Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
La juridiction de suppléance

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Chouanne
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 259

MessagePosté le: Mer 17 Avr 2013, 19:50    Sujet du message: La juridiction de suppléance Répondre en citant

La juridiction de suppléance
       


Existe-t-il une juridiction de suppléance dans la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X ?
Sans vouloir faire œuvre de canoniste, n’ayant aucune prétention à ce titre, nous proposons ici une étude de la question. Il serait en effet mal venu pour nous de confondre les sciences entre elles. La spécificité qui est la nôtre ne nous autorise nullement à parler d’une autre science avec la même force. Nous trouvons d’ailleurs un écho de ce que nous essayons de dire dans cette citation de M. E. Gilson qui nous parait fort à propos. Il parle de la théologie et de la philosophie, mais une extension à chaque science se fait aisément :
« Si l’on veut pratiquer la science pour Dieu, la première condition est de pratiquer la science pour elle-même, ou comme si on la pratiquait pour elle-même, parce que c’est le seul moyen de l’acquérir. Il en va de même de la philosophie ; c’est se faire illusion que de croire servir Dieu en apprenant un certain nombre de formules qui disent ce que l’on sait qu’il faut dire, sans comprendre pourquoi ce qu’elles disent est vrai. Ce n’est même pas le servir que de dénoncer des erreurs, si fausses soient-elles, en montrant que l’on n’a même pas compris en quoi elles sont fausses. »[1]
… de même pour le droit canon. Un théologien n’est pas un canoniste, un philosophe n’est pas un théologien. Restons sobres.

Quelques références.
Nous n’avons pas vocation à refonder le droit de l’Église, ainsi nous ne redéfinirons pas en détail ce qu’est la juridiction, ni ce que sont toutes ses modalités d’application. Nous renvoyons le lecteur aux références suivantes :
- Code de Droit canonique de 1917 canon 196 à 210 ;
- Code de Droit canonique de 1983 canon 129 à 144 ;
- Dictionnaire de Théologie Catholique, lettre J, article juridiction ;
- Traité de Droit Canonique, R. Naz (éd Letouzey).

Définition sommaire de la Juridiction d’après le DTC article juridiction
« Si l’on s’en tient à l’étymologie du mot, juridiction, de jus dicere, dire le droit, signifie le pouvoir de porter une loi, et par la loi on entend tout ce qui a trait au gouvernement ou à la direction d’un autre. Mais comme une loi ne peut être portée que par celui qui jouit d’une autorité légitime, il s’ensuit que le pouvoir de juridiction doit être un pouvoir public et social. (…) en droit ecclésiastique le mot de juridiction a un sens différent (de celui du droit civil) et s’étend à un plus grand nombre d’objets. On rapporte en effet à la juridiction : le pouvoir de définir le dogme et d’obliger les fidèles à donner aux définitions un ferme assentiment ; le pouvoir de faire des lois relatives à la discipline et aux mœurs ; le pouvoir de connaître des causes ecclésiastiques et de les juger ; celui de contraindre les coupables par des peines telles que la déposition, la suspense, l’anathème ; le droit de réunir les conciles et de les présider ; le droit de reprendre les inférieurs, de les contraindre à observer les commandements et à remplir convenablement leurs fonctions ; le droit d’ériger des bénéfices et d’en désigner les titulaires, de disposer des biens ecclésiastiques, de les aliéner, de faire à leurs égards toute espèce de contrat »
Qu’on prenne ici le temps de mesurer ce que ce serait de concéder au supérieur de la FSSPX ce pouvoir de juridiction.

« Fonctionnement » de la juridiction dans l’Église
« L'Église n'est pas un être idéal, encore moins une espèce d'entité éthérée, capable de fournir un pouvoir surnaturel à une personne déterminée. En matière de juridiction (…) tout a été remis par Jésus lui-même entre les mains de la hiérarchie épiscopale, et plus encore du Souverain Pontife. Ce dernier est vicaire du Christ. Tout acte d'Église passe nécessairement par lui, car lui seul, dans sa personne concrète, a reçu sur l'univers la plénitude du pouvoir des clefs. »[2]
Toute juridiction provient du pape (DTC article juridiction VI). Le pape confère celle-ci aux évêques diocésains. Un évêque diocésain possède sur son territoire et les sujets qui l’habitent ce qui se nomme la juridiction ordinaire (Canon n°197 de 1917). C’est cela « l’Ordinaire » du lieu. On acquiert la juridiction de quatre manières : « par élection, postulation, collation, institution » (DTC article juridiction V). L’élection est un suffrage des électeurs vis-à-vis d’un poste vacant. La postulation est une pétition : un suffrage fait pour une juste cause, en recours à une élection. Un motif valable doit motiver la postulation qui permet aux suffragants de proposer quelqu’un d’autre (le droit canon en précise les modalités), la collation est une concession de bénéfices ecclésiastiques, l’institution est une passation de pouvoir de juridiction lié à une coutume, une institution.

La suite sur Stageirites: https://www.stageirites.fr/2013/04/la-juridiction-de-suppleance/#.UW7uOcoj1…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 17 Avr 2013, 19:50    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com