Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Pourquoi ne sommes-nous pas ralliés ? Par M. l'abbé de Lacoste

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tropdenoms
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juin 2012
Messages: 277

MessagePosté le: Mer 23 Oct 2013, 22:08    Sujet du message: Pourquoi ne sommes-nous pas ralliés ? Par M. l'abbé de Lacoste Répondre en citant

 
Lettre aux parents, amis et bienfaiteurs 
 
Editorial de l'abbé Bernard de Lacoste 
 

Octobre 2013



Pourquoi ne sommes-nous pas ralliès ? 

Contrairement à la Fraternité Saint-Pierre et à l'Institut du Christ-Roi, nous ne sommes pas ralliés à la Rome moderniste. Pourquoi ? Parce que les propos de Mgr Lefebvre valent encore aujourd'hui :      
 
Citation:
« Nous refusons et avons toujours refusé de suivre la Rome de tendance néo-moderniste et néo-protestante qui s'est manifestée clairement dans le concile Vatican II et après le concile dans toutes les réformes qui en sont issues. Toutes ces réformes, en effet, ont contribué et contribuent encore à la démolition de l'Eglise, à la ruine du Sacerdoce, à l'anéantissement du Sacrifice et des Sacrements, à la disparition de la vie religieuse, à un enseignement naturaliste et teilhardien dans les Universités, les Séminaires, la catéchèse, enseignement issu du libéralisme et du protestantisme condamnés maintes fois par le magistère solennel de l'Eglise. Aucune autorité, même la plus élevée dans la hiérarchie, ne peut nous contraindre à abandonner ou à diminuer notre foi catholique clairement exprimée et professée par le magistère de l'Eglise depuis dix-neuf siècles. S'il arrivait, dit saint Paul, que nous-même ou un Ange venu du ciel vous enseigne autre chose que ce que je vous ai enseigné, qu'il soit anathème. (Gal. 1 ; 8) ».
     
Nous ne sommes pas ralliés parce que nous voulons rester catholiques romains. Comme l'écrivait notre fondateur dans la même déclaration du 21 novembre 1974 :     
 
Citation:
« Nous adhérons de tout coeur, de toute notre âme à la Rome catholique, gardienne de la Foi catholique et des traditions nécessaires au maintien de cette foi, à la Rome éternelle, maîtresse de sagesse et de vérité.»
     
Concrètement, nous ne sommes pas ralliés :      
  
1. parce que l'enseignement des autorités actuelles de l'Eglise est, en de nombreux points, non conforme à la foi catholique. Nous n'avons pas le droit de collaborer à la perte de la foi et à l'autodestruction de l'Eglise. Nous devons au contraire travailler à la restauration de l'Eglise dans le sens de la Tradition, pour la gloire de Dieu et le salut des âmes ;      
  
2. parce que l'expérience montre que le ralliement conduit au mutisme : toutes les communautés ralliées restent muettes face aux scandales et aux erreurs doctrinales de Rome. Or, d'après saint Thomas, les pasteurs ont le devoir grave de crier haut et fort si la foi du troupeau est en danger, même si ce danger vient de l'autorité. Nous n'avons pas le droit de nous taire ;      
  
3. parce que les cérémonies oecuméniques et interreligieuses constituent de graves offenses à Notre-Seigneur Jésus Christ, unique vrai Dieu, et que nous voulons montrer que nous ne cautionnons pas de tels scandales ;      
  
4. parce que nous voulons enseigner à nos enfants le catéchisme du concile de Trente et celui de saint Pie X, et non le Catéchisme de l'Eglise catholique, contaminé par le modernisme ;     
  
5. parce que la nouvelle messe est mauvaise et que nous ne voulons donc ni la célébrer, ni y assister activement, même de façon exceptionnelle, ni laisser entendre par notre silence qu'elle est inoffensive ;
  
  
6. parce que nous ne voulons pas faire appel à un évêque moderniste pour donner le sacrement de confirmation à nos enfants ; 
  

7. parce que nous ne voulons pas faire appel à un évêque moderniste pour donner le sacrement de l'ordre à nos séminaristes. 
 
  
Ceci étant dit, nous ne voulons pas tomber dans l'excès inverse : nous pensons que la thèse sédé vacantiste est imprudente et s'appuie sur des arguments incertains.   
     
Nous prions chaque jour pour le pape François au canon de la messe, persuadés que, un jour, le successeur de Pierre prêchera à nouveau la foi catholique intégrale.   
     
Que la Vierge Marie nous donne la grâce de rester catholiques et d'accomplir chaque jour avec fidélité notre devoir d'état.  
     
Abbé Bernard de Lacoste, Directeur     
       
Pour lire toute la lettre : nouvelles, activités, projets !    
    

    


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 23 Oct 2013, 22:08    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Chouanne
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 259

MessagePosté le: Jeu 24 Oct 2013, 10:45    Sujet du message: Pourquoi ne sommes-nous pas ralliés ? Par M. l'abbé de Lacoste Répondre en citant

Les lignes bougent, merci M. l'abbé!

Nous sommes intégralement catholiques :
Citation:

 
Les compromissions des hommes d'Eglise et des 

 
Une des questions récurentes que posent les "traditionalistes" aux prêtres de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X est celle-ci : mais quelle différence y a-t-il entre les "ralliés" [FSSP, ICRSP, IBP, etc.,] et la FSSPX ? 
La réponse qui fuse la première est : le silence ! Oui, car tous ceux qui ont signé des accords pratiques en faisant fi des problèmes doctrinaux sont, de facto, réduits au silence. 
Ainsi, ils ne peuvent plus dénoncer, ex cathedra, les scandales qui sont en train de détruire la cité catholique et à travers elle l'Eglise. 
Pour notre part, dans le respect dû aux personnes et plus particulièrement aux prêtres et aux autorités religieuses, nous refusons de mettre sous le boisseau les scandales et les compromissions des hommes d'Eglise et des"catholiques conciliaires" avec les ennemis de le la Sainte Eglise. 
Ces dénonciations ne nous empêchent pas de défendre le Pape lorsqu'il est l'objet de la haine du monde. 

 
http://www.laportelatine.org/vatican/compromissions/compromissions.php 
  

 


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Jeu 24 Oct 2013, 12:57    Sujet du message: Pourquoi ne sommes-nous pas ralliés ? Par M. l'abbé de Lacoste Répondre en citant

A lire St Paul, les conciliaires sont anathèmes!
Mais dans bien des chapelles de la Fraternité le silence est de rigueur!
Merci à l'abbé Bernard de Lacoste, quel plaisir de le retrouver à travers son petit bulletin et de savoir qu'il est droit et courageux dans la foi.


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Jeu 24 Oct 2013, 16:38    Sujet du message: Pourquoi ne sommes-nous pas ralliés ? Par M. l'abbé de Lacoste Répondre en citant

La Fraternité reprend des couleurs, Dieu soit loué!

Mais si nous ne sommes pas ralliés c'est que la Providence nous protège même des autorités qui sont sensées être nos amies...

L'abbé de Lacoste a écrit:
  Pourquoi ne sommes-nous pas ralliès ? 
2. parce que l'expérience montre que le ralliement conduit au mutisme : toutes les communautés ralliées restent muettes face aux scandales et aux erreurs doctrinales de Rome.    
 

Merci à l'abbé de Lacoste pour ces 7 points incontournables, mais en dehors de l'abbé de Cacqueray qui n'est pas l'un des supérieurs généraux, dans la Fraternité le mutisme fut de règle à partir de 2008! C'est dire si nous sommes passés prés du ralliement.

Mgr Fellay a retrouvé la voix en ce mois d'octobre 2013, semble-t-il, mais c'est bien parce que François a tellement fait scandale qu'il lui était impossible de continuer à se taire. Peut-être aussi, a-t-il eu des signes de la part de la nouvelle équipe conciliaire que les temps ne sont plus aux accords...

Nous aurions préféré, bien sûr, que les autorités de la Fraternité n'aient pas attendu François pour se rendre compte que les papes conciliaires sont tous, sans exception, modernistes et qu'ils ont pris la tête d'une église parallèle, qu'ils ont eux-mêmes baptisée "Conciliaire".

Nous aurions préféré que Mgr Fellay se soient rendu compte que tous les cardinaux qui votent au conclave pour l'élection d'un nouveau pape, sont tous modernistes et que lorsque les candidats sont TOUS modernistes, les électeurs TOUS  modernistes, ne peuvent élire qu'un moderniste ...    


Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2013
Messages: 48
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Ven 25 Oct 2013, 23:34    Sujet du message: Pourquoi ne sommes-nous pas ralliés ? Par M. l'abbé de Lacoste Répondre en citant

Bravo Monsieur l'abbé, c'est fort courageux de braver ainsi le "mutisme" imposé par un respect humain de l'autorité pontificale et par un climat de sanctions exclusivement réservées aux résistants à la conciliarité rampante ou ordonnée d'en haut....
Bravo aussi à GL pour son concentré de bon sens.

Reste le "défendons le pape lorsqu'il est attaqué pour ce qu'il dit de bon..."....

Qu'il faille alors défendre ce qu'il défend, d'accord si c'est catholique. Mais cela c'est défendre la doctrine, pas le pape en sa personne moderniste... N'oublions jamais que Satan aussi "défend l'Ecriture" en tentant le Christ, et qu'un hérétique peut défendre un point catholique. Aucun pape conciliaire ne mérite d'être assisté même dans ses discours apparemment catholiques! Ces discours séduisent ce qui reste de catholique, mais servent une cause supérieure qui ne l'est pas....

En outre, l'église conciliaire est une réalité supérieure aux papes conciliaires! Depuis le nouveau droit canon, non encore dénoncé nulle part par personne d'autorisé dans la FSSPX, le catholique est en face d'une réelle nouvelle église, qui a comme mis au tombeau la Notre dans sa juridiction ordinaire. Même avec un nouveau pape moins "mai68tard" que François (expression de l'abbé Beauvais!), par exemple avec un nouveau Benoît xvi-bis, moins "à gauche" ("je n'ai jamais été de droite" dixit François), nos accordistes feront tomber ce qui reste de Notre Eglise sous la coupe canonique de la Contr'Eglise, dont le pape sera "moins" notre pape, que celui d'une autre église, qui condamnera toujours notre foi catholique, exclusive de toute autre...

Je maintiens la comparaison avec ma famille "recomposée": mon père est toujours mon père, mais sa nouvelle famille n'est plus la mienne, et son église c'est comme pour le mariage, elle est "pour tous"!

Il y a encore du chemin à faire dans la FSSPX: retrouver la sainte horreur de cette contr-église qui tient juridiction ordinaire dans la Notre! Apparemment, cette sainte horreur n'est pas de mise publique chez nos prédicateurs publics... Ce qui prouverait que Menzingen n'a pas changé de "diplomatie", au lieu de défendre clairement la Rome de toujours, celle d'avant le Concile, en en excluant toutes les réformes sans distinction, y compris et surtout le nouveau droit canon, qui condamne définitivement Mgr Lefebvre et canonise JPII!

Kyrie eleison, et udp


Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2013
Messages: 48
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Sam 26 Oct 2013, 00:01    Sujet du message: Pourquoi ne sommes-nous pas ralliés ? Par M. l'abbé de Lacoste Répondre en citant

Addendum:
l'abbé de Lacoste ne mentionne pas le droit canon. C'est un oubli symptomatique et regrettable.

Mgr Lefebvre n'a pas hésiter à refuser ce nouveau droit. Est-il pour la chaise vide pour autant. Certainement pas!

Le nouveau droit institutionnalise le pape SOUS le CONCILE, au lieu du pape AU-DESSUS du Concile!
Comme si NSJC avait dit : "Sur toi... et sur le collège des 12, je bâtirai Mon Eglise".

Dès lors que Mgr Fellay a signé pour ce droit, il accepte le changement de constitutionnalité de Notre Eglise en l'église conciliaire. On ne peut donc plus faire aucun appel à l'infaillibilité du Pontife, même s'il ne veut pas l'exercer... Accepter ce droit c'est avec le Concile, juguler de toute façon l'exercice de l'infaillibilité!

C'est cela que Mgr Lefebvre avait parfaitement "senti dans la foi" , même s'il ne l'a pas développé doctrinalement ou juridiquement, à mon humble connaissance...

De toute façon, son Nullam partem a tout compris d'avance...
Il nous suffit de lui être fidèle, plutôt que de faire son "révisionnisme" par des pré- ou pro-conciliaires....


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Sam 26 Oct 2013, 14:18    Sujet du message: Pourquoi ne sommes-nous pas ralliés ? Par M. l'abbé de Lacoste Répondre en citant

Effectivement, cher Parvulus, parmi les raisons de ne pas se rallier à la Rome Moderniste, M. l'abbé de Lacoste ne mentionne pas le droit canon de 1983 qui a: 

Citation de Quousque dans "Une analogie avec le problème de la "nouvelle messe" :
"promulguée" [l'église conciliaire] par les autorités légitimes. Promulguée, elle l'est par le nouveau droit canon tout spécialement, chose qui paraissait impossible à Mgr Lefebvre. Selon lui, il ne peut y avoir de nouveau droit canon, car cela signifie nouvelle ecclésiologie, nouvelle définition de l'Eglise. Seules des retouches, accidentelles, peuvent modifier ce droit (cf le disque "La Sainte Eglise").

Mais à partir du moment où il refuse la nouvelle messe, où il veut rester au catéchisme de Trente, où il refuse les nouveaux sacrements, où il rejette le modernisme des autorités conciliaires etc. On peut supposer qu'il refuse par répercussion le nouveau Droit canon qui implique cette nouvelle église. On pourrait aussi lui reprocher de ne pas avoir dit qu'il était impossible de prononcer le serment moderniste exigé de tous prêtres sous autorité conciliaire, mais qu'il veut rester fidèle au serment anti-moderniste...

De toute évidence cet éditorial de l'abbé de Lacoste n'est pas exhaustif. Je comprends pourquoi le fait que le Droit canon ne soit pas mentionné vous préoccupe, c'est en raison de l'usage de plus en plus courant qu'en fait Mgr Fellay. Comme si l'abbé de Lacoste avait craint de froisser Mgr Fellay au-delà du "raisonnable"... C'est possible, mais là nous entrons dans le procès d'intention. Laissons à l'abbé de Lacoste le mérite de sa condamnation du ralliement.

De plus j'ai eu quelques échanges de courriels avec un prêtre de la "Résistance" (extérieure à la Fraternité donc), qui me soutenait que sur certains points juridiques, le droit canon de 1983 comblait certaines lacunes que le droit de 1917 ne couvrait pas... J'en suis restée dubitative.
  


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:03    Sujet du message: Pourquoi ne sommes-nous pas ralliés ? Par M. l'abbé de Lacoste

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com