Un évêque s'est levé!  Index du Forum

Un évêque s'est levé!
Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 SOUTIEN A NOS EVÊQUES, PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES REFRACTAIRES 


           
Abbé Schmidberger - Négociations FSSPX / Rome - 18 septembre 2012 Interview donnée à Pius.info

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Coeur2chouan
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 139

MessagePosté le: Ven 21 Sep 2012, 18:21    Sujet du message: Abbé Schmidberger - Négociations FSSPX / Rome - 18 septembre 2012 Interview donnée à Pius.info Répondre en citant

                   


Voici une traduction  française de la traduction anglaise, "assez précise et résumée" de Rorate Coeli d'après la vidéo de 17:21 minutes de Pius.info. Traduction française Gentiloup.

Sur la première question, portant sur le Chapitre Général, l'abbé  Schmidberger remarque ce qu'il a eu de positif pour la Fraternité Saint Pie X elle-même: «le Chapitre général nous a fourni une nouvelle unité au sein de nos propres rangs, [une unité] qui avait un peu souffert ces derniers temps, et c'est une grande grâce de Dieu, dirais-je ". En ce qui concerne l'aspect externe du Chapitre Général, l'abbé remarque qu'il y a trois points qui doivent être demandés aux  autorités si une union visible avec Rome était mise en place. Ce sont: d'une part, que la FSSPX aura la liberté d'exposer les erreurs de Vatican II, d'autre part, que la Fraternité Saint Pie X sera autorisée à utiliser les livres liturgiques de 1962 et, troisièmement, qu'il doit toujours y avoir un évêque dans la
Fraternité, issu de ses propres rangs.
La deuxième question porte sur la situation entre Rome et la FSSPX. Aux alentours de la Pentecôte (cette année) les gens pensaient que l'union visible était proche, mais, comme le remarque l'abbé, la réunion du cardinal Levada avec Mgr Fellay a changé cela. La proposition qui a été présentée par le cardinal ne contenait pas seulement la proposition [note du traducteur: pour un préambule doctrinal] que Mgr Fellay avait envoyé à Rome plus tôt, mais il a ajouté à cette proposition de nouvelles exigences devant être remplies par la FSSPX, mais que l'évêque a jugé inacceptables pour la Fraternité.
Ces exigences supplémentaires consistent, selon l'abbé, en une reconnaissance de la «licéité» de la nouvelle liturgie,  et aussi en une reconnaissance de la continuité ininterrompue entre Vatican II et tous les anciens conciles et déclarations doctrinales de l'Eglise.

Et cela est impossible, selon l'abbé, car il y a indéniablement des ruptures avec le Concile Vatican II et "nous ne pouvons donc pas accepter l' hermeutique de continuité en tant que telle».
Suite à cette réunion, Mgr Fellay a envoyé une lettre au pape, lui demandant si ces exigences supplémentaires ont été souhaitées  par Sa Sainteté, ou s'il s'agissait de demandes de ses collaborateurs.  

Le pape a assuré Mgr Fellay qu'il souhaitait vraiment que ces exigences soient satisfaites.
La FSSPX enverra ses préoccupations au sujet de ces exigences supplémentaires à Rome dans l'espoir qu'elles puissent être résolues. Déjà, avec les discussions doctrinales, il est devenu clair qu'il existe de grandes différences entre l'enseignement de l'Eglise au cours des siècles derniers (représentées par la Fraternité) et les concepts doctrinaux des représentants des autorités actuelles de l'église.

Tant que celles-ci ne sont pas résolues, le père dit qu'il croit qu'il n'y aura pas de véritable retour de l'Eglise sur les problèmes actuels.
La troisième question, traite de la relation entre l'archevêque Müller, l'actuel préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, et la FSSPX.

L'archevêque n'a pas été très favorable à la FSSPX quand il était l'Ordinaire du lieu, du diocèse dans lequel la FSSPX a son séminaire allemand, mais ce qui inquiète l'abbé bien plus encore est l'hétérodoxie de l'archevêque en certains points de la foi, alors que la tête de la CDF est censée veiller sur la foi et la protéger.
L'abbé Steiner demande alors à l'abbé Schmidberger s'il s'attend à de nouvelles excommunications si la Fraternité Saint Pie X ne remplit pas les deux conditions mentionnées ci-dessus. L'abbé Schmidberger,  pense cependant, que c'est très peu probable. Il voit la Fraternité non seulement comme une communauté d'environ 570 prêtres, des soeurs et des écoles catholiques, mais - sans vouloir paraître prétentieux - il croit également que la FSSPX est d'une certaine manière l'épine dorsale de tous ceux qui veulent garder la tradition vivante de l'Eglise. Pour tout cela, la Fraternité est d'une certaine manière un point de référence. Si ce point de référence était discrédité de quelque manière, cela signifierait une énorme «démoralisation» des forces traditionnelles et conservatrices de l'Église. Ce serait donc une catastrophe gigantesque, non pas tant pour la Fraternité que pour l'Église elle-même.
Enfin, la dernière question posée à l'abbé Schmidberger est de savoir si les pourparlers avec Rome ont eu quelque avantage. L'abbé pense que les pourparlers ont eu des avantages énormes. Tout d'abord, ils ont prouvé que la FSSPX cherche vraiment une normalisation; que la FSSPX regarde ce qui concerne sa situation actuelle à la lumière de la crise actuelle, comme n'étant pas normale;  et toute anomalie persiste pendant une normalisation. La situation actuelle est anormale, cependant, ce n'est pas de la faute de la Fraternité; il y a nécessité dans la crise actuelle, si l'on veut garder la liturgie traditionnelle, la doctrine traditionnelle, l'ancien dogme intégralement et si l'on veut vivre de façon homogène dans la religion catholique en toute plénitude.
D'autre part, les discussions ont montré qu'il existe des différences doctrinales, et les écarts n'existent pas du côté de la Fraternité, mais du côté - on doit malheureusement admettre - des représentants de l'Église qui organisent les réunions d'Assise, qui pratiquent ce qui a été explicitement condamnée dans le passé par l'Eglise, par les papes, par les conciles.
Et troisièmement, les négociations ont abouti à un processus de clarification au sein de la Fraternité. La Fraternité n'est pas d'accord avec ceux qui, par principe, refusent les pourparlers avec Rome. L'abbé termine l'entrevue en disant:. "La Fraternité n'a jamais travaillé pour elle-même, elle ne s'est jamais considérée comme une fin en soi, mais il s'est toujours efforcée de servir l'Eglise; de servir les papes.  Mgr Lefebvre a toujours dit: nous voulons être à la disposition des évêques, des papes, nous voulons les servir, nous voulons les aider à sortir l'Eglise de cette crise, pour restaurer l'Eglise dans toute sa beauté, dans toute sa sainteté, mais cela ne peut , bien sûr, se réaliserqu' en dehors de tout compromis, de tout compromis faux. C'est très important pour nous et nous avons en vérité essayé de réinstaller ce trésor de l'Église, pour lui donner droit de cité à nouveau. Et peut-être que l'un ou l'autre a oeuvré par ailleurs, en un certain sens. La Fraternité a également, à travers ces discussions doctrinales dont j'ai parlé, certainement porté à réfléchir sur le Concile Vatican II et à certaines déclarations de ce Concile. "


traduction  française de la traduction anglaise, "assez précise et résumée" de Rorate Coeli d'après la vidéo de 17:21 minutes de Pius.info.


Dernière édition par Coeur2chouan le Ven 21 Sep 2012, 18:47; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 21 Sep 2012, 18:21    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Coeur2chouan
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2012
Messages: 139

MessagePosté le: Ven 21 Sep 2012, 18:46    Sujet du message: Abbé Schmidberger - Négociations FSSPX / Rome - 18 septembre 2012 Interview donnée à Pius.info Répondre en citant

Je rappelle le fil dans lequel Eusèbe nous avait donné à la fois la vidéo et également un commentaire aussi bref que pertinent:
Interview du père Schmidberger sur la situation des accords dés le 19 septembre, lendemain de l'interview!


Revenir en haut
tropdenoms
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juin 2012
Messages: 277

MessagePosté le: Ven 21 Sep 2012, 20:23    Sujet du message: Abbé Schmidberger - Négociations FSSPX / Rome - 18 septembre 2012 Interview donnée à Pius.info Répondre en citant

 Et alors le repentir de Mgr Fellay qui voulait qu'on interprète le chapitre 2012 en suivant les termes du chapitre 2006?
Il ne n'en pas parler avec l'abbé Schmidberger son grand ami, supérieur du district d'Allemagne??? 


Coeur de Chouan a écrit:
                
En ce qui concerne l'aspect externe du Chapitre Général, l'abbé remarque qu'il y a trois points qui doivent être demandés aux  autorités si une union visible avec Rome était mise en place. Ce sont: d'une part, que la FSSPX aura la liberté d'exposer les erreurs de Vatican II, d'autre part, que la Fraternité Saint Pie X sera autorisée à utiliser les livres liturgiques de 1962 et, troisièmement, qu'il doit toujours y avoir un évêque dans la Fraternité, issu de ses propres rangs.





Ah? Et s'il vous plaît quel sera cet unique évêque issu de ses propres rangs? Et que deviennent les trois autres? Eliminés ou stérilisés? Dans le meilleur cas ils sont "stérilisés", ils ne peuvent plus conférer l'épiscopat. Dans le deuxième cas il redeviennent de simples prêtres comme l'avait souhaité le Cl Müller...


Et que fait-on des voeux de Mgr Lefebvre? De son oeuvre de survie de la Tradition? Et ce n'est pas tout!


Coeur de Chouan a écrit:
                
«le Chapitre général nous a fourni une nouvelle unité au sein de nos propres rangs, [une unité] qui avait un peu souffert ces derniers temps, et c'est une grande grâce de Dieu, dirais-je "
 


Difficile d'être plus hypocrite!


Coeur de Chouan a écrit:
          
 "nous ne pouvons donc pas accepter l' hermeutique de continuité en tant que telle».

Qu'est-ce que c'est cette hérméneutique en tant que telle?


"Et troisièmement, les négociations ont abouti à un processus de clarification au sein de la Fraternité. La Fraternité n'est pas d'accord avec ceux qui, par principe, refusent les pourparlers avec Rome." (AB Scmidberger)


Tient, mais il nous en veut?


Et enfin la petite phrase au milieu du reste:


"La FSSPX enverra ses préoccupations au sujet de ces exigences supplémentaires à Rome dans l'espoir qu'elles puissent être résolues." (AB Schmidberger)


Qui dit que les négociations continuent...


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Ven 21 Sep 2012, 20:25    Sujet du message: Abbé Schmidberger - Négociations FSSPX / Rome - 18 septembre 2012 Interview donnée à Pius.info Répondre en citant

Monseigneur a surtout dit qu'aucun accord avec la Rome moderniste sans que celle-ci ait retrouvé la foi catholique via les encycliques des papes jusqu'à P.XII? ENCYCLIQUES OBLIGEANT ROME A RENONCER AUX ERREURS MODERNE ET RETROUVER LA FOI DANS SON INTERËT
Pour le moment IL n'est pas douteux que ROME devient hérétique, nommant au postes clé des hérétiques, s'il continu nous aurons un pape pire que les précédents. Je me demande comment nous en sortirons! Seul un chaos et la grâce de dieu peut nous sortir de cet imbroglio.
Quand on lis Le Paul VI de luigi villa , qui l'a bien connu, et fut très proche de PIE XII, puis de Paul VI, on est édifiés, c'était un homme méprisable sans respect pour la vierge, n'ayant apparemment pas la foi et méprisant avec les croyant; même Lucie a supplié que le pape lui rende une petite visite, qu'elle avait à lui parler en tête à tête, et bien il a refusé; Il s'est conduit abominablement à Fatima.
la renvoyant à son évêque, ce qui ne la pas empêché de recevoir Claudia Cardinale et Gina Lollobrigida peu de temps après au vatican- Ce pape fut la honte de toute l'Eglise.


Revenir en haut
AupiedelaCroix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2012
Messages: 285

MessagePosté le: Ven 21 Sep 2012, 20:36    Sujet du message: Abbé Schmidberger - Négociations FSSPX / Rome - 18 septembre 2012 Interview donnée à Pius.info Répondre en citant

Alix a écrit:
Monseigneur a surtout dit qu'aucun accord avec la Rome moderniste sans que celle-ci ait retrouvé la foi catholique via les encycliques des papes jusqu'à P.XII? 


Monseigneur Question , vous parlez de l'abbé Schmidberger? Vous lui donnez du galon, il n'en a pas besoin!


Effectivement on peut lire tout et son contraire dans cette interview...  Mais surtout il rappelle les "conditions sine qua non" de Menzingen :

 
Citation:
Conditions sine qua non que la Fraternité s'impose et qu'elle réclame des autorités romaines avant d'envisager une reconnaissance canonique : 

1. Liberté de garder, transmettre et enseigner la saine doctrine du Magistère constant de l’Eglise et de la Vérité immuable de la Tradition divine ; liberté de défendre, corriger, reprendre, même publiquement, les fauteurs d'erreurs ou nouveautés du modernisme, du libéralisme, du concile Vatican II et de leurs conséquences ; 

2. User exclusivement de la liturgie de 1962. Garder la pratique sacramentelle que nous avons actuellement (y inclus : ordres, confirmation, mariage) ; 

3. Garantie d'au moins un évêque.  (La lettre de l'abbé Thouvenot du 18 juillet dernier)
Si ça vous convient Alix, vous n'êtes pas si exigeante que ça! Mr. Green


Pour moi, cela renforce ma méfiance si c'était possible!  


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Ven 21 Sep 2012, 21:03    Sujet du message: Abbé Schmidberger - Négociations FSSPX / Rome - 18 septembre 2012 Interview donnée à Pius.info Répondre en citant

Pour moi, il n'y a qu'un Monseigneur (tout court!) c'est Monseigneur Lefebvre.
Et il n'y a aucun risque pour que je nomme ainsi un apprenti moderniste


Revenir en haut
AupiedelaCroix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2012
Messages: 285

MessagePosté le: Ven 21 Sep 2012, 21:44    Sujet du message: Abbé Schmidberger - Négociations FSSPX / Rome - 18 septembre 2012 Interview donnée à Pius.info Répondre en citant

Oh Mille excuses, chère Alix! ... Je suis vraiment désolée
J'aurais dû y penser!


ça change le sens de ce que vous avez écrit!


Mais comme j'étais sur l'interview de cet apprenti moderniste... ... 


J'étais bien loin d'être avec Monseigneur!  Ces gens en sont tellement loin!


Que NSJC  nous en protège, c'est terrible d'attendre le moment où ils vont nous vendre sans savoir quand...  Ils n'arrêtent pas de tourner autour du pot comme  sur l'autre forum, celui qui fait la roue comme un paon!  
C'est ces gens-là qui mettent la FSSPX dans les bras de la nouvelle église! Bannir


Revenir en haut
Criton
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2012
Messages: 249
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 22 Sep 2012, 14:51    Sujet du message: Abbé Schmidberger - Négociations FSSPX / Rome - 18 septembre 2012 Interview donnée à Pius.info Répondre en citant

Bonjour à tous,
je découvre l'interview de l'abbé schmidberger en français.

Pourquoi veulent-ils absolument poursuivre  des pourparlers avec Rome, alors qu'un hérétique reconnu comme tel par l'abbé Schmidberger vient d'être nommé par le pape à la tête de la Congrégation pour la doctrine de la foi ?

C'est absolument hallucinant !

L'abbé schmidberger semble ne se poser aucune question sur la foi reelle du pape Benoit XVI pour avoir fait un tel choix.

Même si toutes les conditions posées par Mgr Fellay avaient été acceptées pour obtenir un strapontin dans l'église conciliaire, la fraternité devrait-elle pour autant l'accepter aujourd'hui ?  








 


Revenir en haut
AupiedelaCroix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2012
Messages: 285

MessagePosté le: Sam 22 Sep 2012, 19:22    Sujet du message: Abbé Schmidberger - Négociations FSSPX / Rome - 18 septembre 2012 Interview donnée à Pius.info Répondre en citant

Amusant!  Gentil Loup a mis la traduction de l'entretien de l'abbé Schmidberger sur FECIT Okay . C'est Fleur de Lys qui la demandait... Mais elle n'a même pas (encore?) dit merci...  Mr. Green

Revenir en haut
Gentiloup
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 2 884

MessagePosté le: Sam 22 Sep 2012, 19:32    Sujet du message: Abbé Schmidberger - Négociations FSSPX / Rome - 18 septembre 2012 Interview donnée à Pius.info Répondre en citant

De fait, chère amie, il y avait un lien vers la traduction de notre forum sur Gentiloup, mais la modération de FECIT l'a ôté. C'est de bonne guerre, vu les critiques qui accompagnent cette traduction et qui auraient pu porter les lecteurs de FECIT à réfléchir ...

Je rejoins les remarques fort judicieuses que tropdenoms en a fait.


tropdenoms a écrit:
 Et alors le repentir de Mgr Fellay qui voulait qu'on interprète le chapitre 2012 en suivant les termes du chapitre 2006?
Il ne n'en pas parler avec l'abbé Schmidberger son grand ami, supérieur du district d'Allemagne??? 


Coeur de Chouan a écrit:

                 
En ce qui concerne l'aspect externe du Chapitre Général, l'abbé remarque qu'il y a trois points qui doivent être demandés aux  autorités si une union visible avec Rome était mise en place. Ce sont: d'une part, que la FSSPX aura la liberté d'exposer les erreurs de Vatican II, d'autre part, que la Fraternité Saint Pie X sera autorisée à utiliser les livres liturgiques de 1962 et, troisièmement, qu'il doit toujours y avoir un évêque dans la Fraternité, issu de ses propres rangs.






Ah? Et s'il vous plaît quel sera cet unique évêque issu de ses propres rangs? Et que deviennent les trois autres? Eliminés ou stérilisés? Dans le meilleur cas ils sont "stérilisés", ils ne peuvent plus conférer l'épiscopat. Dans le deuxième cas il redeviennent de simples prêtres comme l'avait souhaité le Cl Müller...


Et que fait-on des voeux de Mgr Lefebvre? De son oeuvre de survie de la Tradition? Et ce n'est pas tout!


Coeur de Chouan a écrit:

                 
«le Chapitre général nous a fourni une nouvelle unité au sein de nos propres rangs, [une unité] qui avait un peu souffert ces derniers temps, et c'est une grande grâce de Dieu, dirais-je "
 



Difficile d'être plus hypocrite!


Coeur de Chouan a écrit:

           
 "nous ne pouvons donc pas accepter l' hermeutique de continuité en tant que telle».


Qu'est-ce que c'est cette hérméneutique en tant que telle?


 
Citation:

"Et troisièmement, les négociations ont abouti à un processus de clarification au sein de la Fraternité. La Fraternité n'est pas d'accord avec ceux qui, par principe, refusent les pourparlers avec Rome." (AB Scmidberger)




Tiens, mais il nous en veut?


Et enfin la petite phrase au milieu du reste:



 
Citation:
"La FSSPX enverra ses préoccupations au sujet de ces exigences supplémentaires à Rome dans l'espoir qu'elles puissent être résolues." (AB Schmidberger)



Qui dit que les négociations [sont terminées]?...

Je ne vois rien à ajouter, sauf ma petite rectification ci-dessus.


Revenir en haut
Cadoudal
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2012
Messages: 542
Localisation: ILE DE FRANCE

MessagePosté le: Sam 22 Sep 2012, 19:53    Sujet du message: Abbé Schmidberger - Négociations FSSPX / Rome - 18 septembre 2012 Interview donnée à Pius.info Répondre en citant

"Pourquoi veulent-ils absolument poursuivre  des pourparlers avec Rome, alors qu'un hérétique reconnu comme tel par l'abbé Schmidberger vient d'être nommé par le pape à la tête de la Congrégation pour la doctrine de la foi ?

C'est absolument hallucinant !"


***************


nous sommes dans une situation impossible .


pire que le Grand Schisme, époque où il y avait trois papes qui s' excommuniaient les uns les autres, et les fidèles avec.


il a fallu un coup de force , un peu au delà de la légalité,
pour débarquer les trois papes
et un mettre un 4° à la place.


il faut attendre un intervention d En Haut pour remettre de l 'ordre 
là où règne maintenant le désordre et l' hérésie moderniste.


Revenir en haut
AupiedelaCroix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2012
Messages: 285

MessagePosté le: Dim 23 Sep 2012, 16:28    Sujet du message: Abbé Schmidberger - Négociations FSSPX / Rome - 18 septembre 2012 Interview donnée à Pius.info Répondre en citant

Dites-moi si je me trompe? Mr. Green
La vigilance s'est-elle endormie dans les rangs des réfractaires?


OK, peut-être qu'il n'y aura pas d'accord, mais après cette interview et tout le reste, Mgr Fellay n'y sera pour rien!  Relisez...


Le retournement du 13 juin qui a fait que le Pape a renvoyé sa signature à la tête de Mgr Fellay Mort de Rire  est tout simplement un miracle . Le signe que la FSSPX est voulue par Dieu!


Si ce miracle a eu lieu, c'est parce que des hommes ont combattu  pour que Dieu donne la victoire. Le hasard n'existe pas!


Sans la "fuite" opportune de la Lettre de nos trois évêques Mr. Green , la forfaiture était accomplie!


Continuons de lutter jusqu'à ce que Mgr Fellay soit déchu! Bannir  
Même si le Pape n'accepte pas sa coquille vide et même s'il se contente de la division de la FSSPX , Mgr Fellay continue d'instiller le poison conciliaire dans nos rangs avec le canon de 1983, et l'herméneutique de la continuité "comme telle" - AB Schmidberger!


Revenir en haut
Alix
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 1 049
Localisation: montagne

MessagePosté le: Dim 23 Sep 2012, 19:19    Sujet du message: Abbé Schmidberger - Négociations FSSPX / Rome - 18 septembre 2012 Interview donnée à Pius.info Répondre en citant

Mais qui vous a dit que la vigilance s'était endormie?
Nous n'arrêtons pas de disséquer les textes, de donner des informations, de dissuader certains prêtres de ne pas accepter la reddition, de leur faire lire ces mêmes textes que la plupart ne lisent pas, beaucoup de prêtres ne sont au courant de rien, on les informe, c'est au coup par coup que nous, pauvres laïcs, pouvons travailler, du moins pour le moment. Ceux qui ont des suggestions à donner qu'ils n'hésitent pas.


Revenir en haut
DEO GRATIAS
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2012
Messages: 214

MessagePosté le: Lun 24 Sep 2012, 21:59    Sujet du message: Abbé Schmidberger - Négociations FSSPX / Rome - 18 septembre 2012 Interview donnée à Pius.info Répondre en citant

Alix a écrit:
Mais qui vous a dit que la vigilance s'était endormie? Nous n'arrêtons pas de disséquer les textes, de donner des informations, de dissuader certains prêtres de ne pas accepter la reddition, de leur faire lire ces mêmes textes que la plupart ne lisent pas, beaucoup de prêtres ne sont au courant de rien, on les informe, c'est au coup par coup que nous, pauvres laïcs, pouvons travailler, du moins pour le moment. Ceux qui ont des suggestions à donner qu'ils n'hésitent pas.


Pas de panique Alix!
Mais regardez, N et S, la conférence de Mgr Tissier de M. sur le forum c'est du bon travail! La traduction de l'entretien de l'abbé Schmidberger en parallèle c'est encore du bon travail... Ce forum n'arrête pas! 
La FSSPX a de bons serviteurs et en plus elle est bénie par Dieu, sinon, pourquoi par deux fois, les signatures repoussées in extremis? Mgr Lefebvre du Paradis doit se réjouir!


Revenir en haut
Hugo
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2012
Messages: 136
Localisation: Andresy

MessagePosté le: Mar 25 Sep 2012, 22:21    Sujet du message: Abbé Schmidberger - Négociations FSSPX / Rome - 18 septembre 2012 Interview donnée à Pius.info Répondre en citant


A mon humble avis, il serait opportun d’écrire à l’Abbé Schmidberger et de lui poser quelques questions.
Monsieur l’Abbé, pourquoi parlez-vous au nom de toute la Fraternité, alors qu’aucun supérieur de district n’en fait autant ? Avez-vous un charisme spécial ?
Après avoir critiqué Mgr Müller, estimé qu’il était impossible d’accepter en bloc le concile, rappelé qu’il était impossible d’affirmer la légitimité de la nouvelle messe, pourquoi critiquez-vous ceux qui se sont opposés au ralliement ?
Vous estimez que la Fraternité doit continuer à chercher une solution, car, dites-vous, il faut servir l’Eglise. Expliquez-nous, Monsieur l’Abbé, comment vous allez servir Mgr Müller, qui préconisait la fermeture du séminaire de la Fraternité en Allemagne ? Ne servons-nous pas d’autant mieux l’Eglise en continuant ce qu’elle a toujours fait, sans nous préoccuper de ceux qui voudraient que nous abandonnions la tradition ?
Vous dites beaucoup de chose au sujet des protestants. C’est donc que vous trouvez qu’il faut mettre en garde les fidèles contre cette fausse religion. Si jamais, un jour, vous vous trouvez dans les rangs ralliés, comment expliquerez-vous  au Pape qu’il ne doit pas encourager les protestants en allant prier avec eux ?  Et, si vous ne le faites pas, pensez-vous que les fidèles continueront à croire que vous pensez vraiment que le protestantisme est une mauvaise religion ?
Le site FSSPX d’Allemagne, dont vous êtes le supérieur, a critiqué le  « théologien » Eberhard Schockenhoff et affirmé qu’il ne pouvait plus se dire "en pleine communion avec Rome" car, disait l’auteur de l’article, pour pouvoir se dire catholique, il faut pleinement adhérer à l’entier du magistère suprême de l’Eglise dans ses écrits et dans ces actes. Est-ce à dire, Monsieur l’Abbé, que vous souhaitez adhérer à l’entier du magistère de Benoît XVI ?
Dans votre dernière interview, vous déclarez vouloir redonner à l’Eglise son trésor, sa foi, sa liturgie. C’est là le profond motif qui vous poussait à soutenir les négociations avec Rome. Mais, pour poursuivre ce bel idéal, n’est-il pas nécessaire que Rome cesse de s’accrocher au concile Vatican II ?   N’ayant pas réussi à convertir Mgr Müller alors qu’il était évêque de Ratisbonne, pensez-vous pouvoir le convertir maintenant  qu’il se trouve à la tête de la congrégation de la Foi ?
Sans doute, monsieur l’Abbé, souhaitez-vous de tout cœur que ce ralliement advienne, même s’il n’existe pas d’accord doctrinal entre la FSSPX et Rome. Et vous désapprouvez  ceux qui s’y opposent radicalement. Pouvons-nous vous faire une suggestion ? Pourquoi ne rejoindriez-vous pas soit la Fraternité Saint Pierre, soit l’IBP, soit le Christ Roi ? Vous ne trouverez chez eux aucune opposition radicale, soyez-en certain. Cette solution peut être simple rapide et indolore, à condition toutefois que vous ne tentiez pas d’y associer l’entier de la Fraternité saint Pie X. A quoi vous servirait d’entraîner d’autres prêtres de la FSSPX avec vous, alors que vous connaissez leur refus ?
Veuillez croire, monsieur l’Abbé … etc.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:09    Sujet du message: Abbé Schmidberger - Négociations FSSPX / Rome - 18 septembre 2012 Interview donnée à Pius.info

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Un évêque s'est levé! Index du Forum -> FORUM -> LE FORUM OUVERT AUX DISCUSSIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com