Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Mgr Williamson : la résistance avance

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cyrille
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 14

MessagePosté le: Sam 13 Juil 2013, 06:26    Sujet du message: Mgr Williamson : la résistance avance Répondre en citant

 
Numéro CCCXIII (313)

 13 juillet 2013


LA RÉSISTANCE AVANCE

La célébration aux États-Unis des 25 ans des Sacres épiscopaux fut un grand succès. Une douzaine de prêtres et un évêque l’ont fêtée avec deux Messes pontificales les 29 et 30 juin dans le jardin du presbytère de Monsieur l’abbé Ronald Ringrose à Vienne, Virginia (près de Washington), avec une assistance d’environ 250 à 300 fidèles à chaque Messe. Du point de vue liturgique ces cérémonies ont pu laisser quelque peu à désirer, car aucune paroisse ne dispose des ressources d’un séminaire en fonctionnement. Néanmoins, ce qui est beaucoup plus important c’était l’état d’esprit des fidèles : serein, sans amertume ni colère, mais avec une vue claire que la Fraternité St. Pie X s’est gravement égarée, et que pour maintenir la Foi ils doivent y faire quelque chose. Bon nombre de ces fidèles vinrent de fort loin dans les États-Unis, et même de l’étranger.

Le jour précédent, l’Abbé Ringrose avait accueilli dans son presbytère pour délibérer pendant une journée les douze prêtres en provenance du Brésil, du Canada, de Colombie, des États-Unis, de France, d’Angleterre et du Mexique. Aucun organisme nouveau ne fut créé ni aucun autre mécanisme administratif, par contre on en vint à une nouvelle Déclaration qui se termine par une longue citation de Monseigneur Lefebvre au sujet de la reconstruction de la Chrétienté à partir de zéro. L’état d’esprit des prêtres fut comme celui des fidèles, tranquille et résolu, dans l’unité des volontés, les prêtres étant déterminés simplement à sauver ce qu’ils peuvent encore sauver de ce que l’état-major de la Fraternité est en train de trahir.

Trahir ? Mais n’est-il pas vrai que les trois évêques de la FSPX, Mgr. Tissier, Mgr. Fellay et Mgr. de Galarreta ont publié une Déclaration le 27 juin selon laquelle ils semblent revenir à ce que la FSPX a défendu depuis le début ? Attention ! Comme le disent les Latins, le venin se trouve dans la queue (in cauda venenum...). Le onzième des 12 paragraphes déclare que les trois évêques ont l’intention de suivre la Providence, « soit que Rome revienne à la Tradition... soit qu’elle (Rome) admette explicitement notre droit à professer intégralement la foi et à rejeter les erreurs qui s’y opposent ».

Or voici ce que déclare l’Abbé Ringrose, compagnon d’armes de la FSPX depuis près de 30 ans, mais qui ne l’accompagne plus dans cette nouvelle orientation suicidaire qu’elle a décidé de suivre. Il écrit dans le bulletin de sa paroisse au sujet de ce onzième paragraphe :

« Or donc, même dans le cas où Rome persiste dans son modernisme, acceptez-nous de toute façon. Nous serons satisfaits d’être une religion de plus dans le panthéon Conciliaire, au milieu des hérétiques, des œcuméniaques, des panthéistes ou de n’importe quoi d’autre qui s’y trouve. La Déclaration semble indiquer un mouvement de retour vers ce que la FSPX a toujours défendu, mais en fait la porte pour un accord (entre la FSPX et Rome) demeure ouverte. En réalité rien n’a vraiment changé. Le contenu de la boîte de conserve reste le même. Seule l’étiquette collée sur la boîte ressemble un peu plus à ce que disait Monseigneur Lefebvre ».

Et les fidèles semblent voter avec leurs pieds. D’après les informations il n’y aurait eu que 200 à 300 personnes pour assister à la célébration des 25 ans des Sacres à Écône, peu de gens en comparaison avec ce qui y est habituel pour des cérémonies pareilles, et presque la moitié des sièges serait restée vide lors des ordinations sacerdotales annuelles à Écône. En tout cas il semblerait que la trahison est en train d’affaiblir sérieusement la Fraternité, tandis qu’il y a des prêtres et laïcs qui se réveillent face à ce qui est en train de se passer. Voilà pourquoi en toute probabilité la résistance se dressera de jour en jour plus fortement.

Kyrie eleison.



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 13 Juil 2013, 06:26    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Sam 13 Juil 2013, 06:36    Sujet du message: Mgr Williamson : la résistance avance Répondre en citant

 Merci de donner ce billet de Mgr, ma messagerie m'est fermée (j'ai des tas de problèmes avec sfr!) je suis donc très contente de pouvoir lire Monseigneur. A propos du fameux no 11, il pense comme nous.

Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Sam 13 Juil 2013, 10:02    Sujet du message: Mgr Williamson : la résistance avance Répondre en citant

L'article 11 n'est pas aussi tranché que le dit l'abbé Ringrose, mais du fait même de son ambiguïté, il est extrêmement suspect, d'autant plus qu'il reprend les termes du chapitre de 2012 et ceux de la conférence de Villepreux de Mgr de Galaretta (qui d'ailleurs était bien pires!). L'explication de Nonpossumus est très claire sur cette ambiguïté. Cependant je sais pourquoi l'abbé Pivert l'explique ainsi qu'il l'a fait. C'est parce que Mgr Fellay et Mgr de Galarreta eux-mêmes ont dit qu'il fallait l'interpréter dans le sens qu'il le fait. Donc cela c'est la position reconnue et déclarée de Mgr Fellay et de Mgr de Galarreta! C'est ainsi qu'ils ont dit vouloir qu'elle soit comprise!

Il est très important de savoir qu'ils ont dit que telle était la bonne interprétation, parce qu' ainsi, s'ils disent le contraire plus tard, ce sera donc un mensonge flagrant.

J'espère très fort, et c'est aussi ce que je remarque dans mes échanges avec les différents prêtres, qu'en effet:  
 
Citation:
les fidèles semblent voter avec leurs pieds. D’après les informations il n’y aurait eu que 200 à 300 personnes pour assister à la célébration des 25 ans des Sacres à Écône, peu de gens en comparaison avec ce qui y est habituel pour des cérémonies pareilles, et presque la moitié des sièges serait restée vide lors des ordinations sacerdotales annuelles à Écône. En tout cas il semblerait que la trahison est en train d’affaiblir sérieusement la Fraternité, tandis qu’il y a des prêtres et laïcs qui se réveillent face à ce qui est en train de se passer. Voilà pourquoi en toute probabilité la résistance se dressera de jour en jour plus fortement. Okay
 


Revenir en haut
Françoise Romaine


Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 125

MessagePosté le: Sam 13 Juil 2013, 11:45    Sujet du message: Mgr Williamson : la résistance avance Répondre en citant

 
Citation:


 Mgr Fellay et Mgr de Galarreta eux-mêmes ont dit qu'il fallait l'interpréter dans le sens qu'il le fait.



Merci Gentiloup de nous donner l'explication du "discours" de l'abbé Pivert.

Ce qui est étonnant est qu'il faille que deux des évêques, on aimerait savoir ce que pense Mgr Tissier d'ailleurs, doivent donner la clé pour que ce paragraphe 11 soit interpréter dans le sens restrictif qu'ils disent avoir aujourd'hui. Pourquoi ne pas parler clairement alors ? Pourquoi laisser la possibilité à une interprétation autre, plus large, plus ouverte ?

Tout cela me fait penser surtout à une belle manipulation des masses faite dans les règles de l'art pour pousser les fidèles à croire que c'est un besoin que nous soit reconnu par Rome :
Citation:


 le droit de professer intégralement la foi et de rejeter les erreurs qui lui sont contraires, avec le droit et le devoir de nous opposer publiquement aux erreurs et aux fauteurs de ces erreurs, quels qu’ils soient.

Aberration totale !

Et l'autre manipulation consiste à intégrer dans l'esprit des prêtres et des fidèles l'idée fausse et révolutionnaire que si on obtient ce droit c'est alors le

 
Citation:
 "début du rétablissement de l'ordre".
Autre aberration !

Mais qu'on tout cela arrivera, si cela arrive, on nous expliquera et un prêtre a déjà commencé à me l'expliquer, qu'alors cela signifie un début de conversion de la part de Rome et donc l'accord qu'il y aura ensuite (ce prêtre évoquait bien la possibilité d'un accord avec ce paragraphe 11)  ce sera un accord doctrinal sans le nom, mais doctrinal quand même car un accord obtenu après le début de la conversion de Rome  Ce sera la position du chapitre de 2006 qui se réalise ! ( même si la conversion de Rome n'est pas totale mais ne nous dit-on pas depuis un an qu'il est illusoire de croire que Rome se convertira d'un coup, entièrement, et qu'on ne peut demander cela etc.).

 
Citation:
 "cela signifierait que Rome serait en bonne voie de conversion".
C'est ce que signifie, me dit l'abbé Pivert, cette phrase.
Il n'y aura donc aucun mensonge flagrant. Et comme l'idée que l'obtention de ce droit et ce devoir équivaut à un début de conversion de Rome, aura fait son petit bonhomme de chemin chez les uns et les autres, un accord pratique dans ces conditions paraîtra à la plus part un accord doctrinal. Et le tour est joué !

Ce paragraphe 11, la subtilité de la formulation et de l'interprétation, la manipulation des esprits qui s'en suit sont vraiment un coup de maître !


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Sam 13 Juil 2013, 17:08    Sujet du message: Mgr Williamson : la résistance avance Répondre en citant

Françoise Romaine a écrit:
 Mais qu'on tout cela arrivera, si cela arrive, on nous expliquera et un prêtre a déjà commencé à me l'expliquer, qu'alors cela signifie un début de conversion de la part de Rome et donc l'accord qu'il y aura ensuite (ce prêtre évoquait bien la possibilité d'un accord avec ce paragraphe 11)  ce sera un accord doctrinal sans le nom, mais doctrinal quand même car un accord obtenu après le début de la conversion de Rome  Ce sera la position du chapitre de 2006 qui se réalise ! ( même si la conversion de Rome n'est pas totale mais ne nous dit-on pas depuis un an qu'il est illusoire de croire que Rome se convertira d'un coup, entièrement, et qu'on ne peut demander cela etc.).

 
Citation:

 "cela signifierait que Rome serait en bonne voie de conversion".
C'est ce que signifie, me dit l'abbé Pivert, cette phrase.




Le problème de l'article 11 ne repose pas tellement sur ces suppositions, de mon point de vue, mais plutôt sur le fait évident et flagrant qu'il reprend les termes du chapitre de 2012 ainsi que les termes de la conférence de Villepreux de Mgr de Galarreta. (Transcription EXACTE et sans mots changés! Je l'ai faite moi-même! ) Je sais c'est fastidieux d'aller aux sources!
En fait ce sont les termes semblables à ceux du chapitre de 2012 qui m'ont immédiatement fait tiquer, à tel point que je n'avais même pas remarqué qu'il n'y était pas mentionné les termes "d'accord canonique".

Je suis à vrai dire bien soulagée que les termes "d'accord canonique" ne soient plus dans cette déclaration! Ce qui fait que l'article 11 n'a pas le même sens que les clauses du chapitre de 2012. Par contre cet article ne veut plus rien dire du tout stricto sensu. Il suffit de le lire, il ne veut plus rien dire! Le fait qu'il ne veuille plus rien dire tout en ayant repris une partie des conditions du chapitre de 2012 pour un accord pratique, c'est cela qui le rend fort suspect.

Pour en revenir à un accord pratique qui serait finalement doctrinal, cela n'a rien de scandaleux. Mgr Lefebvre, jusqu'aux sacres a agi ainsi. Il n'a fait que rechercher un accord canonique, mais son accord canonique rendait implicite un accord sur la foi. Or Mgr Lefebvre savait très bien à quoi s'en tenir sur "les anti-christ" qui sévissaient à Rome. Donc cela ne me semble pas scandaleux en soi, mais justement les efforts incessants dans ce sens prouvent que cet accord impossible n'est qu'un cas d'école, humainement complètement improbable.

PUISQUE MGR LEFEBVRE Y A RENONCE IN FINE!

Pourquoi se disputer ou s'arrêter sur un cas d'école? Pourquoi envisager dans une profession de foi un cas d'école? (cette déclaration du jubilé n'est rien d'autre qu'une profession de foi, en fait!) Un cas d'école ne peut pas s'adresser aux fidèles de la Fraternité, ni aux prêtres anti-ralliéristes? Qu'en ont-ils à faire! Mais alors à qui s'adresse-t-il sinon à la Rome moderniste? C'est là, à mon avis, que les velléités ralliéristes pointent le bout de leur nez, même si Mgr Fellay et Mgr de Galarreta s'en défendent. 
 

Françoise Romaine a écrit:
 Ce qui est étonnant est qu'il faille que deux des évêques, on aimerait savoir ce que pense Mgr Tissier d'ailleurs, doivent donner la clé pour que ce paragraphe 11 soit interpréter dans le sens restrictif qu'ils disent avoir aujourd'hui.

   
Je sais de la source même, pourquoi seuls Mgr de Galarreta et Mgr Fellay ont été interrogés sur cet article 11. c'est parce que la personne qui s'en est inquiété savait déjà ce qu'en pensait Mgr TdM et qu'elle ne doutait pas des intentions de Mgr Tissier de Mallerais contre le ralliement.
Tout simplement.
 
   


Revenir en haut
Françoise Romaine


Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 125

MessagePosté le: Sam 13 Juil 2013, 17:28    Sujet du message: Mgr Williamson : la résistance avance Répondre en citant

Je suis parfaitement d'accord avec vous quand vous écrivez que  :

 
Citation:

 Pour en revenir à un accord pratique qui serait finalement doctrinal, cela n'a rien de scandaleux. Mgr Lefebvre, jusqu'aux sacres a agi ainsi. Il n'a fait que rechercher un accord canonique, mais son accord canonique rendait implicite un accord sur la foi. Or Mgr Lefebvre savait très bien à quoi s'en tenir sur "les anti-christ" qui sévissaient à Rome. Donc cela ne me semble pas scandaleux en soi,

Ce queje voulais dire est que si un accord survient parce que Rome nous reconnait "le droit et le devoir de...  etc." on fera passer cet accord pour un accord doctrinal sans le nom (la condition de 2006) alors qu'il ne sera dans la réalité qu'un accord pratique sans conversion de Rome. Mais cela nous fera passer en bonne et due forme sous la coupe des modernistes. Car prétendre que si Rome nous donne ce droit et ce devoir est un début de conversion c'est tout simplement FAUX et illusoire (mais combien perçoivent l'illusion ?) C'est méconnaître les rouages de la révolution moderniste qui avance par la lutte des contraires, etc.

D'ailleurs et vous le faites bien remarquer ce membre de phrase du paragraphe 11 reprend les termes et conditions du chapitre 2012 et c'est ce qui le rend suspect : il omet le mot accord pratique mais il le sous-entend fortement. Là est la subtilité, la finesse sophistique ! Et comme vous dîtes c'est à Rome que cela s'adresse. Mais aussi aux prêtres anti-ralliement (et fidèles) dont certains ont été malheureusement "retournés" (comme dirait Volkof)  et se croient à l’abri, avec cette déclaration, de tout accord pratique sans conversion de Rome !


Revenir en haut
didier
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2012
Messages: 71
Localisation: Centre

MessagePosté le: Sam 13 Juil 2013, 22:25    Sujet du message: Mgr Williamson : la résistance avance Répondre en citant

Gentiloup a écrit:
L'article 11 n'est pas aussi tranché que le dit l'abbé Ringrose, mais du fait même de son ambiguïté, il est extrêmement suspect, d'autant plus qu'il reprend les termes du chapitre de 2012 et ceux de la conférence de Villepreux de Mgr de Galaretta (qui d'ailleurs était bien pires!). L'explication de Nonpossumus est très claire sur cette ambiguïté. Cependant je sais pourquoi l'abbé Pivert l'explique ainsi qu'il l'a fait. C'est parce que Mgr Fellay et Mgr de Galarreta eux-mêmes ont dit qu'il fallait l'interpréter dans le sens qu'il le fait. Donc cela c'est la position reconnue et déclarée de Mgr Fellay et de Mgr de Galarreta! C'est ainsi qu'ils ont dit vouloir qu'elle soit comprise!

Il est très important de savoir qu'ils ont dit que telle était la bonne interprétation, parce qu' ainsi, s'ils disent le contraire plus tard, ce sera donc un mensonge flagrant.
 
 



Oui cela est parfaitement clair : EN FAIT C'EST DU CHARABIA. Qu'on dise Oui ou qu'on dise Non !
Quand les phrases sont longues comprenant à la fois tout et son contraire on peut être sur que : c'est de l'enfumage
Et en plus s'il faut attendre les explications de l'orateur pour nous guider dans le sens où cela doit être compris...


Tranché ou pas tranché ? Cela viens du démon ! A la poubelle !


Mgr Williamson parle simplement des sujets complexes, il ne complique pas les sujets simples (comme Mgr Lefebvre et les écrits d'avant le Concile VII).


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:14    Sujet du message: Mgr Williamson : la résistance avance

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com