Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Code de Droit Canonique de 1983: clémence sur pédophilie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Eusèbe
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2012
Messages: 213

MessagePosté le: Lun 15 Avr 2013, 21:49    Sujet du message: Code de Droit Canonique de 1983: clémence sur pédophilie Répondre en citant

Les schémas du nouveau Code de Droit Canonique ont été établis par le pape sodomite Paul VI et Mgr. Lefebvre rejetait ce nouveau code (publié en 1983) que Mgr. Fellay accepte.
Qu'on compare les deux codes au sujet des crimes pédophiles et sodomites :




CIC 1917



 
Citation:
Can. 2359
§ 1. Si des clercs dans les ordres sacrés, séculiers ou religieux, sont concubinaires, après une monition inutile, qu'on les contraigne à abandonner leur liaison coupable et à réparer le scandale causé par leur suspense 'a divinis' et la privation des fruits de leur office, de leur bénéfice, de leur dignité, en observant les Can. 2176-2181 .
§ 2. S'ils ont commis un délit contre le sixième commandement avec des mineurs de moins de seize ans, ou pratiqué adultère, viol, 'bestialité', sodomie, excitation à la prostitution ou inceste avec ses consanguins ou alliés au premier degré, ils doivent être suspendus, déclarés infâmes, privés de tout offices, bénéfice, dignité ou charge qu'ils pourraient avoir, et dans les cas les plus graves ils doivent être déposés.
§ 3. S'ils ont commis d'autres délits contre le sixième commandement, qu'on leur inflige des peines proportionnelles à la gravité du cas, sans excepter la privation de l'office ou du bénéfice surtout s'ils avaient charge d'âmes


 
Citation:
Can 2359
§ 1. Clerici in sacris sive saeculares sive religiosi concubinarii, monitione inutiliter praemissa, cogantur ab illicito contubernio recedere et scandalum reparare suspensione a divinis, privatione fructuum officii, beneficii, dignitatis, servato praescripto can. 2176-2181.
§ 2. Si delictum admiserint contra sextum decalogi praeceptum cum minoribus infra aetatem sexdecim annorum, vel adulterium, stuprum, bestialitatem, sodomiam, lenocinium, incestum cum consanguineis aut affinibus in primo gradu exercuerint, suspendantur, infames declarentur, quolibet officio, beneficio, dignitate, munere, si quod habeant, priventur, et in casibus gravioribus deponantur.
§ 3. Si aliter contra sextum decalogi praeceptum deliquerint, congruis poenis secundum casus gravitatem coerceantur, non excepta officii vel beneficii privatione, maxime si curam animarum gerant.







Maintenant qu'est-il devenu de tout cela dans le code du pape sodomite ?






CIC 1983

 
Citation:
Can. 1395
§ 1. Le clerc concubin, en dehors du cas dont il s’agit au can. 1394, et le clerc qui persiste avec scandale dans une autre faute extérieure contre le sixième commandement du Décalogue, seront punis de suspense, et si, après monition, ils persistent dans leur délit, d’autres peines pourront être graduellement ajoutées, y compris le renvoi de l’état clérical.
§ 2. Le clerc qui a commis d’une autre façon un délit contre le sixième commandement du Décalogue, si vraiment le délit a été commis par violence ou avec menaces ou publiquement, ou bien avec un mineur de moins de seize ans, sera puni de justes peines, y compris, si le cas l’exige, le renvoi de l’état clérical.




Citation:

Can. 1395
§ 1. Clericus concubinarius, praeter casum de quo in Can. 1394, et clericus in alio peccato externo contra sextum Decalogi praeceptum cum scandalo permanens, suspensione puniantur, cui, persistente post monitionem delicto, aliae poenae gradatim addi possunt usque ad dimissionem e statu clericali.
§ 2. Clericus qui aliter contra sextum Decalogi praeceptum deliquerit, si quidem delictum vi vel minis vel publice vel cum minore infra aetatem sedecim annorum patratum sit, iustis poenis puniatur, non exclusa, si casus ferat, dimissione e statu clericali.





On remarque :
- la sodomie et la bestialité ne sont plus des crimes
- les actes pédophiles seront puni de « justes peines » , donc une réprimande verbale ou une simple mutation sont adéquates, et le criminel resté en fonction pourra commettre d'autres crimes sur d'autres enfants innocents..., le renvoi n'est qu'une option
Ce code correspond moralement à la théologie hérétique du concile Vatican II et à ce qui s'est effectivement passé : une quantité de crimes pédophiles incroyables, les prêtres n'étant pas privés de leur office et continuant de la plus belle, au pire dans une autre église...


Cet exemple bien concret et lugubre confirme que le nouveau Code est autant dans l'erreur que le concile et la nouvelle messe. Et pourtant Mgr. Fellay utilise le nouveau code... et donc qu'il a déjà implicitement accepté les erreurs du concile et la fausse messe, comme le montre clairement sa déclaration doctrinale...


On est bien loin du Saint pape Pie V, qui avait déclaré (Horrendum illud scelus, 1568) que les sodomites devaient immédiatement remis au pouvoir exécutif pour être puni de mort, et effectivement cela fut appliqué à des prêtres pédophiles (quand les fidèles ne les lynchaient pas eux-même). Par ex. un prêtre pédophile qui avait commis un tel crime abominable sur un enfant de choeur à Loreto fut décapité en 1570. Ou bien à Paris en prêtre pédophile fut brûlé sur un bucher public en 1783.




 
Citation:


Contra quoscumque Clericos, tam saeculares quam regulares, nefandi criminis reos.


Sanctus Pius Episcopus Servus Servorum Dei


Ad perpetuam rei memoriam.


Horrendum illud scelus, quo pollutae foederatae Civitates a tremendo Dei judicio coflagrarunt, acerbissimum Nobis dolorem inurit, graviterque animum nostrum commovet, ut ad illud, quantum potest, comprimendum, studia nostra conferamus.


§ 1. Sane Lateranensi Concilio dignoscitur constitutum, ut quicumque Clerici, illa incontinentia, quae contra naturam est, propter quam ira Dei venit in filios diffidentiae, deprehensi fuerint laborare, a Clero deiiciantur, vel ad agendum in Monasteriis poenitentiam detrudantur.


§ 2. Verum ne tanti flagitii contagium, impunitatis spe, quae maxima peccandi illecebra est, fidentius invalescat, Clericos hujus nefarii criminis reos, gravius ulciscendos deliberavimus, ut qui animae interitum non horrescunt, hos certe deterreat civilium legum vindex gladius saecularis.


§ 3. Itaque quod Nos iam in ipso Pontificatus nostri principio hac de re decrevimus, plenius nunc, fortiusque persequi intendentes, omnes, & quoscumque Presbyteros, & alios Clericos saeculares, & regulares cujuscumque gradus, & dignitatis, tam dirum nefas exercentes, omni privilegio clericali, omnique officio, dignitate, & beneficio Ecclesiastico praesentis Canonis auctoritate privamus. Ita quod per Judicem Ecclesiasticum degradati, potestati statim saeculari tradantur, qui de eis illud idem capiat supplicium, quod in laicos hoc in exitio devolutos, legitimis reperitur sanctionibus constitutum. Nulli ergo &c.


Datum Romae apud S. Petrum, Anno Incarnationis Dominicae 1568. 3. Kal. Sep. Pont. nostri Anno III.


--SS. Pius V P.M., Const. Horrendum illud scelus, 30 Aug. 1568



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 15 Avr 2013, 21:49    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Mar 16 Avr 2013, 09:11    Sujet du message: Code de Droit Canonique de 1983: clémence sur pédophilie Répondre en citant

En effet il est très dangereux de reconnaître ainsi que le fait Mgr Fellay, ce code qui facilite tous les travers chez les clercs.
Merci d'avoir mis cet aspect en exergue, cher Eusèbe, parce qu'on entend volontiers dire que cette dérive abominable aurait été de tout temps, mais qu'avant elle n'était pas dénoncée. Or c'est bien du contraire dont il s'agit!

D'ailleurs sur ce point comme sur tant d'autres Mgr Fellay ne s'est jamais expliqué de ses glissades par rapport à son père spirituel et fondateur de la Fraternité à la tête de laquelle il se trouve.

L'éditorial de la dernière lettre aux Amis et Bienfaiteurs de Mgr Fellay, que certains présentent comme un retour aux sources, n' explique rien du tout, ne reconnait aucun tort, ne répond à aucun des arguments avancés par les prêtres (et évêque) qui ont été mis à la porte. Et bien sûr se tait résolument sur l'emploi absurde de ce Code de Droit canonique de 1983!
Baignant ainsi en pleine contradiction, une de plus! Alors que justement, la FSSPX invoque pour expliquer sa non-juridiction, le cas de nécessité par rapport aux nouveautés introduites par Vatican II et qui dénature (en apparence) l'Eglise. En réalité qui la contredisent.
Ce Code de Droit canonique de 1983 a été banni par Mgr Lefebvre!
  


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Mar 16 Avr 2013, 13:01    Sujet du message: Code de Droit Canonique de 1983: clémence sur pédophilie Répondre en citant

Je n'ai pas encore eu cette lettre, mais deux prêtres me l'ont vantée,(la bataille est acharnée!!!mais ils ne m'auront pas.)) comme un retour ou une affirmation de traditionnalisme pur. J'attends avec impatience que les commentateurs brillants, que nous avons la chance d'avoir sur le forum, la dissèquent...

Revenir en haut
Eusèbe
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2012
Messages: 213

MessagePosté le: Mer 17 Avr 2013, 19:16    Sujet du message: Code de Droit Canonique de 1983: clémence sur pédophilie Répondre en citant

Parmi les changements gravissimes du nouveau code, la suppression des canons suivants en dit long...! :

 
Citation:
Can 2335.
Ceux qui donnent leur nom à une secte maçonnique ou à d'autres associations du même genre qui complotent contre l'Eglise ou les pouvoirs civils légitimes, contractent par le fait même une excommunication simplement réservée au Siège apostolique.


 
Citation:


Can 2335.
Nomen dantes sectae massonicae aliisve eiusdem generis associationibus quae contra Ecclesiam vel legitimas civiles potestates machinantur, contrahunt ipso facto excommunicationem Sedi Apostolicae simpliciter reservatam.

Comme c'est intéressant pour certains prêtres parisiens de la Fraternité!

Revenir en haut
Eusèbe
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2012
Messages: 213

MessagePosté le: Mer 17 Avr 2013, 19:19    Sujet du message: Code de Droit Canonique de 1983: clémence sur pédophilie Répondre en citant

Ci-dessus, c'était le CIC 1917. Il n'y a plus de mention du mot "maçonnique" (ni d'un mot équivalent comme : "franc-maçonnerie"...) dans le CIC 1983...

Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Mer 17 Avr 2013, 19:20    Sujet du message: Code de Droit Canonique de 1983: clémence sur pédophilie Répondre en citant

Voudriez-vous dire que certains prêtres seraient FM, ou bien que le GREC serait une forme de maçonnerie? Mr. Green

Revenir en haut
Eusèbe
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2012
Messages: 213

MessagePosté le: Mer 17 Avr 2013, 19:31    Sujet du message: Code de Droit Canonique de 1983: clémence sur pédophilie Répondre en citant

Il y a au moins un prêtre de la Fraternité très ami avec des FMs. Mais je ne sais pas s'il a été initié.

Pour le GREC, vous avez aussi raison de le mentionner, son mode de fonctionnement m'a toujours fait penser à une fraternelle.
Les maçons appartiennent à différentes obédiences qui ne sont pas d'accord entre elles (différents dogmes, différents rituels (liturgie), etc.), à l'instar des différences entre chrétiens catholiques, orthodoxes et protestants.
Pourtant elles ont parfois besoin de travailler ensemble sur des points précis, et donc de mettre en place ad hoc une structure de rencontre et d'échanges d'idées "oecuménique" (entre différentes obédiences) et secrète.

Je ne sais pas qui a pensé la structure du G.R.E.C., mais il pourrait bien s'être inspiré du fonctionnement des fraternelles, ou alors ce n'est peut-être qu'une coïncidence, mais étonnante.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:02    Sujet du message: Code de Droit Canonique de 1983: clémence sur pédophilie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com