Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
(FSSPX : Nous ne critiquons pas le pape François ; Nous sommes d'accord avec lui... selon l'abbé Lorans

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Françoise Romaine


Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 125

MessagePosté le: Lun 29 Avr 2013, 22:43    Sujet du message: (FSSPX : Nous ne critiquons pas le pape François ; Nous sommes d'accord avec lui... selon l'abbé Lorans Répondre en citant


http://www.ncregister.com/daily-news/sspx-we-didnt-criticize-pope-francis-we-agree-with-him/

Ci-dessous un article intéressant dans lequel il est dit que selon l'abbé Lorans la FSSPX ne critique pas le pape mais est même d'accord avec lui...
Comme preuve de cet accord, l'abbé Lorans, toujours selon le journaliste de NCR, démontre la similitude existante entre un passage de la première homélie du pape François :

Citation:


 "Nous pouvons marcher tant que nous le voulons, construire un tas de choses, mais si nous ne confessons pas Jésus Christ, rien ne va. Nous deviendrions une philanthropique ONG mais non l’Église, l’Épouse du Seigneur. Si on ne bâtit pas sur la roche il arrive ce qu’il arrive aux enfants sur la plage avec leurs châteaux de sable. Sans consistance, ils s’effondrent. »

avec le passage de la lettre aux bienfaiteurs n°80 de mgr Fellay :

Citation:


 "A quoi sert-il de se dévouer pour les hommes si on leur cache l’essentiel, le but et le sens de leur vie, et la gravité du péché qui les en détourne ? La charité pour les pauvres, les plus démunis, les infirmes, les malades, a toujours été un vrai souci pour l’Eglise, et il ne faut pas s’en dispenser, mais si cela se réduit à de la pure philanthropie et à de l’anthropocentrisme, alors l’Eglise ne remplit plus sa mission, elle ne conduit plus les âmes à Dieu, ce qui ne peut se faire réellement que par les moyens surnaturels, la foi, l’espérance, la charité, la grâce.

Le blog Avec l'Immaculée
ne s'était donc pas trompé en publiant un article ( http://aveclimmaculee.blogspot.fr/2013/04/un-de-nos-lecteurs-ecrit.html ) qui évoquait ce copier-coller :
 
Citation:

 
"N’y trouvons-nous pas de grandes similitudes ? N’est-ce pas un semblant de copier-coller du sermon du pape du 14 mars 2013 ? Alors s’agit-il vraiment d’une « critique très modérée » ou d’un éloge voilé de la première homélie du pape François ? Nous pouvons honnêtement nous poser la question ! "




 
Voici l'article en anglais :
Citation:

SSPX: We Didn’t Criticize Pope Francis; We Agree With Him (707)
(FSSPX : Nous ne critiquons pas le pape François ; Nous sommes d'accord avec lui... [selon l'abbé Lorans]) The spokesman for the society unites Bishop Bernard Fellay’s remarks from his latest letter to Holy Father’s.




by EDWARD PENTIN 04/29/2013 Comment


A  spokesman for the Society of St. Pius X has denied its leader, Bishop Bernard Fellay, was criticizing Pope Francis for his concern for the poor in a recent letter to supporters.
“It is an analysis of the current situation facing the Church, not a criticism of Pope Francis’ concern for the poor,” said Father Alain Lorans, spokesman for the traditionalist group, which holds no canonical status in the Church.
Reuters reported in an April 19 article that Bishop Fellay, superior general of the SSPX, had “begun criticizing ... Pope Francis for the popular approach he has taken since his election last month.”
It suggested Bishop Fellay had “publicly taken issue with Pope Francis’ approach to the poor, which he believes comes at the expense of leading souls to salvation and denouncing sins against faith and morals.”
Reuters based its report on an extrapolation of an April 14 letter to friends and benefactors of the fraternity. In the letter, Bishop Fellay stressed that the Church has always had a “true concern” for the “poor, the needy, the infirm and the sick.” But he added that if it becomes “merely man-centered philanthropy, then the Church is no longer carrying out her mission; she is no longer leading souls to God, which can really be done only by supernatural means: faith, hope, charity and grace.”
He implored Pope Francis “not to allow souls to perish because they no longer learn sound doctrine.”
“What good is it to devote oneself to serving people if one hides from them what is essential, the purpose and the meaning of their life, and the seriousness of sin that turns them away from it?” he asked.
Bishop Fellay pleaded that sin and errors against faith and morality be denounced to prevent damnation. “The Church’s reason for being is to save them [sinners] and to help them avoid the misfortune of their eternal perdition,” he said. Such an approach “could not possibly please the world,” he argued, and said that history has shown that it “will turn against the Church, often violently.”
But in comments to the Register April 22, Father Lorans disagreed with Reuters’ report and instead contended the SSPX leader’s remarks were in concert with the Church. However, the comments further illustrate that the organization still has ground to make up in order to achieve communion with the Church.
“[They] could even be compared to a passage from the Pope’s first homily (to cardinals in the Sistine Chapel, March 14),” he said, and refers to Pope Francis’ words: “We can walk as much as we want, we can build many things, but if we do not profess Jesus Christ, things go wrong. We may become a charitable NGO [non-governmental organization], but not the Church, the Bride of the Lord.”

Father Lorans then quoted Bishop Fellay’s words from the letter to show their similarity: “Works of charity done for the poor, the needy, the infirm and the sick have always been a true concern for the Church, and we must not excuse ourselves from it, but if it becomes merely man-centered philanthropy, then the Church is no longer carrying out her mission; she is no longer leading souls to God, which can really be done only by supernatural means: faith, hope, charity and grace.”
In his letter, Bishop Fellay noted other concerns that began before the pontificate of Pope Francis. He highlighted how those who adhere to Church Tradition are penalized, while “those who profess doctrines which are heterodox or who commit veritable sacrileges are in no way troubled.” He said it is “the logic of an abuse of authority.”
However, as illustrated by the Holy Father’s affirmation of the “Doctrinal Assessment” of the Leadership Conference of Women Religious, Bishop Fellay’s comment would appear to be incorrect.
He said he believes only the Successor of Peter can save the Church, and he advised the Holy Father to “surround himself with vigorous defenders of the faith.”
“Let him appoint them in the important dioceses,” he said. “Let him deign, by important documents, to proclaim truth, pursue error without fear of contradictions, without fear of schisms, without fear of questioning the pastoral guidelines of the [Second Vatican] Council.”
The latter comment regarding Vatican II would seem to indicate that the SSPX has set its course.
In a June 27, 2012 interview, Archbishop J. Augustine DiNoia, secretary of the Pontifical Council Ecclesia Dei, discussed the SSPX’s evaluation of the Second Vatican Council:
“To say [the documents of Vatican II] are not binding is sophistry. The Council contains swathes of the ordinary magisterium, which is de fide divina [of divine faith].
“[T]here’s nothing in the Council that is contrary to Tradition and … every text, or every part of it that is controversial, should be read in context of the Council — and read it in light of the Tradition. It seems to me, despite their difficulties, they should be able to do that.”
Edward Pentin is the Register’s Rome correspondent.  



Read more: http://www.ncregister.com/daily-news/sspx-we-didnt-criticize-pope-francis-w…







Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 29 Avr 2013, 22:43    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
tom
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 17 Déc 2012
Messages: 199

MessagePosté le: Mar 30 Avr 2013, 07:37    Sujet du message: (FSSPX : Nous ne critiquons pas le pape François ; Nous sommes d'accord avec lui... selon l'abbé Lorans Répondre en citant

Et pour couronner le tout dans la suite du deux pas avant, un pas arrière, on peut lire Ennemond sur le FC se féliciter d'une intervention de l'Abbé Bouchacourt qui tend à lui critiquer certains des actes du nouveau pape, ainsi que sa vision Ennemond qui est en train de changer sa ligne éditoriale, c'est le 2eme message publié récemment qui tente de ré-attaquer ! (le message précédent était sur Mgr Marini). 
C'est drôle de voir finalement de voir que le gouvernement à vue et au coup par coup, à l'aune des sondages, n'est pas réservé au politique.


Conclusion : il s'agit de rassurer les fidèles sur les fondamentaux, la grenouille plongée dans l'eau bientôt bouillante est en train de sauter du récipient. 
On peut donc supposer que le mois prochain l'abbé Laisnay aura peut-être changé d'opinion sur l'Eglise conciliaire  Mr. Green


Revenir en haut
PelagiusAsturiensis
POLSKIE TEKSTY

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2012
Messages: 136

MessagePosté le: Mar 30 Avr 2013, 08:48    Sujet du message: (FSSPX : Nous ne critiquons pas le pape François ; Nous sommes d'accord avec lui... selon l'abbé Lorans Répondre en citant

Si ce n'est pas par miracle, un libéral ne se convertit pas, surtout un libéral jeune.
La FSSPX est destiné à devenir membre de la secte conciliaire, après l'expulsion des résistants les plus forts, les autres vont suivre la minorité optimiste qui est en pouvoir.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
PelagiusAsturiensis
POLSKIE TEKSTY

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2012
Messages: 136

MessagePosté le: Mar 30 Avr 2013, 08:54    Sujet du message: (FSSPX : Nous ne critiquons pas le pape François ; Nous sommes d'accord avec lui... selon l'abbé Lorans Répondre en citant

A moins d'un miracle, comme le disait déjà en juin de l'an dernier Mgr Williamson.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Françoise Romaine


Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 125

MessagePosté le: Mar 30 Avr 2013, 09:20    Sujet du message: (FSSPX : Nous ne critiquons pas le pape François ; Nous sommes d'accord avec lui... selon l'abbé Lorans Répondre en citant

En parlant de l'abbé Bouchacourt, avant le chapitre de juillet il semblait hostile, d'après les prêtres qui le connaissent, à un ralliement à Rome. Après le chapitre, comme beaucoup, il a été rassuré et a cru que toute idée de ralliement était obsolète.
Mais peut-être que maintenant, après la réception de Cor Unum, cette fameuse phrase de Mgr Fellay au pape dans sa lettre du 17 juin 2012 l'effraye comme elle effraye d'autres prêtres :

 
Citation:

Citation:
« Malheureusement, dans le contexte actuel de la Fraternité, la nouvelle déclaration ne passera pas. […] je me suis engagé dans cette perspective [accord pratique sans accord doctrinal] malgré l’opposition assez forte dans les rangs de la Fraternité et au prix de trouble important. Et j’ai bien l’intention de continuer à faire tout mes efforts pour poursuivre sur ce chemin afin d’arriver aux clarifications nécessaires. […] daigne votre Sainteté croire à mon dévouement filial et à mon désir le plus cher de servir l’Eglise. » Mgr Fellay

Cela pourrait être une raison à ce texte fort qu'il vient de signer. Du moins souhaitons que ce soit une des raisons qui l'ont poussé à écrire si fermement et à rappeler fort justement aux fidèles :
 
Citation:

 "Enfin, étudions les principes qui doivent nous guider dans le rude combat de la foi qu’il nous faut mener. Pour vous y aider paraîtra, ces prochaines semaines en langue espagnole, le Catéchisme catholique de la crise dans l’Eglise écrit par l’abbé Gaudron, de la FSSPX, qui a connu une grande diffusion dans le district de France. Il vous aidera à mieux comprendre ce qu’est la révolution religieuse que nous sommes en train de vivre et vous donnera des arguments pour répondre aux objections que l’on peut vous présenter."
Ce conseil de lire le Catéchisme de la Crise de l'Eglise de l'abGaudron fut celui donné par l'abbé Girouard au printemps 2012 à ses fidèles. Nous savons ce qu'il est advenu de l'abbé Girouard et la façon dont il a été traité ensuite par Menzingen via son supérieur au Canada.
Nous verrons donc bien la réaction de Menzingen à ce texte !

Et quant à l'abbé Lorans, il n'est vraiment pas sur la même longueur d'ondes que l'ab Bouchacourt : lui il compare François à Pie IX (cf : Quo vadis DICI ? [url:d625a02e93=http://aveclimmaculee.blogspot.fr/2013/04/quo-vadis-dici.html]http://aveclimmaculee.blogspot.fr/2013/04/quo-vadis-dici.html[/url:d625a02e93] )



http://aveclimmaculee.blogspot.fr/2013/04/quo-vadis-dici.html




Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Mar 30 Avr 2013, 10:51    Sujet du message: (FSSPX : Nous ne critiquons pas le pape François ; Nous sommes d'accord avec lui... selon l'abbé Lorans Répondre en citant

En effet, il y a des signes de contradiction au sein de la FSSPX. L'abbé Bouchacourt avait donné un signe fort suite au chapitre d'albano qui pouvait laisser penser qu'il se positionnait fermement contre tout ralliement: Abbé BOUCHACOURT - CHAPITRE D'ALBANO - CIRCULAIRE AUX ABBES D'AMERIQUE DU SUD SUR LES PROPOSITIONS ROMAINES
Ensuite il a écrit une lettre  contre la visite de Mgr Williamson au Brésil  et une autre avant encore que je n'ai pas le temps de rechercher.

Ce nouvel article montre que rien n'est simple et qu'il y a des combats internes, que rien n'est écrit.

Les prêtres ne sont pas des robots sans coeur ni âme, ni religion, ni Dieu.
Si certains ne remettent pas (encore?) en cause les positions libérales de la tête de la Fraternité, cela ne signifie pas obligatoirement, ni qu'ils se couchent par lâcheté, ni qu'ils sont définitivement gagnés au ralliement.
Dire que la Fraternité doit fatalement rejoindre "la secte conciliaire" c'est condamner un peu trop vite une sainte œuvre qui de toute évidence a été bénie de Dieu et qui a fait tant de bien et continue de faire énormément de bien pour le salut des âmes.
Nous voyons bien que certains prêtres, pourtant notablement anti-libéraux, sont encore partagés et n'arrivent pas à ôter complètement le bandeau qui leur cache la pente libérale prise par Mgr Fellay.

Il est vrai que Mgr Fellay est très fort pour brouiller les pistes. Entre ces déclarations dans la lettre des Amis & Bienfaiteurs  qui reprend les termes de Mgr lefebvre et la déclaration de l'abbé Lorans qui va en sens contraire, il y a de quoi embarrasser les esprits.

Pourtant il est clair depuis le début que Mgr Fellay fait en fonction des circonstances, des déclarations pour rassurer la Fraternité et par ailleurs il allume un contre-feu pour rassurer Rome...

Prions plus que jamais, utilisons chaque jour l'arme du chapelet pour que nos prêtres comprennent qu'ils sont menés en bateau. Prions pour que la Providence, ainsi qu'Elle l'a déjà fait à plusieurs reprises, sorte la Fraternité, ses prêtres et ses fidèles, du mauvais pas dans lequel Menzingen veut l'entrainer.

N'oublions pas non plus l'intercession de l'abbé La Praz qui s'est offert en holocauste pour la Fraternité qui, déjà à son époque, était menacée.

Bientôt nous pourrons commencer la neuvaine qui se terminera le jour anniversaire de son rappel à Dieu.

Prions bien pour l'abbé Salenave dont le procès approche à grands pas et qui a besoin de forces et du soutien de la Sainte-Vierge.

Seigneur ayez pitié!
 


Revenir en haut
PelagiusAsturiensis
POLSKIE TEKSTY

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2012
Messages: 136

MessagePosté le: Mar 30 Avr 2013, 13:06    Sujet du message: (FSSPX : Nous ne critiquons pas le pape François ; Nous sommes d'accord avec lui... selon l'abbé Lorans Répondre en citant

Jusqu'ici on a plus de preuves du libéralisme envahissant, la volte-face de Mgr de Galarreta par exemple (un facteur important de la décision des carmélites de Brilon-Wald), donc l'abbé Bouchacourt ne me rassure absolument pas (surtout s'il a déjà traité Mgr Williamson de la façon dont il l'a traité. D'autres supérieurs de districte parlent-ils quand Mgr Williamson se déplace dans leurs pays ces derniers mois?????????). Tant que Mgr Fellay ne revienne publiquement sur ses actes et déclarations et ne démissione (http://lefebvristes.forum-box.com/t1634-D-un-15-avril-a-l-autre-Mgr-Fellay-est-il-credible-Par-un-Pretre.htm: "Cela, c'est bon programme", j'y a écrit), que les supérieurs de districts ne parlent ouvertement contre la nouvelle ligne de Menzingen et que Mgr Williamson et les prêtres "subversifs" ne soient réintégrés dans la FSSPX je pense qu'il faut prier pour un miracle. Il peut y avoir encore des conversions de ceux qui n'ont pas vu clair quand les preuves sortait au for publique. Mais la totalité nécessite un miracle, je pense en toute franchise.

Regardez à droite et à gauche. Comment vous êtes traités dans vos chapelles par les autres fidèles qui "suivent aveuglément les supérieurs"? J'en a fait expérience juste ce dernier dimanche.

Les fidèles suivent les prêtres. Les prêtres ne parlent pas. Il y faudra un miracle, espérons-le donc.

Ca serait un miracle de la Très Sainte Vierge. Offrons donc nos prières par son intercession, surtout le chapelet.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
axel thienpont
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2013
Messages: 93
Localisation: marne

MessagePosté le: Mar 30 Avr 2013, 19:16    Sujet du message: (FSSPX : Nous ne critiquons pas le pape François ; Nous sommes d'accord avec lui... selon l'abbé Lorans Répondre en citant

Très bien vu Gentiloup: Dieu permet un mal (dans notre propre famille!) pour nous corriger de nos négligences et lâchetés dans la vertu et la sainteté!

Si nous en tirons les leçons d'abord pour nous-mêmes, alors l'oeuvre de Mgr Lefebvre s'en sortira grandie, plus forte!

Pelagius, concernant les paroisses, je n'en parle pas dans la mienne pour d'abord éviter un scandale plus dommageable à certains fidèles qui ne comprendraient même pas de quoi il s'agit! D'autre part parce que même des abbés "résistants" préfèrent garder leurs paroissiens "sans faire d'histoires", en espérant que la FSSPX retrouve d'abord au niveau des clercs sa bonne orientation: espérons-le aussi, le plus tôt étant le mieux, mais là, nous on propose mais c'est Dieu qui dispose!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:31    Sujet du message: (FSSPX : Nous ne critiquons pas le pape François ; Nous sommes d'accord avec lui... selon l'abbé Lorans

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com