Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
M. l’abbé Wuilloud : homme de main ou homme de loi ? La Sapinière

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Dim 20 Oct 2013, 16:35    Sujet du message: M. l’abbé Wuilloud : homme de main ou homme de loi ? La Sapinière Répondre en citant

Posted on 19 octobre 2013




   

M. l’abbé Henry Wuilloud, supérieur du District de Suisse, est un Supérieur Majeur de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X. Le 18 mars 2013, Mgr Fellay l’a nommé juge d’un tribunal ecclésiastique chargé d’enquêter sur la diffusion de plusieurs documents (Lettre à nos confrères prêtres, Catéchisme de la crise dans la Fraternité, Lettre à Mgr Fellay du 28 février 2013…) qui émanent avec certitude de prêtres de la Fraternité mais qui restent encore anonymes. Le 11 mars 2013, Mgr Fellay, avait déjà donné l’ordre à M. l’abbé Wuilloud de se rendre sans tarder au prieuré de Nancy pour saisir le disque dur de l’ordinateur du prieuré.


La Sapinière présente ici deux documents que permettront de se faire une idée plus précise de la qualité de M. l’abbé Wuilloud. Est-il devenu, par la grâce d’état de sa nomination, un homme de loi, consciencieux et juridiquement compétent, chargé de rendre la justice ou est-il un homme de main qui exécute aveuglément les basses besognes de son chef ? Le supérieur du District de Suisse écrivait en effet, de manière prétentieuse et sectaire, dans une lettre circulaire aux fidèles : « Pour les prêtres, pour les fidèles attachés à la Tradition, la vie est dans la Fraternité. […] en 1988 […] ce que firent les anciens, (qui ne savaient pas trop ce que le Bon Dieu attendait d’eux), pour demeurer de la partie au jubilé qui aura lieu ce prochain 27 juin : un acte de foi au Supérieur que Dieu leur avait donné. » (Le Rocher, n° 83 juin-juillet 2013)


Le premier document est une lettre écrite à M. l’abbé Wuilloud par M. [xxx], un père de famille, au sujet de la saisie du disque dur du prieuré de Nancy le 14 mars 2013.




Le deuxième est un questionnaire élaboré par M. l’abbé Wuilloud en vue du procès de M. l’abbé Salenave et que ce dernier avait emporté avec lui lors de sa fuite du prieuré d’Albano (25 avril 2013) pour se réfugier au prieuré de Nice. Ce questionnaire manifeste que l’abbé Wuilloud a menti à M. [xxx].



Document n°1 : La lettre


Dans une première lettre au sujet de la saisie du disque dur de l’ordinateur du prieuré de Nancy où se trouve la correspondance privée qu’il entretenait avec les prêtres du prieuré, M. [xxx] avait la douleur de rappeler à M. l’abbé Wuilloud que la fin ne justifie pas les moyens et que ces moyens employés tombaient sous le coup de la loi française. Le code pénal article 226-15 prévoit pour le « délit de violation de correspondances » un an d’emprisonnement et 45.000 € d’amende.


Le Supérieur du District de Suisse répondit succinctement que la FSSPX avait le pouvoir de mener une enquête sur ses propres membres, que l’ordinateur appartenait à la FSSPX, et que son statut et travail d’enquêteur se ferait dans la stricte confidentialité. Donc que M. [xxx] se rassure : « notre enquête, écrivait l’abbé Wuilloud, ne vous concerne en rien » !


M. [xxx] envoya alors une deuxième lettre à M. l’abbé Wuilloud :


« Monsieur l’abbé, Votre prompte réponse m’est bien parvenue et je vous en remercie. J’y vois successivement, un argument de droit, l’évocation du motif de votre action, l’assurance de la confidentialité, et l’affirmation que votre enquête ne me regarde pas. In fine vous sollicitez « ma compréhension pour votre enquête qui n’a pour fonction que le bien commun de la FSSPX ».


« Sur l’argument de droit, je passe. Ce n’est pas ma compétence et accepte vos protestations comme quoi la confidentialité sera respectée et que votre enquête ne me regardera pas. Cela dit, ce type d’évènement peut produire le doute et la méfiance envers le prêtre. Car la réalité telle que la base la perçoit est celle-ci : dans une Eglise en déroute par voie conciliaire, Mgr Lefebvre s’extrayant de la légalité, a construit un organisme, la FSSPX, en ne prétendant qu’à un rôle de suppléance en vue de la conservation de la Foi et du sacerdoce. Parler de droit, dans ces circonstances, a quelque chose d’étonnant, comme chercher sa cabine de première classe sur le canot de sauvetage.


« Concernant le motif de votre action, vous effectuez des recherches sur le disque dur du prieuré de Nancy pour des faits graves et avérés que sont l’injure aux supérieurs et des menées subversives. C’est bien difficile à croire.


« S’agissant de Monsieur l’abbé Rioult, son action étant publique, pourquoi chercher sur un disque dur ce qui peut se télécharger sur Internet ? J’ai eu accès, comme beaucoup, aux documents qui lui valent le procès que vous intentez. De deux choses l’une :
- soit les arguments de Monsieur l’abbé Rioult sont faux, et alors il me semblerait de la plus haute importance que la vérité soit proclamée par un argumentaire travaillé et public, et non par un procès entre initiés ;
- soit les arguments sont justes ; alors il n’y a que la réponse de La Flèche à Harpagon « Qui se sent morveux, qu’il se mouche ». Une errance de l’autorité est toujours un mal insupportable, car on en arrive à devoir s’opposer à l’autorité au nom de la vérité. Corruptio optimi pessima.


« Le terme de menées subversives est trop vite prononcé. Si s’opposer à une autorité qui trompe et/ou qui se trompe, suffit à vous classer comme subversif… alors Mgr Lefebvre qui s’est opposé à Paul VI, à Jean-Paul II, au cardinal Ratzinger, et jusqu’à Notre-Seigneur Jésus-Christ lui-même qui s’est opposé à la synagogue, entreraient aussi dans cette catégorie, et plus personne ne comprend rien à rien.
« Enfin, comment croire que « votre enquête n’a pour fonction que le bien commun de la FSSPX », quand au contraire, je vois que ceux que vous servez n’ont pas en vue le bien commun de la Fraternité, mais la promotion, au besoin par la contrainte, de chimères : se constituer comme la composante traditionnelle de l’Eglise conciliaire, continuer le combat « intramuros », rentrer dans l’Eglise comme si la Fraternité n’y était pas déjà, lire traditionnellement le concile, reconnaître la validité du NOM sans restriction et comme légitimement promulgué, etc.



« Notre opposition est totale, car je suis catholique et antilibéral, alors que les vôtres sont de plus en plus libéraux, et par suite, de moins en moins catholiques. Aussi, vos efforts pour recourir au droit dans ces circonstances, me font penser aux scrupules de légalité du sanhédrin dans le procès de Notre-Seigneur Jésus-Christ. Salutations navrées »


Document n°2 : Le questionnaire de M. l’abbé Wuilloud à M. l’abbé Salenave


Antimodernisme.info


1. Pouvez-vous nous expliquer quelles sont les causes exactes qui vous ont poussé à créer le site antimodernisme ? Veuillez préciser les détails (dates – soutiens, soyez exhaustif, autant que possible)
2. Qui en était le responsable ?
3. Avez-vous reçu les autorisations pour l’ouvrir ?
4. Avez-vous eu des aides ? Qui et de quelles sortes ?
5. Qu’avez-vous vous-même publié ? Anonyme ? Pseudonyme ? Par d’autres ?
6. Avez-vous reçu des soutiens ? De qui ?
7. Avez-vous été poussé pour le faire ? Par qui ?
8. Mlle […], institutrice à […].
9. M. […]. (jeune homme célibataire)
10. Mde […]. (femme mariée)
11. Votre attitude avant et après le Chapitre Général est-elle restée la même ?
12. Votre avis sur le Chapitre ?
13. Vos rapports avec le site la Sapinière ?


Les lettres aux confrères


1. Avez-vous eu connaissance du projet de lettre aux confrères ?
2. Avez-vous participé à leur rédaction ?
3. Avez-vous participé à leur diffusion par une publication sur le site antimodemisme.info ?
4. Avez-vous participé à leur diffusion en d’autres langues ?
5. Dans la mesure où vous auriez collaboré d’une quelconque manière à ces lettres, quelles étaient vos intentions ?
6. Avez-vous fait appel à l’aide de fidèles pour diffuser ces lettres ? Si oui, êtes vous disposé à indiquer leur nom ?


Le site lasapiniere.info


1. Le site Antimodemisme.info a été fermé le 6 février, le 9 février naissait le site lasapinière.info qui reprenait les textes d’Antimodemisme.info. Avez-vous collaboré d’une manière quelconque à la fondation de lasapiniere.info par des conseils, la fourniture de contacts, de textes, des conseils à des fidèles participant à votre premier site ?
2. Avez-vous collaboré d’une quelconque manière au site lasapiniere.info ? Par des traductions, des rédactions, des conseils, des encouragements ?
3. Avez-vous conseillé à vos éventuels collaborateurs du site Antimodemisme.info de poursuivre une activité subversive ? Au contraire, les avez vous découragé ?
4. Dans un article du 16 avril, votre nom est mentionné avec de vos nouvelles ? Avez-vous quelques choses à voir avec cet article ? Avez-vous réagi et si oui comment ? Sinon pourquoi ?


Abbé Rioult
1. Avez-vous eu des contacts avec lui ?
2. Qui a contacté l’autre ?
3. Depuis quand ? Intermédiaires ? Email et téléphones ? (Dates si possible)
4. Avez-vous encore des traces de ces échanges ? Rapports de téléphones – emails – lettres…
5. Depuis quand avez-vous adhéré à sa manière d’agir ?


Les Abbés Pinaud – Bakhmeteff – Chazal et son équipe – Mgr Williamson – Père Jean des capucins – P. Innocent-Marie – Autre… (Refaire le questionnaire avec chaque nom)


1. Avez-vous eu des contacts avec lui ?
2 Qui a contacté l’autre ?
3. Depuis quand ? Intermédiaires ? Email et téléphones ? (Dates si possible)
4. Avez-vous encore des traces de ces échanges ? Rapports de téléphones – emails – lettres…
5. Depuis quand avez-vous adhéré à sa manière d’agir ?
6. Avec d’autres encore ? P. Trincado – Abbé Gleize – M. [xxx]? [[b]Père de famille à qui l’abbé Wuilloud avait écrit : « notre enquête ne vous concerne en rien » ![/b]]


Autres


1. Avez-vous connaissance d’une lettre collective ? (cf email M. [xxx]) [[b]Père de famille à qui l’abbé Wuilloud avait écrit : « notre enquête ne vous concerne en rien » ![/b]]
2 Aviez-vous d’autres projets avant votre mise à pied, que vous auriez transmis à d’autres personnes ?


Responsabilités


1. Avez-vous conscience de la portée de vos actes ?
2. Effets contre l’autorité – contre Menzingen – contre la FSSPX – contre les fidèles.
3. Quels sont vos regrets ?
4. Pouvez-vous imaginer rattraper d’une quelconque manière le mal causé ?
5. Qu’est-ce qui peut changer la valeur de vos regrets du 5 février 2013 avec ceux du 9 mars de la même année ? Sincérité ? Votre confiance est émoussée… laquelle pouvez-vous invoquer pour vos supérieurs envers vous-même ?
6. Est-ce que vous nous avez transmis tous les documents que vous avez répandus ou que vous avez reçus concernant les injures, les suspicions, les calomnies, les tentatives de subversions à l’encontre de l’autorité, de ses décisions ?


Les personnes qui désirent écrire à M. le Juge peuvent le faire à l’adresse suivante :


Pater Henry WUILLOUD   
Priorat St.Niklaus Von Flüe   
Solothurmerstrasse, 11   
4613 RICHENBACH bei OLTEN – Suisse 

http://www.lasapiniere.info/m-labbe-wuilloud-homme-de-main-ou-homme-de-loi/#more-1457
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 20 Oct 2013, 16:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
tropdenoms
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juin 2012
Messages: 277

MessagePosté le: Dim 20 Oct 2013, 17:00    Sujet du message: M. l’abbé Wuilloud : homme de main ou homme de loi ? La Sapinière Répondre en citant

Sauf erreur, l'abbé Willoud est le juge chargé du procès de l'abbé Salenave et de celui de l'abbé Pinaud. Le procès de l'abbé Pinaud s'est tenu hier, d'après la neuvaine du forum. Reste à attendre son résultat en continuant de prier pour l'abbé Pinaud.  


Revenir en haut
francois


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2013
Messages: 42

MessagePosté le: Dim 20 Oct 2013, 20:06    Sujet du message: M. l’abbé Wuilloud : homme de main ou homme de loi ? La Sapinière Répondre en citant

Bonsoir


Ce document est particulièrement intéressant : On y apprend que l'Abbé Gleize était suspect aux yeux de Menzingrad : ceci explique certainement son zèle à défendre l'indéfendable position de Mgr Felay sur l'Eglise conciliaire.....


Revenir en haut
Mariana
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2012
Messages: 107

MessagePosté le: Dim 20 Oct 2013, 21:28    Sujet du message: M. l’abbé Wuilloud : homme de main ou homme de loi ? La Sapinière Répondre en citant

francois a écrit:
Bonsoir


Ce document est particulièrement intéressant : On y apprend que l'Abbé Gleize était suspect aux yeux de Menzingrad : ceci explique certainement son zèle à défendre l'indéfendable position de Mgr Felay sur l'Eglise conciliaire.....


Je n'ai lu aucune allusion à l'abbé Gleize. Pourriez-vous, François, me donner le passage qui le concerne SVP ? Parce que si l'abbé Gleize est implicitement dans ce document... Il faudrait en savoir un peu plus... Merci d'avance!



Revenir en haut
Vladimir
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2012
Messages: 105

MessagePosté le: Mar 22 Oct 2013, 12:27    Sujet du message: M. l’abbé Wuilloud : homme de main ou homme de loi ? La Sapinière Répondre en citant

Dommage que François n'ait pas répondu à Mariana, sa réponse m'aurait intéressée aussi.

Revenir en haut
Duns Scot
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2012
Messages: 28

MessagePosté le: Mar 22 Oct 2013, 19:48    Sujet du message: M. l’abbé Wuilloud : homme de main ou homme de loi ? La Sapinière Répondre en citant

Si vous lisez tout le questionnaire attentivement vous y verrez le nom de l'abbé Gleize:

"Abbé Rioult
1. Avez-vous eu des contacts avec lui ?
2. Qui a contacté l’autre ?
3. Depuis quand ? Intermédiaires ? Email et téléphones ? (Dates si possible)
4. Avez-vous encore des traces de ces échanges ? Rapports de téléphones – emails – lettres…
5. Depuis quand avez-vous adhéré à sa manière d’agir ?


Les Abbés Pinaud – Bakhmeteff – Chazal et son équipe – Mgr Williamson – Père Jean des capucins – P. Innocent-Marie – Autre… (Refaire le questionnaire avec chaque nom)


1. Avez-vous eu des contacts avec lui ?
2 Qui a contacté l’autre ?
3. Depuis quand ? Intermédiaires ? Email et téléphones ? (Dates si possible)
4. Avez-vous encore des traces de ces échanges ? Rapports de téléphones – emails – lettres…
5. Depuis quand avez-vous adhéré à sa manière d’agir ?
6. Avec d’autres encore ? P. Trincado – Abbé Gleize – M. [xxx]? [[b]Père de famille à qui l’abbé Wuilloud avait écrit : « notre enquête ne vous concerne en rien » ![/b]]"


Et comme François nous pouvons alors nous demander si
francois a écrit:


"ceci explique certainement son zèle à défendre l'indéfendable position de Mgr Felay sur l'Eglise conciliaire....."



Revenir en haut
Nonpossumus
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Sep 2012
Messages: 46
Localisation: Bretagne

MessagePosté le: Mar 22 Oct 2013, 19:49    Sujet du message: M. l’abbé Wuilloud : homme de main ou homme de loi ? La Sapinière Répondre en citant

à Mariana
M. l'abbé Gleize est cité au § commençant par "abbé Pinaud" etc...alinéa 6


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Mar 22 Oct 2013, 20:21    Sujet du message: M. l’abbé Wuilloud : homme de main ou homme de loi ? La Sapinière Répondre en citant

 Est-il possible qu'après un tel "passage à tabac" l'abbé Pinaud puisse avoir un ministère?
 Les sbires de Mgr Fellay sont détestables.
Comment envisager  le destin de ce pauvre abbé, sinon de le retrouver coincé entre bien-pensants dans un prieuré suisse? Et muet à jamais! N'est-ce pas le sort de l'abbé Sallenave?


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Mar 22 Oct 2013, 20:33    Sujet du message: M. l’abbé Wuilloud : homme de main ou homme de loi ? La Sapinière Répondre en citant

"Passage à tabac" pour qui, chère Alix? Vous vous méprenez complètement sur l'abbé Pinaud. Il y a également d'autres affaires de justice en cours comme vous avez pu le lire si vous êtes attentive, qui ne sont pas à la gloire de Menzingen et qui pourraient bien lui éclater à la figure.

Il n'y a jamais rien eu de comparable au procès de l'abbé Pinaud dans la Fraternité, parce que l'abbé Pinaud n'est pas un prêtre que l'on peut tordre avec des intimidations.  Cela faisait 225 jours que Menzingen attendait que l'abbé Pinaud se décourage et s'en aille sans attendre son procès. Ils pensaient l'avoir à l'usure. Croyez-moi, ce procès est bien plus embarrassant pour Menzingen que pour l'abbé Pinaud.


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Mar 22 Oct 2013, 20:56    Sujet du message: M. l’abbé Wuilloud : homme de main ou homme de loi ? La Sapinière Répondre en citant

 Quand je dis "passage à tabac" c'est en lisant les questions "attaques" de l'abbé Willoud, c'est pénible , surtout quand on ne connait rien de la défense de l'abbé Pinaud!
Je ne nie pas son courage, bien sûr,  mais il semble bien seul au milieu des loups.


Revenir en haut
gabriel26
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mar 2013
Messages: 21

MessagePosté le: Mer 23 Oct 2013, 21:25    Sujet du message: M. l’abbé Wuilloud : homme de main ou homme de loi ? La Sapinière Répondre en citant

Mais non chère Alix, nous sommes là, nous, tous les jours priant pour lui. Et Notre Seigneur ! Vous l'oubliez ? Pensez-vous qu'il va le laisser seul au milieu des loups ?   

Revenir en haut
Mariana
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2012
Messages: 107

MessagePosté le: Jeu 24 Oct 2013, 11:44    Sujet du message: M. l’abbé Wuilloud : homme de main ou homme de loi ? La Sapinière Répondre en citant

Merci à Duns Scott et à NonPossumus pour leur réponse. 
L'abbé Gleize avait épaté l'abbé Chazal pour sa rectitude théologique Okay ... Et l'abbé Chazal l'avait dit ... Maintenant l'abbé Gleize est enferré dans la thèse de Mgr Fellay sur l'Eglise qui est contestée souverainement par Mgr Tissier de Mallerais . A parier que l'abbé Glaise Mr. Green s'est fait engluer...


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Jeu 24 Oct 2013, 14:08    Sujet du message: M. l’abbé Wuilloud : homme de main ou homme de loi ? La Sapinière Répondre en citant

Mariana a écrit:
L'abbé Gleize avait épaté l'abbé Chazal pour sa rectitude théologique
... Et l'abbé Chazal l'avait dit
...  Maintenant l'abbé Gleize est enferré dans la thèse de Mgr Fellay sur l'Eglise qui est contestée souverainement par Mgr Tissier de Mallerais
. A parier que l'abbé Glaise
s'est fait engluer...



Chère Mariana, je suppose que c'est à cette intervention de l'abbé Chazal, en septembre 2012 que vous faites référence:

      
Citation Les buts de la guerre - Abbé Chazal - 21 septembre 2012   :
(Maintenant, mon cher lecteur, pardonnez-moi d'avoir été si long sur la pensée de Mgr Tissier. C'est parce qu'il reflète la pensée de tant de prêtres que j'ai pu rencontrer en France, qui est le haut lieu de la dissidence à Menzingen, mais qui est aussi complètement paralysée. Les français sont comme ça : à moins qu’un chef n’émerge, prenne les choses en main et mène au combat, personne ne monte à l’assaut.

Aux États-Unis, c'est l'inverse: environ 14 sont fermement opposés à Menzingen et peut-être 50% sont tout simplement lassés personnellement d'un accord avec Rome, mais suivraient les ordres, tandis que le reste est en faveur de l'accord et parfois le disent ouvertement. Il n’y a donc pas une forte opposition contre Menzingen, mais il y a proportionnellement plus de prêtres en résistance ouverte (10) qu'en France (2).

L'un des plus importants de ces esprits français que j'ai pu rencontrer est l’abbé Gleize, qui m'a déposé à Morgon le 17 Août. Nous avons parlé pendant cinq heures ; quel grand esprit, droit et clair! Les principales idées qui ressortent de sa position sont les suivantes :

- Une nouvelle doctrine a maintenant émergé dans la Fraternité Saint Pie X, et cette nouvelle doctrine est accompagnée de réduction au silence, de menaces et de punitions.

- Le principal signe de la Providence montrant ce changement est le silence assourdissant sur Assise III, qui a tellement contrasté avec le tollé de Mgr Lefebvre, en 1986, pour Assise I.

- Assourdissant aussi est le silence qui a suivi la crise de mai et le Chapitre Général : de la table à Ecône jusqu’aux prieurés à travers le monde ... aucune réaction de ceux qui savaient si bien que les choses se sont mal passées.

- Même si l’accord est annulé pour le moment, l’abbé Gleize dit que la tendance demeure: Fr. Schmidberger lui a dit qu'il ne suffisait pas de prier pour le Pape en le nommant à la messe, lors des bénédictions et de la Semaine Sainte, ou d'avoir sa photo dans la sacristie, etc. Aucune de ces choses ne nous garantit que nous n'allons pas devenir sédévacantistes. Le désir des accordistes est un désir qui dure depuis longtemps, et c'est un sentiment constant d'être dans une situation de séparation épouvantable, presque peccamineuse d’avec l ' "Eglise". J'ai dit à l’abbé Gleize que l’abbé Laisney (qui m'a lavé le cerveau pendant trois jours à Manille à propos de l'accord) souffre clairement du même genre de douleur. Il aurait prêché pour l'accord récemment à Kuala Lumpur. Mgr Fellay, quand je l'ai vu, m'a dit que notre idée de l'Église est trop radicale, que pour nous, c’est une Église qui n'existe que sur le papier (cf. aussi sa conférence d'Adelaide). Si l’accord est annulé, ce n'est pas à cause de nous, c'est parce que Rome ne le veut toujours pas, le bloque, même si le pape le veut. Très triste.

Nous avons parlé longuement de la nouvelle pratique de la FSSPX concernant les affaires canoniques et surtout la tendance croissante de la FSSPX qui permet de plus en plus que tous ses cas difficiles soient résolus par la nouvelle Rome et à la lumière du nouveau Code de Droit Canon. De nombreuses irrégularités canoniques se sont produites au chapitre général, en particulier autour de la façon dont l'évêque Williamson a été traité. La déclaration et les six conditions ressemblent à quelque chose de bâclé et contiennent un changement important d'orientation de notre congrégation tout entière.


Souhaitons que l'abbé Gleize finira par se rendre aux raisons de Mgr Tissier de Mallerais qui sont également celles de Mgr Lefebvre. L'étau de Menzingen semble s'être un peu desserré, grâce, hélas, aux excès aveuglants de François; et non, d'après les termes de Mgr Fellay à Kansas City, en raison d'un retour de Mgr Fellay à une rectitude de pensée.

En même temps on comprend pourquoi les prêtres qui ont continué de penser qu'ils sont membres d'une Fraternité qui refuse les réformes conciliaires ont préféré par la suite se montrer discrets pour pouvoir lutter de l'intérieur contre les dérives d'une autorité subversive...
     


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:39    Sujet du message: M. l’abbé Wuilloud : homme de main ou homme de loi ? La Sapinière

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com