Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Interrogation sur le drapeau tricolore frappé du Sacré Coeur

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pierre-Julien
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2012
Messages: 91
Localisation: York

MessagePosté le: Dim 10 Nov 2013, 22:24    Sujet du message: Interrogation sur le drapeau tricolore frappé du Sacré Coeur Répondre en citant

Réprobation pontificale des prétendues révélations de Claire FERCHAUD à Loublande


Source : http://www.viveleroy.fr/?Reprobation-des-pretendues


Le décret du 12 mars 1920
dimanche 3 novembre 2013 par MabBlavet
Au début du XXe siècle, Claire Ferchaud prétend que Jésus-Christ demande au Président de la République d’apposer le Sacré-Cœur sur le drapeau tricolore pour sauver la France et la faire triompher de ses ennemis. D’illustres voix du catholicisme s’émeuvent de ces « chimères » à relent millénariste comme les dénonce le très traditionaliste cardinal Billot. Pourtant l’engouement pour la voyante de Loublande et ses messages prend de l’ampleur. L’Église a toujours défendu les fidèles contre les faux-prophètes, les illuminés et leurs doctrines, parasites ou cancers de la vraie foi. Aussi le Saint-Siège publie en 1920 une réprobation des « faits de Loublande » que l’on trouve dans les Acta Apostolicae Sedis. Cependant, pour le national-catholicisme — qui néglige ou minimise la portée du décret pontifical —, Claire Ferchaud et son drapeau demeurent des icônes.

Introduction de Vive le Roy
Texte tiré des Actes de Benoit XV, Encycliques, Motu-Proprio, Brefs, Allocutions, Actes des dicastères, etc... , Maison de la Bonne Presse, Tome 2, Paris, 1918-Septembre 1920, (Traduction française officielle), p. 234.
Déjà paru sur ce sujet :
Texte de la réprobation des « prétendus faits de Loublande » par le Pape Benoît XVDécret touchant « les faits de Loublande »
Décret de Réprobation des faits de Loublande
Dans l’assemblée plénière du mercredi 10 mars 1920, relation faite des prétendues visions, révélations, prophéties, etc., vulgairement connues sous les noms de faits de Loublande, et les écrits qui s’y rapportent ayant été examinés, les Éminentissimes et Révérendissimes Cardinaux Inquisiteurs Généraux en matière de foi et de mœurs, après le vote préalable des Consulteurs, ont décrété :
Citation:

Toutes choses mûrement pesées, la S. Congrégation déclare que les prétendues visions, révélations, prophéties, etc., vulgairement comprises sous le nom de faits de Loublande, ainsi que les écrits qui s’y rapportent, ne peuvent être approuvés.


Et le jeudi suivant, 11 du même mois, Notre Très Saint Père le Pape Benoît XV, dans l’audience ordinaire accordée au Révérendissime Assesseur du S.O., a approuvé et confirmé la résolution des Éminentissimes et Révérendissimes Pères, et en a ordonné la publication dans les Acta Apostolicae Sedis.
Donné à Rome, du Palais du Saint-Office, le 12 mars 1920.
L.Castellano, notaire de la Sup. Congr. du Saint-Office. [1]
Précision de la S. Congrégation sur la traduction française précédente
Après la promulgation, dans les Acta Apostolicae Sedis, du décret du Saint-Office du 12 mars dernier, touchant les prétendues visions, révélations, prophéties, etc., connues vulgairement sous l’appellation de « faits de Loublande », ainsi que les écrits s’y rapportant — décret porté le 10 du même mois et, le jour suivant 11, approuvé et confirmé par le Saint-Père, — certains journaux et périodiques français ont publié des traductions, interprétations et explications de ce décret, qui s’efforcent d’exclure absolument un sens de réprobation de ces faits et écrits, sens énoncé et expressément voulu par la S. Congrégation, ou tâchent de le restreindre au simple défaut d’approbation juridique de la suprême autorité ecclésiastique.
Afin que les traductions, interprétations, explications arbitraires et fausses de ce genre ne risquent point d’induire en erreur les fidèles sur le véritable sentiment de la S. Congrégation, les Éminentissimes Cardinaux inquisiteurs en matière de, foi et de mœurs ont, avec l’approbation du Saint-Père, ordonné de publier la traduction française authentique suivante du susdit décret. [2]

[1Actes de Benoit XV, Encycliques, Motu-Proprio, Brefs, Allocutions, Actes des dicastères, etc... , Maison de la Bonne Presse, Tome 2, Paris, 1918-Septembre 1920, (Traduction française officielle), p. 234.

[2Ibid. 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 10 Nov 2013, 22:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 885

MessagePosté le: Lun 11 Nov 2013, 00:09    Sujet du message: Interrogation sur le drapeau tricolore frappé du Sacré Coeur Répondre en citant

Intéressant! Sans m'être jamais appesantie sur le détail de ces "révélations", c'est intéressant que les Saint-Siège les ait désapprouvées. C'est logique dans le sens où la Révolution ne peut pas se marier avec la contrerévolution.

Revenir en haut
Saint Guilhem du désert
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2013
Messages: 26
Localisation: Toulon

MessagePosté le: Lun 11 Nov 2013, 17:49    Sujet du message: Interrogation sur le drapeau tricolore frappé du Sacré Coeur Répondre en citant

Et pourtant combien d'associations de la Tradition utilisent le tricolore révolutionnaire frappé du sacre cœur s'inscrivant inconsciemment (?) dans l'acceptation des symboles révolutionnaires pour les catholiques "ralliés". 

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Athanase


Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2013
Messages: 3
Localisation: Saint-Germain en Laye

MessagePosté le: Jeu 14 Nov 2013, 10:04    Sujet du message: Interrogation sur le drapeau tricolore frappé du Sacré Coeur Répondre en citant

 Bonjour à Tous,
Je vais d'abord me présenter.
Athanase est le prénom que j'avais choisi lors de ma confirmation.
Je suis d'une famille d'inconditionnels de MGR LEFEVRE, mon père ayant même participé à la création de l'Institut Universitaire Saint-Pie X.
Quelques chapelles ont été construites grâce à la générosité de mes parents.
Père de 6 enfants, je ne peux me résoudre à voir la FSSPX trahie par ses chefs et rejoindre la Secte Conciliaire qui occupe Rome indument, suivant le plan de la Haute-Vente magistralement exposé dans le livre de Jacques Crétineau-Joly, "L'Eglise Romaine en face de la Révolution", livre préfacé par MGR LEFEVRE et que tout catholique digne de ce nom devrait avoir lu (disponible à DPF ou téléchargeable en PDF sur le site internet "Bibliothèque Saint-Libère").
Je voulais réagir sur la question du Drapeau Français. Les couleurs bleue et rouge sont celles de la Ville de Paris, et la couleur blanche est celle de la Monarchie Française. il a été employé et magnifié par les Révolutionnaires mais il ne faut pas oublier cela. Le Sacré-Coeur est apposé sur la partie blanche, ce qui ne me dérange pas puisqu'il s'agit de la couleur de la Royauté Française.
D'autre part, il ne faut pas oublier que le Pape BENOÏT XV qui a succédé à Saint PIE X était un libéral, qu'il fut à un certain moment dans la mouvance de Rampolla et qu'il fut beaucoup moins ferme que son prédécesseur dans la chasse aux Modernistes.
Bravo pour ce forum où l'on apprend beaucoup de choses et qui, qualité indispensable, reste très policé tout en demeurant ferme dans les principes. 


Revenir en haut
PelagiusAsturiensis
POLSKIE TEKSTY

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2012
Messages: 136

MessagePosté le: Ven 15 Nov 2013, 22:41    Sujet du message: Interrogation sur le drapeau tricolore frappé du Sacré Coeur Répondre en citant

Merci Cernunnos. Cela fait un bon moment que je voulais apprendre l'histoire de ce qui m'a paru comme une évidente chimère. N'étant pas Français, je n'était jamais capable de comprendre comment des catholiques "traditionnalistes" peuvent porter des drapeaux révolutionnaires avec le Sacré-Coeur y apposé. L'incompatibilité de deux est évidente.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Quousque


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2013
Messages: 33

MessagePosté le: Mar 3 Déc 2013, 20:59    Sujet du message: Interrogation sur le drapeau tricolore frappé du Sacré Coeur Répondre en citant

A propos de la référence à l'entretien du Figaro avec le cardinal Billot en 1918 donnée en référence par Pierre-Julien.


Ne pas oublier que le cardinal est jésuite. Jean Vaquié dit que les jésuites ne sont pas des partisans de la prééminence française parmi les nations, disons de la Sainte Ampoule. Le cardinal considère improbable que Notre-Seigneur ait pu vouloir châtier les princes ennemis de l'Eglise par un roi si peu honorable. Je fais quelques remarques et questions en vrac:
- ce fut Napoléon finalement  qui fut chargé de cette besogne: les nations qui ont œuvré à la révolution en France ou en Europe ont eu en retour les conséquences de cette révolution: libéralisme codifié si on peut dire. Alors Notre-Seigneur peut bien choisir qui il veut. (Il y a aussi une vision sur ce rôle de Napoléon...)
- si c'est Notre-Seigneur qui élit, ce n'est pas en raison des mérites de l'élu. Charles VII n'était pas sans défaut quand Dieu lui a envoyé Jeanne.
- il y a eu un tournant dans le règne de Louis XIV. La suite de revers à partir de la première moitié des années 1680 corrobore l'idée d'une patience et d'un châtiment divin envers ce roi.
- la France a été le bras droit de l'Eglise, avec des abus sans doute, mais procurant malgré tout à l'Eglise la liberté qui lui manque si cruellement depuis la Révolution de 1789.
- Louis XIV, m'a dit un spécialiste, a toujours refusé de prendre les moyens immoraux qui se développaient avec l'essor de la monnaie et du capitalisme, et qui donnaient une puissance nouvelle notamment aux Pays-Bas. Il y a chez Louis XIV une humble grandeur dans le respect de principes très élevés.
- les Jésuites étaient les propagateurs de la dévotion au Sacré-Cœur et ne veulent peut-être pas le voir associé à une nation en particulier. Le cardinal l'aurait accepté pour Charlemagne, ce qui révèle un penchant pour l'empire. Il faut reconnaître que ce n'est pas la voie finalement voulue par Dieu que cet empire chrétien universel, sans doute pour laisser cette gloire à l'Eglise romaine et manifester la puissance divine dans la magnifique diversité des nations, même si Charlemagne et Charles Quint ont fait luire cette auguste gloire quelque temps.
- comment le cardinal s'explique-t-il que Jeanne d'Arc (canonisée 2 ans après son entretien avec le Figaro) ait pu mettre Jhesus Maria sur son étendard pour bouter les Anglais? Avoir un drapeau frappé du Sacré-Cœur pour chasser les Allemands est-il une profanation? Alors les signes chrétiens seraient à proscrire sur les étendards des nations! In hoc signo vinces - Dieu de Clotilde, etc.: c'est l'élection divine à chaque fois!
- la Révolution fait hélas partie de notre histoire. Voir le Sacré-Cœur sur le blanc du drapeau peut se voir d'une part avec les considérations d'Athanase sur le forum, et d'autre part comme une condescendance de Notre-Seigneur. Après tout, Dieu s'est bien rendu à la demande du peuple élu d'avoir un roi, comme les autres nations. Une façon de dire: France, tu es blessée, je te panse mais tu gardes les marques de tes blessures. Ces couleurs ne sont pas totalement équivalentes à un insigne idéologique.




Je ne suis pas du tout historien et ne pourrai guère aller plus loin. Ce sont des réflexions qui me viennent face à des partis pris souvent absolus sur des questions délicates. 


Revenir en haut
Martel
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2012
Messages: 96

MessagePosté le: Jeu 5 Déc 2013, 22:05    Sujet du message: Interrogation sur le drapeau tricolore frappé du Sacré Coeur Répondre en citant

Claire Ferchaud a demandé que les drapeaux républicains soient frappés du Sacré-Coeur dans la continuité des messages de Sainte Marguerite-Marie. 

A propos des messages du Sacré-Cœur à sainte Marguerite-Marie pour Louis XIV, le même site "Viveleroy", site légitimiste, répond aux questions: Pourquoi Louis XIV n’a-t-il pas répondu aux demandes du Sacré-Cœur lors de ses apparitions à la religieuse de Paray-le-Monial ? Comment — et surtout quand — ces messages ont-ils été connus ? Comment est-il possible que leurs apologistes soient précisément les détracteurs les plus acharnés du Roi Soleil, sur lequel ils rejettent l’entière responsabilité de la Révolution ? 


 
Citation:
Texte des messages à Louis XIV
Date de la première publication des messages
Sainte Marguerite-Marie (1647-1690) est une religieuse française connue comme apôtre de la dévotion au Sacré-cœur dont elle a eu plusieurs fois l’apparition. 
Elle est béatifiée en 1864. 
En 1867, ses écrits sont publiés pour la première fois dans le livre Vie et œuvres de la Bienheureuse Marguerite-Marie Alacoque ; publication du Monastère de la Visitation de Paray-le-Monial. Par commodité, nous appellerons ce livre : Vie et œuvres
Les textes des fameux messages à Louis XIV, que nous reproduisons ici, sont tirés de la troisième édition (1915) de Vie et œuvres, complétée de nombreuses notes par Mgr Gauthey, archevêque de Besançon. 


 
Suivent les textes des deux messages à lire sur le site, suivis de cette analyse:   
Citation:
Brève analyse des messages
À la lecture de ces textes — et même si leur contenu présente un doute (« ce me semble ») —, on reste confondu devant l’amour que le Sacré-Cœur manifeste pour la personne de Louis XIV. Avant toute consécration, il est déjà assuré d’être le « fils aîné du sacré Cœur », le « fidèle ami » de Dieu. Plus encore, le « grand monarque » est l’élu de Dieu et, comme avec les rois de l’Ancien Testament, les ennemis personnels du Roi sont ceux de Dieu : 
  • « ce divin Cœur se veut rendre protecteur et défenseur de sa sacrée personne, contre tous ses ennemis visibles et invisibles, dont il le veut défendre [...] »
  • Placer le Sacré-Cœur sur ses armes permettra à Louis XIV de « le faire triompher de la malice de ses ennemis » et même de les humilier, car ses armes seront « victorieuses de tous ses ennemis, en abattant à ses pieds ces têtes orgueilleuses et superbes, pour le rendre triomphant de tous les ennemis de la Sainte Église. »
Louis XIV est missionné par le Sacré-Cœur pour commander au Pape de faire autoriser la messe en son honneur : « [ce divin Cœur] l’a choisi comme son fidèle ami pour faire autoriser la Messe en son honneur par le Saint-Siège apostolique. » 
Plus encore, sa récompense sera une immense gloire, « sa naissance de grâce et de gloire éternelle » ; cette dévotion « lui établira un règne éternel d’honneur et de gloire ». 
Nous aimons beaucoup Louis XIV, et le récent ouvrage d’Alexandre Maral met en pièces sa légende noire forgée par le XIXe siècle, mais nous n’irons jamais jusqu’à affirmer — même s’il manifeste beaucoup de qualités par ailleurs — que la modestie et la discrétion sont prédominantes chez le grand roi. À la suite de la guerre de Hollande de 1678, Louis XIV devient le souverain le plus puissant d’Europe, et dans le contexte international très tendu de l’époque — où la France est en guerre contre une bonne partie de l’Europe (guerre de Neuf Ans) —, on imagine la stupéfaction des autres rois, du Pape (qui ne passe pas pour être son ami) et des chancelleries, devant un Louis XIV leur enjoignant de se soumettre car il est le « fils aîné du sacré Cœur ». 
Comment ces textes extraordinaires sont-ils donc concevables ? 

 
Suivent des critiques approfondies des messages par des religieux, puis vient la conclusion:  
Citation:
Conclusion

Au terme de cette petite étude, bien des certitudes sont ébranlées quant à l’authenticité même des deux messages que le Sacré-Cœur aurait adressés à Louis XIV.
Plusieurs questions restent maintenant en suspens :
  • Quelle famille de pensée a-t-elle intérêt à répandre de tels textes qui font désormais, pour de nombreux catholiques, partie du corpus de la Foi ?
  • La date tardive de leur publication est-elle anodine ?
  • Que penser des apparitions de Loublande qui semblent les corroborer ? Quel est leur contexte ? Comment l’Église les juge-t-elle ?
  • Quelles sont les sources de ce millénarisme dénoncé par le cardinal Billot ? millénarisme selon lequel, sans effort et par un processus quasi-magique, la simple apposition du Sacré-Cœur sur le drapeau tricolore de la Révolution française, permettrait à la « nation française élue de Dieu », de se redresser et d’humilier ses ennemis.

Autant de points qui feront l’objet de prochains articles.

 
L'étude est très intéressante, mais je ne sais pas ce qu'il faut en penser. Jusque-là j'étais persuadé que la Révolution était le résultat de la désobéissance et de l'orgueil de Louis XIV, maintenant je ne sais plus que croire. 

 
Vos avis et vos renseignements à ce sujet seraient intéressants. 


Revenir en haut
petittroupeau
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2013
Messages: 51
Localisation: rhone

MessagePosté le: Ven 6 Déc 2013, 16:59    Sujet du message: Interrogation sur le drapeau tricolore frappé du Sacré Coeur Répondre en citant

on peut se poser quelques questions sur Loublande mais s'en référer à benoit 15  on peut aussi se poser quelques questions à son sujet car il a été un des premiers à lancer l'ost politik, il n'a pas voulu non plus s'appesantir sur le message de Fatima donc comme l'affirment à juste titre certains internautes sur  cette page, benoit 15 s'inscrivait dans cet esprit libéral qui nous détruit actuellement. En cela Claire Ferchaud était beaucoup plus tradi quoiqu'on en dise parce que même à un certain moment elle s'était rapprochée de Mgr Lefebvre , allant dans son sens, lui proposant même de fonder son séminaire (actuellement à Econe) chez elle. En outre elle avait bien dénoncé avec force en son temps le complot judéo maçonnique jusqu'à le faire remonter au président Poincaré qui par son courageux témoignage auprès de lui, lui avait du coup ouvert les yeux sur cette manigance des loges et d' écarter entre autre  du pouvoir le traitre franc maque Caillaux (celui qui inventa l'impot sur le revenu, merci aux Francs Maques pour cette "bonne " invention quand il faut piquer de l'argent ils sont forts et ingénieux), et même si comme vous je n'approuve pas le drapeau français actuel, les poilus qui le portaient cousus sur leur coeur avec le drapeau du sacré coeur ont échappé aux balles allemandes, c'est ainsi que CLaire poussait ses religieuses à coudre des sacrés coeurs sur des petits drapeaux français envoyés sur le front ensuite pour les poilus, même le maréchal Foch le portait sur son étendard ce qui lui a donné la victoire. Si l'on rejette claire ferchaud il faudrait alors aussi rejeter MAximin de la Salette, lui qui prit entre les mains le drapeau bleu blanc rouge pour contrer le drapeau rouge des communards lors de la Commune à Paris en 1871.
Ces personnes étaient de bonne foi et n'allaient peut être pas aussi loin dans la critique (fondée soit dit en passant) des symboles qu'elles avaient entre les mains soit par manque de culture soit aussi par nécessité de sauver une situation somme toute catastrophique et immédiate de l'esprit français et catholique mis à mal par les forces subversives. IL me semble qu'une Claire Ferchaud s'est clairement positionnée contre un esprit libéral ambiant et révolutionnaire de son époque tout en n'ayant pas tous les éléments de compréhension sous la main c'est possible c'est pourquoi pour ma part je trouverais plus grave et plus responsable la position d'un benoit 15 ne s'intéressant pas à fatima ou un pie XI laissant tomber les christeros que l'affichage d'un drapeau par une simple provinciale que fut Claire Ferchaud. 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:48    Sujet du message: Interrogation sur le drapeau tricolore frappé du Sacré Coeur

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com