Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
La Pseudo-Restauration "prophétisée" par l'abbé Tam en 1995

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Louis
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 282
Localisation: Rome Éternelle

MessagePosté le: Lun 23 Juil 2012, 05:02    Sujet du message: La Pseudo-Restauration "prophétisée" par l'abbé Tam en 1995 Répondre en citant

Petite étude prophétique (75 pages) de l'abbé Giulio Maria Tam écrite en 1995... comme quoi, lorsqu'on connaît l'ennemi, on sait où il s'en va Okay


Un petit extrait de l'introduction pp. 5-6:


"Dans une de ses métamorphoses, la Révolution nous prévient, par la bouche du Card. Ratzinger, que l'heure de la Restauration a sonné, qu'elle est "du reste déjà amorcée dans l'Église"; après les excès de Paul VI, il faut revenir un pas en arrière pour éliminer le plus grand nombre de réactions possibles et faire accepter l'essentiel du Concile au maximum de fidèles".




Mgr Fellay à CNS le 15 mai 2012:


« Beaucoup de gens ont une notion du Concile (Vatican II) qui est une notion fausse, et maintenant il y a des Romains qui le disent. On peut dire, je pense, que dans les Discussions (menées entre Rome et la Fraternité de 2009 à 2011)nous voyons que beaucoup de choses que nous autres (de la Fraternité) nous aurions condamnées comme venant du Concile, ne viennent pas en réalité du Concile, mais de la notion commune du Concile. »


http://www.sendspace.com/file/3t8xbj


http://www.marcel-lefebvre-tam.com/index_fra.htm


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 23 Juil 2012, 05:02    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 23 Juil 2012, 08:14    Sujet du message: La Pseudo-Restauration "prophétisée" par l'abbé Tam en 1995 Répondre en citant

Très intéressant. J'ai téléchargé et commencé à lire ce livre. L'abbé Tam, ce nom me dit quelque chose. Est-il toujours dans la fraternité ?

Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Lun 23 Juil 2012, 12:25    Sujet du message: La Pseudo-Restauration "prophétisée" par l'abbé Tam en 1995 Répondre en citant

Cette phrase de Mgr Fellay doit rester présente en permanence à notre esprit:


 
Citation:
« Beaucoup de gens ont une notion du Concile (Vatican II) qui est une notion fausse, et maintenant il y a des Romains qui le disent. On peut dire, je pense, que dans les Discussions (menées entre Rome et la Fraternité de 2009 à 2011)nous voyons que beaucoup de choses que nous autres (de la Fraternité) nous aurions condamnées comme venant du Concile, ne viennent pas en réalité du Concile, mais de la notion commune du Concile. »

Non pour brocarder Mgr Fellay, mais pour avoir bien conscience qu'il a franchi le Rubicon qui sépare l'Eglise de l'Eglise conciliaire. Et que rien n'indique, bien au contraire, qu'il soit revenu sur ses positions, ainsi que le fait observer Mgr Williamson dans son commentaire Eleison de cette semaine.


Revenir en haut
Louis
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 282
Localisation: Rome Éternelle

MessagePosté le: Lun 23 Juil 2012, 13:38    Sujet du message: La Pseudo-Restauration "prophétisée" par l'abbé Tam en 1995 Répondre en citant

L'abbé Tam a quitté la FSSPX en 2000 je crois

Revenir en haut
Coeur2chouan
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 139

MessagePosté le: Lun 23 Juil 2012, 14:31    Sujet du message: La Pseudo-Restauration "prophétisée" par l'abbé Tam en 1995 Répondre en citant

Louis a écrit:
L'abbé Tam a quitté la FSSPX en 2000 je crois

C'est vieux, donc! Est-il parti de sa propre initiative ou mis à la porte? En connaissez-vous les motifs? Tout cela est toujours très intéressant pour situer les personnages. Parce que tous les prêtres qui quittent la FSSPX ne sont pas forcément des anges.

Revenir en haut
Louis
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 282
Localisation: Rome Éternelle

MessagePosté le: Lun 23 Juil 2012, 14:55    Sujet du message: La Pseudo-Restauration "prophétisée" par l'abbé Tam en 1995 Répondre en citant

Coeur de Chouan a écrit:
Louis a écrit:
L'abbé Tam a quitté la FSSPX en 2000 je crois


C'est vieux, donc! Est-il parti de sa propre initiative ou mis à la porte? Et connaissez-vous le motifs? Tout cela est toujours très intéressant pour situer les personnages. Parce que tous les prêtres qui quittent la FSSPX ne sont pas forcément des anges.




C'est vrai que l'abbé Tam, depuis qu'il a quitté la FSSPX a des positions politiques (ouvertement néo-fasciste) pas très catholiques. Donc aujourd'hui, d'après les détails qu'on peut lire sur internet, il n'est pas un ange. Ce qui n'enlève rien à ses analyses durant les années 1990.


Voici la dernière lettre de Mgr Lefebvre qui présente le travail de l'abbé Tam:
http://resistance-catholique.org/documents/Textes_oublies_de_Mgr_Lefebvre/L…


Pour ceux qui s'intéressent à la politique voici deux excellents articles sur les fils de la Révolution que sont le socialisme, le libéralisme et le nationalisme:


http://www.viveleroy.fr/Principe-du-moteur-de-la,71.html


"Nombreux sont les catholiques et/ou les monarchistes qui, par le biais du suffrage universel, espèrent restaurer la cité traditionnelle ― ou au moins freiner la révolution. Il suffirait pour cela d’une campagne électorale, ou d’un “lobbying” bien mené. Difficile en effet de résister à la tentation de prendre l’adversaire à son propre piège, en utilisant l’arme qu’il met à notre disposition : le vote. Et pourtant, ce serait se méprendre tragiquement sur la nature de cette arme qui corrompt tous ceux qui en usent."


http://www.viveleroy.fr/Decret-de-condamnation-de-l-Action,130.html


"Oui les papes Pie X et Pie XI ont légitimement condamné des ouvrages fondamentaux de Charles Maurras comme contraires à la Foi − l’étude de Faoudel et Savéan* le montre clairement. Cependant, Pie XI aurait dû argumenter ce décret. Or non seulement aucune justification ne fut donnée, mais les catholiques maurrassiens durent subir une persécution impitoyable de la part d’un certain clergé pro-démocrate-chrétien revigoré par la condamnation de ses adversaires. Cette absence de mise au point semble bien expliquer la pérennité, tant du libéralisme catholique qui triomphe au funeste concile Vatican II, que du national-catholicisme qui gangrène les milieux de la tradition jusqu’à aujourd’hui" 


Je suis conscient que certaines prises de positions des auteurs feront grincer des dents certaines personnes en France, mais on ne peut être traditionnel en religion et révolutionnaire en politique, c'est incompatible, surtout dans la fille aînée de l'Église! 


Revenir en haut
Coeur2chouan
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 139

MessagePosté le: Lun 23 Juil 2012, 15:49    Sujet du message: Cher Louis, ne vous emballez pas! Répondre en citant

Louis a écrit:



C'est vrai que l'abbé Tam, depuis qu'il a quitté la FSSPX a des positions politiques (ouvertement néo-fasciste) pas très catholiques. Donc aujourd'hui, d'après les détails qu'on peut lire sur internet, il n'est pas un ange. Ce qui n'enlève rien à ses analyses durant les années 1990.


Voici la dernière lettre de Mgr Lefebvre qui présente le travail de l'abbé Tam:
http://resistance-catholique.org/documents/Textes_oublies_de_Mgr_Lefebvre/L…


Pour ceux qui s'intéressent à la politique voici deux excellents articles sur les fils de la Révolution que sont le socialisme, le libéralisme et le nationalisme:


http://www.viveleroy.fr/Principe-du-moteur-de-la,71.html


"Nombreux sont les catholiques et/ou les monarchistes qui, par le biais du suffrage universel, espèrent restaurer la cité traditionnelle ― ou au moins freiner la révolution. Il suffirait pour cela d’une campagne électorale, ou d’un “lobbying” bien mené. Difficile en effet de résister à la tentation de prendre l’adversaire à son propre piège, en utilisant l’arme qu’il met à notre disposition : le vote. Et pourtant, ce serait se méprendre tragiquement sur la nature de cette arme qui corrompt tous ceux qui en usent."


http://www.viveleroy.fr/Decret-de-condamnation-de-l-Action,130.html


"Oui les papes Pie X et Pie XI ont légitimement condamné des ouvrages fondamentaux de Charles Maurras comme contraires à la Foi − l’étude de Faoudel et Savéan* le montre clairement. Cependant, Pie XI aurait dû argumenter ce décret. Or non seulement aucune justification ne fut donnée, mais les catholiques maurrassiens durent subir une persécution impitoyable de la part d’un certain clergé pro-démocrate-chrétien revigoré par la condamnation de ses adversaires. Cette absence de mise au point semble bien expliquer la pérennité, tant du libéralisme catholique qui triomphe au funeste concile Vatican II, que du national-catholicisme qui gangrène les milieux de la tradition jusqu’à aujourd’hui" 


Je suis conscient que certaines prises de positions des auteurs feront grincer des dents certaines personnes en France, mais on ne peut être traditionnel en religion et révolutionnaire en politique, c'est incompatible, surtout dans la fille aînée de l'Église!     




Cher Louis,

Loin de moi l'idée de suspecter quiconque, ni de critiquer les positions politiques de l'abbé Tam aujourd'hui.

Je cherchais seulement les raisons de son départ de la FSSPX et j'attirais l'attention sur le fait que ce n'est pas parce qu'un prêtre a quitté la FSSPX qu'il est forcément un bon prêtre de référence. Car cela viendrait à dire que ceux qui restent, y compris, nous, les fidèles, ne serions pas à notre place. Nous, nous avons choisi de lutter de l'intérieur, n'est-ce pas? Parce que nous pensons que l’œuvre de Mgr Lefebvre est à ce jour toujours vivante.

Comme je l'ai écrit plus haut, je n'ai pas le temps matériel de lire ce long travail de l'abbé Tam. Je n'ai donc aucune opinion, si ce n'est par la citation que vous en faites, et que je trouve effectivement prophétique ainsi que je l'ai dit plus haut.

J'espère qu'un jour un empereur Constantin se lèvera et rendra par la politique, au Christ, Sa couronne de Roi des nations.

Je ne méprise pas la politique du tout dans ce qu'elle peut apporter de bien. Je sais qu'en se ralliant à la République, le Pape de l'époque n'a certainement pas rendu service à l'Eglise. Que la condamnation de l'Action Française a coupé l'herbe sous les pieds de l'opposition au socialisme et que Pie XI en demandant aux Cristeros de poser les armes les a condamné au martyre, et qu'il a contribué (bien involontairement sans doute) à l'inauguration d'une longue période de gouvernement Franc-maçon dans un pays très croyant, le Mexique.

J'ai assez longtemps été en première ligne en politique pour ne pas me désolidariser de ceux qui essayent de lutter contre le mondialisme qui gagne et en particulier qui a gagné l'Eglise conciliaire.

Cependant, pour la sécurité de ce forum et des buts qu'il poursuit, je rappelle que la politique n'est pas son sujet de prédilection.

Un forum est extrêmement fragile, ainsi qu'ont pu le démontrer l'attaque contre le Forum Catholique dernièrement, ainsi que la base de données de FECIT qui a été piratée.


Mes expériences antérieures en la matière (je n'en dirais pas plus), m'incitent à la plus grande prudence en matière de politique.


Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 23 Juil 2012, 16:35    Sujet du message: La Pseudo-Restauration "prophétisée" par l'abbé Tam en 1995 Répondre en citant

Merci Louis, pour ces infos.

Revenir en haut
Louis
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 282
Localisation: Rome Éternelle

MessagePosté le: Lun 23 Juil 2012, 18:40    Sujet du message: La Pseudo-Restauration "prophétisée" par l'abbé Tam en 1995 Répondre en citant

Chère Coeur de Chouan,


Le nouveau Constantin qui rendra au Christ sa couronne de Roi des nations est annoncé par plusieurs prophéties approuvées par l'Église. Il faut le demander à Notre Seigneur si nous voulons qu'il arrive, comme la Sainte Vierge demandait la venue du Sauveur du monde.  Mr. Green


En passant, voici un bon site pour consulter des livres articles et documents catholiques en PDF. Si la majorité des fidèles de la FSSPX s'étaient formés avec les bons auteurs anti-libéraux du XIXe et début du XXe siècle, nous ne serions pas sur le bord de l'apostasie aujourd'hui   Okay  http://www.liberius.net/


Revenir en haut
Coeur2chouan
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 139

MessagePosté le: Lun 23 Juil 2012, 18:43    Sujet du message: La Pseudo-Restauration "prophétisée" par l'abbé Tam en 1995 Répondre en citant

Louis a écrit:
Chère Coeur de Chouan,


Le nouveau Constantin qui rendra au Christ sa couronne de Roi des nations est annoncé par plusieurs prophéties approuvées par l'Église. Il faut le demander à Notre Seigneur si nous voulons qu'il arrive, comme la Sainte Vierge demandait la venue du Sauveur du monde.  Mr. Green


En passant, voici un bon site pour consulter des livres articles et documents catholiques en PDF. Si la majorité des fidèles de la FSSPX s'étaient formés avec les bons auteurs anti-libéraux du XIXe et début du XXe siècle, nous ne serions pas sur le bord de l'apostasie aujourd'hui   Okay  http://www.liberius.net/
Le bilan étant ce qu'il est, il importe de corriger les lacunes du passé.

En parlant du nouveau Constantin je pensais à ces prophéties.


Revenir en haut
PGM
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 133

MessagePosté le: Lun 23 Juil 2012, 19:01    Sujet du message: La Pseudo-Restauration "prophétisée" par l'abbé Tam en 1995 Répondre en citant

Un prêtre de notre district me disait un jour que l'abbé Tam a été expulsé de la FSSPX en 1997-8 parce qu'il refusait de cesser de publier son bulletin où il rassemblait les perles d'apostasie publiées dans des publication romaines tel l'Osservatore romano. Mgr Fellay l'aurait alors mis à la porte en lui déclarant : « Vous nuisez à mes négociations avec Rome. » Remarquez la date : 97-98 ! :cry:

Revenir en haut
Coeur2chouan
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 139

MessagePosté le: Lun 23 Juil 2012, 19:08    Sujet du message: La Pseudo-Restauration "prophétisée" par l'abbé Tam en 1995 Répondre en citant

PGM a écrit:
Un prêtre de notre district me disait un jour que l'abbé Tam a été expulsé de la FSSPX en 1997-8 parce qu'il refusait de cesser de publier son bulletin où il rassemblait les perles d'apostasie publiées dans des publication romaines tel l'Osservatore romano. Mgr Fellay l'aurait alors mis à la porte en lui déclarant : « Vous nuisez à mes négociations avec Rome. » Remarquez la date : 97-98 ! :cry:
:shock: :shock: :shock: :shock:
C'est en 99 que Mgr Fellay a dit devant les caméras que Rome était maçonnique et préparait une Super église mondialiste.

Etes-vous sûr de votre mémoire ou de celle de ce prêtre? Mgr Fellay aurait expulser quelqu'un pour quelque chose que lui-même aurait affirmer avec force devant tout le monde deux ou trois ans plus tard????


Revenir en haut
PGM
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 133

MessagePosté le: Lun 23 Juil 2012, 19:35    Sujet du message: La Pseudo-Restauration "prophétisée" par l'abbé Tam en 1995 Répondre en citant

Formel. C'était avant le pèlerinage à Rome en l'an 2000. Vous vous souvenez ?

Oui, je sais, ça donne froid dans le dos. Mais même s'il « dialoguait » avec Rome à l'époque, je ne suis pas sûr que Mgr Fellay avait alors les mes intentions qu'aujourd'hui. Chose certaine, Rome n'aimait pas se faire montrer du doigt par l'abbé Tam. C'est d'ailleurs vers la même époque que la FSSPX a commencer à mettre la pédale douce dans sa lutte contre et sa dénonciation du modernisme : fin des années 90.


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Lun 23 Juil 2012, 20:15    Sujet du message: La Pseudo-Restauration "prophétisée" par l'abbé Tam en 1995 Répondre en citant

Effectivement 2000 a été un tournant si on en croit Mgr Williamson.

Mais il me manquait encore quelques années avant de rejoindre la FSSPX. Donc je ne me souviens pas du grand pèlerinage à Rome, mais je sais de quoi il s'agit.

Le fait est après tout possible. L'abbé Abraham??? (je ne me souviens plus de la fin du nom), supérieur du district d'Italie, a été exclus pour une raison semblable, mais cela est plus récent.


Revenir en haut
Louis
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 282
Localisation: Rome Éternelle

MessagePosté le: Lun 23 Juil 2012, 20:23    Sujet du message: La Pseudo-Restauration "prophétisée" par l'abbé Tam en 1995 Répondre en citant

Tenez Gentiloup


Une petite entrevue de l'abbé Abrahamowicz


http://truerestoration.blogspot.ca/2009/07/interview-with-fr-florian-abraha…


Revenir en haut
Chrysogonus
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2012
Messages: 158
Localisation: Ouest

MessagePosté le: Lun 23 Juil 2012, 20:33    Sujet du message: La Pseudo-Restauration "prophétisée" par l'abbé Tam en 1995 Répondre en citant

Merci Louis pour le lien vers la bibliothèque Saint Libère que je ne connaissais pas.
C'est un trésor. Okay


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Lun 23 Juil 2012, 21:24    Sujet du message: La Pseudo-Restauration "prophétisée" par l'abbé Tam en 1995 Répondre en citant

Merci à Louis, pour tous ces liens fort utiles! Et pour l'interview de ce pauvre prêtre si mal traité!

Revenir en haut
PGM
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 133

MessagePosté le: Lun 23 Juil 2012, 21:30    Sujet du message: La Pseudo-Restauration "prophétisée" par l'abbé Tam en 1995 Répondre en citant

Monday, July 13, 2009 Interview with Fr. Florian Abrahamowicz in Paris (French Version)


Lors d’une récente visite à Paris, j’ai eu l’idée de profiter de la présence de l’abbé Abrahamowicz dans la même ville, en me servant de mon collègue John Daly comme interprète. Vous trouverez ci-dessous le texte intégral de l’interview, traduite de l’original français par les soins de M. Daly.


Outre son rôle d’écrivain catholique traditionnel, son métier de traducteur et ses devoirs de père de huit enfants tous recevant leur instruction à domicile, John Daly est président de Tradibooks, une maison d’éditions qui réédite les vieux livres catholiques : www.tradibooks.com.

Stephen Heiner: Monsieur l’abbé, aux États-Unis nous ne sommes pas célèbres pour suivre les actualités mondiales, d’où certains peuvent ne pas être au courant de votre expulsion de la FSSPX. Si vous le permettez, donc, commençons au début : Comment êtes-vous venu à la messe traditionnelle et, puis, à votre vocation ?
RÉPONSE 1. Je suis venu a la messe traditionnelle en 1978 a Vienne en Autriche. Lorsque j'y ai assisté pour la première fois, j’étais fortement impressionné par la différence entre elle et la nouvelle messe – au point même de penser dans un premier temps que l’ancienne messe ne pouvait pas être un culte de la religion catholique. Ensuite, ma joie était grande de découvrir ce trésor, cette eau, qui nous était cachée par la messe judaïsée. Depuis l’année 1976 j’ai commencé a connaître la Fraternité Saint Pie X. Dix ans plus tard, après trois années passées a l’Institut Universitaire de la Fraternité a Paris je suis entré au séminaire de Flavigny et j’étais ordonné par Mgr Licinio Rangel en 1992 a Écône.

2. Depuis combien de temps êtes-vous prêtre ? Pendant combien de temps avez-vous été supérieur ? Quels sont les autres rôles que vous avez occupés dans la Fraternité ?
RÉPONSE 2. Je suis prêtre depuis 1992. J’étais responsable de l’apostolat en Albanie et de la formation des jeunes albanais dans notre pré-séminaire en Autriche; j’ai enseigné pendant trois années dans notre séminaire de Zaitzkofen; je suis responsable depuis onze ans de l’apostolat dans le nord-est de l’Italie, mais je n’ai jamais été supérieur.

3. À quel moment ont commencé vos désaccords avec Menzingen? Y avait-il d’autres prêtres d’accord avec vous ? Qu’ont-ils conseillé ?
RÉPONSE 3. Les premiers désaccords avec Menzingen ont commencé en 2001, lorsqu’il s’agissait de l’éventualité d’un accord avec la Rome moderniste. A l’époque je n’étais pas seul du tout. Le prieur de Rimini, don Ugo Carandino et don Davide Pagliarani étaient farouchement contre un arrangement avec la Rome du concile. Puis il y avait d’autres prêtres, directeurs de séminaire, professeurs et prieurs qui s’opposaient de façon très explicite, et efficace. Le devoir de conscience nous poussait a déclarer ouvertement aux supérieurs que nous ne pourrions pas suivre, dans le cas ou on finirait par cohabiter avec l’église moderniste, a l’époque gouvernée par Jean Paul II.

4. De quelle sorte de désaccord s’agissait-il ?
RÉPONSE 4. Il s’agissait d’un désaccord théologique qui en même temps était un désaccord qui entraînait des conséquences pastorales. La Rome moderniste ne représente pas l’église catholique. Nous n’avons pas a demander d’être acceptés, reconnus, compris, entendus, etc. Nous avons le devoir d’exiger la pleine catholicité de la part de qui occupe le siège apostolique. Ce ne serait qu’une illusion puérile jouer aux infiltrés dans la Rome moderniste, pour “après” la convertir du “dedans”. Ou l’église est catholique ou elle n’est pas. Et elle ne peut pas être dans une autre église. L’église n’est quand même pas un parti ou un courant politique qui peut être plus ou moins présent dans d’autres réalités.

5. Lorsque vous avez pris la parole en public au sujet de la controverse autour du “holocauste”, lequel de vos propos a suscité le plus de problèmes ? Et pourquoi?
RÉPONSE 5. Les confrères étaient d’accord avec tout ce que j’ai dit dans mon interview a la Tribuna de Trevise. Mais personne n’imaginait l’effet médiatique que cela aurait eu. C’est donc le fait même d’attaquer les juifs publiquement qui a fait trembler et en suite ébranler l’amitié des confrères et des supérieurs. Toucher le nouveau Messie, c’est a dire critiquer la politique sioniste, c’est le crime de lèse-majesté par excellence. Or le Vatican se plie a cette majesté. Donc la Fraternité qui est entrée en amitié avec le Vatican de Ratzinger devait sacrifier aux dieux: après que le Vatican, par la bouche de son porte-parole Lombardi a pris les distances de l’abbé Abrahamowicz, la Fraternité a fait mieux; elle a expulse son membre a vie en déclarant que les propos de l’ expulsé portent grave atteinte à l’image de la fraternité au service de l’église. Quelle église ?

6. Quant à Mgr Williamson, que pensez-vous de ce qui lui est arrivé ?
RÉPONSE 6. Monseigneur Williamson n’a pas été expulsé, il a été destitué de sa charge, et son commentaire sur les aspects techniques des chambres a gaz étaient jugés avec les termes les plus péjoratifs de la part de ses confrères dans le sacerdoce et dans l’épiscopat. Il est réduit au silence par son supérieur, Monseigneur Fellay. Pour ne pas dire qu’il est interdit de toucher au nouveau Messie, on a rangé l’affaire parmi les “questions historiques” qui ne sont pas de compétence d’un évêque. Et qui pour cela ne doit plus exercer son ministère?

7. Certains ne se privent pas de dire que vous êtes désobéissant et fauteur de troubles. Comment leur répondez-vous ?
RÉPONSE 7. Je réponds en disant que tout ce que j’ai fait je l’ai fait avec l’accord de mes supérieurs. La désobéissance, – due et sainte – a commencé quand je suis resté dans ma chapelle, après avoir été expulsé “pour des raisons disciplinaires graves”. Sans résistance physique je suis tout de même resté dans ma chapelle et j’ai continué à dire la messe pour un mois jusqu’au jour ou j’étais délogé par la violence de la part de mon supérieur. Oui, j’ai désobéi à l’ordre de mentir publiquement. J’aurai du désavouer publiquement les vérités confessées le jour avant. Le trouble est venu non pas de moi mais en raison de la façon dont le supérieur général a réagi a la campagne médiatique contre Williamson et moi-même. Au lieu de protéger et défendre ses membres, il les a désavoués. Quelle victoire pour le Vatican – qui, tout en étant pleinement au courant de l’interview de Monseigneur Williamson, feignait et feint de ne rien savoir au sujet des opinions révisionnistes de Monseigneur Williamson.

8. Mgr Williamson m’a confié son désaccord total avec vous au sujet du Motu Proprio. S’il vous plaît d’expliquer ce désaccord.
RÉPONSE 8. Monseigneur Williamson n’était pas d’accord avec mon jugement sur le Motu Proprio. Comme Monseigneur Fellay, il refuse de donner un jugement définitif sur cette institution. A mon avis la messe du Motu Proprio n’est pas la Sainte Messe catholique. Matériellement les gestes et les paroles sont les mêmes, mais formellement le rite s’insère dans une hiérarchie moderniste et apostate, ce qui rend illicite la participation à ce culte, comme il est défendu de participer aux rites hérétiques et schismatiques. L’article 1 du MP précise bien que l’autorité impose que le rite exprime publiquement la foi de la nouvelle messe. Et ceci se fait indépendamment de qui célèbre le rite. Précisément parce que c’est un rite, une fonction aux gestes et à la signification des gestes et des paroles établis par le législateur. Nous sommes donc en présence d’un vieux rite avec une nouvelle foi, un rite bâtard comme celui de la nouvelle messe. Monseigneur Williamson suit Monseigneur Fellay dans le refus de donner un jugement sur la messe du MP. Mais dans les faits c’était le Te Deum.

9. Qu’avez-vous l’intention de faire maintenant ?
RÉPONSE 9. Maintenant je reste a disposition des fidèles qui ne veulent pas abandonner le combat de la tradition et qui pour ce faire veulent rester fideles aux dispositions ultimes de Monseigneur Lefebvre: on ne discute pas avec la Rome moderniste. C’est une illusion puérile de croire pouvoir convertir Rome du “dedans” en entrant de le system de l’église conciliaire. Il faut simplement continuer à se sanctifier. C’est ce que je veux faire dans ce petit espace que j’ai loué et auquel je donne le nom de domus Marcel Lefebvre (Via Pietro Nenni,6, 31038 PAESE (TV) Italie). Sainte Messe tous les dimanches, catéchisme, cours de formations, etc. Et puis, outre aux dons des fidèles, j’essaye de travailler dans les traductions et l’interprétariat.

10. À votre avis, que deviendra la FSSPX ? Ses prêtres ? Ses fidèles ?
RÉPONSE 10. Je ne connais pas le futur, mais le présent est devant nos yeux. La Fraternité a chante le Te Deum pour le MP, a remercié pour le faux du retrait des excommunications n’ayant jamais existé, a exprimé confiance en Ratzinger qui aujourd’hui est encore plus “serpent” que du temps ou Monseigneur Lefebvre l’appelait ainsi; tout cela amène la Fraternité dans la situation absurde de la fraternité Saint Pierre, du Barroux, etc.; certes, de jure cette trahison n’est pas faite. Le papier n’est pas signé. De facto malheureusement la trahison est fait. Une preuve: ce que j’ai appris au séminaire et que j’ai même enseigné au séminaire et prêché pendant onze ans ici en Italie a été qualifie par mon supérieur dans le communiqué de presse qui m’expulsait comme contraire à la position de la Fraternité. Je veux rester fidèles aux enseignements reçus au séminaire, dont je suis sûr qu’ils soient la doctrine catholique.

11. Mgr. Tissier de Mallerais a récemment écrit “j’admets très bien qu’un prêtre, que des fidèles, aient des doutes sur la validité d’un pape tel que Jean-Paul II ou Benoît XVI...” Or, admettez-vous que l’on ait ces doutes ? Partagez-vous ces doutes ? Vos convictions personnelles sont-elles proches de celles qui ne reconnaissent pas en Benoît XVI un pape légitime ? Que pensez-vous de la position dite sédévacantiste ?

Lorsqu’on m’accuse ou on essaye de me démoniser comme sédévacantiste je réponds que je me refuse de m’appeler sédévacantiste, non pas parce que je suis “papiste” dans le sens de ceux qui tout en admettant que BXVI n’est pas catholique affirment qu’il est pape. Je tiens a proposer la réflexion suivante et je laisse conclure au lecteur. Quand Mgr Lefebvre affirme en conclusion et en fin de vie, donc après un long mûrissement de son attitude envers la Rome qu’il cherchait jusqu’aux sacres, “l’église officielle ne représente pas l’église catholique,... c’est une illusion puérile de vouloir en faire part pour la convertir du dedans” il me semble que le problème qu’il pose va bien au delà de la simple “sedes vacans”.
Le siège vacant dans le sens d’un pape qui par son hérésie cesse d’être pape, était contemple par les théologiens dans le cadre d’ une église normalement catholique. Or aujourd’hui le problème - mystérieux e apocalyptique - est différent. Avec le “pape” c’est le orbis catholicus qui ne professent plus la foi catholique, le corps des évêques qui ne sont plus catholiques, les fideles, même ceux dans la plus bonne foi qui ne sont plus catholiques: Voulons nous comprendre que le problème aujourd’hui est donc plus grand de celui d’un pape hérétique? Peut être c’est une des raisons pour lesquelles Mgr Lefebvre écartait la solution sedevacantiste comme “trop simple”: La question est bien plus complexe. Puis il y a le fait que Josef Ratzinger, Pape ou non pape, catholique ou non, siège au Vatican, l’occupe, l’usurpe, tout ce que l’ont veut, mais il est là, et cela va bien a la grande masse des soi disant catholiques.
Comment leur faire comprendre qu’il n’est pas catholique? comment leur faire comprendre qu’eux ne sont plus catholiques? Voila peut-être la raison pour laquelle Mgr. Lefebvre, devant un si grand problème a voulu en toute simplicité se contenter de construire: écoles, familles et prêtres catholiques; dénoncer ouvertement l’apostasie en tiare et en chape et laisser à l’histoire le jugement définit sur ces “papes” dont il doutait qu’ils soient papes et qui aujourd’hui semblent vraiment donner tous les signes de ne l’être plus. La fraternité, aujourd’hui, a-t-elle encore la crédibilité pour affirmer de telles vérités? La diplomatie et la politique au “dé-service” du combat de la tradition n’ont ils pas affadi le sel? Dieu dans sa toute-puissance peut faire susciter d’autres hérauts de la foi. Peut-être quelque évêque qui rêve depuis longtemps de se convertir du schisme et de l’hérésie orientale à la catholicité? Quelque précurseur de la Russie convertie? Il est très important de s’incliner devant le grand mystère de la situation actuelle sans vouloir rationaliser le mystère de l’apostasie générale. Donc, plus que le siège, c’est en quelque sorte l’église qui est vacante, tout en restant visible dans son humanité et sa divinité là où la foi est professée sans compromission de fait avec la Rome moderniste.

Posted by Stephen Heiner at 9:14 AM



Il est toujors préférable d'en avoir une copie ... au cas où ....   Mr. Green


Revenir en haut
Louis
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 282
Localisation: Rome Éternelle

MessagePosté le: Mar 24 Juil 2012, 02:23    Sujet du message: La Pseudo-Restauration "prophétisée" par l'abbé Tam en 1995 Répondre en citant

Mort de Rire

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:18    Sujet du message: La Pseudo-Restauration "prophétisée" par l'abbé Tam en 1995

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com