Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
la Tradition doit disparaître! Statut canonique ou pas!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Lun 9 Déc 2013, 15:36    Sujet du message: la Tradition doit disparaître! Statut canonique ou pas! Répondre en citant

La Tradition doit disparaître !
                

Il fallait admettre que l'Eglise conciliaire, l'Eglise officielle, était l'Eglise catholique pour croire que Benoît XVI avait la moindre velléité de restaurer le magistère traditionnel. Les apparences de la Tradition, sans doute, mais le Magistère, assurément non, ainsi que le démontre Mgr Tisiser de Mallerais danqs son étude: "l’Étrange théologie de Benoît XVI". C'est ce que ne semble pas admettre Mgr Fellay à la lecture de ses dernières interventions publiques, dont notamment  son Entretien avec l'abbé Laurans de novembre 2013 .   
 
Le successeur de Benoît XVI, par contre, lève publiquement toutes les ambiguïtés qu'il pouvait y avoir à ce sujet.

Le blog Eponymous Flower dans un article daté de Rome le 8 décembre 2013, traduit en français sur Tradinews, le révèle de façon limpide aujourd'hui.

C'est l'affaire des Franciscains de l'Immaculée qui continue d'éclairer la lanterne des conciliaristes:

 
Citation de Tradinews:

"Le visiteur
apostolique, le père capucin Fidenzio Volpi OFM Cap, de la Congrégation des Religieux, détenteur selon le vœu du pape François, de l’autorité au sein de la Congrégation avec les pleins pouvoir à la tête de l’ordre des Franciscains de l’Immaculée, explique pour la première fois la vraie raison des actions du Vatican contre l’ordre et contre ses fondateurs. Les Franciscains de l’Immaculée Conception sont accusés d’avoir « sombré » dans une dérive « crypto-lefebvriste, de toute façon traditionaliste ».

           


Les Ecclesia Dei et ralliéristes de tout poil, s'ils ont une raison et savent s'en servir, devraient en tirer la conclusion évidente qu'entre l'Eglise conciliaire et l'Eglise catholique, le fossé a été creusé sciemment à partir de la révolution de Vatican II, avec la volonté d'étouffer la véritable Eglise catholique puisque "Le Père Visiteur Volpi (selon le vœu du pape) n’établit aucune distinction entre « Lefebvristes » et « Traditionalistes » et pas davantage entre la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, non reconnue canoniquement, et les communautés reconnues Ecclesia Dei." (
Tradinews)
    
            
Une fois de plus remercions la Providence qui par trois fois en peu de temps a sauvé la FSSPX d'un ralliement avec la Rome moderniste et libérale:
  1. Lorsque Benoît XVI a rejeté la Déclaration doctrinale de Mgr Fellay le 15 juin 2013
  2. Lorsque Benoît XVI a démissionné
  3. Lorsque François a été élu, montrant le vrai visage de cette nouvelle religion.
La vocation de la Fraternité est ainsi mise en lumière, à contrario, par la politique radicale de François: elle doit être le phare de la résistance au nouvel ordre religieux mondial. C'était la volonté de Mgr Lefebvre, son fondateur, qui voulait qu'à la face du monde la Fraternité puisse témoigner de l'Eglise visible:  
  

 
Mgr Lefebvre, Ecône 9 septembre 1988
« [...] Où est l’Église visible? L’Église visible se recon­naît aux signes qu'elle a toujours donnés pour sa visibilité: Elle est
  • Une,
  • Sainte,
  • Catholique et
  • Apostolique.
         Je vous demande: où sont les véritables marques de l’Église? Sont-elles davantage dans l’Église officielle (il ne s’agit pas de l’Église visible, il s’agit de l’Église officielle) ou chez nous, en ce que nous représentons, ce que nous sommes? Il est clair que c’est nous qui gardons l'unité de la foi, qui a disparu de l’Église officielle. Un évêque croit à ceci, l’autre n’y croit pas, la foi est di­verse, leurs catéchismes abominables comportent des hérésies. Où est l’unité de la foi dans Rome? Où est l’unité de la foi dans le monde? C’est bien nous qui l’avons gardée. L’unité de la foi réalisée dans le monde entier c’est la Catholicité. Or, cette unité de la foi dans le monde entier n’existe plus, il n’y a donc plus de catholicité pratiquement. Il y a bientôt autant d’églises catholiques que d’évêques et de diocèses. Chacun a sa manière de voir, de penser, de prêcher, de faire son catéchisme. Il n’y a plus de catholicité. L'Apostolicité? Ils ont rompu avec le passé. S’ils ont fait quelque chose, c’est bien cela. Ils ne veulent plus de ce qui s’est passé avant le concile Vatican II. [ ... ] nous, nous sommes rattachés aux apôtres par l’autorité. Mon sacerdoce me vient des apôtres; votre sacerdoce vous vient des apôtres. Nous sommes les fils de ceux qui nous ont donné l’épiscopat. Notre épiscopat descend de saint pape Pie V et par lui nous remontons aux apôtres. Quant à l’apostolicité de la foi, nous croyons en la même foi que les apôtres. Nous n’avons rien changé et nous ne voulons rien changer. Et puis, la Sainteté. On ne va pas se faire des compliments ou des louanges. [...] Tout cela montre que c’est nous qui avons les marques de l’Église visible. S’il y a encore une visibilité de l’Église au­jourd'hui, c’est grâce à vous. Ces signes ne se trouvent plus chez les autres. Il n’y a plus chez eux d’unité de la foi, or c’est la foi qui est la base de toute visibilité de l’Église. La catholicité, c’est la foi une dans l’espace. L’apostolicité c’est la foi une dans le temps et la sainteté c’est le fruit de la foi, qui se concrétise dans les âmes par la grâce du Bon Dieu, par la grâce des sacrements. Il est tout à fait faux de nous considérer comme si nous ne faisions pas partie de l’Église visible. [... ] Ce n’est pas nous, mais les modernistes qui sortent de l’Église. Quant à dire sortir de l’Église visible, c'est se tromper en assimilant l’Église officielle et l’Église visible.» [...] »


Mgr Lefebvre, Ecône 9 septembre 1988

  

Cela confirme également la vocation de la Fraternité, voulue par son fondateur, qui précisait dans la Lettre aux 4 futurs évêques : "je me vois contraint par la Providence divine de transmettre la grâce de l'épiscopat catholique que j'ai reçue, afin que l'Eglise et le sacerdoce catholique continuent à subsister pour la gloire de Dieu et le salut des âmes.", demandant à ses quatre successeurs de ne remettre leur épiscopat qu'entre les mains d'un "successeur de Pierre parfaitement catholique".
Ce qui, de toute évidence, n'était pas le cas de Benoît XVI.

GL
             
___________________________
Ci-dessous l'article paru en français sur Tradinews : Les Franciscains de l’Immaculée attaqués car « crypto-lefebvristes, de toute façon traditionalistes »
                


Dernière édition par Gentiloup le Lun 9 Déc 2013, 23:09; édité 13 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 9 Déc 2013, 15:36    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Lun 9 Déc 2013, 15:38    Sujet du message: la Tradition doit disparaître! Statut canonique ou pas! Répondre en citant

9 décembre 2013 [Eponymous Flower (blog)] Les Franciscains de l’Immaculée attaqués car « crypto-lefebvristes, de toute façon traditionalistes »


SOURCE - The Eponymous Flower (blog) - 8 décemnbre 2013


(Rome) Le visiteur apostolique, le père capucin Fidenzio Volpi OFM Cap, de la Congrégation des Religieux, détenteur selon le vœu du pape François,de l’autorité au sein de la Congrégation avec les pleins pouvoir à la tête de l’ordre des Franciscains de l’Immaculée, a donné pour la première fois la vraie raison de l’intervention radicale intervenue dans la vie de l’ordre.


Le vaticaniste progressiste Mario Tosatti a publié il y a quelques jours dans le journal La Stampa une lettre provenant d’un membre du Tiers-Ordre des Franciscains de l’Immaculée, dans laquelle l’approche radicale du Visiteur était critiquée (voir le reportage Guerre sans relâche contre les Franciscains de l’Immaculée, l’indicible « blemisch »). Les interventions ont touché non seulement la branche religieuse masculine, mais également le Tiers Ordre qui a été complètement paralysé par le Père Volpi.


Le Visiteur a confirmé pour la première fois ce que les observateurs imaginaient dès le départ


Le visiteur apostolique a répondu par une lettre à la publication de Tosatti. Il y explique pour la première fois la vraie raison des actions du Vatican contre l’ordre et contre ses fondateurs. Les Franciscains de l’Immaculée Conception sont accusés d’avoir « sombré » dans une dérive « crypto-lefebvristes, de toute façon traditionaliste ». même Tosatti relève dans la longue lettre que, en au-delà de quelques problèmes mineurs, le « vrai problème » est là.


e Visiteur a ainsi confirmé ce qui était déjà clair aux yeux des observateurs lors de l’interdiction du rite traditionnel et du décret prononcé par la Congrégation des Religieux. Les mesures sévères sont portés contre la redécouverte du rite traditionnel et contre la défense de la Tradition de l’Église. Le Père Visiteur Volpi n’établit aucune distinction entre « Lefebvristes » et « Traditionalistes » et pas davantage entre la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, non reconnue canoniquement, et les communautés reconnues Ecclesia Dei. De toute évidence, un attachement à la Tradition est un « problème » aux yeux du Visiteur. Un tel objectif non seulement déplaît au capucin, mais doit même être combattu. Il paraît certain que c’est cette aversion qui l’a qualifié pour devenir le visiteur apostolique.


Déjà, au mois d’août, le célèbre historien Roberto de Mattei écrivait :
tr_bq a écrit:
Au cours des prochains jours et des prochaines semaines, nous connaîtrons mieux le plan du commissaire, le Père Fidenzio Volpi, dont il est cependant déjà possible de pressentir les grandes lignes : isoler le fondateur, le Père Manelli ; décapiter le conseil qui lui est fidèle ; transférer en périphérie les religieux “traditionnels” et attribuer le gouvernement central de l’Institut aux dissidents ; confier les maisons de formation à des Pères non suspects de sympathies “traditionalistes” ; stériliser les publications des Franciscains abordant des thèmes “controversés”, en particulier éviter le “maximalisme” mariologique, l’excessive “rigidité” dans le domaine moral et surtout toute critique, même respectueuse, à l’égard du concile Vatican II ; ouvrir l’Institut au “dialogue œcuménique” avec les autres religions ; limiter la célébration du Vetus Ordo à des situations exceptionnelles ; dénaturer en somme l’identité des Franciscains de l’Immaculée, qui est quelque chose de bien pire que de les supprimer.

La réponse publique du Père Mario Volpi à Tosatti a confirmé noir sur blanc les craintes immédiatement exprimées par de Mattei et par d’autres. Cela révèle également que la Congrégation a changé sous le cardinal préfet Joao Braz de Aviz et apparemment sous le pape François, afin de briser cet ordre renaissant d’hommes pieux, un ordre qui, il y a quelques mois, était proche du pape Benoît XVI. […]


Le visiteur Volpi veut également mettre la main sur les Sœurs franciscaines de l’Immaculée Conception.


Le visiteur aimerait s’occuper également de la branche féminine, celle des Sœurs franciscaines de l’Immaculée Conception, même si le décret n’aborde pas ce sujet. Le Père Volpi accuse les Sœurs franciscaines de l’Immaculée d’être traditionnelles et même d’être plus indisciplinées que la branche masculine. Pour parvenir à cette conclusion, le visiteur apostolique s’est fondé sur le fait que les couvents féminins ont immédiatement exprimé le désir de garder l’ancien rite. La branche féminine de l’ordre a insisté sur son indépendance depuis l’annonce du décret s’abattant contre la branche masculine. En octobre dernier, le Père Volpi a même accusé la CDF, et même le cardinal préfet Braz de Aviz, ne pas assez insister contre les Sœurs franciscaines de l’Immaculée en raison de la non-extension de sa mission


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Lun 9 Déc 2013, 16:05    Sujet du message: la Tradition doit disparaître! Statut canonique ou pas! Répondre en citant

Et quand Mgr Fellay dit qu'il faut se tourner vers son prochain, qui est dans l'erreur, afin de semer la vérité, il faut espérer que ce n'est pas l'erreur qui aura la victoire!
Quelles paroles molles, sans conviction, il sera vite soumis au nouveau pape, il lui trouvera vite de grandes qualités de foi et de bonté, il est incapable de constater la vérité: il s'est trompé! ou il nous a trompés. Egal à lui-même il ne partira pas. Je crois que là est le problème de la Fraternité.


Revenir en haut
Vladimir
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2012
Messages: 105

MessagePosté le: Lun 9 Déc 2013, 16:06    Sujet du message: la Tradition doit disparaître! Statut canonique ou pas! Répondre en citant

Benoît XVI a toujours dit à Mgr Fellay que la Fraternité devait reconnaître le Concile! Il ne s'en est jamais caché. Mgr Tissier de Mallerais l'avait rappelé dans une de ses conférences. Il avait témoigné que Mgr Fellay avait déclaré après son entrevue avec Benoît XVI en 2005 que le pape lui avait dit qu'il faudrait reconnaître le Concile.

Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Lun 9 Déc 2013, 16:11    Sujet du message: la Tradition doit disparaître! Statut canonique ou pas! Répondre en citant

 

Vladimir a écrit:
Benoît XVI a toujours dit à Mgr Fellay que la Fraternité devait reconnaître le Concile! Il ne s'en est jamais caché. Mgr Tissier de Mallerais l'avait rappelé dans une de ses conférences. Il avait témoigné que Mgr Fellay avait déclaré après son entrevue avec Benoît XVI en 2005 que le pape lui avait dit qu'il faudrait reconnaître le Concile.


Exact Vladimir, c'était le 16 septembre 2012 au prieuré Saint-Louis-Marie Grignon de Montfort à Gastines.  , voici la citation exacte:  
 
Citation:
Et l’exigence sans cesse rappelée par Benoît XVI d’accepter le Concile et les réformes du magistère post-conciliaire. Il l’a dit sans cesse. Il l’avait dit à Mgr Fellay lors de l’audience qu’il lui avait accordé en août 2005 : Pour être catholique il faut accepter le Concile et les réformes, et le magistère d’après le Concile. C’est public puisque Mgr Fellay avait eu une interview après en expliquant ce qui c’était passé.
 
 




Revenir en haut
Vladimir
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2012
Messages: 105

MessagePosté le: Lun 9 Déc 2013, 16:15    Sujet du message: la Tradition doit disparaître! Statut canonique ou pas! Répondre en citant

Merci pour la référence Gentiloup!

Revenir en haut
Cadoudal
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2012
Messages: 542
Localisation: ILE DE FRANCE

MessagePosté le: Lun 9 Déc 2013, 19:43    Sujet du message: la Tradition doit disparaître! Statut canonique ou pas! Répondre en citant

" L' Eglise est apostolique"
"Voici un dernier caractère propre à nous faire distinguer la véritable Eglise."
"Elle vient des Apôtres dépositaires du grand bienfait de la révélation."
"Sa doctrine n'est point chose nouvelle , et qui commence, non."
"c'est la vérité transmise autrefois par les Apôtres, et répandue par eux "
"dans tout l 'univers."
"il est donc évident pour tous que le langage impie des hérétiques est absolument"
"contraire à la Foi de la véritable Eglise, puisqu'il est si opposé 
"à la doctrine prêchée par les Apôtres,  et, depuis eux, jusqu'à nous ."


Concile de Trente
symbole des Apôtres
sous "je crois l' Eglise apostolique"


Revenir en haut
InNomineDomini
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mar 2013
Messages: 142

MessagePosté le: Lun 9 Déc 2013, 20:14    Sujet du message: la Tradition doit disparaître! Statut canonique ou pas! Répondre en citant

Merci Cadoudal, voici la citation complète avec le lien vers le 
 

 
 

 
 
PREMIERE PARTIE DU SYMBOLE DES APOTRES


§ II. DU SYMBOLE. 

 
 
 
 
§ VII. L’ÉGLISE EST APOSTOLIQUE. 
 
Voici un dernier caractère propre à nous faire distinguer la véritable Eglise, elle vient des Apôtres, dépositaires du grand bienfait de la révélation. Sa doctrine n’est point une chose nouvelle, et qui commence, non, c’est la vérité transmise autrefois par les Apôtres, et  répandue par eux dans tout l’univers. Il est donc évident pour tous que le langage impie des hérétiques d’aujourd’hui est absolument contraire à la Foi de la véritable Eglise, puisqu’il est si opposé à la doctrine prêchée par les Apôtres, et depuis eux jusqu’à nous. Voilà pourquoi les Pères du Concile de Nicée, pour faire comprendre à tous quelle était l’Eglise catholique, ajoutèrent au symbole, par une inspiration divine, le mot Apostolique . Et en effet, le Saint - Esprit qui gouverne l’Eglise, ne la gouverne que par des ministres apostoliques (c’est-à - dire par les successeurs légitimes des Apôtres). Cet esprit fut d’abord donné aux Apôtres, mais ensuite, grâce à 
 
l’infinie Bonté de Dieu, il demeura toujours dans l’Eglise. Et comme elle est la seule qui soit gouvernée par le Saint - Esprit, elle est aussi la seule qui soit infaillible dans la Foi et dans la règle des mœurs. Au con traire toutes les autres qui usurpent le nom d’Eglises sont sous 
 
la conduite de l’esprit du démon, et tombent nécessairement dans les plus funestes erreurs de doctrine et de morale.  
 


Le Catéchisme du Concile de Trente se trouve dans la 
3e session 4 février 1546 - Décret sur le symbole de foi
des conclusions du Concile de Trente


Revenir en haut
tropdenoms
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juin 2012
Messages: 277

MessagePosté le: Mar 10 Déc 2013, 12:00    Sujet du message: la Tradition doit disparaître! Statut canonique ou pas! Répondre en citant

Gentiloup a écrit:
 





Vladimir a écrit:
Benoît XVI a toujours dit à Mgr Fellay que la Fraternité devait reconnaître le Concile! Il ne s'en est jamais caché. Mgr Tissier de Mallerais l'avait rappelé dans une de ses conférences. Il avait témoigné que Mgr Fellay avait déclaré après son entrevue avec Benoît XVI en 2005 que le pape lui avait dit qu'il faudrait reconnaître le Concile.



Exact Vladimir, c'était le 16 septembre 2012 au prieuré Saint-Louis-Marie Grignon de Montfort à Gastines.  , voici la citation exacte:  
 

Citation:
Et l’exigence sans cesse rappelée par Benoît XVI d’accepter le Concile et les réformes du magistère post-conciliaire. Il l’a dit sans cesse. Il l’avait dit à Mgr Fellay lors de l’audience qu’il lui avait accordé en août 2005 : Pour être catholique il faut accepter le Concile et les réformes, et le magistère d’après le Concile. C’est public puisque Mgr Fellay avait eu une interview après en expliquant ce qui c’était passé.
 
 







Juste pour rappeler que Mgr Fellay savait que le pape duquel il attendait un accord, lui demandait en priorité la reconnaissance du Concile Vatican II. Ce qui prouve qu'il savait qu'il trahissait les sages consignes que Mgr Lefebvre lui avait transmises le jour de son sacre:




Lettre aux 4 futurs évêques de Mgr Lefebvre"je me vois contraint par la Providence divine de transmettre la grâce de l'épiscopat catholique que j'ai reçue, afin que l'Eglise et le sacerdoce catholique continuent à subsister pour la gloire de Dieu et le salut des âmes.", demandant à ses quatre successeurs de ne remettre leur épiscopat qu'entre les mains d'un "successeur de Pierre parfaitement catholique".  


Revenir en haut
AupiedelaCroix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2012
Messages: 285

MessagePosté le: Mar 10 Déc 2013, 15:57    Sujet du message: la Tradition doit disparaître! Statut canonique ou pas! Répondre en citant

 
Citation:
Après le Décret nommant un Commissaire, pris en date du 11 juillet dernier, le Père Volpi, avec l’aide d’un petit nombre de sous-commissaires déchaînés, dont le Père Alfonso Bruno et le Pr. Mario Castellano, a commencé son travail de sape de l’Institut. Il a interdit la célébration de la Messe et de la Liturgie des Heures selon la forme extraordinaire du Rite romain, pourtant prévue par le Motu proprio Summorum pontificum ; il a déposé l’ensemble du gouvernement général de l’ordre, à commencer par le fondateur, le Père Stefano Maria Manelli, qui se trouve assigné à résidence sans en connaître les raisons ; il a destitué et transféré l’un après l’autre les plus fidèles collaborateurs du Père Manelli, toutes personnalités de haut niveau intellectuel et moral, attribuant leurs charges à des religieux dissidents, souvent incultes et dépourvus d’expérience de gouvernement ; il a menacé et puni les religieux qui avaient adressé une pétition au Saint-Siège et refusaient de la retirer ; enfin, par un diktat daté du 8 décembre 2013, il a fermé le Séminaire, suspendu les ordinations sacerdotales et diaconales et frappé d’interdit les publications de la maison d’édition Casa Mariana, interdisant de les diffuser dans les églises et sanctuaires confiés aux religieux ; il a étendu sa guerre personnelle aux tertiaires et aux laïcs qui soutiennent l’Institut, suspendant toutes les activités de la MIM (Mission Immaculée Médiatrice) et du TOFI (Tiers Ordre franciscain de l’Immaculée) ; il a également menacé de faire nommer un Commissaire pour l’Institut des religieuses franciscaines de l’Immaculée et leur a retiré, ainsi qu’aux Clarisses de l’Immaculée, l’assistance spirituelle des religieux. Il prétend enfin imposer à tous les religieux un “serment moderniste” de fidélité au Novus Ordo Missae et au Concile Vatican II .  SOURCE
 

 
Eh bien, que dites-vous de cela Mgr Fellay ?  


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:31    Sujet du message: la Tradition doit disparaître! Statut canonique ou pas!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com