Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
MUTATION ABBE BEAUVAIS - LETTRE OUVERTE (PUBLIQUE)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
SOC
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2012
Messages: 5

MessagePosté le: Jeu 8 Aoû 2013, 00:36    Sujet du message: MUTATION ABBE BEAUVAIS - LETTRE OUVERTE (PUBLIQUE) Répondre en citant

 
    OBJET : MUTATION DE L'ABBE BEAUVAIS - SUPPLIQUE D'UN FIDÈLE DE LA FSSPX
   

 

A S.E., le Supérieur de la Fraternité Saint Pie X,

Mgr Bernard Fellay à Menzingen en Suisse.

 

                                                                                                                             Paris, le 07 août 2013
   

   
 

Monseigneur,

J’ai l’honneur de venir  très respectueusement vers Votre Excellence pour lui faire part de la consternation et de la tristesse qui seraient les nôtres, si M. l’abbé Xavier Beauvais venait à quitter Saint Nicolas.

                1) De la consternation.  Alors que les pouvoirs publics dits français augmentent encore d’un cran leur détestation de la catholicité, un curé exemplaire proteste. Il s’est levé avec courage et simplicité. A tel point que nombre de Français, de catholiques, pourtant a priori peu enclins à sympathiser avec la FSSPX, finissent par nous envier un tel pasteur. Ne nous forcez pas à des batailles qui seront interprétées comme celles de bigots ! 

Des rumeurs à la mairie intégriste de Paris et dans plusieurs ministères qui ne le sont pas moins, auxquelles je ne prête qu’une attention de nature politique et auxquelles Votre Excellence n ‘en accorde certainement aucune, feraient état  d’une espèce d’ultimatum : que l’abbé séditieux (vis-à-vis de la République) parte ou nous récupérons l’église (un «squatt» illégal)…  Et, alors !  Qu’ils y viennent !

Une reprise en main de nos territoires, de notre civilisation, de notre avenir est,  par nature, un objectif éminemment catholique. Le chantage permanent à  une "reductio ad catholicum " ne fonctionne plus ; au delà de la lutte contre les dénaturations du bien commun, c'est ce dont des millions de Français témoignent ! La Tradition est au cœur des rapports de force :     le départ de l’abbé Beauvais dans les circonstances actuelles serait interprété comme cette capitulation, cette faiblesse qui nourrit tous les doutes d’une jeunesse saine ne demandant qu’à  combattre in fine pour le Règne social de NSJC.

                2) De la tristesse. Le curé, comme le médecin, n’est pas interchangeable. Sauf que c’est évidemment plus subtil dans le cas du prêtre ; outre les mécanismes individuels de l’âme,  il met en branle une assemblée.  L’abbé Xavier Beauvais a baptisé ma femme (convertie du luthérianisme) et nous a mariés.  Pour ma part, parce que je suis fils de prêtre (s.j. – dispense papale), issu d’une famille  qui a fourni de très nombreux serviteurs à l’Eglise, je doute qu’un autre que lui ait pu me remettre dans le chemin plus ou moins droit que j’essaie de suivre.

Nous sommes très nombreux à être de même personnellement  impliqués, à un titre ou  à un autre, dans cette affection et reliés par elle. Évidemment, il y aura toujours quelques grincheux sophistiqués, spécialistes de  l'internet, pour estimer que la place d'un curé n'est pas dans la rue. Mais elle est où, la place du curé ? Là où le monde et les médias l'ont assigné à résidence; dans les ors de la république, à l'ONU, à la LICRA ou à la LDH ;  dans une loge, dans le périmètre sécurisé d'une synagogue ou au minibar d'une mosquée ? Où ?

Le curé est là où ses paroissiens ont besoin de lui. Et vice-versa. Hors et en sa chaire. Il me semble que c'est le moins que nous puissions faire pour tenter de compenser la démission des  clercs.

                Que Votre Excellence daigne excuser cette démonstration qui veut aller du particulier au général : Saint Nicolas fédère autour d’elle un vivier considérable de jeunes âmes (et moins jeunes, bien sûr) éprises d’idéal et de loyauté, néanmoins parfois sujettes au doute en raison de cette eau à peine tiède dont nous asperge en permanence les clergés diocésains  en guise de bénédiction. S'il y en a  un qui sait les exhorter à ne pas faiblir, c'est bien l'abbé Beauvais. Il serait préjudiciable de les en priver.

La nouvelle de cette mutation a été, paraît-il, annoncée au prieuré de Nantes. Que cette annonce ait été prématurée ou pas (?), elle relève d’une invraisemblable indélicatesse.  Maladroite et malvenue.

De surcroît, dans le séisme permanent qui ébranle la confiance des catholiques romains, l’éventuelle venue à Saint Nicolas d’un prêtre qui encourage ses confrères «de l’Eglise conciliaire à célébrer la messe Saint Pie V en langue vernaculaire, tournés vers le peuple  pour l’accoutumer peu à peu (à la Tradition) », ne laisse pas sans pressentir des circonlocutions politiciennes dans cette langue de buis à laquelle ni M. le vicaire Puga, ni M. le curé Beauvais, ne nous ont habitués.  Avec nous, il faut y aller franco !

Paris, aujourd’hui, c’est Ars. Il faut lui laisser son curé.

Pour conclure,  Votre Excellence permettra que je demande à  mon saint patron, celui de tous les évêques,  Père de la Sainte Eglise, l’efficace Cyrille d’Alexandrie, d’intercéder à  cet effet :  que le Bon Dieu nous fournisse en ce siècle également une troupe de ces Parabolani (παραβαλανεῖς) au nombre desquels je me compterais fièrement.

Avec l'expression de mes remerciements les plus vifs pour l'attention qu'Elle voudra bien  porter à cette supplique , veuille agréer Votre Excellence celle de mon profond respect.

Soc. Hercé
   

 

PS : Lors d’une manifestation le  19 avril 2013  à Paris, notre frère François-Marie, en soutane, a été furieusement tabassé au sol par des CRS, après qu’il eut courageusement tenté de secourir un jeune homme mineur. Nous attendons bien entendu du Supérieur de la FSSPX qu’il veuille avoir la bienveillance de manifester son avis sur ces violences gouvernementales à l’encontre d'un religieux en habit - à notre connaissance,  inédites en France depuis 1905…   

C.C. : M. l'abbé de Cacqueray-Valmenier, Supérieur du District de France


 
   


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 8 Aoû 2013, 00:36    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
tropdenoms
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juin 2012
Messages: 277

MessagePosté le: Jeu 8 Aoû 2013, 12:39    Sujet du message: MUTATION ABBE BEAUVAIS - LETTRE OUVERTE (PUBLIQUE) Répondre en citant

Bonjour SOC, 


Merci de cette lettre qui évoque si bien nos problèmes actuels. Nous avons besoin de prêtres courageux et de prêtres impliqués dans la vie de la cité. De prêtres en contact avec leurs fidèles, qui vont au-devant des fidèles et de la société. Pas de prêtres qui se contentent d'attendre dans leurs chapelles. 
L'abbé Beauvais est un de ces prêtres exceptionnels qui a le charisme, le courage et le tempérament de lutter pour répandre la position officielle de l'Eglise catholique au sein de la société.
C'est impensable que le supérieur de la Fraternité n'ait pas réagi à l'arrestation violente de votre frère en habit religieux. Où est la fraternité dans la Fraternité? N'est-ce qu'un mot creux?


Pourriez-vous me dire d'où vous tirez la citation de l'abbé incitant ses confrères: «de l’Eglise conciliaire à célébrer la messe Saint Pie V en langue vernaculaire, tournés vers le peuple  pour l’accoutumer peu à peu (à la Tradition) »?


Etes-vous certain qu'il y aurait eu pression du ministère de l'Intérieur auprès de Mgr Fellay pour éloigner l'abbé Beauvais? 

 
Merci d'avance de vos réponses. 


Revenir en haut
Augustin
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2013
Messages: 33
Localisation: Sud de France

MessagePosté le: Jeu 8 Aoû 2013, 13:54    Sujet du message: MUTATION ABBE BEAUVAIS - LETTRE OUVERTE (PUBLIQUE) Répondre en citant

Merci SOC ! J'espère que cette magnifique lettre convaincra mgr Fellay et le fera changer d'avis. Surement que la plupart des fidèles de St Nicolas et même d'ailleurs doivent être consterné face à cet événement malheureux. Je pense que l"abbé Beauvais aurait préféré lui aussi rester à Paris plutôt que dans la maison autonome d'Espagne et du Portugal là où il y a peu de fidèles. Bien sûr ce sera toujours son devoir de professer et de défendre la Foi catholique en Espagne.

Interview de Mgr Williamson dans Rivarol


Revenir en haut
Aurore
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2012
Messages: 191

MessagePosté le: Jeu 8 Aoû 2013, 15:51    Sujet du message: MUTATION ABBE BEAUVAIS - LETTRE OUVERTE (PUBLIQUE) Répondre en citant

 Oui, nous le savons que l'abbé Beauvais est muté en Espagne; la nouvelle n'est pas récente, Augustin, vous avez eu tout l'historique  dans ce vieux fil: L'abbé Beauvais muté, Saint-Nicolas-du-Chardonnet est attribué à l'abbé de La Rocque, avec un message de Vendéen


 Il y a quelques jours je parlais de mutation sanction au sujet du prieur de Caen.... Mentzingrad a appris, avec le temps, comment jouer avec les individus; au lieu de les muter dans un coin perdu, on assiste maintenant à des sanctions promotions..... Prenez l'abbé Gaudray : certes, il obtient un prieuré plus important et en plus un doyenné; le revers de la médaille c'est qu'il aura beaucoup moins de temps à consacrer à l'étude et qu'ainsi il disposera de moins de temps pour poser ses questions gênantes; pour bien le connaître, il va dans un prieuré "mondain et libéral" qui n'a jamais brillé par sa rigueur religieuse et sa modestiee vestimentaire !!! L'abbé de La Rocque, ancien participant des Discussions avec Rome, ne fait pas parler de lui et ne réagit pas; il est devenu le "curé consensuel" qu'on aime bien mais qui est loin d'être "la Lumière du monde"; le mettre à Paris, c'est décapiter la résistance et installer "une certaine forme de molesse". Quant à la promotion de l'abbé Beauvais, on peut en rire... combien de prieuré en Espagne ? combien de fidèles ? Il paye là ses déclarations, sa méfiance et sa libre parole... Au départ, on pouvait se réjouir mais au final la Malice apparaît au grand jour. Que dire également sur la "Joie" que suscite la déclaration des trois évêques.... 


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Jeu 8 Aoû 2013, 16:42    Sujet du message: MUTATION ABBE BEAUVAIS - LETTRE OUVERTE (PUBLIQUE) Répondre en citant

C'est clair qu'Ennemond et Cie sont très satisfaits du départ de M. l'abbé Beauvais, ainsi qu'en témoigne le Forum Catholique, sauf qu'ils sont des fidèles de l'abbé Célier à l'église de la Consolation qui coûte une fortune aux fidèles parisiens de la Fraternité.

On remarquera que l'abbé Célier, lui, est toujours en France, bien vissé en place, grâce à ses oeuvres au GREC et à ses ouvrages ralliéristes, sous pseudo ou non. Servir la soupe conciliaire est bien aujourd'hui un critère pour s'incruster dans les meilleures places dont Paris est sans doute la meilleure du monde de la Fraternité, n'en déplaise aux GRECistes.

"Paris n'est pas le centre du monde", nous dit-on sur le FC, mais pour l'abbé Célier il semble bien que si! C'est sans doute en raison de ses glorieux ouvrages ralliéristes, sous pseudos ou non, que l'abbé Célier a décroché la place de curé de la Chapelle de l'association de la Consolation, dont la présidente est la mère d'Ennemond... Une association indépendante de la Fraternité mais pour les réparations sonnantes et trébuchantes c'est quand même à Saint-Nicolas chez l'abbé Beauvais que l'abbé Célier va frapper:

Criton et Tutella Domus témoignent des étranges chassées-croisés entre Saint-Nicolas et la Consolation: (1er et 2ème message de ce fil et suivant)



 
Citation:


Demain à Paris, l’abbé Celier célèbre (si l’on peut dire..) la grand Messe de 10H30 à Saint Nicolas et prêche à toutes les messes pour porter la bonne parole de la tradition  à sa façon...

Du coup, notre curé l’abbé Beauvais célèbre la Grand messe à 10H15 au 23, rue Jean Goujon à Notre-Dame de CONSOLATION, la chapelle tenue par l’abbé Célier. Bref un chassé croisé…et bien sûr, nous serons nombreux à rejoindre notre curé refusant d’assister à la messe de « La Cave » ! (Tutella)







 
Citation:


il y avait beaucoup de monde ce matin à la Consolation !

Une trentaine de personnes debout pendant la messe de l'abbé Beauvais, pendant que l'abbé Célier allait "plumer" St Nicolas.

D'après les infos. "Ennemond" a même du ouvrir les portes de la chapelle à deux battants.
Certaines personnes ont fini la messe dehors.

Mais c'est dommage, vous avez raté l'abbé Rioult qui était à Saint-Nicolas.
Il a été chaleureusement félicité par plusieurs paroissiens.

 
(Criton)




Plus bas dans le fil Tutella précise encore:

 
Citation:


L’abbé Beauvais a pris la parole en disant : « Je remercie doublement l’abbé Cellier d’abord de plumer Saint Nicolas, ensuite de me permettre de venir dans cette chapelle historique que la providence a permis de retrouver." (Tutella)




Revenir en haut
Lucile


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2013
Messages: 65

MessagePosté le: Jeu 8 Aoû 2013, 22:48    Sujet du message: MUTATION ABBE BEAUVAIS - LETTRE OUVERTE (PUBLIQUE) Répondre en citant

Belle lettre, bonne idée d'écrire à Mgr Fellay pour protester Okay

Revenir en haut
Chouanne
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 259

MessagePosté le: Ven 16 Aoû 2013, 13:31    Sujet du message: MUTATION ABBE BEAUVAIS - LETTRE OUVERTE (PUBLIQUE) Répondre en citant

J'aimerais bien moi aussi avoir des réponses aux questions que posent Tropdenoms.


Merci d'avance Soc si vous êtes pare là.


Revenir en haut
hussard1978


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2013
Messages: 46
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 17 Aoû 2013, 10:16    Sujet du message: MUTATION ABBE BEAUVAIS - LETTRE OUVERTE (PUBLIQUE) Répondre en citant

Une très belle Lettre...
seule question ouverte: l'attaque sur l'abbé de la Rocque ne risque-t-elle pas de braquer Mgr Fellay???

J'ai écrit ma lettre pour ma part, et je connais une tierce personne s’apprêtant à écrire la sienne....

J'ai profité de mes vacances à Prague pour déposer cela aux pieds de l'Enfant Jésus... que celui-ci éclaire tant Mgr Fellay que l'Abbé Beauvais sur la marche à suivre


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:17    Sujet du message: MUTATION ABBE BEAUVAIS - LETTRE OUVERTE (PUBLIQUE)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com