Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Le GREC, le Ralliement et les fruits de l'oecuménisme

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Croy
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2012
Messages: 120
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 17 Avr 2013, 15:46    Sujet du message: Le GREC, le Ralliement et les fruits de l'oecuménisme Répondre en citant

Dimanche 14 avril 2013 
IIème Dimanche après Pâques 

Les francs-tireurs


Le site « Crediditmus Caritati » (FSSP X) vient de publier – le 7 avril 2013 – une chronique intitulée « Il est dangereux de se constituer en francs-tireurs » tirée d’un texte de Mgr Lefebvre daté du 22 mars 1980. Elle est suivie d’un commentaire signé « CP »… J’y reviendrai…. Mais quel est donc celui qui se cache sous ce sigle ? 
Ce ne peut être que M. Côme de Prévigny, car ce jeune historien, bien connu sur la toile, signe ses écrits tantôt Ennemond, tantôt Jacques Régis du Cray, tantôt Côme de Prévigny sur les divers sites qu’il fréquente assidûment : « Fecit », « Forum catholique », « Fideliter », « La Porte Latine », « Rorate Caeli », tous proches de la Fraternité St Pie X ! On reste pantois devant une telle prolixité! 
Dans une lettre récente adressée à M. l’abbé Lorans, un de ses confrères lui écrit : « Sur Internet, les interventions prétentieuses, quoique déficientes, de M. Jacques Régis du Cray ( Ennemond …de Prévigny…) qui, depuis 2007 n’a jamais manqué l’occasion de se rendre aux réunions du GREC font-elles partie de la communication officieuse de la FSSP X ? 
Comment ce jeune homme, à la théologie tout aussi chétive qu’hautaine aurait-il pu, seul, prétendre exercer un rôle de censeur de la Tradition ? » Là est bien le problème ! Et ce problème est grave. Il conforte la toute puissance de la nébuleuse « tradi » qui oeuvre pour le ralliement, nonobstant l’enseignement de Mgr Lefebvre. 

 
Rappel indispensable 

 
Il est donc reconnu que « depuis 2007, le personnage n’a jamais manqué l’occasion de se rendre aux réunions du GREC ». Pour les récents lecteurs de ce « Courrier », comme pour les plus anciens qui l’auraient oublié, il me paraît nécessaire de rappeler les objectifs de ce « GREC » (« Groupe de Réflexion Entre Catholiques »). 
Fondé en 1997 au cours d’un repas chez Mme Huguette Pérol (auteur de nombreux livres et veuve de M. Bernard Pérol, ancien ambassadeur de Rome de 1988 à 1992) auquel participait, entre autres, le Père Lelong (Fondateur du Groupe d’Amitié Islamo-Chrétienne) et l’abbé Lorans (FSSP X) qui a donc été l’un des fondateurs de ce groupe, avec l’autorisation de Mgr Fellay ! 
Il s’était donné comme objectif d’oeuvrer pour « une vraie réconciliation ». Après une lente maturation, une première séance élargie eut lieu le 23 mai 2000, trois mois avant le pèlerinage de la FSSP X à Rome à l’occasion du Jubilé ! C’est à partir de cette date que les rencontres « discrètes et amicales » s’intensifièrent. En 2004, les esprits étant jugés suffisamment prêts, il fut décidé d’inviter un plus grand nombre de participants, de sensibilités différentes, du diocèse de Paris, d’autres diocèses de France, de la Fraternité St Pie X, de la Fraternité St Pierre, de l’Institut du Christ-Roi, d’autres institutions ecclésiales, prêtres ou laïcs etc.… On y vit régulièrement M. Jacques Régis du Cray et l’abbé Célier qui figurent côte à côte sur une photo récente. 
M. l’abbé Célier, photographié sans son habituel verre de rouge à la main, y semble d’ailleurs plus à l’aise que son féal compagnon, tellement « coincé » que je n’oserai jamais l’inviter à l’une de nos saines et joyeuses saucissonnades (hors Carême) ! 
Bien entendu, ce fraternel consensus n’avait d’autre but que de préparer le retour de la FSSP X « au sein de l’Eglise », les différences entre « traditionalistes » et « conciliaires » étant simplement comparables à celles entre une « Napolitaine » et un « Hollandais » (dixit Mme Pérol !) On en trouve la preuve dans l’ouvrage du RP Michel Lelong qui le déclare sans ambiguïté « Pour une nécessaire réconciliation » – G.R.E.C. – Préface de Don Eric de Lesquin. Un étonnant recueil de faits, étalés enfin au grand jour, devraient susciter une réflexion – amère – de tous les « accordistes » de bonne foi ! Presque tout ce qui était tenu secret y est dévoilé ! 

 
Le ralliement est donc bien programmé 

 
En effet, la lecture de l’ouvrage du Père Lelong lève toutes les ambiguïtés qui subsistaient encore. Elle révèle aussi les conditions dans lesquelles tout se tramait dans l’ombre, dans la discrétion. Aujourd’hui encore, on s’emploie à brouiller les cartes par un choix qui n’a rien d’innocent : la publication ciblée de déclarations de Mgr Lefebvre… toutes antérieures à 1988 ! 
Car, certes, Monseigneur a cherché à se rapprocher de Rome ; certes il a tout fait pour que ce soit envisageable ; certes il a cru que ce serait possible ; il est même allé jusqu’à apposer sa signature sur un protocole d’accord… qu’il a renié le lendemain matin après une nuit blanche. De Rome il m’avait téléphoné et m’avait annoncé qu’il était en discussion avec Rome ! C’est vrai ! Il souhaitait cette régularisation, mais pas à n’importe quel prix ! Et pour qu’il tienne au courant le misérable pécheur que je suis, il fallait bien qu’il rejette tout ce qui aurait pu ressembler à des tractations secrètes ! 
Seulement, le sacre des quatre évêques de la Fraternité a mis un terme à toutes ses tentatives, et il s’en est expliqué dans des termes qui ne laissent aucun doute sur sa détermination : « Je ne veux plus me laisser impressionner par les menaces ou par les offres de circonstance qui cachent de mauvaises intentions. Ils n’ont pas changé, sinon en pire, comment pourrions-nous collaborer avec ces pasteurs qui mènent à l’apostasie. » (Ecône – 10 juin 1988) Aussi, ressortir aujourd’hui un texte sur les « francs-tireurs » qui date du 22 mars 1980 est plutôt malvenu, sinon malhonnête ! 
Nous sommes un certain nombre à nous inspirer encore de l’enseignement de Mgr Lefebvre forts de la mise en garde du RP Barrielle : « J’écris ceci pour que cela serve de leçon pour tout le monde. Le jour où la FSSP X abandonnera l’esprit et les règles de son fondateur, elle sera perdue. » 

 
Les fruits de l’oecuménisme 

 
La nuit de Pâques 2008, dans la cathédrale St Pierre de Rome, Benoît XVI baptisa Magdi Allam, Musulman, eurodéputé, sousdirecteur du quotidien italien « Corriera della Sera », écrivain célèbre, converti au Catholicisme sous le nom de « Cristiano ». Il 
déclara alors : « Je considère mon baptême de la main du pape comme le don le plus grand que la vie m’ait accordé. » Puis, dans une lettre rendue publique : « Mon esprit a été libéré de l’obscurantisme d’une idéologie qui légitime la ruse, la tromperie et la mort violente, conduisant au meurtre et au suicide, à la soumission aveugle et à la tyrannie ; cela m’a permis d’adhérer à la religion authentique de la Vérité, de la Vie et de la Liberté. » Quelle belle et inattendue conversion !... 
Malheureusement, cette année, c’est-à-dire cinq ans plus tard, pour Pâques, il vient d’annoncer qu’il quitte l’Eglise ! Et il en explique les raisons : « faiblesse et pusillanimité de l’Eglise face à l’Islam … folie caractérisée et suicidaire du dialogue interreligieux, surtout avec l’Islam » (« Il Giornale » – 25 mars 2013) Il ne comprend pas que l’Eglise reconnaisse, par son dialogue même, l’Islam comme une vraie religion, Allah comme un vrai Dieu, le Coran comme une révélation divine et Mohammed comme un prophète ! Il rappelle aussi la vénération publique du Coran par Jean-Paul II et la prière de Benoît XVI dans la mosquée bleue d’Istanbul. Quant au « pape » François, sa déclaration que « les Musulmans adorent le seul vivant et miséricordieux Dieu » n’a fait qu’aggraver sa rancoeur, d’autant qu’avant son accès au trône de Pierre, Benoît XVI avait fait ce commentaire : « l’Islam a eu – et a toujours – un très grand nombre de bonnes choses, et a apporté un très grand nombre de bonnes choses à l’histoire de l’humanité. » Insupportable pour ce converti qui déclara « Ces paroles de Benoît XVI ne me représentent pas. » Il dit croire toujours en Jésus-Christ, mais plus du tout à l’Eglise ! Il n’en reste pas moins qu’il vit sous protection de la police depuis sa conversion, car il peut être égorgé à tout moment par n’importe quel Musulman (il y en a des millions) fidèle au Coran ! 

 
Le gâchis… et comment il aurait pu être évité 

 
« On peut regretter que Magdi Allam n’ait pas rencontré, avant son baptême un prêtre de la Tradition, et notamment de la FSSP X de Mgr Lefebvre (*) Il aurait appris que l’obéissance peut très bien prendre la forme de la désobéissance en choses graves, comme St Ignace de Loyola nous l’a appris : « Dans les choses petites et moyennes, il faut toujours obéir mais, dans les choses très graves, il faut seulement obéir si les ordres sont en parfaite conformité avec la volonté de Dieu. » 
Déjà, St Thomas d’Aquin avait enseigné : « La dignité de l’homme, par rapport à toute autre créature, est d’obéir directement à Dieu, et aux hommes seulement si leurs ordres sont conformes à la volonté de Dieu. » Est-ce que cette désobéissance peut se référer aussi aux Supérieurs ? « Oui » dit St Bonaventure, le commentateur par excellence de St Thomas. Même au pape ? « Oui » dit le cardinal Cajetan, celui qui fut l’interlocuteur de l’Eglise face à Luther. » Source : (« Dépêche hebdomadaire de nouvelles chrétiennes » - unec@wanadoo.frwww.radio-silence.tv (avec archive RU) 
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 
(*) Précision nécessaire : un certain nombre de prêtres de la FSSP X sont désormais assez éloignés de cette conception de l’obéissance et, malheureusement, l’évolution constatée depuis les tractations en cours ne constitue plus un gage de vérité dans un tel domaine ! Hélas ! 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 17 Avr 2013, 15:46    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com