Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
L'ABBE CHAZAL COMMENTE LES CONDITIONS DE RALLIEMENT à ROME énoncées le 18.07.2012 par MENZINGEN
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 29 Juil 2012, 14:28    Sujet du message: L'ABBE CHAZAL COMMENTE LES CONDITIONS DE RALLIEMENT à ROME énoncées le 18.07.2012 par MENZINGEN Répondre en citant

On Bastille day, July 14th, the General Chapter of the SSPX elicits a declaration, for public consumption, which is at times sentimental butdoes not look too bad at first sight. But it is much weaker than the 1974 declaration of Archbishop Lefebvre, which I do recommend you to read now to see the erosion for yourself.  The venom of this declaration is in its tail, that is, in the mention of some necessary conditions for the SSPX to have a canonical recognition from the new rome. Later distributed in an internal letter on July 18th, these six lamentable conditions, thankfully got leaked, and merit your special consideration.


3 SINE QUA NON (or necessary) CONDITIONS: u The liberty to keep, transmit and teach the good doctrine of the constant Magisterium of the Church and the immutable truth of divine Tradition; the liberty to defend, correct, reproach, even publicly those guilty of errors or novelties of modernism, liberalism, of the council of Vatican II and their consequences.v To use exclusively the 1962 liturgy. To keep the sacramental practice we do have nowadays (including: orders, confirmation, marriage).w The guarantee of at least one bishop.



u&vsoundnice at first. But thisclaim of liberty for ourselves to teach condemn or keep things is not the fight of Archbishop Lefebvre. He clearly expressed that the first sine qua non condition would be the return of Rome to Tradition. We are faced with the Dom Gerard, FSP and Campos syndrome. Dom Gerard said in July 1988 “No hindrance shall be put to our antimodernist predication”, then we saw what happened to that liberty one hopes to get from the enemies of the truth… they were deceived, time and over, who can deny it? Therefore the most grievous sin of this first groupu&v is implicit. It is an official sin of OMISSION of a request we have always made for 40 years: that the new rome stops crucifying the Church.This smacks of liberalism that always says “Live and let live” “Disagree but don’t be too judgmental and controversial” “Free Church in free state” “Liberty to one’s opinion and liberty to disagree with other without condemning them” etc. Secondly, those guilty persons referred to in u, who are they?... simple and easy lay or priestly targets or bishops, cardinals and Popes? In 1974 and after, the Archbishop consistently nailed the new rome, ie. the pope especially. He talked about Freemasonry reigning in Rome. Look at DICI; see a change of stance: we are careful of not disagreeing too badly with the Pope. Thirdly one is perfectly entitled, in a liberal democracy, to defend correct and reproach the others, just as some French bishop said recently: “Let them come; let them join us, and disagree with Vatican II, for we disagree also with the twenty other councils!” The catholic truth will be reproached in its turn, or simply diluted, or, as the Archbishop feared in 1988, by the mere mixing of our faithful with bad Catholics.
wThen how can a single bishop ensure the future of Tradition (600 SSPX and possibly 400 other priests)? Who will choose him; the Pope, the Commission or the SSPX? Shall we be guaranteed he is no liberal?



3 WISHABLE CONDITIONS (“conditions souhaitables”, a very weak word in French):u Proper ecclesiastical tribunals in first instancev Exemption of the houses of the SSPX from the diocesan bishopsw Pontifical Commission in Rome for Tradition in the dependency of the Pope, with the majority of its members and its presidency for Tradition.



uArchbishop Lefebvre ordered the SSPX to avail itself of tribunals in order to dodge the malpractice of novus ordo ones, and now we are left to just wish to keep only the smaller type of them, implicitly handing over, already, the dealing of serious matters to the new rome. And which code is all this leading us to use: the heavily tainted new one of 1983, or the code of 1917?
vAny faithful should jump with horror at the prospect of this: the SSPX is no longer an operation survival, putting the faithful entirely out of reach of the local modernist dioceses, but it merely wishes to be exempt from them. Do we just wish St Nicolas du Chardonnet, St Mary’s, Kansas, OLVC , Manila and our other houses, to be exempt from the influence of the modernist bishops, or do we exclude them from directing us until the crisis of the Church is over? Since the new rome consistently throws the Ecclesia Dei groups back under the dioceses, how can we, in advance and by ourselves, admit that dreadful possibility and put it on a marble plate, as it is. We had believed, so far, that fighting against the new line imposed by the management of the SSPX had for object the avoiding of placing the SSPX under the fornicating new rome. Now this fight also aims to rescue the SSPX from the clutches of the novus ordo dioceses!
wA Pontifical Commission under the Pope is a pleonasm, because anything pontifical is under a pope. Secondly nothing is précised about the majority and presidency of this commission, because the reigning pope can claim to be for Tradition himself, or can appoint members of Ecclesia Dei groups, nay even conservative novus ordo people who fancy themselves as traditional. SSPX should have been the precise term. But when we ask from the new rome to be placed in the dependency of it we know already where the ambiguity of the term “for Tradition” is going to lean. And since we only wish this, if the Pope insists, the majority and presidency of this papal pontifical commission in dependency of the Pope…can be populated with modernists. Heaven forbid us willing this wishy-washy wish-wash.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 29 Juil 2012, 14:28    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 29 Juil 2012, 18:52    Sujet du message: TRADUCTION FRANCAISE Répondre en citant

Voici la traduction. J'ai hésité sur quelques expressions..

  
    

Dernière métastase de la crise de la FSSPX           
J'accuse le Conseil(1)           
            
Par M. l’abbé Chazal, le 28. juillet 2012 
(SOURCE: Society of Saint-Pius X in Korea)
 


Le jour de la prise de la Bastille, 14 Juillet, le Chapitre Général de la FSSPX a produit une déclaration, destinée au public, qui est parfois sentimentale, mais ne semble pas trop mauvaise à première vue. Elle est cependant beaucoup plus faible que la déclaration de 1974 de Mgr Lefebvre, que je vous recommande vivement de lire maintenant pour constater l’affadissement par vous-même.

Le venin de cette déclaration est dans sa queue, c’est à dire, dans la mention des conditions nécessaires pour la FSSPX pour avoir une reconnaissance canonique de la nouvelle Rome. Quelque temps plus tard, exposées dans une lettre interne du 18 Juillet, ces six conditions lamentables ont heureusement fuité, et elles méritent votre attention particulière.


Trois conditions sine qua non (c’est-à-dire nécessaires):

1. Liberté de garder, transmettre et enseigner la saine doctrine du Magistère constant de l’Eglise et de la Vérité immuable de la Tradition divine ; liberté de défendre, corriger, reprendre, même publiquement, les fauteurs d'erreurs ou nouveautés du modernisme, du libéralisme, du concile Vatican II et de leurs conséquences ; »

 2. User exclusivement de la liturgie de 1962. Garder la pratique sacramentelle que nous avons actuellement (y inclus : ordres, confirmation, mariage) ;

 3. La garantie d'au moins un évêque.



La première condition paraît bonne au premier abord. Mais cette revendication de la liberté pour nous-mêmes d'enseigner, condamner ou garder les choses n'est pas la lutte de Mgr Lefebvre. Il a clairement exprimé que la première condition sine qua non serait le retour de Rome à la Tradition. Nous sommes confrontés au syndrome de Dom Gérard, de la Fraternité Saint Pierre et de Campos. Dom Gérard a dit en juillet 1988 "Aucune entrave ne doit être mis à notre prédication antimoderniste», et puis nous avons vu ce qui est arrivé à cette liberté que l’on espère obtenir des ennemis de la vérité ... ils ont été trompé maintes fois, qui pourrait le nier ?

 Par conséquent, le péché le plus grave de ce premier groupe de conditions 1 et 2 est implicite. C’est un péché officiel  d'omission de la demande que nous avons toujours faite depuis 40 ans: que la nouvelle rome s'arrête de crucifier l’Eglise. Cela sent le libéralisme qui dit toujours : « Vivez et laissez vivre », « Ne soyez pas d'accord, mais ne faites pas trop de critiques et de controverses », « Pour une Eglise libre dans  un état libre », « Liberté d’opinion et  liberté d'être en désaccord avec les autres, sans les condamner », etc.



Deuxièmement, ces personnes coupables visée au premièrement, qui sont-elles? ... De simples laïcs, faciles [ndlr : à combattre ?] ou bien sont-ce des cibles sacerdotales, des évêques, des cardinaux et des papes ? En 1974 et après, l'archevêque [Mgr Lefebvre] a toujours combattu la nouvelle Rome, c'est à dire le pape, en particulier. Il a parlé de la Franc-maçonnerie qui règne à Rome. Regardez DICI, vous voyez un changement d’attitude : nous faisons attention de ne pas être trop violemment en désaccord avec le Pape.

Troisièmement, on est parfaitement en droit, dans une démocratie libérale, de défendre ce qui est juste et de faire des reproches aux autres, tout comme un certain évêque français l’a récemment déclaré:  Laissez-les venir, laissez-les se joindre à nous, et être en désaccord avec le Concile Vatican II, car nous sommes en désaccord, nous, avec les vingt autres conciles! » La vérité catholique [nous] sera reprochée à son tour, ou bien elle sera tout simplement diluée, ou, comme l'archevêque [Mgr Lefebvre] l’avait craint en 1988, [elle sera diluée] par le simple mélange de nos fidèles avec les mauvais catholiques.

3. Enfin, comment un seul évêque peut-il assurer l'avenir de la Tradition (600 prêtres FSSPX et peut-être 400 autres prêtres)? Qui va le choisir : le pape, la Commission ou la FSSPX ? Aurons-nous la garantie qu’il n'est pas libéral?

Trois conditions souhaitables : ("conditions souhaitables", une expression très faible en français):

1. Tribunaux ecclésiastiques propres en première instance ;

2. Exemption des maisons de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X par rapport aux évêques diocésains ;

3. Commission Pontificale à Rome pour la Tradition en dépendance du Pape, avec majorité des membres et présidence pour la Tradition. »


1. Monseigneur Lefebvre a ordonné la FSSPX de se munir elle-même de tribunaux afin d'éviter les malversations des tribunaux Novus Ordo, et maintenant nous en sommes réduits à tout juste souhaiter seulement de ne garder que le plus petit type d’entre eux, remettant implicitement, déjà, le traitement des cas sérieux à la nouvelle Rome. Et quel code tout cela va-t-il nous conduire à utiliser ? Le code de 1983 gravement corrompu, ou le code de 1917?

2. N’importe quel fidèle devrait sursauter d’horreur à cette idée : la FSSPX n'est plus une opération survie, mettant les fidèles entièrement hors de la portée des diocèses locaux modernistes, mais elle souhaite simplement en être exemptée.

Souhaitons-nous seulement que St Nicolas du Chardonnet, St Mary’s au Kansas, l’église Notre-Dame des Victoires à Manille et nos autres maisons, soient exemptes de l'influence des évêques modernistes, ou bien les excluons-nous de nous diriger jusqu'à ce que la crise de l'Eglise soit terminée?

Puisque la nouvelle Rome rejette de nouveau constamment des groupes Ecclesia Dei sous la coupe des diocèses, comment pouvons-nous, à l'avance et par nous-mêmes, admettre cette possibilité terrible et l’écrire sur une plaque de marbre, telle quelle. Nous avions cru, jusqu'à présent, que la lutte contre la nouvelle ligne imposée par la direction de la FSSPX avait pour objet d'éviter de placer la FSSPX sous la coupe de la nouvelle Rome fornicatrice. Maintenant cette lutte vise aussi à sauver la FSSPX de l'emprise des diocèses Novus Ordo!

3. Une Commission pontificale sous l’autorité du pape est un pléonasme, parce que tout ce qui est  pontifical est sous [l’autorité du] pape. Deuxièmement rien n'est précisé au sujet de la majorité et de la présidence de cette commission, parce que le pape régnant peut proclamer être lui-même pour la Tradition, ou peut nommer des membres des groupes Ecclesia Dei, voire même des personnes Novus Ordo conservatrices qui s’imaginent être traditionnelles. « FSSPX » aurait dû être le terme précis.

 Mais quand nous demandons à la nouvelle Rome d’être placés dans sa dépendance, nous savons déjà dans quel sens l'ambiguïté du terme « pour la Tradition » va pencher. Et puisque nous souhaitons seulement ceci, si le Pape insiste sur le fait, la majorité et la présidence de cette commission papale pontificale dans la dépendance du Pape ... peut être remplie de modernistes. Le Ciel nous préserve de vouloir cette absurdité fadasse.


(1) Titre original de l’article en anglais : I accuse the counsel . Il s’agit, me semble-t-il, d’un jeu de mot avec le titre du fameux livre J’accuse le concile, de Mgr Lefebvre. Ici, l’abbé Chazal semble accuser le Conseil général de la FSSPX, c’est à dire Mgr Fellay et ses deux assistants.

(SOURCE Society of Saint-Pius X in Korea)


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Dim 29 Juil 2012, 19:47    Sujet du message: Des nouvelles de l'abbé Chazal en provenance des Philippines Répondre en citant

L'abbé Chazal a du quitter son prieuré des Philippines, il est à présent aux USA où il aurait pris son indépendance vis-à-vis de Mgr Fellay.

J'ai eu ces informations avant-hier de vive voix, au milieu d'autres informations importantes. Je me refais préciser cela et je vous tiens au courant.


Dernière édition par Gentiloup le Mar 28 Aoû 2012, 14:47; édité 1 fois
Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Dim 29 Juil 2012, 20:00    Sujet du message: L'ABBE CHAZAL COMMENTE LES CONDITIONS DE RALLIEMENT à ROME énoncées le 18.07.2012 par MENZINGEN Répondre en citant

Oui Gentiloup c'est en effet très important, merci de nous tenir au courant.

Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 29 Juil 2012, 20:10    Sujet du message: L'ABBE CHAZAL COMMENTE LES CONDITIONS DE RALLIEMENT à ROME énoncées le 18.07.2012 par MENZINGEN Répondre en citant

Cela m'intéresse aussi beaucoup. Je suis si contente qu'il y ait enfin un prêtre qui ait commenté cette lettre...

Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Dim 29 Juil 2012, 21:48    Sujet du message: A propos de l'abbé Chazal Répondre en citant

InDominoSperavi a écrit:
J'accuse le Conseil(1)       

(1) Titre original de l’article en anglais : I accuse the counsel . Il s’agit, me semble-t-il, d’un jeu de mot avec le titre du fameux livre J’accuse le concile, de Mgr Lefebvre. Ici, l’abbé Chazal semble accuser le Conseil général de la FSSPX, c’est à dire Mgr Fellay et ses deux assistants.

(SOURCE Society of Saint-Pius X in Korea)


Précisions: A propos de l'abbé Chazal, avant-hier il était encore aux Philippines, mais il se préparait à partir aux USA à l'appel de Mgr Williamson....

J'aurais peut-être encore d'autres nouvelles dans quelques jours.

Votre petite note sur le titre ne manque pas de sel non plus!


Dernière édition par Gentiloup le Lun 30 Juil 2012, 00:01; édité 5 fois
Revenir en haut
Antoinette
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2012
Messages: 112

MessagePosté le: Dim 29 Juil 2012, 21:52    Sujet du message: L'ABBE CHAZAL COMMENTE LES CONDITIONS DE RALLIEMENT à ROME énoncées le 18.07.2012 par MENZINGEN Répondre en citant

Merci à InDominoSperavi et à Gentiloup.

Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Dim 29 Juil 2012, 22:11    Sujet du message: L'ABBE CHAZAL COMMENTE LES CONDITIONS DE RALLIEMENT à ROME énoncées le 18.07.2012 par MENZINGEN Répondre en citant

Merci beaucoup InDominoSperavi!
Il est quand même remarquable que cette critique soit parue sur le site officiel de de la FSSPX de Corée...
Il y en a qui font plus que résister à Menzingen!!!


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Lun 30 Juil 2012, 09:31    Sujet du message: L'ABBE CHAZAL COMMENTE LES CONDITIONS DE RALLIEMENT à ROME énoncées le 18.07.2012 par MENZINGEN Répondre en citant

Dernières nouvelles des Philippines sur l'abbé Chazal, je vous la transmets comme je l'ai reçue:
Citation:

L'abbé Chazal sera en France prochainement, (...)

peut-être pourrons-nous le voir?

Je n'en sais pas plus, je transmets au fur et à mesure, que les nouvelles parviennent! Je ne sais pas pourquoi cette nouvelle contredit la précédente, à propos d'un voyage aux USA à l'appel de Mgr Williamson.
Ce qui est sûr c'est que ces nouvelles viennent directement des Philippines d'une source très proche de l'abbé.


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Lun 30 Juil 2012, 13:14    Sujet du message: L'ABBE CHAZAL COMMENTE LES CONDITIONS DE RALLIEMENT à ROME énoncées le 18.07.2012 par MENZINGEN Répondre en citant

Les réfractaires ont-ils l'intention de se manifester fortement dès maintenant, n'y aura t-il pas risque de scission?
La plupart des fidèles ne savent presque rien de ce qui se passe, ils savent que les accords sont au point mort, il y a ceux qui ne s'informent pas, même sur le net, ils regarde la Porte Latine et c'est tout, il y a ceux qui se bouchent les yeux et les oreilles car ils craignent une division et préfèrent ne rien savoir et les autres qui n'ont jamais rien su et ne s'en préoccupent pas. C'est pourquoi: merci de nous tenir au courant, c'est très important.


Revenir en haut
Criton
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2012
Messages: 249
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 30 Juil 2012, 13:39    Sujet du message: L'ABBE CHAZAL COMMENTE LES CONDITIONS DE RALLIEMENT à ROME énoncées le 18.07.2012 par MENZINGEN Répondre en citant

Bravo aux courageux Coréens de la Fraternité !

Cela touche d'autant plus ma famille, car nous sommes les neveux de Just de Bretenieres, l'un des jeunes prêtres des missions étrangères martyrisé en Corée au XIXème siècle. (Mgr d'Hulst a été son collègue de séminaire et a écrit un ouvrage sur sa vie).

A partir de la photographie originale du martyr sur plaque de verre, j'avais envoyé au supérieur de l'abbé Chazal la dernière photographie de Just avant son départ pour l'Asie.

L'abbé Chazal peut compter sur nos prières et notre modeste soutien.

Les Coréens ont une dévotion particulière pour Just (malheureusement béatifié par Paul VI et canonisé par JP2), mais il n'en reste pas moins martyr de Notre Seigneur Jésus-Christ.


Revenir en haut
Antoinette
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2012
Messages: 112

MessagePosté le: Lun 30 Juil 2012, 14:32    Sujet du message: L'ABBE CHAZAL COMMENTE LES CONDITIONS DE RALLIEMENT à ROME énoncées le 18.07.2012 par MENZINGEN Répondre en citant

Alix a raison, plupart des fidèles ne savent rien du tout ou par manque des moyens techniques ou par fausse obéissance.
Il y a un grand nombre des personnes âgées complètement coupées des informations.
J'ai commencé enregistrer des K7 avec des sermons en français (abbés Koller, Pfluger) et imprimer des autres textes pour les donner aux intéressées.
Il faut faire des enregistrements de l'ordinateur sur la K7 avec un dictaphone devant des enceintes - la qualité est médiocre.
Je ne sais pas télécharger des vidéos de gloria sur mon disque dure, mais uniquement de youtube.


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Lun 30 Juil 2012, 16:58    Sujet du message: L'ABBE CHAZAL COMMENTE LES CONDITIONS DE RALLIEMENT à ROME énoncées le 18.07.2012 par MENZINGEN Répondre en citant

Criton1963 a écrit:
Bravo aux courageux Coréens de la Fraternité !

Cela touche d'autant plus ma famille, car nous sommes les neveux de Just de Bretenieres, l'un des jeunes prêtres des missions étrangères martyrisé en Corée au XIXème siècle. (Mgr d'Hulst a été son collègue de séminaire et a écrit un ouvrage sur sa vie).

A partir de la photographie originale du martyr sur plaque de verre, j'avais envoyé au supérieur de l'abbé Chazal la dernière photographie de Just avant son départ pour l'Asie.

L'abbé Chazal peut compter sur nos prières et notre modeste soutien.

Les Coréens ont une dévotion particulière pour Just (malheureusement béatifié par Paul VI et canonisé par JP2), mais il n'en reste pas moins martyr de Notre Seigneur Jésus-Christ.

Très intéressant, cher Criton, l'histoire de votre martyr de famille, justement nommé "Just", pas comme Saint-Juste qui avait tout faux!

Pourrions-nous en savoir plus et avoir les liens ou références vers le livre dont vous parlez? A quand remonte ce départ vers l'Asie de Just? A quel âge est-il mort? Quel a été son martyr? Tout cela serait fort intéressant!

Peut-être pourrez-vous rencontrer l'abbé Chazal puisqu'aux dernières nouvelles il vient en France... En tout cas, oui, il peut compter sur notre soutien plein et entier.


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Lun 30 Juil 2012, 20:39    Sujet du message: L'ABBE CHAZAL COMMENTE LES CONDITIONS DE RALLIEMENT à ROME énoncées le 18.07.2012 par MENZINGEN Répondre en citant

Comme j'aimerais avoir un saint dans ma famille!
Les fidèles qui résistent ne sont pas particulièrement les jeunes, il y a de tout, celà dépend beaucoup de la prise de position du prêtre, par exemple :A  Clermont ferrand, je connais des très agés qui réagissent! Moi-même qui suis une vieille (!) j'ai immédiatement (et avant les infos sur le net) pris une position intransigeante, mais je suis un cas, j'y vais à l'instinct et je déteste les modernistes, le concile et ses oeuvres. Je crois que le chemin ue Mgr Lefebvre nous a fait prendre, est un chemin rude et sans détours vers les erreurs; les accords nous mettent le nez dans les hérésies et rien qu'en les respirant nous serons contaminés!


Revenir en haut
Criton
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2012
Messages: 249
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 30 Juil 2012, 22:50    Sujet du message: L'ABBE CHAZAL COMMENTE LES CONDITIONS DE RALLIEMENT à ROME énoncées le 18.07.2012 par MENZINGEN Répondre en citant

Bonsoir Gentiloup,
Bonsoir Alix,

Nous avons tous certainement des saints ou des saints inconnus dans nos familles, car nous sommes d'un pays de vieille chrétienté. Aussi demandons leurs par nos prières leur assistance pour le combat de la foi que nous devons mener.

Bref résumé de la vie de Just de Bretenières martyrisé en Corée en 1866 :

Just Ranfer de Bretenières est né en 1838 à Chalons-sur Saône et baptisé le jour même de sa naissance.
Il est le fils aîné d’une famille catholique légitimiste de Saône et Loire.
Ses parents ont un certain patrimoine mais entendent vivre et éduquer leur deux fils avec une modestie toute catholique.

En 1844, à l’age de six ans Just joue dans le parc du château de Bretenières avec son frère Christian, il creuse des trous avec un bâton et soudain s’exclame : « Regarde les chinois, je vois les chinois, creusons plus bas, nous arriverons jusqu’à eux , ils m’appellent ». Son frère ne distingue absolument rien .

Vingt ans plus tard, Il indiquera à l’un de ses collègues de séminaire que ce fait est à l’origine de sa vocation.

En 1845, alors qu’il vient de passer un séjour en Bavière pour perfectionner sa pratique de l’allemand, Il demande à sa mère si tous les prêtres sont des saints ?
Sa mère lui répond que les prêtres sont des hommes et peuvent faillir : témoin Judas, qui trahit notre Seigneur Jésus-Christ, tandis que tous les autres furent des saints, glorifiés par le martyre. « Et bien, moi, reprit Just, je crois que M. W*** est un saint ; car , quand il nous explique le catéchisme , je vois sa figure s’animer, et il y a une auréole lumineuse sur sa tête, comme on en représente au-dessus de l’image des saints : n’est-ce pas Christian ? » Mais le plus jeune déclare qu’il n’a rien vu du tout. Just se tait et n’en parlera plus.

En 1858, M. de Bretenières conduit ses deux fils à Francfort où vient de séjourner le Comte de Chambord, afin de présenter ses deux fils au Prince. Just d’ordinaire si éloigné du monde, ne montre en cette circonstance ni gaucherie, ni timidité. Comme toujours le fond chez lui emporte la forme. Parce qu’il garde pieusement dans son cœur les traditions de fidélité et de respect qui avaient honoré ses aÏeux il se trouve à l’aise dans la manifestation de ces sentiments.

Etudiant, il commence des études de philosophie et de théologie au séminaire de Saint-Sulpice à Issy, il rejoint le séminaire des Missions Etrangères en 1861. Ordonné prêtre le 21 mars 1864, il embarque le 19 juillet suivant pour la Corée.

En novembre, il arrive à Yang-kouan, en Mandchourie, qu’il quitte en avril 1865 pour réussir, un mois plus tard, à entrer en Corée, après avoir bravé des périls extrêmes car la Corée était alors interdite aux étrangers et la religion catholique interdite, sous peine de mort. Peu après, il est à Séoul.

Là, il est arrêté le 25 février 1866 comme prédicateur de l’Evangile et emprisonné avec son évêque et deux autre missionnaires. Parlant encore mal la langue du pays, il se contente de répondre à ses juges : « je suis venu en Corée pour sauver les âmes ; je mourrai pour Dieu avec joie. »

Soumis à plusieurs reprises à des tortures d’une cruauté inouïe, le corps brisé et brûlant de fièvre dans sa prison, il demeure d’une patience inaltérable. Après une dernière séance de torture, il est décapité le 8 mars 1866, près de Séoul.

Plusieurs miracles ont été constaté le concernant.
Just a été béatifié par Paul VI et canonisé par JPII.

Après sa mort, les parents de Just arriveront à rapatrier une partie du corps de leur fils.
Son frère Christian rentrera dans les ordres et fondera une école à Dijon.

Ouvrage de référence :
Vie de Just de Bretenières par Mgr Hulst (qui fut l’un de ses confrères de séminaire)


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Lun 30 Juil 2012, 23:04    Sujet du message: L'ABBE CHAZAL COMMENTE LES CONDITIONS DE RALLIEMENT à ROME énoncées le 18.07.2012 par MENZINGEN Répondre en citant

Merci beaucoup pour ce très beau témoignage, cher Criton. A chaque fois qu'on évoque un martyr on se demande si on serait capable de proclamer la foi sous les tortures, comme eux, comme lui? Prions bien pour que le Bon Dieu nous donne toujours la force de témoigner pour Son Nom!

Encore un témoignage qui va rejoindre les archives.

Il ne faut pas que je sois seule à déceler les témoignages intéressants. Toutes ces archives sont ouvertes à tous! Il y a, dans les archives, une section:


  TÉMOIGNAGES DIVERS


Revenir en haut
DEO GRATIAS
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2012
Messages: 214

MessagePosté le: Lun 30 Juil 2012, 23:44    Sujet du message: L'ABBE CHAZAL COMMENTE LES CONDITIONS DE RALLIEMENT à ROME énoncées le 18.07.2012 par MENZINGEN Répondre en citant

Bravo l'abbé Chazal! Et merci InDominoSperavi! Okay

Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 31 Juil 2012, 12:52    Sujet du message: L'ABBE CHAZAL COMMENTE LES CONDITIONS DE RALLIEMENT à ROME énoncées le 18.07.2012 par MENZINGEN Répondre en citant

Merci Criton, pour la vie de ce grand saint. Je l'ai lue avec intérêt.

Revenir en haut
Antoinette
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2012
Messages: 112

MessagePosté le: Mer 1 Aoû 2012, 11:46    Sujet du message: L'ABBE CHAZAL COMMENTE LES CONDITIONS DE RALLIEMENT à ROME énoncées le 18.07.2012 par MENZINGEN Répondre en citant

Correspendance privée d'un Australien: "...dear X, It is a tragedy for the SSPX and for the Fight to Restore Tradition to the Church that Fr Chazal has received a Montium from Menzingen..."

Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Mer 1 Aoû 2012, 12:25    Sujet du message: L'ABBE CHAZAL COMMENTE LES CONDITIONS DE RALLIEMENT à ROME énoncées le 18.07.2012 par MENZINGEN Répondre en citant

Merci Beaucoup, chère Antoinette,

Savez-vous de de quoi retourne cette motion?  Pour ma part les dernières nouvelles que j'ai eues indiquaient qu'il rentrait en France. Le fait qu'il ait publié très officiellement sa dernière intervention (ci-dessus traduite par InDominoSperavi) du site officiel de la Corée du Sud, tendrait à faire penser qu'il rentre officiellement en résistance...

L'abbé Koller, lui, a été déplacé prés de Paris.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:46    Sujet du message: L'ABBE CHAZAL COMMENTE LES CONDITIONS DE RALLIEMENT à ROME énoncées le 18.07.2012 par MENZINGEN

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com