Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Entretien avec Mgr Fellay à l’issue du Chapitre général de la Fraternité Saint-Pie X (16 juillet 2012)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 18:01    Sujet du message: Entretien avec Mgr Fellay à l’issue du Chapitre général de la Fraternité Saint-Pie X (16 juillet 2012) Répondre en citant

Entretien avec Mgr Fellay à l’issue du Chapitre général de la Fraternité Saint-Pie X (16 juillet 2012)
  16-07-2012  

http://www.dici.org/category/actualites/tradition/








Le mutisme doctrinal n’est pas la réponse à « l’apostasie silencieuse »


DICI : Comment s’est déroulé le Chapitre général ? Dans quelle atmosphère ?


Mgr Fellay : Dans une atmosphère assez chaude, parce que le mois de juillet est particulièrement torride, en Valais ! Mais dans une atmosphère très appliquée, sur le fond, car les membres du Chapitre ont pu échanger en toute liberté, comme il convient dans une telle réunion de travail.


DICI : Les relations avec Rome ont-elles été traitées ? N’y avait-il pas de questions interdites ? Les dissensions qui se sont manifestées au sein de la FSSPX, ces derniers temps, ont-elles pu être apaisées ?


Mgr Fellay : Cela fait beaucoup de questions ! Au sujet de Rome, nous sommes vraiment allés au fond des choses, et tous les capitulants ont pu prendre connaissance du dossier complet. Rien n’a été mis de côté, il n’y a pas de tabou entre nous. Je me devais d’exposer précisément l’ensemble des documents échangés avec le Vatican, ce qui avait été rendu difficile par le climat délétère de ces derniers mois. Cet exposé a permis une discussion franche qui a éclairé les doutes et dissipé les incompréhensions. Cela a favorisé la paix et l’unité des cœurs, et c’est très réjouissant.


DICI : Comment voyez-vous les relations avec Rome après ce chapitre ?



Mgr Fellay : Toutes les ambiguïtés ont été levées chez nous. Nous ferons très prochainement parvenir à Rome la position du Chapitre qui nous a donné l’occasion de préciser notre feuille de route en insistant sur la conservation de notre identité, seul moyen efficace pour aider l’Eglise à restaurer la Chrétienté. Car, comme je vous l’ai dit récemment, « si nous voulons faire fructifier le trésor de la Tradition pour le bien des âmes, nous devons parler et agir » (voir entretien du 8 juin 2012, dans DICI n°256). Nous ne pouvons garder le silence devant la perte de la foi généralisée, ni devant la chute vertigineuse des vocations et de la pratique religieuse. Nous ne pouvons nous taire devant « l’apostasie silencieuse » et ses causes. Car le mutisme doctrinal n’est pas la réponse à cette « apostasie silencieuse » que même Jean-Paul II constatait, en 2003.
Dans cette démarche, nous entendons nous inspirer non seulement de la fermeté doctrinale de Mgr Lefebvre, mais aussi de sa charité pastorale. L’Eglise a toujours considéré que le meilleur témoignage en faveur de la vérité était donné par l’union des premiers chrétiens dans la prière et la charité. Ils ne faisaient « qu’un seul cœur et qu’une seule âme », nous disent les Actes des Apôtres (4, 32). Le bulletin de liaison interne de la Fraternité Saint-Pie X s’intitule Cor unum, c’est un idéal commun, un mot d’ordre pour tous. Aussi nous nous séparons avec force de tous ceux qui ont voulu profiter de la situation pour semer la zizanie, en opposant les membres de la Fraternité les uns aux autres. Cet esprit-là ne vient pas de Dieu.


DICI : Que vous inspire la nomination de Mgr Ludwig Müller à la tête de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi ?


L’ancien évêque de Ratisbonne, où se trouve notre séminaire de Zaitzkofen, ne nous apprécie pas, ce n’est un secret pour personne. Après l’acte courageux de Benoît XVI en notre faveur en 2009, il n’avait guère paru vouloir collaborer dans le même sens, et nous traitait comme des parias ! C’est lui qui déclarait alors que notre séminaire devrait être fermé et que nos étudiants devraient aller dans les séminaires de leur région d’origine, avant d’affirmer sans détour : « Les quatre évêques de la Fraternité Saint-Pie X doivent tous démissionner » ! (voir entretien dans Zeit Online du 8 mai 2009).
Mais plus important et plus inquiétant pour nous est le rôle qu’il va devoir assumer à la tête de la Congrégation de la Foi qui doit défendre la foi, dont la mission propre est de combattre les erreurs doctrinales et les hérésies. Car plusieurs textes de Mgr Müller sur la transsubstantiation véritable du pain et du vin au Corps et au Sang du Christ, sur le dogme de la virginité de Marie, sur la nécessité pour les non-catholiques d’une conversion à l’Eglise catholique… sont plus que discutables ! Sans aucun doute, ils auraient fait autrefois l’objet d’une intervention de la part du Saint-Office dont est issue la Congrégation de la Foi qu’il préside aujourd’hui.


DICI : Comment se présente l’avenir de la Fraternité Saint-Pie X ? Dans son combat pour la Tradition de l’Eglise, est-elle toujours sur une ligne de crête ?



Mgr Fellay : Plus que jamais nous devons effectivement garder cette ligne de crête fixée par notre vénéré fondateur. C’est une ligne difficile à tenir, mais absolument vitale pour l’Eglise et le trésor de sa Tradition. Nous sommes catholiques, nous reconnaissons le pape et les évêques, mais devons avant tout conserver inaltérée la foi, source de la grâce du Bon Dieu. Il faut par conséquent éviter tout ce qui pourrait la mettre en danger, sans pourtant nous substituer à l’Eglise catholique, apostolique et romaine. Loin de nous l’idée de constituer une Eglise parallèle, exerçant un magistère parallèle !
Mgr Lefebvre a très bien expliqué cela, il y a plus de trente ans : il n’a voulu que transmettre ce qu’il avait reçu de l’Eglise bimillénaire. Et c’est tout ce que nous voulons à sa suite, car ce n’est qu’ainsi que nous pourrons aider efficacement à « restaurer toutes choses dans le Christ ». Ce n’est pas nous qui romprons avec Rome, la Rome éternelle, maîtresse de sagesse et de vérité. Pour autant il serait irréaliste de nier l’influence moderniste et libérale qui s’exerce dans l’Eglise depuis le concile Vatican II et les réformes qui en sont issues. En un mot, nous gardons la foi dans la primauté du Pontife romain et dans l’Eglise fondée sur Pierre, mais nous refusons tout ce qui contribue à l’« autodestruction de l’Eglise », reconnue par Paul VI lui-même, dès 1968. Daigne Notre-Dame, Mère de l’Eglise, hâter le jour de son authentique restauration !


(Source : DICI n°258)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 18:01    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
simondemonfort
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2012
Messages: 39
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 18:12    Sujet du message: Entretien avec Mgr Fellay à l’issue du Chapitre général de la Fraternité Saint-Pie X (16 juillet 2012) Répondre en citant

Difficile à interpréter... Si on lit entre les lignes une purge est prévue

Revenir en haut
simondemonfort
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2012
Messages: 39
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 18:20    Sujet du message: Entretien avec Mgr Fellay à l’issue du Chapitre général de la Fraternité Saint-Pie X (16 juillet 2012) Répondre en citant

En même temps une prise de distance avec Rome et la CDF sont notables avec affirmation en creux d'une "fausse" restauration actuelle

Revenir en haut
Louis
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 282
Localisation: Rome Éternelle

MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 18:25    Sujet du message: Entretien avec Mgr Fellay à l’issue du Chapitre général de la Fraternité Saint-Pie X (16 juillet 2012) Répondre en citant

Gentiloup a écrit:
Entretien avec Mgr Fellay à l’issue du Chapitre général de la Fraternité Saint-Pie X (16 juillet 2012)
  16-07-2012  

http://www.dici.org/category/actualites/tradition/







Le mutisme doctrinal n’est pas la réponse à « l’apostasie silencieuse »


DICI : Comment s’est déroulé le Chapitre général ? Dans quelle atmosphère ?


Mgr Fellay : Dans une atmosphère assez chaude, parce que le mois de juillet est particulièrement torride, en Valais ! Mais dans une atmosphère très appliquée, sur le fond, car les membres du Chapitre ont pu échanger en toute liberté, comme il convient dans une telle réunion de travail.


DICI : Les relations avec Rome ont-elles été traitées ? N’y avait-il pas de questions interdites ? Les dissensions qui se sont manifestées au sein de la FSSPX, ces derniers temps, ont-elles pu être apaisées ?


Mgr Fellay : Cela fait beaucoup de questions ! Au sujet de Rome, nous sommes vraiment allés au fond des choses, et tous les capitulants ont pu prendre connaissance du dossier complet. Rien n’a été mis de côté, il n’y a pas de tabou entre nous. Je me devais d’exposer précisément l’ensemble des documents échangés avec le Vatican, ce qui avait été rendu difficile par le climat délétère de ces derniers mois. Cet exposé a permis une discussion franche qui a éclairé les doutes et dissipé les incompréhensions. Cela a favorisé la paix et l’unité des cœurs, et c’est très réjouissant.


DICI : Comment voyez-vous les relations avec Rome après ce chapitre ?



Mgr Fellay : Toutes les ambiguïtés ont été levées chez nous. Nous ferons très prochainement parvenir à Rome la position du Chapitre qui nous a donné l’occasion de préciser notre feuille de route en insistant sur la conservation de notre identité, seul moyen efficace pour aider l’Eglise à restaurer la Chrétienté. Car, comme je vous l’ai dit récemment, « si nous voulons faire fructifier le trésor de la Tradition pour le bien des âmes, nous devons parler et agir » (voir entretien du 8 juin 2012, dans DICI n°256). Nous ne pouvons garder le silence devant la perte de la foi généralisée, ni devant la chute vertigineuse des vocations et de la pratique religieuse. Nous ne pouvons nous taire devant « l’apostasie silencieuse » et ses causes. Car le mutisme doctrinal n’est pas la réponse à cette « apostasie silencieuse » que même Jean-Paul II constatait, en 2003.
Dans cette démarche, nous entendons nous inspirer non seulement de la fermeté doctrinale de Mgr Lefebvre, mais aussi de sa charité pastorale. L’Eglise a toujours considéré que le meilleur témoignage en faveur de la vérité était donné par l’union des premiers chrétiens dans la prière et la charité. Ils ne faisaient « qu’un seul cœur et qu’une seule âme », nous disent les Actes des Apôtres (4, 32). Le bulletin de liaison interne de la Fraternité Saint-Pie X s’intitule Cor unum, c’est un idéal commun, un mot d’ordre pour tous. Aussi nous nous séparons avec force de tous ceux qui ont voulu profiter de la situation pour semer la zizanie, en opposant les membres de la Fraternité les uns aux autres. Cet esprit-là ne vient pas de Dieu.


DICI : Que vous inspire la nomination de Mgr Ludwig Müller à la tête de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi ?


L’ancien évêque de Ratisbonne, où se trouve notre séminaire de Zaitzkofen, ne nous apprécie pas, ce n’est un secret pour personne. Après l’acte courageux de Benoît XVI en notre faveur en 2009, il n’avait guère paru vouloir collaborer dans le même sens, et nous traitait comme des parias ! C’est lui qui déclarait alors que notre séminaire devrait être fermé et que nos étudiants devraient aller dans les séminaires de leur région d’origine, avant d’affirmer sans détour : « Les quatre évêques de la Fraternité Saint-Pie X doivent tous démissionner » ! (voir entretien dans Zeit Online du 8 mai 2009).
Mais plus important et plus inquiétant pour nous est le rôle qu’il va devoir assumer à la tête de la Congrégation de la Foi qui doit défendre la foi, dont la mission propre est de combattre les erreurs doctrinales et les hérésies. Car plusieurs textes de Mgr Müller sur la transsubstantiation véritable du pain et du vin au Corps et au Sang du Christ, sur le dogme de la virginité de Marie, sur la nécessité pour les non-catholiques d’une conversion à l’Eglise catholique… sont plus que discutables ! Sans aucun doute, ils auraient fait autrefois l’objet d’une intervention de la part du Saint-Office dont est issue la Congrégation de la Foi qu’il préside aujourd’hui.


DICI : Comment se présente l’avenir de la Fraternité Saint-Pie X ? Dans son combat pour la Tradition de l’Eglise, est-elle toujours sur une ligne de crête ?



Mgr Fellay : Plus que jamais nous devons effectivement garder cette ligne de crête fixée par notre vénéré fondateur. C’est une ligne difficile à tenir, mais absolument vitale pour l’Eglise et le trésor de sa Tradition. Nous sommes catholiques, nous reconnaissons le pape et les évêques, mais devons avant tout conserver inaltérée la foi, source de la grâce du Bon Dieu. Il faut par conséquent éviter tout ce qui pourrait la mettre en danger, sans pourtant nous substituer à l’Eglise catholique, apostolique et romaine. Loin de nous l’idée de constituer une Eglise parallèle, exerçant un magistère parallèle !
Mgr Lefebvre a très bien expliqué cela, il y a plus de trente ans : il n’a voulu que transmettre ce qu’il avait reçu de l’Eglise bimillénaire. Et c’est tout ce que nous voulons à sa suite, car ce n’est qu’ainsi que nous pourrons aider efficacement à « restaurer toutes choses dans le Christ ». Ce n’est pas nous qui romprons avec Rome, la Rome éternelle, maîtresse de sagesse et de vérité. Pour autant il serait irréaliste de nier l’influence moderniste et libérale qui s’exerce dans l’Eglise depuis le concile Vatican II et les réformes qui en sont issues. En un mot, nous gardons la foi dans la primauté du Pontife romain et dans l’Eglise fondée sur Pierre, mais nous refusons tout ce qui contribue à l’« autodestruction de l’Eglise », reconnue par Paul VI lui-même, dès 1968. Daigne Notre-Dame, Mère de l’Eglise, hâter le jour de son authentique restauration !


(Source : DICI n°258)






Je ne suis pas surpris que ça soit difficile à interpréter, Mgr Fellay n'est jamais clair comme Mgr Williamson ou Mgr Tissier de Mallerais Mort de Rire


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 19:00    Sujet du message: Entretien avec Mgr Fellay à l’issue du Chapitre général de la Fraternité Saint-Pie X (16 juillet 2012) Répondre en citant

Louis a écrit:
Gentiloup a écrit:





Je ne suis pas surpris que ça soit difficile à interpréter, Mgr Fellay n'est jamais clair comme Mgr Williamson ou Mgr Tissier de Mallerais Mort de Rire
La purge a déjà bien commencé, me semble-t-il, et il n'y a aucune raison pour qu'elle s’arrête.
Mgr Fellay étant un adepte du double-langage et par ailleurs nous avons eu une analyse officieuse mais prise à bonne source, hier  (HALTE! Les accords FSSPX/ROME ne sont pas finis!), je ne vois pas comment on pourrait accorder un quelconque crédit à ce langage diplomatique.


Cependant il est toujours le Supérieur Général de la FSSPX et à ce titre il est normal que son interview figure sur ce forum. Merci Simon de me l'avoir signalée.


Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 19:28    Sujet du message: Entretien avec Mgr Fellay à l’issue du Chapitre général de la Fraternité Saint-Pie X (16 juillet 2012) Répondre en citant

C'est la guerre d'usure qui va commencer, je le crains. Mais avec l'aide de Dieu, nous irons jusqu'au bout.
 Il y a un point qui "m'interpelle" dans cette interview, c'est la question du mutisme doctrinal. Depuis des années, les sermons de Mgr Fellay sont occupés par les relations avec Rome et la doctrine est en effet bien moins exposée.
 La spiritualité, même si elle est bonne et nécessaire, prend à présent également trop de place dans beaucoup de sermons, au détriment de la doctrine. Du coup, les gens savent de moins en moins pourquoi ils se battent. Du temps de Monseigneur Lefebvre, il n'y avait pas de mutisme doctrinal et pourtant, nous étions rejetés de l'Eglise conciliaire. Pas besoin de faire un accord avec Rome pour se faire entendre de Rome, au contraire ! Nous n'attirons l'attention des autres que parce que nous sommes considérés (à tort !) comme pas en pleine communion. Faut-il rappeler, qu'aux dire de Monseigneur Fellay lui-même, de hauts patriarches orthodoxes sont venus le voir il y a quelques années pour lui demander de redevenir catholiques... et il les a envoyés à Rome, par crainte de faire un Eglise parallèle ! N'aurait-il pas eu une autre solution ? Et à présent, un évêque d'Asie est venu le voir en lui demandant s'il devait quitter son diocèse et le rejoindre et Mgr Fellay lui a dit non. (source, abbé Pfluger) Nous avons donc un très fort rayonnement tout en restant des parias, et il n'aurait tenu qu'à Mgr Fellay pour qu'il soit bien plus grand... Cette façon de décourager les bonnes volontés est étrange.


Revenir en haut
Louis
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 282
Localisation: Rome Éternelle

MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 19:36    Sujet du message: Entretien avec Mgr Fellay à l’issue du Chapitre général de la Fraternité Saint-Pie X (16 juillet 2012) Répondre en citant

InDominoSperavi a écrit:
C'est la guerre d'usure qui va commencer, je le crains. Mais avec l'aide de Dieu, nous irons jusqu'au bout.
 Il y a un point qui "m'interpelle" dans cette interview, c'est la question du mutisme doctrinal. Depuis des années, les sermons de Mgr Fellay sont occupés par les relations avec Rome et la doctrine est en effet bien moins exposée.
 La spiritualité, même si elle est bonne et nécessaire, prend à présent également trop de place dans beaucoup de sermons, au détriment de la doctrine. Du coup, les gens savent de moins en moins pourquoi ils se battent. Du temps de Monseigneur Lefebvre, il n'y avait pas de mutisme doctrinal et pourtant, nous étions rejetés de l'Eglise conciliaire. Pas besoin de faire un accord avec Rome pour se faire entendre de Rome, au contraire ! Nous n'attirons l'attention des autres que parce que nous sommes considérés (à tort !) comme pas en pleine communion. Faut-il rappeler, qu'aux dire de Monseigneur Fellay lui-même, de hauts patriarches orthodoxes sont venus le voir il y a quelques années pour lui demander de redevenir catholiques... et il les a envoyés à Rome, par crainte de faire un Eglise parallèle ! N'aurait-il pas eu une autre solution ? Et à présent, un évêque d'Asie est venu le voir en lui demandant s'il devait quitter son diocèse et le rejoindre et Mgr Fellay lui a dit non. (source, abbé Pfluger) Nous avons donc un très fort rayonnement tout en restant des parias, et il n'aurait tenu qu'à Mgr Fellay pour qu'il soit bien plus grand... Cette façon de décourager les bonnes volontés est étrange.




Vatican IIB malheureusement... comment plaire à l'homme plutôt qu'à Dieu


Revenir en haut
treize
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 20:42    Sujet du message: entretien de Mg Fellay avec Dici Répondre en citant

Mg Fellay est ambigu dans ses réponses n'hésitant pas à présenter des menaces à l'égard de ceux qui sèment la "zizanie", puis se disant "grand défenseur" de la tradition bi-millénaire de l'Eglise! Or ceux qui sèmeraient la zizanie sont justement ceux qui dénoncent avec force les erreurs de Vatican II et qui défendent justement cette tradition bi-millénaire tout comme Mg Fellay le déclare pour lui-même, sans pour autant vouloir constituer une église parallèle. Il traite donc ces opposants de schismatiques en puissance bien que cela ne soit pas dit de façon explicite. On ne peut pas servir deux maitres à la fois: vatican II et ses erreurs et complaire à la Rome actuelle et d'autre part se dire un farouche défenseur des valeurs traditionnelles. Ce discours ambivalent présage tout simplement un accord à venir dans un futur proche car telle est la volonté du pape qui se sait âgé et son échéance ultime avance inéxorablement.

Revenir en haut
Louis
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 282
Localisation: Rome Éternelle

MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 20:50    Sujet du message: Entretien avec Mgr Fellay à l’issue du Chapitre général de la Fraternité Saint-Pie X (16 juillet 2012) Répondre en citant

treize a écrit:
Mg Fellay est ambigu dans ses réponses n'hésitant pas à présenter des menaces à l'égard de ceux qui sèment la "zizanie", puis se disant "grand défenseur" de la tradition bi-millénaire de l'Eglise! Or ceux qui sèmeraient la zizanie sont justement ceux qui dénoncent avec force les erreurs de Vatican II et qui défendent justement cette tradition bi-millénaire tout comme Mg Fellay le déclare pour lui-même, sans pour autant vouloir constituer une église parallèle. Il traite donc ces opposants de schismatiques en puissance bien que cela ne soit pas dit de façon explicite. On ne peut pas servir deux maitres à la fois: vatican II et ses erreurs et complaire à la Rome actuelle et d'autre part se dire un farouche défenseur des valeurs traditionnelles. Ce discours ambivalent présage tout simplement un accord à venir dans un futur proche car telle est la volonté du pape qui se sait âgé et son échéance ultime avance inéxorablement.




Surtout que Benoît XVI, d'un point de vue seulement humain et très compréhensible, ne voudra pas subir l'échec d'un autre refus des"Lefebvristes" dans son plan "d'unité dans la diversité conciliaire" :twisted:


Revenir en haut
PGM
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 133

MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 21:14    Sujet du message: Nouvelle manœuvre du supérieur de la FSSPX ? Répondre en citant

Nouvelle manœuvre du supérieur de la FSSPX ? Le ton change un peu, et on prend bonne note que le « cher Ratzinger » vient de nommer un ennemi de la foi à CDF et qui plus est, quelqu'un qui déteste la FSSPX.

Revenir en haut
Tigre B
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 21:23    Sujet du message: Entretien avec Mgr Fellay à l’issue du Chapitre général de la Fraternité Saint-Pie X (16 juillet 2012) Répondre en citant

Tiens, voila PGM...
Content de vous voir ici. ;)
Cela nous rajeunit. :D
Pourvu que CMI ne débarque pas ! :shock:


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 21:41    Sujet du message: Tous couchés et lui aussi! Eux devant lui et lui devant la secte conciliaire! Répondre en citant

treize a écrit:
Mg Fellay est ambigu dans ses réponses n'hésitant pas à présenter des menaces à l'égard de ceux qui sèment la "zizanie", puis se disant "grand défenseur" de la tradition bi-millénaire de l'Eglise! Or ceux qui sèmeraient la zizanie sont justement ceux qui dénoncent avec force les erreurs de Vatican II et qui défendent justement cette tradition bi-millénaire tout comme Mg Fellay le déclare pour lui-même, sans pour autant vouloir constituer une église parallèle. Il traite donc ces opposants de schismatiques en puissance bien que cela ne soit pas dit de façon explicite. On ne peut pas servir deux maitres à la fois: vatican II et ses erreurs et complaire à la Rome actuelle et d'autre part se dire un farouche défenseur des valeurs traditionnelles. Ce discours ambivalent présage tout simplement un accord à venir dans un futur proche car telle est la volonté du pape qui se sait âgé et son échéance ultime avance inexorablement.
Entièrement d'accord avec votre analyse!
Toujours ce double langage propre aux dissimulateurs, calculateurs, manœuvriers, manipulateurs.

A côté de cela la lettre ouverte à Mgr Williamson, du monastère de Santa Cruz:

 
Citation:
Nous, les fidèles, en ont assez de la manière dont les autorités nous mentent, nous en avons assez du secret qu'ils pratiquent. Nous voulons un retour à l'époque où la Fraternité était complètement transparente, lorsque les autorités nous parlaient clairement, lorsqu'elles nous disaient qu'il n'est pas grave si nous sommes excommuniés de cette église, qui n'est pas l'Église catholique, lorsque tout le monde, prêtres, évêques et les supérieurs, nous ont parlé de la même manière. Ils nous ont dit que le Concile Vatican II est intrinsèquement pervers, et que le magistère conciliaire ne peut pas être accepté, ils nous ont avertis que nous devions rester loin des groupes qui ont été absorbés par Rome, comme la Fraternité Saint-Pierre , Campos, l'IBP, etc.  Par conséquent, à l'invocation de ces mêmes enseignements et avertissements, nous, les fidèles, devront fuir la Fraternité, si elle suit le même chemin. 
Nous ne voulons pas que les croisades du Rosaire soient utilisées dans le but de tromper, nous ne voulons pas entendre des déclarations tendancieuses et des entretiens destinés à nous tromper. Nous, croyants, avons décidé que ca SUFFIT, nous ne serons pas mené par des loups, car ils nous mènent à l'abattoir.




A propos de Mgr Williamson, il est le premier visé dans ses "menaces à l'égard de ceux qui sèment la "zizanie". Sans oublier les Dominicains d'Avrillé et les Franciscains de Morgon  qui ont intérêt à passer sous les fourches caudines s'ils veulent encore avoir des prêtres ordonnés.
Cela est clairement un avertissemnt pour les quelques trublions du Chapitre... 9 si on en croit le vote contre Mgr Williamson.
"A bons entendeurs, salut!"
, n'est-ce pas? Quand à coté de cela je lis le mièvreries et à-plat-ventreries qui se débittent sur un forum voisin...


Tous couchés et lui aussi! Eux devant lui et lui devant la secte conciliaire!


Revenir en haut
EA
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2012
Messages: 115

MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 21:42    Sujet du message: Entretien avec Mgr Fellay à l’issue du Chapitre général de la Fraternité Saint-Pie X (16 juillet 2012) Répondre en citant

Tigre B a écrit:

Tiens, voila PGM...
Content de vous voir ici. ;)
Cela nous rajeunit. :D
Pourvu que CMI ne débarque pas ! :shock:

Tigre B; PGM, Martin; Gentiloup, EA...

Ca sent l'infiltration massive... Mr. Green


Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 21:51    Sujet du message: Entretien avec Mgr Fellay à l’issue du Chapitre général de la Fraternité Saint-Pie X (16 juillet 2012) Répondre en citant

D'accord avec treize.

Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Lun 16 Juil 2012, 22:32    Sujet du message: Pensez à une éventuelle rencontre au sommet.... Répondre en citant

Louis a écrit:
InDominoSperavi a écrit:
 Nous avons donc un très fort rayonnement tout en restant des parias, et il n'aurait tenu qu'à Mgr Fellay pour qu'il soit bien plus grand... Cette façon de décourager les bonnes volontés est étrange.



Pensez à une éventuelle rencontre au sommet....

J'ai bien aimé l'idée lancée par Cadoudal de retrouver les anti-accordites de Paris. Et pourquoi pas un jour organiser une rencontre du forum pour de vive voix nous organiser vraiment?

Pour l'instant ce n'est qu'une idée jetée à la volée. Il nous faut encore un peu grossir et voir ce qu'il va se passer dans les semaines à venir.

Mais je crains que justement, il ne se passe rien et que nos chers évêques et prêtres retournent au silence, c'est pour cela que certaines choses devraient être concertées de vive voix et non en public.

Nous y reviendrons le moment venu, mais commencez à y penser.


Revenir en haut
Coeur2chouan
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 139

MessagePosté le: Mar 17 Juil 2012, 00:53    Sujet du message: L'infiltration n'est pas au complet! Répondre en citant

Cher Tigre B vous restez un peu à la marge. Mais vos visites fidèles nous font tellement plaisir!
EA, vous oubliez ceux qui sont peut-être inscrits sous un autre pseudo... 8-) Mais motus

EA a écrit:
Tigre B a écrit:
Tiens, voila PGM...
Content de vous voir ici. ;)
Cela nous rajeunit. :D
Pourvu que CMI ne débarque pas ! :shock:


Tigre B; PGM, Martin; Gentiloup, EA...

Ca sent l'infiltration massive... Mr. Green


Revenir en haut
Chouanne
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 259

MessagePosté le: Mar 17 Juil 2012, 09:39    Sujet du message: C'est une idée à creuser Répondre en citant

le G20 du forum...
Je plaisante!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:37    Sujet du message: Entretien avec Mgr Fellay à l’issue du Chapitre général de la Fraternité Saint-Pie X (16 juillet 2012)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com