Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Abbé BOUCHACOURT - CHAPITRE D'ALBANO - CIRCULAIRE AUX ABBES D'AMERIQUE DU SUD SUR LES PROPOSITIONS ROMAINES

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> ARCHIVES -> VERS LE RALLIEMENT
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Ven 21 Sep 2012, 15:16    Sujet du message: Abbé BOUCHACOURT - CHAPITRE D'ALBANO - CIRCULAIRE AUX ABBES D'AMERIQUE DU SUD SUR LES PROPOSITIONS ROMAINES Répondre en citant

ORIGINAL : LETTRE DE L'ABBÉ BOUCHACOURT AUX PRÊTRES DU DISTRICT POUR LES
INFORMER DE LA RÉUNION D'ALBANO

_____
Mardi 8 novembre 2011
par Radio Cristiandad
     

Radio Cristiandad a reçu en exclusivité copie de la lettre dans laquelle le Supérieur du district
d'Amérique du Sud, l'abbé Bouchacourt, fait une analyse circonstanciée de ce qui s'est passé à Albano.
Ce compte rendu vient corroborer les informations déjà communiquées par Radio Cristiandad.
Une telle lettre pourrait permettre de tirer bien des choses au clair. Nous y reviendrons plus tard.
D'ici là, en voici le texte :


     

« Martínez, 12 octobre 2011

« Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X
District d'Amérique du Sud
Le Supérieur
     
« Bien chers confrères,

« Je suis rentré de Rome il y a quelques heures seulement, et je tiens à vous donner certaines nouvelles concernant la réunion à laquelle nous avons été convoquées par Monseigneur Fellay, notre Supérieur général.
Il s'agissant d'une réunion d'information.
« Conformément au communiqué publié en son temps, ont participé à cette réunion les membres du
Conseil général, tous les supérieurs de district et trois des quatre évêques.
« En effet, Monseigneur Williamson ne s'est pas rendu à Albano. Il y avait été convoqué, lui aussi,
mais Mgr Fellay avait assorti cette convocation de deux conditions : que l'intéressé ferme son blog et maintienne le secret sur le contenu du préambule remis par Rome à la FSSPX. Or, Mgr Williamson n'a pas satisfait à au moins une de ces deux conditions, et c'est pourquoi il a renoncé à participer à la réunion.
« Cette dernière s'est déroulée en trois temps. Tout d'abord, Mgr Fellay a présenté un bilan historique des relations avec Rome. Ensuite, Monseigneur de Galarreta et l'abbé de Jorna ont parlé des discussions doctrinales. Enfin a été présenté le préambule doctrinal communiqué par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, signé de la main du cardinal Levada.
« Je n'ai pas besoin de rappeler les faits historiques concernant nos relations avec Rome. Vous en
connaissez déjà l'essentiel. Quant aux discussions doctrinales, elles ont donné lieu à l'étude de quatre thèmes capitaux : le Novus Ordo Missae, la liberté religieuse, l'ecclésiologie ­ Lumen Gentium, le « subsistit in » et la collégialité ­, ainsi que le Magistère et la Tradition.
« Nos contradicteurs n'ont pas cherché à répondre à nos arguments, mais ont sans cesse tenté de nous démontrer qu'il n'existe aucune rupture avec la Tradition. Ils ont reconnu que la liberté religieuse, la
collégialité, etc. étaient des notions nouvelles, mais ­ selon eux ­ contenues implicitement dans la Tradition et explicitées par le Concile Vatican II.
« Le climat des discussions était cordial, ce qui n'a pas empêché chacun d'exprimer franchement ses
positions. Nos contradicteurs sont restés fermés à nos arguments, extérieurement du moins.
« Le texte du document remis à Mgr Fellay et à ses assistants reste confidentiel. Je puis néanmoins
vous faire part de certains éléments relatifs à son contenu. Ce texte est en deux parties : un préambule doctrinal et un bref projet de solution canonique pour la FSSPX.
« Le préambule s'appuie sur le protocole d'accord qui avait été proposé naguère à Monseigneur
Lefebvre, mais sous une forme plus restrictive.
« On nous demande de reconnaître à la lumière de la Tradition catholique le concile Vatican II et les enseignements postérieurs des papes jusqu'aujourd'hui. En outre, nous devrions accepter, d'une part le Catéchisme de l'Église catholique, qui représente un résumé de la doctrine conciliaire, d'autre part le Code de droit canonique publié en 1983, avec une application adaptée à la discipline particulière octroyée à la FSSPX.
« De même, il nous faudrait reconnaître la légitimité du Novus Ordo. À en croire les explications des canonistes du Vatican, « légitime » signifie « légal » ; or, cela ne correspond pas à l'acception communément admise de ce terme.
« Viendrait ensuite une profession de foi et un serment de fidélité.
« Enfin, si nous signions ce préambule, on nous octroierait une prélature personnelle  semblable à la structure canonique de l'Opus Dei ;
« Il est clair qu'étant donné son contenu, ce préambule ne peut être signé, même si on lui apporte des modifications. La situation de l'Église conciliaire, les déclarations du Pape en Allemagne, la prochaine rencontre d'Assise sont là pour montrer que les circonstances ne se prêtent pas à la signature de semblable document. Nous serions écrasés par le système, comme l'ont été les congrégations « motu proprio ».

« Mgr Fellay enverra sa réponse d'ici quelques semaines, et il publiera peut-être une déclaration
doctrinale qui n'aura rien à voir avec ce qu'on nous a présenté et que Rome n'acceptera pas. Bien qu'il existe une ouverture canonique de la part de Rome, la situation doctrinale au sein de l'Église n'a pas changé.
« Rome a besoin de nous, elle a besoin que nous nous réunissions avec elle pour démontrer que le
concile Vatican II n'est pas en rupture avec la Tradition et pour neutraliser son aile progressiste, qui aspire à une rupture manifeste avec la Tradition. Il va de soi que nous ne pouvons emprunter cette voie. Il nous faut demeurer fermes et attendre de Rome qu'elle accomplisse de nouveaux pas. Rome recule de plus en plus, mais encore insuffisamment.
« C'est pourquoi le combat continue ! Je vous demande de maintenir la confidentialité de la présente lettre. Vous pouvez informer vos fidèles que rien n'a été signé et que la situation reste identique à celle qui existait avant le 14 septembre. Lorsque je visiterai vos prieurés, je vous donnerai davantage de précisions sur la situation actuelle.
« Enfin, je voudrais vous dire que lundi dernier, j'étais à Rome pour prier devant la basilique de Saint-Pierre. J'ai aussi gravi la Scala Santa, en demandant à Notre Seigneur de nous accorder à nous tous, prêtres du District, la fidélité inébranlable au combat mené par Monseigneur Lefebvre pour le bien des âmes, de l'Église et de la Tradition. Penser à la tragédie que vit l'Église aujourd'hui doit stimuler notre zèle pour la sanctification des âmes confiées à nos soins.

« Je vous assure de mes prières fraternelles dans les Coeurs de Jésus et Marie. »

Abbé Christian BOUCHACOURT


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 21 Sep 2012, 15:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> ARCHIVES -> VERS LE RALLIEMENT Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com