Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Comment Vincent Lambert a échappé à l'euthanasie...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mariana
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2012
Messages: 107

MessagePosté le: Mer 15 Mai 2013, 17:14    Sujet du message: Comment Vincent Lambert a échappé à l'euthanasie... Répondre en citant

Communiqué de l’Association Catholique des Infirmières et Médecins du 13 mars 2013. 
Echec à l’euthanasie  
C’est bien à une tentative d’assassinat à petit feu effectuée par des médecins qu’a échappé Vincent Lambert grâce à sa famille avec laquelle nous avions eu des contacts. Ce garçon de 37 ans victime d’un accident il y a quatre ans et demi était considéré comme dans le coma. Cet état se définit comme étant la disparition de la vie de relation (avec l’extérieur et l’entourage), et la perte de la conscience. Or Vincent pouvait suivre des yeux, sourire, réagir aux voix familières, manifester sa conscience et ses émotions. Malgré tout les médecins ont décidé de s’en débarrasser en lui réservant une mort très lente par déshydratation réduisant délibérément les apports hydriques à un demi-litre par jour (il en faut trois pour vivre). Il ne lui a pas été laissé la chance de Richard Bud qui, aux Etats-Unis avait simplement cligné de l’œil, de Bauby (le scaphandre et le papillon), du canadien Scott Routley qui a pu dire qu’il ne souffrait pas en visualisant le concept de oui et de non par l’intermédiaire d’une IRM, d’Angèle Leiby dans un coma profond qui versa une larme quand elle apprit qu’elle allait être débranchée. Or toutes ces personnes n’ont jamais été euthanasiées alors qu’elles étaient dans un état bien plus grave que Vincent Lambert. Ce dernier, Dieu soit loué, sera sauvé in extremis en fin de semaine dernière par un référé judiciaire diligenté par un avocat talentueux à la demande de la famille.  
Le gouvernement veut augmenter le champ de l’euthanasie et étendre ainsi la culture de mort. La loi Taubira en relève par la volonté de détruire notre civilisation en rompant la notion de filiation. Pour éviter toutes ces horreurs, nous serons tous à Paris le 26 Mai prochain pour contrer ces épouvantables dérives sociétales.  

                                                                           Dr Jean-Pierre Dickès
http://www.acimps.org/


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 15 Mai 2013, 17:14    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
axel thienpont
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2013
Messages: 93
Localisation: marne

MessagePosté le: Mer 15 Mai 2013, 18:08    Sujet du message: Comment Vincent Lambert a échappé à l'euthanasie... Répondre en citant

J'ai assisté à la plaidoirie, Dieu merci par un avocat superbe et un second en complément pour "donner à la juge les articles de droit constitutionnel et européen pour appuyer son jugement ", malgré sa très apparente gêne de contrer des spécialistes "médicaux" ayant décidé que "médicalement Vincent n'était plus viable" sans "acharnement thérapeutique", une simple sonde d'alimentation gastrique!!!!!

Dont acte: le fait de se nourrir ou de nourrir est un acte médical lourd!!!!!!!!

Fait pas bon être nourri dans nos hopitaux, Vincent était contraint à mourir de faim depuis plus d'un mois! Sans avoir averti la famille de l'arrêt de sonde gastrique!!! 

Nous voilà prévenus: la Sécu c'est pour les avortements et les pillules, pas pour nourrir les malades..... 


Revenir en haut
Vladimir
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2012
Messages: 105

MessagePosté le: Mer 15 Mai 2013, 19:46    Sujet du message: Comment Vincent Lambert a échappé à l'euthanasie... Répondre en citant

Notre civilisation de sodomites (ainsi que le dit fort justement l'abbé Rioult dans son sermon) est l'amination de la désolation et au-delà si c'est possible.


Pour continuer de vous donner des aigreurs d'estomac, voici un autre volet de cette civilisation de dégénérés:


14 Mai 2013 Allocations familiales : l’incroyable décision qui autorise la polygamie et l'immigration sans contrôle
Par
Éric Branca




Exclusif. Quand l’Europe impose à la France d’étendre le bénéfice de sa politique familiale à tous les enfants d’immigrés. Même nés à l’étranger. 

En France, la nouvelle est restée confidentielle. Mais pas en Algérie (voir notamment Le Matin DZ) : désormais, tout parent algérien installé en France pourra toucher des allocations familiales au titre de ses enfants, nés en Algérie, qui décideraient de le rejoindre. Et même, précise la Cour de Cassation réunie le 7 avril dernier en assemblée plénière, si les enfants en question ont pénétré en France en dehors de toute procédure de regroupement familial. Ce qui s’applique naturellement, d’abord, aux enfants de pères polygames, puisque les autres peuvent, depuis l’institution du système, en 1976, bénéficier dudit regroupement ! Résultat : les hommes ayant «  épousé » plusieurs femmes dans leurs pays vont pouvoir, sans contourner la loi française comme ils le faisaient jusqu’à maintenant (en faisant passer, par exemple, leurs compagnes pour des « mères isolées »), financer légalement le séjour en France de leur descendance.
Pour appuyer sa décision, la Cour de cassation évoque le principe de « non-discrimination » inhérent à la jurisprudence européenne – laquelle interdit depuis les années 1980 aux Etats de réserver à leurs seuls nationaux le bénéfice de prestations démographiques spécifiques – mais aussi l’accord euro-méditerranéen UE-Algérie du 19 décembre 2001. Dont les termes sont directement transposables aux ressortissants du Maroc et de la Tunisie ayant signé les mêmes accords avec l’Union européenne. Et sans doute demain, à tous les Etats extra-européens avec laquelle la France a signé des traités analogues ! 
Cela signifie, en clair, que tous les efforts faits par la France depuis 1993  (gouvernement Balladur) pour limiter les fraudes au regroupement familial viennent de voler en éclat : à quoi bon menacer de poursuites les fraudeurs aux allocations familiales si la fraude elle-même n’existe plus ? La loi peut bien réserver le bénéfice de ces prestations aux enfants d’une seule épouse, tout se passera désormais comme si elle était abrogée…   
On se souvient, en 2010, de l’affaire Hebbadj, du nom de ce français d’origine algérienne soupçonné d’avoir fait subventionner par la caisse d’allocations familiales de Loire Atlantique un foyer composé de quatre femmes et de douze enfants. Finalement mis hors de cause, le 27 mars dernier par le tribunal de Nantes (mais condamné pour des faits connexes à six mois de prison avec sursis), M. Hebbadj ne connaîtrait plus aujourd’hui, tous ces « tracas ». Quand bien même il n’aurait pas acquis la nationalité française, le seul fait de reconnaître les enfants de ses compagnes comme les siens suffiraient à lui accorder de plein droit le bénéfice des prestations familiales…    
A l’heure où le gouvernement s’apprête à revoir à la baisse les aides versées aux classes moyennes au titre de la politique familiale, on imagine l’effet d’aubaine pour des dizaines de milliers de candidats à l’immigration ! En 2010, les services du ministère de l’Intérieur, sollicités par Brice Hortefeux, avaient recensé, au bas mot, 80.000 pères de famille dans le cas de M. Hebbadj. Un chiffre, certes approximatif, comme le sont, par nature, ceux des hors-la-loi présumés, mais qui n’en donne pas moins le vertige. Même en partant d’une hypothèse extrêmement basse (deux femmes pour un homme, et deux enfants par femme), voilà qui désignerait au moins un demi-million de personnes vivant sous un régime que proscrivait jusqu’alors  le droit français.
Or tout indique que la réalité est bien pire. Ecoutons l’ancien député communiste de Seine-Saint Denis, Jean-Pierre Brard, peu suspect de « complicité » avec la droite, cité dans une étude passionnante que la Fondation Montaigne avait consacrée, en novembre 2009, à la polygamie. Maire de Montreuil jusqu’en 2008, celui-ci rapportait la situation de deux frères jumeaux d’origine africaine: «Mariés chacun à deux épouses, ils avaient à eux deux 40 enfants, la plupart inscrits dans la même école. Nous avons mis un an à les convaincre de disperser les gamins dans différents établissements scolaires. Les deux pères voulaient qu’on leur trouve un grand appartement pour continuer à vivre tous ensemble. J’ai refusé fermement : non seulement nous n’avons pas de 15 pièces, mais, en plus, la famille coûtait déjà une fortune à la commune. »
Nul doute qu’avec la décision du 7 avril, le casse-tête tournera bientôt au cauchemar pour de nombreux maires!


Source: http://www.valeursactuelles.com/politique/allocations-familiales-l’incroyab…


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Jeu 16 Mai 2013, 09:43    Sujet du message: Comment Vincent Lambert a échappé à l'euthanasie... Répondre en citant

15 mai, 2013 Des nouvelles de Vincent Lambert – et une mise en garde pour tous !
Non seulement Vincent Lambert est sauvé, il commence à reprendre des forces !


C'est l'excellente, la magnifique nouvelle d'hier : à ses parents venus à son chevet, nourri et hydraté de nouveau depuis samedi après-midi, Vincent Lambert a souri. Souri d'un petit sourire en coin, joli et complice, qui le rend aux yeux de ceux qui l'aiment plus beau que n'importe quelle star.


C'est l'une des gentilles aides-soignantes qui a obtenu ce sourire. Ces sourires. Ce sont elles qui soignent Vincent au jour le jour. Elles ont pour lui une affection visible, véritable. J'imagine qu'elles sont contentes de le voir revivre, après l'avoir vu volontairement privé de nourriture et d'une grande part d'hydratation par « décision collégiale » de « l'équipe médicale » du CHU de Reims.


— Vous avez vu ? Quand je passe la main dans les cheveux de Vincent, il sourit, dit une des aides-soignantes.


Et de joindre le geste à la parole : 


— M. Lambert ? Vous me reconnaissez ? Je suis revenue. Souriez-moi : je vais vous passer la main dans les cheveux.


Et Vincent de sourire.


Elle le lui dit deux fois encore : « Souriez ! » Et il l'a fait.


Les parents, bouleversés de bonheur, ont vu qu'il ne s'agissait pas d'un rictus. Mais d'une réponse.


C'est le moment de préciser un détail de ce dossier. J'avais parlé de « coma pauci-relationnel » à propos de Vincent Lambert. Un professeur de neurologie contacté par Jérôme Triomphe, avocat de la famille Lambert, a souligné qu'il est dans le cas de Vincent impropre de parler de « coma » : il est dans un « état pauci-relationnel », puisqu'il est conscient de son entourage et interagit avec lui.


Si bien qu'une pièce versée au dossier par le CHU de Reims – pour justifier l'euthanasie lente de Vincent Lambert ! – note qu'un examen approfondi réalisé par des spécialistes du coma en Belgique ont conclu que le patient est dans un « état de conscience minimale plus », « avec une perception de la douleur et des émotions préservées ».


Faut-il s'étonner dès lors que Vincent Lambert avait des épisodes « de pleurs, de cris, de sanglot (sic) » comme le précise le mémoire de défense du CHU de Reims par lequel il tentait de justifier la « décision médicale » de l'affamer à mort ?


Ce même mémoire croit pouvoir déceler des directives anticipées informelles de la part de Vincent Lambert, dont parlent sa femme et certains de ses frères et sœurs en expliquant qu'il a dit à l'occasion, avant son accident, ne pas vouloir être maintenu artificiellement en vie.


A la fin du mémoire de défense, on ose invoquer ceci :
tr_bq a écrit:
« La volonté émise avant son accident par M. Lambert Vincent de ne pas être artificiellement maintenu en vie dans un état pauci-relationnel, a été rapportée par plusieurs membres de sa fratrie au Dr (…). »

Sans compter que la nourriture et l'hydratation ne maintiennent pas « artificiellement » la vie, fût-ce en état de coma, notons ici l'incroyable glissement. Peut-on vraiment imaginer que ce jeune homme ait su ce qu'est un état pauci-relationnel ? Qu'il l'ait prévu, et prévu aussi quel serait son sentiment en ce cas ? Prévu qu'il demanderait à mourir faute de nourriture et d'eau ? Deux, trois mots prononcés au détour d'une conversation permettent-ils de faire cette incroyable extrapolation dont un médecin peut s'emparer pour couper les vivres à un malade ?


Si c'est le cas – et c'est bien l'esprit de la loi Leonetti – il devient urgent de faire des directives anticipées écrites demandant de ne pas faire l'objet d'une décision d'abstention de soins ordinaires ayant pour objet de provoquer la mort ! Je crois bien qu'il va falloir rédiger une lettre type avec l'aide de médecins et de juristes spécialisés.


Voici donc Vincent Lambert, 37 ans, tiré d'affaire, souriant,  montrant un visage apaisé à ses parents.


Il s'agit maintenant d'obtenir son transfert d'un service de soins palliatifs où il n'a rien à faire sous la houlette de spécialistes en gériatrie vers une unité capable de prendre en charge son handicap profond aussi bien que son état conscience diminuée mais réelle, avec une prise en compte de ses besoins émotionnels, puisqu'il ressent aussi bien la tristesse que la joi









Source: Jeanne Smitshttp://leblogdejeannesmits.blogspot.com/


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:39    Sujet du message: Comment Vincent Lambert a échappé à l'euthanasie...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com