Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Le G.R.E.C., l'agent d'influence islamiste... et le ralliement programmé

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Martin
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2012
Messages: 247
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Dim 22 Juil 2012, 19:56    Sujet du message: Le G.R.E.C., l'agent d'influence islamiste... et le ralliement programmé Répondre en citant


Le père Michel Lelong : en soutane et en babouches...

Par Robert Spieler

Article publié dans Rivarol n°2991 du 18 mars 2011 :


Le père Michel Lelong est ce prêtre catholique, proche de la sensibilité traditionaliste, qui témoigna en faveur de Maurice Papon, dont il célébra les obsèques et qui apporta son soutien, aux côtés de l’abbé Pierre, à Roger Garaudy lors du scandale qui suivit la parution de l’ouvrage Les Mythes fondateurs de la politique israélienne. Ce curieux personnage est aussi devenu une cheville ouvrière du dialogue entre Rome et la Fraternité Saint Pie X.
Né en 1925 dans une famille de sensibilité traditionaliste et résistante, il découvre sa vocation en 1940 après avoir vu l’Appel du silence, un film relatant la vie de Charles de Foucault. Ordonné prêtre à Carthage en 1948, il devient père blanc, obtient une licence d’arabe et vit près de vingt ans en Tunisie. Il est chargé en 1975 du dialogue islamo-chrétien, dans le cadre du conseil pontifical pour les dialogues interreligieux et fait paraître plusieurs livres dont J’ai rencontré l’islam et L’islam et l’Occident. Il fut chroniqueur régulier de l’hebdomadaire Famille chrétienne, dans les années 1985, dénonçant le relativisme doctrinal, le laxisme moral et les abus liturgiques, citant régulièrement Joseph Ratzinger. Il intervient aujourd’hui régulièrement sur Radio Courtoisie.

Un étrange prêtre

Son interview, parue dans le bimensuel Flash du 10 février, laisse pantois. Voilà ses propos : « Si dans les prochains mois, l’islam politique arrive au pouvoir (dans les pays musulmans), cela ne sera pas une difficulté pour les chrétiens. Il faut, comme au temps du Prophète, que les chrétiens jouissent d’une liberté religieuse complète (…). Chrétiens et musulmans peuvent vivre ensemble, mais à la seule condition que le gouvernement se réclamant de l’islam soit fidèle aux principes islamiques ». Poursuivons : « Les chrétiens ont tout avantage à des gouvernements islamo-conservateurs. Les chrétiens ne peuvent que se réjouir d’un gouvernement se référant à la foi en Dieu. Un gouvernement musulman peut apporter avec les minorités chrétiennes, plus de justice… » Et de citer en exemple le Hezbollah au Liban, le Hamas en Palestine et l’AKP d’Erdogan, au pouvoir en Turquie, sans oublier le Hamas algérien, qui participe au pouvoir. Les chrétiens persécutés ou massacrés en Irak, en Indonésie, en Egypte ou au mieux traités en dhimmis apprécieront la hauteur de vue du père Lelong.

Mais lisez attentivement la suite : « Quant à ceux qui prétendent que le Coran est un message de haine, cela veut tout simplement dire qu’ils ne le connaissent pas ou l’ont lu de travers. Les versets « violents » du Coran sont liés à un contexte historique très particulier, comme ceux de la Bible, dont les Prophètes ne prêchaient pourtant pas la violence. Le Coran, comme le disait Benoît XVI, est un recueil de valeurs appelant à la justice, à la miséricorde, comme les Ecritures saints pour les chrétiens ». Le Coran ne véhiculerait pas des appels à la haine ? Haine à l’encontre des juifs, des chrétiens et des athées. Les versets tels « Tuez les tous » ne seraient pas des appels à la haine ? Et où est la place de la femme en terre d’islam ? Quant à comparer les contextes dans lesquels apparurent la Bible et le Coran pour « expliquer » les versets violents, il s’agit soit d’une profonde méconnaissance de la réalité du Coran, soit d’une colossale malhonnêteté. Or, il est impossible que le père Lelong ignore que le Coran est sensé être la Parole de Dieu apportée directement sur terre par l’ange Gabriel (nous y reviendrons en conclusion). A ce titre, son interprétation, contrairement à celle de la Bible, est rigoureusement interdite et punie de mort, de même que l’apostasie.

Le père Lelong reste sur une ligne constante : la défense déférente et même admirative de l’islamisme. Il affiche son admiration pour Tarik Ramadan, se prononce contre l’interdiction de diffusion en France de la chaîne libanaise al-Manar, proche du Hezbollah, s’en prend aux « prédicateurs du nouvel esprit de croisade » qui dénoncent le « péril musulman », fait l’apologie de la « tolérance » (???) des premiers califes vis-à-vis des minorités religieuses, et s’est bien entendu rendu au Congrès de l’UOIF. Il estime, en 1995, dans les colonnes du Monde, que les islamistes algériens sont des interlocuteurs dignes de confiance. Il salue comme « un signe de vitalité de la religion musulmane (?) l’existence de l’ « organisation de la conférence Islamiste », qui regroupe les pays islamiques les plus radicaux… On pourrait multiplier les exemples de propos qui dépassent l’entendement. La violence terroriste, les atteintes à la dignité humaine ? Aucun rapport avec l’Islam ! « La violence terroriste, les prises d’otages, les atteintes à la dignité humaine, sous quelque forme que ce soit, sont des actes absolument contraires à l’éthique coranique : celle-ci, en effet, appelle le croyant à l’équité, à la miséricorde, au respect envers tout homme – et toute femme  ainsi qu’à la fraternité entre les races ». Sic…

Le père Lelong tente, avec une perversité totale, de faire l’amalgame entre les trois religions monothéistes, expliquant que « comme le christianisme et le judaïsme », l’islam ne s’identifie pas à une dimension politique, et que « comme eux, il est un message religieux ». Monstrueuse absurdité, puisque chacun sait que l’Islam est une religion totalitaire, une Weltanschaung, une vision du Monde qui englobe aussi le champ du Politique. Le père Lelong ne recule devant aucune forgerie. Il ira jusqu’à écrire : « …Si les Européens avaient mieux connu le message coranique et la personnalité du prophète Mahomet, les traditions et les valeurs de la communauté musulmane, ils auraient découvert que le patrimoine éthique et spirituel de l’islam était une réalité très proche de la civilisation chrétienne… » !!!

L’invasion musulmane de notre terre est bien entendu, pour lui, une chance. C’est l’occasion « d’accueillir les évènements comme un appel à mieux se connaître et à se comprendre ». Il sait se retrancher habilement derrière la déclaration conciliaire « Nostra Aetate » de Vatican II qui comportait l’appel suivant : « L’Eglise regarde avec estime les musulmans qui adorent le Dieu un, vivant , miséricordieux, tout puissant qui a parlé aux hommes (…) Si, au cours des siècles, de nombreuses dissensions et inimitiés se sont manifestées entre les chrétiens et les musulmans, le Concile les exhorte tous à oublier le passé, et à s’efforcer sincèrement à la compréhension mutuelle, ainsi qu’ à protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté ». Il parcourt la France pour « aider les Français à dépasser les réactions de peur, adopter une attitude sereine et juste à l’égard des musulmans : leur relation à Dieu, les rites et les prières, les coutumes et les croyances, leur patrimoine éthique, culturel et spirituel… ». On croirait lire un extrait du Camp des Saints de Jean Raspail, où les collabos qui avaient encouragé et aidé l’invasion furent, au demeurant, les premiers à être abattus par l’envahisseur.

Quelles peuvent être les motivations du père Lelong ? On est en droit de se poser sérieusement la question. Est-ce sa haine d’Israël qui l’amène à se retrouver aux côtés des pires islamistes ? Est-ce une sorte de masochisme pervers ? Il est impossible, comme nous l’écrivions, qu’il ne connaisse pas la réalité de ce qu’est le Coran. Le père Lelong se comporte comme un agent d’influence islamiste en France. Conscient ou inconscient ? Est-il fou ou s’est-il secrètement converti à l’islam ? La question mérite d’être posée très sérieusement.

[Cher Martin, je me suis permise de modifier votre titre pour le mettre en exergue sur la page, j'espère que vous ne m'en voudrez pas. - Cœur de Chouan]


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 22 Juil 2012, 19:56    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 22 Juil 2012, 20:38    Sujet du message: Le G.R.E.C., l'agent d'influence islamiste... et le ralliement programmé Répondre en citant

Merci Martin, pour cet article. Cela fait seulement quelques jours que j'entends parler du GREC, du père Lelong etc. Je découvre. Je me demande ce que la Fraternité est allée fabriquer avec lui. Ce n'est pas normal.

Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Dim 22 Juil 2012, 20:48    Sujet du message: VIVE LE GREC ET LE DIALOGUE FSSPX / CONCILIAIRE AVEC LE PERE LELONG! Répondre en citant

VIVE LE GREC ET LE DIALOGUE FSSPX / CONCILIAIRE AVEC LE PERE LELONG!

Merci pour cette belle trouvaille, cher Martin.

Lorsqu'on sait que le père Lelong est co-fondateur du GREC où sur ce  fil du forum FECIT (Forum créé par des membres de la FSSPX!!!) on voit toute une partie des contributeurs se congratuler du bonheur d'avoir participé au GREC ou d'avoir assisté à ses réunions ou conférences, on ne s'étonne pas qu'ils soient en même temps pour le ralliement au Concile selon herméneutique de la continuité chère à Benoît XVI!

Beau conservatisme, effectivement bien dans la droite ligne de Benoît XVI!


Du conservatismeà la Benoît XVI, prétendument proche d ela FSSPX. Mais parle-t-on bien de la FSSPX que nous avons toujours connue?


Voici le bilan très très négatif dressé par Mgr de Galaretta en suite des les discussions avec l'Eglise conciliaire:

Citation:


S'ils coupent alors avec nous, une pause dans la tension constante que signifient les contacts pour la Fraternité, serait bienvenue et, à mes yeux, providentielle.
(...)

Nous ne pouvons donc pas nous soumettre aux autorités qui veulent nous faire perdre la Tradition. Ainsi que je l'ai déjà exposé, si je suis allé discuter à Rome, c'est parce que je voulais essayer de voir si nous pourrions réaliser un accord avec les autorités ecclésiastiques, tout en nous mettant à l'abri de leur libéralisme et en sauvegardant la Tradition. Force m'a bien été de constater qu'aucun accord ne pouvait être réalisé qui nous donne à la fois toute garantie et la conviction que Rome voulait sincèrement concourir à la préservation de la Tradition. J'ai attendu jusqu'au 5 juin pour écrire au Pape : « Je regrette, mais nous ne pouvons pas nous entendre. Vous n'avez pas le même but que nous. En faisant cet accord votre but est de nous ramener au Concile. Le mien est au contraire de pouvoir nous maintenir en dehors du Concile et de ses influences » (Fideliter,68, p. 15).
(...)
"Pour le bien de la Fraternité et de la Tradition, il faut refermer au plus vite la « boîte de Pandore »



Merci Monseigneur! Là vous parlez le langage de la FSSPX, tel que nous l'avions toujours connu, y compris dans la bouche d eMgr Fellay, du moins jusqu'à ces derniers temps!

Lorsque Ennemond prétend que le GREC, (Voir Deo Gratias), faisait à petite échelle ce que faisaient à grande échelle Mgr de Galaretta dans les discussions doctrinales, il se moque du monde ou il est inconscient.

 
Citation:


Ces réunions visaient à faire témoigner le message de la FSSPX auprès de responsables romains et diocésains. La démarche est-elle différente des discussions entreprises par le district de France dans les années 1990 ? Par les échanges des prieurs avec les évêques locaux ? Par les discussions doctrinales qui ont eu lieu à Rome entre 2009 et 2011 ? Par la lettre aux frères prêtres que diffuse le district de France ? (Ennemond)




De toute évidence le GREC a amené au ralliement ceux qui l'ont fréquenté, ainsi que le montre le fil sus-cité de FECIT, tandis que Mgr de Galaretta, au contraire, dénonce le grave danger pour la FSSPX et la Tradition de poursuivre des discussions de ce type.

C'est l'évidence que ce "groupe réducteur", (Voir Martin dans ce fil), qu'est le G.R.E.C., a réussi à réduire la FSSPX à une conciliaition avec l'Eglise concilaire...


Revenir en haut
Criton
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2012
Messages: 249
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 22 Juil 2012, 21:57    Sujet du message: Le G.R.E.C., l'agent d'influence islamiste... et le ralliement programmé Répondre en citant

Cette année, J'avais été très étonné d'entendre sur Radio Courtoisie, des propos papistes de Marie-Alix Doutrebente (du coeur Fra Angelico). Mon impression du moment était que cette personne n'avait plus rien de commun avec la FSSPX.

Sur le salon beige elle apparaît comme la secrétaire général du G.R.EC, est-ce le cas ?

 


Revenir en haut
PGM
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 133

MessagePosté le: Dim 22 Juil 2012, 22:25    Sujet du message: Le G.R.E.C., l'agent d'influence islamiste... et le ralliement programmé Répondre en citant

Criton1963 a écrit:
Cette année, J'avais été très étonné d'entendre sur Radio Courtoisie, des propos papistes de Marie-Alix Doutrebente ...




Euh ... je crois qu'il serait plus juste d'utiliser l'adjectif « papolâtre », papiste faisant référence au sobriquet dont les protestants affublaient les catholiques, la papolâtrie consistant en une croyance pathologique que tout ce que fait ou dit le pape est bien par définition.


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Dim 22 Juil 2012, 22:31    Sujet du message: Le G.R.E.C., l'agent d'influence islamiste... et le ralliement programmé Répondre en citant

Criton1963 a écrit:
Cette année, J'avais été très étonné d'entendre sur Radio Courtoisie, des propos papistes de Marie-Alix Doutrebente (du coeur Fra Angelico). Mon impression du moment était que cette personne n'avait plus rien de commun avec la FSSPX.

Sur le salon beige elle apparaît comme la secrétaire général du G.R.EC, est-ce le cas ?
 

Je ne sais pas si elle est la secrétaire du GREC, mais si vous l'avez lu il n'y a pas de raison que ce ne soit pas le cas, d'autant plus qu'elle est très impliquée dedans.
Quant aux propos papoplâtres de Madame Doutrebente, c'est elle qui s'est félicitée sur le Forum Catholique d'avoir organisé la cérémonie de mariage du prince Jean. Et tenez-vous bien, avec une messe mixte, c'est-à-dire mixée Paul VI - Jean XXIII.... Le nouveau missel avant l'heure... Précurseur en somme! Alors si elle peut se vanter de fréquenter la FSSPX, je ne pense pas qu'elle puisse dire qu'elle lui est fidèle, au sens propre et traditionnel... Depuis que Mgr Fellay s'est  mis en tête de faire accepter le Concile à la lumière de la Tradition par la FSSPX, il faut préciser... C'est comme pour l'Eglise, il y a un avant et un après Concile.


Revenir en haut
Antoinette
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2012
Messages: 112

MessagePosté le: Dim 22 Juil 2012, 22:32    Sujet du message: Le G.R.E.C., l'agent d'influence islamiste... et le ralliement programmé Répondre en citant

Marie-Alix Doutrebente : la nécessaire réconciliation entre tous les catholiques. 
Je crois que nous pouvons faire un parallèle entre ce que nous vivons aujourd'hui et ce que nous 
vivons depuis dix ans avec Mme Pérol et le Père Lelong que vous avez entendu tout à l'heure au 
sein du GREC. Le GREC, qui est un Groupe de Réflexion Entre tous les Catholiques, a jailli 
d'une idée de M. Pérol, l'ambassadeur Gilbert Pérol décédé prématurément en 1995, qui parlait 
d'une nécessaire réconciliation entre tous les catholiques.
suite:http://reunicatho.free.fr/musique/2008/22.pdf


Revenir en haut
Louis
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 282
Localisation: Rome Éternelle

MessagePosté le: Dim 22 Juil 2012, 22:37    Sujet du message: Le G.R.E.C., l'agent d'influence islamiste... et le ralliement programmé Répondre en citant

C'est tout à fait logique la messe Pie-Paul si c'était pour le mariage du prince Jean, les Orléans, dynastie issue d'un mariage avec la Révolution  Mr. Green

Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Dim 22 Juil 2012, 23:17    Sujet du message: Le G.R.E.C., l'agent d'influence islamiste... et le ralliement programmé Répondre en citant

Voici une déclaration d'une prétendue fidèle de Mgr Lefebvre, qui laisse songeur quand on connaît la suite.



 
Citation:
Marie-Alix Doutrebente : la nécessaire réconciliation entre tous les catholiques.


Je crois que nous pouvons faire un parallèle entre ce que nous vivons aujourd'hui et ce que nous vivons depuis dix ans avec Mme Pérol et le Père Lelong que vous avez entendu tout à l'heure au sein du GREC. Le GREC, qui est un Groupe de Réflexion Entre tous les Catholiques, a jailli d'une idée de M. Pérol, l'ambassadeur Gilbert Pérol décédé prématurément en 1995, qui parlait d'une nécessaire réconciliation entre tous les catholiques.
Mme Pérol, à la suite de son mari, a organisé depuis 10 ans, de façon assez discrète mais très concrètement, des rencontres autour d'une bonne table, puis des petites réunions où nous avons pu faire venir aussi bien des prêtres porte-drapeau de la réforme Vatican II, donc des gens qui avaient des positions très différentes d'eux, et des traditionnels, comme beaucoup essentiellement au départ, de la Fraternité Saint-Pie X.
Donc, c'était au départ un moyen de faire revenir la Fraternité Saint-Pie X, d'aider à ce rapprochement de façon totalement informelle, sans aucun mandat de quiconque, tout en ayant le blanc-seing, ou plutôt le soutien de la Conférence Episcopale, de la Nonciature et de Rome.

Tout cela s'est fait depuis dix ans.
Cela a commencé avec un dialogue sur des questions un peu en surface. Avec ces questions en surface, on est passé par des moments plus ou moins difficiles, et nous sommes arrivés, au bout de 7, 8 ans, 9 ans, à des discussions de fond, puisque cette année, nous avons eu une réunion en février dernier, où nous avons eu un dominicain théologien romain, professeur à l'Angelicum à Rome, qui a dialogué avec l'Abbé Célier de la Fraternité Saint-Pie X sur les points qui fâchent et qui font que la Fraternité Saint-Pie X, aujourd'hui, n'a pas souhaité répondre encore à l'appel de
Benoît XVI.

Donc, nous avons mis dix ans. Je crois qu'on peut dire qu'en dix ans, il a fallu énormément de patience. Et pourquoi je dis cela ? Parce que j'ai déjà entendu tout à l'heure, pendant l'entracte, on a beaucoup de nos amis avec qui nous travaillons, qui toujours se disent : « mais c'est compliqué, il a tel avis, etc... » Cela veut dire qu 'effectivement, il faut passer par une phase d'apprivoisement les uns des autres pour arriver à parler des sujets en profondeur. Voilà pourquoi les organisateurs m'ont demandé de parler de ce groupe informel.
Il a donc été fondé à partir d'une intuition et d'un projet de M. Pérol. Il regroupe des laïcs et des clercs appartenant à plusieurs tendances de l'Eglise de France, dont certains courants de la Tradition, puisqu'il y a non seulement aujourd'hui, bien sûr au départ la Fraternité Saint-Pie X, mais il y a maintenant des représentants de toutes les grandes communautés traditionnelles : la Fraternité Saint-Pierre, l'Institut du Christ-Roi, le Père Abbé honoraire de Randol, tous ces prêtres, tous ces laïcs aussi. Il y a Luc Perrin que vous avez entendu, il y a l'abbé Barthe, il y a le Père Lelong, Mme Pérol qui est ici.
Tous ces laïcs, depuis dix ans, petit à petit se parlent et travaillent dans ce sens-là. Donc, ce qui se fait aujourd'hui avec les organisateurs et tous les groupes de la Région Parisienne essentiellement, et quelques groupes provinciaux, c'est de travailler à ce dialogue. Cela va prendre du temps pour arriver sur les questions de fond.
Je terminerai par un travail pratico-pratique que je fais moi-même en tant que chef de choeur. Je suis depuis 30 ans chef de choeur à Saint-Nicolas du Chardonnet. J'ai été demandée par le groupe de Sainte-Jeanne de Chantal pour les aider à faire démarrer la chorale de Sainte-Jeanne de Chantal. Ils ont eu, depuis le 1er dimanche de carême, cette messe. Nous avons travaillé en lien avec le curé. Je ne vais pas être redondante avec ce qu'a dit Patrick Jozeau. Grosso modo, nous avons rencontré la même chose que Patrick Jozeau : les feuilles de chants, l'application au quotidien...
On peut être chef de choeur dans les communautés traditionnelles et être aussi moteur et donner, transmettre tout ce que nous avons reçu depuis 40 ans. Et c'est cela que nous demandons. Il faut sortir des ghettos dans lesquels on a voulu nous mettre, parce que nous avons vraiment à apporter, nous avons des talents qu'il faut mettre à la disposition des autres. (LIEN)


Cette dame semble avoir bien reçu "depuis 40 ans" les enseignements de l'Eglise concilaire!
Cette déclaration date de 2008, si j'en crois le lien.

Quatre ans plus tard, ces gens-là avaient bien œuvré pour la "nouvelle église", puisque si le Vatican n'avait finalement pas rejeté le dernier préambule signé par Mgr Fellay, le mois dernier, la FSSPX serait déjà passée sous la coupe conciliaire!


Revenir en haut
Chrysogonus
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2012
Messages: 158
Localisation: Ouest

MessagePosté le: Dim 22 Juil 2012, 23:51    Sujet du message: Le G.R.E.C., l'agent d'influence islamiste... et le ralliement programmé Répondre en citant

:x Peut-être le père Lelong appartient-il à une catégorie de prêtres conciliaires que j'ai rencontré : Celui qui change de discours en fonction de son interlocuteur.
Vous avez l'impression qu'il vous écoute, qu'il dialogue, voir qu'il est d'accord avec vous, c'est plus agréable que d'être en face d'une personne hostile, mais quand vous échangez avec des connaissances communes qui ne sont pas catholiques vous vous apercevez qu'il tient un discours tout à fait différent avec eux. Ce type de prêtre est un parfait subjectiviste, et un contre-témoignage de la foi.
Si c'est un esprit brillant vous pouvez être séduit, il maîtrise très bien sa dialectique, mais vous avez plus de chance de le convertir en jeûnant un jour chaque semaine à cette intention qu'en parlant mille ans avec lui. Il n'a pas la même définition des mots que l'Eglise.

Ce qui paraît évident c'est que le père Michel Lelong est dans le déni de réalité concernant l'Islam.
Il ne doit pas être confondu avec le père Maurice Lelong qui écrivait, entre autre, dans le journal l'Aurore dans les années 70 et dénonçait les dérives de la nouvelle église.


Revenir en haut
Martin
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2012
Messages: 247
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Lun 23 Juil 2012, 07:40    Sujet du message: Le G.R.E.C., l'agent d'influence islamiste... et le ralliement programmé Répondre en citant

Chrysogone a écrit:
Il ne doit pas être confondu avec le père Maurice Lelong qui écrivait, entre autre, dans le journal l'Aurore dans les années 70 et dénonçait les dérives de la nouvelle église.


Précision opportune en effet ! J’ai failli moi-même les confondre, car le P. Maurice Lelong, dominicain, avait d’abord frayé avec le très progressiste Témoignage chrétien (comme Michel de Saint-Pierre avant lui). Errare humanum est...

M.


Revenir en haut
PGM
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 133

MessagePosté le: Lun 23 Juil 2012, 20:00    Sujet du message: Le G.R.E.C., l'agent d'influence islamiste... et le ralliement programmé Répondre en citant

Le problème tient à ce que des gens comme Madame Doutrebande ne se soucient pas de cohérence doctrinal, voire de cohérence tout court. Ils peuvent facilement se faire manipuler par des gens comme M. Péréol ( sans doute FM car ancien ambassadeur, diplomate de carrière ).

Bref, la grande perdante dans tout cela, c'est toujours la Vérité



Revenir en haut
Tigre B
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 23 Juil 2012, 22:27    Sujet du message: Le G.R.E.C., l'agent d'influence islamiste... et le ralliement programmé Répondre en citant

PGM a écrit:
Le problème tient à ce que des gens comme Madame Doutrebande ne se soucient pas de cohérence doctrinal, voire de cohérence tout court. Ils peuvent facilement se faire manipuler par des gens comme M. Péréol ( sans doute FM car ancien ambassadeur, diplomate de carrière ).




Je crois que Gilbert Pérol est mort en 1996...

Revenir en haut
PGM
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 133

MessagePosté le: Mar 24 Juil 2012, 00:18    Sujet du message: Le G.R.E.C., l'agent d'influence islamiste... et le ralliement programmé Répondre en citant

Citation:
Le GREC, qui est un Groupe de Réflexion Entre tous les Catholiques, a jailli d'une idée de M. Pérol, l'ambassadeur Gilbert Pérol décédé prématurément en 1995, qui parlait d'une nécessaire réconciliation entre tous les catholiques.




Certes, il est mort avant « les débuts officiels », mais croyez bien que quelqu'un d'autre dans le même courant les aura cornacqué par après,
Car voyez-vous, [Modéré], bien naïvement, révèle le pot aux roses :




Citation:


Donc, c'était au départ un moyen de faire revenir la Fraternité Saint-Pie X, d'aider à ce rapprochement de façon totalement informelle, sans aucun mandat de quiconque, tout en ayant le blanc-seing, ou plutôt le soutien de la Conférence Episcopale, de la Nonciature et de Rome. 




Ce genre de chose n'arrive pas par hasard. Je parierais fort que ce n'était pas si « informelle » que cela et qu'il y avait bel et bien un mandat.

[Modération: Les insultes sont strictement interdites sur ce forum! Merci!]


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:38    Sujet du message: Le G.R.E.C., l'agent d'influence islamiste... et le ralliement programmé

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com