Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Les Franciscains de l’Immaculée et autres - Tychique

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Croy
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2012
Messages: 120
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 14 Déc 2013, 12:13    Sujet du message: Les Franciscains de l’Immaculée et autres - Tychique Répondre en citant

Le Courrier de Tychique
Correspondance à adresser à 
M. Jean Marc Chabanon 
168, Route du Grobon – 01400 – Châtillon-sur-Chalaronne 
  N° 478  
« Le plus grand dérèglement de l’esprit c’est de voir les choses, telles qu’on voudrait qu’elles soient, et non pas telles qu’elles sont en réalité. »   
                                            Bossuet « Traité de l’amour de Dieu et de soi-même »  

                                                                                   
                                                                                                          Dimanche 15 décembre 2013                                                                                                                        3ème Dimanche de l’Avent 
                                                                                                               Dimanche de « Gaudete » 
Les Franciscains de l’Immaculée.- 
  
Il n’est pas inutile de revenir brièvement sur l’épisode emblématique des « Franciscains de l’Immaculée » surtout pour les lecteurs qui n’étant pas connectés à Internet n’en connaîtraient pas grand-chose. 
  
Cette nouvelle famille religieuse franciscaine (de droit pontifical) est née en 1970 sous l’impulsion de deux religieux, le Père Manelli et le Père Pelettieri. Cette nouvelle forme de vie, résolument franciscaine et  mariale, s’inspire de st François d’Assise et de st Maximilien Kolbe. Composée de Frères, de Sœurs et de fidèles liés à un « vœu marial » elle veut être dans le monde, pour tous les hommes, «  l’échelle blanche » de l’Immaculée qui mène au Royaume des Cieux de la manière « la plus belle, la plus facile et la plus sûre ». Jusqu’en juillet dernier la liturgie était la liturgie préconciliaire et donc la messe était celle dite de st Pie V. 
  
Jusqu’en juillet dernier seulement !... Car à partir de cette date la Rome apostate a voulu reprendre les choses en mains.  Et les Franciscains qui avaient bien mal placé leur confiance entre les mains des bandits qui occupent le Vatican ont eu à en subir les « bienfaits ». Le 11 juillet 2013, donc, un certain Père Volpi a été nommé Commissaire de cet ordre et a aussitôt interdit la célébration de la Messe et de la Liturgie des Heures selon la forme traditionnelle…pourtant autorisée, (croyait-on ?) par le Motu proprio « Summorum pontificum ». Il a déposé l’ensemble de la hiérarchie de l’ordre, à commencer par son fondateur le Père Manelli… qui s’est trouvé assigné à résidence sans qu’il sache très bien pourquoi. Il a transféré et destitué les plus fidèles collaborateurs du Père Manelli, ainsi que bon nombre de personnalités de haut niveau intellectuel et moral. Tout dernièrement, le 8 décembre 2013, il a fermé le séminaire, suspendu les ordinations sacerdotales et diaconales et  frappé d’interdit  les publications de la Maison d’édition « Casa Mariana », interdisant de les diffuser dans les églises et sanctuaires confiés aux religieux ! Enfin, il a suspendu toutes les activités des tertiaires et laïcs qui soutiennent l’Institut. Et pour faire bonne mesure, il veut imposer à tous les religieux un « serment » de fidélité au Nouvel Ordo de la Messe et au Concile Vatican II.  (Source : « Le salon beige » Michel Janva) 
  
Le 8 décembre  en la fête de l’Immaculée Conception !  La date n’est pas anodine ! Inutile de demander qui l’a suscitée !...  
  
Tel est donc le sort  qui aurait été réservé à la FSSP X si Mgr Fellay avait signé l’accord – comme il l’aurait fait – si la Providence ne l’en avait pas empêché. Souvenons-nous, en effet,  que le 15 avril 2012, il avait adressé au cardinal Levada une déclaration doctrinale – longtemps tenue secrète – dans laquelle il disait « reconnaître la validité du sacrifice de la Messe et des sacrements célébrés avec l’intention de faire ce que fait l’Eglise selon les rites indiqués dans les éditions typiques du Missel romain et des Rituels des Sacrements légitimement promulgués par les papes Paul VI et Jean-Paul II » ! C’était battre en brèche la déclaration des cardinaux Ottaviani et Bacci !...C’était livrer la Fraternité aux griffes de l’église conciliaire. C’était se condamner à subir ce que vient de subir l’ordre des « Franciscains de l’Immaculée » !... On a eu chaud !... 
  
Car, le démantèlement  de cet ordre a bien été voulu par Imbroglio 1er. C’est précisé dans le communiqué ci-après : « Le visiteur apostolique, le père capucin Fidenzio Volpi ofm cap, de la fondation des Religieux, détenteur selon le vœu du pape François, de l’autorité au sein de la Congrégation avec les pleins pouvoirs à la tête de l’ordre des Franciscains de l’Immaculée, explique pour la première fois, la  vraie raison des actions du Vatican contre ses fondateurs. Les Franciscains de l’Immaculée Conception sont accusés d’avoir  « sombré » dans une dérive « crypto-lefebvriste,  de toute façon traditionaliste ». (Source « Tradinews ») 
  
C’est ainsi que la FSSP X est perçue au Vatican ! C’est dans cet immonde cloaque que Mgr Fellay envisageait de la mener ! Remercions Dieu de l’en avoir empêché … 
  
Certes, on ne peut nier que Mgr Fellay ne tient plus le même langage. Il n’empêche que l’estime qu’il conserve de Benoît XVI ne nous permet pas d’être totalement rassurés sur ses intentions. N’est-ce pas Benoît XVI qui a osé aller prier dans une mosquée, tourné vers La Mecque, déchaussé et dans l’attitude voulue par le Coran ?...Mgr Fellay pourrait-il, Dieu l’aidant, restaurer complètement  l’unité combative de la Fraternité telle que la conduisait Mgr Lefebvre ?  Pourrait-il avoir le courage et l’humilité de réhabiliter Mgr Williamson et  tous les bons prêtres, soit qu’ils aient été bannis, soit qu’ils aient d’eux-mêmes quitté le navire dont ils craignaient la perdition !   Souhaitons-le !   Mais  Albert Einstein a écrit : « On ne résout pas les problèmes avec les modes de pensée qui les ont engendrés. » Il est vrai que ce n’est qu’Albert Einstein qui l’a dit … Et on m’objectera qu’il n’était pas le mieux placé pour formuler cette sentence… lui qui se réclamait d’une « religion cosmique » ! Ce qui, cependant,  n’enlève rien à la pertinence de son propos…  
  
Quand Imbroglio prend son envol pour les espaces interstellaires ! 
  
Un fidèle lecteur de ce « Courrier » m’a fait parvenir la critique d’un professeur de Buenos-Aires concernant l’Encyclique d’Imbroglio 1er  « Evangelii Gaudium » du 24 novembre 2013. Je vous invite à en vérifier l’authenticité sur Internet. J’en publie le paragraphe 222  : 
  
« 222 – Il y a une tension bipolaire entre la plénitude et la limite. La plénitude provoque la volonté de tout posséder, et la limite est le mur qui se met devant nous. Le « temps », considéré au sens large, fait référence à la plénitude comme expression de l’horizon qui s’ouvre devant nous, et le moment est une expression de la limite qui se vit dans un espace délimité. Les citoyens vivent en tension entre la conjoncture du moment et la lumière du temps, d’un horizon plus grand, de l’utopie qui nous ouvre sur l’avenir comme cause finale qui attire. De là surgit un premier principe pour avancer dans la construction d’un peuple : le temps est supérieur à l’espace. »  Peut-on m’expliquer ?... Je rappelle que je ne suis qu’un misérable autodidacte et que mes « universités » ont été arrêtées au baccalauréat… 
  
La portée véritable des manifestations populaires… 
  
Une nouvelle « Manif pour Tous » est organisée ce 15 décembre à Versailles. Elle a été annoncée par un tract sur lequel on peut lire «Hollande tes lois on en veut pas. Familles en colère ». On découvre sur ce tract, rouge et noir, la caricature d’un  adolescent, type révolutionnaire, le poing levé, torse nu, coiffé d’un couvre-chef rouge qui pourrait ressembler à un bonnet phrygien… Or, on ne peut oublier, en le voyant, qu’une autre manif était partie aussi de Versailles – il va y avoir 30 ans en mars prochain – contre la loi Savary qui voulait instaurer un « grand service scolaire laïque et unifié » et donc supprimer les écoles privées. Ce fut gigantesque !  Près de deux millions de participants ! A peu près autant que celle qui eut lieu contre le mariage gay … Le gouvernement recula. La loi ne fut pas votée… Et qu’a-t-on obtenu : l’éducation sexuelle au collège, les mêmes programmes scolaires dans les écoles privées que dans les écoles laïques et …pratiquement… le fameux « grand service scolaire laïque »… bien que non unifié… qu’on ne voulait pas !  Que reste-t-il de religieux dans les écoles privées sous contrat ?...  Rien !... La manif ne fut donc qu’un coup d’épée dans l’eau ! En bien, les manifestations qui se développent en ce moment obtiendront le même résultat… par manque total de formation des élites ! 
  
Car un critère a été totalement occulté… Et il est fondamental !.. On a oublié que tout pouvoir, avant d’être temporel doit être spirituel ! Le fascisme de Mussolini, le nazisme d’Hitler et le marxisme de Lénine ont d’abord été des pouvoirs spirituels ! Dieu sait, par ailleurs, si la Franc-maçonnerie est une forme de pouvoir spirituel ! …Ce sont ces pouvoirs spirituels qui ont d’abord engendré les pouvoirs temporels …Le régime communiste organisait à Moscou un « pèlerinage » au tombeau de Lénine ! Et la visite au Panthéon de Mitterrand en 1981 fut volontairement « cultuelle » ! 
  
« Il existe donc bien deux types de pouvoirs. Le pouvoir spirituel fixant les domaines du légitime et de l’illégitime ; le pouvoir temporel organisant la vie sociale et édictant les lois, nommant les juges, dirigeant  la police et l’armée. Le pouvoir spirituel est logiquement et chronologiquement prioritaire par rapport au pouvoir temporel qui, à son tour le protège et le défend. Le pouvoir temporel rend naturellement un culte au pouvoir spirituel qui l’inspire. » (André Frament-  Action Familiale et Scolaire - décembre 2013 – n° 230 – Tiré à part « Saper le pouvoir spirituel révolutionnaire – Rétablir le pouvoir spirituel chrétien » – 14 pages : 1,50 € ) 
  
Or, le verso du tract que j’ai évoqué ci-dessus ne porte que sur des revendications matérielles ou humaines ! Pas la moindre petite allusion au spirituel ! Qui tire donc les ficelles ? L’ennemi n’était-il pas déjà dans la place ? Car le réalisme aurait été d’enraciner ce mouvement  dans l’indispensable pouvoir spirituel : « Sans moi, vous ne pouvez rien. » (St Jean XV-5-22)   
  
Et la « Manif pour tous » n’en veut pas !... Elle est vouée à  l’échec ! 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 14 Déc 2013, 12:13    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com