Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
restauration de la France
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cadoudal
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2012
Messages: 542
Localisation: ILE DE FRANCE

MessagePosté le: Mar 14 Jan 2014, 11:05    Sujet du message: restauration de la France Répondre en citant

parole de Notre Seigneur à la Mère Marie de Jésus
apparition au couvent des Oiseaux , le 21 juin 1823:


" Je prépare à la France un déluge de grâces quand elle sera"
"consacrée à Mon divin Cœur."
"Je prépare toutes choses , la France sera consacrée à mon divin Cœur,"
"et toute la terre se ressentira des bénédictions que je répandrai sur elle."


cité par abbé Rebut
"les messages de la vierge Marie"
Téqui; 1968) 
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 14 Jan 2014, 11:05    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Pierre-Julien
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2012
Messages: 91
Localisation: York

MessagePosté le: Mar 14 Jan 2014, 11:25    Sujet du message: restauration de la France Répondre en citant

Après tout ce qui a été dit dans ce file : http://lefebvristes.forum-box.com/t2411-Et-vous-vous-faites-quoi-le-26-janv…

Comment peut-on lancer un sujet pareil ?


Revenir en haut
Cadoudal
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2012
Messages: 542
Localisation: ILE DE FRANCE

MessagePosté le: Mar 14 Jan 2014, 12:19    Sujet du message: restauration de la France Répondre en citant

je trouve ce texte beau et encourageant
surtout à une époque où nous sommes plongés dans les ténèbres de la Révolution et de Vatican II.


Revenir en haut
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2014
Messages: 24

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014, 20:01    Sujet du message: restauration de la France Répondre en citant

Cher Cadoudal,

J'apprécie toujours vos interventions. Cette citation est effectivement très réconfortante. J'ai envie d'y ajouter celle de Saint Thomas d'Aquin (De Regno) :


Que si l’on ne peut absolument pas trouver de secours humain contre le tyran, il faut recourir au roi de tous, à Dieu, qui dans la tribulation secourt aux moments opportuns. Car il est en sa puissance de convertir à la mansuétude le coeur cruel du tyran, selon la sentence de Salomon (Prov. XXI, 1): "Le coeur du roi est dans la main de Dieu qui l’inclinera dans le sens qu’il voudra."

Et nous catholiques attachés à la sainte doctrine savons bien que :


« Dieu peut agir en dehors de l'ordre des choses. Car Dieu n'est pas soumis à l'ordre des causes secondes; c'est cet ordre qui lui est soumis, parce qu'il procède de lui non par nécessité de nature, mais par choix de sa volonté; car il eût pu instituer un ordre de choses différent. C'est pourquoi il peut agir en dehors de tel ordre institué, quand il le veut; il peut, par exemple, produire les effets des causes secondes sans leur concours, ou produire certains effets qui dépassent la puissance des causes secondes. De là cette parole de S. Augustin: "Dieu agit contre le cours habituel de la nature, mais il ne fait rien qui aille contre sa loi souveraine pas plus que contre lui-même. " » Somme Théologique – conclusion de la question 105 – Art 6 – Ia Pars


Bref, Dieu est tout puissant. C’est pourquoi nous aimons dire tous les jours dans notre chapelet : « adveniat regnum tuum,
fiat voluntas tua,
sicut in caelo et in terra. » Formidable programme politique !


Revenir en haut
Pierre-Julien
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2012
Messages: 91
Localisation: York

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014, 22:58    Sujet du message: restauration de la France Répondre en citant

Justement... Il n'y a aucun programme. Puisque le miracle est par définition en dehors de l'ordre (au moins quand à la cause). Rien n'oblige Dieu à intervenir.

Revenir en haut
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2014
Messages: 24

MessagePosté le: Mer 15 Jan 2014, 23:23    Sujet du message: restauration de la France Répondre en citant

Donc la prière ne sert à rien.
A quoi servent par exemple les rogations, les Quatre Temps ? Superstition ?


Revenir en haut
Pierre-Julien
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2012
Messages: 91
Localisation: York

MessagePosté le: Jeu 16 Jan 2014, 07:25    Sujet du message: restauration de la France Répondre en citant

Comme Madiran le dit : On "ne comprend plus que l’on puisse demander en même temps, mais sous des rapports différents, la même chose à l’engrais et à Dieu […] Elle ne comprend plus que Dieu puisse être CAUSE et des causes et des effets : cause et de l’homme, et de l’engrais, et des fruits de la terre; cause de l’action de l’homme, bien qu’en même temps l’homme soit cause de ses propres action. " (Itinéraires n°135 août 1968)

Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Jeu 16 Jan 2014, 07:46    Sujet du message: restauration de la France Répondre en citant

C'est bien compliqué tout ça! Je crois que Dieu comprend les âmes, surtout les âmes simples, qui s'adressent à lui. Heureusement!
Toutes n'ont pas lu Madiran et la plupart St Thomas!
Ce n'est pas l'élite intellectuelle qui combat pour la foi, c'est le peuple catholique.


Revenir en haut
Cadoudal
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2012
Messages: 542
Localisation: ILE DE FRANCE

MessagePosté le: Jeu 16 Jan 2014, 08:14    Sujet du message: restauration de la France Répondre en citant

le Sacré Cœur, roi de France rejeté par la Révolution, veut reprendre ses droits.
il pose la condition de la Restauration du catholicisme en France:
la consécration publique à son Sacré Cœur.


un acte qui ressemble  au sacre de Clovis et de son armée à Reims en 496.
acte renouvelé au sacre de chacun de nos rois.
de même que Clovis a brûlé les idoles du paganisme,
il faut que les Français mettent au feu le contre Évangile maçonnique.


Revenir en haut
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2014
Messages: 24

MessagePosté le: Jeu 16 Jan 2014, 19:05    Sujet du message: Leçon de politique catholique Répondre en citant


Bossuet a écrit un ouvrage intitulé « Politique tirée des propres paroles de l’Ecriture Sainte » en 1709 (édition originale). Cet ouvrage est destiné au Dauphin. En voici l’introduction :
 
« A Monseigneur le Dauphin,
 
Dieu est le Roi des Rois : c’est à lui qu’il appartient de les instruire, de les régler comme ses ministres. Ecoutez donc, Monseigneur, les leçons qu’il leur donné dans son Ecriture, et apprenez de lui les règles et les exemples sur lesquels ils doivent former leur conduite.
Outre les autres avantages de l’Ecriture, elle a encore celui-ci , qu’elle reprend l’histoire du monde dès sa première origine, et nous fait voir par ce moyen mieux que toutes les autres histoires, les principes primitifs qui ont formé les empires.
Nulle histoire ne découvre mieux ce qu’il y a de bon et de mauvais dans le cœur humain ; ce qui soutient et ce qui renverse les royaumes ; ce que peut la religion pour les établir, et l’impiété pour les détruire.
Les autres vertus et les autres vices trouvent aussi dans l’Ecriture leur caractère naturel, et on n’en voit nulle part dans une plus grande évidence les véritables effets.
On y voit le gouvernement d’un peuple dont Dieu même a été le législateur ; les abus qu’il a réprimés et les lois qu’il a établies, qui comprennent la plus belle et la plus juste politique qui fût jamais.
Tout ce que Lacédemone, tout ce qu’Athènes, tout ce que Rome ; pour remonter à la source, tout ce que l’Egypte et les Etats les mieux policés ont eu de plus sage, n’est rien en comparaison de la sagesse qui est renfermée dans la loi de Dieu, d’où les autres lois ont puisé ce qu’elles ont de meilleur.
Aussi n’y eut-il jamais une plus belle constitution d’Etat que celle où vous verrez le peuple de Dieu.
Moïse qui le forma, était instruit de toute la sagesse divine et humaine dont un grand et noble génie peut être orné ; et l’inspiration ne fit que porter à la dernière certitude et perfection, ce qu’avaient ébauché l’usage et les connaissances du plus sage de tous les empires et de ses plus grands ministres, tels que le patriarche Joseph, comme lui inspiré de Dieu.
Deux grands rois de ce peuple, David et Salomon, l’un guerrier, l’autre pacifique, tous deux excellents dans l’art de régner, vous en donneront non seulement les exemples dans leur vie, mais encore les préceptes ; l’un dans ces divines poésies, l’autre dans ses instructions que la sagesse éternelle lui a dicté.
Jésus-Christ vous apprendra par lui-même et par ses apôtres, tout ce qui fait les Etats heureux : son Evangile rend les hommes d’autant plus propres à être bon citoyens sur la terre, qu’il leur apprendra par là à se rendre dignes de devenir citoyens du ciel.
Dieu enfin, par qui les rois règnent, n’oublie rien pour leur apprendre à bien régner. Les ministres des princes, et ceux qui ont part sous leur autorité au gouvernement des Etats et à l’administration de la justice, trouveront dans sa parole des leçons que Dieu seul pouvait donner. C’est une partie de la morale chrétienne que de former la magistrature par ses lois : Dieu a voulu tout décider, c’est à dire donner des décisions à tous les états, à plus forte raison à celui d’où dépendent tous les autres.
C’est, Monseigneur, le plus grand de tous les objets qu’on puisse proposer aux hommes, et ils ne peuvent être trop attentifs aux règles sur lesquelles ils seront jugés par une sentence éternelle et irrévocable. Ceux qui croient que la piété est un affaiblissement de la politique, seront confondus ; et celle que vous verrez est vraiment divine. »
 
C'est sans doute la base d'une politique pleinement catholique.

  (ps : je précise ne pas soutenir le gallicanisme de Bossuet).
 
   


Revenir en haut
Pierre-Julien
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2012
Messages: 91
Localisation: York

MessagePosté le: Jeu 16 Jan 2014, 20:17    Sujet du message: restauration de la France Répondre en citant

Une petite question chers amis :

Qu'est-ce qu'une politique catholique ?

Lexème introuvable chez Saint Thomas...


Revenir en haut
Cadoudal
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2012
Messages: 542
Localisation: ILE DE FRANCE

MessagePosté le: Jeu 16 Jan 2014, 20:25    Sujet du message: restauration de la France Répondre en citant

définition de la politique catholique par le pape Innocent IV,
conforme aux "dictatus papae" de st Grégoire VII.




doctrine politique du pape Innocent IV


bulle  Aeger cui levia, en  1245.


"En dehors de l' Eglise dit Innocent IV, on ne bâtit que pour l 'enfer "


"et il n'existe point de pouvoir qui ne soit ordonné par Dieu."
"C'est donc mal envisager les faits et ne pas savoir remonter à l 'origine "
"des choses, que de croire que le siège apostolique n'est en possession "
"du gouvernement des choses séculières que depuis Constantin."
"Avant lui, ce pouvoir était déjà dans le Saint Siège en vertu de sa nature "
"et de son essence."


" En succédant à Jésus Christ, les papes ont reçu la monarchie non seulement "
"pontificale mais royale."


"Dieu leur a confié les rênes à la fois de l 'empire céleste et de l 'empire terrestre."


"C'est dans l' Eglise que se trouvent les deux glaives , emblême  des deux pouvoirs,"


"Celui donc qui ne fait pas partie de l 'Eglise ne peut posséder ni l 'un ni l' autre."
"et , les souverains séculiers , en exerçant leur autorité ne font qu'user d'une force"
"qui leur a été transmise et demeure dans le sein de l 'Eglise,
 qui en est l 'unique dépositaire".


Revenir en haut
Cadoudal
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2012
Messages: 542
Localisation: ILE DE FRANCE

MessagePosté le: Jeu 16 Jan 2014, 20:38    Sujet du message: restauration de la France Répondre en citant

la mission du souverain , selon st Thomas d' Aquin ( de regno - livre II, ch 3 mission du souverain, promouvoir la vertu)


"la fin ultime d'une multitude rassemblée en société est de vivre selon la vertu."
"en effet les hommes s' assemblent pour mener ensemble une vie bonne."
"il faut que la multitude humaine ait la même fin que l 'homme pris individuellement."
"la fin de la multitude rassemblée en société n'est donc pas de vivre selon la vertu,"
"mais, par cette vie vertueuse , de parvenir à la fruition de Dieu."
"mais l 'homme ne parvient pas à sa fin, qui est la fruition de Dieu,"
"par une vertu humaine , mais par une vertu divine."
" La grâce de Dieu, c'est la vie éternelle" et conduire à cette fin"
"n'appartient pas à un gouvernement humain , mais à un gouvernement divin."


"ce gouvernement divin est confié au Pontife romain auquel tous les rois du "
"peuple chrétien doivent être soumis"
"car à celui à qui revient la charge de la fin ultime, doivent être soumis ceux qui"
"ont la charge des fins antécédentes."


Revenir en haut
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2014
Messages: 24

MessagePosté le: Jeu 16 Jan 2014, 20:44    Sujet du message: restauration de la France Répondre en citant

On peut aussi reprendre cette citation de l'Aquinate, qui résumerait une politique catholique :

« La fonction royale (nous dirions l’Etat) doit procurer la vie bonne de la multitude selon ce qu’il faut pour lui faire obtenir la béatitude céleste ; c’est à dire qu’il doit prescrire (dans son ordre qui est le temporel) ce qui y conduit, et dans la mesure du possible, interdire ce qui y est contraire. »

Saint Thomas d’Aquin - De regimine principum L1 - ChXV

Cité par Mgr Lefebvre dans "Ils l'ont découronné" p95

On saisit bien ici que les ordres naturels et surnaturels, s'ils sont distincts, ne sont pas séparés.


Revenir en haut
Pierre-Julien
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2012
Messages: 91
Localisation: York

MessagePosté le: Jeu 16 Jan 2014, 23:00    Sujet du message: restauration de la France Répondre en citant

Pourtant l'enseignement de la  « Doctrine sociale de l'Eglise » est particulièrement clair pour ce qui est des rapports entre le politique et le religieux :
« Chacun d'eux, le pouvoir ecclésiastique et le pouvoir civil, dans son ordre est souverain...Chacun d'eux est donc circonscrit dans une sphère où il peut se mouvoir et agir en vertu des droits qui lui sont propres... » [1]
« C'est donc à l'Eglise, non à l'Etat, qu'il appartient de guider les hommes vers les choses célestes, et c'est à elle que Dieu a donné le mandat de connaître et de décider de tout ce qui touche à la religion. » [2]
« Il faut admettre que l'Eglise, non moins que l'Etat, de sa nature et de plein droit, est une société parfaite ; que les dépositaires du pouvoir ne doivent pas prétendre asservir et subjuguer l'Eglise, ni diminuer sa liberté d'action dans sa sphère, ni lui enlever n'importe lequel des droits qui lui ont été conférés par Jésus-Christ. »


Comment donc expliquer votre augustinisme politique (car s'en est un !) ? La politique est-elle une partie de la Révélation ?



[1] Léon XIII, Immortale Dei (01 11 1885) : "Utraque potestas est in genere suo maxima".
[2] Léon XIII, Immortale Dei (01 11 1885).


Revenir en haut
Cadoudal
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2012
Messages: 542
Localisation: ILE DE FRANCE

MessagePosté le: Jeu 16 Jan 2014, 23:49    Sujet du message: restauration de la France Répondre en citant

s'il y a divergence entre st Thomas d' Aquin et Léon XIII sur un point doctrinal ,
j'ai tendance à opter pour st Thomas.
Innocent IV a laissé le souvenir d'un grand pape,


pour rappel, Léon XIII a démoralisé  les  légitimistes  pour favoriser la République ,
sans aucune contre partie.
Vatican II , déjà ?


la doctrine des deux glaives  est solide intellectuellement  et grandiose.


Revenir en haut
Pierre-Julien
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2012
Messages: 91
Localisation: York

MessagePosté le: Ven 17 Jan 2014, 07:41    Sujet du message: restauration de la France Répondre en citant

La question " La politique est-elle une partie de la Révélation ?" n'est pas résolue par votre assertion, cher Cadoudal.

Surtout que si Léon XIII et St Thomas ont différé sur la question politique (par exemple sur la question de la nature pratique des systèmes politiques : le ralliement) il n'y a rien de contraire à la foi catholique.
Par contre lorsque Léon XIII caractérise l'Eglise dans son essence en spécifiant les rapports de celle-ci avec l'État, c'est une doctrine qui touche à la foi. Si nous vous suivons, vous traitez ce pape d'hérétique.

Le seule façon de sortir de cette impasse est bien de dire ce que disait Ramirez : "il y a deux sortes de société parfaite, l'une politique d'ordre naturel, et l'autre ecclésiastique d'ordre surnaturel. L'homme a besoin des deux pour atteindre sa fin ultime : de la société politique pour atteindre sa finalité ultime naturelle et de la société ecclésiastique pour atteindre sa finalité surnaturelle" (S. Ramirez, peuples et gouvernants au service du bien commun, conférence du 23 au 27 octobre 1951, Institut social Léon XIII, Madrid).

Existe-t-il donc une politique catholique (lexème absent de Saint Thomas) ? Ou on pourrait aussi dire : existe-t-il des mathématiques catholiques, de l'astrophysique catholique, de la maçonnerie catholique etc... ?
En bref : croyez-vous à l'existence d'un ordre naturel ?


Revenir en haut
Cadoudal
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2012
Messages: 542
Localisation: ILE DE FRANCE

MessagePosté le: Ven 17 Jan 2014, 09:51    Sujet du message: restauration de la France Répondre en citant

je crois que la réponse est dans la citation que j' ai déjà faite du " de regno" de st Thomas.


la politique a pour fin de permettre la vie vertueuse de l 'homme, pris individuellement , et en multitude organisée;


cette vie vertueuse conduit à  fruition de Dieu, obtenue par l 'homme vertueux recevant la grâce 
obtenue par la Révélation chrétienne et les sacrements de l 'Eglise, et à la vie éternelle.


il importe à l' Eglise que le troupeau soit entre les mains de gouvernants vertueux pour les affaires temporelles;
faute de quoi sa mission devient difficile, ou impossible.


 saint Pierre a pour mission de remplir ses filets dans le monde entier, dans toutes les cités.


une cité athée, laïque, musulmane, talmudique, païenne, adonnée à la sorcellerie vaudou,
est objectivement un mal,
une entrave au salut des hommes.


Revenir en haut
Cadoudal
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2012
Messages: 542
Localisation: ILE DE FRANCE

MessagePosté le: Ven 17 Jan 2014, 10:06    Sujet du message: restauration de la France Répondre en citant

"Existe-t-il donc une politique catholique (lexème absent de Saint Thomas) ? Ou on pourrait aussi dire : existe-t-il des mathématiques catholiques, de l'astrophysique catholique, de la maçonnerie catholique etc... ? 
En bref : croyez-vous à l'existence d'un ordre naturel ?"

*****************
bien sûr, il y a un ordre naturel , dont l' auteur est Dieu dans sa création;


mais il y a aussi la chute , la Rédemption qui créé un ordre surnaturel, celui de la grâce
qui est confié à l' Eglise, pour mener l 'homme à sa fin,
qui est la vie éternelle.


l 'ordre naturel et l' ordre surnaturel  sont tous deux nécessaires;
personne ne doit pouvoir s 'opposer à ce que l 'homme parvienne à sa fin bienheureuse
et intervenir pour le faire dévier  de sa voie.


(or la politique maçonnique de la République  pousse  beaucoup de monde à commettre des péchés mortels) 


"hors de l 'Eglise, on ne bâtit que pour l 'enfer"
dit Innocent IV.


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Ven 17 Jan 2014, 13:40    Sujet du message: restauration de la France Répondre en citant

Pierre-Julien a écrit:
La question " La politique est-elle une partie de la Révélation ?" n'est pas résolue par votre assertion, cher Cadoudal. 

Surtout que si Léon XIII et St Thomas ont différé sur la question politique (par exemple sur la question de la nature pratique des systèmes politiques : le ralliement) il n'y a rien de contraire à la foi catholique.




Cadoudal a écrit:
s'il y a divergence entre st Thomas d' Aquin et Léon XIII sur un point doctrinal ,
j'ai tendance à opter pour st Thomas.
Innocent IV a laissé le souvenir d'un grand pape,


pour rappel, Léon XIII a démoralisé  les  légitimistes  pour favoriser la République ,
sans aucune contre partie.
Vatican II , déjà ?


la doctrine des deux glaives  est solide intellectuellement  et grandiose.



J'ai lu qu'il n'était pas plus conforme à la foi de fusionner le surnaturel avec le naturel que de les séparer


La finalité n'est-elle pas le règne de Notre Seigneur Jésus-Christ sur les sociétés dés ici bas ? Je pense que nous sommes tous d'accord sur ce point. 

 
Donc tout ce qui s'éloigne de cette finalité n'est pas catholique. S'il peut se trouver des vertus naturelles qui correspondent de ce fait aux vertus catholiques dans d'autres gouvernements non catholiques: musulmans par exemple... Cela ne peut être que fortuit et ne peut pas être donné en modèle, sinon on risque de renforcer les erreurs sur lesquelles on s'appuie et de donner en modèle des sociétés qui sont dans l'erreur foncière en matière de foi. Je pense au dernier commentaire Eleison.


C'est le principe de dignitatis humanae (Liberté religieuse V II) de prétendre qu'en vertu de ce qui nous rassemblerait, les fausses religions pourraient sauver. Ce qui est faux: un petit peu d'erreur suffit à rendre tout faux. 
 
Sur le plan naturel la Syrie, d'après la référence de Mgr Williamson, serait plus proche du modèle recherché. Mais à l'opposé du règne social de NSJC. Il est dangereux dans ce cas de séparer le naturel du surnaturel, puisque la finalité de la Syrie, qui est un pays officiellement musulman, entraîne son peuple vers une fausse religion.


Ce n'est pas parce qu'il n'y a plus un seul pays occidental à se réclamer officiellement de la religion catholique (Merci V II et Paul VI)  qu'il faut encenser un régime musulman. Cela venant de l'enseignement d'un évêque catholique.
 
Si je fais erreur, merci de m'expliquer en quoi.


Dernière édition par Gentiloup le Mar 21 Jan 2014, 21:08; édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:34    Sujet du message: restauration de la France

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com