacrements et à la Foi Apostoliques.
Est-ce déjà la fin du monde ? Sommes-nous arrivés à Pierre II ?
Evidemment non ! D’après Holzhauser, nous arrivons au règne du Grand Monarque, à cet
intermède consolant qui marque une pause dans les châtiments divins. Monsieur l’abbé Maître a écrit un
magnifique et lumineux ouvrage en 1901, sous Léon XIII, intitulé La Prophétie des Papes Etude
critique. Après « Pastor angelicus », le pasteur angélique, devise que nous pouvons aujourd’hui
attribuer à Pie XII, il y a la devise : « Pastor et nauta », le pasteur et le pilote. Voilà ce qu’écrit l’abbé
Maître à propos de cette devise : « Les deux idées qu’évoquent les mots de pasteur et de pilote semblent
exprimer le triomphe du principe d’autorité chez le successeur de Pierre. Cette autorité s’exercera sur
terre et sur mer, dans l’ancien et le nouveau continent, jusqu’aux îles les plus lointaines. Il faudrait
reconnaître avec le vénérable Holzhauser à côté d’un saint pape (pasteur universel), un autre saint
personnage, un grand empereur (pilote) qui serait le bras droit du pape. Il y aurait là une dualité
admirable d’un grand pape et d’un grand monarque unissant leurs efforts pour rétablir dans le monde
l’autorité de son roi unique Jésus. »
Le dernier pape catholique régnant fut Pie XII, le pasteur angélique. Nous attendons toujours le
pasteur et le pilote, et ce n’est pas le franc-maçon Roncalli qui répondit à cette devise, loin s’en faut !
Ouf, on respire, ce n’est pas encore la fin ! Bien mieux, nous allons vivre des heures merveilleuses, le
triomphe de l’Église et de la Chrétienté ! Vive Jésus-Christ qui est Roi de France ! Vive Notre-Dame
qui est Reine de France !
Voici la liste des dernières devises :
N° 96 Pie VI (1775-1799) Peregrinus apostolicus : le pèlerin apostolique. Emmené en captivité à
travers l’Europe, c’est la première fois que l’on voyait un pape voyager autant.
N° 97 Pie VII (1800-1823) Aquila rapax : l’aigle rapace. L’aigle désigne Napoléon et « rapace »
fait allusion à sa mainmise sur les biens d’Église par le concordat extorqué et les Etats pontificaux
confisqués.
N° 98 Léon XII (1823-1829) Canis et coluber : les chiens et les serpents. Léon XII fut le premier
pape à condamner les chiens et les serpents de la Franc-Maçonnerie.
N° 99 Pie VIII (1829-1830) Vir religiosus : l’homme religieux. Grand défenseur des droits de la
religion face au libéralisme, il n’écrivit qu’une seule encyclique pour condamner l’erreur moderne de
l’indifférentisme religieux.
N° 100 Grégoire XVI (1831- 1846) De balneis etruriae. Grégoire XVI était moine camaldule,
ordre fondé par saint Romuald à Balnes en Etrurie.
N° 101 Pie IX (1846-1878) Crux de cruce : la Croix par la croix (de Savoie).
N°102 Léon XIII (1878-1903) Lumen in coelo : lumière dans le ciel. Dans les armoiries de la
famille Pecci, il y a une étoile dans le ciel.
N° 103 saint Pie X (1903-1914) ignis ardens : feu ardent. Le zèle de saint Pie X fut un feu ardent
contre les modernistes qu’il condamna ET chassa de la sainte Eglise.
N° 104 Benoît XV (1914-1922) religio depopulata : la religion dépeuplée. Après la première
guerre mondiale, les églises étaient dépeuplées à cause des millions de morts à la guerre.
N°105 Pie XI (1922-1939) fides intrepida : la foi intrépide. Pie XI est le pape des grandes
encycliques contre le communisme avec Divini Redemptoris, pour le Christ-Roi avec Quas Primas,
contre l’oecuménisme avec Mortalium animos.
N° 106 Pie XII (1939-1958) pastor angelicus : pasteur angélique. Pie XII fut personnellement un
ange de pureté et il enseigna cette vertu tout au long de son pontificat, car il la voyait de plus en plus
attaquée.
N° 107 pastor et nauta : le pasteur et le pilote.
N° 108 flos florum : la fleur des fleurs.
N° 109 de medietate lunae : de la moitié de la lune.
N° 110 de labore solis : de l’éclipse du soleil.
N° 111 de gloria olivae : de la gloire des olives
N°112 Pendant la dernière persécution qui éprouvera l’Église romaine, règnera Pierre le
Romain, qui paîtra ses brebis au milieu de nombreuses tribulations. Ces tribulations passées, la cité aux
sept collines sera détruite et le Juge terrible jugera son peuple.
Abbé Xavier Grossin"


L'avenir nous dira qu'elle fut la bonne interprétation


Revenir en haut
EA
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2012
Messages: 115

MessagePosté le: Mer 10 Avr 2013, 22:03    Sujet du message: Mgr Williamson dans la prophétie de Malachie. De Gloria Olivae et Petrus Romanus. Répondre en citant

Louis a écrit:



Voici un extrait du texte de l'abbé Grossin La Tour de David #061 qui explique la devise Pastor et Nauta:


 

Ce qui signifierait que Jean XXIII n'était pas pape avant même d'avoir convoqué le concile.
Dommage que l'abbé Grossin n'explique pas comment le conclave nommé par Pie XI et Pie XII a pu élire un faux pape...


Revenir en haut
Louis
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 282
Localisation: Rome Éternelle

MessagePosté le: Mer 10 Avr 2013, 22:08    Sujet du message: Mgr Williamson dans la prophétie de Malachie. De Gloria Olivae et Petrus Romanus. Répondre en citant

S'il était franc maçon, il ne peut être pape ;) Bulle de Paul IV confirmée par Saint Pie V
La réponse à cette question nous l'aurons lorsque nous aurons un pape  Mr. Green  (digne de ce nom) Mort de Rire
 


Revenir en haut
EA
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2012
Messages: 115

MessagePosté le: Mer 10 Avr 2013, 22:32    Sujet du message: Mgr Williamson dans la prophétie de Malachie. De Gloria Olivae et Petrus Romanus. Répondre en citant

Louis a écrit:

S'il était franc maçon, il ne peut être pape ;) Bulle de Paul IV confirmée par Saint Pie V
La réponse à cette question nous l'aurons lorsque nous aurons un pape  Mr. Green  (digne de ce nom) Mort de Rire
 
Il faudrait déjà qu'il restât au moins un cardinal... digne de ce nom

Revenir en haut
Louis
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 282
Localisation: Rome Éternelle

MessagePosté le: Mer 10 Avr 2013, 23:02    Sujet du message: Mgr Williamson dans la prophétie de Malachie. De Gloria Olivae et Petrus Romanus. Répondre en citant

Qui nous dit que ce sera les cardinaux qui éliront le pape


Elisabeth Canori-Mora (1820), tertiaire de l’ordre de la Sainte Trinité comme sa contemporaine Anna-Maria Taïgi, fut favorisée d’une visite de St Pierre dans une vision concernant le relèvement et le triomphe de l’Eglise, de la manière que nous allons rapporter, et comme elle l'écrivit elle-même, par obéissance à son confesseur :



"Après ce terrible châtiment, je vis tout à coup le ciel s'éclaircir. Saint Pierre descendit de nouveau, vêtu pontificalement, accompagné par des anges qui chantaient des hymnes à sa gloire, le reconnaissant ainsi comme prince de la terre. Je vis ensuite descendre du ciel l'apôtre saint Paul qui, par ordre de Dieu, parcourut l'univers, enchaîna les démons, et les ayant amenés devant saint Pierre, celui-ci leur ordonna de rentrer dans les cavernes ténébreuses d'où ils étaient sortis.

Alors parut sur la terre une belle clarté, qui annonçait la réconciliation de Dieu avec les hommes. Les anges conduisirent, devant le trône du prince des apôtres, le petit troupeau qui était resté fidèle à Jésus-Christ. Ces bons et fervents chrétiens lui présentèrent leurs hommages respectueux, et bénissant Dieu, remercièrent l'apôtre de les avoir préservés de la ruine générale, et d'avoir conservé et soutenu l'Église de Jésus-Christ, en ne permettant pas qu'elle fût entraînée par les fausses maximes du monde. Le saint choisit alors le nouveau Pontife. L'Église fut ensuite reconstituée, les ordres religieux rétablis, et les maisons des chrétiens ressemblaient aux maisons religieuses, tant étaient grands la ferveur et le zèle pour la gloire de Dieu.

Ce fut de cette manière que s'accomplit, en un moment, l'éclatant triomphe de l'Église catholique. Elle était louée, estimée et vénérée de tous. Tous se donnèrent à elle en reconnaissant le Souverain Pontife pour Vicaire de Jésus-Christ".


Plusieurs autres prophéties mentionnent la même chose... l'avenir nous le dira.


 


Revenir en haut
Martin
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2012
Messages: 247
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Jeu 11 Avr 2013, 13:41    Sujet du message: Mgr Williamson dans la prophétie de Malachie. De Gloria Olivae et Petrus Romanus. Répondre en citant

 
Louis a écrit:
Plusieurs autres prophéties mentionnent la même chose... l'avenir nous le dira.

Cette concordance de prédictions est peut-être significative, cher Louis, mais comme le soulignait saint Vincent Ferrier (qui s’y connaissait en miracles !) l’Église est gouvernée par des lois, contre lesquelles les faits extraordinaires ne peuvent rien. Même aux pires moments de son histoire, l’Église doit demeurer ce qu’elle est depuis sa fondation : une société à la fois surnaturelle et visible.

Passe encore les lois humaines (celle, par exemple, qui attribue aux seuls cardinaux la désignation du souverain pontife) : en cas de nécessité, l’Église peut s’en affranchir, et elle l’a déjà fait, en particulier lors de l’élection du pape Martin V qui a mis fin au grand schisme d’Occident.

Mais toucher aux lois divines, il n’en est pas question, et il n’en sera jamais question d’ici la fin du monde. L’une d’elles (rappelée par le concile Vatican I et quelques années plus tard par Léon XIII) stipule que l’Église comportera toujours “des pasteurs et des docteurs”, ce qui implique qu’à défaut de cardinaux, il y ait au moins plusieurs évêques ayant juridiction.

Le redressement de l’Église, si redressement il y a avant le retour du Christ sur la terre, comporte donc inévitablement la participation d’au moins une portion de la hiérarchie, même si, en l’état actuel de celle-ci, cela paraît relever d’un miracle encore plus invraisemblable que l’intervention de saint Pierre et saint Paul sur la terre annoncée par la prédiction dont vous parlez.

Pour prendre une comparaison, bien imparfaite, avec l’état de la France à l’époque de Jeanne d’Arc, il est certain que c’est du Ciel que la sainte a reçu sa mission, et cependant tout indique que Dieu voulait qu’elle ne la mène à bien qu’avec le concours du “gentil dauphin”. Pourtant il ne s’agissait là que de la constitution temporelle d’un état, alors que c’est du Christ lui-même que l’Église a reçu sa constitution.

M.
 


Revenir en haut
Louis
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 282
Localisation: Rome Éternelle

MessagePosté le: Jeu 11 Avr 2013, 16:32    Sujet du message: Mgr Williamson dans la prophétie de Malachie. De Gloria Olivae et Petrus Romanus. Répondre en citant

Cher Martin, vous et moi sommes d'accord pour dire que ça prendra un miracle pour le redressement de l'Église, qui est indubitable par ailleurs avant la venue de l'antéchrist et le retour du Christ.
Mgr Fellay et les autres libéraux ne comprennent rien en pensant que l'Église se rétablira par de petites "victoires" à la Pyrrhus ou de fausses "victoires" qui sont en fait des défaites cinglantes comme le Motu proprio de 2007 ou la levé des "excommunications" qui n'existaient pas.


http://www.youtube.com/watch?v=scEaplQt0Z4


Côté principe de non contradiction, Menzingen a tout faux Mr. Green


Revenir en haut
Martin
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2012
Messages: 247
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Jeu 11 Avr 2013, 21:55    Sujet du message: Mgr Williamson dans la prophétie de Malachie. De Gloria Olivae et Petrus Romanus. Répondre en citant

 
Louis a écrit:
Côté principe de non contradiction, Menzingen a tout faux Mr. Green

L’ironie de l’affaire est que même leur interlocuteur romain condamne, au moins en paroles, le principe d’un compromis doctrinal :

Citation:
La foi n’est pas négociable. Dans l’histoire du peuple de Dieu, il y a toujours eu cette tentation : couper un morceau de la foi, peut-être même pas grand-chose. Mais la foi est telle que nous la proclamons dans le Credo. Il faut surmonter la tentation de faire un peu comme tout le monde, de ne pas être tellement, tellement rigides, parce que c’est là que commence un chemin qui se termine dans l’apostasie. En effet, lorsque nous commençons à couper la foi, à négocier la foi, à la vendre au plus offrant, nous commençons à marcher sur le chemin de l’apostasie, de la non-fidélité au Seigneur.

M.
 


Revenir en haut
Franravel
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 36
Localisation: Monts du Lyonnais

MessagePosté le: Ven 12 Avr 2013, 22:04    Sujet du message: Mgr Williamson dans la prophétie de Malachie. De Gloria Olivae et Petrus Romanus. Répondre en citant

Merci pour ce passionnant débat qui plonge au cœur du problème de la crise dans l'Eglise. Je travaille personnellement à la traduction de l'allemand en français de l'ouvrage de Spirago/Konzionator consacré au Grand-Monarque. énormément de prophéties allant de Saint Nilius à Saint Pie X, en passant par Sainte Hildegarde, Holzhauser et Elisabeth Canori Mora déjà cités, Marie Lataste, Anna Maria Taitgi, les prophéties du monastère de Lehning (Saxe-Anhalt), Saint louis Marie Grignon de Montfort, les prophéties d'Orval, Dom Bosco et bien d'autres encore sont unanimes et convergent toute de façon prodigieuse vers l'avènement du Grand Pape et du Grand Monarque. Les prophéties du moine Spielbähn citées par Curicque en grande partie incompréhensibles en 1931, date de la publication de l'ouvrage de Spirago, selon l'auteur lui même et Curicque, décrivent des épisodes vécus en Allemagne à la fin de la deuxième guerre mondiale. Il faut se voiler les yeux pour na pas voir les deux fronts diaboliques coalisées des alliés maçonniques à l'ouest concrétisé par la bataille des Ardennes et des alliés bolcheviques à l'est avec tous leurs séries innombrables d'atrocités commises sur les populations civiles et en exode, lesquels fronts prennent l'Allemagne accusée du crime ultime et le plus grand d'avoir exterminé cruellement 6000000 de juifs, en étau, et justifient les bombardements outrance qu'ils lui ont infligée.

Revenir en haut
Chrysogonus
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2012
Messages: 158
Localisation: Ouest

MessagePosté le: Ven 12 Avr 2013, 23:23    Sujet du message: Mgr Williamson dans la prophétie de Malachie. De Gloria Olivae et Petrus Romanus. Répondre en citant

En période de crise grave on se raccroche à ce qu'on peut pour ne pas sombrer dans le désespoir.
Il n'est pas sûr que la "prophétie " de papes soit authentique, sa première trace historiquement datée est très postérieure à la mort de Malachie.
Même si on passe sur son caractère probablement apocryphe, ce n'est pas l'Ecriture Sainte. 
Quand bien même elle serait authentique, comme toute révélation privée sa réalisation serait conditionnelle et son interprétation difficile.
Le monde va de mal en pis, et l'Eglise meurt du même poison, mais Dieu seul sait quand ça finira .
Le message de Fatima reste d'actualité : Le devoir d'état, le chapelet faire pénitence pour nos péchés et faire des sacrifices pour les pécheurs...


J'aimerais vraiment que nous ayons un saint pape et un grand monarque lieutenants du Christ, mais ça fait plus de 100 ans qu'il y a des gens qui disent qu'ils vont arriver. Un ami qui fait des recherches historiques a lu dans des n° de la "Semaine Religieuse" qu'ils étaient déjà attendus au XIXème siècle.


Revenir en haut
Le Précurseur
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 146
Localisation: Ploermel

MessagePosté le: Sam 13 Avr 2013, 06:45    Sujet du message: Mgr Williamson dans la prophétie de Malachie. De Gloria Olivae et Petrus Romanus. Répondre en citant

Oh cher ami, bien avant le XIX ème siècle, les premières prophéties datent depuis l'an 400, alors vous voyez... Cependant vous savez, Notre-Seigneur était attendu depuis plus de 4000 ans et on a bien fini par l'avoir ! Pour ce qui concerne St Malachie, on ne devrait pas tarder à le vérifier vu que la crise mondiale s'aggrave de plus en plus vite et de plus en plus fort, soyons patient, l'heure de Dieu est la seule bonne, en attendant, vous avez raison, restons accrochés à notre chapelet, c'est l'arme la plus efficace...

Revenir en haut
EA
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2012
Messages: 115

MessagePosté le: Dim 14 Avr 2013, 21:26    Sujet du message: Mgr Williamson dans la prophétie de Malachie. De Gloria Olivae et Petrus Romanus. Répondre en citant

Martin a écrit:


L’ironie de l’affaire est que même leur interlocuteur romain condamne, au moins en paroles, le principe d’un compromis doctrinal :

M.
 
Rome se souvient probablement du pape Marcellin qui sacrifia aux idoles romaines quelques grains d'encens.

Le préfet finit par convaincre le pape d’offrir trois petits grains d’encens aux dieux de l’empire. Quand le Monde parle à l’Eglise, elle doit se méfier. Il l’emmena au temple de Vesta et le pontife y jeta furtivement l’encens de la honte…Prêtres et diacres qui l’accompagnaient refusèrent d’entrer avec lui dans le temple, en sortirent pétrifiés. La persécution cessa, le massacre fut stoppé. Mais à quel prix, surtout pour le pauvre Marcellin, qui n’en dormit plus.

Benoit XVI a sacrifié à la religion shoahtique, la religion du Monde. Et peut-être pris de honte devant son péché et sa lâcheté, il aura préféré démissionner plutôt que de se repentir publiquement comme l'a fait son saint prédécesseur.


Revenir en haut
Louis
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 282
Localisation: Rome Éternelle

MessagePosté le: Lun 15 Avr 2013, 02:44    Sujet du message: Mgr Williamson dans la prophétie de Malachie. De Gloria Olivae et Petrus Romanus. Répondre en citant

Il ne faut pas tourner les coins ronds en tentant d'expliquer que des hérétiques soient assis sur le siège du Bienheureux Pierre   depuis 1958 par des calomnies sur les Saints papes précédents Mr. Green


"Là où fut institué le siège du bienheureux Pierre, et la chaire de la Vérité, là ils ont posé le trône de leur abomination dans l'impiété ; en sorte que le pasteur étant frappé, le troupeau puisse être dispersé." Exorcisme de Léon XIII


L'abbé Rohrbacher dans sa monumentale Histoire de l'Église défend la mémoire de Saint Marcellin:


"Saint Augustin avait été le premier à le proclamer. 


« Qu'ai-je besoin, s'écrie-t-il dans son livre contre Pétilien, de réfuter les imputations criminelles dont il charge les évêques de l'Eglise romaine ? Marcellin et ses prêtres Melchiade, Marcel et Sylvestre, sont accusés d'avoir livré les saintes Ecritures et d'avoir offert de l'encens aux dieux. Mais sont-ils pour cela convaincus et la culpabilité s'appuie-t-elle sur quelque pièce de conviction irrécusable? Il les déclare scélérats et sacrilèges moi je réponds qu'ils étaient innocents. A quoi bon m'efforcer d'établir les preuves de ma défense, quand il n'établit pas celles de son accusation (August. de unico Baptismo contra Petilianum, cap. XVI)? » 


L'assurance de ce démenti de saint Augustin a beaucoup de poids. L'évêque d'Hippone connaissait les ruses et les impostures des Donatistes et il n'était pas éteigne du temps où vivaient ces papes; il aurait eu connaissance de ces chutes; elles auraient fait assez de bruit pour parvenir à ses oreilles, si elles avaient été véritables. 


Le but des Donatistes était d'établir que le souverain pontificat ayant défailli en la personne de saint Marcellin, ses successeurs n'avaient plus ou presque plus d'autorité pour les frapper eux-mêmes de condamnation, et que par conséquent toutes les sentences du Saint-Siège devaient être non avenues. 


Le concile tenu contre eux à Carthage et différents témoignages de saint Augustin dans sa polémique contre leurs erreurs, dévoilent les machinations auxquelles ils avaient recours pour faire triompher leur cause. Peut-être allaient-ils jusqu'à s'attribuer l'honneur d'avoir continué par leurs évêques intrus la série des papes légitimes, héritiers de saint Pierre, en la donnant comme interrompue dans l'Eglise qui les foudroyait de ses anathèmes."



Rohrbacher, Histoire universelle de l'Église, III  


Revenir en haut
Louis
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 282
Localisation: Rome Éternelle

MessagePosté le: Lun 15 Avr 2013, 03:02    Sujet du message: Mgr Williamson dans la prophétie de Malachie. De Gloria Olivae et Petrus Romanus. Répondre en citant

Si le Pape pouvait tomber dans l’erreur, comment pourrait-il remplir l’office d’empêcher ses frères d’y tomber ? »
( R.P. Marie-Antoine, le « Saint de Toulouse » dans Vatican I  et l’Infaillibilité )



Principe de non contradiction  Okay


Revenir en haut
EA
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2012
Messages: 115

MessagePosté le: Lun 15 Avr 2013, 12:48    Sujet du message: Mgr Williamson dans la prophétie de Malachie. De Gloria Olivae et Petrus Romanus. Répondre en citant

Louis a écrit:

Il ne faut pas tourner les coins ronds en tentant d'expliquer que des hérétiques soient assis sur le siège du Bienheureux Pierre   depuis 1958 par des calomnies sur les Saints papes précédents Mr. Green
javascript:void(0)

Il y a certaines "calomnies" qui, diffusées par le Saint Bréviaire Romain, publié par Saint Pie X et adressées par lui pour toute l'Eglise, sont et doivent être tenues par toute l'Eglise, n'est ce pas ? Quand bien même Rohrbacher penserait différemment.

Propre des Saint 26 avril :


A l’époque où furent rédigées les Légendes du Bréviaire, on ne doutait pas de la chute de Marcellin, et elle ne fut point omise au récit de la vie du Pontife ; dans la suite, ce fait a été attaqué par des arguments qui ne manquent pas de force ; l’Église cependant n’a jugé que très tard à propos de modifier la rédaction première, et avec d’autant plus de raison que les faits de cette nature n’intéressent en rien la foi. Il n’est pas besoin, sans doute, d’avertir le lecteur que la chute de Marcellin, si elle a eu lieu, ne compromet en rien l’infaillibilité du Pontife romain. Le Pape ne peut enseigner l’erreur quand il s’adresse à l’Église ; mais il n’est pas impeccable dans sa conduite personnelle.


Revenir en haut
Louis
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 282
Localisation: Rome Éternelle

MessagePosté le: Lun 15 Avr 2013, 14:42    Sujet du message: Mgr Williamson dans la prophétie de Malachie. De Gloria Olivae et Petrus Romanus. Répondre en citant

si elle a eu lieu est la partie importante de la phrase  Mr. Green


Je parlais de l'autorité de saint Augustin (saint, père et docteur de l'Église), sans rien enlever à celle de Rohrbacher bien sûr!


Revenir en haut
EA
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2012
Messages: 115

MessagePosté le: Lun 15 Avr 2013, 15:24    Sujet du message: Mgr Williamson dans la prophétie de Malachie. De Gloria Olivae et Petrus Romanus. Répondre en citant

Louis a écrit:
si elle a eu lieu est la partie importante de la phrase  Mr. Green



Oui, car le saint bréviaire ne n'exclut pas par principe dogmatique la chute du pape Marcelin.

De même, peut-on parler de chute de Benoit XVI pour la plus grande gloire de la religion talmudiste (ad majorem gloriam religionis olivarum) Mr. Green , quand on rappelle le compendium de Benoit XVI :


169. Quelle est le rapport de l’Église catholique avec le peuple juif?
L’Église catholique reconnaît son rapport avec le peuple juif dans le fait que Dieu a élu ce dernier, avant tous les autres, pour accueillir sa Parole. C’est au peuple juif qu’appartiennent « l’adoption des fils, la gloire, les alliances, la loi, le culte, les promesses de Dieu; ils ont les patriarches, et c’est de leur race que le Christ est né selon la chair » (Rm 9,4.5). À la différence des autres religions non chrétiennes, la foi juive est déjà réponse à la Révélation du Dieu de l’Ancienne Alliance.
(Compendium de l'Eglise catholique – 2005).




Ainsi la théologie de la substitution exposée par Pie XII dans Mystici Corporis

D'abord la mort du Rédempteur a fait succéder le Nouveau Testament à l'Ancienne Loi abolie ; c'est alors que la Loi du Christ, avec ses mystères, ses lois, ses institutions et ses rites, fut sanctionnée pour tout l'univers dans le sang de Jésus-Christ.”
a été de fait reniée par Benoit XVI : les talmudistes n'attendent pas en vain le Messie.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:38    Sujet du message: Mgr Williamson dans la prophétie de Malachie. De Gloria Olivae et Petrus Romanus.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com