Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Le ralliement vu par un Evêque

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
didier
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2012
Messages: 71
Localisation: Centre

MessagePosté le: Dim 2 Juin 2013, 21:05    Sujet du message: Le ralliement vu par un Evêque Répondre en citant

Mgr de Galaretta était hier soir samedi au couvent des Bénédictines de Perdechat.


En réponse aux sollicitations de fidèles lui rappelant notre besoin de prêtres et d’évêques, mgr aurait dit que notre situation n'était pas tenable et qu'il y avait nécessité de retourner à "Rome".
Avec notamment comme arguments principaux : 


Laughing  On nous a prêté une église pour un enterrement de 500 personnes à Genève. ( Aux islamistes aussi l'église officielle prête ou donne des églises).
Sad  Mgr Williamson est excessif ! (Le premier a être excessif, c'est NS Jésus-Christ en ce cas, ainsi que tous les apôtres et martyrs / l'Evangile avec la Croix est une folie...)
 Si on accepte le ralliement on pourra critiquer Vatican II ! (aujourd'hui, alors qu'il semble que la Fraternité St Pie X n'est pas entièrement rallié à Rome, de trop nombreux prêtres ou évêques font profil bas et s'interdisent toute critique, remarque ou controverses.) Comment feront ces prêtres fatigués ou même malades, demain au milieu des loups, quand ils sont déjà perdus aujourd'hui au milieu des brebis ?


L'heure du surnaturel semble en effet bien dépassé quand il vient à manquer le bon sens. 


Je me demande si beaucoup de nos bons prêtres ne sont pas allés au-delà de leurs forces pour se retrouver aujourd'hui dans cet état d'auto-destruction. Je ne peut me résoudre à les imaginer en imposteurs. Venez Esprit-Saint, éclairez-nous ! 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 2 Juin 2013, 21:05    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Dim 2 Juin 2013, 21:28    Sujet du message: Le ralliement vu par un Evêque Répondre en citant

Si ce que ces fidèles vous ont rapporté est vrai, Mgr de Gelarreta va encore plus loin que Mgr Fellay, ou du moins il est plus franc.

Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Dim 2 Juin 2013, 21:54    Sujet du message: Le ralliement vu par un Evêque Répondre en citant

Question subsidiaire, Mgr de G a-t-il expliqué pourquoi, selon lui, "il y avait nécessité de retourner à Rome?", parce que je crois deviner la relation de cause à effet qu'il a faite entre le besoin d'évêques et le "retour à Rome"?

 Et d'ailleurs de quelle Rome s'agit-il? de la Rome catholique ou de la Rome néo-moderniste, pour reprendre la distinction que faisait Mgr Lefèbvre.


Revenir en haut
tom
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 17 Déc 2012
Messages: 199

MessagePosté le: Lun 3 Juin 2013, 21:40    Sujet du message: Le ralliement vu par un Evêque Répondre en citant

Gentiloup a écrit:
Question subsidiaire, Mgr de G a-t-il expliqué pourquoi, selon lui, "il y avait nécessité de retourner à Rome?", parce que je crois deviner la relation de cause à effet qu'il a faite entre le besoin d'évêques et le "retour à Rome"?



Bonsoir


Voulez-vous dire qu'en fait, la direction de la FSSPX pense à sacrer, mais que la peur d'une nouvelle excommunication leur fait peur 
Et donc que s'ils en ont peur, ils les reconnaissent comme valides ?
Vous ai-je bien suivi ?
C'est vrai que la logique de Mgr de G est plutôt curieuse, quelqu'un aura surement posé la question. 


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Lun 3 Juin 2013, 22:16    Sujet du message: Le ralliement vu par un Evêque Répondre en citant

Non, cher Tom, je ne voulais que savoir les raisons pour lesquelles "il y avait nécessité de retourner à Rome?" selon Mgr de Galarreta. Mais comme il l'a dit, d'après le témoignage de Didier, alors qu'on lui a posé la question de la nécessité de nouveaux prêtres et de nouveaux évêques, il fallait que Mgr de Galarreta ait fait le lien entre le sacre des évêques et la permission de sacrer de Rome...

Si vous vous rappelez des conditions pour un accord pratique du chapitre général du 14 juillet 2013: il était question de demander la permission d'avoir "un évêque"... Donc, si Mgr de Galarreta est toujours dans cette optique d'un ralliement ainsi que Didier le rapporte, dés qu'on lui parle de nouveaux évêques, son réflexe c'est l'accord, plus question de déplaire à la Rome néo-moderniste en sacrant de nouveaux évêques sans permission!

Au moins Mgr de Galarreta a le mérite d'être franc!


Revenir en haut
axel thienpont
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2013
Messages: 93
Localisation: marne

MessagePosté le: Mar 4 Juin 2013, 22:58    Sujet du message: Le ralliement vu par un Evêque Répondre en citant

Je situais "politiquement" Mgr de Galaretta entre Mgr Fellay et Mgr Tissier!
Si cela est vrai, alors Mgr de Galaretta est encore le plus lâche de tous!
Comme il est je crois "responsable" des relations avec les communautés "amies" de la FSSPX, je crains son travail de sape, surtout chez les dominicaines de Saint Pré????
Lui qui a "dirigé" à Rome les entretiens doctrinaux, après avoir dit en juin 2011 à Ecône qu'il s'agissait de convertir Rome, que c'était un acte de charité pastorale, on aimerait savoir ce qui pour lui est actuellement la charité pastorale: aider la Rome conciliaire avec prêtres et fidèles, tous dans le même sac????? Sev souvient-il du Subsistit in de Lumen Gentium? Accepte_t_il le nouveau droit canon qui soumet le pouvoir infaillible du pape à la "doctrine collégiale" de cette église du diable????
A supposer qu'il veulent "se sacrifier" pour sauver Rome, la quelle sauveront-ils, et se sauveront-ils avec elle???? S'ils tentent Dieu, ils tentent aussi le diable!!!
Mon Dieu, ils sont devenus fous!

Kyrie eleison! 


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Mer 5 Juin 2013, 06:22    Sujet du message: Le ralliement vu par un Evêque Répondre en citant

 Ils sont fous ou affreusement orgueilleux. Ils ne peuvent pas être tous des imbéciles!  Toutes ces têtes mal pensantes de la Fraternité espèrent, sans doute, recevoir honneur et reconnaissance dans la Rome conciliaire.  

Revenir en haut
Charli
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2012
Messages: 43
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 5 Juin 2013, 20:32    Sujet du message: Le ralliement vu par un Evêque Répondre en citant

Si je comprends bien vos interrogations, Gentiloup, vous vous demandez si Mgr de G. ne voudrez pas retourner vers Rome avant d'avoir la responsabilité de sacrer des évêques...
Si nous (enfin, eux) rejoignons la Rome conciliaire, les sacres ne serait plus un motif d'excommunication car ils seraient validés au préalable par Rome.
Pas bête... Peut-être que nos évêques ont la trouille d'assumer un tel acte. Ils n'ont peut-être pas l'étoffe de Mgr Lefebvre.
Pourvu que ce ne soit pas par lâcheté qu'ils nous abandonnent.


Revenir en haut
axel thienpont
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2013
Messages: 93
Localisation: marne

MessagePosté le: Jeu 6 Juin 2013, 13:18    Sujet du message: Le ralliement vu par un Evêque Répondre en citant

Une fois un "accord" signé, je ne vois pas comment "redésobéir" à la Rome à qui l'on vient "d'obéir"?!?!?!

C'est encore et toujours jouer au plus malin avec le Malin! En plus sur son terrain, pas le nôtre....

Quand bien même la FSSPX ralliée voudra sacrer des évêques "tradis", comment ne pas considérer que ces évêques sacrés - comme leurs consécrateurs - , cautionneront une église "conciliaire" , double, et que cette "tradition" subsistit in ecclesia Christi, à savoir une église pneumatique, mais pas catholique, plurielle mais pas Une, humaniste mais pas Sainte! Bref celle du tapis rouge de l'Antéchrist?

Quand ils voudront la "re-quitter", ils seront de toute façon marqués au front: "ralliés", donc douteux! Retrouveront-ils la confiance perdue????

Kyrie eleison pour eux!


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Jeu 6 Juin 2013, 15:31    Sujet du message: Le ralliement vu par un Evêque Répondre en citant

Charli a écrit:
Pas bête... Peut-être que nos évêques ont la trouille d'assumer un tel acte. Ils n'ont peut-être pas l'étoffe de Mgr Lefebvre.
Pourvu que ce ne soit pas par lâcheté qu'ils nous abandonnent.


Chère Charli, Je m'interroge parce que ces paroles sont tellement lourdes de conséquences...
Pour les sacres, je crois qu'il faut attendre que les choses se décantent un peu. Il faut un candidat qui tienne la route, on voit bien avec cette crise, que malgré la sagesse de Mgr Lefebvre, ses successeurs ont du mal à trouver leur voie. Je ne pense pas à Mgr Fellay qui dans sa lettre à Benoît XVI a dévoilé, semble-t-il, le fond de sa pensée, mais aux deux autres évêques, dont rien ne nous permet de douter de leur opposition au ralliement.
Mais je ne crois pas qu'ils nous abandonnent, en tout cas pas tous! Heureusement qu'ils sont quatre!


Revenir en haut
Charli
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2012
Messages: 43
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 6 Juin 2013, 19:29    Sujet du message: Le ralliement vu par un Evêque Répondre en citant

Je sais bien que ce ne sont que des interrogations et non des certitudes.
Cependant, certains de nos évêques redoutent peut-être (c'est toujours une supposition) LE moment où il faudra le faire.
Pourtant, rien ne presse pour l'instant comme vous le dites... mais un jour, il le faudra.
Ils savent que leur âge grandit et humainement, ils se la posent certainement cette question. Ce n'est donc pas une piste à écarter.

 
Citation:
 Une fois un "accord" signé, je ne vois pas comment "redésobéir" à la Rome à qui l'on vient "d'obéir"?!?!?!

C'est encore et toujours jouer au plus malin avec le Malin! En plus sur son terrain, pas le nôtre....

Quand bien même la FSSPX ralliée voudra sacrer des évêques "tradis", comment ne pas considérer que ces évêques sacrés - comme leurs consécrateurs - , cautionneront une église "conciliaire" , double, et que cette "tradition" subsistit in ecclesia Christi, à savoir une église pneumatique, mais pas catholique, plurielle mais pas Une, humaniste mais pas Sainte! Bref celle du tapis rouge de l'Antéchrist?

Quand ils voudront la "re-quitter", ils seront de toute façon marqués au front: "ralliés", donc douteux! Retrouveront-ils la confiance perdue????
Oui, cela devient très compliqué.

Revenir en haut
Candide
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2012
Messages: 4
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 12 Juin 2013, 17:04    Sujet du message: Le ralliement vu par un Evêque Répondre en citant

Chers amis,
(à propos du début de ce fil)

Il y a quelques jours, j’ai pu avoir une discussion privée de plusieurs minutes avec Mgr de Galaretta.  Cette rencontre était tout a fait inattendue et malheureusement non préparée.

Après m’être présenté comme un père de famille ayant été très préoccupé par un ralliement éventuel de la FSSPX à l’Eglise conciliaire l’été dernier, je lui demandais s’il était souhaitable aujourd’hui de réaliser un accord avec Rome.

Avant même qu’il ait répondu j’observais avec attention son visage, afin d’y déceler chaque réaction. Mgr de Galaretta,  répondit immédiatement, et comme s’il voulait me donner un conseil, baissa la tête avec un air contrit et me dit :  « Aucun accord n’est possible avec Rome, les évêques sont toujours très attachés au Concile Vatican II ».

Je tenais dans les mains l’ouvrage de l’abbé Pivert et le lui présentait alors en lui affirmant toute l’importance que pouvait représenter pour nous laïcs, les positions prises par  Mgr Lefebvre ainsi que son combat pour la foi.

Il me semble qu’il y a une certaine contradiction avec ce fait et celui relaté par le fil.


Revenir en haut
PelagiusAsturiensis
POLSKIE TEKSTY

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2012
Messages: 136

MessagePosté le: Mer 12 Juin 2013, 17:10    Sujet du message: Le ralliement vu par un Evêque Répondre en citant

Attendez un peu de temps, je vous traduirai les réponses de deux questions d'un entretient dans la revue polonaise de la FSSPX. Mgr de Galarreta était en Pologne en avril. Cela pourra vous surprendre...

Il y dit, entre autres, qu'avant 2012 la FSSPX n'avait pas de choses clairement définis en ce qui concerne un accord éventuel avec Rome... etc. etc. etc.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:46    Sujet du message: Le ralliement vu par un Evêque

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com