Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Que Votre Règne arrive ! Courrier de Tychique N° 471

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aurore
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2012
Messages: 191

MessagePosté le: Sam 26 Oct 2013, 21:15    Sujet du message: Que Votre Règne arrive ! Courrier de Tychique N° 471 Répondre en citant

Le Courrier de Tychique 
Correspondance à adresser à 
M. Jean Marc Chabanon 
168, Route du Grobon – 01400 – Châtillon-sur-Chalaronne 

 
N° 471 

 
« Le plus grand dérèglement de l’esprit c’est de voir les choses, telles qu’on voudrait qu’elles soient, et non pas telles qu’elles sont en réalité. » 
Bossuet « Traité de l’amour de Dieu et de soi-même » 

 
Dimanche 27 octobre 2013 XXIIIème Dimanche après la Pentecôte 
Fête du Christ-Roi 

Que Votre Règne arrive !


Car Il ne règne plus !


Mgr Rudolph Graber, évêque de Ratisbonne, écrivit le 25 juillet 1976 : « Celui qui étudie attentivement le Message de Marienfrield, découvre l’interprétation de l’Apocalypse – chapitre 12 – où le « grand Dragon rouge » poursuit la Dame vêtue de soleil cherchant à anéantir son Fils »
La voyante Bärbel Ruess, alors âgée de 22 ans, eut trois apparitions à Marienfrield, le 25 avril, le 25 mai et le 25 juin 1946. Leur contenu, rappelle celui de l’Apocalypse de St Jean. Même, Mgr Venancio, évêque de Fatima – qui rendit visite à Conchita la voyante de Garabandal, si je ne m’abuse – écrivit :
« Le sanctuaire de Marienfrield représente pour moi une synthèse de la dévotion mariale de notre temps. Celui-ci fait partie des plus importants sanctuaires mariaux de l’Eglise catholique où la Mère de Dieu est vénérée de façon presque multiple. »
Or, le cardinal Graber avait publié en 1973 un ouvrage « Athanase et l’Eglise de notre temps » (éditions Dominique Martin Morin) dans lequel il cite un franc-maçon qui déclarait que l’objectif de la Franc-maçonnerie « n’est plus la destruction de l’Eglise, mais son utilisation après infiltration » !


Voilà qui explique beaucoup de choses ! Voilà qui nous ramène à l’ « Instruction permanente de la Haute Vente » écrite au début du 19ème siècle, dans laquelle on découvre qu’il était nécessaire d’appeler à l’expansion des idées et des axiomes libéraux dans toute la société, et surtout au sein de l’Eglise catholique, de sorte que fidèles, séminaristes, clercs et prélats deviennent graduellement imbus des principes maçonniques !...


Dans une petite plaquette de 60 pages – « 300 ans de subversion dans l’Eglise catholique » – (de John Vennari) on peut lire :
« Avec le temps, cet état d’esprit deviendrait si répandu que les idéaux nés de la « Déclaration des droits de l’homme et du citoyen » façonneraient les modes de raisonnement des prêtres, des évêques et des cardinaux qui seraient ordonnés, consacrés et nommés. Finalement, parmi eux serait élu un pape qui mènerait l’Eglise sur la voie des « Lumières » et du renouveau » Les conjurés avaient précisé (1) « qu’ils n’avaient pas l’intention de placer un franc-maçon sur la Chaire de Pierre, mais de créer un environnement tel qu’il produisit finalement un pape et une hiérarchie catholique gagnés aux idées du catholicisme libéral, tout en étant eux-mêmes persuadés d’être de fidèles catholiques » (Ed. Notre-Dame des Chevaliers – 5 €)


En outre, bien que ce ne fut pas leur véritable objectif « ils » parvinrent tout de même à placer, non pas un, mais plusieurs francs-maçons sur le siège de Pierre !... Du grand art !...
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
(1) Dans l’« Instruction permanente de la Haute Vente »


Une carence totale de formation chez nos fidèles ! 

 
Un de mes fidèles lecteurs vient de me communiquer ce qu’il appelle « une anecdote intéressante ». Je la reproduis sans aucune modification :« Je vais vous raconter une anecdote intéressante sur la formation des prêtres à Ecône. Je suis passé à Saint Nicolas du Chardonnet il y a plusieurs mois pour me confesser auprès du prêtre de garde et j’avais en mains le tome deux de « L’Eglise Romaine en face de la Révolution » de Jacques Crétineau-Joly que j’étais en train de lire. Le prêtre m’a demandé ce que je lisais et il m’a affirmé qu’il ne connaissait absolument pas cet auteur ! »


J’admets très volontiers qu’un tel ouvrage ne puisse pas être lu et étudié par le commun des mortels. Mais qu’un prêtre, qui va être appelé à se trouver en face de fidèles de toutes conditions, y compris d’intellectuels de haut niveau, affirme n’avoir jamais entendu parler d’un auteur de cette trempe : véritable chouan qui combattit la Révolution corps et âme et auquel on doit, justement, la révélation de ce complot contre l’Eglise, qu’un prêtre catholique avoue n’avoir jamais entendu parler de lui a de quoi surprendre ! Rappelons que les papiers qui constituent le plan de la « Haute Vente » tombèrent entre les mains du pape Grégoire XVI, que le document lui-même fut publié à la requête du Pape Pie IX, précisément par Crétineau-Joly sous le titre cité par mon lecteur, et que par un « bref » du 25 février 1861 adressé à l’auteur, le Pape Pie IX garantit l’authenticité des documents. Et cela est inconnu… et n’est pas enseigné !...


Pas étonnant donc que les fidèles de nos chapelles soient dans une carence totale de formation ! Jean Ousset le déplorait déjà il y a plus de 50 ans dans son « Pour Qu’il Règne » toujours d’actualité ! Bons catholiques, fidèles à leur (vraie) messe, pieux, dociles, mais doctrinalement incultes, attentifs au prêtre qui prêche le dimanche… même si……si certains de ses propos les choquent ! Aussi ne veulent-ils surtout pas le perturber : « Oh ! Vous n’y êtes pas !... Taisez-vous !... Obéissez !... C’est M. le l’abbé qui l’a dit !... » C’est pourtant ainsi que le maudit concile a été « digéré » par des millions de « bons chrétiens » !... Qui peut le nier ? D’où, une fois de plus, la nécessité d’acquérir une solide formation doctrinale…


Mais j’ai déjà usé beaucoup de cartouches d’encre pour faire cette recommandation !... En vain !


Sur une émission de télé ! 

 
Oui, je l’avoue : j’ai visionné l’émission diffusée mardi soir sur la chaîne « Arte » intitulée : « Mea maxima culpa » ! Pas facile à supporter ! Toutes les turpitudes sexuelles et pédophiles de quelques prêtres et même de prélats ont été passées en revue. On devine pourquoi. Certes, les épisodes évoqués dataient de l’après Concile… Mais il n’empêche que c’est bien l’ « institution » qui était visée et que c’est ce qui sera retenu par les catholiques, conciliaires ou non… et par leurs ennemis !

Or, tout était annoncé ! Tout avait été préparé de longue date. Un membre éminent de la « Haute Vente », Piccolo-Tigre avait écrit : « Le meilleur poignard pour frapper l’Eglise c’est la corruption ». Et pour cela : « Eloignez le prêtre du travail de l’autel et de la vertu ; rendez-le oisif, gourmand et patriote ; il deviendra ambitieux, intrigant et pervers. (…) Faites des coeurs vicieux et vous n’aurez plus de catholiques. C’est la corruption en grand que nous avons entreprise, la corruption du peuple par le clergé et du clergé par nous, la corruption qui doit nous conduire à mettre un jour l’Eglise au tombeau » (2)


Tout était annoncé ! A La Salette la Vierge Marie avait dit : « Les prêtres, ministres de mon Fils, les prêtres par leur mauvaise vie, par leurs irrévérences et par leur impiété à célébrer les Saints Mystères, par l’amour de l’argent, l’amour de l’honneur et des plaisirs, les prêtres sont devenus des cloaques d’impureté (…) (3)


Il n’est pas étonnant que cet horrible secret soit resté enseveli tout d’abord ! Le 19 septembre 1846, date à laquelle il fut révélé à Maximin – qui le garda pour lui et l’emporta dans la tombe, et à Mélanie qui ne le publia dans sa forme officielle qu’en 1879 – on était fort éloigné de tels propos ! Mais on en mesure mieux la portée de nos jours, bien que de nombreux catholiques contemporains les réfutent toujours…


Heureusement, grâce à Dieu, il nous reste les prêtres fidèles, les défenseurs de la Tradition ! Plus que jamais, nous devons les entourer, les protéger des miasmes du monde en perdition, les soutenir quand ils sont injustement condamnés ! Nous devons beaucoup prier pour eux !
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
(2) « L’Eglise Romaine en face de la Révolution » - Jacques Crétineau-Joly
(3) « L’extraordinaire Secret de La Salette » (p. 125) Louis de Boarnégès – Diffusion de la Fin des Temps – BP 28 – 35370 – Argentré du Plessis


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 26 Oct 2013, 21:15    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com