Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Ecclésiologie post-conciliaire.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
colchique


Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2014
Messages: 12
Localisation: puyricard

MessagePosté le: Dim 12 Jan 2014, 15:03    Sujet du message: Ecclésiologie post-conciliaire. Répondre en citant

www.portstnicolas.org
rechercher : Ecclésiologie...rechercher : L'engagement de Dieu et la mission de l'Eglise.
Résultat :

L’identité chrétienne à l’épreuve de la pluralité des religions.
/...
L’église affirme que les rites et les doctrines des autres religions peuvent avoir une réelle efficacité pour le salut de leurs adeptes. "Nostra aetate n° 2." Par là se trouve écartée une position exclusiviste qui, au nom d’un ecclésiocentrisme étroit, refuserait aux religions non chrétiennes toute valeur salvatrice et révélatrice, en s’appuyant sur une interprétation durcie, et donc faussée, de l’antique adage patristique : « hors de l’église, point de salut ".
/...
La théologie doit tout d’abord montrer comment l’événement historique, particulier, concret, de l’incarnation salvifique de Dieu en Jésus-Christ concerne de manière universelle l’ensemble de l’humanité. Elle doit ensuite expliquer comment, selon la foi des chrétiens, les autres religions possèdent également une valeur salvifique qui procède du Christ.
/...
La rencontre avec des croyants d’autres religions est l’une des modalités par lesquelles l’église, aujourd’hui, est appelée à vivre sa mission. Puisse cette mission rester toujours pour elle une grande joie, considérant tous ceux que le Père lui confie comme des frères pour qui le Christ est mort et ressuscité, qu’ils le sachent ou non, qu’ils l’accueillent ou qu’ils le refusent.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 12 Jan 2014, 15:03    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
laudetur Jesus Christus
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2012
Messages: 327
Localisation: Pologne

MessagePosté le: Dim 12 Jan 2014, 15:12    Sujet du message: Ecclésiologie post-conciliaire. Répondre en citant

Pape Innocent 3, Concile de Latran 4, Constitution 1, 1215, ex-cathedraIl y a une seule Église universelle des fidèles, en dehors de laquelle absolument personne n’est sauvé, et dans laquelle le Christ est lui-même à la fois le prêtre et le sacrifice…» 


Pape Boniface 8, Unam Sanctam, 18 Novembre 1302, ex-cathedra:
« La foi nous oblige instamment à croire et à tenir une seule sainte Eglise catholique et en même temps apostolique, et nous la croyons fermement et la confessons simplement, elle hors de laquelle il n'y a pas de salut ni de rémission des péchés.......» 


Pape Clément 5, Concile de Vienne, Décret n ° 30, 1311-1312, ex-cathedra: « A la vérité, parce qu’il n’y a qu’une seule Eglise universelle des réguliers et des prélats séculiers et de ceux qui dépendent d’eux, exempts et non exempts, en dehors de laquelle personne n’est sauvée, et que pour tous il n’y a qu’un seul Seigneur, une seule foi et un seul baptême ... » 


Pape Eugène 4, Concile de Florence, Sess. 8, 22 novembre 1439, ex-cathedra: « Quiconque veut être sauvé doit avant tout tenir la foi catholique, car si quelqu’un ne la garde pas entière et inviolée, sans nul doute il périra pour l’éternité. »


Pape Eugène 4, Concile de Florence, «Cantate Domino», 1441, ex-cathedra:
« Elle [ la Sainte Eglise romaine ] croit fermement, professe et prêche qu'aucun de ceux qui se trouvent en dehors de l'Eglise catholique, non seulement païens mais encore juifs ou hérétiques et schismatiques ne peuvent devenir participants à la vie éternelle, mais iront dans le feu éternel qui est préparé pour le diable et ses anges à moins qu'avant la fin de leur vie ils ne lui aient été agrégés [ attachés ] ; elle professe aussi que l'unité du corps de l'Eglise a un tel pouvoir que les sacrements de l'Eglise n'ont d'utilité en vue du salut que pour ceux qui demeurent en elle, pour eux seuls jeûnes, aumônes et tous les autres devoirs de la piété et exercices de la milice chrétienne enfantent les récompenses éternelles, et que personne ne peut être sauvé, si grandes que soient ses aumônes, même s'il verse son sang pour le nom du Christ, s'il n'est pas demeuré dans le sein et dans l'unité de l'Eglise catholique. »



Pape Léon 10, Concile de Latran 5, Session 11, 19 décembre 1516, ex-cathedra:
« Il n’existe en effet qu’une seule Eglise universelle incluant réguliers et séculiers, prélats et sujets, exempts et non exempts, hors de laquelle personne n’est sauvé, et pour tous il n’existe qu’un seul Seigneur et une seule foi. »


Pape Pie 4, Concile de Trente, Iniunctum nobis, 13 novembre 1565, ex-cathedra: « Cette vraie foi catholique, hors de laquelle personne ne peut être sauvé, que je professe présentement de plein gré et que je tiens sincèrement... »


Pape Benoît 14, Nuper Ad nos, 16 Mars 1743, Profession de Foi: « Cette foi de l'Église catholique, sans laquelle nul ne peut être sauvé, et qui de mon plein gré je professe et tient vraiment… » 


Pape Pie 9, Concile Vatican 1, Session 2, Profession de Foi, 1870, ex-cathedra: « Cette vraie foi catholique, hors de laquelle personne ne peut être sauvé, que je professe présentement de plein gré et que je tiens sincèrement… »  


Revenir en haut
laudetur Jesus Christus
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2012
Messages: 327
Localisation: Pologne

MessagePosté le: Dim 12 Jan 2014, 15:20    Sujet du message: Ecclésiologie post-conciliaire. Répondre en citant

Il ne faut pas mentir à ceux qui sont dans l'erreur!
C'est un manque de charité effrayant!
En le faisant, on les laisse dans ces fausses religions.....qui ne les sauveront pas!


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Dim 12 Jan 2014, 16:06    Sujet du message: Ecclésiologie post-conciliaire. Répondre en citant

Bienvenue, cher Colchique,

Doit-on prendre ces citations pour votre façon de vous présenter ? Je ne comprends pas trop.

Merci à Laudetur pour sa série de citations des papes, toujours constants depuis le XIIè siècle, date de la première citation. Mais on peut remonter à l'origine, à Jésus par les Evangiles. Il le dit sans détours: "Qui croira et sera baptisé sera sauvé, qui ne croira pas ne sera pas sauvé" Et Saint-Paul ajoute: "Si un ange du ciel ou moi-même vous annonçait un autre Evangile que celui que nous vous avons toujours enseigné, qu'il soit anathème!" Bien remarquer le "nous" qui englobe tous les apôtres.
Donc en parallèle on juge bien que Nostra Aetate se positionne de façon révolutionnaire par rapport à la Tradition qui durant prés de 2000 ans a transmis sans rien changer qu'hors de l'Eglise point de salut!

La charité nous oblige en conscienceà ne pas tromper les gens.


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Dim 12 Jan 2014, 17:36    Sujet du message: Ecclésiologie post-conciliaire. Répondre en citant

Excusez-moi, cher Colchique, j'avais oublié votre présentation. je suis un peu débordée ces temps-ci et cela accentue mon aptitude naturelle à avoir la tête dans les nuages...
Pour le cas où certains, comme moi, l'auraient oubliée, je la rappelle ici, et cela répond parfaitement à ma question ci-dessus dont je suis confuse:
 
 
présentation de colchique:
Bonjour à tous.
Je suis nouveau parmi vous et j'espère prendre connaissance d'arguments qui conforteront mon sentiment très ancien que Mgr.Lefebvre est un martyr de la foi catholique.
J'ai 68 ans , retraité évidemment , passionné par l'étude de la Parole de Dieu en latin et en grec , très attaché à la dévotion envers la très sainte mère de Dieu (ancien membre de la légion de Marie) , mais aussi à la recherche de l'unité des Chrétiens , ce qui posera sans doute quelques problèmes.
Amicalement

Ce qui fait que je comprends mieux vos citations. Et que celle de Laudetur les complètent.


Revenir en haut
InNomineDomini
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mar 2013
Messages: 142

MessagePosté le: Dim 12 Jan 2014, 17:58    Sujet du message: Ecclésiologie post-conciliaire. Répondre en citant

Excellente idée, GL d'avoir rappelé la présentation de Colchique; au milieu des nouvelles elle a pu passer inaperçue.
Bienvenue, chère Colchique des prés. 


Merci pour ces citations des textes de la révolution vaticanesque! Avec cela, comment l'abbé Pfluger peut-il demander aux séminaristes de reconnaître le "magistère" de Vatican II ? A moins de vouloir les faire apostasier ?


Revenir en haut
colchique


Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2014
Messages: 12
Localisation: puyricard

MessagePosté le: Lun 13 Jan 2014, 16:14    Sujet du message: Ecclésiologie post-conciliaire. Répondre en citant

Catéchisme 1998 art.2569 : "C'est d'abord à partir des réalités de la création que se vit la prière (...) cette qualité de prière est vécue par une multitude de Justes dans toutes les religions."
Une multitude de Justes dans toutes les religions ? Qu'en dirait S.Paul , à qui nous devons la doctrine de la justification par la foi en Jésus-Christ (Romains 3, 21s) ?
Quantité d'articles de ce catéchisme (une bonne dizaine mais pas tous , ce serait trop facile) contredisent formellement tantôt la tradition scripturaire tantôt la tradition ecclésiastique , tantôt les 2 à la fois. J'ai écrit à Jean-Paul II à ce sujet ; j'ai dressé la liste des articles fautifs que j'ai aussi communiquée ailleurs : Peine perdue , avec toujours en retour le "respectueux silence" canonique.
Même certaines déclarations de Vatican II qui émanent de Paul VI sont délirantes , avec des raisonnements paralogiques (pour ne pas dire des sophismes).
Comment est-ce possible ?
J'ai écrit à Mgr.Ratzinger au sujet de certaines phrases dans ses écrits ; son secrétaire m'a répondu :
"Je me félicite comme vous de vos connaissances bibliques... " , comme si j'avais écrit parce que je me félicitais.
Bref , ce catéchisme est celui que des laïcs (de bonne volonté) enseignent à nos enfants , sans sourciller tant ils sont asservis aveuglément au Magistère à la dérive depuis 50 ans à travers plusieurs Papes successifs , acharnés chacun à soutenir son prédécesseur...et ça continue , avec ce gentil Pape ... qui cautionne Jean XXIII et Jean Paul II au point d'annoncer leur prochaine canonisation.
C'est désespérant ! L'héroïque chouannerie viendra t-elle à bout de ce cataclysme ? Il faudrait quand même que le Bon Dieu s'en mêle !


Revenir en haut
laudetur Jesus Christus
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2012
Messages: 327
Localisation: Pologne

MessagePosté le: Lun 13 Jan 2014, 16:31    Sujet du message: Ecclésiologie post-conciliaire. Répondre en citant

Mgr Lefebvre disait que Vatican II était la "3ème guerre mondiale dans l'Eglise" et le cardinal Suenens "1789 dans l’Eglise"!

Revenir en haut
laudetur Jesus Christus
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2012
Messages: 327
Localisation: Pologne

MessagePosté le: Lun 13 Jan 2014, 16:39    Sujet du message: Ecclésiologie post-conciliaire. Répondre en citant

Je ne sais pas insérer une vidéo, mais ce liens permet d'écouter ce qu'en pensait Mgr Lefebvre!

http://www.youtube.com/watch?v=OeR3ZUUX9ko


 


Revenir en haut
colchique


Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2014
Messages: 12
Localisation: puyricard

MessagePosté le: Lun 13 Jan 2014, 17:10    Sujet du message: Ecclésiologie post-conciliaire. Répondre en citant

Et Mgr.Lefebvre avait raison , à cette réserve près (si je puis me permettre): l'amalgame entre les Athées , les Musulmans...et les Protestants , qui sont des Chrétiens (baptisés "Au Nom du Père , et du Fils , et du Saint Esprit") comme l'admettait (si ma mémoire est bonne) St.Pie X.
"Syncrétisme" ne signifie pas "œcuménisme" (le titre de la vidéo) , et c'est le syncrétisme (réunion d'Assise) qui est le poison , non pas le dialogue fraternel avec les Orthodoxes et les Protestants.
Sauf erreur de ma part , les Orthodoxes aussi nient l'Immaculée Conception , et le dialogue à ce sujet (entre autres) pourrait (me semble t-il) constituer un premier pas dans la direction en conformité avec la volonté du Seigneur.
A+


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Lun 13 Jan 2014, 19:21    Sujet du message: Ecclésiologie post-conciliaire. Répondre en citant

colchique a écrit:
Et Mgr.Lefebvre avait raison , à cette réserve près (si je puis me permettre): l'amalgame entre les Athées , les Musulmans...et les Protestants , qui sont des Chrétiens (baptisés "Au Nom du Père , et du Fils , et du Saint Esprit") comme l'admettait (si ma mémoire est bonne) St.Pie X.
"Syncrétisme" ne signifie pas "œcuménisme" (le titre de la vidéo) , et c'est le syncrétisme (réunion d'Assise) qui est le poison , non pas le dialogue fraternel avec les Orthodoxes et les Protestants. Sauf erreur de ma part , les Orthodoxes aussi nient l'Immaculée Conception , et le dialogue à ce sujet (entre autres) pourrait (me semble t-il) constituer un premier pas dans la

Les Orthodoxes refusent le dogme de l'Immaculée conception en lui-même puisqu'ils ne reconnaissaient plus l'autorité du pape depuis longtemps au moment de sa proclamation, mais ils ont une dévotion comparable à la nôtre pour la Mère de Dieu.

Assise est plutôt, me semble-t-il, une volonté d'établir une super-religion au sein de laquelle toutes les "religions" auraient leur pré-carré, plutôt qu'un syncrétisme au sens strict... Même s'il y a aussi l'aspect syncrétiste dans le sens où, par le dialogue inter-religieux, il y a une volonté de gommer les différences.

Mgr Lefebvre emploie le mot œcuménisme au sens dévoyé que lui ont donné les novateurs conciliaires, qui mettent sur un même plan, comme le fit Benoît XVI lors du dernier Assise, les athées et toutes les fausses religions, (jusqu'à la sorcellerie vaudou), qu'elles soient chrétiennes ou non. D'ailleurs Mgr Lefebvre  précise "tous les ennemis de Notre-Seigneur": communistes, Francs-maçons, Juifs, Musulmans, Protestants etc. En 2017, les luthériens vont être accueillis dans l'Eglise officielle. Alors que le protestantisme a été solennellement condamné par le Concile de Trente. Les Ariens, les Cathares, les manichéens, etc. tous étaient baptisés, ils n'en étaient pas moins les ennemis de l'Eglise et donc du vrai visage de Notre Seigneur.

Tout cela est en effet odieux.

"J'ai écrit à Mgr.Ratzinger au sujet de certaines phrases dans ses écrits ; son secrétaire m'a répondu :
"Je me félicite comme vous de vos connaissances bibliques... " , comme si j'avais écrit parce que je me félicitais. "
(Colchique)

Le secrétaire du cardinal Ratzinger s'est moqué de vous ! C'est lamentable!

 


Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2013
Messages: 48
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Mar 14 Jan 2014, 07:09    Sujet du message: Ecclésiologie post-conciliaire. Répondre en citant

"Le syncrétisme n'est pas l'oecuménisme", c'est vrai.
"le dialogue peut convertir les chrétiens séparés", c'est vrai aussi.

Le problème ne serait-il pas celui de l'autorité? Même s'il y a dialogue, c'est Pie XII je crois qui disait qu'il ne fallait jamais "laisser croire aux séparés qu'ils auraient qqchose à apporter à l'Eglise", c'est l'Eglise qui leur apporte la vérité, car c'est Elle qui détient l'autorité de la vérité infaillible et inerrante". Donc quand l'Eglise dialogue, elle doit comme NSJC dans sa prédication, parler quand même avec autorité.

Même chose pour l'oecuménisme: le bon est de ramener la brebis égarée dans le bercail de la vérité, pas de la confusion avec les loups déguisés en brebis. C'est là le faux oecuménisme conciliaire.

udp


Revenir en haut
colchique


Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2014
Messages: 12
Localisation: puyricard

MessagePosté le: Mar 14 Jan 2014, 14:58    Sujet du message: Ecclésiologie post-conciliaire. Répondre en citant

Evidemment , je ne vais pas faire l'apologie du protestantisme après avoir tant admiré Mgr.Lefebvre pour son courage et la justesse de ses arguments.
Je trouve seulement un tantinet injuste de qualifier les Protestants d'"ennemis de notre Seigneur".
A certains égards (une multitude d'adeptes de toutes les religions justifiés par le simple fait de croire ce qu'ils croient) , l'Eglise catholique conciliaire est plus hérétique que la réforme , qui a tant insisté sur la SEULE JUSTIFICATION par la foi en Jésus-Christ (et je parlais du baptême trinitaire validé par St.Pie X , non pas de celui des Ariens et autres membres de sectes).
Quant aux Orthodoxes , ils contestent vigoureusement la doctrine elle-même de l'Immaculée conception , et pas seulement le promoteur du dogme correspondant en plus du dogme de son infaillibilité.
(cf. Wladimir Guettée : "De la Papauté"- l'âge d'homme - collection la lumière du Thabor)
En ce qui concerne l'autorité de l'Eglise , les derniers Papes contemporains n'incitaient pas à y adhérer
sans discernement , et la vacuité du Siège de S.Pierre pose des problèmes durables dont je ne vois pas personnellement l'issue interne.
Comment un Pape pourrait-il admettre les erreurs d'un Concile présidé par l'un de ses prédécesseurs investi du pouvoir d'infaillibilité dont il a hérité?
Je suis d'accord avec vous pour dire que l'accueil des luthériens dans l'Eglise officielle constitue une anomalie , mais ce n'est pas la pire en comparaison du baiser de Jean-Paul II au Coran à Assise.
Peut-être avez vous raison : Le rétablissement de la Monarchie en France comme résolution de la crise romaine ?


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Mar 14 Jan 2014, 16:19    Sujet du message: Ecclésiologie post-conciliaire. Répondre en citant

Cher Colchique, merci de ne pas lancer de débat sur l'éventualité de la vacance du Siège. Ce sujet entraîne des passions qui ne sont pas souhaitables sur ce forum. Chacun est libre en conscience, mais pour le moment le Magistère ne peut pas se prononcer.  
Depuis le début le forum a choisi de s'en tenir sur ce point à la position de Mgr Tissier de Mallerais:
  

Mgr Tissier de Mallerais :
A Ecône, le 28 février 2009   
   

    

Monsieur le curé, votre lettre du 25 février m’est bien parvenue, j’en ai pris connaissance lors de mon retour des Etats-Unis. (…) 

Cher Monsieur le Curé, j’admets très bien qu’un prêtre, que des fidèles, aient des doutes sur la validité d’un pape tel que Jean-paul II ou Benoît XVI ; Mgr Lefebvre n’en a-t-il pas eu parfois ? Mais pas plus que notre vénéré fondateur, je ne veux faire de ce doute légitime un cheval de bataille ou une justification de mon action. Mon action se fonde toute entière sur le devoir du combat de la foi, selon saint Paul. Quant à celui qui siège à Rome, puisqu’il y a doute, puisque la présomption est en faveur du possidens, puisque les arguments sédévacantistes ne sont pas admis par la grande majorité des catholiques de tradition, il faut appliquer le canon 209 « in dubio positivo…juridictionem supplet Ecclesia pro fors tum externo tum interno« . C’est pourquoi la FSSPX entretient des relations avec Benoît XVI, certes pas pour embrasser ses erreurs, mais pour le convertir.

Veuillez agréer, Monsieur le curé, l’assurance, malgré tout de mon religieux dévouement pou Notre Seigneur Jésus-Christ,
  



+ Bernard Tissier de Mallerais  


 Pour les orthodoxes, merci de vos précisions, je ne connais pas assez la religion orthodoxe pour vous contredire sur ce point. J'ai seulement observé que les orthodoxes vouaient une profonde dévotion à la Mère de Dieu.


Lorsque je parle d'Eglise, il va de soi qu'il s'agit de l'Eglise catholique et non pas de l'Eglise officielle appelée par ses sectateurs, Eglise conciliaire. Si je mentionne que les protestants vont être admis dans l'Eglise officielle c'est pour bien montrer le danger qu'ils représentent.



Comment pourraient-ils être ennemis de l'Eglise sans être ennemis de son chef ?On commence par la messe protestantisée et on continue par l'assimilation des hérétiques au sein de l'Eglise... C'est le principe des groupes réducteurs; on va de compromis en compromis Un danger moins évident et donc plus sournois. Et on continuera par je ne sais quoi, peut-être l'assimilation du soufisme, pourquoi pas? Déjà tant de conciliaires sont persuadés qu'il s'agit d'une forme de christianisme... Je dis cela au hasard.



Puisque vous vous référez au véritable sens de l’œcuménisme, son principe n'est pas le compromis, mais la conversion à la foi catholique.
  


Revenir en haut
petittroupeau
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2013
Messages: 51
Localisation: rhone

MessagePosté le: Mar 14 Jan 2014, 19:20    Sujet du message: à laudetur jesus christus Répondre en citant

merci à vous "laudetur jesus christus" d'avoir cité l'ensemble des dogmes donnés par les papes ex cathedra, je les ai bien copiés afin de leur sortir dans leur face à ces catholiques libéraux qui parlent trop souvent avec autorité se croyant investis encore d'un magistère, et ces citations des nombreux papes démontrent au contraire une continuité de l'enseignement de l'Eglise sans tomber comme le font tous ces "papes" depuis vatican II dans l'évolutionnisme du dogme ou de la vérité les amenant eux à se contredire avec leurs prédécesseurs mais cela ne les dérange pas outre mesure, ils se croient encore ces orgueilleux en plus fondés dans leurs raisonnements (modernistes) au lieu de courber l'échine et faire preuve d'humilité en suivant l'enseignement du magistère depuis le début de l'église qui reste constant dans son fond.
EN tout cas merci bien pour ces citations , elles vont bien servir je pense.


Revenir en haut
colchique


Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2014
Messages: 12
Localisation: puyricard

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014, 12:01    Sujet du message: Ecclésiologie post-conciliaire. Répondre en citant

petittroupeau a écrit:
merci à vous "laudetur jesus christus" d'avoir cité l'ensemble des dogmes donnés par les papes ex cathedra, je les ai bien copiés afin de leur sortir dans leur face à ces catholiques libéraux qui parlent trop souvent avec autorité se croyant investis encore d'un magistère, et ces citations des nombreux papes démontrent au contraire une continuité de l'enseignement de l'Eglise sans tomber comme le font tous ces "papes" depuis vatican II dans l'évolutionnisme du dogme ou de la vérité les amenant eux à se contredire avec leurs prédécesseurs mais cela ne les dérange pas outre mesure, ils se croient encore ces orgueilleux en plus fondés dans leurs raisonnements (modernistes) au lieu de courber l'échine et faire preuve d'humilité en suivant l'enseignement du magistère depuis le début de l'église qui reste constant dans son fond.
EN tout cas merci bien pour ces citations , elles vont bien servir je pense.


Très juste ; cent fois merci à l'auteur de cette compilation irrésistible qui a dû prendre du temps.


Revenir en haut
colchique


Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2014
Messages: 12
Localisation: puyricard

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014, 12:09    Sujet du message: Ecclésiologie post-conciliaire. Répondre en citant

J'ai oublié de préciser : Quel contraste avec les thèses de l'Ecclésiologie inspirée de Vatican II !
Il faut faire preuve d'une mauvaise foi particulièrement scandaleuse pour ne pas en tirer des leçons.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:17    Sujet du message: Ecclésiologie post-conciliaire.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com