Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Pourquoi la crise dans la Fraternité?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Jeu 4 Juil 2013, 09:23    Sujet du message: Pourquoi la crise dans la Fraternité? Répondre en citant

Pourquoi la crise dans la Fraternité?                     
                    
"Notre petit supérieur général c'est le plafond"
 
            
      
Mgr Williamson avait prévenu dés juillet 1994, le mois précisément où Mgr Fellay avait été élu pour la première fois Supérieur général de la Fraternité Saint-Pie X:
"C'est mieux de ne pas être sous Rome, mais attention il y a un prix à payer et le prix à payer c'est qu'on n'a personne au-dessus de nous, il n'y a personne, notre conseil général, notre petit supérieur général c'est le plafond! Il n'y a rien au-dessus, c'est dangereux!" Conférence 17 juillet 1994

Nombreux sont les prêtres et les fidèles qui au sein de la Fraternité réclament un retour aux conditions du chapitre de 2006(1)  qui peut se résumer ainsi: "pas d'accord canonique sans un accord préalable sur la doctrine".

Cette clause traditionnelle au sein de la Fraternité depuis les sacres épiscopaux de 1988 aura duré jusqu'au 15 avril 2012, date de l'envoi de la Déclaration doctrinale de Mgr Fellay(2) au cardinal Levada. Par cette déclaration, Mgr Fellay a violé les clauses du chapitre de 2006(1), ainsi qu'il l'avait lui-même annoncé dans son éditorial du Cor Unum de mars 2012(3).
Force est de constater que le chapitre de 2006(1) n'a rien empêché du tout face à l'autorité-"plafond" du Supérieur général qu'est Mgr Fellay. Les trois évêques ont eu beau protester(4), arguments à l'appui, ils n'ont reçu en retour qu'une lettre d'admonestation(4).

L'autorité du chapitre de 2006(1) n'a pas pesé lourd, dans la liquidation programmée de la Fraternité, il n'a même rien pesé du tout. Pourquoi un retour aux clauses du chapitre de 2006 garantirait mieux l'avenir qu'il n'a garanti le passé?

Deux éléments ont stoppé le bradage de la Fraternité en 2012, en tout premier et pour l'essentiel il s'agit de la lettre des 3 évêques(4), qui n'a pas plu du tout à Rome ainsi que l'atteste la réaction/Déclaration du 16 mai 2012 de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi (CDF)(5):
"Considérant les positions prises par les trois autres évêques de la Fraternité Saint-Pie-X, leur situation devra être traitée séparément et personnellement." - Rome, le 16 mai 2012

En suite de quoi, le 15 juin 2012 Benoît XVI recalait la Déclaration de Mgr Fellay(6).

Première conclusion: En fin de compte les inférieurs, les 3 évêques, ont remporté une première manche contre le supérieur, Mgr Fellay. On peut même dire, ironie du sort, que c'est parce que Mgr Fellay a tenté de se mettre sous l'autorité supérieure de Rome, qu'il a pu être remis à sa place par Benoît XVI. Il avait fait sauter le "plafond", devenant de ce fait un inférieur.
Mais il est tout de même remarquable que la règle de Mgr Lefebvre, "Les inférieurs ne font pas les supérieurs", à propos de Rome, n'a pas marché pour la Fraternité, puisque ce sont les inférieurs (les 3 évêques) qui ont fait rompre les accords avec l'Eglise conciliaire. Ce qui montre que toute règle a ses limites, dés lors qu'elle est employée hors contexte.

Deuxième conclusion: Le chapitre général de 2006 n'a absolument pas empêché le ralliement. Son autorité a été balayée d'un revers de manche par Mgr Fellay, et pire, le chapitre suivant, celui de 2012 a avalisé la violation du chapitre de 2006!

Conclusion générale: Le problème de la Fraternité n'est pas en premier lieu une question de clauses de chapitre, c'est un problème d'autorité. Les considérations de Mgr Williamson sur l'autorité paralysée I & II sont là encore d'une pertinence confondante.
Le problème qu'il faudrait résoudre en priorité dans la Fraternité pour résorber la crise, ce n'est pas tant quelque clause de quelque chapitre mais plutôt l'autorité déréglée d'un Supérieur général qui se comporte comme un petit pape d'une Petite église.
Il y a une répercussion saisissante, de la crise de l'autorité dans l'Eglise vers l'autorité dans la Fraternité.

Gentiloup


______________________________
                 

(1) Déclaration du Chapitre de 2006
(2) Déclaration doctrinale de Mgr Fellay 2012
(3)
"Afin de bien comprendre la direction que nous prenons dans cette nouvelle situation, il nous semble bon de vous livrer quelques   considérations et constatations:
  1. Notre position de principe : la foi d'abord et avant tout. Nous voulons rester catholiques et pour cela avant tout conserver la foi catholique.   
  2. La situation de l'Église peut nous obliger à poser des actes de prudence relatifs et correspondants à la situation concrète. Le Chapitre de 2006 a émis une ligne de conduite bien claire en ce qui   concerne   notre   situation   par   rapport   à   Rome.   Nous donnons le primat à la foi, sans chercher de notre côté une solution pratique avant la résolution de la question doctrinale.  (...)  

Si cela est vrai[l'amorce du retour de l'Eglise officielle à la Tradition], et j'en suis persuadé, cela réclame de nous un nouveau positionnement par rapport à l'Église officielle. Bien évidemment il faut soutenir de toutes nos forces ce mouvement, éventuellement l'orienter, l'éclairer. C'est ce que beaucoup attendent précisément de la Fraternité. C'est dans ce contexte qu'il convient de se poser la question d'une reconnaissance de la Fraternité par l'Église officielle. "Mgr Fellay, Cor Unum Mars 2012 - Mgr Fellay

(4) Lettre des 3 évêques à Mgr Fellay
               
(5)
"Comme annoncé par les agences de presse, aujourd'hui, 16 mai 2012, la session ordinaire de la Congrégation pour la doctrine de la foi s'est réunie et a discuté de la question de la Fraternité Saint-Pie-X. Elle a en particulier examiné le texte de la réponse de Mgr Bernard Fellay, parvenu le 17 avril 2012, et a formulé quelques observations dont il sera tenu compte dans les discussions ultérieures entre le Saint-Siège et la Fraternité Saint-Pie-X.

   
Considérant les positions prises par les trois autres évêques de la Fraternité Saint-Pie-X, leur situation devra être traitée séparément et personnellement.
Rome, le 16 mai 2012" - CDF, 16 mai 2012
                   
(6) "J'écris au Pape en lui disant que pendant un moment, vu que vous savez notre opposition au concile, et puisque vous voulez néanmoins nous reconnaître, j'en avais conclu que vous étiez disposé à mettre de côté ou à plus tard ces problèmes du concile. Entre autres, cela veut dire dégrader le concile, le rendre sujet à opinions, à discussions - puisqu'on parlait de discussions possibles, légitimes même. Donc je pensais que puisque vous faites ce geste vers nous, malgré le problème, cela veut dire que vous estimez plus important de déclarer catholique la Fraternité que de maintenir à tout prix ce concile, eh bien, puisque je vois qu'à la fin, vous-même semblez imposer le concile, je dois conclure que je me suis trompé. Alors, dites-nous, s'il vous plaît, dites-nous vraiment ce que vous voulez.
Et j'ai reçu une réponse, une lettre, réponse écrite, datée du 30 juin. Cette lettre du 30 juin pour manifester que c'est bien lui, le pape, qui est intervenu pour obliger à l'acceptation du concile, pour réintroduire dans le texte tout ce que j'avais enlevé et que nous ne pouvions pas signer, et qui a été remis." - Mgr Fellay, sermon 11 nov 2012 St-Nicolas-du-Chardonnet.
   


Dernière édition par Gentiloup le Dim 7 Juil 2013, 23:19; édité 5 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 4 Juil 2013, 09:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
InNomineDomini
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mar 2013
Messages: 142

MessagePosté le: Jeu 4 Juil 2013, 13:19    Sujet du message: Pourquoi la crise dans la Fraternité? Répondre en citant

Nous sommes bien d'accord,  si Mgr Fellay partait et s'il n'était pas remplacé par un de ces infiltrés de la secte conciliaire, mais par l'abbé Pivert, l'abbé Pinaud, l'abbé Moulin, l'abbé Koller, l'abbé de Cacqueray ou n'importe quel autre bon prêtre classique de la Fraternité, la crise serait aussitôt réglée, "pas d'accord pratique sans accord doctrinal préalable" redeviendrait la règle et le crise serait résolue.... Le grand problème c'est que nous avons depuis bientôt 20 ans à la tête de la Fraternité, un libéral en chef avec ses petits féaux tout aussi libéraux autour de lui!
Une trentaine ou une quarantaine de prêtres à écarter, et tout le monde retrouverait ses marques!


Très bonne analyse!


Revenir en haut
Nicolas-Nonyme


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2013
Messages: 43
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 4 Juil 2013, 14:36    Sujet du message: Errata Répondre en citant

Merci de ce bon résumé.


Il y a toutefois une petite erreur à corriger: c'est le 15 avril 2012, et non pas 2013...!


Revenir en haut
Nonpossumus
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Sep 2012
Messages: 46
Localisation: Bretagne

MessagePosté le: Jeu 4 Juil 2013, 16:01    Sujet du message: Pourquoi la crise dans la Fraternité? Répondre en citant

Chère Gentiloup,
Je souscris entièrement.
On peut d'ailleurs constater que la vraie crise d'autorité, cause première, n'est pas celle de la Fraternité, mais celle des errances de la papauté depuis Jean XXIII.
"Je frapperai le pasteur, et les brebis seront dispersées". La dispersion des brebis n'est qu'une conséquence.
L'esprit démocratique qui corrompt même les meilleurs, laisse croire aux subalternes qu'ils peuvent contrôler les supérieurs, les supplanter éventuellement.
Ils parlent de contre-pouvoir. Ils rêvent de contrôler le supérieur par des assemblées élues, voire des chapitres.
Et on constate que cela ne marche pas. Un chapitre, une assemblée quelle qu'elle soit a sa place comme instrument consultatif, comme conseiller, mais pas comme contre-pouvoir.
La corruption des meilleurs est la pire. La faute d'un chef est un châtiment pour la société en général, pour les subalternes en particulier.
Nos armes :
- la fidélité et la vigilance, donc formation doctrinale ;
- la prière, car il faut être pénétré de la parole de NSJC à Pilate : "tu n'aurais sur moi aucun pouvoir, s'il ne t'était donné d'en haut";
- l'espérance, car cette crise est contrôlée par la Providence, totalement maîtrisée par Notre Dieu, qui "avec des pierres peut faire des fils d'Abraham".


Revenir en haut
sonia
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2012
Messages: 9

MessagePosté le: Jeu 4 Juil 2013, 22:23    Sujet du message: Pourquoi la crise dans la Fraternité? Répondre en citant

aujourd'hui 5 juillet 2013...plus d'un an après avril 2012, toujours pas de ralliement, toujours pas d'accord doctrinaux, mais toujours ce forum qui se justifie uniquement par supposition et procès d'intention, qui n'a rien à se mettre sous la dent sauf à répéter les mêmes trucs obsolètes, mais ce serait trop d'humilité que de reconnaître que tous ces gens qui crient au loup se sont plantés et que la fraternité reste toujours elle-même, continue l'oeuvre de son fondateur, remplit des chapelles de nouvelles personnes, baptise et convertit.
La division est une oeuvre démoniaque.
 Vous me faites penser à la "ligue du bien public" fomentée par les petits princes soucieux de leur privilège contre Louis XI, grand réformateur et unificateur de la France pour un plus grand bien.

Par ailleurs, sur l'infaillibilité pontifical, formez-vous et étudiez: il faut une forme spécial, même en cas de canonisation. Donc on verra bien. Et laissez parfois au Bon Dieu le soin de régler quelques parties de son Eglise, surtout concernant l'infaillibilité pontificale, cela relève directement du Bon Dieu, c'est cela aussi la confiance en Dieu....


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Jeu 4 Juil 2013, 22:32    Sujet du message: Pourquoi la crise dans la Fraternité? Répondre en citant

Chère Sonia je ne sais ce qui est le plus remarquable dans vos interventions, l'aveuglement qu'elles révèlent ou bien leur touchante confiance?
Car enfin, il vous suffirait de lire la "Lettre de Mgr Fellay à Benoît XVI du 17 juin 2012" pour comprendre que Mgr Fellay était prêt à brader la Fraternité... Et que s'il n'a pas réussi son coup, ce n'est pas qu'il n'ait pas fait tout ce qui était en lui...

Alors vous savez, comme vous dites, cela ne fait qu'un an... Un an c'est bien court pour reprendre confiance. "Chat échaudé craint l'eau froide" c'est bien connu!


Revenir en haut
Prague
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 169

MessagePosté le: Jeu 4 Juil 2013, 23:47    Sujet du message: Pourquoi la crise dans la Fraternité? Répondre en citant

Vous êtes bien en forme Sonia pour faire la leçon à ce forum! Mr. Green
Je vous cite: 
Citation:
sur l'infaillibilité pontifical, formez-vous et étudiez: il faut une forme spécial, même en cas de canonisation. Donc on verra bien. Et laissez parfois au Bon Dieu le soin de régler quelques parties de son Eglise, surtout concernant l'infaillibilité pontificale, cela relève directement du Bon Dieu, c'est cela aussi la confiance en Dieu....

Donc, nous devons faire confiance à François pour avoir confiance en Dieu, c'est bien ce que vous dites? Et lorsque François canonise ceux qui ont vilipendé le Christ c'est un signe d'infaillibilité? C'est bien ça?  Mort de Rire  Je m'en vais vite baiser le Coran, j'ai que trop tardé... Mr. Green


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Ven 5 Juil 2013, 14:38    Sujet du message: Pourquoi la crise dans la Fraternité? Répondre en citant

 Et un petit papier dans le mur! et hop!!!

Revenir en haut
Chouanne
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 259

MessagePosté le: Ven 5 Juil 2013, 20:34    Sujet du message: Pourquoi la crise dans la Fraternité? Répondre en citant

Le premier problème Nonpossumus, c'est la crise de l'Eglise bien sûr. La FSSPX n'est qu'un contre-feu d'urgence, de secours, l'opération survie de la Tradition.  Mais dans cette opération survie c'est maintenant Mgr Fellay le problème. 


C'est le même problème qu'à la tête de l'Eglise, un problème de plafond. Un abus de pouvoir! Il n'ya a rien au-dessus du pape et les papes ont manipulé le concile. Le chapitre a été manipulé par Mgr Fellay. 


Que faire? Prier, attendre, maugréer. Ils est toujours permis de lutter contre une autorité abusive. Il faut que les prêtres et les fidèles ne se résignent pas.


Revenir en haut
Grain de sel
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2013
Messages: 14
Localisation: une capitale

MessagePosté le: Sam 6 Juil 2013, 07:25    Sujet du message: Pourquoi la crise dans la Fraternité? Répondre en citant

Je me suis rendue dernièrement à une conférence de Monsieur l'abbé Rioult.


J'ai été heureuse de la bonne surprise de voir qui composait l'auditoire.
Il s'agissait de personnes pondérées, de gens réfléchis, de parents de prêtres, de jeunes aussi (20 à 30 ans), de grands-parents et aussi de quelques convertis.
Il s'agissait aussi de personnes connues comme piliers de la Tradition. En effet, comme j'ai fait de nombreux kilomètres pour m'y rendre, j'ai été étonnée d'y voir des têtes connues! Mais les personnes qui s'impliquent dans la Tradition depuis des années sont nécessairement des têtes connues.


Il me semble clair que nous nous trouvons maintenant dans une situation similaire que celle ou s'est trouvée Monseigneur Lefebvre, dans le sens ou il a dû "contrer" Rome ... et maintenant, voici que Rome qui n'a pas réussi son travail de sape depuis l'extérieur, fait faire son travail de sape par le Supérieur de la Fraternité, donc Rome agit depuis l'intérieur! Le loup est dans la bergerie.


Monseigneur du haut du Ciel regarde certainement avec bienveillance tous les abbés et laïcs qui restent fidèles au Christ Roi. Il y a des abbés connus pour leur fidélité qui ne se sont pas encore manifestés, et je comprend leur dilemme qui fut celui de Monseigneur et donc je prie pour qu'ils réfléchissent, que le Saint Esprit les éclaire et pour qu'ils soient fidèles à l'appel de Dieu.


Que le Bon Dieu nous sorte de cette crise épouvantable, sans oublier le "Aides-toi, le Ciel t'aidera"


Revenir en haut
Angelico
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2012
Messages: 134

MessagePosté le: Dim 7 Juil 2013, 13:49    Sujet du message: Pourquoi la crise dans la Fraternité? Répondre en citant

Grain de Sel,


Le meilleur du clergé et des fidèles gronde. Ce grondement qui s'amplifie, loin de se calmer, est un excellent signe, comme le constate l'abbé de Cacqueray dans son dernier éditorial, même si en même temps il met un bémol à cet élan. Peut-être pense-t-il que les choses se calment. On aimerait le croire, mais rien ne le prouve. Dans la déclaration du 27 juin, au contraire, le paragraphe 11, laisse la porte ouverte à un accord canonique sans accord doctrinal. 
Certains remarquent que dans ce chapitre il n'est pas question d'accord canonique. C'est vrai! C'est donc ambigu et cette ambiguïté est suspecte en elle-même. Quand on connait Mgr Fellay et sa lettre à Benoît XVI, on a de sérieuses raisons de ne pas faire confiance. S'il n'y avait pas anguille sous roche, on se demande pourquoi ce bout de phrase aurait été ajouté à cet endroit.


Revenir en haut
laudetur Jesus Christus
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2012
Messages: 327
Localisation: Pologne

MessagePosté le: Dim 7 Juil 2013, 16:36    Sujet du message: Pourquoi la crise dans la Fraternité? Répondre en citant

La "gentille petite" Sonia qui vient donner des leçons!
J'ai l'impression que je la vois tant son discours ressemble à celui des petites dames bien pensantes et bien court vêtues!
La pauvre!
Aveuglement ou sottise?
Les deux peut-être?
(Pardon si je suis "un peu méchante" mais ce genre là m'énerve vraiment! )


Revenir en haut
DEO GRATIAS
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2012
Messages: 214

MessagePosté le: Lun 8 Juil 2013, 21:35    Sujet du message: Pourquoi la crise dans la Fraternité? Répondre en citant

La meilleure déclaration c'est celle-là Mr. Green :

Citation:

Le problème qu'il faudrait résoudre en priorité dans la Fraternité pour résorber la crise, ce n'est pas tant quelque clause de quelque chapitre mais plutôt l'autorité déréglée d'un Supérieur général qui se comporte comme un petit pape d'une Petite église.
Il faut éliminer le caméfellayon! Mr. Green

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:59    Sujet du message: Pourquoi la crise dans la Fraternité?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com