Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Le NON POSSUMUS du District de France aux canonisations !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bordelais
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2012
Messages: 78
Localisation: BORDEAUX

MessagePosté le: Ven 4 Oct 2013, 10:51    Sujet du message: Le NON POSSUMUS du District de France aux canonisations ! Répondre en citant

Le District de France publie, ce jour, un éditorial de l'abbé Dominique Rousseau, prieur de Gastines, par lequel il condamne clairement les canonisations des papes Jean XXIII et Jean-Paul II. Le texte est limpide est sans ambiguïté et délivre un clair "Non possumus" à l'adresse de Rome.       
Comme il est mis en ligne en une de La Porte Latine, je suppose que c'est la position officielle du District.       
Ainsi, malgré les esprits chagrins, le District de France demeure l'un des plus sûrs et des plus orthodoxes.      
      
Canonisations des papes Jean XXIII et Jean-Paul II :       

Accès au dossier sur les canonisations

 
C’est le 30 septembre dernier qu’a été annoncée publiquement la décision du pape François de canoniser deux de ses prédécesseurs : Jean XXIII et Jean-Paul II. Dans la précipitation vaticane (une fois n’est pas coutume...), le scribe s’est trompé de date, rectifiée par les mêmes services le lendemain. Annonce fut faite pour le dimanche 17 avril 2014. Non, cette date du 17 avril correspond au Jeudi saint car il n’y a pas de dimanche 17 avril en 2014. Cette erreur de date (car ces canonisations seront faites le 27 avril) est peut-être significative et nous pensons plus à l’agonie de Notre Seigneur qu’à l’institution de la sainte Eucharistie : glorifier ces deux papes est bien le signe de la Passion de notre sainte Mère l’Église, que nous aimons plus que nous-mêmes. Nous vivons un drame, une tragédie.      

      
Des études ont été faites en leur temps pour dénoncer déjà la béatification de Jean XXIII (en 1999) puis celle de Jean-Paul II, le 1er mai 2011. Je vous laisse vous reporter, pour ce dernier, à l’excellent ouvrage de l’abbé de la Rocque (Jean-Paul II – doutes sur une béatification. Editions Clovis, 2011). Un dominicain en 1975 avait fait une étude sur l’éventuelle canonisation de Jean XXIII. Il répondit que ce serait impossible, car il faut, pour accéder aux honneurs des autels, que les vertus pratiquées le soient de façon héroïque. L’abbé Simoulin (Fideliter n° 136, juillet-août 2000) intitula un article « La bonté du pape Jean ? » et répondit par la négative, arguments à l’appui et concluait ainsi : « Sa béatification sera celle de son concile et l’autobéatification de l’Église telle qu’il a voulu la réformer et de son œuvre actuelle. »       

      
Outre l’âge avancé de Mgr Lefebvre en 1988, la raison majeure des Sacres épiscopaux voici 25 ans fut la scandaleuse cérémonie d’Assise où toutes les religions furent présentes, avec le bouddha posé sur l’autel. Et le pape d’Assise serait canonisé un jour ? Non possumus, nous ne pouvons pas. Nous écrivons ces mots avec peine mais nous voulons suivre la trace du martyr saint Maurice qui, à la demande de tuer les chrétiens ses frères, dit à l’empereur Maximien cette phrase si courte mais si profonde : « Nous ne pouvons pas renier Dieu notre Créateur et verser le sang chrétien. » A notre tour, nous ne pouvons pas faire croire que nous acceptons, ne serait-ce que par un silence gêné, l’humiliation publique de la Sainte Église, bafouée dans sa dignité de Mère. Jean-Paul II, condamnant par ailleurs l’apostasie silencieuse des nations (cf. Ecclesia in Europa, 28 juin 2003), a été le ténor de cette même apostasie. Il ne sert à rien d’écrire de belles phrases en dénonçant une apostasie des nations lorsque, à la tête de l’Église, les actes manifestent publiquement des gestes contraires aux préceptes divins. C’est en effet le premier commandement de Dieu qui fut bafoué le 27 octobre 1986, et c’est le plus grave de tout le décalogue. Quand bien même nous voudrions excuser le geste du pape d’alors, nous ne le pouvons : Notre Seigneur fut relégué sur un plan d’égalité avec les démons. Mgr Lefebvre fit faire alors un dessin (voir infra) qui marqua les esprits, plus peut-être qu’un long discours.      

      
Ce pape d’Assise va, après une fausse béatification, être mis sur les autels. Disons-le tout net : ces autels ne sont pas catholiques et nous ne pouvons nous reconnaître dans ce simulacre de cérémonie. C’est une singerie. Monsieur l’abbé de Cacqueray, dans l’éditorial de la revue Fideliter (n° 215, sept-oct. 2013) a bien qualifié notre siècle : celui de l’inversion. Ces nouvelles canonisations (nous reprenons le mot, mais il est vidé de son sens infaillible) sont des renversements : le dernier concile (Jean XXIII), les cérémonies attaquant de plein fouet la Majesté divine (Jean-Paul II) sont mis sur le podium, à la vue de tous. Quelle honte !      

      
Ce n’est pas dans un esprit passionné ni mû par un rejet des autorités que nous écrivons ces lignes, soyez-en bien convaincus chers Fidèles. Nous gardons la tête froide. Mais c’est notre cœur de pasteur de vos âmes qui saigne. Le loup est dans la bergerie ! Au feu, au feu ! Nous ne serons pas des chiens muets devant le drame qui se déroule sous nos yeux ébahis. Tandis que je rédige ces lignes, j’entends résonner dans ma mémoire les sermons de notre vénéré fondateur (29 juin 1982 : la Passion de l’Église ; 30 juin 1988 : les Sacres des évêques ; 14 mai 1989 : Pentecôte, où Monseigneur parla de Notre-Dame et la définit comme la Vierge de l’horreur, entendez du péché). Ces sermons d’Ecône sont comme des phares dans la nuit. Ils nous ont donné la flamme qui jusqu’à aujourd’hui nous font rester fidèles à ce que nous avons reçu par l’imposition des mains de l’évêque qui nous fit prêtres. Avec la grâce de Dieu nous voulons demeurer fidèles.      

      
Nous ne nous réjouirons pas de la canonisation des deux papes. Nous la pleurons dès à présent et nous prions pour des jours de conversion, celle des intelligences aveuglées par l’orgueil infernal, celle des volontés murées par le non serviam diabolique : Oportet illum regnare, il faut qu’Il règne !       

      
Nous en appelons aux Martyrs, aux Confesseurs de la Foi. Nous en appelons à sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, Patronne des Missions, à saint François d’Assise qui n’hésita pas à dire la vérité au Sultan, à saint Pie V qui fit lever une armée pour la défense de la Foi contre les Turcs et dont il fut vainqueur à Lépante. Nous en appelons au sens catholique des chrétiens. Catholiques, réveillez-vous, vous ne pouvez vous laissez endormir par le relativisme religieux qui vous fera mourir si vous n’y prenez garde.      

      
Seigneur, sauvez-nous. « Notre secours est dans le Nom du Seigneur. » Notre-Seigneur règnera par Notre-Dame immaculée, lorsqu’enfin la Russie sera consacrée par le Souverain Pontife à la Vierge Marie. C’est en Marie que nous plaçons toute notre Espérance.      

      
Abbé Dominique Rousseau,       
Prieur de Gastines, Directeur des retraites      

      
Le 3 octobre 2013, en la fête de sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus,       
Patronne des Misions, Patronne secondaire de la France      
       
       
Les vignettes effectuées à la demande de Mgr Lefebvre à l'annonce du premier scandale d'Assise      
      
      
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 4 Oct 2013, 10:51    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 885

MessagePosté le: Ven 4 Oct 2013, 11:22    Sujet du message: Le NON POSSUMUS du District de France aux canonisations ! Répondre en citant

 

Citation de Bordelais:
Le District de France publie, ce jour, un éditorial de l'abbé Dominique Rousseau, prieur de Gastines, par lequel il condamne clairement les canonisations des papes Jean XXIII et Jean-Paul II. Le texte est limpide est sans ambiguïté et délivre un clair "Non possumus" à l'adresse de Rome.
Comme il est mis en ligne en une de La Porte Latine, je suppose que c'est la position officielle du District.
Ainsi, malgré les esprits chagrins, le District de France demeure l'un des plus sûrs et des plus orthodoxes.


En effet, lorsqu'on compare les multiples réactions de La Porte Latine à celle de Dici (le timide article de l'abbé Lorans publié seulement aujourd'hui), on se dit que nous ne sommes plus tout-à-fait dans la même fraternité. Et même qu'une sorte de bras de fer que l'on n'avait pas constaté jusque-là est en train de s'instaurer.

La Porte Latine a réagi immédiatement dés l'annonce des dates faite, en donnant un dossier d'articles exposant le scandale inouï de ces canonisations.
Les termes employés par l'abbé Rousseau sont en effet sans équivoque.

De plus en plus une fracture s'installe.

Mgr Fellay avait exprimé ses espoirs en François, mais depuis que ces déclarations font scandales jusque dans la grande presse, ses silences sont retentissants. On ne peut que se demander ce qu'ils couvrent de honteux.
 


Revenir en haut
Cadoudal
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2012
Messages: 542
Localisation: ILE DE FRANCE

MessagePosté le: Ven 4 Oct 2013, 11:40    Sujet du message: Le NON POSSUMUS du District de France aux canonisations ! Répondre en citant

" et moi, je crois en Dieu,"
"pas dans un Dieu catholique ."


François 1 à Scalfari, entretien publié dans la Republica .


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Ven 4 Oct 2013, 13:43    Sujet du message: Le NON POSSUMUS du District de France aux canonisations ! Répondre en citant

 N'oublions pas, cependant, que c'est Benoit XVI qui a béatifié ces deux individus, il fallait bien s'attendre à une canonisation! 

Revenir en haut
Aurore
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2012
Messages: 191

MessagePosté le: Ven 4 Oct 2013, 16:58    Sujet du message: Le NON POSSUMUS du District de France aux canonisations ! Répondre en citant

Voilà enfin l'indignation que nous attendions, mais nous l'attendions (enfin... En principe...) de Mgr Fellay! 

 
Cela vient, comme toujours de France!   
 
Citation:
Monsieur l’abbé de Cacqueray, dans l’éditorial de la revue Fideliter (n° 215, sept-oct. 2013) a bien qualifié notre siècle : celui de l’inversion.
 

 
Avez-vous reçu Fideliter de sept-octobre 2013 ? Je n'ai pas eu connaissance de l'éditorial de M. l'abbé de Cacqueray dont fait mention l'abbé Rousseau.  

 
En tout cas, nous (ma famille) nous sommes heureus de nous sentir dans la même Eglise avec la même religion que M. l'abbé Rousseau ! 


Revenir en haut
InNomineDomini
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mar 2013
Messages: 142

MessagePosté le: Ven 4 Oct 2013, 17:18    Sujet du message: Le NON POSSUMUS du District de France aux canonisations ! Répondre en citant

Merci pour cette réaction sans la moindre concession, M. l'abbé!


 
 
Citation:
c’est notre cœur de pasteur de vos âmes qui saigne. Le loup est dans la bergerie ! Au feu, au feu ! Nous ne serons pas des chiens muets devant le drame qui se déroule sous nos yeux ébahis. Tandis que je rédige ces lignes, j’entends résonner dans ma mémoire les sermons de notre vénéré fondateur (29 juin 1982 : la Passion de l’Église ; 30 juin 1988 : les Sacres des évêques ; 14 mai 1989 : Pentecôte, où Monseigneur parla de Notre-Dame et la définit comme la Vierge de l’horreur, entendez du péché). Ces sermons d’Ecône sont comme des phares dans la nuit. Ils nous ont donné la flamme qui jusqu’à aujourd’hui nous font rester fidèles à ce que nous avons reçu par l’imposition des mains de l’évêque qui nous fit prêtres. Avec la grâce de Dieu nous voulons demeurer fidèles.       

       
Nous ne nous réjouirons pas de la canonisation des deux papes. Nous la pleurons dès à présent et nous prions pour des jours de conversion, celle des intelligences aveuglées par l’orgueil infernal, celle des volontés murées par le non serviam diabolique : Oportet illum regnare, il faut qu’Il règne !        

       
Nous en appelons aux Martyrs, aux Confesseurs de la Foi. Nous en appelons à sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, Patronne des Missions, à saint François d’Assise qui n’hésita pas à dire la vérité au Sultan, à saint Pie V qui fit lever une armée pour la défense de la Foi contre les Turcs et dont il fut vainqueur à Lépante. Nous en appelons au sens catholique des chrétiens. Catholiques, réveillez-vous, vous ne pouvez vous laissez endormir par le relativisme religieux qui vous fera mourir si vous n’y prenez garde.   

     


 
Magnifique!  

 
 
Citation:
N'oublions pas, cependant, que c'est Benoit XVI qui a béatifié ces deux individus, il fallait bien s'attendre à une canonisation! 

 
Oui, Alix, bien sûr il fallait s'y attendre, mais ce que j'attendais le plus c'était que la Fraternité des voix indignées se lèvent, non, comme celle de l'abbé Lorans qui dit mollement sur Dici qu'il y a un doute sur ces canonisations, mais un condamnation ferme et définitive, un "non possumus" énergique, comme depuis pas mal de temps nous n'en trouvons plus que dans le district de France, alors que cela devrait être au niveau de Menzingen que cela retentisse! 
 
Citation:
glorifier ces deux papes est bien le signe de la Passion de notre sainte Mère l’Église (LPL) 
 

 
Non Possumus! 


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 885

MessagePosté le: Ven 4 Oct 2013, 17:38    Sujet du message: Le NON POSSUMUS du District de France aux canonisations ! Répondre en citant

Aurore a écrit:
 
Citation:
Monsieur l’abbé de Cacqueray, dans l’éditorial de la revue Fideliter (n° 215, sept-oct. 2013) a bien qualifié notre siècle : celui de l’inversion.

  
 Avez-vous reçu Fideliter de sept-octobre 2013 ? Je n'ai pas eu connaissance de l'éditorial de M. l'abbé de Cacqueray dont fait mention l'abbé Rousseau. 
 



La réponse est en lien dans l'article de l'abbé Rousseau, chère Aurore, nous avons déjà dû le mettre en ligne, mais en tout cas le voici ci-dessous:

 
 
Citation:
Editorial du n° 215 
 
Qualifier le XXI° siècle : le siècle de l'inversion, 

abbé Régis de Cacqueray
 

 
 

 
D'un seul mot, les hommes s'efforcent de caractériser les siècles qui passent les uns après les autres. C'est ainsi que l'on parle du Xe siècle comme du « siècle de fer » en raison des guerres et des invasions permanentes qui s'y succédèrent dans une Europe très morcelée.
 

 
Notre XVIIe mérite d'être appelé « le grand siècle » car il correspond à l'une des périodes les plus riches de notre histoire, alors que le XVIIIe aurait dû être appelé « le siècle des ténèbres ». Malheureusement, les manuels de l'idéologie révolutionnaire en ont fait « le siècle des Lumières ». Léon Daudet a eu une heureuse intuition, quand il a écrit son « exposé des insanités meurtrières qui se sont abattues sur la France depuis 130 ans », de titrer son livre le « stupide XIXe siècle ».
 

 
En ce qui concerne le XXe, le titre du livre de Gustave Corçao : Le siècle de l'enfer ne semble pas excessif pour évoquer, non pas seulement les guerres mondiales qui ont jalonné la terre de charniers tels qu'on n'en avait encore jamais vu, mais surtout l'asservissement universel de l'esprit des hommes aux nuées mortifères du communisme. 

 
Il est évidemment plus prudent d'attendre qu'un siècle soit terminé et même que l'on possède un peu de recul sur les cent années qui se sont écoulées pour en avoir une vue d'ensemble. Ce n'est qu'après qu'on peut se risquer à le qualifier. Cependant, une phrase prophétique, attribuée à Malraux, circule : « Le XXIe sera religieux ou ne sera pas. » Il est vrai que cet écrivain s'est défendu de l'avoir dite... Dommage, car, au moins dans sa première partie, elle pourrait finir par être juste, étant donné que le triomphe de l'inversion ne pourra pas durer.
 

 
En attendant, le XXIe siècle, bien qu'il n'ait encore que treize ans, pourrait bien mériter d'être appelé « le siècle de l'inversion ». En exergue, on pourrait alors citer les propos récemment tenus par le président américain Barack Obama, qui juge que la Russie et d'autres pays violent la moralité de base en interdisant la propagande homosexuelle. L'homosexualité est déclarée morale pendant que l'homophobie est dite immorale. Nous assistons peu à peu au triomphe progressif de l'inversion sexuelle à l'échelon de la planète

 
La seule puissance capable de s'opposer victorieusement à l'inversion morale est et demeure l'Église catholique. Mais encore faut-il pour cela que le pape et les évêques tiennent un discours qui soit clair et courageux pour condamner le péché de Sodome et de Gomorrhe. Or nous constatons, à mesure que la pression du monde se fait plus menaçante contre ceux qui disent la gravité de ce péché, que la hiérarchie catholique courbe l'échine, adapte son discours et se fait complice du mal. Nous pourrions multiplier les exemples de prêches épiscopaux lamentables par leur lâcheté, leurs compromissions et leurs inversions.
 

 
Malheureusement, le pape François, de retour de son voyage calamiteux pour présider les JMJ de Rio, a fait chorus. Il a, à son tour, tenu des propos ambigus et scandaleux qui ouvrent de nouveaux boulevards pour que s'épanouisse paisiblement le vice contre-nature chez les catholiques. Interrogé dans l'avion du retour, sur la question des homosexuels, le pape a répondu à la question que les journalistes lui posaient par une autre question :
 

 
« Si une personne est gay et cherche le Seigneur avec bonne volonté, qui suis-je pour la juger ? » 

 
Le triomphe de l'inversion morale n'est pourtant que la pointe la plus visible et la plus symbolique d'un iceberg terrifiant qui semble s'imposer dans tous les domaines au début de ce XXIe siècle. Mais nous ne devons pas nous laisser impressionner par ce déchaînement des forces de l'enfer. Nous devons nous attacher à notre devoir d'état, à nos prières et résister courageusement à la montée de la dictature de l'inversion.  
Nous ne devons certes pas agir sans avoir d'abord prié, sans continuer à nous former en même temps, et sans avoir réfléchi sur les actions prudentes que nous devons mener pour l'avènement du règne du Christ-Roi. Ce serait là un activisme stérile qui ne porterait pas de fruits. Mais nous ne devons pas non plus nous penser délivrés de devoir agir ou d'être au moins prêts à l'action pour le motif que nous avons prié et que la prière nous dispenserait d'agir.
 

 
Vive le Christ-Roi dont la victoire nous viendra par la victoire du Coeur Douloureux et Immaculé de Marie ! 

Abbé Régis de Cacqueray †,
 
Supérieur du District de France  



Okay

Revenir en haut
fidelis servus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2012
Messages: 52

MessagePosté le: Ven 4 Oct 2013, 18:44    Sujet du message: Le NON POSSUMUS du District de France aux canonisations ! Répondre en citant

Par contraste, je vous conseille de faire une visite sur les autres sites de la FSSPX.
Sur pas mal d'entre eux, on croirait que rien n'a été dit.
Sur le district d'Asie, on préfère s'attaquer à Mgr Williamson et l'abbé Chazal (avec traduction française, s'il vous plait !), ce sont sans doute les véritables ennemis de l'Eglise. Il y a heureusement quelques supérieurs rassurants, les abbés de Caqueray et Morgan, principalement.
Prions


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 885

MessagePosté le: Ven 4 Oct 2013, 21:07    Sujet du message: Le NON POSSUMUS du District de France aux canonisations ! Répondre en citant

fidelis servus a écrit:
Par contraste, je vous conseille de faire une visite sur les autres sites de la FSSPX.
Sur pas mal d'entre eux, on croirait que rien n'a été dit.
Sur le district d'Asie, on préfère s'attaquer à Mgr Williamson et l'abbé Chazal (avec traduction française, s'il vous plait !), ce sont sans doute les véritables ennemis de l'Eglise. Il y a heureusement quelques supérieurs rassurants, les abbés de Caqueray et Morgan, principalement.
Prions

Site du district d'Asie en date du 3 octobre 2013

 
Surprenant en effet!


Revenir en haut
Mariana
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2012
Messages: 107

MessagePosté le: Sam 5 Oct 2013, 18:38    Sujet du message: Le NON POSSUMUS du District de France aux canonisations ! Répondre en citant

Ce site de la Fraternité d'Asie a été raffraichi le 3 octobre 2013 ... Parce que quand on voit les lettres de l'abbé Laineys en réponse à Mgr Williamson et à l'abbé Chazal.... Et traduite en Français!!


Il faut croire que l'abbé Chazal fait de l'ombre au district...  Mr. Green


Revenir en haut
EA
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2012
Messages: 115

MessagePosté le: Sam 5 Oct 2013, 20:23    Sujet du message: Le NON POSSUMUS du District de France aux canonisations ! Répondre en citant

Gentiloup a écrit:
 

Citation de Bordelais:
Le District de France publie, ce jour, un éditorial de l'abbé Dominique Rousseau, prieur de Gastines, par lequel il condamne clairement les canonisations des papes Jean XXIII et Jean-Paul II. Le texte est limpide est sans ambiguïté et délivre un clair "Non possumus" à l'adresse de Rome.
Comme il est mis en ligne en une de La Porte Latine, je suppose que c'est la position officielle du District.
Ainsi, malgré les esprits chagrins, le District de France demeure l'un des plus sûrs et des plus orthodoxes.


En effet, lorsqu'on compare les multiples réactions de La Porte Latine à celle de Dici (le timide article de l'abbé Lorans publié seulement aujourd'hui), on se dit que nous ne sommes plus tout-à-fait dans la même fraternité. Et même qu'une sorte de bras de fer que l'on n'avait pas constaté jusque-là est en train de s'instaurer.

La Porte Latine a réagi immédiatement dés l'annonce des dates faite, en donnant un dossier d'articles exposant le scandale inouï de ces canonisations.
Les termes employés par l'abbé Rousseau sont en effet sans équivoque.

De plus en plus une fracture s'installe.

Mgr Fellay avait exprimé ses espoirs en François, mais depuis que ces déclarations font scandales jusque dans la grande presse, ses silences sont retentissants. On ne peut que se demander ce qu'ils couvrent de honteux.
  

Bof. Tout cela est d'un piètre niveau. Il faudrait désormais que la FSSPX déclare que les canonisations ne sont pas infaillibles pour être encore cohérente avec ce "non possumus". En attendant on reste dans la contradiction. Quid Non possumus ?

Revenir en haut
Cadoudal
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2012
Messages: 542
Localisation: ILE DE FRANCE

MessagePosté le: Sam 5 Oct 2013, 20:45    Sujet du message: Le NON POSSUMUS du District de France aux canonisations ! Répondre en citant

il faut qu' un concile  dépose ce pape ,
le déclare intrus
et casse ses actes.


seule solution pour sortir de cette situation infernale.


pour l 'instant François 1 est pape légitime
aussi longtemps que  les organes de sauvegarde de l' Eglise ne fonctionnent pas.


canonisation de naufrageurs
ouverture à Sodome
éloge  de la révolte judaïque
position arienne sur  la Trinité.


çà suffit.


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 885

MessagePosté le: Sam 5 Oct 2013, 21:37    Sujet du message: Le NON POSSUMUS du District de France aux canonisations ! Répondre en citant

EA a écrit:
Bof. Tout cela est d'un piètre niveau. Il faudrait désormais que la FSSPX déclare que les canonisations ne sont pas infaillibles pour être encore cohérente avec ce "non possumus". En attendant on reste dans la contradiction. Quid Non possumus ?
Si vous pensez que Mgr Lefebvre en dénonçant avec vigueur Assise dés son annonce était d'un piètre niveau, alors vous êtes cohérent avec vous-même. N'en parlons plus.

Si vous pensez qu'il est d'un piètre niveau que des quantités de gens se croient catholiques en suivant la religion conciliaire, alors vous êtes cohérent avec vous-même. N'en parlons plus.

Si laisser penser au monde (et donc à ceux à qui l'Evangile doit être annoncé) que ces canonisations couronnent des vertus héroïques de sainteté, ne vous gêne pas, alors vous êtes cohérent avec vous-même. N'en parlons plus.

Mais si vous pensez que Mgr Lefebvre avait mille fois raison de dénoncer pour le bien des âmes et la gloire de Dieu, toutes les hérésies proférées par l'Eglise conciliaire et de s'indigner d'Assise, alors aujourd'hui il faut dénoncer ces mascarades.

C'est l'héritage que nous a laissé Mgr Lefebvre en exemple et c'est logique.

Quand bien même nous saurions avec certitude les raisons de cette apostasie, cela effacerait-il l'apostasie? Cela empêcherait-il que les gens soient tromper ? Cela empêcherait-il d'avertir les personnes en danger ? de crier au feu comme l'abbé Rousseau ? Et de faire tout en notre pouvoir pour témoigner de notre attachement au vrai Dieu et à Sa vraie Eglise?

Que les canonisations soit de l'ordre de l'infaillibilité ou non, ne change rien au scandale des canonisations. Mais c'est peut-être en effet cela qui gêne Mgr Fellay et c'est bien triste, parce qu'il ménage la Rome moderniste!


Revenir en haut
frère Thomas


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2013
Messages: 38
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 7 Oct 2013, 22:03    Sujet du message: Réaction de l'Abbé Rousseau Répondre en citant

Je prends connaissance de cette réaction de l'Abbé Rousseau publiée sur La Porte Latine...

Notre prieur vient également de faire une mise au point très ferme et une condamnation des canonisations à la Grand Messe de ce dimanche. Ceci lui a valut de vifs reproches de 2 de ses fidèles, dont un particulièrement agressif, j'en fus le témoin !
Merci à nos courageux abbés qui réagissent.
La France, fille aînée de l'Eglise, ne peut se soumettre (totalement) à la trahison ! Il reste quelques valeureux défenseurs de la vraie Foi, Deo Gratias !

"La prière demande, le sacrifice obtient" Padre Pio


Revenir en haut
Martel
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2012
Messages: 96

MessagePosté le: Jeu 17 Oct 2013, 16:22    Sujet du message: Le NON POSSUMUS du District de France aux canonisations ! Répondre en citant

A propos de ce "non possumus" du district de France, la Nef donne un article  qui, sans que l'auteur s'en rende compte ,  explique pourquoi l'Eglise conciliaire est le contraire de l'Eglise catholique. Cet article retourne les arguments de la Tradition pour lui opposer ceux de la religion concilaire, comme si la religion conciliaire était devenue la "tradition":
 


Fraternité Saint-Pie X et canonisations des papes Jean XXIII et Jean-Paul II : quand les passions aveuglent


Le 15/10/2013, par Abbé Laurent Spriet | Traditionnalistes


Le district de France de la FSSPX se déchaîne sur son site "La Porte latine". Il s’agit d’essayer de prouver que l’Église peut canoniser quelqu’un sans que cet acte de canonisation soit infaillible. Pourquoi ? Parce qu’il est gênant d’envisager que celui qui est à l’origine du Concile Vatican II soit un vrai saint, et que celui qui l’a abondamment commenté et qui a parfois éclairé un certain nombre de passages de ce Concile soit, lui aussi, un saint authentique. Il n’est pas évident pour un certain nombre de membres de la FSSPX d’admettre que ceux qu’ils vilipendent depuis tant d’années soient canonisés, vénérés et désignés comme modèles de vie chrétienne. Mais comme nos passions peuvent obscurcir notre jugement, nous assistons tristement à un déchaînement d’arguments tous plus spécieux les uns que les autres pour essayer de démontrer l’indémontrable aux yeux de la foi catholique : un pape pourrait canoniser en se trompant. (Suite ici)

  


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:45    Sujet du message: Le NON POSSUMUS du District de France aux canonisations !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com