Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013, 00:15    Sujet du message: Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux Répondre en citant

Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux
           

Même si les termes de l'article: Reformons les rangs ! Résistants, il est temps de reprendre vigueur ! dans lesquels Cernunnos a posé le problème, sont trop abrupts, trop radicaux et peuvent choquer certains membres du forum, il a eu le mérite d'attirer notre attention sur les différences de points de vue qui se creusent dans la Fraternité entre la Résistance externe et la résistance interne.

Petite révision événementielle préalable :
A trois reprises déjà la Fraternité a été tirée d'affaire par des circonstances providentielles. Une première fois lorsque, grâce à la résistance intérieure, Benoît XVI, le 15 juin 2013, a recalé la DÉCLARATION DOCTRINALE de Mgr Fellay. Une deuxième fois, alors que les négociations reprenaient, lorsque Benoît XVI a subitement démissionné de son pontificat. Et une troisième fois avec l'élection d'un pape qui rend les conditions d'un accord quasiment impossibles.         
   


A l'automne 2012, les prêtres exclus ou poussés dehors par l'esprit de ralliement et l’autoritarisme de Mgr Fellay, fondaient les bases d'une Résistance externe. Comme nous le redoutions tous, ils pensaient que la Fraternité allait se rallier et qu'il allait donc falloir créer une sorte de Fraternité Bis.
C'est ce qui serait arrivé si Benoît XVI avait avaliser la DÉCLARATION DOCTRINALE du ralliement de Mgr Fellay. Or ainsi que je l'expose ci-dessus, des événements successifs semblent montrer que cette hypothèse n'est plus à l'ordre du jour. Les multiples déclarations de François, toutes plus scandaleuses les unes que les autres, et son mépris marqué pour tout ce qui vient de la Tradition avec en plus sa récente exhortation apostolique "Evangelii Gaudium", semblent confirmer un impossible ralliement. Mgr Williamson et les prêtres de la résistance externe voient donc le canot de sauvetage du canot de sauvetage idéalisé par l'abbé Pfeiffer, quelque peu en panne.

Il est important de noter que ce répit nous est donné, non par Mgr Fellay, mais par le profond mépris dans lequel le nouveau pape tient la Tradition.  
     
   
           
C'est la raison pour laquelle la situation actuelle est loin d'être satisfaisante, elle est cependant une occasion inespérée de sauver le bien commun qu'est la Fraternité. 
     
   

Mais les buts du forum ne seront atteints que lorsque les termes de sa charte seront accomplis, c'est-à-dire: gagner la lutte "contre tout ralliement avec Rome" du moins "tant qu'il n'y aura pas sur le Siège de Saint-Pierre un pape catholique selon la Tradition de l'Eglise depuis les Apôtres jusqu'au Concile Vatican II EXCLU." (Ainsi que l'exprima Mgr Lefebvre dans sa LETTRE AUX 4 FUTURS ÉVÊQUES".)
 
Cela implique que la  DÉCLARATION DOCTRINALE DU 13 AVRIL 2012 de Mgr Fellay soit rétractée, ainsi que les clauses du chapitre de 2012, avec un retour aux chapitres de 2006 et au chapitre de 2011 d'Albano: "Pas d'accord canonique sans accord sur la foi au préalable", accord également avec la déclaration du 21 novembre 1974 de Mgr Lefebvre :            
 

Citation de la déclaration du 21 nov. 1974 incluse dans la Déclaration du Chapitre de la FSSPX de 2006 :


« Nous adhérons de tout cœur, de toute notre âme à la Rome catholique, gardienne de la Foi catholique et des traditions nécessaires au maintien de cette Foi, à la Rome éternelle, maîtresse de sagesse et de vérité.
Nous refusons par contre, et nous avons toujours refusé de suivre la Rome de tendance néo-moderniste et néo-protestante qui s'est manifestée clairement dans le concile Vatican II et après le concile dans toutes les réformes qui en sont issues.»
          
 

La conséquence de ce retour à la norme du combat de la Tradition dans la Fraternité devra impliquer un retour, s'ils le désirent, de Mgr Williamson et de tous les prêtres exclus ou partis en raison des manœuvres de ralliement de Mgr Fellay. Ceci depuis 2006, puisque des prêtres attentifs ont commencé à quitter la Fraternité dés cette date pour cette raison. Mais ces considérations sont encore purement du domaine de l'hypothèse, ce qui prouve que notre combat est loin d'avoir abouti.

Sur le plan doctrinal le forum est en complète adéquation avec la Résistance externe, mais certains éléments de cette Résistance ont tendance à jeter le bébé avec l'eau du bain. Il n'est ainsi pas question pour nous de condamner les messes, les séminaires ou les écoles de la Fraternité, même si tout n'y est pas toujours parfait (1), nous n'avons pas mieux à notre disposition - et nous ne voyons pas comment nous pourrions avoir l'équivalent - et il a fallu des dizaines d'années d'efforts de tous les fidèles, prêtres, religieux et religieuses, pour en arriver là, dans les conditions favorables des lendemains du Concile.
 
Et sans Mgr Lefebvre, même avec ces fidèles, prêtres, religieux et religieuses, la Fraternité n'existerait pas.

Autant dire qu'à vue humaine et selon l'ordre naturel, l’érection d'une Fraternité Bis est du domaine du rêve.  C'est pourquoi il ne nous faut surtout pas baisser les bras. Nous faisons la guerre pour sauver la Fraternité du ralliement et du libéralisme et nous la faisons pour la gagner! Nous ne la gagnerons que par la résistance interne, composée des prêtres, religieux, religieuses et fidèles fondamentalement anti-libéraux et fondamentalement anti-ralliement qui sont nombreux dans le district de France en particulier.

Le combat pour la Fraternité se mène pour chacun à la place où Dieu l'a mis, qu'il soit prêtre, religieux, religieuse ou laïc, dans sa famille, son travail, son entourage, sa chapelle, auprès de ses amis et prêtres etc. Chaque cas est différent, les possibilités des uns et des autres sont différentes, c'est à chacun d'exercer son discernement.

Mais le combat dont il est question ici est celui du forum "Un évêque s'est levé" qui a une grande visibilité dans la Fraternité avec de nombreux visiteurs chaque jour (2) qui viennent y puiser des nouvelles et des encouragements. En le faisant vivre, soit en s'inscrivant, soit en transmettant des nouvelles, en écrivant des articles pour ceux qui en ont le temps et le don, en y participant de quelque manière que ce soit ou en le faisant connaître, le combat pour fortifier la résistance dans la Fraternité s'intensifiera. C'est aussi simple que cela.

GL
______________________
(1) Une personne qui a connu la création de l'école Saint-Joseph-des-Carmes de Carcassonne, à ses débuts, racontait la pagaille qu'il y avait à ce moment-là, les approximations, et combien il a fallu d'années pour parvenir à faire une école et un internat de qualité.   

(2)Le nombre des visiteurs s'affiche en bas de la page d'Index, il varie en permanence au long de la journée, nous avons des pointes quotidiennes en ce moment au-dessus de 60 visiteurs en même temps.
        
   


Dernière édition par Gentiloup le Ven 29 Nov 2013, 14:50; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013, 00:15    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lucile


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2013
Messages: 65

MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013, 11:14    Sujet du message: Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux Répondre en citant

Merci Gentiloup Okay , depuis le temps là au moins c'est dit! Rien à ajouter!

Revenir en haut
laudetur Jesus Christus
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2012
Messages: 327
Localisation: Pologne

MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013, 11:36    Sujet du message: Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux Répondre en citant

Personnellement, c'est presque uniquement sur CE forum que je me documente et bien souvent je n'ai rien à ajouter aux excellentes interventions des uns et des autres....
Mais, il est  bon de dire que j'apprécie toujours le bon sens dont fait preuve Gentiloup!
(merci!)

Sa position a toujours été de défendre la FSSPX, car en effet, il serait vraiment déraisonnable de mettre tous nos abbés dans le même sac!
Nous avons peut-être beaucoup de chance, mais tous les prêtres que nous connaissons ne sont pas libéraux! Et pourtant nous bougeons beaucoup croyez-moi!

Cela dit, je ne veux pas prêter à Mgr Williamson et aux prêtres "sortis" de la Frat des intentions qui ne sont pas les leurs!
Pourquoi penser qu'ils veulent la destruction de la FSSPX?
Ils ont été contrains d'en sortir, mais ne peut-on imaginer qu'ils seraient heureux d'y rentrer si elle était débarrassée des mercenaires qui la dirigent aujourd'hui!

La situation actuelle de la frat est en effet critique du fait de l'occupation des postes importants (voir très importants...suivez mon regard!!!) par des libéraux (ou pire par des malfaisants!!!!) Et c'est pourquoi il me semble que les deux résistances (interne et externe) ont leur raison d'être! Ne croyez-vous pas qu'il est plus facile de résister de l'intérieur lorsque l'on sait pouvoir compter sur ceux de l'extérieur en cas de coup dur?

Ceux qui sont très très énervants
ce sont les donneurs de leçons qui sous prétexte que LEUR choix est l'unique bon choix se permettent d'être méprisants envers ceux qui résistent d'une autre manière!
Et ce n'est pas pour moi que je dis cela, car je n'ai pas l'intention de quitter la Frat, mais je considère que Mgr Williamson et les abbés Faure, Rioult, Salenave.....font évidemment partie de NOTRE famille!
 Et tous ceux, qui nous montent les uns contre les autres, font le jeu de nos ennemis!


Revenir en haut
Cadoudal
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2012
Messages: 542
Localisation: ILE DE FRANCE

MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013, 12:13    Sujet du message: Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux Répondre en citant

une partie de la crise est due  à la mentalité militaire des jésuites qui est devenue une règle d' Eglise.


obligation d' obéir au pape ac cadaver ;


st Ignace a redressé la chrétienté avec sa milice,


mais cela devient suicidaire avec des papes qui organisent  Assise . 


Revenir en haut
Vladimir
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2012
Messages: 105

MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013, 13:04    Sujet du message: Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux Répondre en citant

Les explications de Gentiloup sont lumineuses.
Comme Laudetur je n'aime pas les donneurs de leçon mais ce site est le seul parmi tous ceux de la Résistance à s'être donné pour mission de sauver la Fraternité. Et depuis un an et demi il s'y tient contre tous, avec subtilité et charité.


Je sais de quoi parle Cernunnos, je comprends qu'il soit énervé, mais pas au point de faire de la pub pour les médisances!  Okay


 "NUANCES", voilà le mot inspiré, l'antidote aux aigreurs.


Mgr Fellay n'est pas la Fraternité. La preuve ? Tout se ligue contre ses désirs de ralliement ! Mr. Green


Il ne faut pas que la "résistance de l'extérieur" devienne "la haine de l'extérieur". Tout le monde devrait se réjouir que la Fraternité ait été protégée malgré son supérieur.


Revenir en haut
Aurore
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2012
Messages: 191

MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013, 15:36    Sujet du message: Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux Répondre en citant

Vladimir a écrit:
Tout le monde devrait se réjouir que la Fraternité ait été protégée malgré son supérieur.

Je ne comprends pas non plus très bien les haines qui se déchaînent sur les sites de la résistance pour détruire la Fraternité. Ni les passions qui se soucient peu du bien âmes et n'aspirent qu'aux règlements de comptes...Les nuances ne sont pas de ce microcosme

Revenir en haut
Pierre-Julien
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2012
Messages: 91
Localisation: York

MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013, 16:46    Sujet du message: Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux Répondre en citant

Ce qui m'étonne c'est l'ampleur que l'on donne à la forme lyrique de mes propos alors que ce n'est rien comparé à ceux que je dénonce...

Gentiloup a su voir le fond de ce que je voulais dire. Bravo à elle et à son travail !


Revenir en haut
Bordelais
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2012
Messages: 78
Localisation: BORDEAUX

MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013, 17:01    Sujet du message: Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux Répondre en citant

Bravo chère Gentiloup pour votre travail et votre salutaire mise au point.

Revenir en haut
Normand
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2013
Messages: 13

MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013, 17:19    Sujet du message: Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux Répondre en citant

Merci à vous tous pour ces échanges toujours aussi intéressants ! Certes sauver la Fraternité est un but admirable. Attention cependant au risque de dérapage théologique. Mgr. Fellay voulait signer avec Rome, c'est dire qu'il est d'ores et déjà rallié en esprit et prêt à toutes les compromissions. Certes les évènements ont rendu le ralliement officiel impossible, gare désormais à l'officieux qui pourrait bien arriver. Certains n'y travaillent-ils pas déjà ? Nominations de prieurs favorables au ralliement, discours infléchis par rapport à la ligne de Mgr. Lefebvre... Cette pente là n'est pas bonne et ce qui a échoué hier pourrait bien ressurgir dans quelques mois / années ! Voyez l'exemple de la nomination de cet abbé à la tête du séminaire de Flavigny, dont les prédications étaient si favorables à Vatican II, que les séminaristes s'en sont plaints à qui de droit... Je pense qu'il convient d'être très vigilant et de dénoncer tout abus dans ce sens dans tous les établissements de la Fraternité.

Revenir en haut
InNomineDomini
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mar 2013
Messages: 142

MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013, 18:11    Sujet du message: Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux Répondre en citant

Normand a écrit:
Voyez l'exemple de la nomination de cet abbé à la tête du séminaire de Flavigny, dont les prédications étaient si favorables à Vatican II, que les séminaristes s'en sont plaints à qui de droit... Je pense qu'il convient d'être très vigilant et de dénoncer tout abus dans ce sens dans tous les établissements de la Fraternité.





Précision importante:  C'est l'abbé Troadec qui est directeur de Flavigny depuis 17 ans


Vous parlez de l'abbé Berthe, qui lui n'a été professeur à Flavigny qu'un an!


Votre exemple est donc très mal choisi, parce que justement l'abbé Berthe qui manifestait une pente libérale, n'a professé à Flavigny qu'une année seulement. Il a été depuis remplacé par l'abbé Portail qui est un très bon prêtre bien dans la lignée de Mgr Lefebvre. 


En fait le séminaire de Flavigny a rarement été au top comme aujourd'hui. Okay




C'est en réalité un recul du libéralisme dans le district de France qu'on observe et donc une amélioration DOCTRINALE! Merci M. l'abbé de Cacqueray!




Il y a aussi les prédications obligatoires pour tous les prêtres, de Mgr Tissier de Mallerais, qu'on aime ou qu'on n'aime pas, mais qui sur le plan doctrinal est le meilleur. Prêcher contre le libéralisme et pour le Christ-Roi, Mgr Lefebvre aurait été fier de son disciple et heureux que le supérieur du district de France lui ait demandé ces interventions. re- Okay


Enfin c'est bien beau  de crier au loup en permanence, mais cela finit pas faire l'effet contraire. 


Et puis quand on prône la vérité, il faut la dire entière et pas seulement ce qui arrange. Je parle en général.




GL ne se fait pas d'illusion sur Mgr Fellay, si vous avez bien lu son message, mais on dirait que pour être bien vu par ceux qui sont les parfaits de la résistance, il faut mettre toujours plus d' huile sur le feu et être toujours plus apocalyptique et lugubre.  Attention aussi à ça, à force de  crier au loup sans motif, le jour où le loup est vraiment apparu, Pierre  a crier pour rien! et ses "moutus" ont été "mangeus".


Ne prenez pas tout ça pour vous, ami Normand , j'extrapole! 


Revenir en haut
Pierre-Julien
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2012
Messages: 91
Localisation: York

MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013, 18:29    Sujet du message: Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux Répondre en citant

100 % d'accord !!!

Revenir en haut
Normand
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2013
Messages: 13

MessagePosté le: Sam 30 Nov 2013, 08:28    Sujet du message: Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux Répondre en citant

Permettez-moi de vous rappeler que cet abbé à été mis en place par Mgr. Fellay contre l'avis de l'Abbé de Cacqueray...
S'il y a eu marche arrière c'est à cause de l'échec du ralliement de Mgr. Fellay et parce que les séminaristes ont réagi et que l'affaire a tourné au scandale.
Ce n'est pas le moment de s'endormir (ou d'endormir les autres ). La vigilance s'impose à tous et la réaction doit être immédiate et puissante.
Mgr. Fellay embobine son monde !


Revenir en haut
InNomineDomini
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mar 2013
Messages: 142

MessagePosté le: Sam 30 Nov 2013, 10:37    Sujet du message: Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux Répondre en citant

Normand a écrit:
Permettez-moi de vous rappeler que cet abbé à été mis en place par Mgr. Fellay contre l'avis de l'Abbé de Cacqueray...
S'il y a eu marche arrière c'est à cause de l'échec du ralliement de Mgr. Fellay et parce que les séminaristes ont réagi et que l'affaire a tourné au scandale.
Ce n'est pas le moment de s'endormir (ou d'endormir les autres ). La vigilance s'impose à tous et la réaction doit être immédiate et puissante.
Mgr. Fellay embobine son monde !


Je suis entièrement de votre avis! Okay  Je ne vous le fais pas dire ami Normand ! Cela prouve qu'il reste des forces vives dans la Fraternité et qu'elle n'est pas morte, d'accord?  
Cela prouve que la résistance interne remporte des succès sans tambours ni trompettes!  Je vous remercie de l'avoir observé, ce n'était pas ce que j'avais compris de votre précédent message, excusez-moi!


Si nous réagissons sur le forum en ce moment c'est que plusieurs sites actuellement font des procès staliniens à l'abbé de Cacqueray   et attaquent systématiquement les messes, les écoles et les séminaires de la Fraternité . C'est jouer aux apprentis-sorciers, quand on voit ce qu'il y a comme seule alternative: des écoles sous férule révolutionnaire LGBT! 


Qui parle de s'endormir? Lorsqu'un séminaire en France revient au top doit-on le démolir ? Quand on sait que les séminaires de la résistance fonctionnent en vidéo-conférences montées à la va-vite, sans directeur...  Si vous voulez y envoyer vos enfants, bon courage!


Où avons-nous dit que le danger était écarté? Il n'a jamais été aussi grand! Il est à droite et à gauche, 
  • entre Mgr Fellay qui voudrait se rallier 
  • et la "Résistance" qui veut engloutir l'oeuvre de Mgr Lefebvre!

Le forum s'en tient à la réalité, c'est ce que Mgr Lefebvre, en bon thomiste, a toujours enseigné: regarder la réalité en face! Cette réalité aujourd'hui c'est la situation inespérée il y a peu encore d'un pape François qui abhorre la Tradition! 


C'est la résistance externe qui est en train d'endormir les fidèles en leur faisant croire au miroir aux alouettes!   


Il ne faut pas que les prêtres victimes de graves injustices de la part de Mgr Fellay répondent par une imposture! Non?


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Sam 30 Nov 2013, 12:48    Sujet du message: Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux Répondre en citant

Cher Normand,

Excusez-moi, je n'avais pas vu vos interventions.
Vous avez raison d'être attentif aux dérapages théologiques de la part de Menzingen et de ce qui en découle. Cependant on peut noter en France, ainsi que vous le fait remarquer InNomineDomini, un effort de la part de l'abbé de Cacqueray qui va dans le bon sens, avec les sessions théologiques de Mgr Tissier de Mallerais qui vont être données d'ici le mois de juin à tous les prêtres de France.
Comme IND vous l'a fait remarquer également le séminaire de Flavigny est maintenant en parfait fonctionnement. C'est dire que les prêtres qui y seront formés seront des prêtres tels que Mgr Lefebvre les a voulus.

Certes la France n'est pas tout, mais c'est quand même la part la plus importante de la Fraternité.

Nous savons bien que l'auteur de la crise, Mgr Fellay, est toujours en poste. Nous ne cessons de le rappeler. Qui peut l'ignorer? Mais il est actuellement paralysé par l'évolution de la situation à Rome. En attendant la Fraternité est toujours là, hors de l'autorité romaine avec ses nombreux prêtres anti-libéraux, surtout en France. Le séminaire d'Ecône, sans être parfait est toujours dirigé par l'excellent abbé de Jorna.

Les séminaristes, comme les écoliers doivent apprendre le discernement, sans quoi, même avec une formation parfaite, ils chuteront toujours. Nous savons bien ce qu'est le monde aujourd'hui et la Tradition ne peut pas vivre comme si ce monde n'existait pas en mettant ses enfants et ses séminaristes dans des cocons.

MAIS, il n'existe rien de mieux aujourd'hui que les messes, les écoles et les séminaires de la Fraternité. Si notre ambition n'est pas de les faire tendre vers l'excellence, alors il ne reste qu'à précipiter leur chute et le prince de ce monde sera ravi.

Par ailleurs, il est très difficile de savoir exactement ce qui se passe au-delà de nos frontières. Nous n'avons que les échos de la Résistance externe, dont les avis sont généralement très orientés, c'est un constat flagrant pour la France. Donc, pour le reste, comment savoir?

La seule attitude catholique est de lutter pour sortir cette œuvre d'Eglise (la FSSPX) de la crise. C'est la seule qui subsiste face à la Rome conciliaire, avons-nous le choix? La Providence de façon complètement inattendue lui a tendu la main par trois fois. Devons-nous la refuser sous prétexte qu'il faut encore lutter ? N'est-ce pas l'une des promesses de NSJC que toujours nous aurions à lutter contre le monde? Que dans le champ de bonnes herbes, toujours il y aurait de mauvaises herbes?

Si certains se réclament de la perfection en brûlant ce qu'ils ont adoré il y a quelques mois à peine, il est à craindre qu'ils aient perdu le sens de la réalité. C'est le péril dans lequel leur isolement les guette s'ils font passer leurs aspirations personnelles et leur désir de revanche au-dessus du bien commun des âmes et de l'Eglise dont la Fraternité est une courroie de transmission.

C'est à la réalité que ce forum depuis un an et demi s'astreint contre vents et marées. C'est la position la plus difficile, qui ne fait plaisir ni aux uns ni aux autres. Mais ce forum, imparfait lui aussi, n'a pas été créé pour faire plaisir.
   


Revenir en haut
Angelico
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2012
Messages: 134

MessagePosté le: Sam 30 Nov 2013, 20:05    Sujet du message: Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux Répondre en citant

Merci Gentiloup pour votre équilibre constant. La réponse que vous venez encore de faire dans un autre fil de discussion est remarquable!


Mgr Lefebvre avait à coeur de sans cesse veiller à l'équilibre. Il a été accusé à droite et à gauche. A droite par les sédévacantistes, à gauche par les conciliaires. Il a toujours maintenu l'équilibre. C'est cet équilibre délicat qu'il faut garder.


Il ne faut pas "jeter le bébé avec l'eau du bain" comme certains le font du côté de l'abbé Pfeiffer, mais il ne faut pas non plus oublier que Mgr Fellay après avoir failli nous perdre, maintenant se comporte en innocent en accusant touts ceux qui ont vu clair.


Que Dieu ait pitié de nous!


Revenir en haut
Cadoudal
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2012
Messages: 542
Localisation: ILE DE FRANCE

MessagePosté le: Sam 30 Nov 2013, 20:37    Sujet du message: Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux Répondre en citant

cette crise est grave parce que les organes de direction de l 'Eglise, pape, sacré Collège, concile,
sont défaillants.


nous n' étions pas préparés à survivre dans ces conditions;


l' obéissance au pape était la perfection à accomplir.


avec le quasi dogme de l 'impeccabilité pontificale.


le réveil est dur avec les papes du Temple maçonnique d' Assise. 


Revenir en haut
Bonne maman


Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2013
Messages: 25

MessagePosté le: Dim 1 Déc 2013, 18:29    Sujet du message: Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux Répondre en citant

  Le but premier du Forum est de sauver la Fraternité. Je pense que nous sommes tous d’accord. Toutefois il ne s’agit pas d’un « sauvetage » matériel, mais d’un sauvetage spirituel ; il faut donc sauver l’esprit de la Fraternité, celui voulu par notre fondateur Mgr Lefebvre.
  A l’heure actuelle, la Fraternité ne risque pas d’être rattachée à la Rome moderniste. Pour quelle raison François essaierai d’aller nous récupérer, puisque nous allons de nous même à lui, sans qu’il s’occupe de nous à part les félicitations aux Saint Pierre, ou le fait d’être des catholiques de musée…ou autres choses du même genre. Il me semble qu’Il n’a aucun désir de nous voir rentrer immédiatement dans sa secte conciliaire puisque nous y tomberons de nous même si nous continuons ainsi : la cause en étant le libéralisme ambiant de l’actuelle direction de la Fraternité.
  Pour résister, il nous faut donc sortir ce libéralisme de la Fraternité et pour cela changer la tête et ceux qui partagent ses objectifs.
  Il y a, à l’heure actuelle, deux sortes de résistance :
    -1- ceux qui sont à l’extérieur de la Fraternité, soit parce qu’ils l’ont quitté d’eux même, , soit parce qu’ils en ont été chassé (ce qui me semble être la majorité), mais qui y retourneront volontairement et officiellement dès qu’elle aura retrouvé l’esprit de son fondateur.
    -2- ceux qui sont toujours dans la Fraternité et qui n’abandonnent pas leurs administrés par devoir d’état, jusqu’au jour ou ils seront à leur tour éjectés.
  L’important est que les deux se complètent, les premiers parce qu’ils peuvent parler librement, les seconds parce qu’ils continuent à guider leurs fidèles jusqu’au jour ou ils seront, après quelques blâmes ou reproches du même genre, purement et simplement renvoyer, ou « jugés » !
  Quand et comment pourrons nous reprendre la tête de la Fraternité, sans faire un coup d’état comme l’a fait Mgr Fellay à la manière d’ailleurs de la Rome conciliaire pendant Vatican II ? Prions, continuons à prier et à réciter le Rosaire comme l’a demandé la très Sainte Vierge, et suivons le conseil si célèbre de Sainte Jeanne d’Arc : combattons et Dieu donnera la victoire. 


Revenir en haut
laudetur Jesus Christus
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2012
Messages: 327
Localisation: Pologne

MessagePosté le: Dim 1 Déc 2013, 18:46    Sujet du message: Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux Répondre en citant

Merci beaucoup Bonne Maman!
Je partage totalement votre vision des choses!
Deux résistances pour un même objectif: sauver la FSSPX afin de sauvegarder la Tradition de l'Eglise Catholique!


Revenir en haut
Normand
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2013
Messages: 13

MessagePosté le: Mar 3 Déc 2013, 16:05    Sujet du message: Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux Répondre en citant

Tout à fait d'accord avec vous Bonne-Maman.
Votre résumé de la situation est très exact et certainement le meilleur.
Bravo et merci à vous.


Revenir en haut
Bordelais
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2012
Messages: 78
Localisation: BORDEAUX

MessagePosté le: Mar 3 Déc 2013, 17:39    Sujet du message: Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux Répondre en citant

A Bonne maman et Normand,

Sauf que, si la Fraternité s'écroule, qui va prendre le relais?
Personne, la "résistance" externe parle beaucoup, s'agite beaucoup, dénonce beaucoup, mais ne fait pas grand chose.
Le sauvetage de la Fraternité doit être spirituel mais aussi matériel. On ne peut pas abandonner tout ce que les anciens ont édifiés en plus de 40 ans de Fraternité.
Par ailleurs, la Fraternité a des strcuctures solides et non corrompues, (séminaires, écoles, prieurés) ou irez-vous si la Fraternité s'effondre.

A suivre la "résistance" extérieure, il faudrait quitter la Fraternité qui serait corrompue. Mais pour aller où et pour faire quoi? Pour des parents qui ont leurs enfants dans les écoles de la Frat ou chez les Dominicaines que proposez-vous? L'école à la maison, difficile pour beaucoup, quasi impossible pour le niveau supérieur et de toute façon, solution non satisfaisante sur la durée.
Pour les séminaires, idem, que proposez-vous aux candidats qui veulent rentrer? Le "séminaire" de la "résistance" dont les cours sont donnés par visio-conférence.
Il faut arrêter avec les délires complotistes concernant la Fraternité.

Oui, Menzinguen a cherché à signer avec Rome.
Oui, une minorité activiste libérale prend de plus en plus de place au sein de la Fraternité et tient certains postes.
Mais la Fraternité demeure, dans son immense majorité, un édifice sain et solide avec des prêtres zélés et courageux.
Il serait tant que les "résistants" de l'extérieur, qui ne sont peut-être que des aigris et leurs soutiens inconditionnels sur ce forum fasse un peu amende honorable et arrête leurs attaques systématiques.
N'oublions pas non plus le courage dont Gentiloup a toujours fait preuve, c'est elle, la créatrice du Forum et elle n'a pas de leçons à recevoir, sur la manière de combattre.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:47    Sujet du message: Les nuances du bon combat pour la résistance: état des lieux

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com