Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Analyse de l'abbé Gaudron à propos du positionnement de Mgr Gerhard Ludwig Müller - 5 juillet 2012

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Mer 11 Juil 2012, 20:14    Sujet du message: Analyse de l'abbé Gaudron à propos du positionnement de Mgr Gerhard Ludwig Müller - 5 juillet 2012 Répondre en citant

Analyse de l'abbé Gaudron, prêtre de la FSSPX, à propos
du positionnement de Mgr Gerhard Ludwig Müller - 5 juillet 2012
 

Mgr Gerhard Ludwig Müller, ancien évêque de Ratisbonne, en Allemagne, vient d'être nommé préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi par le pape Benoît XVI. M. l'abbé Matthias Gaudron, un prêtre de la FSSPX spécialiste de la théologie dogmatique et auteur du livre, Catéchisme de la crise dans l'Eglise, a récemment publié quelques remarques sur le site de la FSSPX du district d'Allemagne concernant certaines déclarations faites par Mgr Müller dans le passé. L'abbé Gaudron conclue son commentaire par une demande à Son Excellence...
 
L’Église a toujours considéré que l'une de ses tâches les plus importantes était de garder fidèlement le dépôt de la Foi, que lui a confiée le Christ et les Apôtres, et de le défendre contre les erreurs afin de le transmettre exactement aux générations à venir. Par conséquent, à juste titre, la fonction du Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi est l'une des plus hautes dans l'Église.
C'est donc avec stupéfaction que la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X en Allemagne a appris la nomination à ce poste de l'évêque de Ratisbonne, Mgr Gerhard Ludwig Müller. La FSSPX se demande quelle aptitude pour cette fonction a pu être trouvée dans un homme qui s'est manifesté en de nombreuses reprises contre la doctrine catholique, à la fois dans ses écrits et ses discours publics.
 
On doit mentionner les points suivants:
Mgr Müller nie dans son livre Die Messe: Quelle christlichen Lebens [La messe: Source de la vie chrétienne] la véritable transformation du pain et du vin au Corps et au Sang du Christ. Le pain et le vin demeurent, selon lui, ce qu'ils sont, mais ils deviennent des outils pour intégrer les fidèles dans la communauté vivante avec le Père et le Fils. Cela ressemble à l'enseignement calviniste, selon laquelle le pain et le vin ne sont pas transformés, mais deviennent des outils de la grâce. [1]
Contrairement à la doctrine catholique, selon laquelle la transformation des oblats a lieu quand sont prononcées les paroles de la consécration, "Ceci est mon corps ... Ceci est le calice de mon sang» [2], Monseigneur Müller affirme que la question du moment de la transformation "n'a pas de sens". [3]
Mgr Müller nie dans son livre "Dogmatik" [un ouvrage de référence pour le Dogme aujourd'hui en Allemagne] le dogme de la virginité de Marie lors de l'accouchement [4], et, par conséquent, l'enseignement selon lequel Marie a donné naissance à son fils sans que son intégrité physique en soit violée. [ 5]
Dans un éloge a l'évêque protestant, le Professeur Johannes Friedrich, Monseigneur Müller déclara le 11 Octobre 2011:
"Les chrétiens qui ne sont en pleine communion avec l’Église catholique quant à la doctrine, les moyens de salut et l'épiscopat apostolique, sont cependant justifiés eux aussi par la foi et le baptême, et ils sont entièrement (!) incorporés / intégrés à l’Église de Dieu, étant le Corps du Christ. "
Ceci contredit la tradition catholique intégrale et spécialement l'enseignement de Pie XII dans Mystici Corporis.
Contre la doctrine catholique de la nécessité d'une conversion à l'Église catholique, comme encore proclamée dans l'enseignement de Vatican II [6], Monseigneur Mueller, dans le même discours, qualifie comme étant "erroné" ce qu'ils appellent "l'œcuménisme de retour".
La Fraternité Sacerdotale Saint_Pie X lance un appel pressant à Monseigneur Müller pour qu'il commente ces déclarations controversées, ou qu'il les corrige.
Ce n'est pas une aversion personnelle qui motive cette attitude de la Fraternité, mais seulement le désir d'une proclamation inaltérée de la doctrine.
Comme l'évêque Müller n'a pas caché, dans le passé, son attitude négative envers la Fraternité, elle ne perçoit pas au premier abord cette nomination comme un signe positif de préparation pour la discussion de sa reconnaissance canonique. Néanmoins, elle espère que le nouveau préfet – au vu des discussions dans l'Église universelle - puisse arriver à une attitude plus positive envers la FSSPX.
Abbé Matthias Gaudron, in pius.info du 5 juillet 2012
 
Notes
[1] En réalité, le corps et le sang du Christ ne signifient pas les éléments matériels de la personne humaine de Jésus durant sa vie ou dans sa forme corporelle transfigurée. Ici, corps et sang signifient la présence du Christ dans les signes du moyen [du] pain et [du] vin. Nous avons ... "maintenant une communauté avec Jésus-Christ, moyennant le manger et le boire du pain et du vin. Même dans la sphère purement personnelle de l'homme, quelque chose comme une lettre peut représenter l'amitié entre des personnes et, c'est-à-dire, montrer et incarner la sympathie de l'expéditeur pour celui qui la reçoit. "Ainsi seulement le pain et le vin deviennent «des symboles de sa présence salvifique". (Die Messe: Quelle Christlichen Lebens, Augsbourg: St. Ulrich Verlag:. 2002, p 139).


[2] Catéchisme de l'Église catholique, n. 1375, n.1377


[3] Die Messe: Quelle Christlichen Lebens, p. 142.


[4] Catéchisme de l'Église catholique, n. 499, n. 510


[5] "Il ne s'agit pas tant de certaines propriétés physiologiques dans le processus naturel de la naissance (comme le canal de la naissance qui n'a pas été ouvert, l'hymen qui n'a pas été brisée, ou l'absence de douleurs de l'enfantement), mais de l'influence curatrice et salvatrice de la grâce du Sauveur sur la nature humaine, qui avait été blessée par le péché originel .... il ne s'agit tant de détails somatiques physiologiquement et empiriquement vérifiables."(Katholische Dogmatik für Studium und Praxis, Freiburg 52003, p. 498) En fait, la doctrine traditionnelle est précisément concernée par de tels détails physiologiques.


[6] "Quiconque, donc, sachant que l'Église catholique a été rendue nécessaire par le Christ, refuserait d'entrer ou de demeurer en elle, n'a pas pu être sauvé." (Lumen Gentium, 14)
 
(La Porte Latine)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 11 Juil 2012, 20:14    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Chrysogonus
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2012
Messages: 158
Localisation: Ouest

MessagePosté le: Ven 13 Juil 2012, 22:18    Sujet du message: Ce glissement prouve que la résistance n'est pas une question d'intelligence Répondre en citant

Mais de psychologie.
Il est logique qu'un subalterne prenne les positions de son supérieur. Car un supérieur est psychologiquement ressenti par ses inférieurs comme ayant des qualités plus grandes que celles qu'il a en réalité, c'est la cause du respect animal de la hiérarchie.
Sous l'aspect humain, le principe de cohérence fait qu'une personne ordinaire ne peut pas être en opposition intellectuelle avec son chef tout en conservant le respect extérieur, donc on elle adopte le point de vue de son supérieur pour rester cohérente avec elle-même.
Concernant mgr Fellay et l'abbé Schmidberger, leur proximité linguistique pour l'un et de nationalité pour l'autre avec Benoît  XVI ont peut être accentué leur sentiment de la primauté pontificale et entraîné leur dérive doctrinale. L'écart entre la reconnaissance du pape et la défense la vérité leur est peut-être devenue insupportable. Il aurait fallu qu'ils aient connu les modernistes dans les paroisses et les aumôneries et pas seulement les intellectuels modernistes. Pour ceux qui les ont côtoyés, les compromis sont impossibles : soit on s'oppose soit on fini par penser comme eux.
A moins que 
mgr Fellay et l'abbé Schmidberger ne souffrent du syndrome de Stockholm Mr. Green , après des années à être traité comme des parias ils ont vécu comme une délivrance d'être reçus par Benoît XVI au point d'adopter son point de vue.

L'explication surnaturelle serait plutôt que Dieu ait permis à Satan de frappé le berger par suppléance pour que le troupeau soit dispersé. Si on regarde les prophéties (Quito, La Salette...), elles parlent d'abolition du Saint Sacrifice et de perte de la Foi à Rome donc la situation peut hélas encore empirer...
Probablement que nous ne sommes pas assez saints, nous ne faisons pas assez pénitence ou notre désire de réparer l'offense faite à Dieu est insuffisant.

Intellectuellement je ne vois pas comment la direction de la FSSPX peut maintenir sa position, l'excellent article de antimodernisme.info "Pourquoi Benoit XVI veut le ralliement de la fraternité Saint Pie X" explique très bien que Benoît XVI reste un complet moderniste malgré les mesures qu'il a prises et que son but est le même que ceux qui prônent la rupture avec la Tradition, c'est seulement sur la façon de procéder et la durée qu'il y a des différences.
Si les récentes nominations à Rome ne leur ouvrent pas les yeux, c'est que les fumées de Satan sont entrées dans la tradition également.
Mes propos sont sûrement excessifs, mais c'est ce que je ressent douloureusement, si j'avais su je serais resté dans mon coin au lieu de m'impliquer dans les œuvres.


Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 14 Juil 2012, 06:15    Sujet du message: Analyse de l'abbé Gaudron à propos du positionnement de Mgr Gerhard Ludwig Müller - 5 juillet 2012 Répondre en citant

Non, Chrysogone, vos propos sont loin d'être excessifs. Ne regrettez pas votre apostolat. Il a rendu gloire à Dieu, a contribué à sauver des âmes, est source de mérites éternels pour vous. Il faut seulement à présent changer de champ d'apostolat...

Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Sam 14 Juil 2012, 12:33    Sujet du message: Il y a du Brutus en Mgr Fellay: "tu quoque mi fili!" Répondre en citant

Chrysogone a écrit:
Concernant mgr Fellay et l'abbé Schmidberger, leur proximité linguistique pour l'un et de nationalité pour l'autre avec Benoît  XVI ont peut être accentué leur sentiment de la primauté pontificale et entraîné leur dérive doctrinale. (...)
A moins que 
mgr Fellay et l'abbé Schmidberger ne souffrent du syndrome de Stockholm Mr. Green , après des années à être traité comme des parias ils ont vécu comme une délivrance d'être reçus par Benoît XVI au point d'adopter son point de vue.

L'explication surnaturelle serait plutôt que Dieu ait permis à Satan de frappé le berger par suppléance pour que le troupeau soit dispersé. Si on regarde les prophéties (Quito, La Salette...), elles parlent d'abolition du Saint Sacrifice et de perte de la Foi à Rome donc la situation peut hélas encore empirer...
Probablement que nous ne sommes pas assez saints, nous ne faisons pas assez pénitence ou notre désire de réparer l'offense faite à Dieu est insuffisant.
(...)
Benoît XVI reste un complet moderniste malgré les mesures qu'il a prises et que son but est le même que ceux qui prônent la rupture avec la Tradition, c'est seulement sur la façon de procéder et la durée qu'il y a des différences.
Si les récentes nominations à Rome ne leur ouvrent pas les yeux, c'est que les fumées de Satan sont entrées dans la tradition également.
Mes propos sont sûrement excessifs, mais c'est ce que je ressens douloureusement, si j'avais su je serais resté dans mon coin au lieu de m'impliquer dans les œuvres.

Votre analyse est certainement juste. Il doit y avoir un peu de tout cela dans cette démarche de destruction à la Brutus tuant son père adoptif. "Tu quoque, mi fili!"  s'écrie César dans un dernier soupir en reconnaissant celui qu'il a adopté comme son fils, parmi ses assassins.
Et vous avez raison ceci n'est pas un épilogue, mais un  prologue.

Quant à tout ce que vous avez fait, vous n'avez rien à regretter. Vous l'avez fait à la gloire de Dieu. Jamais rien n'est perdu lorsqu'on l'offre à Dieu.
Le principal est de ne pas désespérer et de poursuivre et de sans cesse sur le métier remettre l'ouvrage. mais votre bouclier de croisé, dans ce sens là, est tout-à-fait rassurant!
Okay
Avec vous pour la nouvelle croisade! Saint-Louis, guidez-nous!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:33    Sujet du message: Analyse de l'abbé Gaudron à propos du positionnement de Mgr Gerhard Ludwig Müller - 5 juillet 2012

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com