Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Présentation

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
N.M.
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Aoû 2012
Messages: 217
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 3 Aoû 2012, 15:59    Sujet du message: Présentation Répondre en citant


Bonjour à tous.

Certains d’entre vous me connaissent déjà, puisque je les ai déjà croisés sur le Forum catholique. Je leur adresse par la présente mon cordial salut. Avec une attention toute particulière pour Dame Gentiloup, qui porte le poids de ce forum sur ses épaules, ainsi que pour l’inépuisable ami Martin, mais encore à l’endroit de PGM. J’ai rompu quelques lances autrefois avec ce dernier, et nos échanges avaient pu être un peu vifs. Je veux lui faire savoir que j’ai beaucoup apprécié l’un de ses précédents messages tournant autour de la question dite du « pape douteux ».

En effet nombre d’entre vous ne sont pas sans savoir que l’on me catalogue comme « sédévacantiste », et en effet je fais mien la profession de foi suivante (même si son auteur a pu varier sur cette question) :
Citation:


"Un pape digne de ce nom et vrai successeur de Pierre ne peut pas déclarer qu’il se donnera à l’application du concile [Vatican II] et de ses réformes. Il se met par le fait même en rupture avec tous ses prédécesseurs et avec le concile de Trente en particulier."

Mgr Lefebvre, Lettre aux cardinaux, 6 octobre 1978 (à l’occasion du conclave qui a suivi la mort de Jean-Paul Ier).





Cependant, je tiens à dire et redire que je ne me suis pas inscrit sur ce forum pour ferrailler avec mes frères "lefebvristes", mais bien pour faire front commun avec tous ceux qui perçoivent la nécessité qu'il y a de lutter ensemble contre un éventuel ralliement de la FSSPX, ainsi que pour aider spirituellement, moralement et même matériellement tous ceux des prêtres (et j'en connais personnellement) qui, dans la FSSPX, souffrent profondément de ce qui est en train de se produire.

Si je ne me retrouve pas  entièrement dans la position officielle de la FSSPX (et donc de Mgr Lefebvre), je ne peux pas cependant négliger le fait que la FSSPX est - qu'on le veuille ou non - la structure qui porte le plus visiblement témoignage de ce que Vatican II s'oppose à la Tradition apostolique. Je ne néglige pas non plus tout le bien qui est fait par les prêtres de la FSSPX et des "communautés amies" au service des âmes. Je rends hommage à Mgr Lefebvre sans lequel la conservation des rites sacramentels traditionnels reçus de l'Eglise aurait été rendue pratiquement impossible (du moins pour le plus grand nombre d'entre nous).

Et évidemment c'est pour abattre cette citadelle visible, ce reproche vivant à l'endroit du "corps étranger" qu'est Vatican II que nos vrais adversaires s'escriment très habilement à rallier la FSSPX sous l'"autorité" "conciliaire". Quel plus beau trophée de chasse en ce cinquantenaire de Vatican II que d'obtenir la peau de la FSSPX ?

Ne perdons pas espoir et essayons d’éclairer les âmes de bonne volonté. Entraidons-nous dans l’amitié, car les temps qui viennent (et sont déjà là) sont des temps mauvais. Dieu les permet. C’est donc pour un plus grand bien. C’est pour notre sanctification. C’est pour que nous ayons quelque chose à souffrir – à pâtir – avec le divin Crucifié unissant lui-même mystérieusement (en raison de l’union hypostatique) la plus grande des douleurs et l’angoisse de la Passion avec la Vision béatifique. Ne craignons pas. Il est avec nous et a soif de nos âmes. Redisons souvent les sept paroles du Christ en croix : elles sont le résumé de la Passion rédemptrice et de toute notre vie chrétienne. Là sont la vérité, le salut et le réconfort.

Bien cordialement à tous

 N.M.

 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 3 Aoû 2012, 15:59    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
N.M.
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Aoû 2012
Messages: 217
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 3 Aoû 2012, 16:05    Sujet du message: Présentation Répondre en citant


Le 20 octobre 1976 s’était tenue à la salle de la Mutualité une réunion publique dont le thème était « justice pour Mgr Lefebvre ». Sur internet, on trouve désormais en ligne l’enregistrement de l’intervention qu’avait alors donnée (à cette occasion) le Père Barbara :
http://www.dailymotion.com/video/xdxrcu_pere-barbara-crise-de-l-eglise-1-2_people ;

http://www.dailymotion.com/video/xdxrt6_pere-barbara-crise-de-l-eglise-2-2_people .

J’ai sous les yeux le verbatim de cette intervention paru dans le n°46 de la revue Forts dans la Foi, et j’y relève notamment ces quelques extraits :

« Je n’ai rien à demander [à la « Rome occupée »]. Je n’ai pas à demander le droit à la messe puisque je le possède et que j’en jouis. Il en est de même pour tout baptisé. Tous nous avons le droit d’assister à la messe de toujours et le devoir de défendre et de soutenir les prêtres qui la célèbrent. On ne demande pas le droit de faire son devoir. »

« C’est le concile Vatican II qui est mauvais. C’est la messe nouvelle qui est mauvaise. Il faut donc les combattre. On ne fait pas de quartier aux éléments essentiels de la subversion qui n’ont d’autre but que de détruire la foi et la messe. »

« Oui, soyons-en bien persuadés, ce sont les hommes en place qui veulent la destruction de l’Église, puisque ce sont eux qui la patronnent. A présent vous comprenez pourquoi je refuse de demander à quelque autorité que ce soit actuellement en place, autorités qui sont de fait les vrais assassins de la foi, je refuse de leur demander quoi que ce soit. Je ne leur reconnais aucun pouvoir aussi longtemps qu’ils n’ont pas rétracté leurs hérésies publiques. »

« Envers et contre tout, avec la grâce de Dieu qui ne nous fera jamais défaut si nous lui restons fidèles, nous maintiendrons la messe de toujours comme c’est notre droit et notre devoir ; et dans le même temps nous dénoncerons et nous combattrons la nouvelle messe pour ce qu’elle est : non plus la messe véritable, mais un mémorial protestant, et rien de plus. »

Il me semble que ces quelques citations résument assez bien la situation qui, quoi qu’on en dise, n’a changé qu’accidentellement. Substantiellement, ce sont toujours les mêmes problèmes qui se posent. On a changé le chef d’orchestre, mais le morceau est toujours le même !

Si l’on doit discuter avec la « Rome occupée » (de préférence avec une longue cuillère !), ce n’est pas pour obtenir l’autorisation de faire son devoir ou régler la situation de la Fraternité X ou Y, c’est premièrement pour manifester aux yeux de tous que Vatican II est un corps étranger à la doctrine catholique et que la nouvelle messe et les nouveaux rites sacramentels ne sont pas d’Église. Et c’est deuxièmement pour signifier à Josef Ratzinger et consorts qu’il est (grand) temps de se convertir.

Dans l’hypothèse où Josef Ratzinger condamnerait Vatican II et renverrait aux poubelles de l’histoire le nouvel ordo missæ et les nouveaux rites, alors il n’y aurait plus de problème entre Rome et nous, puisque par le fait même Rome serait à nouveau dans Rome (ce qui n’est plus le cas depuis une cinquantaine d’années) et il ne serait d’ailleurs pas le temps de négocier quelque accord pratique que ce soit, mais bien d’obéir à un pape catholique, alors « digne de ce nom et vrai successeur de Pierre » (pour reprendre les mots de Mgr Lefebvre). Mais même dans ce cas de figure-là il n’y aurait pas à proprement parler d’accord pratique (au sens où on l’entend aujourd’hui). Le pape pourrait nommer tel ou tel Mgr ou abbé aumônier des îles Kerguelen, il n’y aurait qu’à obtempérer.

Mais l’accord que l’on nous propose est un accord pour obtenir un strapontin plus ou moins confortable et régler les situations personnelles d’un chacun. Il est donc irrecevable car il serait une trahison par rapport à ce qui est la vraie mission des résistants : manifester publiquement la dimension rupture de Vatican II et urger le retour à l’ordre. On nous demande ni plus ni moins de faire passer nos supposés biens particuliers avant le Bien Commun…

Alors évidemment, on va se récrier et nous dire : mais non, nous n’oublions pas le Bien Commun, au contraire… dans la place nous allons être le levain dans la pâte. En clair : on nous demande de mentir. Soit disant pour le bien… Non faciat malum ut inde veniat bonum, a déjà répondu l’Apôtre à tous ces bons apôtres, qui ont également oublié que Notre Seigneur a marché sur les eaux et non pas joué au sous-marin.

En sachant bien que tous ceux qui jouent au sous-marin finissent par passer en tout et pour tout dans l’amirauté d’en face. On finit par penser comme on parle. Je dirais même que les silences calculés sur les vérités qui divisent finissent par avoir une signification en creux et valoir abdication de son jugement face à la pensée que l’on prétendait combattre.

N.M.




Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Ven 3 Aoû 2012, 16:24    Sujet du message: Re-bienvenue cher N.M. Répondre en citant

Re-bienvenue cher N.M.,

[Je vous remercie de la clarté de votre présentation et je rappelle que ce fil n'est pas destiné à discuter de la question théologique du sédévacantisme.
Si certains veulent vous répondre à ce sujet, ils trouveront tous les éléments pour le faire dans le corps de ce fil où vous êtes intervenu: Très bonne analyse de Rivarol encore une fois.

Tous les messages sur ce thème disséminés ici ou ailleurs seront modérés.]


A part cette parenthèse, merci pour votre attention particulière et pour la clarté de votre présentation.


N.M. a écrit:
Alors évidemment, on va se récrier et nous dire : mais non, nous n’oublions pas le Bien Commun, au contraire… dans la place nous allons être le levain dans la pâte. En clair : on nous demande de mentir. Soit disant pour le bien… Non faciat malum ut inde veniat bonum, a déjà répondu l’Apôtre à tous ces bons apôtres, qui ont également oublié que Notre Seigneur a marché sur les eaux et non pas joué au sous-marin.

En sachant bien que tous ceux qui jouent au sous-marin finissent par passer en tout et pour tout dans l’amirauté d’en face. On finit par penser comme on parle. Je dirais même que les silences calculés sur les vérités qui divisent finissent par avoir une signification en creux et valoir abdication de son jugement face à la pensée que l’on prétendait combattre.

N.M.



Excellent résumé de la situation! Okay

Revenir en haut
Martin
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2012
Messages: 247
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Ven 3 Aoû 2012, 17:33    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

 
N.M. a écrit:
Dans l’hypothèse où Josef Ratzinger condamnerait Vatican II et renverrait aux poubelles de l’histoire le nouvel ordo missæ et les nouveaux rites, alors il n’y aurait plus de problème entre Rome et nous, puisque par le fait même Rome serait à nouveau dans Rome (ce qui n’est plus le cas depuis une cinquantaine d’années) et il ne serait d’ailleurs pas le temps de négocier quelque accord pratique que ce soit, mais bien d’obéir à un pape catholique, alors « digne de ce nom et vrai successeur de Pierre » (pour reprendre les mots de Mgr Lefebvre). Mais même dans ce cas de figure-là il n’y aurait pas à proprement parler d’accord pratique (au sens où on l’entend aujourd’hui). Le pape pourrait nommer tel ou tel Mgr ou abbé aumônier des îles Kerguelen, il n’y aurait qu’à obtempérer.

Oui, cher NM, à moins que nous soyons parvenus au terme de l’aventure humaine sur terre, la seule issue pour l’Église et pour l’humanité est un retour à la doctrine des apôtres enseignée par un pape “digne de ce nom”. À vues humaines, on nous accusera de demander l’impossible et de manquer de “réalisme”, mais ce n’est pas la première fois dans l’histoire de l’Église que le Bon Dieu déjoue tous les pronostics, même si le scénario est chaque fois différent : dans L’Homme éternel, Chesterton évoque les “cinq morts de l’Église”, et il montre que toutes ces “morts” ont été suivies de belles “résurrections”...

M.
 


Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 3 Aoû 2012, 18:42    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

Bienvenue, NM. Mais s'il vous plaît, faites bien attention de respecter les gens que nous respectons. Donc n'appelez plus les dominicains les Bonhommes d'Avrillé, même si vous en avez gros sur la patate à leur égard... A part cela, je suis ravie si vous nous aidez à lutter contre nos ennemis. Mais par pitié, ne luttez pas contre nos amis, sinon, cela ne va pas gazer...

Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Ven 3 Aoû 2012, 19:11    Sujet du message: Présentation Répondre en citant


Effectivement les Dominicains d'Avrillé sont pour ce forum des amis et des références, même si leurs analyses ne sont pas infaillibles, là n'est pas la question. Nous sommes avec eux dans le combat de la Tradition et pour la défense de la FSSPX dans son intégrité.

Rome veut nous diviser, Mgr Fellay lui a prêté la main on ne sait trop pourquoi,
nous nous voulons rester tous unis, mais seulement dans la Foi de toujours. Tous ceux qui luttent contre le délitement de la FSSPX et contre la dispersion de la Tradition sont nos amis.

Si par malheur, en raison d'un trop grand manque de confiance en Dieu de notre Part, la FSSPX devait se diviser, ce serait une grande épreuve. Parce que alors, la Tradition encore bien visible grâce à l’œuvre de Mgr Lefebvre serait grandement affaiblie. C'est cela que cherche l'adversaire, nous diviser et nous rediviser encore pour nous affaiblir.

 
"Diviser pour régner", c'était une des maximes de Machiavel, pour son prince de ce monde.

De ce fait les membres de ce forum doivent oublier les querelles partisanes
et au contraire, contribuer au discernement des esprits de ceux qui n'ont pas compris la calamité que serait pour la FSSPX et pour l'Eglise un ralliement à Rome!

Au lieu de chicaner entre nous sur telle ou telle question, il nous faut ramener vers les réfractaires le maximum de fidèles et même, j'ose le dire, de prêtres.


Revenir en haut
N.M.
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Aoû 2012
Messages: 217
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 3 Aoû 2012, 19:35    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

Chère IDS,

Je vais peut-être vous surprendre, mais je lis aussi Le Sel de la terre, et apprécie une bonne partie du travail des dominicains (j'aimais et aime toujours bien les études du Père Emmanuel-Marie sur la Sainte Ecriture). Mais ainsi que vous l'aurez remarqué dans un autre fil de discussion, il y a tout de même deux trois choses qui ne passent pas... Souffrez que votre harki de service se rebiffe de temps en temps contre certains coups de griffe. 
 
A part cela, que voulez-vous dire exactement avec votre "cela ne va pas gazer" ? Est-ce une réminiscence williamsonienne ? 
 
N.M. 


Revenir en haut
InDominoSperavi
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 318
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 3 Aoû 2012, 19:46    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

Ce que je souhaite, c'est que l'on garde le respect des personnes,surtout celles qui nous sont chères, cher NM. Non, "cela ne va pas gazer" n'est pas une réminiscence williamsonnienne, mais plutôt de jeunesse. Combattons les mêmes ennemis, c'est ce que je vous demande. En fait, je vous demande exactement la même chose que Gentiloup dans le message précédent le vôtre... Vous me semblez avoir des ressources, mettez-les s'il vous plaît au service du but premier de ce forum. ;)

Revenir en haut
Chouanne
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 259

MessagePosté le: Ven 3 Aoû 2012, 20:51    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

N.M. a écrit:
Chère IDS,

Souffrez que votre harki de service se rebiffe de temps en temps contre certains coups de griffe. 
 
A part cela, que voulez-vous dire exactement avec votre "cela ne va pas gazer" ? Est-ce une réminiscence williamsonienne ? 
 
N.M. 


Quel humour! Mort de Rire


Revenir en haut
DEO GRATIAS
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2012
Messages: 214

MessagePosté le: Ven 3 Aoû 2012, 22:18    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

 
Citation:
"Un pape digne de ce nom et vrai successeur de Pierre ne peut pas déclarer qu’il se donnera à l’application du concile [Vatican II] et de ses réformes. Il se met par le fait même en rupture avec tous ses prédécesseurs et avec le concile de Trente en particulier."

Mgr Lefebvre, Lettre aux cardinaux, 6 octobre 1978 (à l’occasion du conclave qui a suivi la mort de Jean-Paul Ier).
Bin, il est où le problème? Je la fais mienne aussi cette déclaration de Mgr Lefebvre!

Alors, Bienvenu, NM!


Revenir en haut
Chrysogonus
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2012
Messages: 158
Localisation: Ouest

MessagePosté le: Ven 3 Aoû 2012, 23:10    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

Bonjour N.M.
Je souhaite aussi que le but de ce forum soit respecté, et que les thèmes propres au sédévacantisme restent sur les nombreux sites qui leurs sont dédiés.


Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Sam 4 Aoû 2012, 00:28    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

On se calme! N.M. est inscrit sur ce forum, il est soumis au même règlement et au respect des mêmes buts. Il est même l'un des rares qui semble les avoir si bien adoptés d'emblée! Il est aussi bienvenu que n'importe lequel d'entre vous, alors soyez gentils au lieu d'être suspicieux! Il y a trois modérateurs, ils sont assez grands pour veiller au respect des buts et du règlement du forum. Merci!

Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Sam 4 Aoû 2012, 07:59    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

Soyez le bienvenu NM, c'est vrai qu'il faut que nous soyons nombreux pour défendre l'Eglise.
- Nous ne prétendons pas autre chose que d'être une courroie de transmission de la Tradition, avec un grand "T" car elle est d'origine divine.
-(Edito: le sel de le terre, no 71) C'est notre seul but.


Revenir en haut
PGM
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2012
Messages: 133

MessagePosté le: Dim 5 Aoû 2012, 07:25    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

Je vous salue mon cher NM, et c'est un grand plaisir de vous retrouver. Je constate que votre prose n'a rien perdu de sa fort belle tournure et que votre esprit est toujours aussi acéré. À un moment où plus que jamais il importe de voir clairement et de dire les choses comme elles sont, nul doute que vous serez des plus utiles.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:35    Sujet du message: Présentation

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com