Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Présentation

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
simondemonfort
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2012
Messages: 39
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 15 Juil 2012, 20:39    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

Bonjour à tous

Francilien de 44 ans, j'ai découvert la Tradition en 1987... Au moment des sacres j'étais paroissien de ND des Armées à Versailles et j'ai observé avec tristesse le ralliement qui s'est opéré au cours des années (souvent pour des raisons mondaines...la vanité et l'ambition étant les tentations les plus fortes du clergé)...En ce qui concerne ces derniers mois je n'étais pas anti accordiste par principe car le combat aurait pu se livrer à l'intérieur du périmètre visible de l'Eglise SOUS RESERVE que Rome laisse une entière liberté d'action et de parole à la FSSPX...Tous les signaux récents de la Providence étant au rouge, je fais partie aujourd'hui de ceux qui pensent que l'heure de la collaboration avec les autorités romaines n'est pas venue...
Pourquoi Simon de Monfort ? Car je suis féru de généalogie et je suis un des multiples descendants de ce héraut de la Foi. A cet époque la question de la liberté religieuse se résolvait par la sainteté (St Dominique) et par les armes et le feu... :P . Puisse l'Eglise retrouver son ardeur !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 15 Juil 2012, 20:39    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 15 Juil 2012, 21:00    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

Bienvenue parmi nous, Simon. Ici, nous pensons qu'il ne faut pas conclure d'accord avec Rome, par principe, car le chef de la Prélature serait le Pape. Il deciderait qui Mgr Fellay sacrerait et qui remplacerait Mgr Fellay en cas de décès. En cas de différends avec les évêques, ce serait lui qui trancherait. Impossible de confier toutes ces responsabilités à un moderniste, selon nous, car s'il n'y voit pas clair pour lui même et pour l'Eglise, comment y verrait-il clair pour nous ? Mais cela n'empêche pas que nous sommes contents de vous accueillir parmi nous. Vous nous permettrez d'aiguiser nos arguments en toute charité. Merci à la Providence d'avoir empêché l'irréparable grâce à ces nominations terribles... Vous imaginez ce qui se serait passé si Mgr Fellay avait signé le 13 juin et que ces nominations soient arrivées après ?

Revenir en haut
simondemonfort
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2012
Messages: 39
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 15 Juil 2012, 21:11    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

Je suis bien d'accord avec vous que le dernier mois a été providentiel pour la survie de l'oeuvre de la Tradition...Merci de votre accueil InDominoSperavi !
Bien à vous in Christo Rege


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Dim 15 Juil 2012, 21:24    Sujet du message: Bienvenue cher Simon! Répondre en citant

simondemonfort a écrit:
Bonjour à tous

Francilien de 44 ans, j'ai découvert la Tradition en 1987... Au moment des sacres j'étais paroissien de ND des Armées à Versailles et j'ai observé avec tristesse le ralliement qui s'est opéré au cours des années (souvent pour des raisons mondaines...la vanité et l'ambition étant les tentations les plus fortes du clergé)...En ce qui concerne ces derniers mois je n'étais pas anti accordiste par principe car le combat aurait pu se livrer à l'intérieur du périmètre visible de l'Eglise SOUS RESERVE que Rome laisse une entière liberté d'action et de parole à la FSSPX...Tous les signaux récents de la Providence étant au rouge, je fais partie aujourd'hui de ceux qui pensent que l'heure de la collaboration avec les autorités romaines n'est pas venue...
Pourquoi Simon de Monfort ? Car je suis féru de généalogie et je suis un des multiples descendants de ce héraut de la Foi. A cet époque la question de la liberté religieuse se résolvait par la sainteté (St Dominique) et par les armes et le feu... :P . Puisse l'Eglise retrouver son ardeur !


Je comprends votre position: "le combat aurait pu se livrer à l'intérieur du périmètre visible de l'Eglise SOUS RESERVE que Rome laisse une entière liberté d'action et de parole à la FSSPX", mais vous avez raison d'ajouter que tous les voyants de la Providence, dans ce domaine sont au rouge. Et ils resteront au rouge tant que "l'Église conciliaire, secte qui s'est introduite jusqu'au cœur de la partie humaine de la sainte Église" (pour reprendre une expression de l'abbé de Cacqueray) que j'apprécie particulièrement), n'aura pas disparue de la Sainte Eglise.


Descendant de Simon de Monfort? Personnage très mal vu dans la région où j'habite, où  la politique du tourisme exalte le catharisme!
Mais il nous faudrait des âmes bien trempées de son espèce pour revigorer la foi. Remarquez que nous avons (avions?) d'excellentes Dominicaines à Fanjeaux à défaut de croisés du Nord! Et qu'au cœur de la France, nous avons de vaillants défenseurs (sans faille!) de la foi avec les Dominicains d'Avrillé... Et n'oublions pas les Franciscains du Beaujolais...

Bref, nous comptons sur vous!





Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Dim 15 Juil 2012, 21:28    Sujet du message: cette fois-ci nous ne baisserons pas les armes! Répondre en citant

InDominoSperavi a écrit:
Vous imaginez ce qui se serait passé si Mgr Fellay avait signé le 13 juin et que ces nominations soient arrivées après ?
Cela fait froid dans le dos!
Mais cette fois-ci nous ne baisserons pas les armes! Une personne avertie en vaut deux!


Revenir en haut
Cadoudal
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2012
Messages: 542
Localisation: ILE DE FRANCE

MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 00:44    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

bienvenue au descendant du  croisé Simon de Montfort, vainqueur des Albigeois et des cathares.


quels sont vos centres d'intérêt ?


Revenir en haut
Walfroy
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2012
Messages: 42
Localisation: Europe

MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 10:37    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

Bienvenue à vous !

Revenir en haut
EA
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2012
Messages: 115

MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 12:29    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

InDominoSperavi a écrit:

Bienvenue parmi nous, Simon. Ici, nous pensons qu'il ne faut pas conclure d'accord avec Rome, par principe, car le chef de la Prélature serait le Pape. Il deciderait qui Mgr Fellay sacrerait et qui remplacerait Mgr Fellay en cas de décès. En cas de différends avec les évêques, ce serait lui qui trancherait. Impossible de confier toutes ces responsabilités à un moderniste, selon nous, car s'il n'y voit pas clair pour lui même et pour l'Eglise, comment y verrait-il clair pour nous ? Mais cela n'empêche pas que nous sommes contents de vous accueillir parmi nous. Vous nous permettrez d'aiguiser nos arguments en toute charité. Merci à la Providence d'avoir empêché l'irréparable grâce à ces nominations terribles... Vous imaginez ce qui se serait passé si Mgr Fellay avait signé le 13 juin et que ces nominations soient arrivées après ?



InDominoSperavi a écrit:

Bienvenue parmi nous, Simon. Ici, nous pensons qu'il ne faut pas conclure d'accord avec Rome, par principe, car le chef de la Prélature serait le Pape. Il deciderait qui Mgr Fellay sacrerait et qui remplacerait Mgr Fellay en cas de décès. En cas de différends avec les évêques, ce serait lui qui trancherait. Impossible de confier toutes ces responsabilités à un moderniste, selon nous, car s'il n'y voit pas clair pour lui même et pour l'Eglise, comment y verrait-il clair pour nous ? Mais cela n'empêche pas que nous sommes contents de vous accueillir parmi nous. Vous nous permettrez d'aiguiser nos arguments en toute charité. Merci à la Providence d'avoir empêché l'irréparable grâce à ces nominations terribles... Vous imaginez ce qui se serait passé si Mgr Fellay avait signé le 13 juin et que ces nominations soient arrivées après ?

Je ne suis pas anti accordiste par principe non plus.
Et je pense qu'on ne peut pas l'être non plus sans esprit schismatique.
Moi j'avais compris que le supérieur en cas de décès serait nommé par le chapitre général, comme c'est l'usage ailleurs.


Revenir en haut
simondemonfort
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2012
Messages: 39
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 15:47    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

Merci pour tous vos messages d'accueil empreints de charité... Concernant Simon de monfort il est intéressant de se souvenir que Lacordaire (qui n'était pas un intégriste Evil or Very Mad ) l'a comparé à Godefroy de Bouillon comme modèle des chevaliers chrétiens, en lui prêtant par ailleurs une certaine ambition territoriale qui reste un point débattu (il était surtout sûr du droit de l'Eglise)

Concernant mes centres d'intérêt Cadoudal je m'intéresse beaucoup également à la chouannerie, notamment celle du Maine (Mayenne, Sarthe) et de l'Orne.
Cher Coeur2chouan nous avions également échangé il y a quelques années sur un autre forum concernant la Contre Révolution dans le Sud Okay

Bien à vous in Christo Rege


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 16:31    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

simondemonfort a écrit:
Cher Coeur2chouan nous avions également échangé il y a quelques années sur un autre forum concernant la Contre Révolution dans le Sud Okay

Bien à vous in Christo Rege
Cher Simon de Montfort, je suis donc très curieuse de mieux vous situer.
Vous pouvez me joindre par courriel, puisque vous avez l'adresse du forum, qui arrive dans ma messagerie, ou bien par message privé, interne au forum ici: 
Vous n’avez pas de nouveaux messages

Ça se situe tout en haut du forum entre 
Profil
   
Vous n’avez pas de nouveaux messages
   
Déconnexion
.
Vous cliquez sur le lien : 
Vous n’avez pas de nouveaux messages
et ensuite sur
  et vous sélectionnez mon pseudo etc. Je suppose que la plupart d'entre vous connaissent cela.

Je dis cela pour tous ceux qui ne connaitraient pas le système.

En tout état de cause, nous aurons donc de quoi échanger en plus de la très pénible situation dans laquelle nous nous trouvons.

Heureusement que l'Espérance est une vertu théologale qu'il faut cultiver, sinon, il y aurait de quoi y perdre son latin!


Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 17:03    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

Cher EA,
 quand on étudie de plus près les papes qui nous ont gouvernés depuis Vatican II, on est atterré par tous les pots-aux-roses que l'on découvre et l'on n'a plus de problème de scrupule pour savoir s'il est schismatique ou non de refuser un accord par principe. Je prépare actuellement un article sur ce sujet et vous verrez, vous serez édifié !
Pour le successeur à la tête de la prélature personnelle ou pour sacrer un nouvel évêque, cela ce passe ainsi : la fraternité propose au pape une terna, c'est à dire une liste de trois noms. Le pape choisit un nom dans cette liste... théoriquement ! Concrètement, qu'est-ce qui va se passer ? Ce qu'il a déjà fait avec Mgr Lefebvre en 1988 : "Oh! Non, ces noms ne me plaisent pas, proposez moi une autre terna svp... " Puis : "ces noms ne me conviennent pas non plus, en fait j'aimerais bien untel ou untel..." En 1988, Rome voulait soit M. l'abbé Laffargue soit M.l'abbé Pozzetto, soit Dom Gérard ...

Citation:
"Nous n’aurions pas eu l’évêque pour le 15 août. Mgr Schwery a dit à la télévision et à la radio que le Vatican a refusé nos candidats. Si c’était Dom Gérard, l’abbé Pozzetto, l’abbé Laffargue, ils accepteraient ; mais pas nos candidats. Alors, ils auraient remis, remis, indéfiniment… "Mgr Lefebvre


Mais ce n'est jamais en aucun cas le chapitre général qui nomme le successeur, pour la Prélature personnelle. Une de mes connaissances a demandé à l'abbé Pfluger : "qui nomme le successeur de Mgr Fellay s'il meurt ?" L'abbé Pfluger a répondu sans hésitation, du tac au tac : le pape. Il n'a même pas parlé de la terna. Et il a raison, parce qu'on a vu comment le pape se comportait vis-à-vis de la terna en 1988...

Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 17:51    Sujet du message: Mgr tissier de Mallerais m'avait dit exactement cela le 29 avril 2012 à propos du choix des évêques. Répondre en citant

InDominoSperavi a écrit:

Pour le successeur à la tête de la prélature personnelle ou pour sacrer un nouvel évêque, cela ce passe ainsi : la fraternité propose au pape une terna, c'est à dire une liste de trois noms. Le pape choisit un nom dans cette liste... théoriquement ! Concrètement, qu'est-ce qui va se passer ? Ce qu'il a déjà fait avec Mgr Lefebvre en 1988 : "Oh! Non, ces noms ne me plaisent pas, proposez moi une autre terna svp... " Puis : "ces noms ne me conviennent pas non plus, en fait j'aimerais bien untel ou untel..." En 1988, Rome voulait soit M. l'abbé Laffargue soit M.l'abbé Pozzetto, soit Dom Gérard ...

Citation:

"Nous n’aurions pas eu l’évêque pour le 15 août. Mgr Schwery a dit à la télévision et à la radio que le Vatican a refusé nos candidats. Si c’était Dom Gérard, l’abbé Pozzetto, l’abbé Laffargue, ils accepteraient ; mais pas nos candidats. Alors, ils auraient remis, remis, indéfiniment… "Mgr Lefebvre



Mais ce n'est jamais en aucun cas le chapitre général qui nomme le successeur, pour la Prélature personnelle. Une de mes connaissances a demandé à l'abbé Pfluger : "qui nomme le successeur de Mgr Fellay s'il meurt ?" L'abbé Pfluger a répondu sans hésitation, du tac au tac : le pape. Il n'a même pas parlé de la terna. Et il a raison, parce qu'on a vu comment le pape se comportait vis-à-vis de la terna en 1988...

Chère InDominoSperavi!
C'est exactement ce que m'avait répondu Mgr Tissier de Mallerais au prieuré de Fabrègue (prés de Montpellier) lors des confirmations du 29 avril 2012.
Je l'avais attendu à la fin de sa conférence pour lui poser la question: "Qui choisira les évêques en cas d'accord?" Et il m'a répondu de mémoire: "Mgr Fellay avec quelques conseillers, proposeront 3 noms au Pape qui pourra les refuser. Il faudra alors en proposer d'autres."
J'en ai été bouleversée longtemps, durant les vêpres qui ont suivi, je n'ai fait que pleurer. Parce que j'avais en mémoire ce qui s'était passé avec Mgr Lefebvre. De toute évidence Mgr Tissier de Mallerais était lui-même angoissé.

A ce moment-là, le 29 avril dernier,  il n'avait pas encore décidé de contester officiellement la position de Mgr Fellay, du moins pas à Fabrègue. Il avait simplement dit que les accords étaient impossibles, à la fin de sa conférence.

Mais cela voulait en dire long!

Nous avions fait le déplacement à Fabrègue, une amie et moi, exprès pour connaître la position de Mgr Tissier de Mallerais sur les accords.

Après avoir dit que les accords étaient impossibles à la fin de sa conférence, il avait refusé les questions. Il était extrêmement troublé. Il devait encore être dans un débat de conscience extrêmement douloureux.  Lors de sa conférence il nous avait raconté avec une émotion qu'il avait du mal à dissimuler les débuts éprouvants de la FSSPX. A ces débuts, Mgr Lefebvre a passé une phase de grand découragement. Tout le monde l'abandonnait, même les séminaristes s'en allaient. Il ne restait plus que Bernard Tissier de Mallerais et deux autres séminaristes. Il a voulu tout abandonner.

C'est alors que les 3 séminaristes et peut-être (je ne suis plus sûre) l'abbé Barielle, l'ont convaincu de continuer et nous avons vu la belle œuvre qui est sortie de ce petit comité désemparé.

Quelle abomination de la voir détruite par ceux qui devraient la consolider!

C'est une excellente idée d'écrire cela. J'ai vraiment hâte de lire le résultat de vos recherches.
C'est vraiment constructif et nécessaire!


Revenir en haut
Chouanne
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 259

MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 21:46    Sujet du message: Bienvenue Simondemonfort! Répondre en citant

Je n'avais pas vu votre présentation!
ND des Armées? Vous êtes militaire alors?
C'est possible que je dise n'importe quoi, je ne connais pas cette paroisse.

A de multiples et bons échanges, mais je crois que c'est déjà parti


Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 21:55    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

Non, Chouanne, ND des armées est seulement le nom d'une grosse église de Versailles qui était pour Mgr Lefebvre jusqu'en 1988 et qui est devenue ralliée à partir de cette date.

Revenir en haut
EA
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2012
Messages: 115

MessagePosté le: Mar 17 Juil 2012, 10:18    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

InDominoSperavi a écrit:

Cher EA,
 quand on étudie de plus près les papes qui nous ont gouvernés depuis Vatican II, on est atterré par tous les pots-aux-roses que l'on découvre et l'on n'a plus de problème de scrupule pour savoir s'il est schismatique ou non de refuser un accord par principe. Je prépare actuellement un article sur ce sujet et vous verrez, vous serez édifié !
Pour le successeur à la tête de la prélature personnelle ou pour sacrer un nouvel évêque, cela ce passe ainsi : la fraternité propose au pape une terna, c'est à dire une liste de trois noms. Le pape choisit un nom dans cette liste... théoriquement ! Concrètement, qu'est-ce qui va se passer ? Ce qu'il a déjà fait avec Mgr Lefebvre en 1988 : "Oh! Non, ces noms ne me plaisent pas, proposez moi une autre terna svp... " Puis : "ces noms ne me conviennent pas non plus, en fait j'aimerais bien untel ou untel..." En 1988, Rome voulait soit M. l'abbé Laffargue soit M.l'abbé Pozzetto, soit Dom Gérard ...

Citation:

"Nous n’aurions pas eu l’évêque pour le 15 août. Mgr Schwery a dit à la télévision et à la radio que le Vatican a refusé nos candidats. Si c’était Dom Gérard, l’abbé Pozzetto, l’abbé Laffargue, ils accepteraient ; mais pas nos candidats. Alors, ils auraient remis, remis, indéfiniment… "Mgr Lefebvre



Mais ce n'est jamais en aucun cas le chapitre général qui nomme le successeur, pour la Prélature personnelle. Une de mes connaissances a demandé à l'abbé Pfluger : "qui nomme le successeur de Mgr Fellay s'il meurt ?" L'abbé Pfluger a répondu sans hésitation, du tac au tac : le pape. Il n'a même pas parlé de la terna. Et il a raison, parce qu'on a vu comment le pape se comportait vis-à-vis de la terna en 1988...

Cher IDS, j'attends votre analyse sur les risques de schisme.
Concernant la terna, si le pape ne joue pas le jeu, il sera alors temps de dénoncer les accords. N'est ce pas ?


Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 17 Juil 2012, 16:47    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

Cher EA,
Pour l'analyse, j'y travaille, mais cela demande bcp de temps car j'essaye de trouver des arguments et surtout des faits et des témoignages vraiment convaincants... Donc encore quelques jours.
Pour la terna, non, il ne serait pas temps de se retirer car certains voudraient rester et d'autres partir et cela scinderait en deux la Fraternité, c'est la technique révolutionnaire du saucissonnage pour mieux affaiblir l'ennemi. On connait le pape, on sait ce qu'il a déjà fait, on connaît l'appréciation de Mgr Lefebvre sur lui (très méfiante... et encore c'est peu dire).
Cette technique du saucissonnage nous est appliquée actuellement également. Cependant, il est évident qu'il vaut mieux réagir plutôt que de tous se rallier en bloc à Vatican II, "lu à la lumière de la Tradition pleine et entière"...
Je pense que cette crise est liée en partie au regard que les gens ont sur le pape : est-ce un gentil vieillard à l'esprit traditionnel qui nous appelle au secours sur la fin de sa vie, alors qu'il est de plus en plus seul et abandonné de tous ? Ou bien est-ce un fin stratège, parfaitement au courant de toutes les techniques de manipulation révolutionnaires, qui cherche à manger la Fraternité, dernier rempart avant la Bérésina totale de l'Eglise ?
L'histoire est d'un grand secours dans ces moments là. Elle donne les clés pour comprendre le présent. Il faut étudier les paroles, les actions, les gestes, toute la vie du pape... la vie des papes précédents... et alors enfin la réponse saute aux yeux. C'est évidemment la deuxième alternative qui est la bonne. Il faut étudier ce qui se passe au Vatican depuis quelques décennies, la franc-maçonnerie, les crimes etc. Et après, on en arrive à la conclusion suivante : nullam partem.
Donc c'est pour cela que je vais continuer mon petit article de ce pas...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:02    Sujet du message: Présentation

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com