Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Un nouveau couvent de dominicains

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Lun 13 Jan 2014, 08:43    Sujet du message: Un nouveau couvent de dominicains Répondre en citant

Un couvent de dominicains se fonde en Belgique.
Je l'ai su par un prêtre qui fit une retraite à Mérigny, prêchée par le père Jean-Dominique.
Ces dominicains (père Albert et trois autres) ont quitté leur couvent il y a quelques années. Cela pourrait être une bonne nouvelle, l'ennui c'est que malgré les accords tacites entre le sg de la frat et le couvent, aucune fondation ne devait se faire sans l'accord de ce couvent, hors c'est sous l'égide de Mgr Fellay que sera établie cette fondation. Quand on sait ce que sont devenus les dominicains conciliaires on peut se demander ce que deviendraient ceux-ci si un accord se fait, ou même s'il ne se fait pas, simplement si l'esprit "conciliariste" des supérieurs continu ses dégâts. C'est une façon de détériorer encore davantage la bonne entente des religieux et des prêtres fidèles à Monseigneur Lefebvre.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 13 Jan 2014, 08:43    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Lun 13 Jan 2014, 10:09    Sujet du message: Un nouveau couvent de dominicains Répondre en citant

Chère Alix,

Ce que vous dites est exact.  Si les Dominicains avaient essaimé ce ne serait pas grave au contraire. Ce qui le serait en revanche serait cette division dans la famille dominicaine traditionnelle.
Mais aux dernières nouvelles ce n'est pas fait. Voilà une intention à ajouter à nos prières.


Revenir en haut
Vendéen
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2012
Messages: 22
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 14 Jan 2014, 23:33    Sujet du message: Un nouveau couvent de dominicains Répondre en citant

erreur Gentiloup.... le père Albert est le nouveau supérieur de cette communauté installée en Belgique.... au fait, qui est le supérieur du district de Belgique ? Coïncidence, diront certains..... je ne le pense pas. L'abbé de Cacqueray a interdit à ces dominicains de venir faire du ministère en France mais quand on sait par qui ce couvent est soutenu, notre pauvre supérieur de district ne pèsera pas lourd ! Avrillé, notamment par leur revue le Sel de La Terre, est devenu la bête noire de Menzingrad et rien ne leur sera épargné.

Revenir en haut
Catharina TOP
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2012
Messages: 169
Localisation: Rome éternelle

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014, 09:10    Sujet du message: Un nouveau couvent de dominicains Répondre en citant

Source : Internet   
Citation:
(...) De toute façon, tout est fait dans la nouvelle Fraternité pour faire fuir les prêtres attachés à la vraie doctrine et au vrai combat de la Foi ! Ces dernières semaines on sent bien qu'il y a une volonté des Supérieurs, prêtres, religieux et religieuses ralliés en esprit de faire avancer ce ralliement à grands pas.

Dans ce genre de nouvelles, les Dominicaines de Brignolles ont reçu la visite d'un des pères dominicains transfuges d'Avrillé, le Père Albert le Grand semble-t-il. Or ces Dominicains ont créé, avec l'aval de Mgr Fellay qui avait pourtant promis que cela ne se ferait que sous la dépendance d'Avrillé, et contre toutes les règles de l'obéissance et de la justice un nouveau couvent de Dominicains en Belgique totalement indépendant d'Avrillé mais dépendant du moins moralement de Mgr Fellay. Face à cette volte-face de Mgr Fellay et à sa promesse non tenue, l'abbé de Cacqueray s'est opposé à cette création en France et a interdit à ces 5 Dominicains de venir dans le District de France et gloire lui en soit rendue.

Mais cette interdiction n'empêche pas les Dominicaines de Brignolles de les inviter ! Quel respect du Supérieur du District ! Il est à noter que pendant des années et des années, les Dominicaines se sont très bien passées des services des Dominicains : il est étonnant qu'aujourd'hui elles estiment devoir faire appel à eux ! Mais Mgr Tissier lui-même ne dit-il pas d'elles qu'elles sont ralliées en esprit ! 


Citation:
...concernant les dominicaines de Brignolles, quelques précisions:
Père Jean Dominique a été pendant les dernières années, leur aumônier. 
La visite du Père Albert s'explique du fait que c'est lui qui est le prieur du couvent fondé par ces pères.

Les dominicaines ne relèvent pas du district, la visite du Père Albert n'est pas une visite publique dans un prieuré du district. 


Citation:
...Il se trouve cependant que la situation antérieure avec le Père Jean-Dominique et la situation actuelle est notablement différente : le père Jean-Dominique avait été placé par la Fraternité comme aumônier de Brignolles après qu'il eut quitté Avrillé il y a plusieurs années de ça. Afin qu'il ne soit pas livré à lui-même sans ministère précis. Sur son départ d'Avrillé je n'en dirai pas plus mais la faute n'incombait pas au couvent.

Aujourd’hui [6 janvier 2014], 5 moines d'Avrillé qui ont quitté leur couvent pour des raisons qui ne sont pas de Foi mais de gestion temporelle du couvent fondent avec ce même père Jean-Dominique un nouveau couvent en Belgique. C'est un coup fatal portée à l'obéissance religieuse qui plus est avec l'aval d'un évêque qui ne cesse de parler d'obéissance envers les Supérieurs même pour des questions de Foi.

Depuis la mort du Père Calmel, les dominicaines de Brignolles, pour garder leur indépendance, ont refusé tout lien avec Avrillé.

Il est donc étonnant si ce n'est scandaleux qu'elles invitent pour une prise d'habit m'a-t-on dit, un ex-moine d'Avrillé, fondateur désobéissant d'un nouveau couvent.

C'est exact qu'elles ne relèvent pas du District mais elles sont dépendantes des prêtres de ce même district, prêtres qui leur sont envoyés par le Supérieur du District. Elles montrent donc envers ce Supérieur bien peu d'égard.

Enfin quelle tristesse de voir le désordre partout aujourd'hui dans la Fraternité et certaines communautés amies.
 
 



Revenir en haut
AupiedelaCroix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2012
Messages: 285

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014, 15:09    Sujet du message: Un nouveau couvent de dominicains Répondre en citant

Ce ne sont pas des questions doctrinales qui séparent les deux communautés. Sur le plan doctrinal les deux communautés sont pareil. Le père Calmel avait des liens très forts avec les dominicaines du Saint-Nom de Jésus. Rien d'étonnant que leur aumônier, le père Jean-Dominique Fabre ait écrit sa biographie, et encore moins étonnant qu'il soit reçu chez les soeurs de Brignoles pour des conférences; il donne en outre des conférences un peu partout en France, mais pas dans les prieurés, chez des particuliers. à M. l'abbé de Cacqueray de n'avoir pas voulu de cette division en France. C'est bien la preuve que ceux qui  font prier pour lui à interval régulier, tout en ne cessant pas de l'accuser entre-temps de collusion avec Menzingen, feraient mieux de lui faire confiance une bonne fois pour toutes. La suspicion systématique n'apporte rien de bon à la Foi et sème le trouble dans toutes les âmes.

Revenir en haut
Vendéen
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2012
Messages: 22
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014, 15:54    Sujet du message: Un nouveau couvent de dominicains Répondre en citant

Quelle salade !!! vous mélangez tout... il n'y avait au départ aucun désaccord doctrinal mais maintenant il en existe un et de taille.... les" dominicains belges" soutiennent de fait Mgr Fellay et sa clique.
Que le père Jean Dominique ait été mis à disposition de Brignolles est un fait, cependant il est curieux de constater que ces mêmes dominicaines ont un penchant assez curieux envers la Rome moderniste et qu'elles ne seraient pas contre un accord.... entre le livre sur le Père Calmel et ce qui se passe, il existe un gouffre.... et entre les deux, il y a les "dominicains belges".
Quant à Monsieur l'abbé de Cacqueray, bien sur qu'il faut prier pour lui pour qu'il ne se contente pas de demi-décisions et de bonnes paroles.


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014, 17:03    Sujet du message: Un nouveau couvent de dominicains Répondre en citant

Cher Vendéen, en fait vous priez pour que l'abbé de Cacqueray agisse comme vous pensez qu'il doit agir ? Vous le trouvez trop prudent, il ne fait pas ce que vous attendez de lui. Donc vous priez Dieu qu'il fasse ce que vous attendez de lui. N'est-ce pas un peu tenter Dieu ? Hum...

Pour ma part j'ignore si la volonté de Dieu est la vôtre ou bien celle de M. l'abbé de Cacqueray, mais je sais qu'au bout du compte ce sera la volonté de Dieu qui sera.

L'abbé de Cacqueray est supérieur du district de France, il a donc plus de cartes en main que vous pour savoir ce qu'il doit faire. Si chacun se contentait d'agir à sa place et pour sa propre conscience au lieu de porter des jugements téméraires, cela ferait beaucoup de bien.


Revenir en haut
AupiedelaCroix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2012
Messages: 285

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014, 17:03    Sujet du message: Un nouveau couvent de dominicains Répondre en citant

Vendéen a parlé, Vendéen sait tout! Vendéen est le nouveau sauveur ! Du calme Vendéen! Mr. Green  Je dis qu'il n'y pas de problème doctrinaux, si les mots veulent dire quelque chose!  Il ne suffit pas de dire qu'ils ont fondé leur couvent en complicité avec Mgr Fellay pour dire qu'il y a un problème doctrinal de leur part. C'est vous qui faites de la salade et qui mélangez tout.

Revenir en haut
francois


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2013
Messages: 42

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014, 19:34    Sujet du message: Un nouveau couvent de dominicains Répondre en citant

Bonsoir


Sans vouloir blesser personne, un petit rappel utile il me semble : un forum est fait pour confronter des points de vue : la discussion permet d'affuter ses arguments en essayant de répondre aux arguments des autres et donc d'éventuellement, si on est honnête, de réviser son jugement ou de retravailler un sujet. Or, il semble de plus en plus, que cela devient une foire d'empoigne ou personne ne répond aux arguments mais cherche à disqualifier l'adversaire des "sentiments" exprimés. Entre catholiques, nous devrions pouvoir discuter relativement sereinement même si on est plustot "résistance interne" ou "résistance externe" ou "résistance du milieu" ou d'ailleurs.... Autre remarque :  pour la prière, la prière propose toujours une intention (Que ce calice s'éloigne) mais bien sûr "que votre volonté soit faite" : je ne voit donc pas bien le problème de prier pour qu'une situation tourne dans le sens que l'on estime le mieux mais si c'est la volonté de Dieu qu'il soit autrement même si la révolution doit encore progressser.


Pour revenir au sujet de ce fil, la situation n'est pas simple. Si vous relisez le document mis en circulation par Avrillé et que certains semble avoir lu, vous en conviendrez. La fondation du couvent en Belgique avait fait l'objet d'un consensus entre les Pères qui avaient quittés le couvent et les supérieurs d'Avrillé. Cet accord, où chaque partie avait considéré l'intérêt général de l'ordre avant son amour propre et au delà des problèmes de personnes, prévoyait que le nouveau couvent soit sous la juridiction d'Avrillé, ce qui avait été admis par toute les parties et aurait été un exemple très édifiant pour les fidèles, en particulier pour le tiers ordre. 


C'est Mgr Felay, considérant d'Avrillé comme suspect "d'intransigeance doctrinale", qui n'a pas respecté sa parole et mis le couvent sous la juridiction de Mgr de Galaretta, sans même respecter ce que la fraternité avait mis en oeuvre dans la relation avec les communauté de la tradition, et sans même consulté les 5 pères "Belges". C'est donc lui le seul responsable. D'après le document des pères d'Avrillé, l'abbé de Caqueray n'a rien à voir dans cette histoire et n'a pas interdit une fondation en France : cela faisait partie des conditions pour que cette fondation soit acceptable par Avrillé et l'affaire ne s'est pas jouée au niveau du District.


Sur la situation de ces pères, il est vrai qu'elle est canoniquement bancale comme expliqué dans le document rédigé par Avrillé. Mais pour être équilibré, on pourrait reprocher à ce document de ne pas tenir compte de la situation de crise complètement inédite dans l'Eglise qui ne laisse pas beaucoup de recours pour un religieux en désaccord avec son ou ses supérieurs ou mal dans son couvent quelqu'en soit la raison. Autrefois, et l'on voit cela encore dans les années 60 à travers le livre du Père Calmel, il pouvait s'adresser au supérieur général de l'ordre et avait la possibilité d'être déplacé dans un autre couvent. C'est ce qu'aurait pu apporté la création d'un autre couvent dominicain qui aurait été sous la juridiction d'Avrillé (accord initial) mais suffisamment éloigné pour que certain problème de personnes ou autre se règlent plus facilement. La position de Mgr Lefevre vis à vis des communautés "amies" a toujours été celle d'un père : apportant ses conseils, apaisant les esprits mais sans jamais vouloir remplacer le supérieur de l'ordre ni s'imposer dans les affaires internes des religieux (sauf problèmes doctrinal il me semble).


Malheureusement, il semble que depuis longtemps, Mgr Felay et / ou Mgr de Galaretta soient allé au delà de ce rôle, mettant de l'huile sur le feu, en voulant intervenir directement dans les affaires dominicaines par des conseils surprenant et contraire à la justice et aurait plutôt amplifié les problèmes. C'est à mon avis, un triste épisode de plus, qui montre que Mgr Felay n'est pas à sa place comme supérieur général : il confond avec chef du partit unique.


Pour rassurer les inquiets, les 5 pères en question sont - au départ- doctrinalement solide, bien formé, intelligent et je serais vraiment surpris qu'il accepte la politique de Mgr Felay même si leur situation devient très délicate à présent (mais elle l'est depuis leur départ du couvent d'Avrillé).


Encore une division et une intention de prières;


Voilà ce que je crois avoir compris de ce problème délicat.


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014, 21:53    Sujet du message: Un nouveau couvent de dominicains Répondre en citant

Cher François, en ce qui concerne la prière, ce forum n'est certes pas parfait, mais s'il est ce qu'il est c'est qu'il est gouverné. Cela fait deux fois que je donne une explication à propos de cette prière qu'on veut imposer à tout prix à tout  le monde d'une façon absolument impérative; Je reçois 10 fois par jour dans ma messagerie cette demande. Je n'empêche personne de prier en dehors du forum, et personne n'a besoin du forum pour prier. D'autant plus que cette prière est proposée dans des versions "soft" ou "hard" suivant à qui on s'adresse. Un peu de sérieux tout-de-même! Et puisque vous insistez, faire prier pour M. l'abbé de Cacqueray entre deux critiques acerbes, comme le fait observer à juste titre AupiedelaCroix, c'est un  tantinet arrogant. A-t-on encore le droit de ne pas verser dans le sectarisme ? Il faudrait être stupide pour ne pas comprendre ce qui se cache derrière les paroles lénifiantes de cette prière.


Merci pour vos explications concernant ce sujet.  Il est clair que Mgr Fellay n'est pas innocent de cette manœuvre. En fait il se confirme qu'il cherche à éliminer tous ceux qui l'encombrent.

Citation:
Pour rassurer les inquiets, les 5 pères en question sont - au départ- doctrinalement solide, bien formé, intelligent et je serais vraiment surpris qu'il accepte la politique de Mgr Felay même si leur situation devient très délicate à présent (mais elle l'est depuis leur départ du couvent d'Avrillé).


Revenir en haut
Vendéen
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2012
Messages: 22
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014, 22:13    Sujet du message: Un nouveau couvent de dominicains Répondre en citant

au pied de la croix, du calme !!!! vous savez tout, peut être vous aussi ? pas de problèmes doctrinaux, cela reste à prouver.... 
enfin pour répondre à Gentiloup, je ne demande pas à l'abbé de Cacqueray d'agir comme je le ferai, il n'en a jamais été question.... combien de généraux ont été défaits parce qu'ils avaient trop attendus..... l'Histoire est remplie d'exemples de saintes ou saines personnes qui ont raté le coche parce qu'elles n'osaient pas assez.... Il ne faut pas être un "va t'en guerre", c'est vrai, mais il faut savoir agir quand la parole ne suffit plus; que l'abbé de Cacqueray ait été un excellent "paratonnerre" c'est très bien mais insuffisant. Quand Mgr Lefebvre a fondé son séminaire, a commencé à ordonner, il n'est pas resté à discuter stérilement, il a agi.... que cherche Menzingrad ? gagner du temps.... laisser les uns et les autres se décourager et pendant ce temps là, continuer à agir par en dessous.... pour reprendre la parole de l'abbé Pfluger : "CA SUFFIT!"; ce que ce dernier dit à propos des abbés Pinaud, Riou, Salenave, Pivert et Cie, on peut aussi le dire aux troupes de Mgr Fellay.....


Revenir en haut
francois


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2013
Messages: 42

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014, 22:19    Sujet du message: Un nouveau couvent de dominicains Répondre en citant

Chère Gentiloup,


Je suis assez d'accord avec votre conclusion.


Pour le reste, je suis trop limité intellectuellement pour lire entre les lignes.


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014, 23:51    Sujet du message: Un nouveau couvent de dominicains Répondre en citant

prier na jamais fait de tort à personne. Je prie pour tous les résistants que soient ceux qui travaillent de l'intérieur, que je ne connais pas ou ceux qui sont sorti du carcan fellayiste
et que je fini par connaitre un peu.
A mon avis, nous avons besoin de tout le monde, nous nous affaiblissons en critiquant toujours, toujours.... et les uns et les autres... Ceux qui sont supérieurement intelligents devraient mettre une sourdine sur ce bloc qui fut au départ familiale et sympathique. Les dissensions importantes, les insultes en sous-entendu n'apportent rien à la résistance elles l'épuisent
Un front commun à cette heure serait indispensable sinon dans ce contexte nous risquons l'éparpillement.


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Jeu 16 Jan 2014, 00:21    Sujet du message: Un nouveau couvent de dominicains Répondre en citant

Vendéen a écrit:
enfin pour répondre à Gentiloup, je ne demande pas à l'abbé de Cacqueray d'agir comme je le ferai, il n'en a jamais été question.... combien de généraux ont été défaits parce qu'ils avaient trop attendus..... l'Histoire est remplie d'exemples de saintes ou saines personnes qui ont raté le coche parce qu'elles n'osaient pas assez.... Il ne faut pas être un "va t'en guerre", c'est vrai, mais il faut savoir agir quand la parole ne suffit plus; que l'abbé de Cacqueray ait été un excellent "paratonnerre" c'est très bien mais insuffisant. Quand Mgr Lefebvre a fondé son séminaire, a commencé à ordonner, il n'est pas resté à discuter stérilement, il a agi.... que cherche Menzingrad ? gagner du temps.... laisser les uns et les autres se décourager et pendant ce temps là, continuer à agir par en dessous.... pour reprendre la parole de l'abbé Pfluger : "CA SUFFIT!"; ce que ce dernier dit à propos des abbés Pinaud, Riou, Salenave, Pivert et Cie, on peut aussi le dire aux troupes de Mgr Fellay.....

Cher Vendéen, je comprends ce que vous dites, je me suis fait le même genre de réflexions, mais je suis persuadée aussi que dans la situation actuelle il n'y a pas qu'une seule et unique façon d'agir. Il ne suffit pas de ruer dans les brancards, il faut réfléchir à ce qu'on veut faire. Je ne sais pas ce que fera ou ne fera pas l'abbé de Cacqueray, mais rien ne permet pour le moment de mettre en doute la solidité de ses principes et de sa foi. Donc, je lui fais confiance, tout simplement.

Rien que parce que je m'occupe du forum, j'ai reçu  et je continue de recevoir des pressions parfois assez oppressantes. C'est lourd. Je ne sais pas comment l'abbé de Cacqueray réagit à ces pressions, mais pour ma part, cela ne me fait pas bouger d'un iota, par contre ça m'indispose.
   

Mgr Lefebvre est l'exemple même de la personne qui a tout fait en ordre et qui a pris tout le temps qu'il fallait pour avancer, en priant et en attendant les signes du Ciel, "sans jamais devancer la Providence". C'était ses propres termes.

Le père Calmel, après le Concile rencontrait des fidèles résistants, il admirait leur ténacité et leur fidélité mais il déplorait leur manque d'abandon et de confiance en la présence de Jésus:
   

Extrait d'une lettre du 18 dec. 1964 du père Calmel:
"Mon impression de ma tournée à Cahors et à Toulouse: Eh bien ces braves gens qui ne veulent pas se laisser faire par l'envahissement du mensonge progressiste et de l'anarchie ne savent pas assez que le Seigneur est là. Il me semble que c'est ce que j'ai à leur dire et je voudrais les en persuader. Non pas pour les désarmer, certes, mais pour leur permettre de combattre en sachant que le Seigneur est tout proche."

Autrement dit, ces braves gens se désespéraient de la situation parce qu'ils ne comptaient que sur eux. De même le père Calmel s'inquiétait de la suractivité de l'abbé de Nantes. Un peu de calme dans la tempête ne fait pas de mal.

Vous dites: "que cherche Menzingrad ? gagner du temps.... laisser les uns et les autres se décourager et pendant ce temps là, continuer à agir par en dessous.." Je n'ai pas le sentiment du tout que la résistance aille en s'amenuisant avec le temps, au contraire, elle se renforce, du moins en France.
   


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:11    Sujet du message: Un nouveau couvent de dominicains

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com