Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Internet, instrument du diable? Instrument du Bon Dieu? Ou instrument neutre?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Mar 5 Nov 2013, 19:31    Sujet du message: Internet, instrument du diable? Instrument du Bon Dieu? Ou instrument neutre? Répondre en citant

Internet, instrument du diable?        
Instrument du Bon Dieu?        
Ou instrument neutre?       

       
La question des dangers d'Internet ou de ses bienfaits revient régulièrement. Et si nous tentions d'y réfléchir?       

       
J'ai relevé au hasard, ces derniers temps, trois approches différentes concernant cet outil:       

       
  • ·         L'abbé Troadec, directeur du séminaire de Flavigny, répond lors d'un entretien dans la  Lettre aux Amis et Bienfaiteurs du séminaire St-Curé-d'Ars n° 80 du 31 mai 2013. A cette occasion il lui est demandé si en dix-sept  ans il a vu un changement de comportement parmi les nouvelles recrues du séminaire.
  • ·         Mgr Williamson à la fin de sa conférence à Montréal au Canada, le 30 octobre 2013r, laisse une fois encore éclater son enthousiasme pour la liberté d' informations que permet Internet et craint que celle-ci soit bientôt contrôlée, tant cette liberté d'Internet lui semble contraire aux intérêts du mondialisme.
  • ·         L'abbé Ludovic Girod  met en garde, dans son bulletin de la Sainte-Ampoule de janvier 2013, contre les dangers de tentations prochaines que susciterait Internet.
    
Après ces éminents avis le mien, modestement, ne me semble pas déplacé depuis le temps que je pratique les forums comme contributrice, modératrice ou webmestre. En effet, en plus d'"Un Evêque s'est levé!", J'ai aussi été conceptrice et webmestre de trois autres sites. Le premier n'avait pour seul objectif que de lutter contre l'avortement et contre toutes atteintes à la vie humaine. Les deux autres étaient plus largement politiques, culturels et religieux. Pour reprendre une image du mondialisme des religions, ces deux derniers sites n'ont pas résisté longtemps aux attaques et piratages des deux autres "grandes religions monothéistes"
     
En plus de la fragilité inhérente à cette technique virtuelle,  il faut être conscient qu'Internet n'est régi qu'accessoirement par la justice des Etats. Pour éradiquer un site, il suffit de le supprimer sans façon. Point n'est besoin de tribunaux, ni même d'être averti. Lorsque tout est effacé, supprimé comme si jamais n'avait existé, aller chercher justice est illusoire. Un site supprimé n'existe plus, il n'y a même pas une tombe à son effigie. Ce qui résiste sur la toile est donc toléré. N'ayons aucune illusion sur ce principe.       

       
L'approche de l'abbé Troadec est particulièrement intéressante concernant le comportement des nouveaux candidats à la prêtrise à propos de l'usage d'Internet:       
       
 
Citation de l'abbé Troadec, directeur du séminaire de Falvigny:
De plus, dit-il, [les nouveaux élèves] n'ont pas toujours le sens des nuances. L'ordinateur est binaire, mais la réalité est plus complexe. Dès que l'on parle de Dieu et des mystères de la religion, on utilise des termes analogiques et non des termes univoques.        
Ainsi, l'usage abusif d'Internet rend plus difficile pour certains séminaristes l'acquisition de la science philosophique et théologique (...)        
Heureusement, ces faiblesses sont loin de toucher l'ensemble des séminaristes, et elles peuvent s'estomper, voire disparaître avec le temps par la formation (...)  
    
        
       
 Mgr Williamson est depuis fort longtemps un adepte quasi-inconditionnel de cet instrument. Il le répète encore à la fin de sa conférence à Montréal le 30 octobre dernier: "Sur Internet, qui veut chercher la vérité la trouve"! Je ne retranscris pas les termes élogieux dont il entoure Internet, je vous laisse le soin d'aller à la fin de la conférence de Montréal, les décourvrir.       

       
Enfin, l'abbé Girod est carrément très critique dans  La Sainte Ampoule de  janvier 2013:      
    

       
Citation de l' Abbé Ludovic Girod _ La Sainte Ampoule de  janvier 2013:
Les dangers d’Internet  sont de plusieurs sortes et peuvent mettre en jeu notre équilibre spirituel, ou même simplement humain, et notre salut éternel. Ils se présentent sous forme de dépendance psychologique, ce que l’on appelle une addiction. Au départ, l’utilisation vicieuse ne paraît pas dangereuse, mais elle grossit très vite, nous enchaîne à elle et nous prive de toute liberté dans ce domaine.         
La question de la pornographie est très préoccupante. (...) cela nous est servi de manière gratuite (du moins au début), à domicile, et dans une totale discrétion. Mais la facilité d’accès n’enlève rien à la gravité de l’acte et à notre responsabilité.        
(...) Internet est donc pour nous une occasion de péché, certes plus ou moins dangereuse suivant les personnes ou les époques de notre vie. (...)        
nous avons le devoir strict de faire disparaître les occasions prochaines libres de pécher gravement. Nous ne pouvons nous mettre de nous-mêmes en danger de pécher mortellement.         

    
Internet est en soi un outil dangereux, qui présente en même temps de grands avantages pour la vie pratique et la rapidité des communications. Là réside toute la difficulté des solutions à apporter. (...) Notons également que nous ne sommes pas tous égaux devant les dangers d’Internet, que certains auront à prendre des mesures drastiques alors que d’autres se contenteront de limites prudentielles. (Abbé Ludovic Girod)        
        

      
 L'abbé Troadec ne prend pas position, il constate les incidences comportementales causées par Internet sur ses jeunes élèves. Il a cette réflexion très juste: "Dès que l'on parle de Dieu et des mystères de la religion, on utilise des termes analogiques et non des termes univoques."       
En parlant avec des éducateurs aussi différents que des professeurs du public, des professeurs de judo, des parents etc. et par ma propre expérience de modératrice de forums, nos constats recoupent exactement ceux de l'abbé Troadec, surtout en ce qui concerne la formation à un esprit binaire et sans nuance qui attend des réponses toutes prêtes à chaque interrogation.       

       
Par contre, le point-de-vue de Mgr Williamson sur Internet me semble plus problématique. Cette prétendue liberté dont Internet nous permettrait de jouir aux dépends du mondialisme est totalement illusoire. C'est ignorer qu'Internet a été créé par et pour la CIA qui le contrôle totalement encore aujourd'hui et pourrait le faire disparaître en un instant.       

       
C'est un instrument qui existe, une réalité qu'il est impossible d' ignorer, mais qui ne travaille pas pour la vérité; au contraire les véritables buts d'Internet sont dissimulés au public. Mgr Williamson dit: "Sur Internet, qui veut chercher la vérité la trouve"! Est-ce si sûr? N'y trouve-t-on pas plutôt ce que l'on cherche indépendamment de la vérité ou du mensonge ? Parce que la prétendue vérité d'Internet est entendue au sens le plus libéral du terme. En effet, un musulman qui cherche "sa" vérité coranique va la trouver à profusion. Tandis qu'un traditionnel catholique trouvera lui aussi ce qu'il espère, ce qu'il attend. Cela sert-il la vérité? Non!
 
    
Internet est le siège de toutes les perversions et notamment de la liberté religieuse.       

       
Internet comme tout vecteur libéral peut aussi parfois permettre de trouver la vérité. C'est le domaine de tous les possibles et de tous les contraires. Lorsqu'on possède la grâce de la vérité on peut la peaufiner sur Internet. Mais on peut aussi la dévoyer sur Internet.       

       
Et puis surtout, ce que ne semble pas percevoir la plupart des fans d'Internet, c'est que cet instrument est avant tout un moyen de récolter toutes les informations possibles afin de les exploiter dans tous les sens et à toutes les fins possibles. La première de ces fins est capitaliste. En compensation d' une impression factice de liberté qui incite les Internautes à s'épancher sur la toile,  la société de consommation est décuplée et s'infiltre grâce à Internet partout. Le mondialisme est primordialement capitaliste, c'est donc le dieu Mammon qui est servi en toute priorité grâce à Internet.  Le phénomène est dénoncé, il est presqu'impossible de l'ignorer bien qu'il avance masqué. Mais les internautes préfèrent fermer les yeux, tant Internet est fascinant.       

       
Après Mammon, fin primordiale pour viser les besoins de chaque consommateur, viennent tous les contrôles étatiques et mondialistes possibles. Toutes les données captées sont emmagasinées et peuvent ressortir pour les intérêts du fisc, de la police, et de la police politique et de tous ce que nous ne pouvons même pas imaginer.        
S'il existe une si grosse liberté sur la pornographie la plus odieuse, c'est justement parce que le sexe es générateur de tous les vices et donc de toutes les dépenses. Cette liberté du sexe sur la toile va de paire avec les lois contre-nature qui s'abattent sur nos sociétés.       

       
Alors bien sûr, on peut se laisser impressionner par la dénonciation des incohérences de la version officielle des attentats du World Trade Center, mais en quoi cela contrarie-t-il Big Brother? Cela ne l'empêche pas de poursuivre ses manipulations tranquillement, tandis que ces interrogations et de multiples autres toutes plus contraires les unes que les autres, continuent d'engraisser le veau d'or.       

       
Il y a aussi ces informations qui circulent par courriers électroniques et qui semblent échapper à la vitrine de la toile. On pourrait s'imaginer que ces nouvelles, souvent plus ou moins cachées des grands medias politiquement corrects, circulent ainsi librement.       

       
A l'expérience, il me semble qu'il n'en est rien. Ce sont des nouvelles qui sont envoyés à des listes d'amis dont on connaît par avance leur adhésion de principe. Ces nouvelles tournent en boucle. Un communiste enverra les nouvelles qui lui conviennent pour les faire connaître et partager par ses amis de gauche. De même des catholiques traditionnels transmettent leurs nouvelles préférées à leurs listes d'amis. Cela franchit-il le stade des sympathisants pour aller jusqu'à convertir certaines personnes? Sans doute oui, mais n'ayons pas l'illusion que ces conversions soient à sens unique.       

       
Enfin dans ce cas, penserez-vous, pourquoi avoir créer un forum sur cet instrument du veau d'or ?       

       
Tout simplement parce que cet outil, même mauvais, existe; c'est un fait. C'est un instrument qui s'est emparé du monde au point qu'il est aujourd'hui incontournable. Si nous étions absents de la toile, cela ne laisserait que plus de place encore aux adversaires du Christ, aux partisans du ralliement etc.       

       
En conclusion, cet outil n'est ni bon, ni juste. Il m'apparaît au contraire l'outil de propagation du libéralisme, du mondialisme et de la globalisation en général. Un outil d'autant plus dangereux qu'il atteint notre façon d'être et de penser. Un outil binaire qui fait penser "bipôle", qui efface les nuances, nivelle les modes de vie et de pensée. Facilite la paresse intellectuelle, ne distingue ni entre la vérité et le mensonge, ni entre la qualité et la médiocrité.        

       
Mais il s'agit cependant un outil devenu incontournable avec lequel nous devons compter et agir. Puisqu'on ne peut pas ignorer l'outil autant le maîtriser.       

       
Pour les conseils prudentiels je renvoie à l'article de de l'abbé Ludovic Girod de La Sainte Ampoule n° 214 de janv. 2013. Les parents sont responsables de leurs enfants et chacun connaît ses faiblesses. Faisons d'Internet, dans la limite du possible, ce que nous faisons des bibliothèques. Lorsque nous allons chercher les oeuvres de Sainte Thérèse d'Avilla, ne nous arrêtons pas au rayon ésotérique ou érotique. Lorsque nous voulons trouver un bon livre, cherchons-le dans le bon rayon et nulle part ailleurs.       

       
Gentiloup       


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 5 Nov 2013, 19:31    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Augustin
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2013
Messages: 33
Localisation: Sud de France

MessagePosté le: Mar 5 Nov 2013, 21:13    Sujet du message: Internet, instrument du diable? Instrument du Bon Dieu? Ou instrument neutre? Répondre en citant

Merci Gentiloup pour ce commentaire éclairant. Il est vrai qu'internet est un outil très dangereux : il faut savoir l'utiliser. Pour ma part, il m'a était très utile puisque sans ordinateur je n'aurai jamais connu la FSSPX et donc à l'heure où je vous écris, j'aurai tout simplement abandonné si internet n'avait été créé. Dit comme de cette façon, ça peut paraître un peu étrange mais c'est grâce à internet que j'ai conservé la foi.

Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Mar 5 Nov 2013, 21:53    Sujet du message: Internet, instrument du diable? Instrument du Bon Dieu? Ou instrument neutre? Répondre en citant

Oui, c'est aussi grâce à Internet que j'ai rejoind d'abord la Tradition, puis en définitive la Fraternité. Effectivement il faut nuancer, tout est possible avec Internet. Ce que j'ai voulu faire ressortir c'est qu'Internet n'a pas été créé pour une finalité bonne, cela c'est sûr. C'est un instrument de la CIA destiné à collationner le maximum d'informations sur les personnes. La finalité la plus importante de cet amoncellement de renseignements classifiés sert à cibler les envies des uns et des autres dans un but commercial. Les personnes sont des consommateurs plutôt que des personnes. Ensuite il y a les manipulations de masses, même à travers des objets qui indépendants les uns des autres peuvent être bons, réunis peuvent contribuer à des fins inavouables, sans que nous le sachions..Mais Internet étant un instrument typique du libéralisme, tout peut y rentrer, le bien comme le mal.

C'est pourquoi il me semble qu'il faut utiliser Internet sans jamais perdre de vue que cet instrument n'a pas été créé pour la gloire de Dieu, mais plutôt pour celle de Mammon.

Si on garde bien cela présent à l'esprit, on peut tirer certains avantages d'Internet.

Disons qu'Internet s'inscrit parfaitement dans le libéralisme déliquescent ambiant du monde globalisé et virtuel. 

Un autre bienfait d'Internet, sans Internet la lettre des 3 évêques nous serait restée inconnue. Ceci dit, la nature ayant horreur du vide, si Internet n'avait pas existé, nous aurions sans doute eu d'autres moyens pour trouver ce que nous cherchions. Lorsqu'on cherchce délibérément la Tradition, si on ne la trouve par un moyen on finit par la trouver par un autre. De même pour le ralliement j'étais allée interroger Mgr Tissier de Mallerais avant la parution de la lettre des 3 évêques.

L'abbé Girod insiste sur les tentations d'Internet. Si on a une véritable répulsion pour les sites déshabillés et autres sites de rencontres, tout va bien, mais je suppose que cela doit être l'un des plus gros problèmes d'Internet, surtout pour les enfants, mais aussi pour certains adultes. Dans ce cas c'est carrément l'instrument du diable.


Revenir en haut
Duns Scot
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2012
Messages: 28

MessagePosté le: Mer 6 Nov 2013, 08:45    Sujet du message: Propos exactes de Mgr SVP Répondre en citant

Très supris par ce jugement sur Mgr :
Gentiloup a écrit:
  •  Mgr Williamson à la fin de sa conférence à Montréal au Canada, le 30 octobre 2013r, laisse une fois encore éclater son enthousiasme pour la liberté d' informations que permet Internet
         
 Mgr Williamson est depuis fort longtemps un adepte quasi-inconditionnel de cet instrument.    Gentiloup  
  

         
 

j'ai écouté la conférence citée et je n'ai rien trouvé qui justifie ce que vous dîtes.

Parce que tout le monde conviendra, du moins toute personne sensée et résistant à la pensée globale unique que énoncer, comme Mgr Williamson, que "Sur Internet, qui veut chercher la vérité la trouve" est un jugement objectif sur une vérité réelle. Énoncer cette vérité ne fait certainement pas de celui qui la prononce "un adepte quasi-inconditionnel" d'Internet "enthousiaste" pour cet instrument. D'ailleurs Mgr Williamson, pour ceux qui suivent ces conférences depuis logtemps a déjà mis en garde contre les dangers inhérents d'Internet, comme l'abbé Girod sur l'anonymat des forums entre autres.

Etant donné donc la gravité de ce que vous avancez sur un évêque "adepte quasi-inconditentiel" (en somme presque un esclave d'Internet) qui laisse "éclater son enthousiasme" pour le Web, il importe de donner les références exactes de ce qui vous permettent de porter ce jugement. Pourriez-vous nous citer les propos exacts de Mgr (et dans quelle conférence) qui témoignent et démontrent cette addiction qui pour le coup est fort malsaine et peccamineuse ? Merci beaucoup.


Revenir en haut
petittroupeau
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2013
Messages: 51
Localisation: rhone

MessagePosté le: Mer 6 Nov 2013, 09:14    Sujet du message: internet Répondre en citant

 
oui cela permet à la cia de cibler les "méchants" et pour nous cathos tradis il y aurait danger, mais sommes nous toujours condamnés à vivre cachés? A un moment donné il faut aussi donner un témoignage de foi et si l'on m'arrête où l'on me fait des misères parce que je suis catho tradi où est le problème? Cela ne me gêne en rien au contraire cela prouve au moins que je rends témoignage à la vérité, ce serait plutôt une fierté ou une joie d'être montré du doigt pour cela donc je ne vois pas pourquoi nous devrions être prudents outre mesure et pour tout vous dire tous ces FM et autres mondialistes je les -Modéré-.... , pour moi ils ne doivent pas toujours avoir la dragée haute, ras le bol de se taire, de s'écraser c'est à eux de se taire et de vivre cachés tellement leur doctrine est honteuse. N'inversons pas les rôles même si aujourd'hui nous ne sommes pas majoritaires, pour ma part je me positionne comme mes ancêtres cathos du moyen âge qui ne craignaient pas de s'affirmer tels qu'ils étaient! surtout face à des hérétiques en plus!
Et justement se taire, être trop prudents comme vous le souligniez dans votre propos gentiloup arrange aussi le système donc dans les 2 cas quoi qu'il en soit le "système" est gagnant donc faisons en sorte qu'il ne le soit pas trop; en cela je rejoins les autres posts de ce site qui spécifient que grace au web ils ont rejoint la vraie tradition pour ma part je m'inscris aussi dans cette démarche donc merci à internet donc finalement au diable si j'en crois vos propos de m'avoir converti , vous savez desfois les ruses du diable ne fonctionnent pas toujours et ne sont pas rentables (regardez les martres chrétiens, ils sont tous  au ciel aujourd'hui c'est pas  très rentable pour le diable qui a pourtant suscité cette action) , on dit bien que le diable porte pierre donc ne déréglons pas la vertu cardinale qui s'appelle prudence ...


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Mer 6 Nov 2013, 12:13    Sujet du message: Internet, instrument du diable? Instrument du Bon Dieu? Ou instrument neutre? Répondre en citant

Ecoutez Dun Scott, vous êtes toujours en train de monter sur vos grands chevaux à toutes occasions. Je maintiens, ne vous en déplaise, ce que j'ai dit de l'attitude de Mgr Williamson concernant Internet. Sur ce point, je ne partage pas son enthousiasme. J'en ai parlé avec lui. Le sujet de mon article n'est pas Mgr Williamson mais Internet. D'ailleurs Mgr Williamson est nettement sur-représenté sur ce forum. Il serait erroné d'en tirer la conclusion comme beaucoup le font et vous-même aussi apparemment, que ce forum lui est dédié. Il n'y a aucune gravité à ne pas être d'accord avec Mgr Williamson concernant Internet.

Je maintiens que les buts de ce forum ne sont pas l'abbé Truc ou le père Machin, ni même Mgr Untel, ni personne d'autre. Ce forum n'est inconditionnel que de Dieu. Quant aux buts ils sont clairement précisés et ils n'ont pas changé depuis le début. Merci de vous y reporter et de vous en contenter.


Revenir en haut
Antoinette
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2012
Messages: 112

MessagePosté le: Mer 6 Nov 2013, 13:18    Sujet du message: Internet, instrument du diable? Instrument du Bon Dieu? Ou instrument neutre? Répondre en citant


Tout est dangereux si on ne le sait pas utiliser, une lampe de chevet aussi !

« Mgr Williamson est depuis fort longtemps un adepte quasi-inconditionnel de cet instrument. » - et vous Gentiloup,   et nous ? non ?


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Mer 6 Nov 2013, 13:33    Sujet du message: Internet, instrument du diable? Instrument du Bon Dieu? Ou instrument neutre? Répondre en citant

 L'internet est certainement un jouet dangereux, pour les enfants, mais les parents peuvent y remédier, il me semble, mais surtout pour les adultes fragiles: les prêtres le savent par les confessions, mais ne sommes nous pas dans un monde dangereux ? Et en permanence?
Le côté positif est que grâce à un forum tel que celui ci, de qualité par les interventions des amis qui s'y trouvent, nous savons ce qui se passe, nous sommes avertis des dangers qui mettent nos âmes en péril, nous nous soutenons
 Il se peut que sans internet les accords soient signés à l'heure actuelle.
 Je sais que c'est virtuel et que nous vivons dans un monde insaisissable, mais nous n'avons que ça pour nous défendre, il faut le reconnaitre. Les outils mis à notre disposition sont l'ordinateur et la télévision, celle-ci matraque le peuple qui n'est plus capable de penser par lui-même. J'ai beaucoup appris  par internet. Et puis je suis d'accord avec petittroupeau, de toutes façons nous sommes dans les mains du diable, alors autant lui dire ce que l'on pense!


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Mer 6 Nov 2013, 14:45    Sujet du message: Internet, instrument du diable? Instrument du Bon Dieu? Ou instrument neutre? Répondre en citant

Antoinette a écrit:
« Mgr Williamson est depuis fort longtemps un adepte quasi-inconditionnel de cet instrument. » - et vous Gentiloup,   et nous ? non ?



Je ne suis assurément pas une inconditionnelle d'Internet, chère Antoinette, NON, bien au contraire! Je n'ai absolument aucune confiance en cet outil. AUCUNE! Ainsi que je l'exprime dans cet article, si vous avez eu la patience de le lire. J'utilise Internet sans aucune illusion, uniquement parce que cet instrument a pris la place des anciens moyens de communication et qu'il est devenu incontournable. Et encore bien souvent lorsque je vois les dessous qu'il recèle et qui ne sont vraiment apparents que pour les administrateurs, les engagements qu'on me fait signer avec des clauses tellement longues qu'il est impossible de seulement les lire, ni même de les imprimer, j'ai des problèmes de conscience, parce que face à Internet nous devons rester catholiques avant tout.

Si je mets ce sujet sur le forum ce n'est pas pour faire de la vaine polémique, c'est pour induire une réflexion constructive.

Les réactions épidermiques sont typiques des limites d'Internet, des travers qu'exprime l'abbé Troadec: "L'ordinateur est binaire, mais la réalité est plus complexe. Dès que l'on parle de Dieu et des mystères de la religion, on utilise des termes analogiques et non des termes univoques."

L'utilisation d'Internet modifie les réflexes mentaux et comportementaux; le cerveau qui est naturellement analogique adopte des réflexes binaires. Internet est réducteur. Et de plus Internet est un système d'espionnage mis au service d'entités anonymes, inconnues et qui peuvent se démultiplier à l'infini. C'est là-dessus que porte la discussion. Parce que si nous n'en sommes pas conscients, nous ne pouvons pas nous en prémunir.

Le réflexe normal d'un administrateur de site et plus encore de forum serait, de taire ces aspects. C'est par honnêteté intellectuelle que j'attire l'attention des lecteurs , ceci dit sans trop d'illusions, mais j'ai quand même bien apprécié la réaction d'Augustin, très réfléchie.


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Mer 6 Nov 2013, 15:26    Sujet du message: Internet, instrument du diable? Instrument du Bon Dieu? Ou instrument neutre? Répondre en citant

A Petitroupeau,

pour répondre à votre commentaire:
D'une part une précision: le responsable légal de ce qui s'écrit sur un forum est l'administrateur, avant l'intervenant.
D'autre part ce n'est pas cela le sujet. Sur ce point je suis d'accord avec vous que nous devons témoigner de notre foi, de toute évidence, puisque j'ai créé ce forum.
Il ne s'agit pas de discuter du courage de témoigner ni des risques éventuels encourus en témoignant de notre foi. Je ne crois pas que le thème de notre forum soit de nature, en l'état actuel, de faire de nous des martyrs.
Les dangers dont il est question sont d'un autre ordre, je vous remercie de vous reporter à ma réponse ci-dessus et également à l'article de tête du fil.

Ce sont des considérations générales sur Internet, pas sur le forum en lui-même. Ceux qui discutent du bien-fondé du communisme ou de la qualité des légumes sont tracés tout comme les cathos tradis etc.


Revenir en haut
Vladimir
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2012
Messages: 105

MessagePosté le: Mer 6 Nov 2013, 18:02    Sujet du message: Méfiance Répondre en citant

comme vous Gentiloup, je me méfie d'Internet et dans Internet encore plus de Facebook et des réseaux sociaux qui sont de vrais pièges à gogos.


Pour Alix et Petitroupeau, le problème du traçage d'Internet c'est  qu'on récolte toutes vos données pour les revendre à des organismes commerciaux, étatiques ou autres, à tout preneurs pourvu qu'il paye. Dés que c'est sur Internet, même ce que vous écrivez par Email ne vous appartient plus. Tout est exploité ou exploitable en permanence. Et nul ne sait à quelles fins.


Ce n'est pas tant les sujets débattus, les positions exprimées sur les sites qui intéressent Big Brother, c'est les renseignements qu'il récolte pendant que vous défendez vos idées.


Facebook, par exemple, stocke absolument tout, y compris vos messages et images supprimés et vous n'avez aucun regard dessus. Et il y a la déformation intellectuelle... 


Cela n'empêche pas d'aller sur de bons sites, mais une personne avertie en vaut deux.


Revenir en haut
petittroupeau
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2013
Messages: 51
Localisation: rhone

MessagePosté le: Mer 6 Nov 2013, 18:19    Sujet du message: à gentiloup Répondre en citant

 
eu égard à la réaction des quelques membres de ce site, je pense qu'ils sont comme moi un peu décontenancés par votre inquiétude, vous faites allusion au droit, avez vous reçu des menaces pour vous inquiétez ainsi, je trouve votre attitude irrationnelle, que craignez vous, vous n'etes pas un site révisionniste ou pornographique à ma connaissance donc je ne comprends pas bien votre émoi; vous me demandez de relire votre propos précédent je veux bien mais que dois je comprendre, sur quelle phrase dois je poser mon attention plus particulièrement;
il est certain que les autorités officielles de la fsspx ne vont pas elles vous encourager à voir le web ,c'est de bonne guerre étant donné que c'est là qu'est la résistance à leur action et en revanche mgr Williamson va lui l'encourager car cela porte sa voix, je ne vois là rien de anti dieu ou anti spirituel le web est juste un moyen de com à nous d'etre rusés comme des serpents et simples comme des colombes pour l'utiliser à bon escient sinon on tombe dans une forme d'idolatrie où l'on prend la créature pour un dieu ou un esprit quasiment et pour ma part je ne pense pas que ce soit une attitude très saine, l'esprit est au dessus de la matière;


Revenir en haut
Duns Scot
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2012
Messages: 28

MessagePosté le: Mer 6 Nov 2013, 18:35    Sujet du message: Internet, instrument du diable? Instrument du Bon Dieu? Ou instrument neutre? Répondre en citant

Madame,
A part répondre par des jugements péremptoires dont la délicatesse fait honneur à la gent féminine, vous esquivez surtout la question : dans la conférence que vous donnez en lien Mgr souligne que sur Internet en trouve beaucoup de « cochonneries », de  « saloperies », de « mensonges » mais aussi souligne-t-il « la vérité pour qui la cherche ». Ce qui est une description juste d’Internet, tout le monde en convient, n’est-ce pas ?  Aussi, je repose ma simple question : pourriez-vous nous montrer où ressort dans cette conférence  de Montréal (ou tout autre d’ailleurs) que Mgr est un « adepte quasi-inconditionnel » d’Internet et où y témoigne-t-il d’un « enthousiasme » envers le Web ? Merci beaucoup madame de répondre donc tout simplement à la question posée pour nous éclairer.



Mais vous avez tout-à-fait raison, il n’y a aucune gravité à ne pas être d’accord avec tout ce que dit Mgr, (et encore moins de gravité à ne pas être d’accord avec des simples quidams du net, vous en conviendrez n’est-ce pas ? ) d’ailleurs moi-même ne suis pas d’accord sur tout avec Mgr, mais en revanche il est toujours grave, d’autant plus quand c’est par le moyen d’Internet, de juger quelqu’un (Mgr Fellay, le pape François, Joseph Staline, Mgr Williamson ou quiconque d’autre) d’une addiction peccamineuse (« adepte quasi-inconditionnel » témoignant d’une addiction donc peccamineuse) sans apporter les preuves concrètes, visibles, indiscutables de ce que l’on avance. Et il est donc tout-à-fait louable de chercher la vérité et de rectifier, si celui-ci est erroné (et je suis gentil), le propos, d’autant plus quand il concerne un évêque de la Sainte Eglise Catholique.


Je constate madame d’ailleurs que vous-même n’appréciez pas du tout, mais du tout, qu’Antoinette puisse demander si vous n’êtes pas, vous-aussi, une  « adepte quasi-inconditionnelle d’Internet ». Et vous vous défendez âprement ce qui est votre droit le plus strict mais qui démontre ce qualificatif  "« adepte quasi-inconditionnelle d’Internet " est pour vous péjoratif ! Mais sans problème vous traitez un évêque, qui ne fait qu’énoncer  un lieu commun sur Internet tout en mettant en garde contre ses dangers, et dont je ne crois pas, d’après mes informations, que vous soyez un proche, d’être, lui, un « enthousiaste » et « adepte quasi-inconditionnel d’Internet. » Comme binarité, on ne fait pas mieux, vous ne trouvez pas ?



Si Mgr est surreprésenté, fallait pas en parler en tout premier en tête de fil, tout simplement. Quant aux buts du forum on ne voit pas trop ce qu’ils viennent  faire dans la discussion qui traite d’Internet, de ses dangers et de ses avantages mais dans laquelle un évêque sacré par Mgr Lefebvre, et non des moindres vu la crise actuelle de l’Eglise et de la Fraternité, est défini péjorativement comme un « adepte quasi-inconditionnel d’Internet ».


Revenir en haut
petittroupeau
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2013
Messages: 51
Localisation: rhone

MessagePosté le: Mer 6 Nov 2013, 18:46    Sujet du message: à wladimir Répondre en citant

 
pourquoi cette peur, que croyez vous qu'ils vendraient à un catho tradi si l'on se trouve dans cette démarche commerciale comme vous dites, que craignez vous , vos opinions, c'est que vous n'etes pas su^r d'elles , de votre foi alors c'est déjà l'ennemi qui triomphe si vous vivez ainsi dans la crainte d'être "découvert" (même si j'ai du mal à réaliser quelle menace pourrait vous atteindre alors qu'un témoignage de foi pourrait être bie n au contraire percutant et se taire c'est sur, vous ne "risquez " rien mais vous ne touchez personne non plus)


Revenir en haut
Vladimir
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2012
Messages: 105

MessagePosté le: Mer 6 Nov 2013, 19:04    Sujet du message: Internet, instrument du diable? Instrument du Bon Dieu? Ou instrument neutre? Répondre en citant

Attendez c'est à moi que vous dites de ne pas avoir peur? Mr. Green  Si vous ne comprenez rien, je ne peux rien pour vous.

Revenir en haut
petittroupeau
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2013
Messages: 51
Localisation: rhone

MessagePosté le: Mer 6 Nov 2013, 20:20    Sujet du message: à wladimir Répondre en citant

 
désolé le mot est peut être trop fort en effet, doit on alors le limiter à une crainte, une inquiétude, une méfiance?


Revenir en haut
fidelis servus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2012
Messages: 52

MessagePosté le: Mer 6 Nov 2013, 21:04    Sujet du message: Internet, instrument du diable? Instrument du Bon Dieu? Ou instrument neutre? Répondre en citant

Sur la vision de Mgr Williamson sur internet: 
http://filiimariae.over-blog.com/2013/11/questions-réponses-mgr-williamson.…



voir à partir de 1 heure 07 minutes


Mgr y précise sa pensée.


Sur le rapport à avoir avec la FFSPX actuelle, Mgr Y expose sa position à 1 h 11. Beaucoup plus posé que d'autres ...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Criton
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2012
Messages: 249
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 6 Nov 2013, 21:12    Sujet du message: Internet, instrument du diable? Instrument du Bon Dieu? Ou instrument neutre? Répondre en citant

Personnellement,
je ne passe que quelques minutes par jour sur internet (et surtout à des fins professionnelles), mais je remercie tous ceux comme Gentiloup qui se dévouent pour que ce forum existe et qui y passent beaucoup plus de temps.

Sans lui, je serai resté aveugle à la réalité : l'existence du courant libéral à la tête même de la FSSPX.
Je continuerais certainement à me bercer d'illusions en lisant DICI et Si Si No No.

Quand à l'addiction à l'internet, il est réel et il faut en être conscient.
  
       


Revenir en haut
Criton
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2012
Messages: 249
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 6 Nov 2013, 21:52    Sujet du message: Internet, instrument du diable? Instrument du Bon Dieu? Ou instrument neutre? Répondre en citant

Merci fidelis Servus,
pour cette video où Mgr précise sa pensée notamment au sujet de l'internet, des écoles et sacrements de la FSSPX. (1er Novembre 2013)
Je ne retiendrai qu'une phrase : "Le diable a porté Pierre".
L'internet est mauvais à l'origine mais il peut permettre aux bons de briser le monopole et la désinformation des mécréants qui possedent la télévision et les journaux...     


Revenir en haut
Croy
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2012
Messages: 120
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 6 Nov 2013, 22:18    Sujet du message: Internet, instrument du diable? Instrument du Bon Dieu? Ou instrument neutre? Répondre en citant

Il y a des agressifs sur ce forum ! C'est très désagréable. Ceux qui n'aiment pas ne sont pas forcés de rester! Merci à Gentiloup pour le mal qu'elle se donne pour faire vivre ce forum et pour nous informer! 
Pour Internet je suis entièrement d'accord avec son analyse.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:32    Sujet du message: Internet, instrument du diable? Instrument du Bon Dieu? Ou instrument neutre?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com