Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Solve et coagula: Avec François on veut nous faire oublier la révolution de Vatican II

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Dim 10 Nov 2013, 21:46    Sujet du message: Solve et coagula: Avec François on veut nous faire oublier la révolution de Vatican II Répondre en citant

Mgr Fellay à Kansas City en octobre 2013, c'est enfin résolu a juger qu'il était impossible de s'allier avec François. En fait François était scandaleux avant son élection, il l'a été au moment même de son élection, il ne fait que poursuivre sur la même voie depuis son élection. Il aura fallu de longs mois à Mgr Fellay pour réagir, mais il l'a fait à sa façon contestable. Pourquoi? Pas seulement parce que François est scandaleux. mais surtout, semble-t-il, parce que de toute évidence ce pape conciliaire se moque des traditionalistes! De ce fait on oppose François à Benoît XVI pour nous faire oublier combien Benoît XVI était lui-même un ardent sectateur de la religion conciliaire. Pour nous faire oublier, en fait, la vraie RÉVOLUTION, celle de Vatican II.
On voudrait nous faire croire qu'avant François tout n'allait pas si mal, et que la révolution serait le fait de François, qu'on ne s'y prendrait pas autrement!

Or, c'est à un tour de passe-passe que les  canonisations de Jean XXIII et Jean-Paul II, vont tenter d'aboutir: substituer la tradition conciliaire à la Sainte Tradition catholique !

Chaque pontificat depuis le Concile a apporté sa touche supplémentaire d'apostasie, Benoît XVI compris.

C'est seulement en ayant cette réalité à l'esprit qu'on doit lire les nouvelles dénonçant les scandales de François. Il ne faut pas oublier les scandaleux silences sur Benoît XVI et ses prières renégates au Mur des lamentations, à la Mosquée Bleue et autres, dans les synagogues et les temples protestants, sous les incantations d'un sorcier Vaudou dans la basilique de Saint-François à Assise, applaudissant une athée militante; Benoît XVI, le pape qui a le plus reçu, de très loin, les représentants du b'naï B'rith durant son règne.

Non, non, rien de réellement nouveau sous le soleil quant au fond, c'est la forme qui change par rapport aux prédécesseurs de François, pas la religion conciliaire, qui est toujours la même; toujours au service d'une super-religion syncrétiste; toujours évolutive: moderniste et libérale qu'elle est dans son essence! La religion conciliaire a pour seule finalité de faire disparaître la religion catholique et de défigurer Notre-Seigneur Jésus-Christ.

Ce qui m'alerte c'est encore ce texte qui vient de paraître sur DICI: Remous romains.

Des Remous romains qui ne sont pas sans intérêts anecdotiques, mais qui risquent d'évacuer la vraie révolution de Vatican II.

Nous sommes là au cœur du principe du modernisme: solve et coagula.
  1. D'abord désintégrer ce qui existe.
  2. Puis ensuite faire un compromis entre la désintégration et l'existant préalable.
C'est ainsi qu'en avançant par mini-révolutions internes (deux pas en avant) puis en faisant mine de revenir en arrière (un pas en arrière), la révolution avance et désintègre jusqu'à vouloir effacer la mémoire de la Vérité.

Il y a quelques temps Dici nous avait aussi donner le témoignage, comme une conquête de la Tradition, d'une Argentine qui demandait à François de lui expliquer ses novations.... Témoignage cependant, ne nous y trompons pas,  qui ne remettait pas du tout en cause le principe conciliaire en lui-même.

Ne perdons surtout pas de vue notre véritable combat: la religion conciliaire, menée par la secte conciliaire!
  


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 10 Nov 2013, 21:46    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lucile


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2013
Messages: 65

MessagePosté le: Dim 10 Nov 2013, 22:10    Sujet du message: Solve et coagula: Avec François on veut nous faire oublier la révolution de Vatican II Répondre en citant

Je me suis aussi fait cette réflexion.


C'est bien que François en fasse beaucoup pour éloigner tout accord, mais il ne faudrait pas qu'on essaye de nous faire croire qu'il peut exister des papes conciliaires fréquentables!


Revenir en haut
Cadoudal
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2012
Messages: 542
Localisation: ILE DE FRANCE

MessagePosté le: Dim 10 Nov 2013, 22:31    Sujet du message: Solve et coagula: Avec François on veut nous faire oublier la révolution de Vatican II Répondre en citant

il y a maintenant une tradition moderniste au sommet de l 'Eglise, avec des papes qui veulent la mettre  sous tutelle de la 
synagogue et de la nouvelle religion universelle sans dogme


.
avec un refus net de défendre la vraie foi, 
la volonté de rompre avec  la tradition apostolique bimillénaire,
et surtout de mettre fin à la messe romaine venue du premier âge.


la canonisation du pape qui a excommunié Mgr Lefebvre, 
qui a embrassé en public le Coran ( acte d' apostasie)
est l' oeuvre commune de Benoît XVI , théologien moderniste,
et de François, pape naufrageur ,
 qui "ne croit pas au Dieu catholique" et le proclame  urbi et orbi.


Revenir en haut
tropdenoms
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juin 2012
Messages: 277

MessagePosté le: Lun 11 Nov 2013, 15:09    Sujet du message: Solve et coagula: Avec François on veut nous faire oublier la révolution de Vatican II Répondre en citant

Un autre texte rejoint un peu celui de Gentiloup:



 
Citation:
Extrait: 
François n’a rien fait de plus que le concile Vatican II, il n’a pas été plus loin que Paul VI, Jean-Paul II ou Benoît XVI. On ne peut pas plus fouler aux pieds la doctrine catholique qu’en convoquant ou en célébrant Assise, qu’en embrassant le Coran, qu’en participant activement à des cultes païens ou hérétiques. Tous ces maux ont leurs racines plus ou moins explicites dans les textes mêmes du Concile Vatican II.



Je ne comprends pas bien pourquoi tous ces gens y compris Mgr Fellay et Dici font semblant de découvrir le mal, alors que c'est toujours le même scandale qui découle de Vatican II. Le Concile qui substitue la religion conciliaire à la religion catholique.


Revenir en haut
Franravel
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 36
Localisation: Monts du Lyonnais

MessagePosté le: Lun 11 Nov 2013, 18:11    Sujet du message: Solve et coagula: Avec François on veut nous faire oublier la révolution de Vatican II Répondre en citant

Oui, je suis bien d'accord, que finalement Francisco Bergoglio dit "Pape François" avalise les papes de Vatican II, et donc avalise une nouvelle tradition conciliaire qui était encore jusqu'à la fin de la "démission" de Benoit XVI en puissance de devenir. Avec le nouvel occupant qui devrait habiter au Vatican, cette tradition nouvelle est en acte. C'est effroyable, de penser que maintenant les vrais ennemis de l'Eglise sont définitivement implantés. Il n'y a plus qu'à entretenir l'alternance démocratique droite-gauche, comme en politique, entre un "pape de droite" prônant des traditions liturgiques et un "pape de gauche" d'esprit progressiste.
C'est le cycle infernal de la dialectique duquel, sans la providence divine et la très Sainte Vierge, il est impossible d'en sortir seul.


Revenir en haut
Martel
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2012
Messages: 96

MessagePosté le: Mar 12 Nov 2013, 17:58    Sujet du message: Solve et coagula: Avec François on veut nous faire oublier la révolution de Vatican II Répondre en citant

Bien observé! C'est l'alternance chère à Giscard, le premier qui a lancé l'idée qu'il fallait qu'il y ait une alternance du pouvoir. Jusque-là chaque camp pouvait laisser croire qu'il détenait le meilleur moyen de diriger la France. A partir de là le libéralisme a été institutionnalisé. C'est ce qu'en religion on appelle l'hérésie moderniste, le collecteur de tous les égouts.


Les égouts de droite tombent dans l'égout collecteur, et un peu plus loin, c'est au tour de l'égout de gauche de se mêler aux eaux pourries récoltées...


Un coup à droite, un coup à gauche, on avance de 2 pas, puis on recule d'un et la démarche de crabe fait avancer le mondialisme en trompant le pauvre peuple. A chaque fois le pauvre "idiot utile" d'électeur, mécontent joue l'alternance...


Pour l'église conciliaire c'est la même chose, pendant ce temps la mémoire collective de la Tradition passe au lavage à 90° et plus personne ne sait d'où il vient...  N'est-ce pas Mgr Fellay ? Des super hérésies, au 95% de bon dans le Concile, que reste-t-il de la Tradition intégrale?


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:18    Sujet du message: Solve et coagula: Avec François on veut nous faire oublier la révolution de Vatican II

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com