Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
M l'abbé Pfeiffer, le dernier sermon

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Antoinette
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2012
Messages: 112

MessagePosté le: Mer 18 Juil 2012, 15:16    Sujet du message: M l'abbé Pfeiffer, le dernier sermon Répondre en citant

http://www.youtube.com/watch?v=3TTdYykuXSU

sûrement il disparaitra vite


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 18 Juil 2012, 15:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Chouanne
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 259

MessagePosté le: Mer 18 Juil 2012, 15:53    Sujet du message: Merci Antoinette Répondre en citant

Espérons qu'il sera écrit en français, je ne comprends pas bien l'anglais.

Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 18 Juil 2012, 21:03    Sujet du message: M l'abbé Pfeiffer, le dernier sermon Répondre en citant


Proposition de traduction du sermon du 15.07.2012 de father Pfeiffer.

Les faux prophètes qui sont des loups déguisés en agneau, comment les reconnaître ?

Pour la première partie plus sprituelle de ce sermon, je ne traduis pas au mot à mot, je résume l’idée. Il y a certains passages que je n’ai pas compris.

 Ils ont le déguisement de l’agneau, c’est à dire les prières et l’allure extérieure de la piété. Il faut tout d’abord distinguer : certains sont des agneaux véritables, même s’ils tombent parfois, sous le coup d’une tentation : ex : Moïse manquant de confiance et en tapant encore du bâton sur le rocher, ou David quand il fait son péché. Mais eux, ce ne sont pas vraiment des loups, ils ont seulement agi ponctuellement en loups, par faiblesse .

 Ce n’est pas après eux que Notre-Seigneur en a dans l’Evangile. C’est après ceux qui sont vraiment toujours des loups dans l’intention. Il en a toujours eu et il y en aura toujours. On ne peut les reconnaître qu’à leur fruits, dit Jésus. Or les bons fruits sont toujours attachés à un bois particulier : le bois de la croix. S’il n’y a pas le bois de la croix, il n’y a pas de bons fruits.

St Jean Chrysostome dit que la première caractéristique du bon fruit est la patience. Le problème est que tout homme, qu’il soit vertueux ou méchant expérimente la croix dans sa vie... alors quelle est la croix de Jésus et quelle est la fausse croix faite en mauvais bois dont se sert le démon pour perdre les âmes, les épreuves semblent semblables... Le signe est la patience. Le raisin est pressé sur le bois de la croix et devient du bon vin si l’on est patient.

Le second fruit est la joie. De même que le vin réjouit le coeur de l’homme, de même l’épreuve apporte avec elle la joie. Avec la patience, la joie arrive ensuite, chez les personnes qui souffrent vraiment avec l’esprit de Jésus-Christ . Il y a toujours de la joie dans la croix de jésus-Christ.

Le troisième signe est la douceur. De même que le vvin se bonifie en vieillissant, de même on devient de plus en plus doux avec la croix. [...]

Partie combat : je comprends à 90%. Je traduis au plus près mais je ne garantis pas tout.

Quels sont les fruits actuellement dans la crise de la FSSPX avec Rome ?(min 14.45). Quels sont les fruits de la conduite de Rome envers chaque groupe  qui s’est mis sous sa protection?... Chacun de ces groupes a été battu à coup de bâton, a été écrasé, a été changé (..) . Pas un n’en a réchappé. Par exemple, l’IBP ; on leur dit maintenant en 2012 : « Ah ! Ce que vous a dit en 2006 n’est plus vrai à présent... On vous a dit qu’on vous laisserait en autonomie... On ne va pas vous laisser en autonomie... On vous a dit que vous pourriez prêcher ce que vous voudriez... On ne va pas vous laisser prêcher ce que vous voulez ... Le 31 mars 2012, que dit Mgr Pozzo au supérieur de l’IBP : vous devez accepter la messe tridentine dans l’esprit du Summorum Pontificum, c’est à dire que vous devez accepter la nouvelle Messe aussi. Vous ne pouvez pas dire que vous allez avoir uniquement la messe tridentine... On vous a dit que c’était OK il y a six ans mais ce n’est plus OK à présent...Vous devez commencer à enseigner le Catéchisme de l’Eglise catholique [le nouveau catéchisme qui date de 20 ans ?] dans votre séminaire. Vous devez commencer à enseigner les [16 ?] documents de vatican II dans votre séminaire, et si vous ne le faites pas, les soucis arriveront... Et ils font appel à Rome et à présent le supérieur est changé. Il ont un nouveau [ ?]. Et cela arrive toujours ainsi. Quels sont les fruits ? Les fruits sont la destruction de la Tradition (...) Ils appliquent un poing de fer sur ceux qui n’acceptent pas Vatican II.(min. 17)

Je continue un peu ce soir. Je vous posterai un peu plus tout à l’heure.


Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 18 Juil 2012, 22:05    Sujet du message: M l'abbé Pfeiffer, le dernier sermon Répondre en citant

Suite de la traduction pour ce soir. J'essayerai de finir demain.

Quels sont les fruits ? Les fruits sont la destruction de la Tradition.Les fruits sont mortels pour les âmes. Regardez à présent : comment est l’Eglise ? Comment est Rome ? Rome est changée. Benoît XVI a changé. Il applique un poing de fer sur ceux qui n’acceptent pas chaque détail de Vatican II.(min. 17.08)

 Il dit d’un côté : « Vous n’avez pas à accepter chaque détail de Vatican II »... D’un autre côté il écrase... Et en même temps, exactement en même temps il nous dit (...) les bras ouverts nous voulons que vous veniez à l’intérieur, nous vous acceptons comme vous êtes, nous voulons que vous nous aidiez. Mais si vous ne le faites pas, (...) nous allons vous excommunier de nouveau.(...). Quels sont les fruits pour l’Eglise ? (...)Les âmes abandonnent la vérité de Jésus-Christ. Les fruits sont mortels. Les âmes abandonnent le Christ. Maintenant la majorité des catholiques ne croient pas que le pape est [infaillible ?]. La majorité des catholiques ne croient pas que Jésus est présent avec son corps et son sang dans le saint sacrement.

 Il y a juste quelques mois, je parlais avec un prêtre qui disait la messe traditionnelle, qui paraissait un très saint prêtre. Nous avons eu une très bonne conversation.(min18.19) Il  dit la Messe traditionnelle. (...) Dans le courant de la conversation, il a dit : « Tous les prêtres sont assez bons, pour la plupart, même s’ils sont un peu modernes. » Et je lui dis : « Monsieur l’abbé, vous devez admettre qu’en de nombreux lieux il y a beaucoup de prêtres ne croient plus en la présence réelle et physique de Jésus-Christ dans le saint sacrement. Et ce prêtre me dit : « Je ne crois pas dans la présence réelle et physique de Jésus au Saint sacrement »(...) Et c’est un prêtre qui célèbre la Messe traditionnelle, tridentine.  Il me dit : « Je ne crois pas dans la présence physique, je ne crois pas qu’il est corporellement présent dans le saint sacrement . Je pense qu’il est seulement là réellement. Je pense qu’il y a une présence réelle mais pas une présence corporelle. Son corps n’est pas là. » C’est ce qu’il croit.(...) [Et la crise empire ?]Et la réponse à cette crise est de prêcher la Croix de Jésus-Christ. La réponse à cette crise est ce qui va sauver les âmes, et ce sont nos sacrements (...) Pas les sacrements qui ont été transformés en sacrements modernistes ( puis un passage que je ne comprends pas bien). Les âmes ont besoin de Jésus-Christ.(min.20.40)
(Il reste 17 minutes pas traduites)


Revenir en haut
Antoinette
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2012
Messages: 112

MessagePosté le: Mer 18 Juil 2012, 22:16    Sujet du message: M l'abbé Pfeiffer, le dernier sermon Répondre en citant

Merci InDominoSperavi, c'est un travail difficile et fatiguant.

Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 19 Juil 2012, 09:05    Sujet du message: M l'abbé Pfeiffer, le dernier sermon Répondre en citant


Les âmes ont besoin d’être reliées au Christ et elles ont besoin [du pardon ?]de leur péchés.(...) Et que se passe-t-il ? Ceux qui restent dans l’Eglise [conciliaire] sont en train de perdre la Foi ! Un prêtre qui dit la Messe traditionnelle qui ne croit pas que Jésus-Christ est présent à la Messe.(...) Qu’est-ce qu’il croit ?(...) Il est très intelligent, il connaît sa théologie(...) Il y a une grande crise dans l’Eglise et cela [perd ?] des millions et des millions d’âmes. Et que se passe-t-il ? Il y a [un écrasement/oppression (crushing) ?] de ceux qui veulent la vérité, il y a l’éloignement des âmes de Dieu, et cela arrive maintenant partout. Et quelle est la réponse, l’unique réponse : le bois de la Croix avec la patience qui crée la joie, qui crée la douceur. Mais le bois du démon lui aussi crée des effets : rudesse (...) quand vous voyez ce bâton il vous frappe, il crée la crainte et il crée l’éloignement de la vérité.

Dans cette partie, je m’éloigne un peu plus du texte et je résume :

Si des jeunes garçons sont sous le poids d’un bâton qui les frappe injustement, ils ne s’améliorent pas du tout, ils finissent par réagir en se retournant les uns contre les autres, en formant des groupes antagonistes, il y a beaucoup de victimes. L’abbé Pfeiffer dit qu’il en a vu comme cela aux Indes...

 Le fait est que le bâton du Christ et le bâton du démon opérent différemment. Ils ne travaillent pas dans la même direction. Le bâton du Christ  a un but et ce but est d’attirer les âmes vers le bien. C’est le bâton qui produit du raisin, du fruit.

Le livre des Proverbes dit que c’est bien de châtier dans une certaine mesure ses enfants, mais il dit aussi que si le père châtie trop violemment son fils, le fils ne sera pas guéri (...)

J’essaye de nouveau dans cette partie de suivre le texte au maximum.

Dans les paroisses modernistes, cela arrive tout le temps. Le prêtre dit : « Si vous ne faites pas exactement ce que je vous dit, vous serez renvoyés » Ils utilisent sans cesse le bâton. Et cela arrive maintenant dans la Fraternité Saint Pie X (min. 25.06): cinquante personnes, au nord du Mexique vont à la Messe il y a quinze jours d’un prêtre [avait été exilé ?] de la fraternité et on leur dit de se confesser et que c’était un péché mortel d’aller à cette messe et qu’on leur refuserait la sainte communion. Et celui qui avait hébergé le prêtre dans sa maison à été exclu de la paroisse. [Il n’a plus le droit d’y aller.]

( passage que je ne comprends pas bien, mais cela fait allusion à cela, le prêtre exilé est l'abbé Cardozo :

http://radiocristiandad.wordpress.com/2012/07/03/p-mario-trejo-el-bravucon-en-chihuahua/   )

Dans le passé, dans la fraternité, c’était très simple : tous les catholiques qui n’étaient pas pécheurs publics pouvaient aller à la messe, tous les catholiques qui ne sont pas pécheurs publics  peuvent recevoir la sainte communion... qu’ils aillent à la nouvelle messe, qu’ils aillent à l’ancienne messe, ou qu’ils n’aillent pas à la messe du tout, on ne sait pas. Quiconque vient à la messe et qui n’est pas un pécheur public (...) Et maintenant on brandit le poing de fer, on brandit le bâton, c’est le bâton du diable. Le bâton de la croix opère différemment.(min. 26.30)(...répétition d’idées précédentes) et le règne de la terreur entre à présent dans la tradition. (...) Mgr Lefebvre était très clair. Nous défendons la vérité, nous disons la messe de toujours, nous condamnons les erreurs, et si quelqu’un ne veut pas accepter cela, c’est entre lui et Dieu. Ceux qui veulent venir en profiter, viennent en profiter. Ceux qui ne souhaitent pas venir, qu’ils ne viennent pas. Chaque homme a sa propre volonté libre, chaque homme peut faire son libre choix. Nous recommandons que vous n’alliez pas à la nouvelle Messe, nous recommandons que vous n’alliez pas à une messe sédévacantiste parcequ’ils n’acceptent pas le pape, nous recommandons que vous n’alliez pas vers une situation de compromis, mais si vous y allez (...) nous ne savons pas la grâce que Dieu vous a donné, vous devez apprendre par vous-même. Nous recommandons la vérité mais nous ne condamnons pas ceux qui vont à la nouvelle messe, nous ne condamnons pas ceux qui vont à une messe sédévacantiste (...) Nous leur disons : voici la vérité (...) mais ce sont des temps difficiles, c’est un temps d’épreuves, c’est un temps où les âmes sont trompées parce que la sainte Eglise romaine est en état de confusion. Ses évêques ont différents enseignements, le pape lui-même n’arrive pas à se décider : quand il prie, il prie avec les musulmans, il prie avec les juifs, il prie avec les païens, il prie aussi avec les catholiques. Et nous savons que le premier commandement nous dit qu’on ne prie que le seul vrai Dieu, nous ne prions pas les faux dieux et nous prions seulement dans  la vraie Messe (... puis il dit en substance que cette confusion de tous est donc normale et explicable et que s’il faut condamner l’erreur clairement, il ne faut pas condamner trop sévèrement le pécheur). Le rôle de l’Eglise est d’être très sévère et très stricte sur la doctrine et très claire sur ces choses qui sont nécessaires (...) La mère dit à son enfant : « C’est du poison, n’en mange pas ! » Mais quand l’enfant a mangé du poison, on ne le frappe pas, on l’emmène chez le docteur et la mère essaye de s’occuper de son enfant, et lorsqu’il est à l’hôpital, elle lui dit (gentiment) : Tu vois, c’est ce qui arrive quand tu manges du poison(...) Nous condamnons vigoureusement les erreurs de Vatican II (...) Notre Dame de La Salette a dit : Rome perdra la Foi (min.30.41)

Suite de la traduction plus tard (il reste 7 mn) 






Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 19 Juil 2012, 11:01    Sujet du message: M l'abbé Pfeiffer, le dernier sermon Répondre en citant


Proposition de traduction du sermon du 15.07.2012 de father Pfeiffer.

Ceci est ma version finale, qui est loin d'être parfaite. Qu'un bon traducteur n'hésite pas à la reprendre s'il le veut.

 Les faux prophètes qui sont des loups déguisés en agneau, comment les reconnaître ?


 

Pour la première partie plus sprituelle de ce sermon, je ne traduis pas au mot à mot, je résume l’idée. Il y a certains passages que je n’ai pas compris.


Ils ont le déguisement de l’agneau, c’est à dire les prières et l’allure extérieure de la piété. Il faut tout d’abord distinguer : certains sont des agneaux véritables, même s’ils tombent parfois, sous le coup d’une tentation : ex : Moïse manquant de confiance et en tapant encore du bâton sur le rocher, ou David quand il fait son péché. Mais eux, ce ne sont pas vraiment des loups, ils ont seulement agi ponctuellement en loups, par faiblesse .


Ce n’est pas après eux que Notre-Seigneur en a dans l’Evangile. C’est après ceux qui sont vraiment toujours des loups dans l’intention. Il en a toujours eu et il y en aura toujours. On ne peut les reconnaître qu’à leur fruits, dit Jésus. Or les bons fruits sont toujours attachés à un bois particulier : le bois de la croix. S’il n’y a pas le bois de la croix, il n’y a pas de bons fruits.


St Jean Chrysostome dit que la première caractéristique du bon fruit est la patience. Le problème est que tout homme, qu’il soit vertueux ou méchant expérimente la croix dans sa vie... alors quelle est la croix de Jésus et quelle est la fausse croix faite en mauvais bois dont se sert le démon pour perdre les âmes, les épreuves semblent semblables... Le signe est la patience. Le raisin est pressé sur le bois de la croix et devient du bon vin si l’on est patient.


Le second fruit est la joie. De même que le vin réjouit le coeur de l’homme, de même l’épreuve apporte avec elle la joie. Avec la patience, la joie arrive ensuite, chez les personnes qui souffrent vraiment avec l’esprit de Jésus-Christ . Il y a toujours de la joie dans la croix de jésus-Christ.


Le troisième signe est la douceur. De même que le vvin se bonifie en vieillissant, de même on devient de plus en plus doux avec la croix. [...]


Partie combat : je comprends entre 90% et 75%, suivant les moments. Je traduis au plus près mais je ne garantis pas tout.


Quels sont les fruits actuellement dans la crise de la FSSPX avec Rome ?(min 14.45). Quels sont les fruits de la conduite de Rome envers chaque groupe qui s’est mis sous sa protection?... Chacun de ces groupes a été battu à coup de bâton, a été écrasé, a été changé (..) . Pas un n’en a réchappé. Par exemple, l’IBP ; on leur dit maintenant en 2012 : « Ah ! Ce que vous a dit en 2006 n’est plus vrai à présent... On vous a dit qu’on vous laisserait en autonomie... On ne va pas vous laisser en autonomie... On vous a dit que vous pourriez prêcher ce que vous voudriez... On ne va pas vous laisser prêcher ce que vous voulez ... Le 31 mars 2012, que dit Mgr Pozzo au supérieur de l’IBP : vous devez accepter la messe tridentine dans l’esprit du Summorum Pontificum, c’est à dire que vous devez accepter la nouvelle Messe aussi. Vous ne pouvez pas dire que vous allez avoir uniquement la messe tridentine... On vous a dit que c’était OK il y a six ans mais ce n’est plus OK à présent...Vous devez commencer à enseigner le Catéchisme de l’Eglise catholique [le nouveau catéchisme qui date de 20 ans ?] dans votre séminaire. Vous devez commencer à enseigner les [16 ?] documents de vatican II dans votre séminaire, et si vous ne le faites pas, les soucis arriveront... Et ils font appel à Rome et à présent le supérieur est changé. Il ont un nouveau [ ?]. Et cela arrive toujours ainsi. Quels sont les fruits ? Les fruits sont la destruction de la Tradition (...) Ils appliquent un poing de fer sur ceux qui n’acceptent pas Vatican II.(min. 17)

Regardez à présent : comment est l’Eglise ? Comment est Rome ? Rome est changée. Benoît XVI a changé. Il applique un poing de fer sur ceux qui n’acceptent pas chaque détail de Vatican II.(min. 17.08)


Il dit d’un côté : « Vous n’avez pas à accepter chaque détail de Vatican II »... D’un autre côté il écrase... Et en même temps, exactement en même temps il nous dit (...) les bras ouverts nous voulons que vous veniez à l’intérieur, nous vous acceptons comme vous êtes, nous voulons que vous nous aidiez. Mais si vous ne le faites pas, (...) nous allons vous excommunier de nouveau.(...). Quels sont les fruits pour l’Eglise ? (...)Les âmes abandonnent la vérité de Jésus-Christ. Les fruits sont mortels. Les âmes abandonnent le Christ. Maintenant la majorité des catholiques ne croient pas que le pape est [infaillible ?]. La majorité des catholiques ne croient pas que Jésus est présent avec son corps et son sang dans le saint sacrement.


Il y a juste quelques mois, je parlais avec un prêtre qui disait la messe traditionnelle, qui paraissait un très saint prêtre. Nous avons eu une très bonne conversation.(min18.19) Il dit la Messe traditionnelle. (...) Dans le courant de la conversation, il a dit : « Tous les prêtres sont assez bons, pour la plupart, même s’ils sont un peu modernes. » Et je lui dis : « Monsieur l’abbé, vous devez admettre qu’en de nombreux lieux il y a beaucoup de prêtres ne croient plus en la présence réelle et physique de Jésus-Christ dans le saint sacrement. Et ce prêtre me dit : « Je ne crois pas dans la présence réelle et physique de Jésus au Saint sacrement »(...) Et c’est un prêtre qui célèbre la Messe traditionnelle, tridentine. Il me dit : « Je ne crois pas dans la présence physique, je ne crois pas qu’il est corporellement présent dans le saint sacrement . Je pense qu’il est seulement là réellement. Je pense qu’il y a une présence réelle mais pas une présence corporelle. Son corps n’est pas là. » C’est ce qu’il croit.(...) [Et la crise empire ?]Et la réponse à cette crise est de prêcher la Croix de Jésus-Christ. La réponse à cette crise est ce qui va sauver les âmes, et ce sont nos sacrements (...) Pas les sacrements qui ont été transformés en sacrements modernistes ( puis un passage que je ne comprends pas bien). Les âmes ont besoin de Jésus-Christ.(min.20.40)

Les âmes ont besoin d’être reliées au Christ et elles ont besoin [du pardon ?]de leur péchés.(...) Et que se passe-t-il ? Ceux qui restent dans l’Eglise [conciliaire] sont en train de perdre la Foi ! Un prêtre qui dit la Messe traditionnelle qui ne croit pas que Jésus-Christ est présent à la Messe.(...) Qu’est-ce qu’il croit ?(...) Il est très intelligent, il connaît sa théologie(...) Il y a une grande crise dans l’Eglise et cela [perd ?] des millions et des millions d’âmes. Et que se passe-t-il ? Il y a [un écrasement/oppression (crushing) ?] de ceux qui veulent la vérité, il y a l’éloignement des âmes de Dieu, et cela arrive maintenant partout. Et quelle est la réponse, l’unique réponse : le bois de la Croix avec la patience qui crée la joie, qui crée la douceur. Mais le bois du démon lui aussi crée des effets : rudesse (...) quand vous voyez ce bâton il vous frappe, il crée la crainte et il crée l’éloignement de la vérité.

Dans cette partie, je m’éloigne un peu plus du texte et je résume :

Si des jeunes garçons sont sous le poids d’un bâton qui les frappe injustement, ils ne s’améliorent pas du tout, ils finissent par réagir en se retournant les uns contre les autres, en formant des groupes antagonistes, il y a beaucoup de victimes. L’abbé Pfeiffer dit qu’il en a vu comme cela aux Indes...

 Le fait est que le bâton du Christ et le bâton du démon opérent différemment. Ils ne travaillent pas dans la même direction. Le bâton du Christ  a un but et ce but est d’attirer les âmes vers le bien. C’est le bâton qui produit du raisin, du fruit.

Le livre des Proverbes dit que c’est bien de châtier dans une certaine mesure ses enfants, mais il dit aussi que si le père châtie trop violemment son fils, le fils ne sera pas guéri (...)

J’essaye de nouveau dans cette partie de suivre le texte au maximum.

Dans les paroisses modernistes, cela arrive tout le temps. Le prêtre dit : « Si vous ne faites pas exactement ce que je vous dit, vous serez renvoyés » Ils utilisent sans cesse le bâton. Et cela arrive maintenant dans la Fraternité Saint Pie X (min. 25.06): cinquante personnes, au nord du Mexique vont à la Messe il y a quinze jours d’un prêtre [avait été exilé ?] de la fraternité et on leur dit de se confesser et que c’était un péché mortel d’aller à cette messe et qu’on leur refuserait la sainte communion. Et celui qui avait hébergé le prêtre dans sa maison à été exclu de la paroisse. [Il n’a plus le droit d’y aller.]

( passage que je ne comprends pas bien, mais cela fait allusion à cela :

http://radiocristiandad.wordpress.com/2012/07/03/p-mario-trejo-el-bravucon-en-chihuahua/   )

Dans le passé, dans la fraternité, c’était très simple : tous les catholiques qui n’étaient pas pécheurs publics pouvaient aller à la messe, tous les catholiques qui ne sont pas pécheurs publics  peuvent recevoir la sainte communion... qu’ils aillent à la nouvelle messe, qu’ils aillent à l’ancienne messe, ou qu’ils n’aillent pas à la messe du tout, on ne sait pas. Quiconque vient à la messe et qui n’est pas un pécheur public (...) Et maintenant on brandit le poing de fer, on brandit le bâton, c’est le bâton du diable. Le bâton de la croix opère diferemment.(min. 26.30)(...répétition d’idées précédentes) et le règne de la terreur entre à présent dans la tradition. (...) Mgr Lefebvre était très clair. Nous défendons la vérité, nous disons la messe de toujours, nous condamnons les erreurs, et si quelqu’un ne veut pas accepter cela, c’est entre lui et Dieu. Ceux qui veulent venir en profiter, viennent en profiter. Ceux qui ne souhaitent pas venir, qu’ils ne viennent pas. Chaque homme a sa propre volonté libre, chaque homme peut faire son libre choix. Nous recommandons que vous n’alliez pas à la nouvelle Messe, nous recommandons que vous n’alliez pas à une messe sédévacantiste parcequ’ils n’acceptent pas le pape, nous recommandons que vous n’aliez pas vers une situation de compromis, mais si vous y allez (...) nous ne savons pas la grâce que Dieu vous a donné, vous devez apprendre par vous-même. Nous recommandons la vérité mais nous ne condamnons pas ceux qui vont à la nouvelle messe, nous ne condamnons pas ceux qui vont à une messe sédévacantiste (...) Nous leur disons : voici la vérité (...) mais ce sont des temps difficiles, c’est un temps d’épreuves, c’est un temps où les âmes sont trompées parce que la sainte Eglise romaine est en état de confusion. Ses évêques ont différents enseignements, le pape lui-même n’arrive pas à se décider : quand il prie, il prie avec les musulmans, il prie avec les juifs, il prie avec les païens, il prie aussi avec les catholiques. Et nous savons que le premier commandement nous dit qu’on ne prie que le seul vrai Dieu, nous ne prions pas les faux dieux et nous prions seulement dans  la vraie Messe (... puis il dit en substance que cette confusion de tous est donc normale et explicable et que s’il faut condamner l’erreur clairement, il ne faut pas condamner trop sévèrement le pécheur). Le rôle de l’Eglise est d’être très sévère et très stricte sur la doctrine et très claire sur ces choses qui sont nécessaires (...) La mère dit à son enfant : « C’est du poison, n’en mange pas ! » Mais quand l’enfant a mangé du poison, on ne le frappe pas, on l’emmène chez le docteur et la mère essaye de s’occuper de son enfant, et lorsqu’il est à l’hôpital, elle lui dit (gentiment) : Tu vois, c’est ce qui arrive quand tu manges du poison(...) Nous comdamnons vigoureusement les erreurs de Vatican II (...) Notre Dame de La salette a dit : Rome perdra la Foi (min.30.41)

 (idée générale : nous sommes en apostasie)

Et quand nous voyons un changement, quand les erreurs ne sont plus clairement condamnées... quand nous voyons actuellement dans la tradition le pouvoir d’une nouvelle autorité, la menace d’une barre en fer, les gens qui sont terrorisés par les prêtres. (...)C’est exactement comme cela que c’était dans l’Eglise dans les années 70.(...) C’est nécessaire que nous suivions la charité de Notre-Seigneur dans notre action et que nous suivions la claire doctrine dans nos enseignements. Nous condamnons vigoureusement l’erreur, mais nous devons être doux et patients avec les pécheurs. Si les prêtres sont dans la confusion, si les évêques sont dans la confusion, si le pape est dans la confusion, nous ne devons pas être durs avec les fidèles qui sont aussi dans la confusion.(...) Nous prions Notre-Seigneur et Notre-Dame [d’intervenir ?]. Ils ont dit qu’ils le feraient, mais tard... quand le Saint Père consacrerait la Russie au Coeur Immaculé. Alors, la Russie se convertira et quand la Russie se convertira, alors le monde entier sera [ ramené à un temps de gloire ?]Mais il ne peut pas y avoir de victoire tant que le pape n’a pas consacré la Russie au Coeur Immaculé. Mais entre le moment présent et la consécration de la Russie, nous avons être forts et rester fermes dans notre Foi, combattre vigoureusement les erreurs dans l’Eglise et le monde et rester patients, et nous devons attendre le temps de la victoire de Dieu Lui-même, le temps qu’il choisira, le moment qu’il voudra, jusqu’à ce que Notre-Dame intervienne pour écraser la tête du serpent et que le monde revienne à son Coeur Immaculé et au Coeur Sacré de Jésus.






Revenir en haut
Antoinette
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2012
Messages: 112

MessagePosté le: Jeu 19 Juil 2012, 12:27    Sujet du message: M l'abbé Pfeiffer, le dernier sermon Répondre en citant

Merci de tout mon coeur!

Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 19 Juil 2012, 14:13    Sujet du message: M l'abbé Pfeiffer, le dernier sermon Répondre en citant

De rien, chère Antoinette !

Revenir en haut
Walfroy
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2012
Messages: 42
Localisation: Europe

MessagePosté le: Jeu 19 Juil 2012, 15:08    Sujet du message: M l'abbé Pfeiffer, le dernier sermon Répondre en citant

Merci beaucoup !

Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Jeu 19 Juil 2012, 15:57    Sujet du message: Merci beaucoup Répondre en citant

Merci beaucoup pour ce très gros travail, chère InDominoSperavi. Encore un beau sermon à mettre dans les archives. Okay

Espérons que ce bon prêtre ne payera pas trop cher son engagement.


Revenir en haut
Chouanne
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 259

MessagePosté le: Jeu 19 Juil 2012, 22:35    Sujet du message: M l'abbé Pfeiffer, le dernier sermon Répondre en citant

Wah! IDS, ça c'est cool! Ecrire tout un sermon à la volée en traduisant! Chapeau, l'amie!

Merci, je vais lire ça!


Revenir en haut
Antoinette
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2012
Messages: 112

MessagePosté le: Ven 20 Juil 2012, 21:21    Sujet du message: M l'abbé Pfeiffer, le dernier sermon Répondre en citant

Le texte en anglais, fragments:

minute 17:00 in this sermon
"...Pope Benedict must convert. He's holding down the iron fist on those who do
not accept every detail of Vatican II. He says on the one side, you don't have to
accept every detail. On the other side, he smashes. And at the same time, at the
exact same time, he's telling us, "We welcome you with open arms. We want you
to come inside with open arms. And we accept you as you are. And we want you
to help us. But if you do not do everything as we say, we are going to
excommunicate you again." We are getting threats. These are not the ways of
Christ..."
This behavior of B16 is consistent with other disconnects that he practices. An
example is his canard of "hermeneutic of continuity," whereby the heresies of
Vatican II are not opposed to the perennial teachings of Holy Mother Church,
because it is the same Church, and therefore Her teachings must be consistent
with themselves.
All of these disconnects are due to his denial of the principle of
non-contradiction, which denial goes a long way to explaining why he did so
poorly when he was required to study the Summa of St. Thomas. This is
a fundamental error in philosophy, at the very foundation of thought, and it
affects all his thinking.
OH, right -- the ubiquitous Sede contingent: "Wait a minute, Neil, what authority
can you produce who teaches this doctrine you are proclaiming??" My answer, so
you don't have to bother asking (unless you can't read this because you're too
blind to see it or whatever), is: please produce for me any "authority" in the
history of the Church who would have dared to speculate on the consequences of
denying the principle of non-contradiction. You don't have to bother, because you
won't find it. There are none. For to do so would have been tantamount to saying,
"I will now presume that an insane lunatic has become Pope and his deconstructed
inanity has been accepted as tolerable by the world at large, but only resisted by
a small remnant who dares to hold fast to the traditions that have been handed
down." No way. They would have been relegated to a crazy farm for having
entertained the possibility, in all seriousness. And no, this does not mean I have
accused the Pope of being a lunatic. This is a hypothetical example, to answer an
inevitable question before it's ever asked. Think of another question!
But I digress.............
This (his subjective denial of the principle of non-contradiction) is why he's okay
with telling one group A and another group B, and then put the two groups
together and let them fight it out. He seems to do that for entertainment.
Then at minute 19:00 he gives another example of a priest in the Philippines who
says the TLM (Indult) but does not believe in the bodily presence of Christ in
the Blessed Sacrament. He believes there is a "real" presence of Christ there
but not a "bodily" presence there. This is a good example of the FRUIT of denial
of the principle of non-contradiction, which the Pope holds, and so he's not
about to discipline the members of the Church who exhibit the bad fruit of this
error in fundamental thinking.
At minute 20:00 he says in the Philippines in the district where he says Mass there
is no confessions. 10 Masses on Sunday but no confessions, even during the
week. The official message is "confessions by appointment only," for those who
feel they really need it, but there are no appointments. This is another example
of the fruit of the denial of the principle of non-contradiction, whereby the
clergy of that district don't think that forgiveness of sins is necessary for
salvation: you can have sins, but you can still get into heaven where you
cannot have sins. It's effectively accommodation to the Lutheran heresy, but
by a route that even Luther did not take!!
Luther was indeed a vile heretic, but he was not literally crazy.
At minute 25:00 Fr. Pfeiffer mentions the crisis in northern Mexico these past few
weeks, where Fr. Cardozo (he doesn't say his name, though) said Mass and the
faithful who assisted were told by SSPX priests that going to that Mass was a
"mortal sin," and that they would be refused Communion if they did not confess it.
So any of your disbelieving friends who doubt that could happen in the SSPX, can
tell Fr. Pfeiffer that he's got his facts wrong. I would love to hear Fr.'s reply to
that accusation!!
Minute 26:30 ~ this unlawful prohibition of Communion is not the "stick" of Christ,
but the "stick of the devil!... 27:20 The reign of terror is beginning to enter
Tradition."
29:10 "... We must condemn most boldly the errors. We must not be too hard
upon the sinners. The way of the Church is to be most harsh, most strict on
doctrine; to be most clear on doctrine, for it is these things that are necessary for
life. The mother that says, 'This is poison! Do not eat it!' But when the child has
eaten some poison, he comes in with poison -- (you little brat, you ate poison
(motions slapping - congregation laughs)) -- she doesn't do that. She takes the
boy to the doctor..."
31:10 "We are not hearing a condemnation of the errors anymore."
-- We haven't been hearing a clear condemnation of the errors since 1960! Hey,
doesn't that date ring a bell? .........................
 
 
.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:59    Sujet du message: M l'abbé Pfeiffer, le dernier sermon

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com