Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Quand la Porte Latine se trompe d'église.....

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
axel thienpont
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2013
Messages: 93
Localisation: marne

MessagePosté le: Mer 24 Avr 2013, 23:21    Sujet du message: Quand la Porte Latine se trompe d'église..... Répondre en citant

Axel Thienpont Taissy le 24 Avril 2013
8 rue de Clairmarais
51500 Taissy


LETTRE OUVERTE à notre Directeur de District, Mr l'abbé de Cacqueray
 


Monsieur le Directeur, Monsieur l'abbé,


C'est avec toute mon admiration pour votre zèle apostolique en France, vos éditoriaux exemplaires (surtout eu égard à l'exemple d'obéissance aux supérieurs qu'un chef doit donner à ses inférieurs), que je vous écris pour contester vivement le dernier titre donné à l'affaire "ALLAM" sur le site la Porte Latine.


Le véritable titre à donner à cette affaire est:
"Quelle "église" quitte un nouveau baptisé par Benoît XVI ???" et non cette affirmation aussi "catégorique" qu'équivoque et ambigue, bien révélatrice de la confusion entretenue dans les esprits par Mgr Fellay, ses courtisans et ses organes de propagande "diplomatique":
"Allam quitte l'Eglise catholique". Et d'ajouter la contradiction qui suit: il quitte le relativisme et le subjectivisme.....


Je laisse à d'autres le soin d'expliquer en quoi et pourquoi l'église conciliaire n'est pas l'Eglise, bien que ses dirigeants soient ceux de la juridiction voulue par NSJC, autrement dit pourquoi mon père (pape ou évêque) reste mon père même si je suis moralement contraint de renier ma "nouvelle famille" qu'il a "recomposée"! Difficile en effet de faire une meilleure comparaison, me semble-t-il! Et sans prétendre non plus que "nous" exclusivement sommes "LA famille"!


Mais auriez-vous seulement écrit une telle chose si Allam nous avait rejoint ?? Et si Allam demain nous rejoint, oserez-vous ré-écrire "Allam nous rejoint!", sans que du titre présent on ne puisse conclure que nous sommes HORS de l'Eglise? Voilà bien la contradiction du "C'est Notre Eglise!".


Et bien oui, Monsieur l'abbé, je suis bien HORS de l'église conciliaire, pour être DANS l'Eglise, sans prétendre ni que le pape n'est pas mon pape, ni que mon évêque n'est pas mon évêque, mais tout simplement que eux sont sortis de l'Eglise avec TOUT le Concile. Point-barre. Et donc ce n'est pas l'Eglise que quitte Allam, mais cette égise conciliaire qui n'a plus rien à voir avec l'Eglise, à part sa hiérarchie qui a changé de navire, pour une autre direction, celle de la statue de Manhattan tout en vendant des tickets "destination Rome"!!!


Quand la FSSPX rejoindra cette "église" parce qu'avec Mgr Fellay elle l'appelle la "sienne", elle ne fera que justifier la seule erreur dont Mgr Fellay ne parle surtout plus et pour cause: la FSSPX apportera à l'église conciliaire la caution "catholique" du "Substistit in", et à partir de là, tout le reste! Mais surtout QUID des fidèles, et quels fidèles aura-t-elle, quand ses chapelles ne pourront plus rien contre l'invasion des faux pasteurs....


Voilà le danger gravissime auquel est exposée à ce jour la FSSPX, dont le Supérieur s'est lui-même lié à un "mini-concile V2" dans la FSSPX, le chapitre 2012 et ses déclarations conciliaires des 15 et 19 juillet 2012. "Dis à mes ministres que (...) comme le Roi de France, ils le suivront dans le malheur" (NSJC à Soeur Lucie). Avant la Révolution, le Roi s'était lié aux Etats Généraux, transformant la monarchie de droit divin en une monarchie parlementaire (regardez les royaumes protestants!), se privant ainsi de son pouvoir de législateur suprême. C'est exactement ce qu'ont fait les papes "conciliaires" dans l'Eglise, et Mgr Fellay en 2012 dans la FSSPX... Je ne suis pas prophète, mais ingénieur: les mêmes causes produisent les mêmes effets... donc histoire à suivre: Mgr Fellay piégé par son propre chapitre, son "parlement"! Qui peut imaginer Mgr Lefebvre faire cela? Il s'était libéré de la charge de Supérieur pour garder sa liberté d'évêque "HORS" juridiction!


Veuillez agréer, Monsieur le Directeur, l'expression de ma sincère et filiale mais circonspecte considération in Xto Rege, que je prie pour la conversion de Rome, rien de moins, rien de plus, et pour ce faire dénoncer publiquement tout le Concile, et l'église conciliaire comme non-l'Eglise,


Axel Thienpont,
père de famille catholique,
à jamais hors de l'église conciliaire, réalité bien concrète,
visiblement HORS de l'Eglise VISIBLE par les yeux de la foi.  
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 24 Avr 2013, 23:21    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
EA
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2012
Messages: 115

MessagePosté le: Lun 29 Avr 2013, 18:18    Sujet du message: Quand la Porte Latine se trompe d'église..... Répondre en citant

Bof...Et rebof

On ne comprend pas bien si l'auteur pense que Allam n'est jamais rentré dans l'Eglise malgré son baptême valide ou s'il pense qu'il ne l'a pas quitté à cause de son seul combat contre le relativisme du cal Bergoglio...

Pourtant Allam écrit textuellement :

http://www.laportelatine.org/vatican/sanctions_indults_discussions/mars2013…

"Je crois en Jésus que j'ai aimé depuis que je suis enfant, je l'ai connu à travers la lecture des Évangiles et ma foi a été vivifiée par ses témoins authentiques - religieux et laïques chrétiens, à travers leurs bonnes oeuvres- mais je ne crois plus dans l'Église."

Voilà bien les contradictions insolubles auxquelles conduit l'intégrisme catholique.


Revenir en haut
axel thienpont
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2013
Messages: 93
Localisation: marne

MessagePosté le: Lun 29 Avr 2013, 18:54    Sujet du message: Quand la Porte Latine se trompe d'église..... Répondre en citant

Bof... et rebof, EA,membre...

Tous les sacrements conciliaires sont douteux, nous a dit Mgr Lefebvre. Donc rien ne prouve que Allam soit vraiment baptisé, je demande à voir!

Secundo, même les protestants et autres hérétiques et charismatiques prétendent avoir rencontré Jésus. Bon d'accord subjectivement je ne les condamne pas: ont-ils la connaissance catholique de Jésus? C'est pourtant celle-là seule qui compte! S'ils ont une connaissance conciliaire de Jésus, leur Jésus est pour la liberté religieuse: est-ce le vôtre EA?

Quant à l'intégrisme catholique, vous me révélez que vous n'avez rien compris au catholicisme authentique qui n'est pas intégriste, ce mot étant un concept de gauche pour discréditer le catholicisme. J'entends par gauche aussi la gauche de droite, celle des catholiques libéraux: si Jésus reparaissait aujourd'hui, nul doute qu'il serait traité d'extrême droite, même par le FN! Structure mentale moderne oblige! Ne me dites pas que toute la doctrine de l'Eglise d'avant le Concile, si vous la connaissez vraiment, n'est pas la seule chose condamnée par toute la pensée de gauche, y compris d'une fausse droite!

Le combat est celui des idées dans les têtes: y remettre un peu d'ordre c'est lutter efficacement contre la Révolution, qui se fait d'abord dans les têtes avant de se traduire dans la rue...

Quand on dit que Allam a quitté l'Eglise, c'est faux: il aurait quitté vraiment l'Eglise s'il avait quitté la Tradition catholique: en fait il ne l'aurait pas quittée, car la Tradition catholique est opposée comme lui et peut-être même plus que lui à l'Islam!
Je n'exclue pas du tout qu'il rejoigne ce que vous appelez l'intégrisme catholique: le suivrez vous????

Tel était le but de ma démonstration, et merci de m'avoir lu.....


Revenir en haut
Françoise Romaine


Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 125

MessagePosté le: Lun 29 Avr 2013, 22:42    Sujet du message: FSSPX : Nous ne critiquons pas le pape François ; Nous sommes d'accord avec lui... selon l'abbé Lorans Répondre en citant


http://www.ncregister.com/daily-news/sspx-we-didnt-criticize-pope-francis-we-agree-with-him/

Ci-dessous un article intéressant dans lequel il est dit que selon l'abbé Lorans la FSSPX ne critique pas le pape mais est même d'accord avec lui...
Comme preuve de cet accord, l'abbé Lorans, toujours selon le journaliste de NCR, démontre la similitude existante entre un passage de la première homélie du pape François :

Citation:

 "Nous pouvons marcher tant que nous le voulons, construire un tas de choses, mais si nous ne confessons pas Jésus Christ, rien ne va. Nous deviendrions une philanthropique ONG mais non l’Église, l’Épouse du Seigneur. Si on ne bâtit pas sur la roche il arrive ce qu’il arrive aux enfants sur la plage avec leurs châteaux de sable. Sans consistance, ils s’effondrent. »
avec le passage de la lettre aux bienfaiteurs n°80 de mgr Fellay :

Citation:

 "A quoi sert-il de se dévouer pour les hommes si on leur cache l’essentiel, le but et le sens de leur vie, et la gravité du péché qui les en détourne ? La charité pour les pauvres, les plus démunis, les infirmes, les malades, a toujours été un vrai souci pour l’Eglise, et il ne faut pas s’en dispenser, mais si cela se réduit à de la pure philanthropie et à de l’anthropocentrisme, alors l’Eglise ne remplit plus sa mission, elle ne conduit plus les âmes à Dieu, ce qui ne peut se faire réellement que par les moyens surnaturels, la foi, l’espérance, la charité, la grâce.
Le blog Avec l'Immaculée
ne s'était donc pas trompé en publiant un article ( http://aveclimmaculee.blogspot.fr/2013/04/un-de-nos-lecteurs-ecrit.html ) qui évoquait ce copier-coller :
 
Citation:
 
"N’y trouvons-nous pas de grandes similitudes ? N’est-ce pas un semblant de copier-coller du sermon du pape du 14 mars 2013 ? Alors s’agit-il vraiment d’une « critique très modérée » ou d’un éloge voilé de la première homélie du pape François ? Nous pouvons honnêtement nous poser la question ! "



 
Voici l'article en anglais :
Citation:
SSPX: We Didn’t Criticize Pope Francis; We Agree With Him (707)
(FSSPX : Nous ne critiquons pas le pape François ; Nous sommes d'accord avec lui... [selon l'abbé Lorans]) The spokesman for the society unites Bishop Bernard Fellay’s remarks from his latest letter to Holy Father’s.




by EDWARD PENTIN 04/29/2013 Comment


A  spokesman for the Society of St. Pius X has denied its leader, Bishop Bernard Fellay, was criticizing Pope Francis for his concern for the poor in a recent letter to supporters.
“It is an analysis of the current situation facing the Church, not a criticism of Pope Francis’ concern for the poor,” said Father Alain Lorans, spokesman for the traditionalist group, which holds no canonical status in the Church.
Reuters reported in an April 19 article that Bishop Fellay, superior general of the SSPX, had “begun criticizing ... Pope Francis for the popular approach he has taken since his election last month.”
It suggested Bishop Fellay had “publicly taken issue with Pope Francis’ approach to the poor, which he believes comes at the expense of leading souls to salvation and denouncing sins against faith and morals.”
Reuters based its report on an extrapolation of an April 14 letter to friends and benefactors of the fraternity. In the letter, Bishop Fellay stressed that the Church has always had a “true concern” for the “poor, the needy, the infirm and the sick.” But he added that if it becomes “merely man-centered philanthropy, then the Church is no longer carrying out her mission; she is no longer leading souls to God, which can really be done only by supernatural means: faith, hope, charity and grace.”
He implored Pope Francis “not to allow souls to perish because they no longer learn sound doctrine.”
“What good is it to devote oneself to serving people if one hides from them what is essential, the purpose and the meaning of their life, and the seriousness of sin that turns them away from it?” he asked.
Bishop Fellay pleaded that sin and errors against faith and morality be denounced to prevent damnation. “The Church’s reason for being is to save them [sinners] and to help them avoid the misfortune of their eternal perdition,” he said. Such an approach “could not possibly please the world,” he argued, and said that history has shown that it “will turn against the Church, often violently.”
But in comments to the Register April 22, Father Lorans disagreed with Reuters’ report and instead contended the SSPX leader’s remarks were in concert with the Church. However, the comments further illustrate that the organization still has ground to make up in order to achieve communion with the Church.
“[They] could even be compared to a passage from the Pope’s first homily (to cardinals in the Sistine Chapel, March 14),” he said, and refers to Pope Francis’ words: “We can walk as much as we want, we can build many things, but if we do not profess Jesus Christ, things go wrong. We may become a charitable NGO [non-governmental organization], but not the Church, the Bride of the Lord.”

Father Lorans then quoted Bishop Fellay’s words from the letter to show their similarity: “Works of charity done for the poor, the needy, the infirm and the sick have always been a true concern for the Church, and we must not excuse ourselves from it, but if it becomes merely man-centered philanthropy, then the Church is no longer carrying out her mission; she is no longer leading souls to God, which can really be done only by supernatural means: faith, hope, charity and grace.”
In his letter, Bishop Fellay noted other concerns that began before the pontificate of Pope Francis. He highlighted how those who adhere to Church Tradition are penalized, while “those who profess doctrines which are heterodox or who commit veritable sacrileges are in no way troubled.” He said it is “the logic of an abuse of authority.”
However, as illustrated by the Holy Father’s affirmation of the “Doctrinal Assessment” of the Leadership Conference of Women Religious, Bishop Fellay’s comment would appear to be incorrect.
He said he believes only the Successor of Peter can save the Church, and he advised the Holy Father to “surround himself with vigorous defenders of the faith.”
“Let him appoint them in the important dioceses,” he said. “Let him deign, by important documents, to proclaim truth, pursue error without fear of contradictions, without fear of schisms, without fear of questioning the pastoral guidelines of the [Second Vatican] Council.”
The latter comment regarding Vatican II would seem to indicate that the SSPX has set its course.
In a June 27, 2012 interview, Archbishop J. Augustine DiNoia, secretary of the Pontifical Council Ecclesia Dei, discussed the SSPX’s evaluation of the Second Vatican Council:
“To say [the documents of Vatican II] are not binding is sophistry. The Council contains swathes of the ordinary magisterium, which is de fide divina [of divine faith].
“[T]here’s nothing in the Council that is contrary to Tradition and … every text, or every part of it that is controversial, should be read in context of the Council — and read it in light of the Tradition. It seems to me, despite their difficulties, they should be able to do that.”
Edward Pentin is the Register’s Rome correspondent. 



Read more: http://www.ncregister.com/daily-news/sspx-we-didnt-criticize-pope-francis-w…






Revenir en haut
Françoise Romaine


Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 125

MessagePosté le: Lun 29 Avr 2013, 23:11    Sujet du message: Félicitations à monsieur Thienpont Répondre en citant

Désolée. J'ai posté le message ci-dessus au mauvais endroit.

J'en profite pour exprimer à monsieur Thienpont mes félicitations pour sa lettre qui montre bien les contradictions dans lesquelles se débat la Fraternité depuis qu'elle veut nous faire croire que Eglise Catholique et église conciliaire sont une seule et même entité.
Allam a bien quitté l'église conciliaire, son relativisme et son subjectivisme et non l'Eglise catholique, une, sainte et apostolique.
Je ne mets pas en doute son baptême qui l'a fait enfant de Dieu et fils de l'Eglise catholique. En revanche, sans le savoir, il entrait en même temps dans l'église conciliaire dont il sort dégouté. J'espère pour lui qu'il découvrira, à travers les prêtres fidèles dont certains se trouvent encore dans la Fraternité l'Eglise catholique qui n'est ni subjectiviste ni relativiste...



Remarquons que l'article de la Porte Latine regrette qu'Allam n'ait pas rencontré de prêtre de la Tradition "avant son baptême" ce qui peut donc laisser supposer que l'auteur de l'article a lui-aussi quelques doutes sur la validité du baptême d'Allam et donc sur son appartenance à l'Eglise catholique.

Citation:
 "On peut regretter que Magdi Allam n’ait pas rencontré, avant son baptême, un prêtre de la Tradition, et notamment de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X de Mgr Lefebvre."



Et pour bien montrer que la nouvelle ecclésiologie de la Fraternité rompt avec la ligne de Mgr Lefebvre d'où toutes ces contradictions, voici ce que disait Mgr Lefebvre : 
 
Citation:
 "Cette église conciliaire est une église schismatique parce qu'elle rompt avec l'Eglise catholique de toujours. Elle a ses nouveaux dogmes, son nouveau sacerdoce, ses nouvelles institutions, son nouveau culte déjà condamné par l'Eglise en maints documents officiels et définitifs."

Voici un extrait de Jean Madiran , Itinéraires d'avril 1977 : 
 
Citation:
 Qu'il y ait présentement deux Eglises, avec un seul et même Paul VI à la tête de l'une te de l'autre, nous n'y sommes pour rien, nous ne l'inventons pas, nous constatons qu'il en est ainsi.
La crise religieuse n'est plus comme au 16e siècle d'avoir pour une seule Eglise deux ou trois papes simultanément ; elle est aujourd'hui d'avoir un seul pape pour deux Eglises, la catholique et la post-conciliaire."



Revenir en haut
EA
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2012
Messages: 115

MessagePosté le: Mar 30 Avr 2013, 15:53    Sujet du message: Re: Félicitations à monsieur Thienpont Répondre en citant

Françoise Romaine a écrit:

Allam a bien quitté l'église conciliaire, son relativisme et son subjectivisme et non l'Eglise catholique, une, sainte et apostolique.
Je ne mets pas en doute son baptême qui l'a fait enfant de Dieu et fils de l'Eglise catholique. En revanche, sans le savoir, il entrait en même temps dans l'église conciliaire dont il sort dégouté.

Allam écrit "je ne crois plus en l'Eglise" et il serait encore dans l'Eglise catholique.
Donc pour vous, la profession de foi du credo n'est plus une condition nécessaire pour être catholique.

En refusant de croire qu'il existe une église conciliaire au sein de l'Eglise catholique, on tombe ainsi de Charybde en  Scylla et du schisme dans l'hérésie.


Revenir en haut
EA
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2012
Messages: 115

MessagePosté le: Mar 30 Avr 2013, 16:13    Sujet du message: Quand la Porte Latine se trompe d'église..... Répondre en citant

 
Citation:
Tous les sacrements conciliaires sont douteux, nous a dit Mgr Lefebvre. Donc rien ne prouve que Allam soit vraiment baptisé, je demande à voir!

Comme je ne suis pas intégriste, je ne considère pas les paroles de Mgr Lefebvre comme l'horizon indépassable de ma pensée.
Les baptêmes des hérétiques est valide. L'Eglise les a toujours reconnus comme tels. Si vous pensez qu'il n'a pas été valide à vous de le prouver par un défaut de matière ou de forme. Ce dont vous vous abstenez superbement. Donc jusqu'à preuve du contraire que vous n'apporterez pas (j'en prends le pari ici même), Allam a bien été membre de l'Eglise.


 
Citation:
Secundo, même les protestants et autres hérétiques et charismatiques prétendent avoir rencontré Jésus. Bon d'accord subjectivement je ne les condamne pas: ont-ils la connaissance catholique de Jésus? C'est pourtant celle-là seule qui compte! S'ils ont une connaissance conciliaire de Jésus, leur Jésus est pour la liberté religieuse: est-ce le vôtre EA?
Je pense qu'il y a presque autant de conception de la liberté religieuse qu'il y a d'hérétiques. Je ne crois qu'Allam claque la porte en raison d'une conception hérétique de la liberté religieuse mais en raison d'une conception catholique de la liberté religieuse : le refus du relativisme.
En revanche et c'est là qu'il risque de tomber dans l'hérésie il semble que notre jeune converti confonde la personnalité du pape et celui de l'Eglise. (Je sais je vais faire hurler certains sedevacs de ce forum). Mais c'est pourtant bien une réalité logique qu'on ne pas réduire le corps en entier de l'Eglise à sa seule tête. Si c'est le relativisme qu'Allam veut combattre il avait pourtant sonné à la bonne porte mais avec 50 ans de retard. Ces papes concilalires sont surprenants : ils s'émeuvent de la dictature du relativisme mais font tout pour le promouvoir par d'autres côtés.
Je pense que la crise dans l'Eglise est avant tout un problème philosophique : les conciliaures ont un grave problème avec le principe de non contradiction. C'est pourquoi cette crise dure tant : elle inédite dans son style.
C'est ce nouvel "état d'esprit" philosophique (et non théologique) que Mgr Williamson explique bien dans la petite compilation de cours de théologie à ses seminaristes argentins. Je vous la conseille si vous ne la connaissiez pas c'est rafraichissant :
 
http://www.youtube.com/watch?v=V9I2Lfvb4xM


Revenir en haut
Françoise Romaine


Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 125

MessagePosté le: Mar 30 Avr 2013, 18:25    Sujet du message: Quand la Porte Latine se trompe d'église..... Répondre en citant

Quand nous récitons le Credo, c'est à l'Eglise une sainte catholique et apostolique que nous croyons, avec ses dogmes immuables, pas en l'église conciliaire avec son œcuménisme, sa liberté religieuse, sa collégialité, son relativisme etc.
Quand Allam récite son Credo et le "je crois en l'Eglise..." c'est à l'église conciliaire que malheureusement il se réfère puisque c'est la seule qu'il connaisse et dont il sort dégouté.
Allam ne connait que l'esprit de l'église conciliaire. Donc quand il dit  qu'il quitte l'Eglise à cause de son relativisme et de son subjectivisme, c'est l'église conciliaire qu'il quitte pensant, par ignorance, qu'elle est l'Eglise catholique. Or l'église conciliaire n'est pas l'Eglise catholique même si parmi les membres de cette église conciliaire peuvent se retrouver les 4 notes de la vraie Eglise que sont l'unité, la sainteté, l'apostolicité et la catholicité.
D'une certaine façon, plus que beaucoup de catholiques de naissance car baptisés validement mais conciliaires d'esprit, Allam, qui croit en Jésus-Christ, a ce vrai esprit catholique qui est intolérant envers l'erreur et les autres religions puisque fausses religions nées du diable et y conduisant.  Nous pouvons donc espérer que si un jour il rencontre un prêtre traditionaliste il réalisera qu'il ne croit plus en l'église conciliaire et en ses nouveaux dogmes, ce en quoi il a bien raison, mais qu'il peut croire en l'Eglise une sainte catholique et apostolique qui n'est ni relativiste ni subjectiviste.

Nous revenons toujours au même problème : il y a deux Eglises avec à leur tête une même hiérarchie. Je recite Mgr Lefebvre :
 
Citation:
 "Cette église conciliaire est une église schismatique parce qu'elle rompt avec l'Eglise catholique de toujours. Elle a ses nouveaux dogmes, son nouveau sacerdoce, ses nouvelles institutions, son nouveau culte déjà condamné par l'Eglise en maints documents officiels et définitifs."

et Jean Madiran :
 
Citation:
 Qu'il y ait présentement deux Eglises, avec un seul et même Paul VI à la tête de l'une et de l'autre, nous n'y sommes pour rien, nous ne l'inventons pas, nous constatons qu'il en est ainsi.
La crise religieuse n'est plus comme au 16e siècle d'avoir pour une seule Eglise deux ou trois papes simultanément ; elle est aujourd'hui d'avoir un seul pape pour deux Eglises, la catholique et la post-conciliaire."
Je vous renvoie au fil "Eglise conciliaire et Eglise catholique" sur ce même forum : http://lefebvristes.forum-box.com/t1648-Eglise-conciliaire-et-Eglise-Cathol…

Et en prime puisque il semble vous lisez et écoutez Mgr Williamson voici un des ces commentaires Eleison : "Plusieurs Eglises" :
 
Citation:
  Numéro CCLXXXI (281)                   1 décembre 2012
________________________________________PLUSIEURS «ÉGLISES»
Une grande confusion règne aujourd’hui en ce qui concerne la véritable Église de Notre Seigneur ici sur terre, et au sujet des différentes appellations qu’on lui applique. De loin la majeure partie de cette confusion provient du plus grand problème actuel de l’Église, à savoir du diabolique Concile Vatican Deux (1962-1965). Essayons d’y voir un peu plus clair.
«Église» provient du grec Ekklesia et du latin Ecclesia, «assemblée». «Notre Seigneur a assemblé autour de Lui une société d’hommes qui le reconnaissait pour Maître: voilà ce que Lui-même a appelé Son Église» (Bossuet).
«Église catholique» désigne pour beaucoup de gens un édifice, mais elle signifie surtout le groupe des personnes qui partagent dans le monde entier (katholos en grec signifie «universel») une même Foi, un même ensemble de Sacrements, et une même hiérarchie, ces trois éléments ayant été établis par le Dieu Incarné, Notre Seigneur Jésus-Christ, lors de sa vie sur terre il y a 2000 ans. Mais à partir de ce groupe original de croyants tel qu’il fut institué par Notre Seigneur, de temps en temps d’autres groupes se sont séparés, tout en prétendant être la véritable Église du Christ. Alors, comment puis-je savoir laquelle est sa véritable Église?
«Église du Christ» est celle qui possède les quatre Notes qui permettent de la reconnaître. 1 Une –par l’unicité surtout de la Foi par laquelle Notre Seigneur voulut unifier Son Église en elle-même et pas fonder d’autres (cf.Jn.XVII,21-23: «Pour que tous soient un»). 2 Sainte – Notre Seigneur fonda son Église pour mener les hommes au Dieu Très Saint et à son Ciel de Sainteté (cf.Mt.V,48: «Soyez parfaits…»). 3 Catholique – Notre Seigneur a fondé son Église pour tous les hommes de tous les pays et de toutes les époques (cf.Mt.XXVIII,19: «Allez donc et enseignez toutes les nations»). 4 Apostolique – Notre Seigneur a fondé son Église comme une monarchie, pour être gouvernée par l’Apôtre Saint Pierre et ses succe sseurs (cf.Mt.XVI,18: «Tu es Pierre et sur cette pierre (petran en grec) J’édifierai mon Église»). Où se trouvent réunies ces quatre Notes, là est la véritable Église du Christ. Là où elles font défaut, il ne s’agit plus de l’Église du Christ.
«Église Conciliaire» signifie l’Église catholique centrée sur Dieu telle qu’elle tombe depuis 50 ans sous l’influence du Concile Vatican Deux, centré sur l’homme. Le Conciliarisme (comme on peut appeler l’erreur distillée de Vatican II) comporte la même relation à la véritable Église du Christ que la pourriture d’une pomme pourrie à la pomme qu’elle pourrit. De même que la pourriture occupe la pomme, dépend de la pomme, ne peut exister sans la pomme, mais demeure néanmoins totalement différente de la pomme (autant que diffère ce qui est immangeable de ce qui est mangeable), ainsi le Conciliarisme diffère du catholicisme à tel point que l’on peut dire en toute vérité que l’Église Conciliaire n’est plus l’Église catholique. Mais, l’Église catholique est visible. L’Église Conciliaire n’est elle pas elle aussi visible?
«Église visible» (ou concrète) signifie tous les édifices, hiérarques et sujets de l’Église que nous pouvons voir de nos yeux. Mais dire que l’Église catholique est visible, donc que l’Église visible est l’Église catholique, c’est aussi «infantile» (mot de Mgr. Lefebvre) que de dire que tous les lions sont des animaux et donc tous les animaux sont des lions. L’unique partie de l’Église visible qui soit catholique est celle qui est une, sainte, universelle et apostolique. Le reste n’est autre que différentes espèces de pourriture visible (ou concrète).
«Église officielle» signifie l’Église en tant qu’Elle est conduite par, et qu’Elle suit, ses hiérarques visibles. Étant donné que ceux-ci sont aujourd’hui en grande partie Conciliaires, l’«Église officielle» est largement Conciliaire et non-catholique, selon sa conformité ou non avec les quatre Notes. Pareillement l’ «Église majoritaire» signifie l’Église officielle d’aujourd’hui en tant qu’on l’oppose au petit troupeau «Traditionnaliste». Cependant, que personne n’aille dire qu’il ne reste rien des Notes «une, sainte, universelle ou apostolique» dans l’Église majoritaire, pas plus que tout dans le petit troupeau «Traditionnaliste» met en évidence ces quatre Notes. Le blé et l’ivraie sont touj ours mélangés dans l’Église du Christ (cf.Mt.XIII,24-30).
Kyrie eleison.



Revenir en haut
axel thienpont
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2013
Messages: 93
Localisation: marne

MessagePosté le: Mar 30 Avr 2013, 19:28    Sujet du message: Quand la Porte Latine se trompe d'église..... Répondre en citant

cher EA,
pourquoi faites-vous dire aux autres ce qu'ils ne disent pas?
J'ai bien écrit :"je demande à voir!".
Je ne n'ai jamais dit que Allam n'était pas baptisé catholique, ou comme le suggère aussi Françoise Romaine, "baptisé conciliaire", au même titre qu'est baptisé un protestant!
J'ai dit que des baptêmes "conciliaires" peuvent ne pas être valides, c'est d'ailleurs pourquoi la FSSPX re-fait des baptêmes sous condition!
Et ce n'est pas parce que c'est le pape Benoît XVI qui a baptisé, que ce baptême est forcément valide!

Vous avez je crois un problème sérieux de mélanger les questions et de tirer des conclusions tout-à-fait fausses....


Revenir en haut
EA
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2012
Messages: 115

MessagePosté le: Mar 30 Avr 2013, 20:53    Sujet du message: Quand la Porte Latine se trompe d'église..... Répondre en citant

Françoise Romaine a écrit:
Quand nous récitons le Credo, c'est à l'Eglise une sainte catholique et apostolique que nous croyons, avec ses dogmes immuables, pas en l'église conciliaire avec son œcuménisme, sa liberté religieuse, sa collégialité, son relativisme etc.
Quand Allam récite son Credo et le "je crois en l'Eglise..." c'est à l'église conciliaire que malheureusement il se réfère puisque c'est la seule qu'il connaisse et dont il sort dégouté.
Allam ne connait que l'esprit de l'église conciliaire. Donc quand il dit  qu'il quitte l'Eglise à cause de son relativisme et de son subjectivisme, c'est l'église conciliaire qu'il quitte pensant, par ignorance, qu'elle est l'Eglise catholique. Or l'église conciliaire n'est pas l'Eglise catholique même si parmi les membres de cette église conciliaire peuvent se retrouver les 4 notes de la vraie Eglise que sont l'unité, la sainteté, l'apostolicité et la catholicité.
D'une certaine façon, plus que beaucoup de catholiques de naissance car baptisés validement mais conciliaires d'esprit, Allam, qui croit en Jésus-Christ, a ce vrai esprit catholique qui est intolérant envers l'erreur et les autres religions puisque fausses religions nées du diable et y conduisant.  Nous pouvons donc espérer que si un jour il rencontre un prêtre traditionaliste il réalisera qu'il ne croit plus en l'église conciliaire et en ses nouveaux dogmes, ce en quoi il a bien raison, mais qu'il peut croire en l'Eglise une sainte catholique et apostolique qui n'est ni relativiste ni subjectiviste.

Nous revenons toujours au même problème : il y a deux Eglises avec à leur tête une même hiérarchie. Je recite Mgr Lefebvre :
 
Citation:

 "Cette église conciliaire est une église schismatique parce qu'elle rompt avec l'Eglise catholique de toujours. Elle a ses nouveaux dogmes, son nouveau sacerdoce, ses nouvelles institutions, son nouveau culte déjà condamné par l'Eglise en maints documents officiels et définitifs."


et Jean Madiran :
 
Citation:

 Qu'il y ait présentement deux Eglises, avec un seul et même Paul VI à la tête de l'une et de l'autre, nous n'y sommes pour rien, nous ne l'inventons pas, nous constatons qu'il en est ainsi.
La crise religieuse n'est plus comme au 16e siècle d'avoir pour une seule Eglise deux ou trois papes simultanément ; elle est aujourd'hui d'avoir un seul pape pour deux Eglises, la catholique et la post-conciliaire."

Je vous renvoie au fil "Eglise conciliaire et Eglise catholique" sur ce même forum : http://lefebvristes.forum-box.com/t1648-Eglise-conciliaire-et-Eglise-Cathol…

Et en prime puisque il semble vous lisez et écoutez Mgr Williamson voici un des ces commentaires Eleison : "Plusieurs Eglises" :
 
Citation:

  Numéro CCLXXXI (281)                   1 décembre 2012
________________________________________PLUSIEURS «ÉGLISES»
Une grande confusion règne aujourd’hui en ce qui concerne la véritable Église de Notre Seigneur ici sur terre, et au sujet des différentes appellations qu’on lui applique. De loin la majeure partie de cette confusion provient du plus grand problème actuel de l’Église, à savoir du diabolique Concile Vatican Deux (1962-1965). Essayons d’y voir un peu plus clair.
«Église» provient du grec Ekklesia et du latin Ecclesia, «assemblée». «Notre Seigneur a assemblé autour de Lui une société d’hommes qui le reconnaissait pour Maître: voilà ce que Lui-même a appelé Son Église» (Bossuet).
«Église catholique» désigne pour beaucoup de gens un édifice, mais elle signifie surtout le groupe des personnes qui partagent dans le monde entier (katholos en grec signifie «universel») une même Foi, un même ensemble de Sacrements, et une même hiérarchie, ces trois éléments ayant été établis par le Dieu Incarné, Notre Seigneur Jésus-Christ, lors de sa vie sur terre il y a 2000 ans. Mais à partir de ce groupe original de croyants tel qu’il fut institué par Notre Seigneur, de temps en temps d’autres groupes se sont séparés, tout en prétendant être la véritable Église du Christ. Alors, comment puis-je savoir laquelle est sa véritable Église?
«Église du Christ» est celle qui possède les quatre Notes qui permettent de la reconnaître. 1 Une –par l’unicité surtout de la Foi par laquelle Notre Seigneur voulut unifier Son Église en elle-même et pas fonder d’autres (cf.Jn.XVII,21-23: «Pour que tous soient un»). 2 Sainte – Notre Seigneur fonda son Église pour mener les hommes au Dieu Très Saint et à son Ciel de Sainteté (cf.Mt.V,48: «Soyez parfaits…»). 3 Catholique – Notre Seigneur a fondé son Église pour tous les hommes de tous les pays et de toutes les époques (cf.Mt.XXVIII,19: «Allez donc et enseignez toutes les nations»). 4 Apostolique – Notre Seigneur a fondé son Église comme une monarchie, pour être gouvernée par l’Apôtre Saint Pierre et ses succe sseurs (cf.Mt.XVI,18: «Tu es Pierre et sur cette pierre (petran en grec) J’édifierai mon Église»). Où se trouvent réunies ces quatre Notes, là est la véritable Église du Christ. Là où elles font défaut, il ne s’agit plus de l’Église du Christ.
«Église Conciliaire» signifie l’Église catholique centrée sur Dieu telle qu’elle tombe depuis 50 ans sous l’influence du Concile Vatican Deux, centré sur l’homme. Le Conciliarisme (comme on peut appeler l’erreur distillée de Vatican II) comporte la même relation à la véritable Église du Christ que la pourriture d’une pomme pourrie à la pomme qu’elle pourrit. De même que la pourriture occupe la pomme, dépend de la pomme, ne peut exister sans la pomme, mais demeure néanmoins totalement différente de la pomme (autant que diffère ce qui est immangeable de ce qui est mangeable), ainsi le Conciliarisme diffère du catholicisme à tel point que l’on peut dire en toute vérité que l’Église Conciliaire n’est plus l’Église catholique. Mais, l’Église catholique est visible. L’Église Conciliaire n’est elle pas elle aussi visible?
«Église visible» (ou concrète) signifie tous les édifices, hiérarques et sujets de l’Église que nous pouvons voir de nos yeux. Mais dire que l’Église catholique est visible, donc que l’Église visible est l’Église catholique, c’est aussi «infantile» (mot de Mgr. Lefebvre) que de dire que tous les lions sont des animaux et donc tous les animaux sont des lions. L’unique partie de l’Église visible qui soit catholique est celle qui est une, sainte, universelle et apostolique. Le reste n’est autre que différentes espèces de pourriture visible (ou concrète).
«Église officielle» signifie l’Église en tant qu’Elle est conduite par, et qu’Elle suit, ses hiérarques visibles. Étant donné que ceux-ci sont aujourd’hui en grande partie Conciliaires, l’«Église officielle» est largement Conciliaire et non-catholique, selon sa conformité ou non avec les quatre Notes. Pareillement l’ «Église majoritaire» signifie l’Église officielle d’aujourd’hui en tant qu’on l’oppose au petit troupeau «Traditionnaliste». Cependant, que personne n’aille dire qu’il ne reste rien des Notes «une, sainte, universelle ou apostolique» dans l’Église majoritaire, pas plus que tout dans le petit troupeau «Traditionnaliste» met en évidence ces quatre Notes. Le blé et l’ivraie sont touj ours mélangés dans l’Église du Christ (cf.Mt.XIII,24-30).
Kyrie eleison.



Un jour on pourra écrire qu'il y a 2 églises dont l'une au moins sera schismatique ou hérétique.
En attendant, le schisme n'est pas consommé. C'est un schisme mou comme dit l'abbé de Tanouarn. J'aime bien Mgr W pour son franc parler et sa pédagogie mais je n'adhère pas à tout ce qu'il écrit. Je pense notamment qu'on ne doit pas écrire Eglise Conciliaire mais église conciliaire.

Concernant Allam, je comprends moi, qu'il ne croit plus au principe de l'Eglise et non pas à la seul église conciliaire. Mais il faudrait lui demander pour connaître ses intentions réelles. Je souhaite que la FSSPX d'Italie entre en contact avec lui.

Bonne soirée,

EA


Revenir en haut
EA
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2012
Messages: 115

MessagePosté le: Mar 30 Avr 2013, 21:24    Sujet du message: Quand la Porte Latine se trompe d'église..... Répondre en citant

Il y a toujours eu l'Eglise de France, l'Eglise d'Espagne, l'Eglise visible, l'Eglise de Rome mais il s'agit toujours de l'Eglise catholique.
Mais de mon point de vue, on peut faire partie de l'église conciliaire sincèrement sans esprit de schisme ou d"hérésie et se trouver encore dans l'Eglise invisible. C'est à dire qu'on peut faire son salut dans l'église conciliaire car elle n'est pas encore parfaitement distincte de l'Eglise catholique. C'est donc une notion assez complexe à utiliser avec précaution.
Françoise Romaine a écrit:

Et en prime puisque il semble vous lisez et écoutez Mgr Williamson voici un des ces commentaires Eleison : "Plusieurs Eglises" :





Revenir en haut
axel thienpont
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2013
Messages: 93
Localisation: marne

MessagePosté le: Mer 1 Mai 2013, 03:47    Sujet du message: Quand la Porte Latine se trompe d'église..... Répondre en citant

Cher EA,
revenons à ma lettre sur Allam, voulez-vous?
Ce n'est pas le pb de Allam que je pose: baptisé ou pas, il a "cru" en l'église conciliaire comme si elle était l'Eglise.
S'apercevant de "son" relativisme", (de la conciliaire, pas de l'Eglise!), il quitte une église qui pour lui est peut-être la "catholique", ce en quoi il se trompe car il a été trompé sur la marchandise!, mais en fait il quitte une église qui n'est pas la catholique!

D'où ma lettre à la Porte Latine qui aurait du affirmer ce que j'affirme! Et non pas entretenir la confusion qui est peut-être aussi hélas la vôtre: ne pas distinguer la conciliaire de la catholique.

Vous nous dites ne pas être "intégriste": expliquez-nous ce que vous entendez par là: est-ce une insulte au sens des révolutionnaires qui nous affublent de cette étiquette comme du temps des chouans les vrais catholiques étaient des fanatiques, les prêtres non jureurs des réfractaires menés à la guillotine? Si oui dites-le nous clairement.

Vous nous dites des choses justes mais en même temps vous semblez avoir honte de les dire: par exemple, une église conciliaire "au sein de" l'Eglise. Le pb est que c'est absolument incomplet, depuis que cette conciliaire a pris le pouvoir!
Le pb est bien celui de papes conciliaires qui ne mettent pas publiquement HORS de l'Eglise cette église! Au contraire ils s'en font les bâtisseurs, alors que l'Eglise a déjà condamné toute leur doctrine, et leur écclésiologie qui a créé cette "église" à la place de l'Eglise, du moins sa juridiction, son "magistère humain désigné", qui n'a d'autorité véritable que dans la vérité, pas dans l'erreur!

Vous me semblez en retard d'une guerre, comme en 1914: certes un jour viendra où un pape usera de son infaillibilité pour affirmer publiquement que TOUT le Concile et l'église qu'il a mis en place à la place de celle "d'avant", est hérétique et schismatique", mais cela nous en avons déjà la certitude de foi en restant simplement fidèles aux papes "d'avant": l'Eglise catholique qui résiste aux portes de l'enfer, c'est la nôtre, pas la conciliaire!

bien à vous


Revenir en haut
axel thienpont
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2013
Messages: 93
Localisation: marne

MessagePosté le: Mer 1 Mai 2013, 03:58    Sujet du message: Quand la Porte Latine se trompe d'église..... Répondre en citant

addendum:
bien sûr qu'il y a des "conciliaires de bonne foi", surtout ceux qui finissent par nous rejoindre!
On est tout-à-fait d'accord avec Mgr Lefebvre qui disait: "les hérétiques ne sont pas tous damnés, mais ce n'est pas par leur église que ceux qui seront sauvés se sauvent: aucun hérétique ne rentre tel au ciel, au ciel il rentre catholique!"
Mais dire cela c'est laisser à Dieu le jugement final, tout en disant fermement que les "églises  hérétiques et schismatiques sont, en tant qu'églises, des instruments de perdition!


Revenir en haut
EA
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2012
Messages: 115

MessagePosté le: Mer 1 Mai 2013, 09:12    Sujet du message: Quand la Porte Latine se trompe d'église..... Répondre en citant

axel thienpont a écrit:


Vous nous dites des choses justes mais en même temps vous semblez avoir honte de les dire: par exemple, une église conciliaire "au sein de" l'Eglise. Le pb est que c'est absolument incomplet, depuis que cette conciliaire a pris le pouvoir!
Le pb est bien celui de papes conciliaires qui ne mettent pas publiquement HORS de l'Eglise cette église! Au contraire ils s'en font les bâtisseurs, alors que l'Eglise a déjà condamné toute leur doctrine, et leur écclésiologie qui a créé cette "église" à la place de l'Eglise, du moins sa juridiction, son "magistère humain désigné", qui n'a d'autorité véritable que dans la vérité, pas dans l'erreur!



Cher Axel,

je ne suis pas bon théologien. Oui cette église a pris le pouvoir. Un peu comme un cancer qui prend le pas en phase terminale sur un corps sain. Mais les cellules cancéreuses restent des cellules du corps tant qu'elles n'ont pas été retranchées par la médecine.
Je vous demande pardon si j'ai mal interprété votre pensée.
Vous paraissiez écrire ;
1-qu'Allam n'était pas entré dans l'Eglise
2- que son baptême pouvait-être invalide

J'ai donc fait le lien de cause (2) à effet (1). Vous me dites que j'ai surinterprété. Je vous prie de me pardonner.

Bien à vous,

EA


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Mer 1 Mai 2013, 09:48    Sujet du message: Quand la Porte Latine se trompe d'église..... Répondre en citant

A mon avis Allam s'est trompé d'Eglise en se rendant à l'église conciliaire (du jour où le nom "église conciliaire" fut prononcé, celle-ci s'est coupée officiellement de l'Eglise) Mais je connais un garçon qui lui a frappé à la bonne porte, c'est Jacques-Vincent Chartiel.
Juif d'origine, il s'est converti, mais dans la tradition catholique, dans l'Eglise. Il raconte son histoire dans un livret, c'est intéressant et vite lu , très instructif aussi. La conversion d'un juif est importante.

                                               J'ETAIS JUIF

                                jACQUES-VINCENT  CHARTIEL   (7e
On peut le trouver sur certaines tableS de presse -Aux éditions A.C.C.R.  Teilhou Caussade 82300


Revenir en haut
Françoise Romaine


Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 125

MessagePosté le: Mer 1 Mai 2013, 12:55    Sujet du message: Quand la Porte Latine se trompe d'église..... Répondre en citant

  
Citation:
 EA : "Mais de mon point de vue, on peut faire partie de l'église conciliaire sincèrement sans esprit de schisme ou d"hérésie et se trouver encore dans l'Eglise invisible. C'est à dire qu'on peut faire son salut dans l'église conciliaire car elle n'est pas encore parfaitement distincte de l'Eglise catholique."

Citation:

FR :  "Or l'église conciliaire n'est pas l'Eglise catholique même si parmi les membres de cette église conciliaire peuvent se retrouver les 4 notes de la vraie Eglise que sont l'unité, la sainteté, l'apostolicité et la catholicité."


Citation:

 Mrg W : "Cependant, que personne n’aille dire qu’il ne reste rien des Notes «une, sainte, universelle ou apostolique» dans l’Église majoritaire,..."

Il me semble qu'avec des mots différents nous disons tous les trois la même chose !

Pour ce qui est de la façon d'écrire "Eglise Conciliaire" par Mgr W, c'est une simple question de règles typographiques anglaises. Ex : en français loge maçonnique s'écrit avec un petit L et un petit M. En anglais en revanche vous écrirez : Maconique Loge avec un grand M et un grand L. De même vous écrirez : "I speak English" avec un grand E mais en français vous écrirez : "Je parle anglais." En anglais, ces termes sont considérés des noms propres donc ils prennent une majuscule. Cette règle vaut pour " Conciliar Church", etc. Le traducteur des Commentaires Eleison applique, par erreur, ces règles anglaises à la traduction française. Peut-être serait-il bon de faire remarquer ce point à Mgr Williamson ?


Revenir en haut
champoiseau
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 24
Localisation: yvetot

MessagePosté le: Jeu 2 Mai 2013, 08:50    Sujet du message: Quand la Porte Latine se trompe d'église..... Répondre en citant

 Bravo, à Axel Thienpont. Réponse cohérente à ea qui semble empêtrée dans ses contradictions et ceci par un grand manque de ce que j'appellerai la connaissance de ce qu'est réellement VII et donc de ce qu'est réellement l'Eglise catholique véritable.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:00    Sujet du message: Quand la Porte Latine se trompe d'église.....

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com