Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Lettre ouverte par un chrétien d'origine égyptienne à François
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 885

MessagePosté le: Mar 20 Aoû 2013, 01:02    Sujet du message: Lettre ouverte par un chrétien d'origine égyptienne à François Répondre en citant

Un chroniqueur canadien d'origine égyptienne a écrit:
 
Citation:


17/08/2013
Lettre ouverte au pape François par Hélios d'Alexandrie

Votre Sainteté,


Décidément vous avez décidé de plaire, non pas à St-Pierre dont vous êtes le successeur, ni à Jésus-Christ qui à trois reprises lui a dit : « pais mes brebis » mais au « monde », celui dont Jésus a parlé quand il a dit :   
        « Dans le monde vous aurez à souffrir, mais gardez courage! J’ai vaincu le monde.»   

   
Il est loin le temps où l’Esprit Saint qui habitait les chrétiens transformait le « monde ». À présent c’est le « monde » qui transforme les chrétiens du plus humble jusqu’au plus élevé, c’est à dire jusqu’à vous. L’Église n’est certes pas populaire, l’Église a mauvaise presse, on peut même dire qu’elle est copieusement dénigrée, non sans raisons, mais lesquelles? Certainement pas parce qu’elle reflète de moins en moins le Christ et qu’elle a pratiquement cessé d’offrir l’Évangile à ceux qui ont faim et soif de vérité. Si ce n’était que pour cela elle se mériterait plutôt les éloges et les félicitations de ceux dont vous souhaitez l’approbation. Non, les censeurs contemporains et les ingénieurs sociaux, n’ont que faire du message évangélique qui les fait fuir, comme la lumière fait fuir les chauves-souris; le fiel qu’ils déversent à profusion sur l’Église n’a qu’un seul but, l’inciter à se transformer en miroir, pour refléter le « monde » qu’ils s’évertuent à remodeler.   

   
Grâce à vous l’Église est en train de vivre une métamorphose, elle cessera d’être conservatrice, elle se conformera aux normes du « monde », et entrera sagement dans le moule, celui d’une « avant-garde » conformiste et stérile, qui se fait une obsession de suivre le courant dominant.   

   
Bien dans l’esprit du temps, l’Église à travers vos déclarations officielles, ne dit pas toute la vérité, seulement celle qui est correcte ou politiquement rentable de dire. Vos propos larmoyants sur la « mondialisation de l’indifférence » à la plage de Lampedusa le 8 juillet dernier, font bon marché des souffrances des habitants de cette petite île, jadis paisible, qui sert de porte d’entrée à des centaines de milliers de jeunes musulmans, dont un grand nombre se destine au djihad au cœur même de l’Europe. Quelle était votre intention quand vous avez parlé de « mondialisation de l’indifférence?» Souhaitez-vous que l’Italie, et tant qu’à y être l’Europe entière, affrètent paquebots et traversiers pour recueillir ces clandestins sur les bords même de l’Afrique? Avez-vous la conviction que les européens tardent à se suicider et qu’ils feraient mieux de se dépêcher? À qui cherchez-vous à plaire par vos propos, si ce n’est à ceux qui plaident haut et fort pour une politique de porte grande ouverte à l’immigration, et qui  pratiquent le terrorisme intellectuel contre ceux qui s’inquiètent pour l’avenir de l’Europe?   

   
Il y a à peine quelques jours vous avez déploré les centaines de victimes des affrontements entre les frères musulmans et les forces de l’ordre en Égypte, ce faisant vous avez fait écho à la désinformation des médias en Occident, pour qui les assassins sont les victimes et ceux qui protègent leur pays, les bourreaux. Pourtant, grâce à l’information de première main que vous recevez régulièrement, vous étiez au courant des horreurs perpétrées par les frères musulmans contre les chrétiens et les églises en Égypte. Vous avez observé de votre palais pontifical, l’escalade continue de la violence programmée et minutieusement exécutée contre tout ce qui est chrétien. Le 14 août, en quelques heures plus de soixante églises, monastères et couvents ont été incendiées et plus de cent civils chrétiens égorgés ou lynchés par les frères musulmans dans des attaques coordonnées, sans compter les centaines de maisons et de commerces détruits, les viols, les rapts d’enfants et de jeunes filles. Vous l’avez appris assez tôt mais vous avez choisi de ne rien dire.   

   
La pyromanie anti-églises est sans aucun doute halal et conforme au coran et à la sunna de Mahomet, pour qui, contrairement à votre prédécesseur, vous exprimez le plus profond respect. Désireux de rebâtir les ponts avec les milliers d’imams qui intoxiquent de leurs propos haineux l’esprit des jeunes en Europe, vous vous êtes soigneusement abstenu de dénoncer le martyr systématique des chrétiens, non seulement en Égypte mais partout dans les pays à majorité islamique, particulièrement en Irak et en Syrie. Vous avez même demandé publiquement aux chrétiens catholiques de s’autocensurer en s’interdisant de dire la vérité sur l’islam et sur le double discours des islamistes.   

Nul doute que vos prises de position ont comblé d’aise les élites « intellectuelles », politiques et médiatiques, à preuve ils vous couvrent d’éloges et ne se privent pas de claironner partout que le « changement »  longtemps souhaité est en voie de se produire au sein de l’Église.
Pensant au martyr des chrétiens par les musulmans, je me fais un devoir de vous rappeler ces paroles que Jésus a prononcées la veille de sa crucifixion :
        « …L’heure vient où quiconque vous tuera pensera rendre un culte à Dieu. Et cela, ils le feront pour n’avoir reconnu ni le Père ni moi. Mais je  vous ai dit cela, pour qu’une fois leur heure venue, vous vous rappeliez que je vous l’ai dit. »


Et plus loin il a prononcé ces paroles :
       « Dans le monde vous aurez à souffrir. Mais gardez courage! J’ai vaincu le monde. »


Saviez-vous que les coptes d’Égypte se répètent constamment ces passages de l’Évangile selon Saint-Jean pour se donner du courage et de la patience?
Pensant aux islamistes à l’égard de qui vous faites preuve de tant d’empressement, je ne peux me priver de vous rappeler ce passage de l’Évangile selon St-Mathieu :
        « Méfiez-vous des faux prophètes, qui viennent à vous déguisés en brebis, mais au-dedans sont des loups rapaces. C’est à leurs fruits que vous les  reconnaîtrez. Cueille-t-on des raisins sur des épines? Ou des figues sur des chardons?… Tout arbre qui ne donne pas un bon fruit on le coupe et on  le jette au feu. »


Les fruits empoisonnés des islamistes on peut les cueillir partout, en Égypte, en Syrie, en Palestine, en Irak, au Nigéria, au Pakistan, en Thaïlande, en Indonésie aux Philippines et de plus en plus en Europe et en Amérique. Peut-être est-il temps que vous commenciez à vous en méfier!


Pensant à votre désir de plaire aux bien-pensants et à ceux qui se font un point d’honneur de mépriser le Christ et le christianisme je vous rappelle cet autre passage de l’Évangile selon St-Mathieu :
        « Le disciple n’est pas au-dessus du maître, ni le serviteur au-dessus de son patron. Du moment qu’ils ont traité de Belzébul (Satan) le maître de  maison(le christ), que ne diront-ils pas de sa maisonnée! »
Et plus loin il a ajouté ceci :
        « Quiconque se déclarera pour moi devant les hommes, moi aussi je me déclarerai pour lui devant mon Père qui est dans les cieux; mais celui qui  m’aura renié devant les hommes, à mon tour je le renierai devant mon Père qui est dans les cieux. »
Vous êtes le premier témoin du Christ, vous êtes également le successeur de Pierre à qui Jésus après sa résurrection a dit par trois fois : « Pais mes brebis! » Auparavant Jésus en parlant de lui-même avait dit :
        «Je suis le bon pasteur; le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis. Le mercenaire, qui n’est pas le pasteur et à qui n’appartiennent pas les brebis, voit-il venir le loup, il laisse les brebis et s’enfuit, et le loup s’en empare et les disperse. »
La question que je permets de vous poser est celle-là : « Que ferez-vous face au loup quand il se présentera? »
Et j’aimerais ajouter ceci : « ne trouvez-vous pas que les paroles que Jésus-Christ a prononcées il y a presque deux mille ans sont étonnement d’actualité, qu’elles s’appliquent à vous et aux évènements dramatiques qui se déroulent dans le monde? »


Il me reste à espérer que cette lettre vous parviendra et que vous aurez la patience de la lire. Si vous trouvez mes paroles trop dures ou trop injustes, dites-vous que les chrétiens qu’on terrorise, qu’on torture et qu’on tue en Égypte en Syrie et ailleurs, subissent bien plus de dureté et d’injustice.


Votre frère dans le Christ,


Hélios d’Alexandrie
   



SOURCE
   


Dernière édition par Gentiloup le Jeu 22 Aoû 2013, 12:08; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 20 Aoû 2013, 01:02    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aurore
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2012
Messages: 191

MessagePosté le: Mar 20 Aoû 2013, 16:07    Sujet du message: Lettre ouverte par un chrétien d'origine égyptienne à François Répondre en citant

Je suis un peu surprise par le peu de réaction à la détresse et aux persécutions des Chrétiens des pays musulmans.
Certes le pape n'est le chef que des catholiques. Mais lorsqu'on lit ce que certains chrétiens d'Afghanistan, du Pakistan, et du Moyen-Orient endurent pour ne pas renier le Christ, on se dit que la Miséricorde de Notre Seigneur suppléra certainement à l'imperfection de leurs enseignement.
Mgr Lefebvre disait qu'au Paradis il ne pouvait y avoir que des catholiques. "Hors de l'Eglise point de salut!"


Mais aujourd'hui l'Eglise qui n'est plus ou si peu à Rome, est certainement disséminée parmi ces gens qui acceptent l'éventualité de mourir pour Son Nom. Serions-nous aussi fermes dans la foi qu'eux face aux persécutions?


Honte à François qui plaide pour les persécuteurs!


Quelle belle lettre!


Revenir en haut
Augustin
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2013
Messages: 33
Localisation: Sud de France

MessagePosté le: Mar 20 Aoû 2013, 18:39    Sujet du message: Lettre ouverte par un chrétien d'origine égyptienne à François Répondre en citant

L'auteur a beaucoup de courage ! Est ce que certains abbés de la Fraternité auraient le courage de faire de même ??

Aurore a écrit:


Mgr Lefebvre disait qu'au Paradis il ne pouvait y avoir que des catholiques. "Hors de l'Eglise point de salut!"




 A propos de cela, que pensait Mgr Lefebvre du baptême de désir ? Est-il blâmable ?


Revenir en haut
hussard1978


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2013
Messages: 46
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 20 Aoû 2013, 19:23    Sujet du message: Lettre ouverte par un chrétien d'origine égyptienne à François Répondre en citant

 
 
Citation:
A propos de cela, que pensait Mgr Lefebvre du baptême de désir ? Est-il blâmable ?


Si j'ai bien compris votre question (la validité du baptême copte" je crois que vous avez la réponse dans Saint Augustin (au sujet du Donatisme il me semble)(Que Mgr Lefebvre suivait forcément)


Revenir en haut
laudetur Jesus Christus
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2012
Messages: 327
Localisation: Pologne

MessagePosté le: Mar 20 Aoû 2013, 20:16    Sujet du message: Lettre ouverte par un chrétien d'origine égyptienne à François Répondre en citant

Certains coptes sont catholiques!

Revenir en haut
Lucile


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2013
Messages: 65

MessagePosté le: Mar 20 Aoû 2013, 20:23    Sujet du message: Lettre ouverte par un chrétien d'origine égyptienne à François Répondre en citant

laudetur Jesus Christus a écrit:
Certains coptes sont catholiques!


En dehors de cela sur le sujet j'ai retrouvé la référence citée par Hussard:
LIVRE PREMIER : Validité et Nullité du Baptême Hérétique.

Saint Augustin y prouve que le baptême peut être conféré hors de la communion catholique par des hérétiques ou des schismatiques. Toutefois ce n’est pas de leurs mains qu’on doit le recevoir, et il ne sert de rien tant que l’on reste volontairement dans te schisme ou l’hérésie. 
Très intéressant! Okay






Revenir en haut
Augustin
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2013
Messages: 33
Localisation: Sud de France

MessagePosté le: Mar 20 Aoû 2013, 20:33    Sujet du message: Lettre ouverte par un chrétien d'origine égyptienne à François Répondre en citant

Merci beaucoup de vos réponses mais permettez de vous posez une autre situation ( excusez moi si je m'éloigne un peu trop du sujet de base ) . Imaginons un enfant qui est né dans une famille bouddhiste au fin fond de l'Himalaya et qui n'a jamais entendu parler de Notre Seigneur. Peu de temps après sa naissance, il meurt sans baptême. Mais admettons que s'il en avait entendu parler de notre religion il se serait converti sans aucune hésitation même au prix de sa vie. Q'adviendra t-il de cette âme qui est dans un certain sens innocente ?

Revenir en haut
hussard1978


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2013
Messages: 46
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 20 Aoû 2013, 21:36    Sujet du message: Lettre ouverte par un chrétien d'origine égyptienne à François Répondre en citant

un enfant mort sans baptême peu après la naissance n'ira jamais au Paradis. pas plus qu'il n'ira en Enfer. Il va dans les Limbes.... En fait c'est relativement difficile à expliquer: St Grégoire de Naziance affirme l'existence des Limbes, St Augustin Les nie et voue les enfants à L'Enfer avec les peines les plus douces. Mais St Thomas d'Aquin confirme les limbes: les enfants seraient en un lieu où ils n'auraient pas connaissance de l'Absence de Dieu une sort de lieu sans peines.

c'est un sujet délicat, mais je pense que St Augustin a eu une vue un peu biaisée par son militantisme total pour le baptême dès la naissance: il avait ainsi un argument définitif.
Cependant honnêtement je ne crois pas que les Limbes soient dans le cathéchisme de St Pie X


Revenir en haut
Augustin
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2013
Messages: 33
Localisation: Sud de France

MessagePosté le: Mar 20 Aoû 2013, 21:43    Sujet du message: Lettre ouverte par un chrétien d'origine égyptienne à François Répondre en citant

Merci beaucoup hussard1978 pour votre explication très éclairante !

Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 885

MessagePosté le: Mar 20 Aoû 2013, 21:46    Sujet du message: Lettre ouverte par un chrétien d'origine égyptienne à François Répondre en citant

Augustin a écrit:
Merci beaucoup de vos réponses mais permettez de vous posez une autre situation ( excusez moi si je m'éloigne un peu trop du sujet de base ) . Imaginons un enfant qui est né dans une famille bouddhiste au fin fond de l'Himalaya et qui n'a jamais entendu parler de Notre Seigneur. Peu de temps après sa naissance, il meurt sans baptême. Mais admettons que s'il en avait entendu parler de notre religion il se serait converti sans aucune hésitation même au prix de sa vie. Q'adviendra t-il de cette âme qui est dans un certain sens innocente ?




 
Citation:

Peut-on suppléer en quelque manière au défaut du Baptême ?
Le défaut du sacrement de Baptême peut être suppléé par le martyre qu’on appelle Baptême de sang, ou par un acte de parfait amour de Dieu ou de contrition joint au désir au moins implicite du Baptême, et ceci s’appelle Baptême de désir.


Catéchisme de Saint-Pie X





Pour un nouveau-né n'ayant pas l'âge de raison, cela semble impossible. Reste les limbes.


Pour ma part je me pose la question du baptême de désir que des parents feraient pour leur enfant mort sans baptême. De même que des parents font baptiser leur enfant avant l'âge de raison. Est-ce possible?


Revenir en haut
Le Précurseur
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 146
Localisation: Ploermel

MessagePosté le: Mer 21 Aoû 2013, 07:38    Sujet du message: Lettre ouverte par un chrétien d'origine égyptienne à François Répondre en citant

Chère Gentiloup,
oui absolument, les parents peuvent suppléer pour leur enfant du désir ou de l'intention sincère qu'ils avaient de faire baptiser celui-ci. En cas de décès avant le  baptême, on considère qu'il y a baptême de désir.


Revenir en haut
Lami
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 12 Avr 2013
Messages: 44

MessagePosté le: Mer 21 Aoû 2013, 09:43    Sujet du message: Lettre ouverte par un chrétien d'origine égyptienne à François Répondre en citant

Pouvez vous nous donner vos sources Le Précurseur s'il vous plaît ? Des références ?

L'enfant baptisé avant l'âge de raison est réellement baptisé et est représenté par son parrain et sa marraine qui répondent en son nom, l'Eglise nous l'enseigne.

Est-il suffisant d'avoir l'intention sincère de baptiser son enfant pour qu'il aille au Ciel ? Pour être tout à fait honnête, il ne me semble pas mais je me trompe peut-être.

Ne dit-on pas que l'enfer est pavé de gens de bonnes intentions ?


Revenir en haut
laudetur Jesus Christus
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2012
Messages: 327
Localisation: Pologne

MessagePosté le: Mer 21 Aoû 2013, 09:59    Sujet du message: Lettre ouverte par un chrétien d'origine égyptienne à François Répondre en citant

Je crois en effet que le baptême de désir ne s'applique pas aux enfants morts avant le baptême.
Il me semble que c'est l'enseignement traditionnel de l'Eglise.

Je vous donne la définition du catéchisme de mes enfants!

Lorsqu'on ne peut être baptisé, le Baptême peut-il être remplacé?

" Oui, lorsqu'on ne peut être baptisé, le Baptême peut-être remplacé par le martyre, qu'on appelle Baptême de sang, ou par un parfait amour de Dieu, qu'on appelle Baptême de désir"


Quant aux Limbes c'est en effet l'enseignement de saint Thomas d'Aquin.


Revenir en haut
Magdeleine
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2012
Messages: 75
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 21 Aoû 2013, 10:22    Sujet du message: Lettre ouverte par un chrétien d'origine égyptienne à François Répondre en citant

Au sujet du baptême de désir des petits enfants : le désir des parents ne peut pas être appliqué à l'enfant et produire chez celui-ci un baptême de désir de suppléance.
 
"S'il s'agit du désir des parents catholiques (ou même de l'Eglise) de baptiser l'enfant, désir qu'on rend équivalent à la volonté des parents et de l'Eglise et qui se réalise dans le baptême d'eau des petits enfants, cette opinion a toujours été rejetée par la Tradition et l'Eglise. On en trouve la preuve, en particulier, par l'épisode du Cardinal Cajétan, au XVIe siècle. Ce dernier, théologien plein de pertinence et empli de la doctrine de l'Eglise, avait soutenu une telle hypothèse. Lorsque saint Pie V fit éditer les œuvres du Cardinal Cajétan, il demanda que l'on retire et supprime cette opinion douteuse". Abbé Thierry Legrand, article complet sur les enfants morts sans baptême, et les Limbes, dans les Cahiers Saint-Raphaël (acim) n°75 juin 2004. (si vous le désirez je peux le recopier).


 


Revenir en haut
Le Précurseur
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 146
Localisation: Ploermel

MessagePosté le: Mer 21 Aoû 2013, 11:36    Sujet du message: Lettre ouverte par un chrétien d'origine égyptienne à François Répondre en citant

567. Peut-on suppléer en quelque manière au défaut du Baptême?
Le défaut du sacrement de Baptême peut être suppléé par le martyre qu’on appelle «Baptême de sang», ou par un acte de parfait amour de Dieu ou de contrition joint au désir au moins implicite du Baptême, et ceci s’appelle «Baptême de désir».

Chère Magdeleine,
Je vous copie le texte du catéchisme de St Pie X...
Si St Pie X dit qu'à défaut du baptême, il faut avoir au moins eu le désir implicite du baptême (baptême de désir) pour considérer donc que l'enfant sera considéré "comme baptisé" et donc sauvé, car si tel n'était pas le cas pour son salut, celà n'aurait servi à rien que les parents en aient eu le désir réel si leur enfant ne va pas au Ciel...
Car comment peut-on imaginer qu'un nourrisson d'un jour ou deux puisse avoir le désir de quoi que ce soit en ce qui concerne son baptême et c'est bien pour celà que ce sont les parents qui en expriment le souhait à sa place. Ils en avaient donc bien "le désir implicite" de le faire et celà s'est trouvé le cas échéant empêché par la mort subite de leur bébé.
Il est bien évident qu'on est tout à fait dans le cas mentionné par St Pie X dans son article 567 du catéchisme


Revenir en haut
Lami
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 12 Avr 2013
Messages: 44

MessagePosté le: Mer 21 Aoû 2013, 12:36    Sujet du message: Lettre ouverte par un chrétien d'origine égyptienne à François Répondre en citant

Oui, sauf que quand st Pie X parle de baptême sur cette question, il ne parle pas d'enfant explicitement ni même implicitement. Des adultes par contre peuvent avoir le désir de baptême.

Revenir en haut
Le Précurseur
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 146
Localisation: Ploermel

MessagePosté le: Mer 21 Aoû 2013, 12:55    Sujet du message: Lettre ouverte par un chrétien d'origine égyptienne à François Répondre en citant

il ne précise peut-être pas s'il s'agit d'enfants ou d'adultes mais une chose et sûre, il ne l'exclue pas non plus, ce qui laisse la porte ouverte à l'éventualité...ma foi, qui ne dit mot consent !!!

Revenir en haut
Lami
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 12 Avr 2013
Messages: 44

MessagePosté le: Mer 21 Aoû 2013, 13:25    Sujet du message: Lettre ouverte par un chrétien d'origine égyptienne à François Répondre en citant

Effectivement, c'est une façon de voir la chose.

Plus sérieusement, on m'a toujours appris que les enfants morts avant l'âge de raison et sans baptême allaient aux limbes, sorte de paradis sans connaissance de Dieu et naturellement heureux, ne souffrant d'aucune manière de ne pas connaître Dieu.


Revenir en haut
Le Précurseur
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 146
Localisation: Ploermel

MessagePosté le: Mer 21 Aoû 2013, 13:47    Sujet du message: Lettre ouverte par un chrétien d'origine égyptienne à François Répondre en citant

oui mais là, on parle d'enfants nourrissons jusqu'à l'âge de raison, n'ayant pas eu de parents décidés à leur donner le baptême. Il n'y a pas dans cette circonstance de "baptême de désir" et pour ces cas là, il existe en effet les limbes pour les accueillir grâce à la très grande bonté Divine qui n'a pas voulu punir ces innocents... Smile

Revenir en haut
Le Précurseur
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 146
Localisation: Ploermel

MessagePosté le: Mer 21 Aoû 2013, 14:12    Sujet du message: Lettre ouverte par un chrétien d'origine égyptienne à François Répondre en citant

Et puis et puis... Smile , je vais vous dire le fond de ma pensée, puisque Notre-Seigneur nous dit que Dieu SEUL sonde les reins et les coeurs, je m'en remets à Sa sagesse éternelle et lui laisse un droit qui n'appartient qu'à Lui seul : celui de décider qui sera sauvé et qui ne le sera pas...

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:18    Sujet du message: Lettre ouverte par un chrétien d'origine égyptienne à François

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com