Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
L'origine de la crise: la transgression de la vocation de la FSSPX

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hugo
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2012
Messages: 136
Localisation: Andresy

MessagePosté le: Ven 14 Sep 2012, 12:31    Sujet du message: L'origine de la crise: la transgression de la vocation de la FSSPX Répondre en citant

Posté le: 14 09 2012 par Hugo à 13:18    Sujet du message: Mgr Fellay doit démissionner!



Je suis d’accord avec Chrisogone qui nous dit « L'origine de la crise dans la FSSPX vient d'une première violation des recommandations de Mgr Lefebvre : avoir rompu l'égalité entre les évêques par l'élection de l'un d'entre eux comme supérieur ». La conséquence de cette transgression a été que la grâce de l’épiscopat, liée avec le pouvoir de gouverner, a favorisé un changement de conception de la Fraternité. Celle-ci, pensée par Mgr Lefebvre comme une suppléance, adaptée au cas de nécessité et pour la loi suprême de l’Eglise, i. e. le salut des âmes, toute ordonnée à la prédication, à la formation de bons prêtres et à la procuration des sacrements qu’attendaient les fidèles. Elle était, pour ce faire, totalement abandonnée à la Providence.
Mais le pouvoir, lié à l’épiscopat, a permis qu’on commence à penser en termes de structures. On a commencé à comparer le désastre conciliaire et l’essor de la Fraternité. Pour gagner encore quelque avantage par les chiffres, on a comparé les messes conciliaires et leur fréquentation, à l’ensemble des messes saint Pie V, ralliés ou pas. On a comparé la « fécondité » des milieux de la tradition (ralliés ou pas) à la décadence du clergé conciliaire, etc. Pour faire bon poids, on affirme que les ralliés n’existeraient pas sans nous ! Après s’être ainsi soufflé dans les pectoraux, il ne restait plus qu’à demander à Rome une reconnaissance canonique, faite, non pas pour les intérêts de la Fraternité, mais pour l’intérêt de toute l’Eglise. (Cf. l’interview de l’Abbé Schmidberger au journal Die Welt du 13/02/12 : « Fraternité saint Pie X sera, pour le Pape, d’un grand secours pour contrer partout en Europe des forces centrifuges, porteuses de schismes » Ce n’était plus la Fraternité sauvée par la grâce de Notre Seigneur procurée par l’Eglise de toujours, c’était la Fraternité qui allait sauver l’Eglise !
C’est l’épiscopat, lié au pouvoir de gouverner, qui a conduit le Supérieur général et une large partie de ses confrères, à trouver qu’une « structure de suppléance » était bien fragile et précaire ; que le « cas de nécessité » était difficile à invoquer trop longtemps ; que le bien des âmes serait aussi bien, sinon mieux, assuré dans une Prélature personnelle que dans une structure de « suppléance ». L’esprit du fondateur était abandonné. Il l’a été par tous les ralliements auxquels nous avons assisté. Or, sans le charisme du fondateur, (c’est-à-dire sans la grâce accordée au fondateur) toute institution religieuse périclite.
Demander la démission de Mgr Fellay ? Oui, pourquoi pas, mais changer un homme ne suffira pas. Il faut surtout retrouver l’esprit du fondateur, qui a énuméré les critères d’Eglise et de foi, formant socle de la position de la Fraternité : structure de suppléance, dans un contexte de nécessité, selon la loi suprême de l’Eglise qui est le salut des âmes ; aller et s’implanter là où les âmes appellent. Faire confiance dans la Providence. Et se méfier à proportion des calculs humains, trop humains.
C’est pourquoi je salue l’attitude de ceux qui, aujourd’hui, préfère le message de Mgr Lefebvre à tout le reste.



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 14 Sep 2012, 12:31    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Louis
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2012
Messages: 282
Localisation: Rome Éternelle

MessagePosté le: Ven 14 Sep 2012, 14:51    Sujet du message: L'origine de la crise: la transgression de la vocation de la FSSPX Répondre en citant

Okay

Comme le faisait remarquer Mgr Williamson en 2008 sur ce qu'est la FSSPX, elle n'est pas l'Église et elle n'est pas une congrégation religieuse normale dans une Église normale. Certains semble l'oublier Mr. Green

http://www.gloria.tv/?media=7435


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Ven 14 Sep 2012, 21:18    Sujet du message: L'origine de la crise: la transgression de la vocation de la FSSPX Répondre en citant

Vous avez parfaitement raison, Hugo, même les simples fidèles dans nos chapelles sont contaminés , les structures sont d'un grand intérêt et on perd de vue l'essentiel, on se compte, on se compare, le seul but devrait être le salut des âmes, la messe, si on a le bonheur d'en avoir une, sinon se démener pour l'obtenir. Mais il y a les écoles et là il faut des structures, on ne peut pas tout laisser à la providence. Mais c'est très vrai la Fraternité a perdu sa fraîcheur, sa simplicité d'âme.
Il faut rebondir, voyez le carmel, les constitutions sont celles de la madré, il y a certainement eu des hauts et des bas, mais c'est le haut qui l'a
remporté.
J'espère que notre fondateur ne nous abandonnera pas, nous sommes un frêle esquif, il nous faut des marins avertis.
Et, c'est certain la grande erreur fut de nommer supérieur un évêque , la cohérence fut détruite, de simple organisateur le supérieur évêque s'est pris (et on l'a pris) pour un chef suprême a qui nous devrions obéir sans discuter (la frat n'est pas une démocratie n'est-ce pas?) Je e vois pas un simple prêtre, même supérueur, donner des ordres aux évêques, je pense qu'il avait, entre eux, une organisation et une certaine liberté d'actions
j'ai sous les yeux la conférence de Mgr Lefebvreà Angers et l'exemple de mauvaises obéissance dont l'obéissance aux mauvais pasteurs... A Rome...J'ai aussi une plaquette, particulièrement d'actualité : QUI EST LE PAPE BENOIT XVI?- Abbé Dominique Bourmaud-
Sur la quatrième de couverture:Cette plaquette est à lire par tous ceux qui veulent se faire une idée objective de la personnalité du nouveau (c'était en 2005) pape
c(est à lire par tous mais surtout par ceux qui pensent que le pape veut revenir à la tradition.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:11    Sujet du message: L'origine de la crise: la transgression de la vocation de la FSSPX

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com