Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Des catéchistes refusent le Credo

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Chrysogonus
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2012
Messages: 158
Localisation: Ouest

MessagePosté le: Sam 14 Juil 2012, 15:25    Sujet du message: Des catéchistes refusent le Credo Répondre en citant

Lu sur le site de France Catholique :



"Quelques catéchistes bénévoles d’une paroisse d’Arlington en Virginie sont mal à l’aise, tellement mal à l’aise qu’ils ont démissionné. D’où vient une telle colère ? Explication : suivant les directives papales, le diocèse d’Arlington a demandé aux catéchistes de déclarer leur attachement à l’enseignement de l’Église. Certains ont refusé.
Le mois dernier Mgr Paul Loverde a écrit une lettre à tous les catéchistes du diocèse expliquant que l’ “Année de la Foi“ à venir « impliquait le renouvellement des efforts pour le catéchisme du Corps du Christ. Vous qui coopérez avec le clergé connaissez l’impérieuse nécessité de propager notre foi d’une manière totale, claire et compréhensible, afin que tous les participants aux programmes d’enseignement de nos paroisses et de nos écoles catholiques puissent entrer en communion vivante avec le Christ Jésus... »
Mgr Loverde leur demande alors, ce qui est remarquable, de signer un “Engagement de Foi“. Ce document commence par le “Je crois en Dieu“, tel que récité par les catholiques chaque dimanche à la messe. Ensuite :
« Plein de foi, je crois aussi en tout ce que la Parole Divine nous dit, donné par les Écritures ou transmis par la Tradition, et que l’Église proclame, par des documents solennels ou par le Magistère ordinaire ou universel, comme devant être pris pour révélation divine.
J’accepte aussi pleinement tous les principes énoncés par l’Église en ce qui concerne l’enseignement relatif à la foi et à la morale.
De plus, j’adhère avec religieuse soumission volontaire et spirituelle à l’enseignement que le Souverain Pontife ou le Collège de l’Épiscopat nous dispensent par leur authentique Magistère, quand bien même ils ne souhaiteraient pas le diffuser par un document définitif. »
Pour les fidèles catholiques, c’est la base d’un engagement ; et, oh ! pas trop bon pour les contestataires. Le porte-parole diocésain Michael Donohue déclare : « Je n’ose croire qu’il y ait beaucoup de catéchistes ayant des problèmes avec l’enseignement de l’Église et avec la morale. » Il doit bien avoir raison.
Comme me disait un(e) catéchiste, « J’ai toujours pensé que les parents me font confiance pour les aider à transmettre la foi catholique à leurs enfants, et non pour leur dire une sorte d’ “Évangile selon moi-même“. Mon grand souci : mériter leur confiance. »
Mais il y a des contestataires, quatre à notre connaissance, et le Washington Post les a trouvés, ou, plutôt, ils et elles sont allés trouver le Washington Post. Rien de tel que de trépigner et s’en prendre à notre Sainte Mère l’Église pour faire la “une“ du torchon local. [NDT : le [i]Washington Post[/i] et le New York Times sont dans l’Est des États-Unis à la pointe d’un gauchisme anticlérical dévastateur].
Dans son numéro du 12 juillet le Washinton Post relatait que c’est inspirée par l’Esprit Saint que Kathleen Riley a refusé de signer et a décidé de démissionner du catéchisme de la paroisse Sainte-Anne d’Arlington. « Catholique de cinquième génération, élevée à l’école catholique, préparée à y enseigner, Kathleen Riley se sent profondément imprégnée par la foi. » Cependant, « Mme Riley sait bien que son opinion sur la prêtrise uniquement masculine et sur la contraception sont à l’opposé de l’enseignement de l’Église. »
Évidemment, c’est la faute de ces “vieux croûtons“ et cela n’a rien à voir avec la transmission de la foi.
Mme Riley fréquente la paroisse Sainte-Anne à Arlington, connue localement comme un noyau de contestation au milieu d’un troupeau de fidèles. Selon le Washington Post « la paroisse Sainte-Anne est une de ces communautés qui ne s’obsèdent pas sur des sujets tels que l’avortement ou les relations homosexuelles. »
On pourrait pourtant imaginer qu’assister à la messe dans l’aire catholique d’Arlington exposerait les fidèles à des sermons agressifs quasi-quotidiens sur l’avortement et l’homosexualité. En fait, la plupart des paroissiens à Arlington n’ont, semble-t-il, jamais entendu de sermon sur l’homosexualité, rarement sur l’avortement, et pas un mot sur la contraception.
Rosemarie Zagarri, professeur d’Histoire à l’Université George Mason (Virginie) va plus loin, qualifiant la paroisse Sainte-Anne “d’oasis d’humanisme“. Ce qui signifierait — c’est sidérant — que le catholicisme est “inhumain“ et que les contestataires, eux, sont “humanistes“.
Devant l’école paroissiale de Sainte-Agnès est garée une voiture portant sur son pare-choc un autocollant pour la “Campagne des Droits de l’Homme“ ; ce qui montre, entre autres choses, que le propriétaire de l’auto n’approuve pas l’attitude de l’Église au sujet de la sexualité. Cette voiture appartient à un prof. de l’école.
“Engagement de Foi“, voilà qui va le contraindre. Pourtant, peut-être, oui, peut-être, cet engagement sera-t-il pour lui une occasion de réfléchir au sens de sa foi. Il se peut qu’il n’ait jamais examiné en profondeur, avec le soutien de la prière, les raisons de l’enseignement du Magistère sur l’homosexualité.
Les évêques n’ont pas pour unique souci un enseignement de qualité dans leurs écoles. Ils cherchent aussi à ramener ceux qui sont tombés, se sont écartés de l’Église, même ces profs catholiques qui peuvent s’être éloignés des croyances catholiques. Cet “Engagement“ est une invitation à la réflexion adressée aux contestataires, mais aussi une promesse aux parents que leurs enfants apprendront la Foi, et non pas autre chose.
Alors, les évêques sont-ils donc des nazis ? La journaliste du Washington Post Michelle Boorstein, qui semble y tenir la plume de l’Anti-Catholicisme, a découvert que le Révérend Ronald Nuzzi, responsable à l’Université Notre-Dame du programme “leadership“ pour les futurs éducateurs catholiques, a posé sur son bureau une photo montrant des évêques allemands faisant le salut nazi. Le Révérend Nuzzi explique : « Je garde cette photo pour rappeler aux gens qui disent de faire tout ce que dit l’Église qu’il y a aussi des limites à leur bons sens. »
Je suis bien persuadé que Mgr Loverde ainsi que tous les évêques demandant cet “Engagement de Foi“ ne sont nullement des nazis (et que la plupart des évêques allemands savaient que le nazisme était le mal).
Ce qui est demandé aux enseignants, j’en ai la certitude raisonnée, n’a rien de commun avec le salut à Hitler. Les évêques ne demandent à personne de quitter l’Église. Ils ne demandent à personne d’abandonner l’enseignement. Ils demandent simplement aux enseignants catholiques d’être catholiques.
Est-ce trop demander ?


Austin Ruse."



Commentaire : Ah! si seulement on pouvait demander à toutes les personnes occupant des postes dans l'Eglise militante de déclarer accepter le credo et tous les préceptes moraux et doctrinaux de l'Eglise et que cela pousse tous les hérétiques à démissionner !
Une initiative à généraliser.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 14 Juil 2012, 15:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Dim 15 Juil 2012, 20:58    Sujet du message: La question des Droits de l'Homme... Répondre en citant

 
Citation:

Devant l’école paroissiale de Sainte-Agnès est garée une voiture portant sur son pare-choc un autocollant pour la “Campagne des Droits de l’Homme“ ; ce qui montre, entre autres choses, que le propriétaire de l’auto n’approuve pas l’attitude de l’Église au sujet de la sexualité. Cette voiture appartient à un prof. de l’école. (Citation de l'article)


C'est amusant que l'autocollant en faveur des Droits de l'Homme puisse être perçu comme une attaque contre les autorités actuelles de l'Eglise, puisque depuis que Vatican II est passé par là, les Droits de l'Homme sont souvent pris en référence par les derniers papes...

Pour éclairer les tares de cet article il serait bon qu'Austin Ruse (qui fait par ailleurs de bons articles) lise
Pourquoi Benoit XVI veut le ralliement de la fraternité Saint Pie X, paru sur l’excellent site des prêtres réfractaires de la FSSPX: antiModernisme.info.


Cher Chrysogone, il ne faut pas oublier que Vatican II et tout ce qui en découle est contenu dans cette profession de foi demandée aux catéchistes de l'Eglise conciliaire. Or c'est justement contre cela que Mgr Lefebvre a fondé la FSSPX et c'est aussi la raison pour laquelle il nous nous battons ici pour qu'un accord pratique avec la Rome conciliaire ne se fasse jamais.
Comme le disait Mgr Lefebvre, le jour où Rome aura retrouvé la vraie foi, nous n'aurons plus besoin d'accord.

En d'autres termes, la question d'un accord doctrinal ne devrait même pas être envisagé, puisque le jour où Rome aura retrouvé la vraie Tradition, l'accord sera automatique. A ce moment-là restera a avaliser les statuts de la FSSPX, comme ils l'avaient déjà été.



Revenir en haut
Chrysogonus
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2012
Messages: 158
Localisation: Ouest

MessagePosté le: Ven 20 Juil 2012, 22:05    Sujet du message: Des catéchistes refusent le Credo Répondre en citant

Vous avez raison Gentil Loup.
Je n'avais pas remarqué mais les phrases : "je crois aussi en tout ce que la Parole Divine nous dit, donné par les Écritures ou transmis par la Tradition, et que l’Église proclame, par des documents solennels ou par le Magistère ordinaire ou universel, comme devant être pris pour révélation divine" et " j’adhère avec religieuse soumission volontaire et spirituelle à l’enseignement que le Souverain Pontife ou le Collège de l’Épiscopat nous dispensent par leur authentique Magistère, quand bien même ils ne souhaiteraient pas le diffuser par un document définitif" ressemblent beaucoup à ce qu'on exige de nous : accepter la "tradition vivante", celle qui varie en fonction des occupants de la hiérarchie, car il n'y aurait jamais d'erreur dans l'Eglise puisque que la vérité serait relative à l'interprétation que le pape et les conciles en ont à une époque donnée.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:33    Sujet du message: Des catéchistes refusent le Credo

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com