Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Analyse de la situation en guise de présentation

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hugo
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2012
Messages: 136
Localisation: Andresy

MessagePosté le: Sam 28 Juil 2012, 21:17    Sujet du message: Analyse de la situation en guise de présentation Répondre en citant

Posté le: Aujourd’hui à 18:05    Sujet du message: COLLOQUE DE LA FSSPX A PROPOS DU CONCILE VATICAN II - 10 et 11 NOV A PARIS

Rome à la pêche de la FSSPX ?

Les nouvelles nominations de Mgr Müller et de Mgr di Noia doivent-elles être interprétées comme un abandon par Benoît XVI de la politique de « réconciliation » entre la FSSPX et Rome ? Il est permis de ne pas le penser.

La fin du chapitre de la Fraternité permet-elle de penser que la crise s’est éloignée ? Non car, en France, la Fraternité ressemble à la Belle au bois dormant : la consigne du silence sur ce sujet ne dit rien qui vaille.

Certes, les propos abrupts de Mgr Müller laisseraient supposer que les ardeurs de Menzingen sont quelque peu calmées, mais la diplomatie n’est-elle pas faite de chaud et de froid ? Mgr Müller, c’est la douche glacée, Mgr di Noia est censé mettre l’eau à une température acceptable. Les douches alternatives ont toujours existées. Exemple :

 « - L'Eglise est dans un état épouvantable », constate un participant au sortir d’une réunion tendue entre représentants du Vatican et représentants de la FSSPX

- « Aidez- moi! » fait répondre le pape par la voix mourante d'un cardinal "sympathisant".

-«  Leurs conditions sont inacceptables », déclare un autre à la sortie d'une nouvelle réunion marathon.  « Nous ne pouvons signer ».

- « Rappelez-nous le thomisme que nous avons oublié », fait répondre le Pape au détour d'un couloir par une éminence toute de pourpre vêtue.

-«Rome cherche notre reddition et rien de plus », estime la FSSPX. « J’ai reçu une lettre m’enjoignant de signer des conditions inacceptables ».

- « J'ai vu le pape », assure un mystérieux interlocuteur au téléphone. « Ce n'est pas sa pensée. Ne tenez aucun compte de cet écrit » !

- Qui croire ? se demande Mgr Fellay.

Ce régime de négociation déteint sur le comportement :

Le 25 Juin, l’Abbé Thouvenot écrit de Menzingen que le dernier texte reçu de Rome est « clairement inacceptable ». De son côté, Mgr Fellay, le 29 juin confirme implicitement ce constat lors du sermon des ordinations 2012 dans lequel il explique : «  Nous sommes revenus au point de départ. »

Quelques jours plus tard, l’Abbé Schmidberger confie au Frankfurter Allgemeine Zeitung « La nomination de Mgr di Noia est un signe très positif ».

Qui croire ? se demandent les fidèles, anxieux de savoir à quels prêtres ils pourront s’adresser après le 15 Août.

La technique du chaud et du froid équivaut, en diplomatie, à la technique du pêcheur de gros poisson en haute mer. On ferre, puis on laisse filer pour fatiguer le poisson, étant entendu que la finalité est de l'attraper, et non de le laisser à la mer. Tant qu'il remue, après avoir été ferré, on redonne du mou. Le poisson cherche à s'éloigner et se fatigue en tirant sur la ligne. Quand il reste inerte, c'est qu'il est mûr pour être hissé à bord et mis au saloir. Cette stratégie a failli réussir. Mais les bruits de scission de la Fraternité avaient alerté le Vatican : Une Prélature personnelle pour moins de prêtres que n’en compte la Fraternité saint Pierre ? Non-sens ! Impossible ! Ce serait déconsidérer le Vatican. Donc, envoi d’une lettre revenant au point de départ, remettant à plus tard la partie de pêche.

Comment reprendre cette pêche qui n’a rien de miraculeux ? La stratégie est toute tracée. Mgr di Noia en sera chargé. En bref, elle s’articule sur deux éléments  principaux :

1°) Réputer mineur, secondaire, et pour tout dire subjectif, le principal point de litige. Montrer beaucoup d’empathie. La partie adverse doit « se sentir comprise » et « respectée ».

2°) Souligner les dangers et la gravité des inconvénients qui résultent de cette désunion.

On peut alors négocier un accord pour faire cesser la dispute, en concédant au récalcitrant le droit de garder ses idées. C’est la vieille "technique de résolution des conflits ", initialisée par le psychologue Carl Rogers et mise au point par son disciple Elias Porter[1].

Ce qui donne : "Nous sommes en désaccord à cause de Vatican II. De ce fait, vous n’êtes plus en communion avec le saint Père. Vous êtes en position schismatique, vous ne pouvez plus vous prétendre catholiques. Voilà ce que nous vous proposons : Nous vous laissons penser ce que vous voulez sur Vatican II, mais vous le pensez un ton plus bas et vous vous pliez à une certaine procédure pour contester. Par ailleurs, vous reconnaissez le magistère du Pape. En conséquence de quoi, vous bénéficiez d’une Prélature personnelle".

Comme indice d’un tel scénario, nous nous reportons aux diverses déclarations officielles.

Concernant la nomination  de Mgr di Noia le Vatican déclare dans une communication en date du 26 juin,: « La nomination d'un haut prélat à ce poste est un signe de la sollicitude pastorale du Saint-Père pour les catholiques traditionalistes en communion avec le Saint-Siège et manifeste son grand  désir de réconcilier les communautés traditionalistes non encore unies  avec le siège de Pierre » Le même jour le « haut prélat » en question  confie à l’agence CNS « "It is possible to have theological disagreements while remaining in communion with the see of Peter," Ce qui veut dire : « Un désaccord théologique est possible sans que la communion avec le siège de Pierre en soit affectée.»

Reste à savoir comment le désaccord peut s’exprimer dans une Prélature personnelle, d’une part.

 Reste à savoir, d'autre part, si l’accord une fois signé, la procédure "diplomatique" s’arrête ou bien si elle continue, au motif que les points concédés « par pure charité du papale » ne l’étaient qu’à titre provisoire. Ceci, jusqu’à ce que le poisson, définitivement inerte, soit éventré, vidé et mis au saloir. (Cf. IBP) Sad

Hugo


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 28 Juil 2012, 21:17    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 28 Juil 2012, 22:06    Sujet du message: Analyse de la situation en guise de présentation Répondre en citant

Merci Hugo ! Nous comptons sur vous!

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:59    Sujet du message: Analyse de la situation en guise de présentation

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com